AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 if you're not drinking, then you're not playing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15752 ☆ crédits : @; delreys

MessageSujet: if you're not drinking, then you're not playing.   Mer 8 Aoû - 18:33


≈ ≈ ≈
down on the west coast they got a sayin'
"if you're not drinkin' then you're not playin'"
@dele alli

Ils savent comment t'attirer ces cons, vraiment. Il a suffit que d'un petit texto avec quelques émojis subjectifs pour que t'enfiles le premier truc qui croise ton regard dans ton placard en bordel et que tu fonces dans l'est de la ville. Une bière, un cocktail, un burger et des confettis, c'est le combo idéal. Tu ne te fait pas prier, tu es bien trop faible, bien trop fêtarde pour ça. D'autant plus que ça tombe bien, tu es seule chez toi, ton fils étant en train de prendre du bon temps avec son père. Ton programme de base était de passer ta soirée à mater des conneries sur Netflix en te goinfrant de chips, alors finalement cette proposition tombe à pic. Bien que tu n'aies pas réellement pris le temps de te pomponner, tu as quand même fait attention à ne pas ressembler à rien. Enfin être un minimum présentable quoi. Une jupe, un crop top, des petites baskets blanches et puis voilà, ça fera l'affaire, tant que tu ne transpires pas trop. En espérant aussi ne pas avoir de mésaventures parce que la dernière fois tu as du jeter tes fidèles chaussures parce qu'une personne n'a pas su se retenir de te gerber sur les pieds. Quel bon souvenir. Un rapide coup de peigne dans tes cheveux naturellement ondulés, teint en blond pour le bien d'un tournage, un peu de blush pour ne pas ressembler à un cachet d'aspirine et toi voilà en train de prendre la route, sac à la main. Tu te rends à l'adresse indiquée avec un peu de mal, c'est un espèce de hangar vide qui a été loué pour les biens d'un anniversaire apparemment. Ça te rappelle ton adolescence cette connerie, ça t'fait sourire. Enfin aussi parce que la circulation à Los Angeles est un putain de cauchemar et qu'à chaque fois que tu décides de prendre la voiture tu te laisses prendre dans un bouchon. A croire que c'est une conspiration.

T'arrives avec beaucoup de retard, genre, beaucoup de retard. Le principal reste que tu es là et que tu fais don de ta présence généreusement. Saluant quelques uns de tes amis et connaissances sur ton passage -parce qu'évidemment la première chose que tu fais est de te rendre au bar pour te chercher quelque chose à boire- tu fonces droit devant, esquivant ceux qui dansent déjà et ceux qui aiment bien discuter en groupe au plein milieu du chemin. Les mains tendues devant toi pour te frayer un chemin et aussi éviter de te prendre un coup dans la tronche, tu réussis finalement à te sortir de cette jungle de monde vivante et arriver à destination. Avec un grand sourire, et faussement essoufflée, tu demandes une bière. Merci, tu me sauves la vie. Dis-tu accompagné d'un clin d’œil avant de prendre une bonne et longue gorgée de cette boisson qui coule dans tes veines. Ouhhh. Tu gigotes un peu avant de te tourner, regarder les environs, tentant de repérer des visages connus, ou au moins des gens qui pourront te paraître sympathique. Pendant quelques instants tu observes avant de repérer au loin un footeux. Ah les footeux, ils sont marrants, tu les aimes bien. Dès que vos regards se croisent, tu lui fais un signe de la main, souriant mignonnement comme un véritable petit ange accoudé au bar avant la bière dans l'autre main. Ça bosse dur à c'que j'vois. Lances-tu pour le taquiner alors qu'il s'approche de toi.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 608 ☆ crédits : jihan. (avatar/signature)

