Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | février 2023, 15° C. hiver frais.
Graphisme de hidden happiness et codage réalisés par shock wave, cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.

Such a bittersweet ending for us - Cowenstein
Abigail Cowen
Abigail Cowen
head above water
Callie
215
24 yo
actress and musician
in a pretty new and beautiful relationship since the 24th of June 2021
avatar @bloomie & gif @lionheart
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 7fcfb1ee1a1947067477f7f8bc22264b76d47645
02.09.22 22:23

Such a bittersweet ending for us-- cowenstein.

Ces derniers jours avaient été compliqués. Elle avait l’impression que tout allait bien et brusquement tout avait basculé comme si elle se retrouvait au beau milieu d’un cauchemar sauf qu’il était bien réel. Elle n’avait pas pu nier avec la preuve devant les yeux. Et plutôt que d’affronter Ronen, parce qu’elle en était incapable au fond d’elle-même, elle le savait, elle avait préféré rassembler ses affaires dans une boite qu’elle avait déposée devant chez lui. Peut-être lâche de sa part d’agir de cette façon mais Abi ne s’était pas senti capable de faire autrement. Suite à ça elle n’avait pas mis longtemps avant de fuir jusqu’en Floride, pour rejoindre la ferme de ses parents, et surtout s’éloigner de LA et de Ronen. Qu’il profite de sa nouvelle histoire apparemment mais elle ne serait pas là pour assister à ça. D’autant qu’une gossip qui sévissait à LA n’avait pas tardé à s’emparer de cette histoire comme si Abi avait besoin que tout le monde soit au courant, qu’elle n’avait pas été assez pour Ronen, qui avait préféré la tromper avec un homme en plus. Malheureusement elle n’avait pas pu rester indéfiniment en Floride, qu’elle avait une carrière et qu’elle devrait retourner à LA, tôt ou tard. Et poussée par ses parents elle avait fini par rentrer, heureusement qu’elle pouvait compter sur la présence de Pepper et Garlic pour lui changer les idées et lui faire penser à autre chose qu’à la peine qu’elle ressentait d’avoir été trahie de la sorte. Surtout après Paris où tout semblait aller bien. Mais sembler avait peut-être été le mot justement, elle y avait cru alors qu’en fait tout n’était peut-être que du vent. C’était peut-être ce qui était le plus dur à accepter pour elle mais elle s’en relèverait. Faire semblant jusqu’à ce que ça devienne réalité même si ça devait lui prendre du temps. Et pour ne rien arranger elle vivait dans le même quartier que Ronen, au risque de le croiser dès qu’elle sortait de chez elle, ce qui avait considérablement diminué ses sorties quand elle n’y était pas obligée. Manque de bol pour elle aujourd’hui elle avait rendez-vous avec son agent, ce qui l’avait poussée à sortir, espérant ne pas le croiser lui que ce soit en partant ou en rentrant avant de s’enfermer quasiment à nouveau chez elle. Elle avait eu de la chance en partant, ne voyant aucun signe de lui mais malheureusement elle n’eut pas autant de chance en rentrant chez elle. Seulement quelques mètres et elle aurait été chez elle mais visiblement ce n’était pas le cas et elle se devrait bien de l’affronter à un moment où à un autre. Si au début la rouquine s’était figé en entendant sa voix prononcer son prénom, ignorant quoi faire et hésitant l’espace d’une seconde à fuir pour se réfugier chez elle, elle se retourna finalement. Après tout peut-être que c’était juste pour lui rendre des affaires lui appartenant, ce qu’elle espérait parce que la conversation serait brève et elle n’aurait plus à faire semblant qu’elle allait bien alors que ce n’était pas le cas.

