Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | décembre 2022, 19° C. climat sec.
Graphisme de panic station et codage réalisés par shock wave, cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

see you again ✩ timothée
Noomi Rapace
Noomi Rapace
set fire to the rain
Eilyam, elle
140
42 ans.
Actrice, productrice
Célibataire, papillonne sans retenue.
Eilyam (av)
26.06.22 19:59


✩ ✩ ✩ ✩
see you again
w/ @timothée chalamet

Légèrement en retard à cause des embouteillages qu'elle a rencontrés sur le chemin de retour de l'aéroport, Noomi presse le pas dans les escaliers qui montent au rez-de-chaussée. Elle vient tout juste de déposer Lev, qui a passé ces deux dernières semaines ici avec elle. Maintenant qu'elle a retrouvé son indépendance, même si elle a adoré passer ces quelques jours avec son fils adoré, Noomi peut reprendre ses activités de routine. Et ce soir, elle commence par voir Timothée, qu'elle n'a pas eu l'occasion de voir depuis plus d'un mois, étant donnés leurs emplois du temps respectifs. Elle a fait des mains et des pieds pour se retenir de lui envoyer des textos, ces derniers jours. Elle ne voulait pas qu'une vilaine notification soit interceptée par Lev. Il est déjà à cran en ce moment à cause de ses projets d'avenir qui peinent à se concrétiser côté études, alors Noomi se verrait mal lui mettre dans les pattes les prémices de sa plus récente idylle - bien qu'il n'y en ait pas eu des masses depuis qu'il est en âge de comprendre que sa maman n'est pas qu'une génitrice. Noomi reste effectivement une femme, et une femme on ne peut plus active.
Timothée a été convié à la nuit tombée, aussi la brune se dépêche-t-elle de remettre la maison en ordre et de faire un brin de ménage. Son employée de surface n'est pas censée passer avant deux jours, mais Noomi ne pourra pas attendre jusque là. Elle prend quelques minutes pour programmer une livraison de traiteur ainsi que quelques courses de survie pour cette soirée, et s'occupe ensuite de ranger et de nettoyer avant de filer à la douche, une vingtaine de minutes environ avant l'heure à laquelle Tim est censé débarquer chez elle.
Sa robe fourreau en velours bordeaux passée, Noomi utilise le temps qu'il lui reste pour s'occuper de ses cheveux ainsi que de son maquillage. Sans vouloir en faire trop, elle résiste à l'envie d'enfiler des talons hauts. C'est bien plus confortable d'être pieds nus chez soi, de toute manière. Elle est occupée à disposer quelques gâteaux apéritifs dans diverses coupelles lorsque la sonnette du portail se fait entendre. Noomi se précipite vers l'entrée et déclenche l'ouverture du portail après avoir bien vérifié sur la caméra qu'il s'agissait de Timothée. Elle a beau vivre dans une rue éloignée de toute possible visite de touristes, elle ne peut pas s'empêcher de se méfier. Le temps que Timothée remonte la petite allée, la brune ouvre la porte de la maison, se tenant dans l'encadrement pour le regarder approcher.  

_________________

medicate me,
leave me on the ground

all i see is me at nineteen, silencing the voices within me

BESIDETHECROCODILE
Stella Moore
Stella Moore
CEO.000.000

334
None of your business
The boss in town
loud silence (c)
27.06.22 16:27
from : Anonymous
to :  @Noomi Rapace
Par pure curiosité, n'est-ce pas étrange de fréquenter un jeune homme qui a presque l'âge de ton fils ? Il serait dommage qu'il l'apprenne. Ce n'est pas plus mal en réalité, il n'y aura pas de blanc au cours des dîners de famille. Reste à savoir si votre idylle tiendra jusqu'au prochain Noël, la nouvelle coqueluche d'Hollywood n'est ni stable, ni fidèle..
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
kingdom on earth
Lempika.
424
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vestae (avatars) / astra (sign)
see you again ✩ timothée 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
09.07.22 18:05



