AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | mai 2022, 24° C. ciel dégagé, ensoleillé.
Graphisme de PANIC STATION et codage réalisés par velvet crowbar (bb noémie), cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

(COWENSTEIN) Never do that again !
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
let the ocean take me En ligne
Koralie
236
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@skvwalkcrsrp (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
(COWENSTEIN) Never do that again ! E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

(COWENSTEIN) Never do that again ! 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

19.04.22 18:40

≈ ≈ ≈
{ never do that again ! }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Ma jolie rouquine avait eu une brillante idée en me proposant qu'on aille campé tous les quatre, parce qu'évidemment que Fresh et Spot venaient avec nous. Il était hors de question que je laisse mes bébés et que j'aille m'amuser avec ma chérie. Du coup, vu que je ne travaillais pas ce week-end, nous avions décider de partir pendant les trois jours ou ont allaient être seuls sans téléphones, car Abi avait aussi imposé qu'on éteignent nos téléphones et je n'ai pas bronché. Au contraire, on ne sera pas déranger comme ça et ça m'allait très bien. Nous étions parti dans un super beau lieu avec une forêt et un grand lac, on se croirait limite dans dead of summer, petite pensée à l'Irlande et notre baignade sans fringues. Je souriais en repensant à ça alors que j'installais la tente pendant qu'elle était partie prendre quelques photos. Je préférais me charger de la tente moi-même, car j'avais beau l'aimer de tout mon coeur, je savais qu'elle était maladroite et vu qu'ont allaient pas que parler dans cette tente, je n'avais pas vraiment envie qu'elle s'effondre sur nous pendant un câlin. Une fois qu'elle était montée, je réalisais qu'elle était vraiment grande en rentrant à l'intérieur, on dirait limite une maison. J'ai bien fait d'écouter Abi sur la grandeur, au moins mes chiennes avaient leur coin et nous le notre. J'installe nos affaires à l'intérieur bien comme il faut alors que j'attrape une bière dans la glacière et que je sors à l'intérieur. Le soleil commencer à se coucher, je commençais à m'inquiéter vu que ça faisait un petit moment qu'elle était partie. Du coup, je m'introduis dans la forêt avec les chiennes à sa recherche. "Babe tu es là ? Répond moi s'il te plaît pour me rassurer." Mais rien, aucune réponse. Je continuais donc d'avancer en commençant à avoir le coeur qui palpite. Pas de Abi, nul part et je commençais à imaginer le pire. "Bordel Abi, ou tu es... pitié que tu ailles bien..." Je m'enfonce de plus en plus dans la forêt en continuant à crier son nom, regardant partout, ayant peur qu'elle soit tomber quelque part et qu'elle soit inconsciente, mais je ne la vois pas et ça m'angoisse de plus en plus. Mes filles sentent que je ne me sens pas bien donc elles me lèche la main, des amours, mais je suis toujours aussi inquiet. "ABI !" Mais toujours rien, je vais finir par pété un câble et évidemment, son téléphone doit être éteint et je regrette d'avoir accepter sa stupide proposition. La nuit tombe, je ne sais pas combien de temps ça fait que je la cherche, mais je commence à devenir complétement dingue jusqu'à que je la trouve dos à moi, les écouteurs aux oreilles à prendre des photos. Là, mes nerfs lâchent, je me dirige vers elle d'un pas décidé et je pose ma main sur son bras pour qu'elle se retourne. "Non, mais t'es complétement folle ou quoi ?! Ca fait une éternité que je te cherche de partout, que je crie ton nom et toi tu étais là à prendre des photos avec la musique dans les oreilles ?!" C'était la première fois que je me montrais aussi en colère envers elle, mais parce que j'étais super inquiet, j'ai vraiment cru le pire. "Bordel Abigail, j'ai cru que tu étais inconsciente quelque part, que tu étais blessée, j'ai tellement eu peur et toi... tu étais là. Putain, mais je t'avais dit de ne pas t'enfoncer dans la forêt, que c'est dangereux." Je souffle un bon coup, il faut que je me calme, elle sait que lorsque je dis son prénom en entier, c'est que je suis vraiment en colère, mais il faut que j'arrête de crier. "La nuit tombe, retournons au camp c'est mieux." Je lui tourne le dos, je marche jusqu'au camp, je suis tellement en colère qu'elle est fait ça que quand j'arrive sur place, j'attrape ma bière, je m'assois sur l'une des chaises que j'ai installer près de la table et je la bois sans dire un mot. Je dois me calmer pour ne pas m'en prendre plus à elle et le regretter, car on aurait fini par se disputer, voir se séparé si j'avais trop pété mon câble et c'est clairement pas ce que je veux.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Abigail Cowen
Abigail Cowen
let the ocean take me
Callie
160
23 yo
actress and musician
in a pretty new and beautiful relationship since the 24th of June
avatar @lionheart & gif @all souls
(COWENSTEIN) Never do that again ! 7fcfb1ee1a1947067477f7f8bc22264b76d47645
02.05.22 19:02