(c) mars.
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
head above water
Koralie
292
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@kidd (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

05.09.22 0:20

≈ ≈ ≈
{ Such a bittersweet ending for us }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Le tournage avait repris depuis quelques jours et il était déjà assez rude puisque nous donnions tout pour offrir une saison quatre vraiment mémorable. De plus, le tournage me permettait de ne pas pensé à mes problèmes, de me concentrer sur le développement de T.K., sur son couple avec Carlos et de l'évolution de Tarlos, tout ce que j'aimais dans ce show puisque Tarlos était tout pour moi clairement. Avec le cast, nous avions tourné une partie de la nuit et de la mâtiné, j'étais complétement K.O ayant qu'une hâte en rentrant, celle de prendre une douche et de me mettre sous les draps pour taper un coma jusqu'à repartir bosser demain matin. Il était dix heures et demi lorsque j'arrivais devant le portail de chez moi, me frottant les yeux et baillant au volant, mon portail automatique s'ouvrant pour que je gare la voiture, mais alors que j'allais rentrer à l'intérieur, c'est une jolie rouquine que je vois quelques mètres plus loin. Je repense directement à ma conversation avec Rafael ainsi qu'à la vidéo que j'ai reçu de la part de Thomas il y a quelques jours pour me décider. Je rentre donc ma voiture à l'intérieur puis je ressors pour aller lui parler. "Abigail !" Celle-ci s'arrête net de marcher et décide ensuite de me faire face. J'arrive jusqu'à elle en appréhendant tout ça, je ne la voyais plus depuis la rupture, elle avait sûrement dû fuir L.A pour ne pas me croiser, ce qui explique la raison du pourquoi j'ai rien montrer avant et aussi le fait que je ne me voyais pas toquer chez elle pour ça. "Je sais que tu n'as aucunement envie de me voir actuellement, mais il fallait que je te montre ça." Je sors mon téléphone de ma poche, j'appuie sur la vidéo et je lui donne. "Regarde ça et ensuite je te laisse tranquille." Je la laisse appuyer sur play alors qu'elle regarde la vidéo dans laquelle Maxim se présente à elle et s'excuse pour le malentendu, de même pour Thomas qui s'excuse pour m'avoir embrasser etc... une fois qu'elle a terminée de regarder la vidéo, je reprends mon téléphone que je range dans ma poche et je me racle la gorge. "Voilà tu sais tout et que mon explication était tout ce qui a de vrai la première fois." J'étais en colère c'est vrai qu'elle puisse me croire capable de la trompée et puis Stella avait enfoncer le clou, alors évidemment que j'étais en colère, encore plus lorsque Abigail me croyait capable de la trompé, encore plus avec mes explications. Elle ne m'avait pas cru et avait rompu avec moi. J'ignore comment j'aurais réagi à sa place, sûrement mal, surtout si le grand blond était concerné, mais là n'était pas la question. La rousse avait la preuve noir sur blanc que je n'étais pas l'enflure qu'elle croyait que j'étais et que Thomas était avec mon sosie et non avec moi-même. Bon j'ignore si tout ça changera quelque chose puisqu'il y a quand même eu un baiser entre Thomas et moi sans que je le veuille puisque c'est lui qui m'a embrasser, mais au moins, elle savait que tout ça n'était qu'un gros malentendu.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Abigail Cowen
Abigail Cowen
head above water
Callie
215
24 yo
actress and musician
in a pretty new and beautiful relationship since the 24th of June 2021
avatar @bloomie & gif @lionheart
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 7fcfb1ee1a1947067477f7f8bc22264b76d47645
12.09.22 20:17

Such a bittersweet ending for us-- cowenstein.