{see you again}
@noomi rapace

Le bouclé n'a pas eu le temps de réfléchir une seule seconde. Il l'avait fait exprès. A peine avait-il reçu la proposition de rendez-vous chez Noomi, qu'il avait appelé son agent et ses amis pour remplir sa journée. Il se connaissait suffisamment pour savoir qu'il aurait ruminé des heures durant, réfléchissant à comment il pourrait s'habiller, les sujets qu'il pourrait aborder lors du repas, ce qui pouvait arriver durant ce repas aussi. Bref, son cerveau ne devait absolument pas être en surchauffe ! De ce fait, il avait rendez-vous avec son agent au matin. Ils avaient discutés des futurs projets, c'était mis d'accord sur l'agencement des dates entre son prochain film qui sortira et le tournage de Dune 2 à l'étranger. Une planification simple, claire et précise qui, comme à chaque fois, devra être changé au dernier moment à cause des aléas de la vie. Mais au moins, c'était un point plus ou moins réglé. Il avait ensuite déjeuné avec sa mère : une omelette, accompagné de sa salade. Il n'avait pas réussi à finir son assiette ce qui avait inquiété sa maman. Non pas parce que son estomac était noué, mais simplement parce que la portion qu'on lui avait mise était énorme. Sa bière l'avait calé aussi. Puis, après avoir dit en revoir, il avait été rejoindre Jeffrey et ses deux enfants au parc. Ils avaient discuté, parlé sérieusement aussi. Il avait joué avec les gosses, se transformant en un troisième au grand dam de son paternel de cœur. Ils avaient été mangé une glace au goûter et s'étaient quitté aux alentours de dix-huit heures. Cela lui laissé suffisamment de temps pour passer chez le fleuriste. Timothée avait passé, au moins, un quart d'heure à observer les différents bouquets, incapable de faire un choix. La fleuriste, dans un geste de gentillesse ultime, l'avait conseillé au mieux : la rose rouge pour l'amour, la rose rose pour la tendresse, la lys pour l'amour pur... En gros, toutes les fleurs qui lui plaisaient traduisait un message qui n'était pas celui qu'il désirait. Il avait donc opté pour un tout fait, dans les couleurs neutres, avec du blé. Il était joli. Il n'était même pas sûr de le prendre avec lui ce soir. C'était peut-être mieux une bouteille ? Timothée avait donc fait un stop au magasin le plus proche de chez lui. Son choix a été plus rapide : un bon vin rouge. Il lui semblait se souvenir que Noomi aimait ça et, même si ce n'était pas ce qu'il préférait, il ferait avec. Il ne lui restait plus qu'une heure avant de devoir sonner à la porte de la brune : une douche rapide, des vêtements simples, quoi qu'habillé un minimum : une chemise blanche et un pantalon noir. Simple, clair, précis. ces trois mots vont devenir sa devise à force. Il attrape la bouteille de vin, le bouquet, ses clés d'appartement et de voiture et roule jusqu'à l'adresse préenregistré dans son GPS.

Il se gare à l'heure prévu. La ponctualité est l'une de ses qualités majeures. Il récupère tout dans sa voiture, la ferme à clé et sonne à la porte : crispé et tendu. A vrai dire, maintenant qu'il n'est plus occupé, il a tout le temps de laisser ses pensées dérivés. Noomi lui ouvre, aussi belle que la dernière fois au restaurant. Ses lèvres esquissent un sourire tandis que ses yeux ne résistent pas à l'envie de l'observer, de noter tous les détails. « Salut. » qu'il souffle. Puis, il tend le bouquet d'une main, la bouteille de l'autre. « J'ai toujours du mal avec les choix alors voici pour toi. » Noomi l'invite à rentrer et il la rejoint en deux enjambées. Son regard se perd sur les murs, meubles. Il observe l'agencement, les couleurs : ça lui ressemble. « Comment vas-tu ? Je suis pas trop en avance ? » S'il aimait la ponctualité, il savait aussi que d'autres non. Noomi faisait peut-être partie de cette catégorie là. « Merci pour l'invitation. C'est toujours plus d'organisation de mon côté comme je ne vis pas seul. » Et il n'était pas près à demander une nuit d'appartement rien que pour lui. Il savait que les questions fuseraient et pour le moment, il aimait bien son secret.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Noomi Rapace
Noomi Rapace
set fire to the rain
Eilyam, elle
140
42 ans.
Actrice, productrice
Célibataire, papillonne sans retenue.
Eilyam (av)
26.07.22 19:22


