AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 scared of love (cole & miles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3553 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: scared of love (cole & miles)   Lun 19 Juin 2017 - 15:00

scared of love
Cole & Miles

Y’a deux heures, t’étais déjà dans le hall de cet hôpital, et surtout, t’étais déjà devant cette porte à regarder Cole à l’intérieur, à t’inquiéter pour lui et à avoir envie de pleurer à la simple idée de le savoir dans un lit d’hôpital. Mais t’as vu ce garçon à son chevet, tu l’as vu lui prendre la main et être adorable avec lui, tu l’as vu si inquiet comme toi tu l’étais, si tendre comme toi tu l’étais avant avec lui. Et ça t’a brisé le cœur un peu plus, à un point tel que tu es parti presque en courant, persuadé que venir ne servirait à rien, que de toute façon, Cole avait déjà quelqu’un, et que toi tu ne servais à rien dans ce décor qui n’était plus le tien. Tu t’es dit, à tort, qu’il n’avait pas besoin de ton soutien et tu as regretté d’être parti dès que tes pieds ont retrouvés ton plancher et que Maya est venue te rappeler que vous aviez été une famille. T’as regretté quand il t’a fait comprendre qu’il aurait aimé que tu viennes, alors forcément, t’as accouru. Parce qu’un amour si fort, ça part pas, même après six mois d’absence, parce que tu l’aimes encore tellement que tu serais prêt à tout pour le retrouver, pour l’avoir à tes côtés, pour l’embrasser, lui tenir la main et l’aimer, même si tu n’en as plus le droit, même s’il ne t’en donne plus le droit.
Alors t’es revenu, t’as fait marche arrière et t’es revenu à l’hôpital, t’es venu voir ta famille parce que t’en as besoin et que peut-être que lui aussi en a besoin. T’as besoin de le voir et de voir de tes yeux qu’il va bien, qu’il va s’en sortir et que bientôt cette histoire ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour tous. Alors quand t’as fini de réfléchir pendant huit minutes devant sa porte, tu te décides à entrer. « Toc toc ?» Tu pousses un peu la porte puis la referme avant de te poser contre celle-ci, t’oses pas venir vers lui, t’as peur de le trouver en mauvais état, t’as peur que la pression retombe et que tu te mettes à pleurer, t’as peur de plein de choses mais une force extérieure te pousse vers lui. Alors tu avances et viens t’installer à ses côtés, sur la chaise pour lui prendre la main. « Je suis là Cole.. » Tu chuchotes avant de passer doucement ta main sur son visage, là où se trouvent quelques souvenirs de ce qui s’est passé. Tu souffles un peu, tentant de retenir la tristesse qui t’envahit. « J’aurais aimé être là pour te protéger. » Tu lui chuchotes doucement encore avant de retirer un peu ta main. Tu ne sais pas si tu aurais réussi, à le protéger, la tempête était si forte, si imprévisible mais au moins, tu aurais essayé, au moins tu aurais tenté d’éviter qu’il ne se retrouve ici. Finalement, ta main se relève, tu caresses quelques secondes sa lèvre, à défaut de ne pouvoir y poser les tiennes et puis finalement, tu te relèves et vient doucement poser tes lèvres sur sa joue, tout au coin de ses lèvres. Il va te jeter, sans aucun doute mais tu t’en fiches, tu en as envie, besoin même.
Made by Neon Demon



_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2475 ☆ crédits : morrgian (av), crack in time (sign), morrigan (ic).