Maintenant qu’elle était de retour à LA, Abigail devrait réapprendre à vivre normalement, accepter que tôt ou tard elle croiserait à nouveau Ronen. Pour autant elle ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi vite, pas vraiment préparée à ça. Même si intérieurement elle ne savait même pas si elle serait prête à ça un jour. Peut-être qu’elle aurait dû simplement déménager, choisir un autre quartier, ce serait bien plus simple pour elle si elle devait à nouveau le croiser. Pire encore si la prochaine fois il n'était pas seul mais avec la personne avec qui il sortait maintenant. Quand il avait prononcé son nom elle s’était figée, ignorant si elle devait se retourner ou non, faire semblant de n’avoir rien entendu semblait trop facile et il se douterait qu’elle en faisait exprès. Aussi bien affronter ça maintenant, comme un pansement qu’elle arracherait d’un coup sec avant que chacun ne reprenne sa vie. Abigail s’attendait à ce qu’il lui tende un sac avec ses affaires mais pas à ce qu’il lui ressorte son histoire de sosie. Elle soupira quand il commença à s’affairer sur son téléphone, voulant visiblement lui montrer quelque chose avant de s’avouer vaincue. « Ok je regarde ça rapidement mais après ne me ressors plus cette histoire de sosie… » Autant le prévenir d’avance et ensuite une fois la vidéo vue, elle pourrait rentrer chez elle. Parce qu’à aucun moment il ne pourrait arriver à la convaincre qu’il avait un sosie, surtout à LA, les chances étaient ridicules que ça arrive de toute façon quand bien même tout le monde avait soi-disant un jumeau quelque part. Soupirant à nouveau, elle appuya sur lecture une fois le téléphone en main pour apercevoir Ronen, ou plutôt quelqu’un qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, même si en le voyant s’exprimer, bouger on pouvait voir les différences avec Ronen quand on le connaissait bien. Mais comme ça on aurait pu les confondre tous les deux ce qui était perturbant. Et même si Ronen était un très bon acteur, colère ou non elle n’allait pas le nier, il n’aurait pas été capable de monter un numéro pareil, de s’inventer une nouvelle personnalité comme sur la vidéo. La vidéo contenait même un passage avec le fameux Thomas, celui qu’elle avait vu embrasser Ronen, avouant qu’il voulait embrasser son Ronen, enfin Maxim apparemment. Tout ça était perturbant et Abigail était sans voix quand elle tendit son téléphone à Ronen, ne sachant pas quoi lui dire en réalité. Parce qu’il lui avait parlé de cette histoire de sosie par messages qu’elle avait lu et écouté mais qu’elle n’avait jamais voulu croire. Il s’attendait à une réponse de sa part et la seule chose qui sortit de sa bouche fut un « je suis désolée… » hésitante, honteuse aussi d’avoir tiré des conclusions même si les apparences étaient contre Ronen à ce moment-là. « Pour ma défense tu ne m’aurais sûrement pas crûe si tu avais vu une photo de moi embrassant Danny et que je t’avais dit qu’il voulait embrasser mon sosie… » Un peu culotté peut-être de sa part mais c’était la réalité. « En tout cas ça ne change rien au fait que je regrette, je n’ai pas dit ça comme ça, sans le penser, sache-le… Et bien qu’il soit différent Maxim a l’air d’être adorable, tu devrais apprendre à le connaitre et passer du temps avec lui… » Elle avait un peu l’impression de dire tout et rien à cet instant mais en vérité elle ne savait pas trop quoi dire de plus pour s’excuser sachant que Ronen devait certainement lui en vouloir et qu’elle aussi d'avoir gâché quelque chose qu'elle ne retrouverait pas de sitôt.

(c) mars.
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
head above water
Koralie
292
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@kidd (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