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Mer 8 Aoû - 22:26

T’avais posté une photo de toi à Los Angeles sur les réseaux sociaux et t’étais grave content de voir que tout semblait se passer pour le mieux lors de ton mini périple aux States. T’avais mal choisi ton moment, la saison allait bientôt commencer pour ton club et t’étais déjà en vadrouille à droite et à gauche. Finalement, heureusement que tu t’étais blessé à la main, ça te laissait quelques jours de repos en plus et qui sait, t’aurais peut-être l’occasion d’aller chez Jo pour la première fois. Rien qu’à cette idée, fallait bien l’avouer, t’étais comme un gosse surexcité. Malgré tout, t’étais là pour la bonne cause et tu savais que tu ne resterais pas indéfiniment aux States. Pourtant, un message allait raviver la flamme : un pote à toi vivant à LA t’avais envoyé un message concernant une soirée qui se déroulait chez lui ce soir et... tu te connaissais plus que bien. T’étais fêtard, t’aimais sortir et voir tes potes... c’était donc hors de question pour toi de louper ça. Certes, t’avais rien à te mettre mais quand on avait ta classe, pas besoin de sortir le smoking de dingue, non ? :gla:

Tu arrivais donc sur place habillé de ton jeans à moitié troué et délavé accompagné d’un long tshirt blanc et d’une paire de vapormax dont tu faisais la promo depuis quelques semaines. Toujours à l’heure, t’avais rejoint ton pote pour le saluer, lui parlant vaguement des raisons pour lesquelles t’étais sur LA aujourd’hui et t’en profitais pour lui demander comment ça allait, s’il était toujours avec sa femme ou non, bref tu faisais ta commère quoi Rolling Eyes ambiancé, tu commençais à bouger ton corps en rythme avant d’aller rejoindre le bar, demandant un cocktail assez chargé ainsi qu’une paille tandis que tu retournais sur la piste, sentant tous ces sentiments que te faisait ressentir la musique. T’étais dans ton élément et t’aimais vraiment ça.. c’était un fait. D’ailleurs, tu pouvais pas aimer plus maintenant que tu voyais une tête connue qui te faisais signe de la main. Amusé, tu t’avançais vers elle alors qu’elle te taquinait en parlant boulot. Levant ta main blessée, tu faisais un signe de reddition en lui répondant « blessure oblige, j’ai pris quelques jours » d’une voix amusée alors que tu la connaissais bien la petite. Arrivant à sa hauteur, tu t’asseyais à côté d’elle, sirotant ton cocktail en ajoutant « quoi de neuf depuis le temps ? des soirées de l’alcool et des gars en folie j’parie » d’un ton ironique alors que tu la connaissais bien kaya, elle te ressemblait un peu dans le fond..

_________________
« some niggas drug dealers some are ball kickers. everybody on their grind we all go getters. we all gotta fly like there ain't no limit. this pack got me high I got no limits » :coeur1: - malachi amour x manzo.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15752 ☆ crédits : @; delreys

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Sam 11 Aoû - 14:32


≈ ≈ ≈
down on the west coast they got a sayin'
"if you're not drinkin' then you're not playin'"
@dele alli

En espèce de maman lionne que tu es, tu ne peux pas résister à l'envie de jouer avec ton téléphone et emmerder un peu Matt avec des textos auxquels il ne répondra pas. Ou que le lendemain. Tu ne peux pas résister à ton instinct maternel, c'est plus fort que toi, tu as besoin de savoir si ton fils va bien et surtout ce qu'ils sont en train de faire. C'est bien la seule fois que tu prends contact avec lui, c'est toujours compliqué entre vous, c'est la merde. Heureusement ton fils ne semble pas trop ne souffrir, mais peut-être qu'il est encore trop jeune pour réellement comprendre sa situation familiale. Whatever, le principal c'est qu'il soit bien traité et avec sa ribambelle d'oncles et de tantes qui sont toujours présents pour lui faire des cadeaux et des bisous sur le bide, il est franchement pas à plaindre. Comme attendu, pas de réponse de Matt, ça te fait lever les yeux au ciel avant d'enfourner ton téléphone dans ton sac, préférant ne pas y penser et profiter de la soirée.