≈ ≈ ≈
{ never do that again ! }
crédit/ myself ✰ w/@Ronen Rubinstein

Si elle aimait vivre à LA et l’agitation qui allait avec cette ville, Abi aimait aussi retrouver la tranquillité de la nature de temps en temps. S’éloigner de la ville, retrouver la nature pour partir en exploration ou aller faire du camping, sans téléphone, sans réseaux c’était le rêve pour elle. Aussi quand le besoin s’était fait sentir pour elle de s’éloigner un peu de LA, elle en avait immédiatement parlé à Ronen s’il voulait l’accompagner sachant en plus que ses chiennes pourraient venir avec eux. Un petit roadtrip sans téléphone qui les mènerait dans la forêt avec un lac pas très loin et quelques jours de camping à la clé. Le rêve pour Abi qui avait été vraiment contente de voir Rony accepter sa proposition. Le temps de tout organiser pour pouvoir passer quelques jours rien que tous les deux avec les chiennes de Rony, en pleine nature et les voilà qui avaient trouvé le coin idéal pour s’installer. Rony décidant d’emblée de s’occuper de la tente, une grande sur les conseils d’Abi pour permettre à Fresh et Spot de dormir à l’intérieur. En pleine nature comme ça et en pleine nuit, on ne savait pas sur quoi elles pouvaient tomber alors autant les garder à l’intérieur tant qu’à faire. Sans compter que la rouquine s’en voudrait à mort si l’une des chiennes de Ronen se faisait piquer ou attaquer par quelque chose pendant qu’ils dormaient bien tranquillement dans la tente. Mieux valait prévenir que guérir du coup. Et pendant que Ronen était occupé avec la tente, Abi s’était auto-désignée pour aller chercher du bois. Enfin elle allait faire quelques photos et ramènerait du bois sur le chemin du retour. Ecouteurs sur les oreilles, appareil photo attaché autour du cou, téléphone en mode avion dans sa poche, la voilà qui s’enfonçait en forêt pour aller faire des photos. Elle en profitait d’ailleurs pour prendre les espèces qu’elle rencontrait sur son passage tout en restant prudente pour éviter de se rompre le cou tant qu’à faire. Si bien qu’elle s’était rapidement retrouvée bien plus loin de que prévu, occupé à prendre des photos dont certaines qu’elle pourrait poster sur instagram pour documenter son aventure avec Ronen. Jusque là elle avait pu prendre des photos de la forêt mais aussi de certains animaux sauvages, restant méfiante tout de même en s’avançant parce qu’elle savait que la Californie possédait parmi ses animaux sauvages des pumas et des ours donc autant éviter d’en rencontrer tant qu’à faire. Le temps passa bien plus vite que prévu et ce fut Ronen qui la fit carrément sursauter en posant une main sur son épaule. Elle se retourna d’un coup tout en enlevant ses écouteurs pour lui faire face. « Tu m’as fait peur !! » qu’elle lui lançait automatiquement alors que Ronen commençait à râler parce qu’il la cherchait. Effectivement elle avait disparu plusieurs heures mais elle était