AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

☆ best member
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 525 ☆ crédits : Frimelda pour la signature, Didi Farl pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyMer 8 Mai - 21:02

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

L'acteur choisit de ne pas rebondir sur les remerciements de la jeune femme quant à son respect pour sa situation antérieur. D'abord parce que pour lui il était temps d'arrêter de parler de leur situation au passé mais de penser plutôt à leurs avenir et ensuite parce que tout avait été dit. C'est vrai que ça peut paraître précipité de penser avenir dans une relation qui nait à peine mais lui ne le voyait pas sans elle. Il avait à nouveau envie de refaire tout un tas de trucs plus insensés les uns que les autres et tout ça c'est avec Maddie qu'il en avait envie. Même si bon pour l'instant quand il imaginait l'avenir avec elle il ne pensait qu'à trouver un autre endroit ou vivre pour s'éloigner de Travis au maximum ou encore partir en vacance avec elle cet été fin ce genre de trucs quoi. Il se contenta donc juste de lui tirer la langue et de rire avant de passer furtivement son doigt sur la joue de la jeune femme.

Enfin tout ça pour finir par ce qu'à nouveau Pete devienne le plus incorrigible des petits amis. Oui il avait ce petit côté pervers humoristique en faisant tout un tas de blagues sur le sujet mais sans jamais devenir trop lourd du moins il l'espérait. Pour le moment en tout cas cela semblait amuser Madelaine et il en fut rassuré pour le coup. Et puis il serait assez inquiétant à la finale qu'il ne désire pas cette femme alors qu'ils à bien l'intention de passer un bout de temps avec elle. Non il ne pouvait s'en empêcher en fait. Oui il n'avait qu'une envie à l'heure actuelle c'était de lui arracher ses vêtements pour lui faire follement l'amour mais en fait il se pourrait bien que son état actuel l'en empêche légèrement. Maudis soit ce foutu Travis. Jusqu'à ça il allait lui pourrir. Non, il trouverai un moyen.  « Suis-je déjà si prévisible ?» Se contenta-t-il alors de lui demander tout en partageant sa légère frustration bien que fausse avec elle. Il rit à nouveau décidant d'arrêter là ses blagues avant qu'il ne devienne que trop lourd. Non tout ça pourrait attendre tout compte fait. Il avait un déménagement à préparer. Heureusement pour eux l'appartement de la jeune actrice se trouvait juste en face. Ils n’auraient donc aucun mal à ramener le reste de ses affaires dans son appartement et à entamer leur nouvelle vie. « Super, je vais tâcher de te faire de la place. Il y a certaines choses dont je voulais me débarrasser de toute façon. » Oui parce qu'ils n'allaient certainement pas garder deux meubles télés ou encore deux chambres à coucher ou même tout leur artillerie de cuisine en double enfin y'avait pleins de choses sur lesquelles ils devaient se mettre d'accord et nulle doute que ce sera aussi une partie très amusante à suivre. Il était certain que tout deux auraient beaucoup de ménage à faire dans leurs vies passées.

Oui Pete était jaloux, non pas à l'excès enfin du moins que ça ne va pas trop loin. Cependant il pense sincèrement qu'avec Maddie ses nerfs vont être soumis à rude épreuve parce qu'elle est jeune et terriblement sexy. Il n'y a qu'à voir le nombre de mecs qui lui déclare leur "amour" sur instagram et autres réseaux sociaux. Il n'avait aucune envie de passer pour le garde du corps et être constamment obligé de dégager mecs sur mecs pour calmer leurs ardeurs. Non Il aura parfois bien du mal à ne pas péter les plombs mais il a confiance en cette femme. Il a vus à quel point elle peut être fidèle même si elle a dérapé une fois avec lui. Il n'était pas prêt certainement à affronter tout ça. Il n'avait jamais eu de petite amie aussi jeune et séduisante et même si elles avaient étés toutes très jolie elle ne l'étaient pas au point de la jeune Madeleine qui faisait tourner beaucoup de tête certainement "grâce" à son personnage piquant et provocateur dans sa série.« Tu es tellement parfaite .. » Dit-il à son intention. Il la remerciait du fait qu'elle soit aussi douce et prévenante avec lui. Elle le protégeait aussi à sa manière, de lui et de ses doutes parce qu'il n'était plus le très séduisant jeune acteur qu'il avait pu être. En tout cas à ses yeux. Oui il avait vieilli et pris un peu de poids, mais ça seule l'actrice semblait s'en ficher, lui en faisait souvent tout un flan.

Il n'arrivait plus à s'arrêter de faire de belles déclarations à sa petite femme parce que oui maintenant ce petit bout de femme était à lui. Et à ces yeux il se devait de la gâter de douceurs, de caresse et de tendresse autant physique que verbales. Il avait envie de lui dire toutes ces choses et pourtant il le savait mieux que personne tout n'était jamais tout rose dans un couple. Ils auraient des hauts et des bas comme tout le monde mais à ça il ne voulait pas y penser. Non ils auraient tout le temps de se disputer plus tard pour tel ou tel raison mais aujourd’hui leur amour naissant était un univers magique dans lequel ils s'étaient enfermés. Il était réellement sur son nuage et voulait en profiter aussi longtemps qu'il le pouvait, avant que le quotidien ne les rattrape. Avant que tout ne se complique comme toujours. Enfin maintenant qu'ils s'étaient dit toutes ces belles choses ils étaient partis dans un moment plus coquin voir taquin puisque finalement l'heure était aux défis. Mais quelle idée avait-il eu de lancer ce genre de défi stupide lors de leur premier soir ? Il lui serait presque impossible de résister à cette envie de lui faire l'amour comme un dingue ce soir comme il le lui avait promis. Et pourtant vus que c'était son idée, il allait devoir tenter d'y resister.
« C'est déjà tout vus ..» Dit-il après s'être saisie de la lèvre de la jeune femme en étant resté au creux de ses lèvres. Il finit tout de même par y accéder et dans un souci de toujours la provoquer encore plus il alla entremêler leurs langues l'une à l'autre avant qu'elle ne le coupe. « Parce que je n'ai jamais prétendus pouvoir te résister et en plus je n'en ai aucune envie .. Si je m'écoutais je te ferai l'amour immédiatement sur ce canapé. » Il riait à nouveau, se reculant légèrement pour voir la réaction de la jeune femme qui semblait donc encline à organisé cette soirée en cas de défaite. Tout compte fait il était plus déterminé que jamais à gagner son pari, il mourrait d'envie de cette soirée. Mais il ne put s'empêcher d'éclater de rire au gage qu'elle venait de lui trouver. Il n'était pas du genre à avoir froid aux yeux et à avoir peur du ridicule. Par contre il avait soudain nettement moins envie de se laisser faire et de craquer sans résistance. « Ah ouai !! T'es comme ça toi ? Moi je te trouve un gage super cool et toi tu en profite pour avoir l'occasion de m'humilier ! Très bien mais sache que je n'ai aucune intention de perdre mon amour. Tu vas goûter à ma torture personnelle » Avant de sembler légèrement offusquer par le fait qu'elle ne trouve pas que sa phrase ai de rapport à la situation actuelle.« Parce que refouler un désir sexuel qui nous brûle de l'intérieur c'est bien selon toi ?» Demanda-t-il en regardant sa petite amie droit dans les yeux. Il se demandait bien ce qu'elle pouvait répondre à cela parce que c'était de toute évidence une question piège.« Absolument pas. Je n'ai peur de rien mon amour. Je promets de faire ce défi sur le balcon à la vue de tout le monde si je perds. Ce qui crois-moi n'arrivera pas. » Pauvre garçon, il était tellement sur de gagné qu'il n'hésitait pas à se corser encore un peu plus le châtiment en cas de défaite. Pourvus qu'il ai raison parce que nulle doute qu'avec le passage qu'il y a dans cette rue cette petite prestation pourrait très bien finir sur tous les réseaux sociaux.

Enfin visiblement nos deux tourtereaux avaient les mêmes inquiétudes quant à la paternité de l'enfant. A la seule différence près que Peter n'était pas certain du résultat qu'il voulait. Enfin si mais cela l'effrayait de savoir que cet enfant pouvait très bien être le siens. Quel âge aurait-il quand cet enfant ira au collège et qu'il ramènera tous ces copains ? Il passerait à coup sûr pour le grand père et ce serait quelque chose d'aussi difficile à vivre pour lui que pour l'enfant en question. Et puis il était à peu-près sûr que si cet enfant était de lui ce serait une fille, il n'avait visiblement que ça en stock entre ses jambes. S'imaginer avec une quatrième fille pour lui faire la misère et lui faire une crise d'adolescence quand il aurait plus de cinquante ans lui donna le tournis. Il reprit ses esprits pourtant, pour cette femme qu'il aimait à tel point que cela le rendait malade. Comment pouvait-elle à ce point le transformer ? Il trouvait la force de tout surmonter à ses côtés même ses angoisses les plus profondes.  « On ira faire ça ensemble demain, en même temps que mes radios. Enfin si bien sur tu es prête à le faire aussi vite. » S'il aimait terriblement que la jeune femme puisse lui caresser les cheveux lui ne pouvait pas s'empêcher de faire la même chose pour elle assez régulièrement. Il adorait la sensation que pouvait créer ses doux cheveux longs entre ses doigts. Et il avait toujours eu ce geste d'affection pour elle enfin, lors de leurs fameuse nuit parce qu'en dehors il n'aurait pu. Parce qu'en générale il ne pouvait s'empêcher de fixer ses lèvres avec envie et de s'y abandonner pour son plus grand plaisir. Il pourrait passer sa vie à échanger de longs baisers doux et langoureux avec cette femme.

 Enfin dorénavant ils étaient sortis pour assouvir le besoin de nicotine de Peter mais surtout pour les besoins du chien de Madelaine. Alors qu'il était en train de la taquiner sur le sujet de l'animal il put vite se rendre compte qu'elle était assez susceptible à ce sujet-là. Il n'aurait pas pensé qu'une petite blague comme ça aurait pu la rendre aussi sensible, décidément il ferait mieux de se cantonner aux blagues de cul. « Je plaisante mon ange. Range les crocs, tu vas finir par me bouffer.» Dit-il en souriant pour essayer de détendre sa petite femme. Heureusement pour lui elle n'avait pas l'air d'avoir décidé de lui en tenir rigueur trop longtemps. Mais il crut sage de garder dans un coin de sa tête que les blagues sur les animaux de compagnie de Mademoiselle Petsch n’étaient pas de bon augure. Tirant une bouffée sur ca cigarette et le sujet sensible étant passé il en vint rapidement un autre. Celui de la plainte, celui de la douleur de Peter dus aux contusions sur son visage. Il voyait bien qu'elle le regardait du coin de l'oeil mais il n'en tenait pas rigueur. Après tout ils étaient en plein milieu de la rue et il ne pouvait faire ce qu'il avait envie même si c'était pour rassurer sa petite amie. Elle semblait vraiment bien trop tracasser avec ça. Alors le sujet sur le festival de Cannes tomba à pic. Oui il avait très envie de s'y rendre accompagné de Maddie. Ce qui impliquait également qu'ils allaient devoir rapidement faire les présentations avec sa famille, enfin au moins avec ses filles et puis aussi avec ses parents qui s'ils l'apprenaient par un magazine se demanderaient où sont passées les bonnes manières de leur fils. « T'en fait pas c'est mi-Mai. Et sinon tes prochains examens sont pour quand ? J'avais autre chose en tête pour juin étant donné que ton tournage reprend ensuite. Après ton weekend bien évidement.» Demandait-il à sa compagne. Il avait une folle envie de partir au soleil ses derniers temps et il savait que cet été elle ne serait pas disponible. Le tournage étant à Vancouver il appréhendait déjà cette séparation. Comment allait-il bien pouvoir vivre des mois aussi loin d'elle. Même si elle rentrerait les weekends il n'en doute pas mais il allait devoir se trouver un truc à faire pour occuper son esprit. Il espérait qu'un des castings auxquels il a participé porte ses fruits. « Je n'ai pas encore répondus à l'invitation. Ça m'était sorti de la tête et il est demandé de préciser si l'on vient accompagner ou non. Je dois simplement répondre que oui. Enfin si tu en as envie. Je ne veux en rien te forcer. » Il ne savait pas si l'interrogation de la jeune femme portait réellement sur le fait qu'il pouvait ne pas avoir de place pour elle ou si elle n'était pas forcément prête à organiser des trucs avec lui. Mais elle finit tout de même par le rassurer de ce côté-là.« Même si aux yeux des journaux je serais plutôt celui qui t'accompagne. » Précise-t-il en riant avec l'actrice. Il est vrai qu'elle était plus connue que lui maintenant aux yeux des journaux à scandales mais ça il s'en fichait. Lui voulait être avec elle, il ne sait encore s'ils s'afficheront ensemble ce soir-là après tout ils avaient bien le temps d'y réfléchir. Il arrivait au terme de sa cigarette quand il croisa une pharmacie. Ecrasant alors la dite clope dans le cendrier de celui-ci il finit par dire à sa compagne.« Attends-moi une seconde. J'en ai pas pour longtemps.» Bien sûr il avait encore oublié ses lunettes mais cette fois il ne ferait pas deux fois la même bêtise il demanderai de l'aide au pharmacien. Il entra donc dans boutique et acheta une boite de préservatifs neuve. Avant d'en ressortir tranquillement un sac plastique dans les mains.« Je voudrais pas qu'un pharmacien raconte à tout le monde qu'il a vendu une boite de capote à Peter Facinelli accompagné de la sublime Madelaine Petsch tu crois pas ?» Dit-il en riant. Il se chargerait de vérifier la taille en rentrant en portant ses lunettes cette fois. Même s'il ne pouvait pas mettre un deuxième polichinelle dans le tiroir de sa copine il leurs fallaient tout de même se protéger tant qu'ils n'avaient fait aucun test de dépistage tous les deux.  

