AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alcohol softens the truth. (kaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

☆ fantastic animator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3168 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mer 4 Avr - 14:04

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Il aimerait pouvoir lire dans les pensées, tel un super-héros. Sans pour autant qu’il ne soit obligé de porter une paire de collant. Cela ne faisait aucun doute qu’il allait refuser, ce serait un carnage pour les yeux. Et pour sa virilité. « On ne prout pas les gens mal polie. » S’il avait eu le courage, il lui aurait donné une légère tape sur la tête pour appuyer ses dires mais il avait bien trop la femme pour ça. C’était son jour de chance, il semblerait. Dylan préférait plutôt tenir son verre, au cas où quelqu’un voudrait lui piquer. Si jamais quelqu’un osait s’approchait, il n’hésiterait pas à montrer les dents. Même si mordre une personne n’était sans doute pas une bonne idée, surtout pour ses pauvres dents. « Ça tombe bien parce que je ne te le demanderais pas. J’ai ma mon montre. Ma belle montre ! » dit-il en lui collant son bras sous le nez. Néanmoins, il ne put s’empêcher de grimacer, quelle horreur. Elle était vraiment horrible quand elle le voulait. Secouant la tête pour éviter d’avoir ces images choquantes dans ton esprit pur, Dylan tira la langue, écœurant. « Laisse-moi crever, je préférais. Quitte à ce que je me consume, ce n’est pas grave mais je n’ai pas envie de devoir me laver un tas de fois à cause de ton odeur sur moi. » Même si l’idée de brûler vif n’était guère plaisant, c’était sans doute une des pires morts qui pouvaient exister. « Je le ferais avec plaisir si nous n’étions pas en public. » Dylan n’avait pas envie d’avoir de témoins si jamais il devait la tuer, il préférait opter pour un coin sombre et tranquille. Il plaignait cependant la personne qui venait de se faire attraper sans qu’elle en comprenne la raison. « Si jamais ça arrive, t’as intérêt de me mettre témoin sinon je détruits ton mariage. » Être témoin, c’était cool. On pouvait démolir la mariée juste lors du discours, il se mit à rire sadiquement en imaginant les pires horreurs qu’il pourrait raconter sur Kaya. « Je ne viens de me faire friendzone. Sympa. » dit-il choqué, les bouches grandes ouvertes et les yeux à moitié sortis de leur orbite. « T’es pas difficile. » Si, c’était la seule, peut-être que c’était envisageable. Il n’osait même pas imaginer ce qu’il deviendrait si jamais il buvait une bouteille tout seul. Il ne serait sûrement plus capable d’utiliser son cerveau ni même pas ses fonctions motrices. « Alors, notre couple est voué à l’échec. » Il renifla, l’air triste. « Et pourquoi faudrait une raison pour boire, hein ? Je te le demande ! » dit-il en tapant son poing contre la table. Si, c’était le cas, ils n’allaient guère boire très souvent du vin. A moins que Kaya décidait de tout déballer et annonçait son futur mariage. Ce serait la surprise mais qui sait, peut-être qu’elle cachait bien son jeu. Ou Thomas au pire. Faudrait aussi qu’il se case celui-ci s’il voulait boire du vin.


_________________
    † from the moment you ran into the maze I knew I would follow you anywhere, we all have, no matter what the cost. Taking those first steps with you into the unknown, if I could do it all over again, I would.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 13907 ☆ crédits : @;lolitaes