✩ ✩ ✩ ✩
see you again
w/ @timothée chalamet

Si elle avait plissé les yeux et quelque peu louché, Noomi aurait clairement pu confondre Timothée avec Lev, tant elle a vu ce dernier avoir le même genre de démarche, cette semaine. La démarche des hommes qui n'ont pas encore atteint l'âge mûr, qui ne savent pas s'il faut dire blanc ou noir, s'il faut embrasser ou seulement dévisager avec sensualité. Oui, Noomi a bien écouté Lev lui raconter ses idylles, de façon aussi édulcorée que possible... Et elle n'a pas pu s'empêcher de faire le rapprochement avec sa propre vie. Comme si elle retrouvait une seconde jeunesse -bien que la sienne soit encore loin de la quitter !-. Dans les mains du jeune acteur, Noomi distingue un bouquet et une bouteille, qui se précisent lorsqu'il les lui présente. Elle s'en empare, dans un sourire. "Je suis sûre que cette bouteille ferait un super vase, une fois qu'on l'aura bue... Merci," répond-elle, d'une voix suave. Elle l'invite immédiatement à entrer, histoire de pouvoir refermer la porte d'entrée sur leur secret plus ou moins bien gardé. Son sourire ne la quitte pas, lorsqu'elle prend la direction de la cuisine et qu'elle s'affaire à mettre de l'eau dans un vase. "Je vais très bien, et non, tu es pile à l'heure même je dir..." commence la brune avant de s'interrompre, les yeux posés sur son téléphone. Un silence de deux secondes s'installe, le temps qu'elle comprenne bien ce qu'elle vient de lire. Ne souhaitant pas distiller de l'inquiétude dans cette soirée, elle se reprend en main et répond directement à la question de Timothée, qu'elle voit déambuler entre la salle à manger et le salon. Tout est ouvert au rez-de-chaussée, il n'y a presque aucun mur. Noomi aime les grands espaces, elle déteste avoir l'impression d'être enfermée, c'est pourquoi toutes ses pièces ou presque communiquent entre elles. "Oui, c'est sûr... C'est un colocataire que tu as, il me semble, non ?" demande-t-elle en plongeant enfin le bouquet dans le vase qu'elle vient de remplir. Elle verrouille discrètement son téléphone au passage et prend la direction du salon pour poser le vase sur le buffet au-dessus duquel trône un immense miroir. Noomi s'y perd un instant, observant son reflet et, derrière elle, celui de Timothée. Il l'attire carrément, c'est indéniable. "Et toi, comment vas-tu ?" questionne ensuite la suédoise, désormais retournée vers son compagnon pour cette soirée.

_________________

medicate me,
leave me on the ground

all i see is me at nineteen, silencing the voices within me

BESIDETHECROCODILE
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
kingdom on earth
Lempika.
424
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vestae (avatars) / astra (sign)
see you again ✩ timothée 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
15.09.22 18:48



{see you again}
@noomi rapace

Timothée penche la tête sur le côté en entendant l'avenir de la bouteille : un vase. Il n'avait jamais pensé à cette éventualité mais, ma foi, pourquoi pas. « Avec plaisir. » qu'il sort, en français, comme si sa deuxième langue était plus facile et le mettait plus à l'aise que l'anglais. C'est faux. C'est le stress qui lui fait, un peu, perdre les pédales et le sens des priorités. A moins que Noomi ne lui retourne à chaque fois le cerveau par sa beauté. C'est une possibilité qu'il faudrait étudier. « Tu dirais ? » Il fronce les sourcils en voyant la brune en face de lui observer son écran, perplexe. « Un soucis ? S'il faut reporter parce que Lev a besoin de toi, je comprendrais. » Il n'est pas con non plus. Il sait qu'en sortant avec une femme d'un certain âge ayant un enfant, ses priorités vont pour sa famille plutôt que son date. C'est même logique, l'inverse le troublerait et le ferait, potentiellement, fuir. « Une colocataire. » Mais il n'insiste pas vraiment sur le genre. L'idée qu'elle puisse être jalouse ne fait pas partie de son plan. « Je devais déménager en quatrième vitesse et Selena m'a un peu sauvé la mise en me proposant de prendre une de ses chambres libres. » Il se masse l'arrière du cou. Mince, il devrait expliqué qu'il ne se passe rien entre eux, non ? « C'est juste provisoire. Je cherche autre chose... Quand j'ai le temps. » Autant dire que son temps libre est destiné à sa famille, ses proches et principalement à Noomi en ce moment. Sa recherche est au point mort. Elle n'a même pas commencé, pour être totalement honnête. Et elle ne sera pas faite avant qu'il se parte à Budapest filmer la deuxième partie de Dune. « je suis aussi stressée que quand je passe une audition et heureux au point d'avoir des palpitations. » Il met une main sur son cœur, qui, en effet, bat la chamade. « Si je fais une crise cardiaque, je consens au bouche à bouche. » Sait-on jamais que cela soit nécessaire. « Blague de très mauvais goüt. Je rembobine. je vais très bien. » Grand sourire sur le minois, il se redresse légèrement sans pour autant bomber le torse. Puis, il glousse. « Pardon. Vraiment. Je fais partie du clan des "nuls à la drague". On dirait pas comme ça, mais je me demande toujours comment j'arrive à finir en couple. » Breeeef. Sur une autre note, Timothée se met à faire quelques pas dans le salon, observe la décoration. « J'imaginais un intérieur plus coloré. » Peut-être parce que Noomi est pétillante et respire la joie de vivre. « T'habites ici depuis longtemps ? »