 Après une petite demi-heure de balade et alors que le soleil commençait à se coucher et le temps à se rafraîchir les deux tourtereaux finirent quand-même par rentrer à l'appartement. Retirant la veste de Madelaine de ses épaules délicatement il enleva ensuite la sienne pour les accrocher au porte manteau. Rattrapant la jeune actrice par le bout de sa main il la ramena bien vite à lui pour lui voler un baiser. Baiser que rapidement il intensifia avant de faire glisser ses mains sur ses hanches. La faisant reculer doucement jusqu'à ce que le dossier du canapé lui certifia qu'ils n'iraient pas plus loin, il souleva la jeune femme pour l'y assoir sur le dessus. Si glissant au milieu de ses jambes ses lèvres elles finirent par prendre possession de son cou délicatement, puis de plus en plus chaudement, faisant sentir le bout de sa langue de temps à autre. Puis il remonta au niveau de ses lèvres pour lui susurer. « Alors mon coeur, tu craques avant ou après que je fasse ce dîner ..?»  A nouveau il se rua sur ses lèvres, prenant possession de sa langue pour la titiller encore un peu plus alors qu'il caressait maintenant ses fesses fermement pour coller son bassin à siens.
:copyright:️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ Rouky my baby
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 904 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptySam 11 Mai - 18:04




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Certes ça ne faisait que quelques mois que la rouquine et son voisin se côtoyaient pourtant elle avait toujours eu cette sensation de le connaître depuis bien longtemps. Peut-être s’étaient-ils déjà croisés dans une vie antérieure ? Enfin si ce genre de chose existait bien entendu. Alors oui elle commençait à bien cerner le caractère de Mister Facinelli. “Hum disons qu’à force je commence à bien te connaître oui…” Répondit-elle tandis que l’autre acteur lui demandait s’il était prévisible. Puis ils parlèrent du fait que Maddie devrait rendre son appartement pour continuer à vivre ici. Évidemment elle ne pouvait être que d’accord avec cette proposition de Peter. “Tu es sûr ? Sinon je peux revendre mes meubles ou les proposer au proprio. Comme ça il pourra louer l’appartement directement meublé.” Même si elle appréciait le geste, elle se sentait quelque peu gênée. Elle n’avait pas envie que Pete se débarrasse de ses affaires pour elle.  Après tout elle n’apportait pas une grande importance aux meubles. En revanche elle pouvait se montrer un peu plus sentimentale sur des choses offertes par sa famille. Ou bien même ses albums photos qui ne la quittaient pour ainsi dire jamais. Ceux-ci regorgeaient de souvenirs d’enfance qu’elle affectionnait particulièrement.

Comme elle le pouvait, la jolie rousse tentait toujours de rassurer son homme. Parce que oui il lui plaisait réellement. Aussi bien niveau physique que mental. Leur différence d’âge ne la gênait pas du tout parce qu’ils étaient bien souvent sur la même longueur d’onde et qu’ils avaient ce même grain de folie. Sûrement pour ça qu’ils s’étaient bien entendus du départ et qu’il y avait eu ce rapprochement entre eux. Donc non elle n’aimait pas le voir se sous-estimer comme il le faisait par moments. Elle tenait à ce qu’il ait confiance en lui et encore plus en leur histoire. Parce qu’elle y croyait vraiment et était certaine qu’ils arriveraient ensemble à surmonter les épreuves qu’ils pourraient rencontrer. Tout ceci c’était uniquement grâce à Mister Facinelli qui savait toujours comment la rassurer et qui se montrait protecteur envers elle. Il lui donnait toujours la force de se battre. Elle ne put que sourire lorsque son amoureux lui dit qu’elle était parfaite. Elle n’était pas vraiment d’accord avec ça puisqu’elle avait toujours le don de se sous-estimer mais elle préféra ne pas le contredire. Il fallait qu’elle montre l’exemple si elle voulait qu’il prenne confiance en lui. “Merci.” Souffla-t-elle tout contre ses lèvres avant de l’embrasser tendrement tout en caressant sa tête de la même manière.

Vint ensuite le moment où ils se titillèrent au sujet d’un défi. Oui visiblement Mister Facinelli avait envie de jouer et forcément la rouquine s’était laissée prendre au jeu. Ce qui n’était pas très étonnant puisqu’elle aussi savait se montrer joueuse. Là clairement elle ferait même tout pour gagner. Et ce juste pour enquiquiner son partenaire. “Je crois pas non !” Rétorqua-t-elle tandis que son amoureux semblait sûr de pouvoir la faire craquer. Oh que non il ne la connaissait pas. Elle n’en avait peut-être pas l’air comme ça mais elle serait bien capable de rester la plus froide possible afin de ne pas céder à ses avances. Cependant pour l’instant elle se laissa aller lors du baiser initié par Peter. Autant en profiter avant que le défi ne soit vraiment lancé. Parce que là il verrait ce que ça fait de se retrouver face à la jeune Petsch qui ferait de la résistance. “Ne comptes pas sur moi pour craquer en premier…” Répondit la jeune femme alors que le quadra lui indiquait qu’il n’avait pas envie de résister de son côté et qu’il souhaitait même lui faire l’amour de suite. La demoiselle ria tout en faisant un signe négatif du doigt. “Non non trop tard tu as lancé ce défi, tu assumes !” La prochaine fois il y réfléchirait peut-être à deux fois avant de soumettre une idée pareille. Surtout que là elle avait enfin trouvé un gage qui la faisait déjà rire d’avance. Oh que oui elle avait vraiment envie de voir Pete faire son show sur un ancien girls band. “Eh ouais !” Dit-elle un grand sourire moqueur aux lèvres. “Je sais que tu adores faire ton foufou, ça te fera une occasion en plus de le faire.” Dit-elle en faisant ses yeux de biche pour l’amadouer avant de rajouter. “Ça tombe bien parce que moi non plus ! Prépare-toi à te retrouver frustré !” Dit-elle en tirant la langue d’un air provocateur. Ils étaient à peine en couple que déjà elle comptait le laisser sur la béquille. Mais après tout ce n’était que de la faute de l’autre acteur qui pour le coup avait eu une idée bien pourrie. Si Peter croyait la faire céder plus facilement en la faisant culpabiliser, il rêvait clairement. Elle secoua les épaules avant de répondre. “Des tas de gens sont capables de le faire. Alors pourquoi pas moi… On n’est pas des animaux après tout !” Et puis ce n’était pas du tout comme si elle avait eu envie de lui à de nombreuses reprises et qu’elle avait su garder son désir enfoui bien au fond d’elle ces dernières semaines. La jeune femme pouffa de rire lorsque son acolyte lui annonça qu'il réaliserait son gage sur le balcon s’il venait à perdre. Chose qu’il était sûr de ne pas avoir à faire. “Oh mais c’est encore mieux ça !” Répondit Maddie en faisant un grand sourire. “C’est ce qu’on verra ! Moi perso je suis sûre que tu vas perdre. Et maintenant tu seras obligé de le faire sur le balcon !” La prochaine fois il ferait peut-être tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant d’empirer son cas comme il venait de le faire. Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même là. En tout cas la rouquine elle en riait d’avance. Elle avait bien hâte de voir Peter chanter et bouger ses fesses sur cette chanson mythique des Spice Girls.

Le calme était revenu après ça. Les deux amoureux parlèrent tranquillement de la grossesse de la jeune femme. Tous les deux s’interrogeaient sur l’identité du père. Madelaine espérait secrètement que Peter soit le géniteur. Ce serait plus simple ainsi. Parce que si c’était Travis, d’une part elle en ferait de sérieux cauchemars. Ensuite elle se voyait mal élever l’enfant de son ex. Et enfin elle ne l’avertirait sûrement pas de sa paternité. Non vraiment, il fallait que ce test prouve que son petit-ami est le père de l’enfant qu’elle porte. Un tendre sourire aux lèvres elle écoutait son chéri. “Oui demain je pense que c’est ce qu’il y a de mieux. Plus vite on fera ce test, plus vite on sera fixés…” En effet ce serait pas plus mal. Depuis le temps qu’elle se faisait des noeuds au cerveau à cause de ça. Nul doute que ça l’aiderait à prendre une décision suivant le résultat du test de paternité. Donc oui elle était vraiment plus que prête à se rendre à l’hôpital pour que ce test ait enfin lieu. La journée de demain semblait déjà bien chargée pour eux. En effet ils devaient se rendre à l’hôpital pour les radios et autres examens de Peter et pour le test de paternité. Ils iraient ensuite dans la foulée porter plainte contre Travis. Et s’il n’était pas trop tard après tout ça, ils s’occuperaient du déménagement de la jeune femme. Autant dire qu’ils avaient intérêt à être en forme.

Le jeune couple était sorti afin que Madelaine puisse promener son chien. Ce dernier avait clairement fait comprendre qu’il avait envie d’aller se balader et faire ses besoins. Quant à Pete ça lui permettait de fumer sa clope en même temps. Comme ça tout le monde était content et ils ne perdaient pas de temps. Maddie était une jeune qui avait un amour infini pour les animaux, encore plus pour les siens. Donc quand on osait faire de mauvaises remarques à ce sujet, elle n’appréciait pas trop ça, prenant assez vite la mouche. Chose que visiblement Pete avait compris vu la remarque qu’elle lui avait lancée. Elle fit un sourire légèrement hypocrite quand son homme lui indiqua qu’il plaisantait. Mais bon pour le coup il avait de la chance, elle était bien trop heureuse ce soir pour vraiment lui en vouloir. D’autant plus que là son inquiétude refaisait surface. Il n’y avait pas à dire, le visage de Peter était salement amoché à cause de Travis. Elle ne pouvait guère imaginer la douleur qu’il devait ressentir. Elle espérait donc que les médocs qu’il avait pris faisaient effet et qu’il ne souffrait pas trop.

Quelques instants plus tard Pete l’aida à penser à autre chose en lui confiant qu’il comptait se rendre au festival de Cannes mais qu’il n’avait pas envie d’être séparé d’elle. Il lui avait donc ensuite demandé si elle acceptait de l’accompagner. Dans un premier temps la rouquine fut assez surprise. “Mi-mai…” Répéta-t-elle quelque peu pensive. “Il faudrait que je voie avec mon agent et avec le réalisateur du film dans lequel je tourne en ce moment. Je te tiens au courant au plus vite.” Répondit-elle en souriant. Elle espérait pouvoir lui dire oui mais elle devait d’abord s’assurer que son emploi du temps le lui permette avant toute chose. La jeune femme réfléchit ensuite à la question que venait de lui poser l’autre acteur. “J’ai ma première consultation prénatale la semaine prochaine…” Répondit-elle, plus très certaine de la date du rendez-vous, il faudrait qu’elle vérifie dans son agenda en rentrant. La demoiselle était contente de voir que son amoureux semblait avoir déjà plein de projets en tête pour eux deux. Chose assez surprenante vu qu’ils venaient à peine de se mettre en couple. Néanmoins ça faisait plaisir à la jeune femme. Alors évidemment Madelaine avait accepté de se rendre avec lui à Cannes. Qui ne rêverait pas de monter les marches de ce festival du cinéma. “Tu pourras donc leur dire que tu seras accompagné. Enfin normalement...” Répondit la jolie rousse en souriant avant de rire aux propos de son amoureux. “Comme quoi ils se tromperont…” En effet si les journalistes pensaient que c’était elle l’invitée et que Peter l’accompagnait, ils auraient tout faux pour le coup. Mais après tout ce ne serait pas la première fois qu’ils racontaient une bêtise. Et sans doute pas la dernière.

Leur petite balade les avait amené jusqu’à une pharmacie. La rouquine fronça les sourcils mais laissa Peter entrer à l’intérieur. En attendant elle continuait à promener son chien dans les alentours parce que Rouky n’était pas du genre à apprécier le fait de se retrouver immobilisé pendant une promenade. Maddie était en train de penser que Peter était parti chercher de quoi calmer ses douleurs. Elle était loin d’imaginer ce qu’il était parti faire dans cette pharmacie. Elle ne put que rire lorsque son petit-ami revint en lui disant ce qu’il avait acheté. “Oui d’une part et puis de toute façon Rouky n’aurait pas eu le droit d’entrer donc…” Il était clair que jamais Madelaine n’aurait laissé son animal seul dans la rue devant la pharmacie. Pas question qu’il ne se sauve et se perde ou encore que quelqu’un lui vole. Maddie ria un peu en repensant aux propos de Pete. “Mais tu m’étonnes ça ferait jaser…” Dit-elle toujours en riant. Bien que d’ici quelques temps elle serait sûrement l’une des cibles des paparazzis qui se feraient un malin plaisir d’annoncer sa grossesse à tout le monde. Quoi qu’en fait Stella s’en était déjà chargée depuis quelques temps. La chose qui surprenait pas mal la Jeune Petsch c’était que personne en dehors de Vanessa ne l’avait confrontée à ce sujet. C’était comme si la révélation de la journaliste était passée quasiment inaperçue. “D’ailleurs tu n’avais pas eu vent de la rumeur de ma grossesse sur les réseaux ?” Demanda-t-elle en repensant à cet article écrit à son sujet. “Parce qu’une journaliste a menacé de révéler ma grossesse sauf si je lui racontais des choses croustillantes sur l’un de mes proches. Ce que j’ai refusé de faire…” À l’époque la jeune femme n’avait pas hésité une seconde à refuser le chantage de la journaliste. Préférant nettement qu’on s’en prenne à elle qu’à quelqu’un de son entourage.