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Dim 8 Avr - 16:43



alcohol softens the truth

dylan & kaya

'Je te prout si j'ai envie, déjà.' Puis ce n'est pas dans le contrat ça, tu n'as jamais dit à Dylan que tu allais être une amie polie envers lui. Il t'a pris comme tu es, eh, bien fait pour lui, il n'avait qu'à y réfléchir avant. Tu soupires quand il te colle son poignet sous le nez pour te montrer ta montre. Sa 'belle' montre. 'What...ever' Ça ne change rien, si demain sa montre se casse malencontreusement, tu ne lui donneras pas l'heure c'est tout. Néanmoins tu pouffes quand tu vois la tête de Dylan, sûrement choqué de tes paroles, voir même totalement traumatisé. Quelle petite nature ce O'Brien. 'Te laisser te consumer? Jamais, je ne suis pas comme ça.' Tu bats doucement des cils avant de lâcher un rire semi diabolique. Il pourrait quand même te remercier, tu veux juste l'empêcher de mourir dans une mort atroce, tu es une amie formidable. Pas comme Dylan qui pourrait t'achever s'il en avait l'occasion. Tu ne sais pas ce que tu as fait au monde pour mériter un ami comme ça. Et en plus il pense que tu vas le mettre en témoin dans ton futur hypothétique mariage. 'Alors, déjà d'une, qui a dit que tu serais invité ?' Lances-tu d'un air faussement sérieux avant de reprendre. 'Puis, je ne te fais pas suffisamment confiance pour ça. Tu serais capable de changer mon shampoing avec de la crème dépilatoire.' Faut pas le sous-estimer, Dylan serait capable de tout juste pour pouvoir se foutre de ta gueule après. 'Puis t'façon je préfères Vegas, avec une bière et Elvis.' Dis-tu en haussant les sourcils. Pas besoin d'en faire des tonnes, d'inviter tout le monde, de nourrir tout le monde, tout ça. Puis à Vegas tu as Elvis. 'Désolée petit O'Brien, mais tu n'es pas mon style' Tu affiches une petite moue boudeuse un peu exagéré. 'On le savait que ça n'allait pas durer, je suis trop bien pour toi.' Dis-tu en gardant ton sérieux, te retenant de pouffer. Dylan te surprend un peu, lui, boire, sans raison? Wow, mais qu'est-ce qui s'est passé? Où est passé Dylan qui ne boit que du thé et de l'eau? 'Si tu me le demandes alors j'te dirais que, non, on en a pas besoin.' Si tu devais à chaque fois boire pour une raison, alors ton foie se porterait beaucoup mieux. 'Sauf que toi, tu ne tiens pas l'alcool. Alors faut réduire, pour le bien de l’humanité. Ou... pour ton bien plutôt, parce que ça me donnerait trop d'occasions diaboliques.' Tu l'observes, un large sourire.

Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3168 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 14 Avr - 15:09

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

« Non, c’est interdit. Fais attention, tu risques des représailles en me faisant ça ! » dit-il en prenant un air faussement méchant, la pointant du doigt. Décidément, les jeunes n’avaient aucun respect pour les aînés bien que Kaya n’avait qu’un an d’écart avec lui. Mais il était le plus vieux alors elle lui devait le respect, c’était comme ça, un point c’est tout. Dylan lui colla sa montre sous le nez en riant. C’était un modèle standard mais à ses yeux, elle était la plus belle et c’était amplement suffisant. Cela lui permettait d’être au moins à l’heure dans ses rendez-vous, ce qui n’était guère négligeable. « Tu es vraiment une sorcière, tu ne respectes même pas mes dernières volonté. Laisses moi redevenir poussière et m’enlever avec une faible brise. » Voilà qu’il avait l’âme d’un poète. Sa main mima l’action en l’air avant de se mettre à rire. Heureusement que le ridicule ne tuait pas, nul doute que sinon son corps se serrait lamentablement échoué sur le sol. Et voilà que ça parlait mariage, une Kaya en robe blanche. Il donnerait bien cher pour pouvoir avoir la chance de voir ça. Et Dylan se ferait une joie de lui lancer des confettis ou des grains de riz en plein visage rien que pour se venger. « Si tu ne m’invites pas, je m’incrusterais ! Rien ne m’empêchera de venir. » Limité choqué qu’elle ait pensé à ne pas l’inviter. Et ça, se disait son amie. « Mais non, jamais je m’en prendrais à tes cheveux, ce n’est pas drôle sinon. Je serais plus du genre à te mettre du poil à gratter dans ton robe rien que pour le plaisir de te voir t’agiter en pleine cérémonie. » dit-il avec un grand sourire. Attitude typiquement enfantine, il en avait bien conscience mais c’était de cette façon qu’on l’aimait, n’est ce pas ? « Quel romantisme. » Il roula des yeux face à ce mariage, ce serait à la chaîne. Certes, Dylan n’était pas non plus un garçon hyper romantique mais tout de même, il préférait une bonne bouteille de vin plutôt qu’une bière. « Je suis le style de tout le monde ! » dit-il en boudant légèrement. De quel droit osait-elle dire ça ? « Tu es une vraie briseuse de cœur. Moi qui pensais qu’on allait finir heureux, avoir cinq enfants et un élevage de chiens, mon rêve vint d’être détruit. » Le jeune brun regarda son verre, en reniflant. Que le monde était cruel avec lui aujourd’hui. « Je ne vois pas pourquoi tu dis ça, je tiens très bien l’alcool ! Mais ouais, j’éviterais de boire en ta compagnie, qui sait ce que tu ferais à mon propre corps. »  


_________________
    † from the moment you ran into the maze I knew I would follow you anywhere, we all have, no matter what the cost. Taking those first steps with you into the unknown, if I could do it all over again, I would.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 13907 ☆ crédits : @;lolitaes