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Noomi Rapace
Noomi Rapace
set fire to the rain
Eilyam, elle
140
42 ans.
Actrice, productrice
Célibataire, papillonne sans retenue.
Eilyam (av)
24.09.22 17:54


✩ ✩ ✩ ✩
see you again
w/ @timothée chalamet

Un léger sourire étire les lèvres de Noomi, qui vient d'entendre Timothée parler en français. Elle ne le déclamerait pas comme une langue qu'elle sait parfaitement parler, mais elle a suffisamment de notions pour l'utiliser, grâce à son ex-mari. Elle entreprend de mettre les fleurs que lui a ramené Tim dans un vase mais se fait interrompre par un texto, qu'elle voit sur son téléphone à l'écran allumé. Sa phrase aussi, se fait interrompre. Timothée n'est pas dupe, il sent bien qu'un voile d'inquiétude vient de couvrir le visage de Noomi, pendant un court instant. "Oh, non, ce n'est qu'un mail concernant un colis, ils n'ont pas voulu me livrer alors que j'étais chez moi aujourd'hui... Ils ont dû passer quand j'étais sur le chemin de l'aéroport," prétend-elle, en allant poser le bouquet sur le buffet du salon. Noomi est tellement préoccupée par ce texto qu'elle vient de lire qu'elle ne réagit même pas lorsque Timothée lui apprend qu'il vit avec une femme. Elle n'est pas spécialement jalouse, mais elle n'est pas non plus partageuse lorsqu'elle commence à avoir des sentiments pour quelqu'un. "Oh ? Comment ça se fait ?" demande-t-elle à propos de son déménagement imprévu. "Je peux toujours t'aider à chercher, si tu veux..." propose la brune. Elle aurait pu lui proposer de l'héberger quelques temps, s'il avait besoin. Mais quelqu'un sait visiblement qu'ils entretiennent une aventure, et ce n'est pas rassurant pour Noomi, qui déteste qu'on se mêle de sa vie privée. Elle finit par se tourner vers Tim, dans un sourire attendri, puis elle s'avance vers lui. "Du bouche-à-bouche ? Vraiment ?" murmure-t-elle, à trois centimètres de son visage. Noomi adore provoquer, lorsque les conséquences peuvent être plaisantes. Pour ne pas précipiter leurs échanges, elle s'écarte, lèvre inférieure mordue, et reprend sa précédente activité : la préparation de quelques bols où piocher des biscuits apéritifs, pendant que Tim entreprend de faire le tour du salon pour observer la décoration. "Je me demande aussi," taquine Noomi, sourcil froncés. Son air amusé ne perdure pas bien longtemps sur son visage, car dès que Timothée a le dos tourné, c'est l'inquiétude qui prend la place de l'amusement. "J'aime ce qui est en ordre," explique-t-elle. Si tout était trop bariolé, elle ne saurait plus où donner de la tête. Se contenter d'un intérieur presque monochrome et accordé lui convient bien mieux pour ne pas s'éparpiller. "Je ne te permets pas de dire que mes coussins ne sont pas colorés..." déclare Noomi en parlant de ses coussins d'un bleu turquoise profond. "Depuis un an, environ." Elle termine de mettre l'apéritif sur un plateau et l'emmène au salon. "Installe-toi, je retourne chercher le vin." La bouteille est restée sur le comptoir, près de son téléphone. Une fois qu'elle s'est assurée que Timothée était bien assis sur le canapé, dos à elle, Noomi attrape son portable et lit enfin le texto qui lui est resté en tête depuis tout à l'heure. "Par pure curiosité, n'est-ce pas étrange de fréquenter un jeune homme qui a presque l'âge de ton fils ? Il serait dommage qu'il l'apprenne. Ce n'est pas plus mal en réalité, il n'y aura pas de blanc au cours des dîners de famille. Reste à savoir si votre idylle tiendra jusqu'au prochain Noël, la nouvelle coqueluche d'Hollywood n'est ni stable, ni fidèle..." Elle tente par tous les moyens de défroncer ses sourcils, une fois l'écran verrouillé. Dans l'idée de contacter son avocat avant de faire quoique ce soit d'autre, elle s'apaise légèrement et attrape le tire-bouchon ainsi que la bouteille, puis prend la direction du salon où elle rejoint Tim, à pas feutrés. Elle dépose le tout sur la table basse, puis laisse choir son smartphone sur le canapé où elle vient s'installer. "A toi l'honneur, mon cher," propose-t-elle à son invité en lui désignant la bouteille. "Je vais t'avouer un de mes plus grands secrets... Je suis incapable de déboucher une bouteille correctement !" fait Noomi, dans un air contrit.