Environ trente minutes de balade plus tard, le jeune couple ainsi que Rouky était de retour à la maison. La rouquine avait détaché son chien et enlevé son harnais. Elle avait rangé le tout avant que son homme n’enlève délicatement sa veste. “Quelle preuve de galanterie !” Avait dit Madelaine en faisant un tendre sourire à son compagnon. Tandis qu’elle pénétrait un peu plus dans l’appartement, elle sentit une main prendre la sienne et se retrouva face à un Peter qui commençait à se montrer entreprenant. La jeune femme laissa Peter l’embrasser, lui faisant même oublier ce défi stupide qu’ils avaient lancé plus tôt. Enfin ça c’était jusqu’à ce que l’acteur le lui rappelle. Elle le repoussa gentiment de la main. “Ah non non non je ne te ferai pas ce plaisir. À partir de maintenant tu as interdiction de me toucher !” Dit-elle rompant le baiser que Pete avait initié. Elle le poussa un peu plus pour pouvoir descendre du dossier du canapé et prendre la fuite. Elle ne tenait pas à fléchir devant l’acteur. Elle n’avait pas envie qu’il la traite ensuite de faible. Hors de question qu’il prenne le dessus sur elle. “Par contre tu peux commencer à préparer le dîner, je meurs de faim !” Dit-elle en riant avant de remettre sa veste sur son dos. “Je sors cinq minutes je reviens !” Dit-elle en prenant ses clés de voiture. Elle venait de repenser au fait qu’elle avait des sacs de fringues à aller chercher. Elle se rendit donc jusqu’à sa voiture qu’elle déverrouilla. Elle se pencha à l’intérieur et prit ses deux sacs remplis d’habits. Elle ferma à clé sa voiture et retourna jusqu’à l’appartement de Pete. Elle avait une idée pour le faire craquer. En effet elle allait s’amuser à se changer devant lui et à parader comme dans un défilé de mannequins pour lui présenter toutes les tenues qu’elle avait trouvées durant sa séance de shopping. Elle enleva sa veste qu’elle remit sur le porte-manteaux. Elle enleva ses chaussures et commença à se déshabiller dans le salon. Elle fouilla dans l’un des sacs et en sortit une jolie nuisette rouge légèrement transparente. “Regardes chéri ce que j’ai acheté !” Dit-elle en mettant devant elle sa nuisette. “Qu’est-ce t’en penses ?” Demanda-t-elle avant de commencer à l’enfiler sensuellement, faisant comme si une musique lascive était diffusée dans le logement.    

CODAGE PAR AMATIS



HJ:
 

_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]


Dernière édition par Madelaine G. Petsch le Dim 12 Mai - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 525 ☆ crédits : Frimelda pour la signature, Didi Farl pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyDim 12 Mai - 21:06

J'ai des choses à te dire  

Prévisible. Pete n'en revenait pas qu'il le soit déjà pour la jeune actrice. Donc finalement il n'avait déjà plus de secret pour la femme qu'il aimait ? Il était remonté à bloc pour lui prouver le contraire du coup parce qu'il se sentait blessé dans son orgueil de mâle. Oui il ferait en sorte de la surprendre et ça plutôt deux fois qu'une. Non il ne pouvait pas être déjà prévisible, lui qui voulait tant la couvrir de surprises. Il se mit à bougonner dans sa barbe, sortant deux trois mots incompréhensibles avant de dire et de préciser. « Je te prouverai le contraire tu verras ! » La pointant du doigt pour à nouveau la mettre en garde. Il était du genre à souvent se mettre à l'épreuve tout seul quand les choses n'allaient pas comme il le voulait mais bon après tout pourquoi pas admettre qu'il soit prévisible. Non c'était plus fort que lui. Finalement ils parlaient maintenant du déménagement de la jeune Petsch dans son appartement. Oui il voulait qu'elle vive définitivement avec lui, d'une part parce que cela le rassurait et d'autres part parce qu'il n'avait aucune envie de la laissé partir.« On verra ça ensemble mon cœur. On va garder quelques trucs mais pas tout. On remeublera avec ce qu'on ne gardera pas qu'en penses-tu ? » Après tout si les deux acteurs pouvait aider à ce que le propriétaire puisse louer un appartement directement meublé pourquoi pas ? C'était une bonne idée qu'avait eu la jeune femme et qui était bien mieux que de jeter tout ça dans diverses déchetteries. Il fallait penser à la planète. Il alla se lover contre cette femme qu'il aimait afin de recevoir et de donner quelques caresses qu'il appréciait plus que n'importe quoi.

Lui n'avait aucun soucis avec leur différence d'âge et pour cause il avait déjà eu une petite amie de la même génération que celle de Maddie. Ça ne s'était pas déroulé comme il l'avait espéré mais ça ne voulait absolument pas dire qu'avec elle ça ne fonctionnerait pas non plus. Non il avait choisi de ne pas réfléchir à ça et d'écouter simplement son cœur qui lui disait qu'il en était éperdument amoureux. Alors oui pour lui c'était la femme parfaite et c'est quelque chose qu'il ne pourrait jamais cesser de lui dire parce qu'il est tout bonnement comme ça. Il a besoin de lui dire combien il l'aime c'est important pour lui. Il est et sera toujours très tendre tant en matière de baisers, de câlins que de paroles.

Mais alors il avait aussi ce côté taquin qu'il ne pouvait s'empêcher d'avoir. Si là lors de ce défis il pouvait paraître sûr de lui, en réalité c'était un homme toujours emplie de doutes et qui à besoin qu'on lui rappelle parfois qu'il n'y a pas matière à douter. Mais l'humour était son arme en toutes circonstances. « Mais pourquoi vouloir résister .. » Lui dit-il sur un ton légèrement râleur bien que toujours provocateur. Il riait. Non il était plus trop certain de pouvoir gagner ce défis, déjà parce qu'il n'en avait aucune envie. Il s'était retenu bien trop longtemps de pouvoir profiter des lèvres, du corps et des tendresses de la jeune femme. Maintenant qu'il l'a savait amoureuse de lui et que plus rien ne pouvait l'empêcher d'être avec cette femme et ba il sait que résister sera bien trop difficile pour lui. Qu'est ce qui lui était passé par la tête pour qu'il se lance dans un défi aussi stupide ? Clairement il se savait faible en matière de résistance dans ce domaine.« Même si je dis que tu as gagné alors que c'est moi qui craque ?  » Clairement il était prêt à tout maintenant pour passer outre ce défis. Se priver de Maddie serait une véritable torture en fait et il s'en rend compte justement parce que clairement là, il s'était bien assez excité tout seul et qu'il avait déjà envie de lui enlever tous ses vêtements pour lui faire passionnément l'amour. Alors résister .. « Vilaine tigresse!»Asséna-t-il la jeune femme désormais en croisant les bras contre son corps comme un enfant qu'on aurait punit. Oui c'est bien le genre de comportement qu'il peut avoir à quarante-cinq ans passés et cela ne le dérangeait absolument pas. « Je vois absolument pas de quoi tu parles. » Penses-tu c'est pas comme si internet regorgeait de vidéos en tout genre de lui en train de faire le pitre quand on faisait des recherches sur lui. Quelque part il sait que la jeune femme à raison mais la mauvaise foi fait aussi partie de ses traits de caractères bien que ce soit toujours dans des situations comme celle-ci. Il ne serait pas du genre à faire preuve de cet aspect de lui dans une dispute par exemple. Enfin bref toujours est-il que désormais il trouvait plus du tout cette idée aussi amusante qu'elle aurait dus l'être. Mais bon c'était ses conneries à lui encore une fois il devait assumer. En plus il s'était engagé à le faire sur le balcon maintenant. Putain Pete tu peux pas apprendre à la fermer parfois ? « Moi si, d'ailleurs je suis persuadé que le taureau est mon signe astrologique caché. » Dit-il en faisant une tête d’innocent avant de rire à nouveau. Clairement il adorait le sexe et dire le contraire serait mentir. Mais il lui semblait que Maddie n'était pas non plus un glaçon en la matière du moins la seule fois où il avait pu expérimenter ça. « C'est pô juste.» Dit-il en imitant un héros de bande dessinée Française qu'il avait aperçus à la télé une fois ou deux. C'est malin parce que maintenant il ne pouvait plus reculer et il était presque persuader de finir sur la béquille ce soir hors il n'en avait aucune envie. D'ailleurs il le lui avait bien stipulé lorsqu'il avait inclus de lui faire l'amour dans le programme de la soirée. Pas pour ce soir Pete la prochaine fois tu réfléchiras à deux fois avant d'avoir des idées aussi débiles ..

Revint le moment de discuter de la future éventuelle paternité de Peter. S’il avait compris désormais qu'il pouvait être père de nouveau, Maddie n'était pas sûr et certain qu'il s'agisse de lui. L'ombre de Travis planait donc autour du sujet et c'était quelque chose que le quinquagénaire voulait à tout prix clarifié. Il en avait besoin. Il ne sait pas s'il serait capable d'élever l'enfant de cette espèce d'enfoiré qu'il ne pouvait pas encadrer. Il voulait savoir et de toute façon sa compagne aussi.« Je pense aussi. On sera fixés et peut-être plus sereins par la suite.» Ce n'est pas encore le moment de discuter de ce qu'ils allaient faire de cet enfant. Pete lui-même n'en savait rien parce que tout ça c'était trop tôt. Lui ne se voyait clairement pas refaire des enfants mais bon, désormais que celui-ci semble être là et s'il s'avère qu'il s'agisse du siens, il lui faudrait assumer. L'acteur aime les enfants, il n'y a qu'à voir comment il s'occupe de ses filles même si Luca n'est plus vraiment une enfant mais une jeune femme, d'ailleurs il prenait une claque maintenant qu'elle envisageait sa propre carrière. Mais de là à se remettre dans les couches .. Peut-être pas. Mais soit, il aimait la jeune femme et détestait l'idée de l'avortement ou même de l'adoption. Il espérait que ce soit également le cas de la jeune actrice.

Et puis l'envie pressante de Rouky ainsi que celle de cigarette de l'acteur se fit ressentir alors ils sortirent tous ensemble. L'occasion aussi de discuter d'autres choses et d'arrêter de faire leurs loques sur ce canapé qui voit décidément bien trop souvent leurs fesses. Non il leur fallait sortir un peu et du coup le sujet était le festival de Cannes. Oui Pete avait prévus d'y emmener Maddie et ce même s’ils n’étaient pas sortis ensemble. Sa fille Luca aurait rêvé de cet évènement mais elle avait d'autres projets de son côté. Il espérait qu'il aurait une autre occasion d'y emmener sa fille ainée. « Bien sûr. Vois si je peux entrer dans ton agenda ..» Dit-il un léger sourire sur les lèvres. Décidément la carrière de Madelaine semblait bien se lancé à son plus grand bonheur. Lui avait quelques projets, notamment monté à nouveau son propre film oui encore un. Enfin pour l'instant il était plutôt parti sur une web série ou des courts métrages, histoire de tâter le terrain pour savoir si le thème qu'il souhaite aborder aura ou non son succès auprès du public. Enfin il voulait aussi se tenir au courant des prochains examens de la jeune femme. Oui il faisait des projets. En temps normal il part plutôt l'été mais là maintenant qu'elle partageait sa vie, il ne se voyait pas faire ses vacances seul. Non il voulait les passer avec sa nouvelle petite amie et de toute façon il partirait à nouveau courant août avec ses filles comme souvent. Alors oui il avait des projets, projets qu'il avait légèrement décalé au vus de sa nouvelle situation amoureuse. « J'aimerai être présent ..» Commença-t-il alors à dire avant d'ajouter. « Peut-importe ce que l'on décide et de qui est cet enfant j'ai envie d'être avoir et t'accompagner dans cette expérience.» Dit-il en effleurant légèrement les doigts de l'actrice de façon discrète avec les siens. Un sourire sur les lèvres. Oui il avait envie de partager ça avec elle et surtout s'il était le père. Il avait un peu de temps et c'était très important pour lui. Il l'avait fait avec son ex-femme, voir évoluer la grossesse était quelque chose auquel il tenait tout particulièrement. Tel un petit ami aimant et dévoué qu'il était. Mais aussi parce qu'il était toujours impliqué dans l'évolution de ses enfants et ce peut-importe qu'ils soient nés ou non. Enfin pour l'heure le prochain rendez-vous serait Cannes, le prochain rendez-vous showbiz si on peut dire. Il ne sait pas encore s’ils auront le temps de voir au moins ses filles pour leur annoncer leur relation et par conséquent il ne sait pas encore s'ils monteront les marches ensemble. Mais il en avait envie même si jusque-là il n'avait jamais été à ce festival. « Je serais l'homme le plus chanceux de la soirée. » Ajouta-t-il en souriant avant de prendre à nouveau une bouffée de sa cigarette. Oui il se considérait chanceux d'être avec cette femme qu'il trouvait à la fois si intelligente en plus d'être extrêmement belle. Il sera l'homme le mieux accompagné de Cannes pour lui. Enfin si tant est qu'ils s'affichent ensemble ce qui n'est pas encore d'actualité. « Ça m'est égal ce que pensent les autres. Du moment que tu es avec moi. » Dit-il alors en précisant que oui il se fichait de passer pour l'accompagnateur. Il pouvait être macho parfois lorsqu'il plaisantait mais dans la vie de tous les jours ce n'est absolument pas son style.  