Une bière dans la main, tu scrutes les environs et tout naturellement ton regard se pose sur la seule tête qui te semble familière dans le coin. Un sourire naît quasi instantanément alors que tu l'invites par un geste à venir te rejoindre. Un sourcil s'arque alors qu'il te montre ce qu'il appelle sa blessure, ce qui te fait rire. Les footeux, vous êtes que des gonzesses. Lâches-tu d'un air taquin, le suivant du regard alors qu'il s'installe à tes côtés. Un sourire se dessine à sa question, l'air qu'il prend avant de secouer la tête. Disooooons que... je profite de ne pas avoir la garde de mon fils pour sortir prendre l'air et si je tombe sur de l'alcool, un homme, ou un homme arrosé d'alcool de manière fortuite alors je le prends parce que j'ai toujours appris qu'il ne faut pas aller contre le destin. Tes mots s'enchaînent alors que tu hausses les épaules d'une manière nonchalante. Une manière de dire les choses, de la façon la plus angélique du monde, l'expression même collée sur ton visage qui revient au même discours que le garçon. Tu tires une gorgée de ta boisson avant de sourire bêtement. Et toi alors ? Qui est la vilaine brute qui t'a fait ce bobo ? C'est plus fort que toi, tu ne peux pas empêcher cet air moqueur et taquin de ressortir, t'es comme ça, c'est affectueux, tu l'aimes bien.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 608 ☆ crédits : jihan. (avatar/signature)

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Dim 12 Aoû - 3:57

T’avais envie de profiter de ta soirée. Ça faisait trop longtemps que t’avais pas eu un peu de temps pour toi et aujourd’hui, c’était le cas. Tu savais que ça ferait râler ta meuf mais bon, t’avais aussi besoin parfois de souffler et d’évacuer toute la tension que tu ressentais. T’avais aussi cette main que t’avais dégommée par mégarde et qui te rendait dingue à présent mais malgré ça, t’avais envie de profiter de ta soirée comme si tout allait bien. Parce que ça faisait grave longtemps que t’étais pas venu aux States et que mine de rien, y’avait peu de chance que t’y reviennes avant juillet prochain. La poisse...Ton verre dans la main, tu te déhanchais rapidement au son de la musique d’ambiance alors que tu reconnaissais une tête qui t’avait pas mal manquée depuis le temps, kaya. T’avais pas cherché à faire le mec, après tout, elle te connaissait bien, pas besoin de faire semblant avec elle. Tu lui montrais même ta blessure lorsqu’elle te demandait ce que tu foutais là et toi, loin de prendre la mouche, t’ajoutais simplement « on s’appelle pas tous Neymar ou Materazzi, tu sais » d’une voix amusée alors que tu savais très bien qu’elle rigolerait. Même toi, au fond, tu kiffais le brésilien mais t’avais bien ri de ses détournements aussi. Tu t’asseyais alors près d’elle, sirotant toujours ton cocktail alors que tu lui demandais comment ça allait et visiblement, elle te sortait la version longue de ce que tu venais de lui dire. Tu ajoutais donc simplement « ouais, tu pouvais simplement me dire oui dele, t’as totalement raison j’aurais compris » avant de rire de bon coeur, finissant presque mon verre. La soirée promettait si elle commençait comme ça et tu savais qu’avec ton fichu caractère, y’avait peu de chance que tu la laisses gagner. La question qui suivait te fit sourire parce qu’au fond, ça te rappelait à la fois des bons et des mauvais souvenirs. Un sourire triste affiché aux lèvres, tu répondais simplement « personne, enfin c’est ma colère qui m’a valu quatre phalanges déglinguées. rien de grave en somme, j’peux jouer mais avec les examens médicaux tout ça, j’suis tranquille » d’une voix calme alors que tu commandais un nouveau cocktail pour ta voisine et toi-même..