occupée à prendre des photos rien de plus. Elle n’avait pas envie de se disputer avec lui mais ses paroles la faisaient surtout soupirer. « Tu m’as vu partir avec les écouteurs sur les oreilles, tu savais que j’allais prendre des photos donc sois pas surpris que je sois là avec les écouteurs sur les oreilles à prendre des photos… » Bon c’est vrai qu’elle avait pris plus de temps que prévu mais ils n’avaient pas décidé d’une heure de retour au camp à ce qu’elle sache. Mais Ronen continuait de râler encore parce qu’elle s’était enfoncé trop loin et qu’accessoirement il s’inquiétait aussi pour elle, connaissant son penchant pour les maladresses en tout genre. « Désolée… j’ai pas regardé où j’allais exactement j’ai suivi un animal et un autre et je me suis retrouvée ici… Mais comme tu peux voir je vais bien, il m’est rien arrivé, je sais aussi rester debout sur mes jambes… » Légère provocation de sa part pour le coup mais elle n’avait pas apprécié de se faire râler dessus comme ça alors qu’elle prenait simplement des photos, comme si elle était incapable d’aller en forêt sans se casser quelque chose. Et si ça lui était déjà arrivé, ça n’était pas forcément toujours le cas, elle n’était pas toujours un « boulet » en forêt quoi qu’il en pense. Mais réalisant qu’il était vraiment en colère, il était aussi inutile de discuter maintenant avec Ronen, qui ne ferait que s’énerver et elle le suivit en silence quand il repartit vers le camp. Si elle appréciait qu’il se soucie d’elle, se sentant coupable de l’avoir inquiété, elle n’était pas non plus incapable d’aller en forêt sans se blesser alors qu’elle n’en était pas à son coup d’essai en forêt. Elle y était déjà allée plus d’une fois avant même de le rencontrer lui. Mais plutôt que d’envenimer les choses à discuter elle resta silencieuse, récupérant du bois au passage pour le feu, qu’elle déposa au camp. Elle alla ranger son appareil photo dans son sac à dos avant d’aller s’installer près du futur feu de camp. Jusque là elle ne lui avait pas dit un mot depuis la forêt et l’avait laissé se calmer dans son coin mais elle ne voulait pas non plus que ça gâche tout leur week-end. Aussi elle soupira avant de regarder Ronen un peu plus loin. « Je suis désolée d’accord… c’était juste des stupides photos c’est tout… » Pas sûr que ça suffise à l’apaiser mais c’était simplement des photos, rien de plus, rien de pire donc inutile qu’il s’énerve simplement pour ça, du moins ça c’était l’opinion d’Abi, pas forcément celle de Ronen./div>
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
let the ocean take me En ligne
Koralie
236
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@skvwalkcrsrp (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
(COWENSTEIN) Never do that again ! E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

(COWENSTEIN) Never do that again ! 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