Vint ensuite le moment ou Pete s'arrêta à la pharmacie pour acheter des capotes. Bien sûr il n'avait pas précisé tout de suite que c'était ce qu'il était partie faire mais il l'avait signalé au moment de son retour. Bien sûr il n'était pas débile au point de faire la même erreur deux fois de suite et avait demandé au pharmacien de lui lire la taille cette fois-ci ayant oublié ses lunettes. Et puis il ne se voyait pas du tout demandé à Maddie d'aller lui acheter une boite de préservatifs avec ses bons yeux. Non ce serait déplacé. Il acquiesça de la tête lorsqu'elle précisa cependant que quoi qu'il arrive Rouky n'aurait pas eu le droit de rentré. Ce qui était vrai mais là tout de suite ce n'est pas ce à quoi il avait pensé. Non il avait plutôt pensé au fait que cela aurait pu faire si ils avaient étés vus ensemble à acheter ça.« On finira par faire jaser de toute manière.» Ajouta-t-il comme une constatation. De nos jours de toute façon toutes les idylles finissent dans les journaux et ça malheureusement ils ne pouvaient rien y faire. Mais c'était le genre de journaux auquel il ne s'intéressait guère. Alors non il n'avait pas eu vent de ce qu'avait fait Stella. A moins d'être cité dans un magazine et d'être du coup par la même occasion informé par son agent. Mais là il n'avait été nullement cité et donc par conséquent il n'en avait pas été informé.« Du tout. Je suis désolé de l'apprendre. Mais bon c'est leur jobs malheureusement même si cette Stella ne semble avoir aucun scrupule.» Dit-il en constatant qu'elle avait fait du chantage à sa petite amie. Il trouvait le jeu du chat et de la souris avec les paparazzis assez amusant, il jouait le jeu, mais le chantage ça non il ne pouvait le toléré.

Enfin voilà qu'ils étaient rentrés. La ballade avait été assez longue pour que Pete finisse sa cigarette et que le chien se dégourdisse un peu les pattes en plus d'avoir fait ses besoins. L'acteur avait donc décidé de retirer la veste de la jeune femme après qu'elle ait libéré son animal ce qu'elle ne manqua pas de relever. « Mais je ne suis pas qu'un vieux gougeât. Je suis capable de galanterie tu sais.»  Avait-il dit dit sur le ton de l'humour. Il aimait piquer la jeune femme constamment et voir où était ses limites et puis de toute façon il aimait cette façon qu'ils avaient de se taquiner. Alors oui ensuite il avait décidé de passer aux choses sérieuses. Déjà parce que se retenir de l'embrasser à l'extérieur l'avait quelque peu frustrer, puis ensuite parce qu'il en avait très envie. Voilà qu'il baladait maintenant ses mains sur le corps de la jeune femme, réveillant son désir qui n'était jamais vraiment partit, mais visiblement ce n'était pas la même chose pour elle puisqu'elle décida de le repousser. Il s'en offusqua. « C’est quoi cette histoire ? Il n’a jamais été question que je ne puisse te toucher. Tu inventes tes propres règles c'est pas du jeu. Tu sais très bien que je serais incapable de ne pas t'embrasser de la soirée.  »  Précisait-il en riant. Non il le savait qu'il n'en serait pas capable. Il avait besoin constamment de ce contact entre eux. Il était dépendant de cette femme encore plus depuis qu'elle était maintenant sienne. Mais bon elle avait décidé et il était partit en direction de la cuisine en bougonnant. Pas très content d'être ainsi privé de sa plus grande gourmandise, enfin il n'était pas non plus énervé. Il jouait le jeu. Alors que Madelaine lui précisa qu'elle avait quelque chose à faire et sortit lui décida d'enlever son tee-shirt et d'aller enfiler en vitesse un de ses plus beau pantalon en toile. Il savait que Maddie appréciait de le voir le porter à la façon dont elle pouvait le regarder les fois où il le mettait. C'est donc dans ce pantalon et torse nu qu'il commença à faire la cuisine. Sortant les légumes du réfrigérateur il les posa sur le plan de travail, sortant une planche à découpé ainsi qu'un couteau. L'idée qu'elle pourrait tout abandonné s'il venait à se couper lui effleura l'esprit, mais il n'avait pas envie de tricher pour gagner. Il la vit revenir alors qu'il découpait les légumes prudemment. S'il venait à se couper elle pourrait très bien l'accuser tout compte fait. Mais non il faisait attention, enfin jusqu'à ce que la jeune femme décida de se mettre nue devant lui. Il posa le couteau pour respirer un grand coup, posant ses yeux sur ces formes qu'il aimait tant et sur la nuisette qu'elle était en train de lui montrer. « J'adore ..» Dit-il en se mordillant la lèvre regardant la jeune actrice déambuler dans cette tenue. Là tout de suite il aurait bien besoin d'une douche froide parce que la température était clairement montée en flèche à l'intérieur de son corps. Si elle avait décidé de porter ça toute la soirée, il était foutus. A son tour il décida de la provoquer. Lâchant le plan de travail il s'approcha de la jeune femme. « Dis mon amour .. je crois que j'ai trouer mon pantalon sans faire exprès. Tu pourrais vérifier.» Sortant de la cuisine ou le plan de travail le masquait, il s'approcha d'elle, lui montrant l'endroit où il lui semblait avoir abimé alors que bien évidement ce n'était pas vrai. Tournant sur lui-même pour qu'elle puisse regarder derrière à sa place. Il mourrait pourtant d'envie de lui soulever cette nuisette.

(c) AMIANTE


_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ Rouky my baby
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 904 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyMar 14 Mai - 19:20




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Oui Madelaine avait toujours cette impression de bien connaître Peter et ça lui plaisait beaucoup. Surtout qu’ils s’entendaient plutôt bien de manière générale. Bien sûr par moments il y avait des petits désaccords mais rien de bien méchant. La jolie rousse ne put que rire doucement en entendant son colocataire râler. Elle adorait l’entendre bougonner comme ça. Ça lui donnait un petit charme en plus. Enfin pour le moment elle le supportait comme ça, mais pas sûr que ça sera toujours le cas. Peut-être qu’un jour elle en aura marre du côté bougon du quadra. “Mais fais, je t’en prie !” Répondit-elle le sourire aux lèvres. Elle leva légèrement les mains en l’air tandis que Pete la pointait du doigt. Elle ne put s’empêcher de laisser s’échapper un petit rire à cause du comportement de son interlocuteur.

Après ça ils parlèrent du déménagement de Maddie. C’était peut-être un peu précipité mais après tout ça faisait déjà un petit moment qu’ils vivaient ensemble, donc pourquoi ne pas emménager tous les deux officiellement ? Là ils étaient en train de parler des meubles. La rouquine avait proposé de laisser les siens dans son appart ou au pire de les revendre. Elle ne tenait pas particulièrement à ses meubles donc ça ne la dérangeait absolument pas de ne pas les garder. “J’imagine bien oui qu’on ne va pas tout garder !” Répondit la jeune femme en riant doucement. En effet à quoi ça servirait d’avoir des biens en double ? À rien ! Alors que d’autres pourraient en avoir l’utilité. Mad hocha la tête aux propos de Peter. “Oui bonne idée !” Après tout elle ne serait pas contre l’idée de faire du shopping pour qu’ils puissent choisir ensemble ce dont ils auraient besoin. Ce serait même un moment sympa et puis ainsi ça donnerait encore plus l’impression à la demoiselle d’être comme chez elle ici. Même si elle se sentait déjà très bien dans cet appartement.

À peine ensemble que les amoureux commençaient déjà à se titiller et à se lancer des défis. Pour le premier, Peter avait déjà placé la barre assez haut. Ce serait sans doute difficile pour lui de faire mieux la prochaine fois. “Parce que c’est toi qui as voulu jouer mon amour…” Répondit la jeune Petsch en se retenant de rire. Visiblement Pete commençait déjà à regretter l’idée qu’il avait eue. Ce qui amusait pas mal sa petite-amie. Après tout c’était drôle de voir Mister Facinelli dans cet état. Tout ça parce qu’il avait proposé un jeu stupide. “Eh bien si tu craques, oui je gagne c’est normal…” Répondit-elle en se moquant légèrement de son homme. “Mais tu peux renoncer tout de suite si tu veux.” Proposa-t-elle avec un grand sourire aux lèvres. “Maiiiis tu n’échapperas pas à ton gage pour autant…” Oh que non, elle ne le laisserait pas tranquille avec ça. Elle avait bien trop envie de le voir faire l’idiot sur une chanson des années 90. Décidément l’autre acteur arrivait toujours à faire rire la jolie Maddie. Encore plus quand il avait un comportement enfantin. Elle le trouvait trop mignon à agir ainsi. Elle ne comptait pas lui dire mais elle garda dans un coin de sa tête, l’idée de réaliser son gage même si elle ne perdait pas. Après tout c’était bien son genre de vouloir faire plaisir à son homme. Surtout qu’il avait eu un début de soirée désagréable. Donc elle avait vraiment envie d’être aux petits soins pour lui. Mais pour le moment elle préférait garder ça pour elle, afin de lui faire la surprise et qu’il ne coupe pas court au jeu juste à cause de ça. La jeune femme secoua la tête tandis que son coloc ne voulait pas reconnaître son grain de folie. Elle frotta doucement la tête de Pete pour essayer de le faire râler un petit peu. Le rire de Miss Petsch résonna tandis que son interlocuteur pestait parce qu’il n’avait pas envie de se priver de lui faire l’amour à cause de son idée de défi. La jeune femme secoua la tête tandis qu’il disait être un animal et que son signe astrologique caché était celui du taureau. “Alala sacré toi !” Dit-elle en faisant un sourire en coin. “Ça veut donc dire que tu es incapable de refréner tes envies…” Oui elle le taquinait clairement là en le comparant à un obsédé sexuel ayant un instinct d’animal sauvage. Chez les autres hommes elle trouverait que ce n’est pas génial mais bizarrement ça ne la gênait absolument pas venant de Pete. Peut-être parce qu’elle savait qu’il n’était pas que ça et qu’il était un homme doux et attentionné. Sûrement pour ça qu’elle avait fini par craquer pour lui au fil du temps. Voulant essayer de calmer un peu son homme qui boudait apparemment elle rebondit sur un truc qu’il lui avait dit quelques instants plus tôt. “Au fait c’est quoi ton signe astro ? Et ta date d’anniversaire ?” Il ne lui semblait pas qu’ils aient déjà abordé ce sujet de conversation mais elle avait envie de connaître ce détail pour être sûre de ne pas oublier de lui souhaiter son anniversaire le moment venu. Elle s’en voudrait si jamais elle n’y pensait pas.

Après ce moment où beaucoup de bêtises avaient été dites, le petit couple parla de la grossesse et plus particulièrement du test de paternité qu’ils souhaitaient réaliser. En effet ils ne pouvait pas rester sans savoir qui était le père du bébé. Même si elle redoutait le résultat du test, la jeune maman avait ce besoin de lever le voile sur ce mystère qui planait autour de l’enfant qu’elle portait. Le plus tôt serait le mieux évidemment parce que ça tracassait pas mal la jeune femme depuis qu’elle avait appris être enceinte. Maddie hocha la tête aux propos de son amoureux. En effet il avait sans doute raison. La sérénité, c’était une chose dont la rouquine avait vraiment besoin pour poursuivre au mieux cette grossesse surprise. Elle espérait juste que la chance soit de son côté et que Travis ne soit pas le père de cet enfant.

Le trio Maddie/Peter/Rouky était de sortie. Ils se baladaient tranquillement dans leur quartier. Si c’était avant tout pour le chien qui en avait cruellement besoin, cette promenade et le fait de prendre un peu l’air faisait du bien à la jeune femme. Elle retrouvait le sourire, heureuse de pouvoir sortir un peu en compagnie de Pete. Même si elle trouvait dommage le fait de ne pas pouvoir marcher main dans la main avec lui. Mais bon c’était sans doute trop tôt pour qu’ils s’affichent de cette manière ensemble. Plusieurs fois elle avait failli prendre sa main dans la sienne mais heureusement elle s’était arrêtée à temps. Voilà que le jeune couple parlait projets. Cela faisait chaud au coeur de l’actrice. Elle n’en revenait pas que son petit-ami songe déjà à de telles choses alors qu’ils venaient à peine de se mettre ensemble. Évidemment Madelaine aimerait dire oui de suite à l’autre acteur mais avant ça il fallait qu’elle soit sûre d’être disponible pour le festival de Cannes. Ce qui n’était pas certain vu qu’elle avait récemment passé un casting pour un film. Elle attendait d’avoir la réponse de celui-ci puisque le tournage de celui-ci approchait à grands pas. Une fois de plus le quadra avait réussi à toucher la jeune Petsch. Il était décidément trop parfait pour elle. Cette fois elle ne put s’empêcher de venir caresser la main de Pete, même si ça avait été fait assez vite, afin d’éviter que quelqu’un ne remarque ce geste de tendresse. “Ça me touche beaucoup… Évidemment je serai très heureuse que tu sois présent.” Répondit-elle un grand sourire aux lèvres, les yeux brillants. Elle serait sans doute plus apaisée lors de ses examens si son compagnon était à ses côtés. Encore une fois elle pensa qu’elle avait vraiment de la chance d’avoir cet homme dans sa vie. Après ce petit intermède, les deux acteurs parlèrent à nouveau du festival de Cannes. La jeune femme espérait vraiment pouvoir s’y rendre en compagnie de Pete. Après tout ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait se rendre à un tel évènement. Et puis ce serait encore un bon moment passé avec lui. “Je te retourne le compliment…” Répondit la jeune femme en souriant. Elle était on ne peut plus sincère avec celui qui partageait à présent sa vie. Pour d’autres ce n’était peut-être pas l’homme le plus beau du monde physiquement parlant mais Maddie ne s’arrêtait pas à ça. D’une part parce que pour son âge il était plutôt bien conservé et qu’à l’intérieur c’était un très bel homme. Le meilleur aux yeux de la demoiselle. “Mouh t’es chou mon coeur…” Répondit la jeune femme avec un fin sourire avant de rajouter. “Je pense exactement la même chose que toi !” Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en le regardant. Elle aimait le fait qu’ils soient très souvent d’accord. Et puis oui elle se fichait pas mal de l’avis des autres sur leur relation. Même si elle savait pertinemment qu’une fois qu’elle serait rendue publique, il y aurait beaucoup de rageux qui s’exprimeraient. Mais après tout qu’ils disent ce qu’ils veulent ! La jeune femme elle ne comptait pas vivre en fonction de leurs avis.