_________________
« some niggas drug dealers some are ball kickers. everybody on their grind we all go getters. we all gotta fly like there ain't no limit. this pack got me high I got no limits » :coeur1: - malachi amour x manzo.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15752 ☆ crédits : @; delreys

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Mer 15 Aoû - 22:24


≈ ≈ ≈
down on the west coast they got a sayin'
"if you're not drinkin' then you're not playin'"
@dele alli

Il a du répondant, ça t'fait marrer et ça t'encourage encore un peu plus à l'emmerder. Toujours avec un bon sentiment, c'est ta manière de montrer ton affection envers les autres. Tu ne peux retenir un rire à sa réponse avant de secouer la tête. Neymar, il vous a offert un beau spectacle durant cette coupe du monde, c'est le moins que l'on puisse dire. Ça t'a presque fait saigner du nez de regarder les matchs de l'équipe nationale du Brésil, à voir le joueur star se rouler dans l'herbe en pleurant toutes les fausses larmes de son corps, surtout pour toi et ta moitié brésilienne. Quelle desespérance de voir ces hommes en larmes parce qu'on a osé leur marcher dessus. Mais on peut dire que ça t'a quand même bien fait marrer, rien qu'à voir tous les détournements sur internet, c'était pur bold. T'as raison, mea culpa. Tu lèves ta main droite en signe de bonne fois, avant d'afficher un sourire franc sur ton visage enfantin. Tu lui lâches ton interminable monologue, avant de ricaner. J'ai toujours préféré quand c'est long. Dis-tu en battant des cils, mignonnement, avant de siroter le restant de ta boisson. Tes yeux toujours posés sur le sportif, tu lui demandes ce qu'il a bien pu se passer pour qu'il se retrouve blessé. Le connaissant, le sang chaud qui coule dans ses veines, tu parierais sur une baston ou quelque chose qui s'en approche. Well, ça ne manque pas, c'est bien quelque chose qui s'en approche. Un sourcil s'arque, le laissant passer la commande, avant d'afficher une moue. Mhm, je vois, le mec se tape des petites vacances pendant que d'autres bossent. Tu souris, saisissant ton nouveau verre. Tu comptes mettre ce temps à profit et partir un peu, ou tu vas rester ici et boire tous les soirs ? Il a sûrement des trucs plus importants à faire que de traîner dans l'coin pendant son congé. Il peut en profiter pour voir du monde ou une personne en particulier sans avoir l'inconvénient de boulot ou des horaires à respecter. C'est l'bon plan.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 608 ☆ crédits : jihan. (avatar/signature)

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Mar 28 Aoû - 20:41

T’étais pas le genre de gars à faire semblant. T’étais encore moins de ceux qui se prenaient pour des pleureuses avec des blessures de minettes. Non, toi t’avais une image de dur, du gars qui reste droit face à l’adversité et ce depuis ton plus jeune âge alors ouais, t’avais trouvé ça drôle de comparer tout ça au jeune prodige brésilien parce que tu savais que tu n’avais rien à voir avec ce gars. Ta coupe du monde n’avait rien à envier à celle des autres. Tu avais marqué des buts, accompagné ton équipe jusqu’en petite finale et même si t’étais déçu de ne pas avoir affronté l’équipe de france, au fond t’étais fier de ton parcours. En entendant son mea culpa, tu ne pus que sourire avant de t’approcher d’elle, prenant place à ses côtés avant qu’elle ne te réponde à nouveau qu’elle préférais quand c’était long. Toujours dans la taquinerie, tu lui répondais du tac au tac « je croyais que c’était quand c’était large » d’une voix amusée alors que tu faisais mine de ne pas savoir de quoi tu parlais. Tu savais pourtant très bien que tu n’arriverais pas à la berner. La discussion dérivait ensuite sur le fait que tu avais des vacances alors que d’autres bossaient. Tu souriais, de ton petit air narquois comme d’habitude et tu ne pouvais t’empêcher de penser que tu les avais bien méritées ces vacances. Avec ta coupe du monde, tu n’avais eu que très peu de temps à consacrer à tes vacances et à ta famille. Aujourd’hui, t’en profitais et tu trouvais ça plus que normal. Tu lui répondis donc « ouais, ça me fait ni chaud ni froid tu sais comment j’suis » alors que c’était ta tournée, prenant ton nouveau verre avant de glisser celui de kaya jusqu’à elle, lui répondant dans la foulée « j’ai des potes à voir avant de rentrer en Angleterre et puis j’voulais m’amuser un peu aussi avant de rentrer. Au moins ici j’passe encore incognito » d’une voix rieuse alors que tu sirotais ton verre avant d’ajouter « et toi, tu fais quoi dans le coin ? » bah ouais, t’étais d’un naturel curieux..