MessageSujet: Re: scared of love (cole & miles)   Lun 19 Juin 2017 - 22:02


miles & cole

scared of love


Tu ne comprends pas vraiment les messages de Miles, du moins tu t'en doutes une seconde qu'il est jaloux, tu sais que ça ne doit pas être des plus simples mais maintenant que t'es foutu là dedans tu ne peux pas te débrouiller autrement qu'en t'enfonçant et t'as réclamé sa présence. Six moi sans le voir et tu redevenais lentement accro, ça craignait clairement, tu le savais, mais c'était plus fort que toi, un amour qui avait du mal à s'éteindre complètement dans ton coeur. C'est en comparant ce que tu ressentais pour Miles et pour Kj que tu te rendais compte que Camila n'avait été qu'une simple transition, comme si tu te refusais d'être seul. Tu recherchais sans arrêt une famille à toi, de quoi te raccrocher les jours où ça n'allait pas. Sauf que personne ne l'a été autant que Miles avec toi, pas après vos un an et demi de vie commune et vos six mois à traîner chez l'un et l'autre au début de votre relation. Jusqu'au grand plongeon. Tu voulais d'une famille et, parallèlement, tu refusais d'en fonder réellement une. Mais t'as été soulagé lorsqu'il t'as dis qu'il viendrait quand même et tu tentes de jouer à autre chose qu'à snake sur ce téléphone de la guerre avant de le reposer plus loin. L'avantage c'est que la batterie tient maintenant 10 jours comparé à vos nouveaux téléphones. Toc toc ? Tu ressens une excitation de gamin en entendant ça et tu lèves ton regard vers ta première visite où tu avais les yeux ouverts et où tu ne dormais pas comme une truie échouée. "Qui est là?" Tu réponds, enfant que tu es, alors que ton regard se pose sur Miles et tu souris un peu, tu te demandes pourquoi il reste aussi loin et presque aussitôt il vient s'installer à côté de toi pour prendre ta main et tu l'observes avec un sourire au coin des lèvres. Je suis là Cole.. Tu ne peux t'empêcher de garder ton sourire en coin et de baisser ton regard sur vos mains en finissant par murmurer. "Je vois." Ton ton es un peu moqueur mais t'y peux rien, non vraiment pas. Tu le laisses toucher ton visage et tu perds un peu ton sourire moqueur, tu sais qu'il s'est inquiété et tu ne devrais pas te moquer comme ça. J’aurais aimé être là pour te protéger. Tu l'entends te dire comme s'il aurait pût faire grand chose, déjà toi là en-dessous t'étais une vraie tête de mule et tout ce qui comptais c'était Madelaine. Mais tu sens ses doigts sur ta lèvre et ça te rappelle à lui, tu bats un peu des cils et entrouvre la les lèvres de surprise en sentant son baiser. Tu détournes un peu la tête en te sentant rougir et tu reportes ton attention sur lui, t'en profites de l'avoir près de toi pour glisser tes doigts le long de son visage aussi, tu retraces ses cicatrices. "Ca va, c'est rien, c'est superficiel ce que j'ai. Je n'aurais même pas un tiers de ce que tu as toi, même pas du tout en fait, donc bon." Et tu te penches pour poser un baiser sur l'une de ses cicatrices, un simple réflexe qui te reviens du passé. Pour ne pas l'inquiéter. Tu te rappelles quand tu observais son visage et que tu te disais que si ça se trouve, t'aurais pût ne jamais le connaître, et tes doigts se déplacent par automatisme jusqu'à l'endroit où on peux sentir encore deux petit cailloux sous sa peau. "C'est rien." Tu reprends avec un sourire et en haussant des épaules. C'est vrai en même temps.
AVENGEDINCHAINS

_________________
it's gonna be lit tonight (no lie)
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3553 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: scared of love (cole & miles)   Mar 20 Juin 2017 - 14:03