Durant la balade, le trio avait fait une petite pause, le temps que Peter se rende à la pharmacie. Pendant ce temps Rouky et sa maîtresse avaient attendu patiemment en se promenant autour de l’officine. C’était lorsque le quadra était sorti que la rouquine apprit ce qu’il avait acheté. Elle avait été amusée par ce que lui avait dit Pete. En effet s’ils avaient été vus ensemble dans la pharmacie en train d’acheter des capotes, la rumeur aurait sûrement vite fait le tour des médias. Mais heureusement ce ne serait pas le cas puisque la rousse n’avait pas accompagné son amoureux lors de son achat. “Oui ça je n’en doute pas…” Dit-elle tout en se retenant de grimacer. Si elle n’avait pas honte de son couple, elle n’avait pourtant pas hâte de voir les critiques tomber à ce sujet. Le fait d’être autant médiatisé à cause de la célébrité n’était pas vraiment quelque chose que la rouquine aimait. En effet par moments elle regrettait de ne plus être anonyme. Mais malheureusement il y avait toujours des bons et des mauvais côtés dans chaque chose. Madelaine devait donc faire avec puisqu’elle ne comptait pas changer de métier, aimant trop jouer la comédie. En parlant des mauvaises choses dues à leur célébrité, la jeune femme demanda à Peter s’il n’avait pas entendu parler de sa grossesse dans les médias. Elle lui expliqua également ce qu’avait fait la célèbre journaliste Stella. En effet cette dernière n’avait pas hésité à lui faire un affreux chantage pour obtenir ce qu’elle voulait. Sauf que pas de chance pour elle, la rousse n’avait pas cédé. “Ouais je sais bien…” Soupira Maddie en entendant les propos de son compagnon. “Mais bon il y a journalistes et journalistes si tu veux mon avis…” En effet elle respectait les bons journalistes, ceux qui étaient cleans. En revanche ceux comme Stella, elle ne pouvait pas les supporter. Elle n’était franchement pas fan de leurs méthodes. “Non en effet elle n’est pas du tout quelqu’un de bien…” Finit par dire la jeune femme en pensant à tous les articles que cette femme avait écrits et qu’elle avait déjà pu lire. Évidemmentce n’était pas le genre de lecture que Maddie aimait mais quand elle savait que l’un de ses amis ou elle-même étaient cités dans un article, il fallait qu’elle aille le lire pour voir les inepties que cette femme pouvait inventer à leur sujet.

À présent le petit couple était de retour à l’appart après cette petite balade. Rouky avait été détaché et se baladait donc librement dans le logement. Pete avait ôté la veste de Maddie qui avait relevé cette délicate attention. “Je n’ai jamais dit le contraire !” Répliqua la rousse alors que son amoureux lui avait dit ne pas être qu’un goujat et qu’il savait faire preuve de galanterie. En effet la rousse savait pertinemment que l’acteur n’était pas ce genre d’homme. Très vite le quadra s’était montré entreprenant, se montrant tactile envers sa jeune compagne. Chose qu’aimait beaucoup la rousse. Mais voilà Pete en reparlant de son défi avait brisé la magie du moment. S’il n’en avait pas fait mention, la jeune femme n’aurait probablement plus pensé à ce jeu stupide. Une fois de plus l’acteur ne pouvait s’en prendre qu’à lui pour ça. D’autant plus que la belle avait réussi à s’extirper de ses griffes en précisant qu’il n’avait plus le droit de la toucher à partir de maintenant. Elle fit bouger ses sourcils pour le taquiner. “Pourtant il va falloir que tu prennes sur toi chéri.” Dit-elle en faisant un grand sourire pour le provoquer. Bien sûr ce n’était pas évident pour elle non plus de ne pas se montrer tactile envers Pete mais elle faisait de son mieux pour résister. D’où le fait qu’elle ait quitté en vitesse ses bras. Parce qu’elle n’était pas certaine de tenir bien longtemps le coup dans ces conditions. Et puis en prime elle n’avait pas oublié que ses achats du jour l’attendaient toujours dans sa voiture. Heureusement pour elle, Travis n’était pas dans le coin et donc elle n’avait pas eu de souci en chemin. À peine revenue dans l’appartement qu’elle commençait déjà à mettre en application son plan pour faire craquer Peter. Parce que oui elle n’avait pas perdu de vue l’idée de gagner. Et puis en même temps ça lui permettait d’essayer tout ce qu’elle avait acheté. En commençant par une sublime nuisette rouge légèrement transparente. Si clairement Peter résistait à ça, il faudrait que la rouquine se creuse sérieusement les méninges. Parce que ses nuisettes étaient ses meilleures armes. Ça elle l’avait bien compris depuis la fameuse nuit qu’ils avaient passée ensemble. Mais visiblement le quadra comptait ne pas se laisser faire puisqu’il se pavanait en cuisine torse nu. Ce qui arracha un sourire à la jeune femme. Elle trouvait déjà terriblement sexy un homme qui cuisine mais si en plus il était torse nu… Elle afficha un sourire satisfait en voyant sa réaction et en entendant son petit commentaire. En remarquant que Pete sortait de la cuisine pour venir la rejoindre, la jeune femme afficha une petite moue déçue. En effet pendant un instant elle s’était imaginé qu’il était complètement nu en train de préparer le dîner. Mais non il avait un pantalon. Soi-disant troué. La demoiselle arqua un sourcil, faisant la moue tout en regardant pour chercher après un trou qui n’était pas là. “Un trou imaginaire ouais ! Belle tentative de corruption mais c’est raté !” Dit-elle en tirant la langue après avoir claqué doucement le fessier de Peter à travers son pantalon. Parce que ça elle n’avait pas pu s’en empêcher, c’était bien trop tentant. Elle se retint de rire et retourna vers l’un de ses sacs de shopping. Elle se tourna vers Peter, observant attentivement ses réactions. “Tu crois que ça vaut la peine que j’essaie une autre tenue ? Ou je peux rester comme ça ?” Minauda-t-elle en se mordillant la lèvre. Oui elle cherchait clairement à faire craquer Peter. Elle fit même un sourire aguicheur histoire de déstabiliser encore plus son partenaire de jeu. Après ça elle passa sensuellement sa langue sur ses lèvres avant de finir de nouveau par mordre sa lèvre, s’empêchant ainsi d’éclater de rire. Parce que oui cette situation l’amusait beaucoup. Heureusement qu’elle avait un self-control à toute épreuve. Merci les dernières semaines où elle avait pris sur elle pour ne pas sauter au cou de son colocataire.

   

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]


Dernière édition par Madelaine G. Petsch le Sam 18 Mai - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 525 ☆ crédits : Frimelda pour la signature, Didi Farl pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyJeu 16 Mai - 19:56

J'ai des choses à te dire

Oui il finirait bien par lui montrer qu'elle avait tort en le pensant si prévisible que ça. En commençant déjà par la proposition qu'il lui ferait un peu plus tard dans la soirée pour le festival de Cannes et des vacances qu'il garde secrètes préférant l'enlever sur le moment pour filer vers le soleil en amoureux. Bref des idées il en avait et il n'était pas toujours si prévisible. Par contre il était toujours plus romantique, ça il ne pouvait s'en empêcher, il adorait ça. Il rit alors à la réaction de la jeune femme se joignant à elle lorsqu'elle leva les mains. Puis il vint l'encercler au creux de ses bras pour l'embrasser tendrement, ça non plus il ne pouvait pas s'en empêcher. Alors bien sur peut-être précipitaient-ils les choses en emménageant définitivement ensemble mais après tout leur compatibilité en terme de colocataires avait déjà été prouvés. Ils étaient complémentaires, quoi qu'un peu jaloux sur les bords et si Pete avait gardé ça pour lui en se demandant si la jeune femme avait vus d'autres hommes, il n'en souffrait pas moins pour autant. Alors qu'aujourd'hui finalement il n'y ai plus ce côté désagréable d'avoir peur de la voir partir avec un autre, il ne pourrait qu'être épanouis de vivre avec cette femme. Il en profitait déjà autant qu'il le pouvait, comme si il pouvait la perdre d'une seconde à l'autre.

Enfin il finirait d'en profiter plus tard et pas pour tout de suite puisque il avait lancé un défi totalement débile dont il payait les pots cassés déjà. Il s'était fait avoir comme un bleu et pourtant c'était prévisible. Mais il n'avait pas prévus que ce petit jeu démarrerai tout de suite. Stupide défis à la con. « Faut me le dire quand j'ai des idées débiles comme ça tu sais. J'ai pas la science infuse. » Il riait de lui encore une fois mais c'est vrai qu'à l'heure actuelle il se demandait réellement ce qui lui avait pris de lancer un concours aussi stupide. Surtout qu'il ne cachait absolument pas le désir que réveillais la jeune femme chez lui, il ne le pouvait pas. Elle le rendait tout simplement dingue. Alors oui il avait l'impression de retrouver une deuxième jeunesse quoi que, l'a-t-il vraiment perdue un jour ? Ce type est resté un adolescent dans sa tête toute sa vie et ce n'est vraiment pas près de changer. « Non pas si moi je craques, si toi tu craques j'ai dit. » Dit-il en fronçant légèrement les sourcils pour rire. Parce que oui elle était en train d'essayer de lui faire dire quelque chose qu'il n'avait absolument pas dit. La petite maline. « Mon égo en prendrait un sacré coup. »Dit-il en riant se moquant à nouveau de lui-même comme ça pouvait souvent lui arriver. Ce n'était pas bien méchant mais l'autodérision était une autre forme d'humour qu'il appréciait particulièrement. « Stupide gage. Je précise QUE. En cas de défaite de ma part il est strictement défendu de poster ceci sur quelconque réseaux social. » Il toisa la jeune femme du regard pour le lui faire promettre. Bien qu'à la final en fait s'il devait faire ça sur le balcon d'autres que Maddie s'en chargerait certainement. Il n'avait rien contre en fait, c'était juste histoire de l'embêter un peu. Il lui est déjà arrivé de poster des vidéos bien plus gênantes que celle-ci de lui, poussant le ridicule toujours plus loin sans jamais en avoir honte pour autant. Mais là il avait prévus de faire un grand show en cas de défaite. Rien que pour sa petite amie, bien qu'il soit presque certain que ce n'est pas ce genre de truc qui va finir par l'exciter. Enfin il réfléchit à ce qu'étais en train de lui dire Madelaine. Etait-il vraiment incapable de contrôler son désir sexuel ? « Ça fait des mois que je meurs d'envie de recommencer ce qu'on a déjà fait alors non je n'ai aucune envie de réfréner quoi que ce soit avec toi. » Bon soit il lui fait peur, soit elle est flattée mais en tout cas il ne cherchait qu'à avoir la deuxième réaction. Parce que oui il était extrêmement attiré par son corps et il n'y avait absolument rien de malsain à ça. Non il était juste terriblement amoureux d'elle et voulait s'unir assez souvent à son corps, mais toujours dans le respect de son propre désir, jamais il ne lui viendrait à l'idée de la forcer. Finalement il se mit à rire à la tournure que venait de prendre la conversation. Elle venait de lui demander son signe astrologique ainsi que sa date de naissance. Il ne s'y attendait pas vraiment mais il est vrai que lui-même ne lui a jamais posé la question. Après tout l'information est accessible n'importe où sur internet. « CEt bien je suis du 26 Novembre 1973 .. ouai je sais ça paraît loin. Et mon signe astrologique est donc le Sagittaire. Et toi ?» S'installant face à elle sur le canapé repliant légèrement une jambe dessus la tenant avec sa main. Finalement il comptait bien avoir une vraie conversation avec elle à ce sujet puisque non ce ne sont pas que des bêtes qui se contentent de se sauter dessus. Ils sont capables d'avoir de vraies conversations.