_________________
« some niggas drug dealers some are ball kickers. everybody on their grind we all go getters. we all gotta fly like there ain't no limit. this pack got me high I got no limits » :coeur1: - malachi amour x manzo.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15752 ☆ crédits : @; delreys

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Lun 10 Sep - 16:42


≈ ≈ ≈
down on the west coast they got a sayin'
"if you're not drinkin' then you're not playin'"
@dele alli

Toujours le sourire un peu moqueur, t'observes le footeux avec sa petite blessure. Tu ris, tu ris, mais en vrai tu ne serais pas capable de faire mieux qu'eux. Déjà t'es prête à t'effondrer si tu montes deux étages en courant, alors jouer 90 minutes, sans parler du temps supplémentaires, tu serais sûrement en train de mourir sur la pelouse. Pas que t'admires les sportifs, la vérité c'est que tu t'intéresses pas du tout au sport, tu le fuis, mais malgré tes petites blagues moqueuses, tu dois bien reconnaître qu'ils sont forts. Même s'il y a toujours des perdants au final, c'est le but de la compétition, ça change rien au truc. T'es le genre de supportrice à supporter tout le monde et au final tu es bien contente que la France ait remporté la coupe, t'as un lien très spécial avec ce pays alors t'aimes bien te sentir un peu française. Même si clairement 'je t'aime' et 'j'ai faim' sont les deux seules choses que tu es capable de dire dans cette langue. En parlant de ça, les croissants ça te manque bordel. Tu sors de tes pensées, te concentrant sur le joueur, oubliant par la même occasion les croissants et un sourire malicieux se pose sur tes lèvres. En vérité on préfère les deux, mais faut savoir baisser ses exigences. Tu hausses les épaules d'un air nonchalant, presque innocent. T'intéressant un peu plus à l'après coupe du monde, Dele t'annonce qu'il a quelques vacances. C'est bien pour lui, sûrement mérité aussi. Tu ris à sa remarque, pas surprise du tout de ce léger manque d'empathie pour ces pauvres gens, dont tu fais partie. T'es une saleté. Tu dis ça en riant, c'est un peu ce que tu apprécies en lui à vrai dire. Au moins, il est franc et ne se gêne pas pour dire ce qu'il pense et franchement ça fait du bien. T'as raison, profites en pour t'amuser avec tes 'potes'. Tu lèves les yeux au ciel, ton sourire taquin ne te quittant pas. T'as entendu parlé qu'il pourrait fréquenter une fille, t'en sais pas plus, juste genre ce qu'on raconte. T'es pas du genre à lire les journaux ou quoi, ni à le croire, alors tu préfères juste attendre la confirmation. C'est pas très subtile, mais t'es pas connue pour l'être de toute manière. Quand il te demande ce que tu fous dans le coin, t'arques un sourcil. Je bois. Réponds-tu sarcastiquement en lui montrant ton verre. J'ai une pause dans mon tournage, alors j'suis revenue à Los Angeles pour voir mon fils. Vu que le père n'a pas voulu que tu l'emmènes avec toi parce que 'c'est trop dangereux', 'trop loin', 'trop long' ou des conneries dans l'genre. Et pour boire. Tu reprends en riant.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 608 ☆ crédits : jihan. (avatar/signature)