scared of love
Cole & Miles

Son sourire t’a manqué, tu t’en rends compte quand tu le vois enfin, ce sourire que tu as si souvent embrassé, ce sourire qui fait battre ton cœur un peu plus vite et qui, aujourd’hui, te rassure quant à son état. Et même s’il se moque de toi, si tu l’entends à sa voix parce que de toute façon, même dans les situations les plus dramatiques, il préfère toujours en rire, bah toi tu veux être près de lui et tu restes comme tu es, sa main dans la tienne que tu caresses comme pour lui dire un peu plus que tu es là. Et quand il se met à te caresser le visage et que tu fermes les yeux sous son toucher si doux, tu te dis que tout pourrait redevenir comme avant si tu te bougeais un peu pour que ça fonctionne, et tu en as envie. Quand tu sens ses doigts sur tes cicatrices, t’as envie de sentir ce toucher encore pour de très longues années, voire pour toujours. Parce que tu ne peux pas te passer de son toucher, tu as beaucoup de mal à supporter de ne plus sentir ses caresses et c’est seulement maintenant que tu remarques à quel point ça t’avait manqué et à quel point c’était nécessaire à ta vie. « ça va, c’est rien, c’est superficiel ce que j’ai. Je n’aurais même pas un tiers de ce que tu as toi, même pas du tout en fait, donc bon. » Tu soupires en rouvrant doucement les yeux pour le regarder, pour regarder les égratignures sur son visage et tu as envie de remercier le ciel de n’avoir fait de ses cicatrices que des choses superficielles, tu le trouverais toujours aussi beau mais tu n’as pas envie que lui aussi le matin en se regardant dans la glace se rappelle sans cesse ce jour difficile. « On est pas à un concours de cicatrices, que tu les gardes à vie ou non, je n’aime pas te voir comme ça. » Tu lui chuchotes alors en serrant un peu plus ta main dans la sienne. La simple idée de le perdre à nouveau t’est insupportable, tu as envie de rester là à ses côtés et d’oublier le monde et c’est pire encore quand il t’embrasse l’entaille que tu as au niveau de la mâchoire, pire encore quand il caresse ta peau abîmée qu’il connaît encore par cœur. Par parce que ça te fait mal, la douleur est passée depuis bien longtemps mais parce que ça réveille en toi des souvenirs de vous deux qui sont encore trop difficiles à supporter, parce qu’il te manque, parce que votre couple te manque, que même la personne que tu étais avant te manque. Tout ce qui appartient au passé te manque. « On pourrait recommencer Cole.. » Tu murmures alors, un élan nouveau prenant part de ton être. « Ma proposition tient toujours tu sais.. je veux plus te perdre, on pourrait recommencer, on pourrait se marier. » Tu lances toutes ces bombes d’un souffle, même à tes oreilles, elles sonnent comme des bombes et pourtant, c’est un immense soulagement qui te lâche finalement, parce que tu le penses, tout ça, tu pourrais l’épouser encore aujourd’hui.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2475 ☆ crédits : morrgian (av), crack in time (sign), morrigan (ic).

MessageSujet: Re: scared of love (cole & miles)   Mar 20 Juin 2017 - 15:21


miles & cole

scared of love


Tu touches doucement son visage, comme une réflexe, tu ne peux pas vraiment t'en empêcher, et tu te retrouves à sourire un peu, t'aimes un peu trop ça, il n'y a pas à dire. Une certaine nostalgie te prends complètement maintenant et tu te demandes même si tu n'as pas rêvé les derniers mois passés. Tu observes le visage de Miles en silence pendant un instant et tu peux sentir son regard sur toi aussi alors tu remontes un peu tes yeux sur les siens et sourit. On est pas à un concours de cicatrices, que tu les gardes à vie ou non, je n’aime pas te voir comme ça. Tu roules un peu des yeux en l'entendant s'inquiéter pour toi et tu te penches pour poser un baiser sur sa mâchoire, sur l'une de ses cicatrices à lui, et tu l'observes un peu, tes doigts passent sur les marques de son visage que tu connais par coeur et tu te retiens de soupirer un peu. Comme un enfant dans ton pull vert un peu trop grand, tu te laisses aller contre ton lit redressé et tu fais un peu la moue vers lui. On pourrait recommencer Cole.. Lentement, tu hausses un sourcil en entendant ça et tu le regarde en te demandant si tu as bien entendu, s'il vas le faire. A nouveau. Ma proposition tient toujours tu sais.. je veux plus te perdre, on pourrait recommencer, on pourrait se marier. Tu sens ta gorge se serrer et tu as soudainement envie de pleurer, de disparaître et de te terrer dans un petit trou jusqu'à la fin de ta vie. Peut-être avec lui. Bordel, oui. Et tu pinces un peu tes lèvres en détournant le regard, tu te rends compte que t'as les larmes aux yeux et c'est juste trop dur de tout retenir. "Je ne peux pas, j'ai Kj." Tu expliques, finalement, la voix brisée et tu fronces un peu tes sourcils, tu ne t'y attendais pas vraiment. Tu inspires un petit peu et croise finalement son regard, tu l'observes un petit peu et tu viens resserrer tes doigts sur la main de Miles, t'as peur qu'il parte à son tour, qu'il te laisse là comme t'as avec lui il a plus de six mois maintenant. T'as pas envie de te retrouver à cette place parce que tu en mourrais et tu te rends compte de ce que tu lui as infligé à lui. Et pourtant, après Camila t'as décidé de ne plus jouer au con. Et tu resserres tes doigts un peu plus fort sur ceux de Miles pour croiser son regard. "Parfois j'aimerais juste remonter un peu dans le temps et rester." Tu expliques en croisant son regard et tu t'es jamais senti aussi triste, aussi brisé, vraiment, jamais. Tu ne sais même plus comment on fait pour respirer. "Je t'aimes, Miles. Je t'aimerais toujours et personne ne pourra jamais t'aimer comme je le fais, personne." Tu reprends avant de récupérer ta main mais tu la transfert juste sur sa joue pour le tirer à toi et que tes lèvres rejoignent les siennes, un peu subitement, comme si t'avais peur qu'il disparaisse. Tu trembles tellement. Et tu ne peux que t'éloigner ensuite pour le regarder, t'es à bout de force, à bout d'arguments contre toi-même, tu sens le regret qui emprisonne ton coeur et t'oppresse un peu, te montre tout ce que tu as loupé.
AVENGEDINCHAINS