Pete était assez content de pouvoir profiter de cette petite balade avec sa nouvelle petite amie ainsi que son fidèle compagnon, même s'il ne pouvait finalement profiter d'elle autant qu'il le voudrait puisqu'il fallait tout de même faire attention à ne pas se faire prendre. Effectivement, il pense que ses filles ainsi que le reste de sa famille et son entourage souhaiteraient apprendre autrement que par des journaux à potins leur idylle naissante et lui avait toujours préférer annoncer ce genre de chose de vive voix. D'ailleurs il se faisait une joie de pouvoir présenter cette femme à sa famille. Elle était véritablement parfaite et il sentait que cette fois-ci ce serait pour de bon. Il avait envie d'y croire à fond, il lisait dans les yeux de la jeune femme tout l'amour qu'elle lui portait, même si elle ne pouvait guère le toucher. Alors oui c'est sur quand il avait appris que Maddie était enceinte et qu'il avait compris que cet enfant pouvait très bien être de lui, il avait paniqué. Après tout il ne faut pas lui en vouloir, il faut dire qu'avoir un enfant à son âge c'est un peu beaucoup inattendu. Bien sûr il faudrait qu'il se fasse à cette idée aussi, surtout si ce bébé était bel et bien de lui, mais .. plus y réfléchissait, plus il préférait que cet enfant soit de lui. Il ne sait si par le futur il lui ferait un autre enfant, c'est d'ailleurs peu probable alors .. il serait ravie que celui-ci soit de lui et qu'il puisse lui offrir la possibilité d'être mère et de mettre au monde un enfant. Mais quand bien même cet enfant ne serait pas de lui, quoi qu'elle décide lui savait qu'il serait derrière elle, pour l'aider étant déjà passé par là. Enfin sauf pour l'avortement. Mais il est vrai que si ce petit bout venait à être de Travis, il ferait peut-être un effort de ce côté-là, ne se voyant pas du tout élevé l'enfant de cette raclure. Alors oui, il serait présent. Et puis de toute façon à ces yeux-là, il pouvait tout accepter. Elle le faisait littéralement fondre. « Merci mon amour. C'est très important pour moi. » Souriant en sentant leurs doigts se frôler à nouveau, à cet instant se retenir de l'embrasser à nouveau était vraiment une épreuve. Il en mourrait d'envie. A la place, il se contenta de lui faire un léger clin d'oeil suivis d'un regard des plus tendres. Dieu qu'il aimait cette femme. La conversation revint finalement autour du festival de Cannes. Il est vrai qu'il avait vraiment très très envie de partager cet évènement avec sa moitié, il espérait donc qu'elle serait disponible cette semaine-là. Ou du moins le weekend et la semaine suivante dans le pire des cas, comme ça ils pourraient commencer par le festival et la surprise pour Paris n'en serait que plus surprenante et inattendue pour la jeune femme. Il mourrait d'envie d'un weekend romantique avec elle, loin d'Hollywood et de tout ce show-business américain. Il avait envie de s’éclipser avec elle. Souriant à tous les tendres compliments qu'elle pouvait lui faire. S'ils ne pouvaient pas s'embrasser, au moins tous deux n'étaient pas avares de mots doux l'un envers l'autre.« T'es adorable ma puce. » Ajouta-t-il en souriant, ne préférant pour une fois pas ajouter de mauvaise blague pour terminer cette phase qui viendrait encore tout gâcher. Non il fallait qu'il se calme un peu tout de même.

Et puis si tout vas bien, il devrait calmer ses ardeurs dans la soirée quand même. Il comptait bien faire craquer cette femme par tous les moyens. Mais pour qu'ils puissent se laisser aller comme ils le voudraient, il faudrait d'abord acheter les bons préservatifs. Parce que bon, même si Maddie était déjà enceinte, il n'empêche pas de devoir se protéger en toutes circonstances. Pas qu'il n'ait pas confiance en la jeune femme ou qu'il ai quelque chose à se reprocher mais .. combien sont atteint d'une MST maintenant et l'ignorent complètement. On n’est jamais trop prudent. Ils feraient un dépistage certainement au passage à l'hôpital demain. Oui ils feraient jaser quand leur relation finirait par se savoir. Parce que bon ils ont tout de même vingt ans d'écart ce n'est pas rien, mais ça il s'en fichait. Puis ce n'est pas les petits paparazzis qui prennent quelques photos au coin de la rue qui le dérange non, ce qui le dérange c'est plutôt les journalistes du genre de Stella. Ceux prêt à tout pour faire écouler de l'encre quitte à violer la vie privée des célébrités et avoir des recours peu scrupuleux. « Y'en aura toujours, on ne peut rien y faire. Elle l'emportera pas au paradis t'en fait pas. » Passant une main réconfortante sur son épaule, il lui sourit. Parce que oui une photo ou Pete pose sa main sur l'épaule de la jeune actrice ça ne prouve rien et ce n'est pas ce qu'il y a de plus compromettant. Non ça il pouvait se le permettre.« Allez vient mon amour. On rentre. J'en peux plus de faire attention à tout ce que je fais. »Dit-il en riant pour terminer cette conversation sur une pointe d'humour. Il avait bien compris que les agissements de Stella avaient grandement affectés la jeune femme qui avait dus passer une sale période à ce moment-là. Lui était plutôt tranquille de côté et ne s'en plaignait pas. Il faut dire qu'il n'est plus tellement sous le feu des projecteurs ..

Enfin vint le moment de rentrer et comme si Peter avait été privé de sa dose d’héroïne il avait fini par se jeter sur les lèvres de la jeune femme. Non sans avoir pris soins d’ôter son manteau ainsi que celui de sa compagne avec tendresse. Il avait de nouveau le sentiment d'être libérer d'un poids alors qu'il avait pris possession de la bouche de la jeune femme. Très vite d'ailleurs l'envie de prendre possession de son corps se fit ressentir et il sentit le désir monter en lui. Se faisant de plus en plus pressant il se heurta pourtant à un refus de la jeune femme qui le repoussait délicatement. Lui faisant bien comprendre que non, elle ne craquerait pas à ses avances. La température chuta aussi vite qu'elle était grimpé. Bien sûr, il fut frustré et pourtant, il devait s'y attendre. Ça aurait été bien trop facile qu'elle craque si rapidement. En fin de compte il fallait juste que ses chevilles dégonflent et qu'il apprenne à la fermer de temps à autres. « Oui mais alors ça va vraiment pas être simple .. Es-tu sûr de pouvoir résister toute une soirée à ce corps qui t'attends ..? » Précisa-t-il en décrivant son corps à l'aide de ses mains qu'il indiqua de bas en haut. Finalement il avait bien compris que ce ne serait pas comme ça qu'il l'aurait et avait fini par partir en bougonnant vers sa chambre alors que l'actrice elle était sortie pour chercher quelques vêtements. Il ne perdait pas espoir. Il finirait par réussir à la faire craquer. Il avait quand-même prit une chemise qu'il avait posé sur le bord du comptoir parce que bon on ne peut pas dire que ce soit encore les grandes chaleurs et que même si ses petits bourrelets pouvaient lui tenir un peu plus chaud, une grippe est encore vite arrivé. Il s'attela donc au repas de la jeune femme ainsi que du siens, commençant par découper les légumes quand elle finit par rentré et enfiler sa superbe tenue qui rendait déjà presque dingue Pete. Lui décidait de contre attaquer et tenta de la corrompre avec sa tenue. Alors même si cette première tentative était un échec, il n'avait pas manqué de remarqué que l'effet escompté était là. Elle avait adoré le voir dans cette tenue en train de cuisiner. « Ouuuh ... recommence bébé pour voir. » Demandait-il à sa compagne en lui tendant ses fesses d'un léger rire alors qu'elle venait de lui claquer le derrière. Il continuerait de la provoquer et il était loin d'avoir dit son dernier mot. Alors qu'il songeait à nouveau à contre-attaquer, il observait le comportement de cette femme qui était clairement en train de l'allumer. S’il n'y avait pas ce stupide pari il lui aurait certainement sauté dessus à l'instant. D'ailleurs il lui vint une idée .. « Non .. celle-ci est parfaite .. » Avait-il murmuré au creux de son oreille alors qu'il s'était positionné derrière elle. Descendant ses lèvres au creux de son cou à la naissance de ses épaules, saisissant tendrement ses hanches avec ses mains. Il avait même laissé son début d’érection se frotter aux fesses de la jeune femme. Si avec ça elle comprenait pas qu'il était en train de craquer .. La soulevant d'un coup tel une jeune mariée il s'empressa de prendre à nouveau possession de sa bouche pour un baiser passionné. Gardant cette splendide femme dans ses bras il se dirigea avec elle en direction de sa chambre non sans oublié au passage d'attraper le sac contenant les préservatifs qu'il venait d'acheter. La posant délicatement sur le lit, sans pour autant lâcher ses lèvres il vint se positionner au-dessus d'elle, faisant prendre de l'ampleur au baiser qu'il était en train de lui donner, commençant alors à venir jouer avec sa langue contre celle de Madelaine. Se laissant envahir par le désir il en oublia presque son plan initial, se frottant toujours plus contre elle et glissant des mains curieuses sous la nuisette de la jeune femme pour rapprocher leurs bassins l'un contre l'autre tout en n'oubliant pas d'en profiter pour caresser ces fesses au passage. Puis il fit semblant soudain d'avoir oublié quelque chose, alors qu'il était certain que sa petite femme le pensait battus à plates couture. « Mince j'ai failli oublié. J'ai laissé la poêle sur le feu. Je voudrais pas l'abimer. En plus les légumes sont sur la table, qui sait qui de nos animaux pourraient venir chaparder.. » Il se releva en voyant dans quel état il laissait la jeune femme. Lui-même se collait une béquille monumentale tout seul après un coup pareil. Si après ça elle ne craquait pas, il ne savait pas ce qu'il faudrait faire .. En oubliant même qu'il avait déjà pris une chemise auparavant il en attrapa une autre qu'il enfila sur son dos. Juste enfiler, sans la boutonner de manière à laisser apercevoir encore son corps par la jeune femme. Il quitta la pièce en souriant, content du petit effet qu'il avait pu faire à cette femme qui allait soit craqué, soit lui dévisser la tête. Il préférait tout de même la première option ..

(c) AMIANTE



_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ Rouky my baby
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 904 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptySam 18 Mai - 21:13



Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Une sombre histoire de défi venait de tomber. Pauvre Peter qui s’infligeait une torture pareille pour leurs “retrouvailles”. La rouquine se demandait bien à quoi il avait pu penser pour pondre un jeu pareil ? Probablement à rien… En tout cas nul doute que ça promettait d’être marrant puisque les deux sont attirés comme des aimants. D’ailleurs la jeune femme ne se priva pas de rire aux commentaires de son petit-ami. “Non c’est toi le plus vieux donc c’est toi qui es censé être le sage dans l’histoire.” Il suffisait de bien connaître le quadra pour se rendre compte que ce n’était guère une image qui lui collait. Bien trop foufou pour que ça soit le cas. Même s’il était de bon conseil lorsqu’il était sérieux. La jeune femme fit un bruit de bouche n’étant pas d’accord avec Pete. “Non ce n’est pas ce que tu as dit… J’ai très bien entendu.” Croyait-il vraiment s’en sortir en faisant comme si elle n’avait pas compris ce qu’il avait dit. Mais son plan venait d’échouer puisque Madelaine n’était pas malentendante. Oh que non, elle avait même une bonne audition. Miss Petsch secoua les épaules aux propos de Pete. Comme si c’était le truc le plus important alors qu’il ne s’agissait que d’un jeu entre amoureux. Cependant étant joueurs tous les deux, c’était sans doute normal que l’acteur réagisse ainsi. Maddie elle s’en fichait de gagner ou perdre dans le fond, tout ce qu’elle voulait c’était s’amuser un peu. La demoiselle arqua un sourcil en écoutant les “menaces” de son amoureux. “Comme si c’était mon genre de faire ça sans ton accord.” Dit-elle d’un air sérieux en croisant les bras sous sa poitrine, comme si elle était vexée alors qu’en fait ce n’était pas le cas du tout. Mais au moins ça montrait qu’elle ne rigolait pas là-dessus. Jamais elle ne mettrait une vidéo de ce genre sur les réseaux sans que l’autre personne n’ait donné son aval avant.

C’était à croire que le jeune couple ne pouvait pas s’empêcher de se chamailler. En même temps Maddie adorait taquiner Peter juste pour le faire râler sauf que là il ne le fit pas. Il se contentait juste de lui avouer qu’il rêvait de lui faire de nouveau l’amour depuis la fameuse nuit qu’ils avaient passée ensemble. Cette révélation ne manqua pas de toucher la jeune femme. Cette dernière fit un petit sourire en coin, contente d’apprendre ce détail même si elle l’avait déjà clairement compris depuis quelques minutes. Seulement voilà la rousse avait toujours envie de l’embêter. “Ah oui ? Est-ce que ce ne serait que la seule chose qui t’intéresse chez moi ?” Demanda-t-elle en arquant un sourcil interrogateur. Elle faisait mine d’être sérieuse alors qu’elle avait envie de rire. Cependant elle était bien curieuse d’entendre la réponse de Mister Facinelli. Elle espérait qu’il ne sortirait pas la carte de l’humour cette fois. Malgré la discussion peu sérieuse jusqu’ici, la rouquine rebondit sur un sujet qu’avait abordé son colocataire. En effet elle était toujours désireuse d’en apprendre plus sur Peter et lui demanda donc quel était son vrai signe astro ainsi que sa date de naissance. Tout ça dans le but de ne pas oublier de lui souhaiter son anniversaire et de le couvrir de cadeaux et de bonnes attentions ce jour-là. Maddie écouta donc attentivement son interlocuteur et fut quelque peu surprise d’apprendre qu’il était de l’année 1973 alors qu’elle connaissait pourtant son âge. Mais il ne faisait tellement pas ses 45 ans qu’elle avait encore du mal à réaliser. “Eh bien moi c’est moins loin que toi puisque je fêterai mes 25 ans cet été, le 18 août.” Répondit la jeune actrice avant d’ajouter. “Je suis donc du signe du lion.” Dit-elle en faisant bouger ses sourcils et mimant le geste d’une patte de cet animal en colère. “Donc méfies-toi de mes griffes et de mes crocs !” Le mit-elle en garde sur le ton de la plaisanterie.

