AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ minibars
Marie Avgeropoulos
Marie Avgeropoulos


I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter  Hnli
☆ in hollywood since : 16/05/2019
☆ interviews : 117 ☆ crédits : TAG

I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter  Empty
MessageSujet: I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter    I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter  EmptyVen 17 Mai - 23:58

I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you.
Ça faisait quelques mois que j’étais enceinte, chose que je n’acceptais clairement pas. Peu de temps la fin du tournage, j’avais du parler avec Jason sur le fait que je ne pourrais probablement pas faire toutes les cascades ou les scènes trop violente parce que j’étais enceinte depuis quelques mois à ce jour. Et que j’avais déjà vécu une fausse couche avec une scène sur la même série, et d’autres tournages… Je n’avais pas envie de revivre une fausse couche qui n’était pas volontaire, j’étais déjà enceinte de trois mois lorsque je l’avais découvert et l’interruption de grossesse était bien avant ça. Pour moi ça aurait été trop dur de reperdre un bébé de cette façon.

Faire une interruption de grossesse volontaire je l’aurais mieux supporté, cependant mentalement je n’étais pas réellement prête à accepter de l’être vraiment alors mon ventre ne s’était pas réellement montré. Quincy l’avait découvert puisque j’étais déjà chez lui quand j’avais appris la chose, fort heureusement ses enfants étaient chez leur mère lorsque ça avait été le cas. Je m’étais tout bonnement braqué et lui ne l’avait pas compris jusqu’à ce qu’il voit le test. Le lendemain j’avais réussi à me prendre la tête sur les plateaux avec lui et les autres membres avaient eu le droit d’assister à une magistrale baffe que j’avais donné à mon petit ami.

Aujourd’hui je l’acceptais enfin d’ailleurs, enfin accepter était un grand mot parce que je pensais surtout à faire adopter le bébé à sa naissance. Drastique ? Probablement mais je n’étais pas prête à être maman, et puis nous ne pouvions pas réellement savoir comment j’allais réagir à ce moment si je finirais par vouloir le garder ou pas. Actuellement je n’avais pas envie d’y réfléchir. Aujourd’hui Lindsey n’était pas à la maison, tout comme Eli d’ailleurs. Je ne savais pas ce qu’elles faisaient toutes les deux mais je n’y prêtais pas attention. Eli était probablement avec Bob aujourd’hui, quant à Lindsey je n’en savais rien mais je n’étais pas du genre à réellement demander ce qu’elles faisaient. Chewy était dans le jardin à jouer avec le chien d’Eliza.

J’étais dans la cuisine entrain de préparer le déjeuner puisque Peter m’avait contacté pour me demander quelque chose, chose dont je ne savais strictement rien pour le moment. Je m’en voulais un peu de l’avoir traiter comme je l’avais fait lorsque j’avais rompu avec Taylor, suite à ma fausse couche j’avais eu beaucoup de mal à gérer ce que j’avais à vivre. J’avais simplement préféré couper les ponts avec le blond. Je l’avais mal traité et je m’en voulais, j’aimais bien Peter il était gentil pourtant j’avais réagi comme une abrutie avec lui lorsqu’il avait tenté de comprendre ce qui se passait avec Taylor. C’était triste et pourtant je n’y pouvais rien. Bien que je m’étais excusée lorsque nous nous étions revue grâce à Maddie tout comme à Eli. Je connaissais la rousse depuis quelques années maintenant, du moins depuis le début de la série dans laquelle je tournais en ce moment. J’avais cessé de prendre mes médicaments pour mes humeurs, ne voulant tout de même pas faire du mal au bébé que je portais. Ça avait beau être difficile avec Quincy en ce moment que je cherchais constamment à fuir avec les conventions, ou bien simplement… Avec mes voyages humanitaires que je faisais étant très impliquées dedans, j’adorais faire ses voyages et rencontrés ses personnes toutes géniales les unes que les autres. Quincy avait passé la nuit ici, mais bien vite sa présence m’énerver. Allait mettre ça sur mes hormones, oui allons disons ça. « Bon dieu Marie arrête de toujours te défiler. » Je m’étais tourné après avoir baissé la chaleur de la casserole et je m’étais tourné vers lui. « Me défiler de quoi ? Tu me gonfles à me dire constamment que je me défile Quincy ! TU ME GONFLES. » Avais-je répliqué avant de m’approcher de lui et de le pousser vers la sortie de la villa que j’occupais. « Tu sais quoi dégage de chez moi Quincy ! Tes gosses ont besoin de toi. Fiche-moi la paix MERDE. » Hurlais-je finalement en ouvrant la porte et en le poussant dehors, essuyant la larme qui avait roulé le long de ma joue. Et en voyant Peter, j’avais esquissé un sourire et je l’avais laissé rentrer dans la villa en claquant la porte derrière mon compagnon. «  Je suis désolé que tu es assisté à ça. » J’avais un petit caractère, même si je n’étais pas du genre à vouloir réellement m’afficher devant les autres. Peter était arrivé au mauvais moment malheureusement. « Comment tu vas ? Fait comme chez toi, c’est bientôt prêt. »

   
Revenir en haut Aller en bas
 
I am sorry for my little crisis. Come I'm happy to see you. ft Peter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI AND THE CRISIS OF DEMOCRACY 2000-2001
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» After Crisis ft. Sibel
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» [WCH] Golden Book

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: BANLIEUE DE LOS ANGELES-