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Lun 16 Avr - 11:56



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Tu regardes ton doigt, pointé en ta direction, choquée de ce geste. 'Est-ce que...' tu marques une pause, le défiant du regard. 'Tu es en train de me menacer Dylan O'Brien?' Alors là c'est une fausse bonne idée de sa part, tu n'es jamais contre une bonne petite vengeance s'il tente quoi que ce soit. Ne jamais te sous-estimer. 'Une faible brise, hm?' Tu te mets à rire, plus pour te moquer un peu de lui et de cette nouvelle manière de parler au sens littéral des choses. C'est bien trop tard et trop rempli d'alcool ici pour ne pas exploser de rire à ça. 'C'était intense, très intense. Et un peu con. Mais intense.' Tu ris une nouvelle fois en entendant à nouveau la phrase dans ta tête. Quoi que... faut voir quelle est la chose la plus drôle dans cette affaire, c'est peut-être cette histoire de mariage, hm. 'Je vais engager des bodyguards anti toi. On verra si t'arrive à te ramener.' Dis-tu en arquant un sourcil, tu n'es pas une débutante quand même. 'Je le savais! Tu es diabolique, tu es le mal. Vade retro satanas.' Lâches-tu avec le signe de la croix faite avec tes doigts. 'Raison de plus de ne pas t'inviter, tu vas me porter malheur.' Et tu boudes, faussement vexée que Dylan veuille te gâcher ce qui est, apparemment -enfin, genre, d'après les autres- le plus beau jour de ta vie. 'Roman.. quoi? Ça se boit?' Tu te grattes la tempe tout en fronçant les sourcils. Tu n'es pas romantique pour un sou et d'aussi loin que tu te souviens tu ne l'as jamais été. Ce n'est pas pour toi, c'est trop d'effort au quotidien, genre toujours faire des trucs tout ça. Autant être honnête dès le début et ne pas avoir à décevoir l'autre. Puis c'est plus marrant de ne pas l'être. 'Le style de tout le monde?' Tu te mets à rire. 'Ça va les chevilles?' Dis-tu en secouant la tête. Tu n'as jamais vu Dylan comme un potentiel mec ou un potentiel casse croûte ou un potentiel quoi que ce soit en fait, pour toi il a toujours été Dylan. Genre, Dylan, c'est tout. C'est limite tu n'aurais pas remarqué que c'est un mec. 'Cinq gosses? Tu sais que c'est la mort de la libido. C'est peut-être mieux que ce soit terminé avant que ça commence.' Oui, parce que cinq gosses... brrr, rien que l'idée ça te donne des frissons. Tu as cette image de parents hyper crevés, limite dépressifs, qui dorment dans des chambres différentes et qui ne se touchent même plus. La tristesse. T'en as un et franchement c'est largement suffisant. 'J'ai un scoop pour toi: non tu ne tiens pas l'alcool.' Pour les rares fois où il a accepté de boire plus d'un verre en ta compagnie, tu as pu le constater. Et Thomas aussi, sûrement. 'T'as peur que je t’abîme?' Dis-tu en arquant un sourcil.

Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3168 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mar 17 Avr - 16:50

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Dylan continua de la pointer du doigt, ce n’est pas poli et alors ? Il s’en moquait bien, d’ailleurs il se retenait à ne pas servir de son doigt pour le frapper mais ne voulant guère l’entendre hurler, il préféra s’en abstenir. Il tenait à ses oreilles, après tout. « A ton avis Scodelario ? » dit-il en plissant les yeux. Il ne manquait plus que la musique de Far West et de la paille qui vole, ainsi votre duel aurait pu avoir lieu. « Ouais, je suis léger, qu’est ce que tu crois ? » Qu’est ce qu’elle sous-entendait là ? Qu’il fallait une tornade pour que ses poussières puissent aller à l’autre bout du monde. « Je suis un poète né ! » dit-il en levant un peu le menton. Un peu comme ses riches qui ont le malheur de regarder les autres de haut. Mariage. Qui des deux allaient sauter le pas en premier ? C’était une bonne question. Néanmoins, contrairement à elle, lui l’inviterait à son mariage. Il la placerait au fond de la salle pour la peine, et elle se contentera que du vulgaire punch infect. Ce serait sa vengeance. « Je suis sûr que je les mets KO d’un seul coup de poing. » Ou pas. Il risquait plus de se fracasser la main sur eux. Mais qui ne tentait rien, n’avait rien n’est ce pas ? Il balaya d’un revers de main son incantation. « Pas de chance, il me faut de l’eau bénite si jamais tu souhaites te débarrasser de moi. » dit-il en croisant les bras. Elle était belle leur amitié. Elle ne voulait même pas l’inviter, pour un peu, il en aurait presque pleuré. Peut-être était-ce du à l’alcool, après tout, en temps normal, il n’était pas si fragile. « Mais non ! Je suis un vrai porte bonheur, j’attire la chance. » Il lui fit un grand sourire, style colgate avant de secouer la tête. « Tu es désespérante. Désespérante et Alcoolique ! » Bon, le romantisme et lui, ce n’était pas non plus le grand amour. Il faisait des efforts mais la plupart du temps, ça tombait vite à l’eau. Il gâchait tout en provoquant des catastrophes. « Exactement ! Tu as très bien entendu, je peux séduire quiconque d’un claquement de doigt. » dit-il en faisant le geste. « Elles vont très bien mais je ne refuserais pas un petit massage. » Kaya et lui. Rien que d’y penser, il en avait des frissons. S’il laissait son esprit imaginer, nul doute qu’il finirait par vomir sur la table. « Tu viens de briser mon espoir d’avoir une grande famille. » Elle était vraiment une briseuse de rêve, celle-là. Au moins, elle savait comment faire redescendre sur Terre les gens, sauf que c’était brutal. Lui, il aurait nettement préféré de la douceur. Mais ce mot lui semblait inconnu. « Mais si je tiens l’alcool. » dit-il en tapant du point sur la table. « Ouais, et même pire. » Il croisa les bras autour de lui, comme pour se faire une protection.    