Après ça le jeune couple était sorti prendre l’air en compagnie du chien de la jeune femme. C’était à cause de lui qu’ils avaient dû arrêter de roucouler. Cependant c’était sans doute pas plus mal, comme ça les deux acteurs pouvaient en profiter pour discuter tout en se baladant. Et puis un peu d’air frais ne pouvait pas leur faire de mal. Ils parlèrent à nouveau de la grossesse de Maddie. Et plus précisément du fait que son petit-ami aimerait être présent à ses côtés lors des rendez-vous médicaux. Évidemment ça avait touché la jeune maman. Elle n’avait pu faire autrement que d’accepter que cet homme qu’elle aime l’accompagne tout au long de sa grossesse. Il n’y avait pas à dire elle était folle d’amour pour lui et adorait qu’il soit aux petits soins comme ça pour elle. Elle le couva du regard tandis qu’il la remerciait. “Merci à toi…” Répondit-elle doucement. Après tout c’était plutôt à elle de lui dire merci. Parce qu’il n’était nullement obligé d’être présent pour elle. Surtout qu’ils ne savaient pas encore qui était le père de cet enfant. En remarquant le clin d’oeil de Pete, la jeune femme ne put que sourire tendrement à défaut de pouvoir faire autre chose au milieu de la rue. En effet pour le moment ils préféraient rester discrets au sujet de leur relation naissante. Ils auraient bien le temps d’officialiser la chose lorsqu’ils l’auraient décidé tous les deux.

Au fil de leur balade et de leur discussion, voilà que les deux acteurs (plus particulièrement) Maddie se mirent à parler des journalistes peu scrupuleux. Notamment Stella qui avait fait du chantage à la rouquine pour avoir un scoop. Sauf que la jolie rousse n’avait pas cédé et avait donc payé les frais de l’affront qu’elle avait osé faire à la journaliste. Même si elle n’était pas trop rentrée dans le sujet, il fallait croire que Pete avait deviné qu’elle avait eu un passage à vide à cause de cette femme. Madelaine fit un petit sourire à son homme puisqu’il semblait vouloir la rassurer. Cependant elle n’était pas franchement certaine que la Stella reçoive un jour le retour de bâton ou qu’elle cesse de pratiquer son activité de manière malhonnête. M’enfin si elle pouvait la laisser un peu tranquille ce serait pas plus mal quand même. La jeune femme laissa un petit rire s’échapper aux propos de son petit-ami. “Oui rentrons !” Dit-elle en lui souriant. Après tout ils avaient marché un petit moment, Rouky était à présent soulagé. Quant à Pete il avait largement eu le temps de satisfaire son besoin de nicotine. Donc ils pouvaient maintenant retourner chez eux.

À peine de retour à la maison que Peter se jetait déjà sur Maddie afin de satisfaire son besoin pressant de l’embrasser. Tout aurait pu aller vite suite à ça, si seulement Mister Facinelli n’avait pas reparlé du défi qu’il avait lui-même lancé plus tôt dans la soirée. Évidemment même si Madelaine mourrait d’envie de se glisser sous la couette avec son petit-ami, elle n’avait pas envie de le laisser gagner si facilement. Parce qu’elle en était sûre, il aurait le melon si jamais elle craquait avant lui. D’ailleurs elle l’avait subtilement repoussé, lui faisant comprendre qu’il aurait du mal à atteindre son but. Elle ne put s’empêcher de rire à sa remarque. “Chéri tu n’es pas non plus irrésistible tu sais… Je suis capable de ne pas te sauter dessus. Tout comme je peux te faire languir…” Elle espérait qu’il ne prendrait pas mal ce qu’elle venait de dire. Mais bon c’était vrai après tout puisqu’elle avait su faire taire ses envies ces dernières semaines. Même si là ça risquait d’être plus compliqué. Surtout s’ils se cherchaient l’un l’autre… Maddie avait quitté quelques minutes l’appartement le temps de récupérer ses achats du jour qui étaient restés dans sa voiture. En remontant elle avait vite commencé son jeu de séduction en enfilant une nuisette. Sauf que si elle avait commencé à sortir les cartes de son jeu, Pete en faisait autant. Ce qui amusait pas mal la jeune femme. Celle-ci ne manqua pas de venir doucement claquer le postérieur de Peter qui en redemandait. Riant de nouveau elle recommença donc tandis que l’acteur tendait ses fesses vers elle. Après ça, la rouquine s’était un peu éloignée afin de retourner vers ses sacs de shopping. Avec un soupçon de provocation elle avait demandé à son petit-ami si elle devait changer de tenue ou si elle pouvait continuer à rester dans cette nuisette qui avait l’air de beaucoup lui plaire. Elle connaissait bien le penchant de cet homme pour ses nuisettes. Elle se mordilla la lèvre, fermant légèrement les yeux tandis qu’il se positionnait derrière elle. Elle ressentait même un léger frisson au contact de la bouche de son amoureux sur sa peau. Elle avait même pu sentir l’excitation de Mister Facinelli. Elle gloussa tandis qu’il la soulevait pour la porter dans ses bras, l’entraînant jusqu’à sa chambre. Elle s’accrocha à son cou afin d’être sûre de ne pas tomber. Un accident pouvait vite arriver… En chemin ils s’embrassèrent passionnément. La rouquine en oublia presque ce jeu stupide. La température était nettement montée dans la chambre de l’acteur tandis qu’il se montrait toujours plus entreprenant. Quant à Maddie, elle n’était pas en reste elle non plus puisqu’elle ne le repoussait pas cette fois et profitait de ses baisers et ses caresses. Elle fit mine d’être choquée quand l’acteur lui dit qu’il avait oublié d’arrêter la cuisson de son plat. “Ouais surtout ton chat c’est un goinfre !” Répliqua-t-elle essayant de cacher le fait qu’elle restait sur sa faim pour le coup. Mais très bien, il avait raison de s’en aller, au moins elle était sûre de ne pas craquer cette fois. La rousse le laissa partir. Une fois qu’il fut loin d’elle, elle soupira en faisant la moue. Elle resta quelques instants sur le lit, quelque peu pensive. Très bien elle allait passer la seconde afin d’essayer de faire flancher son petit-ami. Elle fila jusqu’à la salle de bains, se déshabilla et laissa traîner sa nuisette. Elle attrapa une serviette qu’elle enroula autour de son corps. Elle rejoignit ainsi Peter, débarquant dans la cuisine. Elle lui mit un petit coup de hanche afin qu’il remarque sa présence et la regarde. “Que nous prépares-tu de bon ?” Demanda-t-elle tout en regardant ce qu’il y avait dans la poële. En tout cas si le goût était à la hauteur de l’odeur qui s’en dégageait, ça risquait d’être sacrément bon. Miss Petsch avait toujours envie de provoquer Pete. Elle fit tomber sa serviette. “Oups…” Dit-elle, comme si elle n’avait pas fait exprès de se mettre nue devant lui. Elle se pencha pour ramasser la serviette et la passa autour de la taille de son amoureux. Elle l’attira ensuite vers elle en tirant sur la serviette. Elle garda celle-ci dans sa main, emprisonnant ainsi Peter. “Tu ne trouves pas qu’il fait chaud ?” Demanda-t-elle en faisant de l’air avec sa main libre. Elle regarda l’autre acteur droit dans les yeux, un sourire en coin. Elle tira un peu plus sur la serviette pour le rapprocher encore plus d’elle. Sa main libre glissa sur le torse de Peter qu’elle caressait avec envie. Elle releva le regard vers son partenaire, souria puis déposa ses lèvres dans le cou de Peter, ne se gênant pas pour lui faire un suçon tandis que sa main libre coupait le feu sous la poële. Parce que oui elle espérait bien que cette fois il craquerait.


 

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 525 ☆ crédits : Frimelda pour la signature, Didi Farl pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyDim 19 Mai - 13:26

J'ai des choses à te dire


La sagesse. C'était souvent à se demander si Pete était capable d'en avoir un minimum, parce que bon, on peut pas dire que le quinquagénaire soit très adulte dans sa tête. Bon d'accord il sait se poser de temps à autres et avoir des discussions sérieuse il peut même être de bons conseils parfois. Mais il préférait clairement se croire dans une court de récré plutôt que d'avoir ce genre de conversations. Pour lui elles étaient souvent synonymes de problèmes, de disputes ou de choses à régler et si la vie d'adulte c'était souvent des décisions à prendre lui aimait beaucoup s'amuser. Mais bon la vie est ainsi faite et Peter sait prendre ses responsabilités. Il n'est plus un gamin, maintenant il a plus de quarante ans, un compte en banque, le droit de voté, des ex-femmes et c'est avant tout un papa. Et ça il n'y avait rien de plus important pour lui, ses filles étaient toute sa vie. « Et ba on est pas dans la merde alors. » Déclara l'homme en riant avec sa compagne. Oui il aimait plaisanté sur le sujet et se savait très gamin mais il n'était jamais sérieux quand il se dénigrait de ce côté-là parce qu'il savait qui il était et ce dont il était capable. Mais comme à son habitude il aimait faire de l'humour plutôt que de parler sérieusement de ce genre de choses qu'il juge être des sujets casseurs d'ambiance. Non lui voulait s'amuser ce soir, ils auraient bien le temps d'être des adultes. « J'aurais essayé. » A son tour il haussait les épaules. Non il ne pourrait pas la faire à l'envers à la jeune Maddie qui avait bien comprit son petit manège. Mais bon qui ne tente rien n'a rien comme on dit, lui avait essayé et il avait échoué. La demoiselle était loin d'être dupe. « Je sais bien, mais vus tout ce que je poste moi-même .. »Non il n'était clairement plus à ça près. Sa crédibilité était déjà bien assez entamée comme ça sans qu'il n'y ai besoin de qui que ce soit pour l’entacher. Oui il s'était forgé sa propre réputation tout seul et puis dans l'amusement, cela aurait très bien put se faire sans que Madelaine ne le fasse en mal. En fait, il s'en fichait pour tout dire, il avait juste voulus la titiller un peu mais autant lui était du genre pitre sans jamais savoir s'arrêter, autant elle pouvait se montrer sensible sur certains sujets. Du moins c'est comme ça qu'il le perçue en la voyant croiser les bras. Elle n'avait pas encore comprit que tout ce qui sortait de la bouche de Pete était à prendre au deuxième voir au troisième degré. La pauvre n'était pas au bout de ses peines. Mais lui ne semblait pas non plus comprendre qu'elle pouvait forcer ce genre de réactions simplement dans le but de l’emmerder. En fait tout deux courraient dans le jeu de l'autre.

Et ce n'était visiblement pas prêt du tout de s'arranger puisque la jeune actrice prenait un malin plaisir à le provoquer sans qu'il ne se rendre forcément compte de rien. Oui il mourrait d'envie de lui faire l'amour parce qu'il faut dire qu'il y pensait assez souvent. Après tout il était amoureux d'elle et ce depuis plusieurs mois maintenant alors l'un ne va pas sans l'autre et maintenant qu'elle était devenue sa petite amie officiellement, oui il en avait envie. Du moins c'est comme ça que ça marche chez les êtres humains et en particuliers chers les hommes. « Bien sur que non tu le sais. J'aime l'attention dont tu fais preuve envers moi et puis maintenant il va y avoir la plus belle chose que l'on puisse voir chez une femme. » Dit-il en se penchant vers elle. L'entourant de ses bras et posant ces mains sur son petit ventre il lui murmura « Une mère. Et je suis persuadé que tu en feras une très bonne. A mes yeux il n'y a rien de plus beau. » Son regard à nouveau plongé dans celui de la jeune femme, il caressait tendrement sa légère bosse naissante avant d'apposer un baiser tendre et délicat sur ses lèvres. Oui il trouvait qu'une femme portant la vie était vraiment ce que cette terre avait à offrir de plus beau. Tout comme une maman qui s'occupe de son enfant, lisant les histoires le soir, prenant soins de son petit, il aimait cet aspect de la femme même si à la base il n'avait pas trop prévus ça. Mais il serait encore plus ravie s'il s’avérait que cet enfant soit effectivement le sien et qu'ils puissent partager cela ensemble. Il avait hâte de découvrir son petit bout de femme en maman, en femme accomplie. Alors oui ils avaient une sacré différence d'âge qui n'était pas à négliger puisqu'il allait falloir affronter ça. Certainement que leurs familles respectives jugeraient justement cela et malheureusement ils ne seront peut-être pas les seuls. Eux-même seront peut-être amenés à se poser des questions. Mais pour l'instant, ils profitaient l'un de l'autre en ayant dorénavant une conversation un peu plus posée que leurs chamailleries habituelles.« Oh il va falloir que je tâche d'organisé un petit truc alors.» Dit-il en souriant en voyant que cet anniversaire était tout compte fait assez proche. Oh bien sur il avait le temps de réfléchir à ce qu'il pourrait faire mais il ne fallait pas non plus trop trainer, l'été passe généralement relativement vite. « Je savais que tu étais une tigresse.» Ajoutait-il en riant. Décidément il ne pouvait pas s'empêcher de faire dans l'humour, c'était bien plus fort que lui vraiment.