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Mer 12 Sep - 18:50

t'avais prévu de passer une bonne journée, de profiter de la nuit et des filles qui traînaient dans le coin avant de rentrer, trop bourré pour savoir où tu serais avant de t'endormir en oubliant même jusqu'à ton nom. d'ailleurs, en parlant de bonne soirée, t'avais eu le nez fin en apercevant Kaya non loin de toi. t'avais rapidement rejoint la belle anglaise et votre discussion avait très rapidement dérivée sur certaines habitudes des femmes et à sa réponse, tu ne pouvais t'empêcher de rire franchement avant de lui répondre du tac au tac « ouais, comme nous pour vos mensurations quoi » d'une voix amusée alors que tu buvais une nouvelle gorgée de ton verre, laissant la discussion s'orienter sur tes vacances et comme d'habitude, tu restais très franc et tu passais ton temps à dire que t'en avais rien à foutre des autres et que t'étais clairement content d'avoir des vacances méritées. sa réponse te fit sourire et tu te contentais de lui répondre « toujours ! » avant de lui tirer la langue en signe de ton insolence habituelle. tu lui annonçait que t'étais là pour t'amuser avec tes potes et elle ne semblait pas te croire alors tu buvais un peu de ton cocktail, riant à nouveau avant d'ajouter simplement « quoi ? tu crois que j'suis là pour voir une nana ou quoi ? » d'une voix rieuse tandis que ton regard balayait cette piste de danse que t'adorait. quand tu lui demandais ce qu'elle faisait ici, sa réponse te fit sourire alors que tu savais bien qu'elle profitait de sa vie tout autant que toi. elle était un peu ton double au féminin et t'adorais ça. d'ailleurs tu ne manquais pas de lui dire « ça va, tranquille le passage à LA dans cas. heureusement que t'as toujours envie de boire, on peut se croiser encore en soirée comme ça » d'une voix amusée alors que t'étais ravi de la revoir et savoir que grâce à son fils et à son tempérament de feu qui la faisait sortir en boîte le soir, t'avais l'occasion de profiter de ta pote et ça, ça te faisait tellement de bien..

_________________
« some niggas drug dealers some are ball kickers. everybody on their grind we all go getters. we all gotta fly like there ain't no limit. this pack got me high I got no limits » :coeur1: - malachi amour x manzo.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15752 ☆ crédits : @; delreys

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Mer 26 Sep - 22:21


≈ ≈ ≈
down on the west coast they got a sayin'
"if you're not drinkin' then you're not playin'"
@dele alli

La rencontre est sympa, t'apprécies bien le garçon. En général, tu n'as aucun mal pour te trouver des compagnons de soirées, il s'avère que t'es quand même assez sociable alors tu trouves vite un chemin pour approcher les autres. Dele est marrant, dans sa manière de parler ou son répondant ou peut-être juste son espèce de petit caractère de sale gosse hargneux. Tu trouves vite ton petit côté taquin quand t'es à ses côtés, faisant mine d'être la plus angélique possible en battant doucement des cils alors que tes paroles viennent presque contredire cet air. Bien que, tu te dédouanes de tous esprits tordus qui auraient mal interpréter ta phrase. Même du tien. Tu ne retiens donc pas ton rire à sa réponse avant de secouer la tête. Ok, est-ce que je lance le sondage de 'gros cul ou gros boobs' ? Lâches-tu doucement, un léger sourire en coin installé sur ta bouche rosée par la couleur de ton rouge à lèvres. Tu t'évades un peu quand vous parlez des vacances, tu n'en as eu que très peu et ce n'est pas encore tout de suite que tu vas pouvoir poser ton boule au soleil pour prendre du bon temps. C'est bien que Dele puisse en profiter, si tu avais l'occasion tu te serais barrée bien loin avec une copine, boire tous les soirs et passer tes journées à toucher des belles choses qu'avec les yeux. Innocemment, toujours. T'arques un sourcil en direction de l'anglais, lui montrant un air qui lui montre que tu ne le crois pas. Tu vas m'dire que tu vas utiliser ton prééécieux temps que pour tes potes ? Come on. Personne n'y croit. Il est jeune et encore frais, c'est le moment d'en profiter avant qu'une femme lui mette la corde autour du cou. Et tu vas pas m'dire que t'es venu ici dans l'espoir d'me croiser, parce que j'te croirais pas. Tu pointes ton index en sa direction en riant un peu, rien que pour le taquiner un peu, rien d'bien méchant. Mais tu joues le mec sage, je suis impressionnée. Dis-tu sans cachée un air surpris, vu que ça n'arrive que très très très très très très trèèès rarement. Malgré les protestations, tu le sais, il le sait, il n'a rien d'un mec sage. Tu peux toujours compter sur moi, tant que mon foie s'est pas barré dans la nuit, je suis là. Tu souris en sa direction, levant ta main droite comme pour jurer. Être maman est fatiguant, mais ça n'a pas pour autant changer ta vie de femme. T'as pas mal d'aide, le père, mais également toute la troupe de tontons et de taties qui adorent s'occuper de crapaud.
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Dele Alli