_________________

medicate me,
leave me on the ground

all i see is me at nineteen, silencing the voices within me

BESIDETHECROCODILE
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
kingdom on earth
Lempika.
424
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vestae (avatars) / astra (sign)
see you again ✩ timothée 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
03.12.22 23:17
Timothée n’est pas du genre à s’imaginer des films, mais le regard perdu de Noomi devant son écran de téléphone a le don de le rendre perplexe. Si quelque chose de grave se passe, il ne demande pas à être au courant. Mais il comprendra qu’elle doit s’éclipser pour s’occuper de cette priorité inattendue. Mais ce n’est qu’une livraison de colis qui pose apparemment soucis. « Oh, d’accord. C’est toujours livré au seul moment où on est pas chez soi. A croire que les livreurs font exprès ! » Timothée en fait les frais, surtout avec son déménagement de dernière minute de la garçonnière. « Les garçons ont décidé de prendre leur indépendance, je ne me voyais pas vivre là-bas sans eux. » trop de souvenirs. Et puis, qu‘aurait-il fait des trois chambres restantes, des salles de bains. L’américain aimait les grands espaces mais pas disposé ainsi et pas dans un immense appartement sans extérieur. « C’est gentil de proposer ton aide, mais une amie m’a proposé de m’héberger pendant un moment. En vrai, avec les différents tournages à l’étranger qui m’attendent, je me dis que cela ne sert peut-être à rien que je cherche un endroit pour vivre. A quoi bon louer une grande maison pour ne jamais y être ? » il pourrait le faire, il a l’argent pour. Mais le dépenser pour ne pas en profiter, c’est bête. Il préfère, pour le coup, mettre ses économies de logement, pour une association. Au moins, se sera utile.

Dire qu’on le prend pour un véritable charmeur alors qu’il n’est qu’un simple bébé dans ce domaine. Il est nul. Aussi nul qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine. Oui, c’est catastrophique. Et cela s’aggrave quand une Noomi sauvage le maltraite de la sorte : une bouche pulpeuse à quelques centimètres de lui, qui l’implore presque de tomber dans les vapes. « C’est un bon remède paraît-il… qu’il arrive à murmurer sans quitter des yeux le regard de la jeune femme. Il succombe littéralement au charme, mais il s’y prend comme un manche à balai. « Te moque pas ! J’ai pas eu tant de conquêtes que ça. » il se met à compter en levant un à un ses doigts. Un total de trois apparaît. « Trois. C’est le vrai n’ombres de personnes avec qui il s’est passé quelque chose. » il est persuadé que Noomi en a eu bien plus. Ça semble normal. Elle est bien plus ouverte que lui, bien moins timide. Elle ose pendant qu’il attend. Elle fait le premier pendant que lui fait le dernier, et encore !