Enfin le couple et leur animal de compagnie finirent par rentrer de leur ballade. Pete avait suggérer à la jeune femme de rentrer Rouky s'étant dégourdie les jambes et lui avait put fumer sa cigarette qui lui avait fait le plus grand bien après toutes ces émotions. Aussitôt rentré, aussitôt avait-il assouvie son nouveau besoin de prendre possession des lèvres de la jeune femme. Se tenir aussi éloigné d'elle était un supplice qu'il n'aimait guère endurer. Alors c'est certain que leur relation est naissante et que donc forcément ils étaient un peu collés l'un à l'autre, c'est aussi certain qu'ils ne le seront pas toujours autant mais là pour l'instant il avait besoin de la sentir sienne après avoir autant patienter. Et puis il faut aussi avouer qu'il avait une grande envie de gagner ce foutu pari histoire qu'on en parle plus. Mais visiblement ce n'était vraiment pas gagné d'avance. « Espèce de vilaine sorcière torturatrice. »Avait-il dit en se mordillant légèrement la lèvre. Oui elle pouvait le faire languir et ça il n'en doutait pas d'ailleurs c'était déjà ce qu'elle était en train de faire après tout. Lui allait certainement rester un petit moment sur la béquille. Tant pis pour lui, ça lui apprendra à vouloir inventer des jeux stupides. Alors qu'elle était sortie, lui était partie se changer. Comme si tout deux voulaient avoir le dernier mot. Cependant Peter commença à se charger du dîner, souriant à l'idée de se demander ce que pourrait bien mettre en place sa femme pour le faire craquer. Le pauvre n'était pas au bout de ses surprises. D'ailleurs quand il la vit arrivé et sortir son petit manège il se crut presque cuit d'avance. Mais c'était sans compter sur son self contrôle. Heureusement il avait un peu de volonté quand-même et il faut dire que le gage mis en place par Maddie n'y était pas pour rien. Oui à la base il voulait se laisser totalement faire sans résister mais la si il pouvait éviter de se retrouver transformer en spice-girl ça l'arrangerait. Pourtant Maddie ne lui rendait vraiment pas la tâche facile. Dans sa nuisette rouge elle était totalement à croquer sans compter qu'en plus de cette tenue des plus provocatrices qui réveilla le désir de l'acteur, elle jouait à le tenter au maximum pour le faire flancher. C'était de plus en plus dur de garder le contrôle pour Peter. Du coup il l'avait emmener dans sa chambre pour tenter de la mettre au supplice à son tour et de la faire craquer. Il avait déjà commencé à profiter de son corps et le siens en réclamait toujours plus. Mais il ne pouvait se résoudre à abdiquer alors il avait fait machine arrière prétextant avoir oublié la poêle sur le feu. Franchement ça n'avait vraiment pas été facile pour lui de se stopper-là, mais il le fallait. Son égo était en jeu. « Il faut bien qu'il ressemble à son maître. »Ba oui, Pete était un goinfre et d'ailleurs ça commençait à se voir. Un clin d'oeil à la jeune femme et il sortit de la chambre non sans mal.

S'attelant à nouveau au repas de la soirée il essayait de redescendre après cet épisode des plus tentateur. Il voulait être loin de cette femme et de sa nuisette qui semblait réussir sans problème à lobotomiser son cerveau. Faisant cuir quelques légumes à feu doux il s'était diriger vers le frigo pour en sortir la viande qu'il avait prévue uniquement pour lui. Alors qu'il se demandait si elle avait finit par s'endormir dans la chambre il la vit passer pour se rendre à la salle de bain. Tout de suite il se demanda ce qu'elle préparait mais se concentra sur le dîner. Si bien qu'il ne la vit pas du tout arrivé. Il sursauta légèrement à la vue de la jeune femme qui venait de lui donner un coup de hanche. « Des fajitas. Vegan bien sur. Enfin pour toi. J'espère que ce sera bon.» Déposant ses lèvres délicatement sur celle de sa compagne il en profita pour jeter un oeil sur sa tenue actuelle. Ok elle était simplement vêtue d'une serviette. Mais alors qu'il pensait qu'elle avait simplement prit une douche pour calmer ses hardeurs et qu'elle le laisserait un peu tranquille le voyant réellement préparer le dîner, il sentis la serviette glisser à terre sous ses pieds. Le petit oup's de la jeune actrice vint confirmer ses soupçons et il s'efforçait de ne pas regarder, gardant sa concentration sur leur dîner qu'il était en train de préparer soigneusement. Il déglutit difficilement lorsqu'il la sentit se pencher pour ramasser la fameuse serviette et fut forcer de s'intéresser à elle lorsqu'elle l'attira à elle en l'entourant du drap de bain. Il était fait comme un rat. « Non .. ? Ca va encore .. » Murmurai-t-il en ne pouvant plus quitter le regard de la jeune demoiselle qui savait clairement y faire pour l'allumer. Il commençait réellement à sentir la température monté et son espace se restreindre dans son pantalon. Il ferma les yeux, profitant de la main de sa femme caressant son torse avant de les rouvrir aussitôt constatant que c'était pire si il les fermait. Il le sentait, il allait vraiment avoir du mal à résister plus, elle était en train de le pousser à bout et si la nourriture n'était pas en train de bouillir vu que Maddie avait coupé le feu, ce n'était peut-être pas son cas. Il ne put s'empêcher de refermer les yeux en sentant ses lèvres venir se nicher au niveau de son cou. Il était en train d'abdiquer et il ne pouvait rien contre cela. La soulevant pour la poser sur le comptoir il murmura « C'est bon .. t'a gagné. J'en peux plus. Maintenant laisse toi faire .. »

(c) AMIANTE



_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ expensive cars
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ Rouky my baby
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 904 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 EmptyLun 20 Mai - 17:18



Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ La folie était de mise depuis quelques minutes dans cet appartement. Mais bon il n’était pas rare après tout que les deux colocataires aient des discussions assez loufoques. Sans doute la faute de Pete qui aimait bien prendre presque tout à la rigolade. Si bien qu’à son autodérision la jeune femme ne put que rire. C’était bien agréable de vivre avec un homme comme ça qui savait rire de lui-même. Ça permettait ainsi à Maddie de se changer les idées et de ne pas s’ennuyer. Parce que oui la rouquine ne s’ennuyait quasiment jamais avec le quadra. Ils trouvaient toujours de quoi parler ou bien s’amuser ensemble. Un peu comme c’était le cas à présent. “Bien tenté !” Répondit Miss Petsch en faisant un petit sourire. Eh oui elle n’était pas dupe du petit jeu de l’autre acteur. Il avait cru pouvoir lui retourner le cerveau mais elle n’était pas si bête que ça. Donc évidemment ça avait été un échec cuisant. La jeune actrice avait bien fait comprendre à son interlocuteur que jamais elle ne posterait de vidéos compromettantes sans son accord. Après tout elle n’aimerait pas qu’on le lui fasse, alors elle agissait de même avec les autres. “Oui je sais bien tu as une belle panoplie de vidéos de ce genre en ligne.” Dit-elle en souriant gentiment. Mais qu’une personne choisisse elle-même de poster des trucs comiques sur son compte était une chose, mais que d’autres le fassent à sa place... Ça ne passait pas toujours très bien aux yeux de la personne concernée. “Mais c’est toi qui as choisi de les mettre.” Rajouta-t-elle quelques instants plus tard afin de lui faire comprendre son point de vue.

Malgré le fait que Mister Facinelli plaisantait beaucoup, sa jeune compagne avait réussi à lancer une discussion un peu plus sérieuse. Même si dans le fond elle titillait surtout son homme. Cependant elle avait hâte de savoir ce qu’il allait bien pouvoir répondre à ce qu’elle venait de lui demander. À ses mots et face à la tendresse dont l’autre acteur faisait preuve, la rouquine ne put s’empêcher d’esquisser un tendre sourire. “Je suis comme ça tout simplement...” Dit-elle en haussant les épaules, faisant référence à l’attention qu’elle lui portait toujours. C’était plus fort qu’elle, elle était comme ça avec les gens qui étaient chers à son coeur. Maddie posa doucement ses mains sur celles de son chéri, tournant légèrement la tête pour croiser son regard. Elle l’embrassa au coin des lèvres. “J’espère que tu as raison...” Dit-elle doucement. En effet elle n’était pas très sereine quant au fait de devenir mère. Elle était encore jeune et elle n’avait pas vraiment prévu d’avoir un enfant de suite. Elle aurait plutôt imaginé donner la vie durant la trentaine. Mais bon la vie était souvent faite d’imprévus auxquels il fallait faire face. Heureusement la jeune femme pouvait compter sur Pete pour l’épauler. Sans lui elle ne sait pas du tout où elle en serait aujourd’hui. Il l’a déjà tellement aidée depuis qu’elle le connaît. Jamais elle ne pourrait oublier tout ça ni même le remercier suffisamment. Madelaine nicha sa tête dans le creux du cou de son petit-ami pour un pur moment de tendresse.

Cette fois ils abordèrent un sujet un peu plus léger puisqu’ils parlèrent de leurs anniversaires respectifs. L’actrice aux origines Sud-Africaines essaierait donc de garder bien en mémoire la date d’anniversaire de son amoureux. Parce qu’elle comptait bien mettre les petits plats dans les grands ce jour-là afin de faire plaisir à son homme. Elle ne put que sourire en remarquant que Pete pensait lui aussi à faire la même chose pour elle. Encore une fois ils étaient donc sur la même longueur d’onde. Ce qui ne pouvait que ravir la jolie rousse. Cette dernière ne put que rire avec son compagnon alors qu’elle avait imité une lionne en colère. “Ce n’est pas tout à fait le même animal mais j’avoue je préfère les tigres aux lions.” Répondit la jeune femme le sourire aux lèvres. En effet parmi ses animaux sauvages favoris, le tigre était sur le podium en compagnie du loup et du renard. Bien que la demoiselle aime la plupart des animaux qui peuplent cette terre.

Les deux acteurs ainsi que le chien de la rouquine étaient sortis pendant une petite demi-heure avant de revenir à l’appart. L’ambiance n’était clairement plus aussi calme qu’elle avait pu l’être auparavant. En effet les amoureux se cherchaient mutuellement à cause du défi lancé par Pete un peu plus tôt dans la soirée. Maddie ne comptait pas céder si facilement à son homme. Non elle voulait plutôt que ce soit lui qui succombe à ses charmes. Parce qu’elle adorait jouer. Qu’elle perde ou non lui était bien égal en fait mais s’amuser avec le quadra, ça ça lui plaisait. Sauf que ça ne semblait pas plaire autant à Peter qui la traitait de sorcière. La jeune femme ouvrit grand la bouche, faisant mine d’être surprise avant de continuer à simuler la colère tandis qu’elle plissait les yeux pour lancer un regard noir. “Tu oses me traiter de la sorte ?!” Dit-elle essayant de garder un air sérieux. Sauf que non c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait s’empêcher de rire de la situation. Quelques minutes plus tard miss Petsch avait changé de tenue afin d’enfiler une nuisette rouge toute neuve achetée dans l’après-midi. Elle se félicitait d’avoir acheté des dessous sexy. Ça pourrait lui être bien utile pour faire flancher Peter. Maddie était d’ailleurs contente de voir l’effet que ça pouvait avoir sur son petit-ami. Ils s’étaient tous les deux retrouvés dans la chambre du quadra pour un petit moment chaud jusqu’à ce qu’il ne brise celui-ci en parlant du dîner qu’il avait laissé sur le feu. Pour le coup la jeune femme ne pouvait que trouver qu’il avait bien joué puisqu’elle était un peu frustrée par le fait qu’ils ne soient pas allés plus loin. Mais elle ne comptait pas laisser tomber pour autant. La rouquine ria tandis que Peter lui répondait que son chat était comme lui. Sans aucun doute oui, ils étaient tous les deux de gros gourmands. Mais bon ils n’étaient pas non plus les seuls puisque Rox et sa maîtresse adoraient manger eux aussi.

Après avoir repris calmement ses esprits tandis que Peter était reparti en cuisine, Maddie elle avait trouvé un nouveau plan et avait filé en vitesse dans la salle de bains pour se déshabiller et pouvoir revenir dans la cuisine uniquement vêtue d’une serviette qui était enroulée autour d’elle. Elle espérait bien que ça fasse son petit effet sur l’homme qui était derrière les fourneaux. Parce que sinon il faudrait qu’elle se creuse sérieusement les méninges pour trouver une autre idée. Même si elle ne voyait pas vraiment pour le moment ce qu’elle pourrait bien faire de plus. Miss Petsch avait montré sa présence à son homme en lui mettant un coup de hanche. Puis elle s’était un peu intéressée à ce qu’il était en train de préparer. Elle fit un petit sourire tandis que Pete mentionnait qu’il préparait des fajitas vegan pour elle. La rouquine l’embrassa sur la joue, comme pour le remercier de cette délicate attention. “T’es un amour !” Elle était heureuse qu’il prenne en compte ses convictions et cuisine donc végétalien juste pour elle. Elle laissa son petit-ami l’embrasser, ne le repoussant guère. Elle jeta un nouveau rapide coup d’oeil à la poêle. “Je suis sûre que ça sera succulent, comme toujours !” Dit-elle le sourire aux lèvres. En effet elle n’était jamais déçue lorsque son amoureux préparait la cuisine. En plus elle se sentait chanceuse d’avoir un compagnon qui prenne la peine de préparer le manger. Pas comme beaucoup d’hommes qui pensent qu’ils n’ont pas leur place en cuisine.




 

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Des choses à se dire [PV Paige]
» Plusieurs choses à dire !
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)
» Connaissez-vous le prix des choses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: EASTSIDE-