16.05.22 12:08

≈ ≈ ≈
{ never do that again ! }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Inquiet pour Abigail, j'avais parcouru la forêt en long et en large pour la retrouver jusqu'à la voir de dos, écouteurs dans les oreilles à prendre des photos. Alors, oui j'ai râlé fort, car j'ai eu peur pour elle qu'elle tombe sur un animal sauvage qui s'en prenne à elle ou qu'elle tombe et se blesse. Mais en allant la trouver et en râlant après elle, sa réponse m'a fait froncer les sourcils. Non, mais en plus, elle se foutait de ma gueule ou j'hallucinais littéralement ? Mes chiennes avec moi qui étaient contente de voir Abbey m'empêcher de gueuler encore plus fort contre elle après ce qu'elle venait de dire. Mais bordel, qu'est-ce que j'avais envie de râler, de lui dire qu'elle était inconsciente et qu'elle aurait réagit pareil si j'avais fait la même chose, mais à la place, je restais là sans rien dire à la regarder. Sauf qu'en la fixant, je voyais bien qu'elle était agacée, du coup, je ne pouvais pas rester là sans rien dire, il fallait que je lui dise quelque chose et c'est ce que je fais. "Arrête de te foutre de ma gueule tu veux ?! Je sais très bien que tu avais tes écouteurs et ton appareil photo, mais t'es parti deux longues heures, la nuit commence à tomber, excuse moi d'avoir eu peur pour toi ! Tu préférais quoi ? Que j'en ai rien à foutre de ce qui peut t'arriver ? Je suis désolé, mais je ne suis pas comme ça ok ?! Si ça ne te plaît pas, alors, on a rien à faire ensembles !" J'y étais aller un peu fort, je le savais, mais elle m'a blessé en fait avec sa réaction à la con. On dirait qu'elle s'en fichait que je m'inquiète pour toi et ça, je ne pouvais pas rester là sans rien dire. Mais elle l'ouvrait une nouvelle fois et là c'était trop pour moi. Je me mettais à rire nerveusement en passant une main dans mes cheveux. "Waw... tu disparais pendant plusieurs heures, la nuit est presque tomber et tu te permets de me provoquer en plus de ça. Tu sais quoi  Abbey ? C'est la dernière fois que j'accepte de te suivre dans tes excursions puisque le fait que je m'inquiète pour toi te dérange autant !" Je ne dis plus rien puis je fais marche arrière pour rentrer au camp. Je n'ai plus envie de me disputer avec elle, tout ce que je veux, c'est me poser pour aller ensuite me coucher et oublier toute cette histoire. S'il y avait bien une chose que je ne supportais pas, c'était de me disputer avec elle, car ça me rappeler trop de mauvais souvenirs, notamment avec Jessica lorsqu'on se disputer tout le temps, ce qui a conduit à une rupture, car je ne supportais plus que nous nous hurlions dessus plus le fait que je ne voulais pas fonder de famille, mais ça, c'était pas le sujet. Fort heureusement que Abbey ne voulait pas de gosses maintenant et nous étions ensembles depuis à peine neuf mois et demi donc clairement, c'est pas maintenant que ça arriverait. En arrivant au camp, je m'assois dans une chaise alors que j'attrape une bière pour profiter en regardant le soleil qui se couche. Je bois quelques gorgés de celle-ci, ne calculant plus Abbey puisqu'elle en avait marre apparemment que je me soucis d'elle. Mais celle-ci m'adresse à nouveau la parole, je tourne mon regard vers elle, n'arrivant pas à lui résister bien trop longtemps, je tends ma main vers elle alors qu'elle se lève, que j'attrape sa main et qu'elle vient s'installer sur mes genoux. "Et moi je suis désolé d'avoir crier, c'est juste que j'ai eu vraiment peur pour toi c'est tout et... je me suis emporté, mais je ne pensais pas ce que j'ai dit concernant le fait que je ne te suivrais plus dans ces aventures et qu'on devrait rompre... Au contraire... je te suivrais jusqu'à l'autre bout du monde si je le pouvais, parce que je t'aime babe, plus que tout au monde et plus encore, je ne me vois pas continuer sans toi dans ce monde. J'espère que tu me crois babe hein ?" Dis-je en lui offrant un petit sourire sincère alors que je caresse doucement sa joue tout de même inquiet d'être aller un peu trop loin tout à l'heure. Mais pour me faire pardonner encore plus, je colle mes lèvres contre les siennes pour lui offrir un baiser afin qu'on se réconcilient, car c'était la vérité, je détestais au plus haut point me disputer avec elle. Alors ouais, je faisais tout pour que la dispute ne soit plus d'actualité, surtout pour quelque chose d'aussi puéril que ça. Nous étions plus fort que ça et elle était mon âme soeur, alors interdiction que je la perde pour si peu, c'était hors de question. Je la serre ensuite dans mes bras et je ne la lâche plus, profitant de cette belle soirée sous les étoiles.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Contenu sponsorisé
(COWENSTEIN) Never do that again !

Sauter vers: