AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 papa ? (amber)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marco Reus
Marco Reus
☆ expensive cars
/
☆ in hollywood since : 14/11/2018
☆ interviews : 193 ☆ crédits : (c) à voir

papa ? (amber) Empty
MessageSujet: papa ? (amber)   papa ? (amber) EmptyVen 13 Sep - 18:13

papa ?

citation citation...

T’as les pas qui te guident un peu au hasard sur l’ile. T'as le sommeil qui t'as quitté depuis que tu te poses un peu trop de questions. Tout ça depuis ce soir-là. Parce que ses mots tournaient en continue dans ta tête. Tes pensées n'étaient plus claires depuis qu'elle avait dit être enceinte. Enceinte, il y avait plein de femmes qui tombaient enceintes, ce n'était pas improbable. Mais y avait ce regard qui avait croisé le tien et désormais les questions se posaient un peu trop. Est-ce qu'il était de toi ? Est-ce que c'était possible qu'il soit de toi ? T'arrivais pas à dormir alors t'avais décidé d'aller prendre l'air. Le soleil se levait déjà sur l'île et l'air plus frais matinal te faisait du bien. Tu te disais qu'il fallait que tu l'interroges. Au moins tu serais fixé. Mais fixé sur quoi ? Vous n'étiez rien, tu n'étais pas prêt à être papa. Mais si c'était vraiment le cas, comment est-ce que tu gérerais ça. Parce que ce serait ton sang, de l'autre coté de l'Atlantique, que tu ne pourrais jamais voir. Trop de questions, pas assez de réponses. Tu finis par quitter la plage pour entrer dans la végétation un peu plus dense. Le calme t’apaise alors que les sons sont beaucoup plus naturels. T’entends le chant d’oiseaux qui ne semblent exister en Europe chez toi, tes pas doivent les avoir déranger en cette heure matinal. Y a le bourdonnement des insectes qui parvient au creux de tes oreilles. Et puis y a les moustiques contre lesquels tu te bats un peu. Ta main vient s’écraser contre son bras dans un claquement sourd et lorsque tu la relèves, il y a une tâches bien visible de sang sous l’insecte écrasé. Tu le retires de ta peau avec un air de dégoût. Un de plus qui ne te piquera pas, voilà ce que tu penses.

T’as l’impression de tourner un peu en rond dans cette végétation où des sentiers partent dans différentes directions mais tu t’en moques dans un premier temps. Parce que t’es émerveillé par la beauté du paysage. Et puis tu finis par entendre le bruit de l’eau au loin. Alors tu te laisses guider par tes sens et tu finis par arriver devant la cascade alors que le bruit de l’eau venant s’éclater au sol et de plus en plus important. Y a les gouttelettes qui entourent l’air et viennent te rafraichir. Tu finis par enlever tes chaussures que tu déposes et rentres dans l’eau. Tu ne mets pas longtemps à rejoindre l’endroit où l’eau s’abat dans le bassin. Tu tends un bras mais la pression t’empêche de le maintenir. Tu finis par te laisser tomber dans l’eau, profitant du calme du lieu et de sa fraicheur. Ici, pendant quelques secondes tu oublies, tu ne penses plus à rien. Tu laisses tomber ta tête sous l'eau. Tu finis par en ressortir à bout de souffle. Tu te relèves pour faire face à une personne que tu connais déjà. Enfin, connait, c’est un bien grand mot. Tu connaissais d’elle que ce qu’elle avait bien voulu te dire dans ce bar et ce que tu n’avais pas oublié. Parce qu’elle n’était qu’une inconnue, une aventure de passage et c’était ce qu’elle serait restée si elle n’avait pas été ici en ce moment-même. Tu te souvenais juste qu’elle n’avait pas l’air en forme ce soir-là. Et toi, toi t’avais juste cédé parce que t’en avais eu envie. Ou parce que t’en avais eu tout aussi besoin qu’elle. Parce que t’avais rien d’autre à faire qu’attendre dans ta vie à ce moment-là, attendre et espérer. Espérer que t’allais guérir vite de ta blessure. Espérer que vos espoirs de titres n’allaient pas s’envoler en ton absence. Parce que l’alcool que vous aviez bu en trop grand quantité t’avais fait perdre pied. A moins que ça ne soit elle. Tu l’observes quelques instants et tu en conclues que ça devait être les deux. Parce que t’avais jamais été adepte des histoires sans lendemain. Non, t’étais plus du genre à croire aux contes de fée, aux grands amours qui finissaient par se briser. T’aimais trop, trop vite, tu t’attachais et tu te faisais pulvériser lorsque ça finissait par exploser. Tu finis par sortir de l’eau et rejoindre le rivage. T’as la main qui glisse dans tes mèches blondes alors que t’essaies d’en retirer l’eau. « Salut… » C’est presque trop timide pour toi. Peut-être que tu t’en veux un peu pour cette nuit-là, pourtant y avait pas eu de promesse, à aucun moment. Ou plutôt parce que t’avais du mal à te dire que tu t’étais barré sans vraiment dire quelque chose le lendemain matin quand tu t’étais rendu compte de ta connerie. Tu te contentes d’un classique et un peu idiot. « Comment tu vas ? » Le même que tu sortais à tes potes quand tu les croisais. Celui qui n’engage à rien, parce que de toute façon, mis à part une soirée et un lit, vous n’aviez pas partagé grand-chose. Tu observes son ventre rond, légèrement arrondi. T'essaies de te rendre compte de combien elle pourrait être enceinte. T'essaies de comparer avec ta soeur. Est-ce que ça pouvait coller ? Peut-être. T'as le coeur qui accélère. T'as un sourire gêné. Et tu lâches ta bombe, parce que ça faisait des jours que tu voulais la poser sans réussir à la voir seule à seul, parce que ça faisait des jours que tu retardais l'échéance par crainte de la réalité. Celle qui pourrait changer ta vie, ton petit quotidien et ta réalité. « Il... Il est de moi ? » T'as un vague mouvement en direction de son ventre où se dessine la forme un enfant en devenir. Peut-être que t'as les joues un peu rouge, tu sais pas, t'entends juste le sang qui bat dans tes tempes alors que le stress monte. Parce que tu détestes ne pas avoir le contrôle sur les choses. Et ce soir-là tu ne l'avais définitivement pas eu si tu lui avais collé un gosse.

@amber heard


_________________
work HARD, dream big, never g i v e u p

Revenir en haut Aller en bas
 
papa ? (amber)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Host papa
» question a papa brixhe
» Enlisement ! Dans la jupe de papa !
» Amber Ownes [Soeur d'Alex Ownes]
» Bazouzou, fils de Papa Legba.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: one way or another :: À TRAVERS LE TEMPS :: Flashback-