Dele.
☆ in hollywood since : 04/08/2018
☆ interviews : 608 ☆ crédits : jihan. (avatar/signature)

MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   Lun 1 Oct - 22:55

cette fille, tu trouvais qu'elle te ressemblait. dans sa manière de faire les choses, dans sa manière de voir la vie. t'avais trouvé une femme qui savait réellement comprendre comment les hommes fonctionnaient et toi, ça te faisait du bien. tu l'avais d'ailleurs rejointe presque immédiatement lorsque tu l'avais reconnue et puis, fallait faire honneur à la team british :moustache: à sa remarque, tu ne pouvais que sourire avant d'ajouter « désolé, j'joue pas à ce genre de jeu meuf » d'une voix taquine alors que clairement, elle devait bien savoir que t'étais le premier à te lancer dans ce genre de paris débiles. après tout, tout le monde savait bien que t'avais honte de rien et toi, clairement t'étais prêt à aller jusqu'au bout des choses, sans réfléchir parce que t'avais qu'une jeunesse. elle insinuait ensuite que t'étais venu pour une go et toi, tu riais d'un air franc, sachant très bien qu'il y avait une jolie mannequin derrière tout ça bien avant tous tes potos d'ailleurs. pourtant, tu jouais le gars fier, du genre à pas y toucher et tu répondais « nan  sérieux, j'suis venu pour le boulot d'abord, avant toute chose » d'une voix sérieuse avant de te rendre compte qu'elle était repartie et là, tu souriais, baissant le regard avant de lui glisser « qui sait ? j'ai peut-être mes sources » d'une voix amusée tandis que tu sifflais sur ton cocktail, ravi d'avoir un peu de temps pour toi. elle dérivait sur le fait que tu jouais le gars sage et toi, vraiment t'étais au bout de ta vie car tu savais bien que t'étais loin d'être sage et elle s'en doutait aussi. elle te connaissait bien pour le coup alors tu lui sortais ton petit sourire angélique avant d'ajouter « même pas vrai, j'suis toujours sage » d'une voix calme alors que tu savais bien que c'était totalement faux. pourtant, tu continuais, lui parlant du fait que c'était cool de la retrouver ici et sa réponse te fit sourire. à nouveau, tu regardais son verre à moitié vide et le tien presque fini avant d'ajouter « allez j't'offre la suivante » d'une voix enjouée avant de héler le gars du bar d'un geste amical..

_________________
« some niggas drug dealers some are ball kickers. everybody on their grind we all go getters. we all gotta fly like there ain't no limit. this pack got me high I got no limits » :coeur1: - malachi amour x manzo.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: if you're not drinking, then you're not playing.   

Revenir en haut Aller en bas
 
if you're not drinking, then you're not playing.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Stop drinking my mint cordial, please • 25/01 - 20H45
» FANTINE ❝ what does drinking a lot of fanta makes you? fantastic
» oswald&nathanaël ~ drinking has never fixed any issue.
» « don't need a sunshine in my life ▲ Gabriel [TERMINE]
» danilo + « i think that would be cool, cooler than drinking my own urine. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: EASTSIDE-