Timothée éclate de rire à l’annonce du secret de Noomi. « J’y crois pas un traitre mot. » ouvrir les bouteilles de vin, il n’y a rien de plu simple. « si tu voulais voir la tonne de muscle que je cache sous cette chemise, il suffisait de demander. » il lui fait un clin d’œil avant de s’emparer de la bouteille et du tire bouchon pour ouvrir le tour avec la plus grande élégance. Du moins, il l‘espère.  « un verre pour toi et un autre pour moi » Timothée rend son verre à Noomi et prend le sien. Il ne peut s’empêcher de trinquer. « A notre soirée » a peut-être plus. Il faut qu’il se lance. Il faut qu’il lui prouve qu’il vaut le coup de céder à ses envies, ses pulsions. Il replace une mèche de cheveux derrière son oreille, et laisse son regard enregistrer tous les détails du visage de la brune. « Est-ce que tu ressens ce truc toi aussi ? » il ne peut s’empêcher de la questionner. Il a besoin de savoir qu’il n’est pas tout seul à ressentir quelque chose. « j’ai plus envie de le cacher… » Le Brun pose sa main sur celle de Noomi. « Je suis complètement sous ton charme »

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Noomi Rapace
Noomi Rapace
set fire to the rain
Eilyam, elle
140
42 ans.
Actrice, productrice
Célibataire, papillonne sans retenue.
Eilyam (av)
05.12.22 18:10


✩ ✩ ✩ ✩
see you again
w/ @timothée chalamet

"Oui, exactement !" répond Noomi, se forçant à sourire du mieux qu'elle peut. Elle a réussi à en faire son métier, mais elle ne parvient quand même pas à être crédible avec un proche. Un comble. Elle hoche la tête après que Timothée lui a répondu sur sa colocation, puis se permet de lui proposer de l'aider à chercher un nouvel endroit où vivre. Il marque clairement un point en lui répondant qu'avec le temps qu'il passe en tournage à l'étranger, il se voit mal louer une grande maison. "L'acheter et en profiter quand tu pourras, c'est bien aussi..." laisse planer Noomi, qui n'a pas hésité à faire ça, à l'époque où elle vivait encore en Suède. Même si elle n'était pas toujours présente, elle était bien contente d'avoir un pied-à-terre à elle, et un endroit que son fils pourrait appeler maison, en dehors de celle de son père. "Seulement trois ? Oh !" répond la brune, surprise de cet aveu de la part du jeune homme. Elle s'attendait à ce qu'il ait eu bien plus de succès, mais il semble si timide qu'elle peut aisément l'envisager, finalement. "Tu peux le dire, que tu te gardais pour moi..." plaisante-t-elle avant de lire de bout en bout le texto qui a précédemment attiré son oeil. Convaincue qu'elle ne doit rien en faire et simplement contacter son avocat, Noomi se sent plus légère. L'heure est au vin et à la tendresse, si bien que l'actrice invite son hôte à déboucher lui-même la bouteille de vin. Elle ne manque pas de rire quand Tim se vante de ses muscles quasi inexistants - du moins, en apparence, car Noomi a déjà pu voir qu'il en avait tout de même, et en action... -. "Merci," souffle-t-elle en prenant son verre en main. Ils trinquent dans la foulée, et Noomi est en train de savourer la première gorgée de ce vin quand Tim lui demande si elle ressent ce truc, elle aussi. Elle l'interroge du regard, et il répond bien vite en ajoutant qu'il n'a plus envie de cacher leur relation, et qu'il est complètement sous son charme. Ils se sont déjà dit de tels mots, mais pas en dehors de certains contextes propices... Ils n'ont cependant jamais évoqué la possibilité d'assumer leur relation au grand jour. Peuvent-ils seulement se considérer en couple ? Noomi n'a jamais posé la question de l'exclusivité à Timothée, tout comme lui n'en a jamais parlé. Peut-être est-ce l'heure, après tout... La brune avale sa gorgée de vin et repose son verre, pour poser son autre main sur le bras de Tim, avant de se rapprocher de lui. "La différence de notoriété entre toi et moi est aussi flagrante que celle de notre âge, je t'apprends rien..." commence-t-elle, d'une voix douce. "Je dois t'avouer un autre secret : je n'ai pas l'habitude d'autant de lumière ici !" ajoute Noomi, en riant. "Mais... Je suis complètement sous ton charme, moi aussi," poursuit-elle. Ses yeux, à cet instant, peuvent clairement trahir ce qu'elle ressent, même si elle essaie de se modérer.

_________________

medicate me,
leave me on the ground

all i see is me at nineteen, silencing the voices within me

BESIDETHECROCODILE
Contenu sponsorisé
see you again ✩ timothée

Sauter vers:  
-