16.09.22 9:54

≈ ≈ ≈
{ Such a bittersweet ending for us }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Epuisé par cette nuit de tournage, en voyant Abigail devant chez elle, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller la trouver, car ça faisait des semaines que nous nous étions pas vu. Je savais que la rouquine s'était envoler pour la Floride avant de retrouver ses proches et je pouvais comprendre. Pour ma part, je m'étais réfugier avec mes amis ainsi qu'avec mes chiennes lorsque j'étais parti en escapade avec elles. Maintenant que le tournage avait repris, je pouvais me concentrer sur autre chose, même si j'avais eu droit à des commentaires concernant l'article que Stella avait sorti sur Thomas et moi qui parler de Abbey et Rafa, de quoi me mettre la honte, car maintenant tout le monde était au courant pour le crush que j'avais eu pour Rafa, le principal concerné aussi. Je n'avais pas réussi à nié et puis, ils me connaissaient trop bien pour savoir que je mentais. Alors je n'avais rien dit sur le sujet, ils avaient rien dit non plus à par quelques curieux et j'avais fait mon job. Mais voir la rousse non loin, je n'ai pas pu résister à aller la trouver pour essayer d'arranger les choses et lui montrer que je ne mentais pas. C'est pour cette raison que je fouille mes messages pour trouver la vidéo et que je lui tends mon téléphone. "Je te le promets." Malgré la nuit blanche, je restais là face à elle, observant ses réactions en découvrant la vidéo, découvrant Maxim mon sosie et même moi, ça m'a choqué la première fois. C'est pour cette raison que je ne fais aucun commentaire, j'attends qu'elle termine la vidéo et pour prouvé que c'est la vérité, ils montrent quel jour nous sommes, c'était y'a quelques jours, j'étais à L.A, Abbey le sait vu qu'elle a regarder toutes mes story, je l'ai vu, mais encore une fois, je ne dis rien. À la place, je récupère mon téléphone que je range dans ma poche en attendant une réaction de sa part. Je fronce les sourcils à son désolée, ça avait marché, là d'un coup, je remerciais Thomas intérieurement pour cette vidéo et non vu que c'était sa faute toute cette merde. "Putain me parle pas de Danny, pas maintenant, mais ouais, tu as raison, surtout si ça le concerne." Je marque une pause, me raclant la gorge et soupirant. "Pour Maxim on verra, vu que j'ai cogné son mec, pas sûr qu'il veuille me voir, mais... c'est bon Abi, je te pardonne ok ? Ne parlons plus de tout ça. J'ai vécu cette rupture vraiment très mal, je sais que toi aussi donc... oublions tout ça. Maintenant tu sais que tout ça était un malentendu donc... passons à autre chose s'il te plaît." Cette rupture m'avait détruit littéralement, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas senti aussi vide, la dernière fois c'est quand ma propre famille m'a rejeter et maintenant que la rouquine était revenue, je ne comptais plus la laisser partir. C'est pour cette raison que j'attrape ses mains et que je la tire contre moi, je la regarde dans les yeux en lui offrant un petit sourire et je finis par coller mes lèvres contre les siennes pour lui offrir le plus beau des baisers pour finalement la serrer dans mes bras ensuite. Lorsque je me décolle d'elle à contre coeur, je lui offre un petit sourire. "Bon, je dois sortir mes chiennes, tu peux venir si tu veux." J'ignorais si ça se voyait sur ma tronche que je n'avais pas dormi et que j'avais bosser toute la nuit, mais là, j'étais surtout heureux d'avoir retrouver ma rousse. Nous rentrons à l'intérieur de chez moi, Spot et Fresh nous font la fête, j'avais laisser la baie vitrée ouverte pour qu'elles fassent leurs besoins. Du coup je ramasse ce qu'il y a dans le jardin, je jette le tout à la poubelle et je m'étire. Bon sang, je ne ressentais même pas la fatigue, c'était bizarre quand même. Je me lave les mains, je rentre à l'intérieur rejoindre Abi pour lui proposer une bonne douche, ça faisait longtemps et j'avais surtout envie de la retrouver. Alors lorsqu'elle accepte, je l'entraîne sous la douche afin que nous nous retrouvions comme il se doit et je ne peux pas m'empêcher de lâcher un. "Tu m'as tellement manqué baby." Avant de coller mes lèvres contre les siennes. La fatigue avait complétement disparu, laissant place à la joie de retrouver l'amour de ma vie et c'est pour cette raison qu'après la douche, je ne pensais même plus à dormir alors que je bossais demain et qu'il fallait que je sois en ferme, mais là, je voulais surtout profiter de la présence d'Abi. Alors je ghostais mon lit pour me consacrer à ma rouquine.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Abigail Cowen
Abigail Cowen
head above water
Callie
215
24 yo
actress and musician
in a pretty new and beautiful relationship since the 24th of June 2021
avatar @bloomie & gif @lionheart
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 7fcfb1ee1a1947067477f7f8bc22264b76d47645
24.09.22 19:07

Such a bittersweet ending for us-- cowenstein.