_________________
    † from the moment you ran into the maze I knew I would follow you anywhere, we all have, no matter what the cost. Taking those first steps with you into the unknown, if I could do it all over again, I would.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 13907 ☆ crédits : @;lolitaes

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mer 18 Avr - 19:08



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Il te menace, avec ton doigt pointé en ta direction, le respect de ta personne est totalement mort. 'Dylan, on est dans un lieu public. Arrête de me faire des avances, c'est gênant.' Chuchotes-tu en regardant son doigt se dresser devant toi avant de pouffer dans ton verre. Y a pas à dire, vous êtes entre poètes ce soir, c'est très distingué tout ça. Tu acquiesces d'un signe de la tête, tout en levant les yeux au ciel. Ça lui fait plaisir de penser qu'il est aussi léger qu'une plume, tu n'as pas le cœur de lui casser son délire et l'écrabouiller avec ton talon. Cette histoire de mariage est le délire qu'il faudrait arrêter, ça va te donner la gerbe à force d'en parler. Comme si vous pouviez vous imaginer un autre en robe ou en smoking, la corde au cou. 'J'ai pas envie que tu te fasses un bobo à la main et que tu te roules au sol en pleurant.' Dis-tu en imitant une petite moue faussement triste. Mais que de violence dans ce corps, tu es choquée. Tout de suite sortir les poings, il est désespérant. 'Merde. Ok, la prochaine fois j't'emmène dans une église, et je t'abandonne là-bas.' Au moins là t'es sûre qu'on te le rendra propre comme un sou neuf, tout innocent et pur. Soit tout ce qu'il n'est pas actuellement. Tu devrais le faire rapidement d'ailleurs, avant que ça ne déteigne sur ta personne, toi la pseudo désespérante et alcoolique.  A cette remarque tu lui offres ton plus beau doigt d'honneur, orné d'un sourire. Tu n'es pas alcoolique, tu aimes juste boire. Beaucoup. Souvent. Même parfois sans ton pote Modération. C'est tout. Et puis entre vous, le plus désespérant c'est bien lui. Tu ne peux t'empêcher de rire quand il te dit qu'il peut séduire n'importe qui. Il ne doute de rien cet O'Brien, tu te demandes comment il a fait pour que sa tête ne se soit pas déjà transformée en pastèque. 'Okay Dom Juan big pastèque, vas y, fait marcher ton célèèèèèbre charme sur moi.' Dis-tu en t'enfonçant dans ton siège avant de claquer des doigts pour l'imiter. Après tout il peut séduire quiconque d'un seul claquement de doigts, right? 'Bien, maintenant trouve toi quelqu'un qui accepterait de les masser tes monstrueuses chevilles.' Dans ton imaginations elles ont même des dents, raison de plus pour ne pas trop t'approcher d'elles ugh. Puis en plus, c'est probable que ce soit héréditaire, raison de plus pour refuser de porter ses cinq gosses. T'es pas un utérus sur pattes non plus, oh. 'Tu ne tiens pas, faible.' Dis-tu en arquant un sourcil, c'est une petite nature qui n'est pas habitué à boire, ce n'est pas si grave que ça, chacun a ses défauts. Même si là, vraiment, ça craint. 'Pire?' Une nouvelle fois tu affiches une mine choquée, genre toi, profiter d'une personne en position de faiblesse, jamais... jamais. 'Je suis vexée.' Dis-tu en boudant sur ta chaise.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcohol softens the truth. (kaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park-