_________________
it's gonna be lit tonight (no lie)
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3553 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: scared of love (cole & miles)   Dim 25 Juin 2017 - 15:47

scared of love
Cole & Miles

T’aurais bien aimé que les choses se passent différemment cette fois-ci, tu aurais bien aimé pouvoir enfin être heureux avec Cole. Parce que t’es prêt à changer ton style de vie pour le retrouver lui, pour faire un saut dans le passé et récupérer l’amour de ta vie. T’es prêt à tout pour oublier ces six mois sans lui. Alors forcément que tu lui demandes à nouveau, parce que toi t’es encore fou de lui et que tu sais pas comment t’es censé oublier un tel amour. Il t’a plusieurs fois dit qu’il t’aimait et toi, comme un idiot, t’y crois encore. Tu veux l’épouser, ou juste le retrouver, tu le veux tout entier et ça te fait souffrir d’être si près et en même temps si loin de lui. « Je ne peux pas, j’ai KJ. » Faut avouer, tu t’attendais pas vraiment à ça, tu t’attendais pas à ce que ce KJ soit si important pour lui, soit si proche de lui, soit à ce point important dans sa vie pour qu’il fasse définitivement une croix sur votre famille à vous. Tu le regardes, t’es complètement incapable de répondre tellement ton cerveau se déconnecte pour empêcher ton cœur d’avoir trop mal. Tu sens ses doigts se resserrer sur les tiens et t’es incapable de retirer ta main, incapable de couper ce dernier lien que vous avez, incapable de faire quoique ce soit en cet instant. Tu sens ses gestes, autant que t’entends ses paroles, tu sens et entends tout mais t’es incapable de réagir, t’as juste les quelques mots d’avant qui reviennent et qui tournent et retournent dans ton cerveau. Il ne peut pas, il a KJ, KJ qui est important au point de t’évincer toi, au point d’évincer votre famille. Alors quand enfin ton cerveau commence à reconnecter, tu pousses la chaise avec tes pieds pour t’éloigner de lui, t’éloigner de ses mains, t’éloigner de ses lèvres. « Ok, je comprends, oui, je comprends. KJ, les muscles, la belle gueule, tout ça tout ça. » Tu te lèves difficilement, ta tête tourne, t’as l’impression en tous cas. Alors tu te forces à reprendre une certaine contenance, tu veux pas être encore plus ridicule devant lui, t’estimes qu’il ne le mérite pas, qu’il ne mérite pas que tu sois triste pour lui, pour la fin de votre petite famille. « Oublie moi Cole, je suis sérieux. Oublie-moi putain, m’envoie plus de messages et fous-moi la paix maintenant. Et bonne vie avec ton gamin. » Tu sais pas trop où tu trouves le courage de lui sortir ce genre de choses mais en tous cas tu le trouves. Alors en quelques minutes, t’es dehors, t’as claqué la porte et tu souffles en coup avant de définitivement parti de cet endroit maudit.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: scared of love (cole & miles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
scared of love (cole & miles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: Music stations always play the same songs :: Festival of colors :: Hôpital. :: Médecine B1-