L’envie de fuir c’est ce qu’elle avait en tête à partir du moment où elle avait entendu sa voix dire son prénom. Mais Abi ne pouvait pas s’en plaindre, elle était aussi responsable de ça, surtout si Ronen avait préféré se trouver quelqu’un d’autre. Et quelque part elle n’avait pas envie de ça, qu’on lui rappelle qu’il avait trouvé quelqu’un d’autre, quelqu’un de visiblement mieux pour lui. Mais au contraire, ce fut pour lui reparler de cette histoire de sosie qu’il avait déjà essayé de lui faire avaler mais Abi n’avait pas voulu l’écouter. Mais la vidéo avait achevé de la reIl lui ressemblait comme deux gouttes d’eau pour autant il était différent dans sa manière de parler et de bouger, et l’absence de tatouage sur son bras avait achevé de la convaincre en plus de la date annoncée sur la vidéo qui n’était pas la bonne sachant que Ronen était à LA depuis plusieurs jours et que donc ça ne pouvait pas être lui. Une fois la vidéo terminée, elle lui rendit son téléphone, se sentant honteuse pour la situation du coup, parce qu’il avait bien un sosie qui se rendait parfois à LA visiblement vu la confusion expliquée dans la vidéo. Elle ne savait pas trop quoi dire à part la vérité, c’est-à-dire qu’elle était désolée. Elle ignorait si ça changerait quelque chose ou non mais savait que dans tous les cas c’était important de le dire à Ronen, parce qu’elle se sentait réellement désolée. Se rendant compte qu’elle avait sûrement détruit quelque chose qui avait réellement compté pour elle en plus d’avoir fait du mal à Ronen. Elle espérait aussi qu’il puisse se mettre à sa place, que si la situation avait été inversée lui aussi aurait sûrement réagi pareil même si elle était consciente d’avoir eu tort. C’était ce qui l’avait poussé à mentionner Danny, sachant qu’il aurait la même réaction qu’elle dans ce cas-là, qu’il comprendrait, l’excuserait plus facilement peut-être. Mais il n’appréciait pas l’allusion, ce qu’elle regretta aussitôt d’avoir fait. Elle soupira avant de lui répondre. « Je n’ai pas dit ça pour te blesser ou te faire douter mais pour que tu te mettes à ma place, si une chose pareille t’étais arrivée… » Et espérer que peut-être, juste peut-être il voit qu’elle ne l’avait pas cru au vu de la situation. Pas parce qu’elle n’avait pas confiance en lui mais que l’idée qu’il ait un sosie à LA était quasiment impossible, même la vidéo qu’il venait de lui montrer lui avait prouvé le contraire. Elle s’attendait à ce qu’il râle encore, qu’il la contredise ou tout simplement qu’en colère il la plante là comme ça maintenant qu’il lui avait montré qu’il avait raison avec cette histoire de sosie pas à qu’il lui dise qu’il lui pardonne. « J’ai fui LA parce que je ne supportais pas de rester dans cette ville après tout ça, j’avais peur de ne pas tenir ici donc j’ai préféré aller dans ma famille donc je comprends ce que tu veux dire… même si je m’attendais à ce que tu sois plus en colère que ça, que ce soit plus compliqué… » qu’elle lui avouait en le regardant, parce que c’était le cas, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il oublie aussi rapidement. « Et pour Maxim tu verras bien ce qui arrive même si j’aurai aimé te voir le frapper…il l’aurait mérité vu ce qu’il a fait même si c’était une méprise, qu’il t’a pris pour son copain.. » Elle se montrait honnête vis-à-vis de la situation, n’appréciant pas ce que Thomas, d’après la vidéo avait pu faire, embrasser Ronen et les détruire tous les deux au passage. Elle-même qui n’était pas violente normalement aurait sûrement réagi comme Ronen si elle avait croisé Thomas. Mais malgré les paroles de Ronen, elle n’osait pas s’avancer, de peur d’avoir mal entendu ou mal compris et qu’il la rejette dès qu’elle décide de s’approcher. Voyant sûrement qu’elle attendait qu’il lui confirme qu’il n’était plus fâché, Ronen l’attira à lui, lui offrant même un sourire avant de l’embrasser. Elle eut même droit à un câlin dont elle profita de peur qu’au final tout ça ne soit pas réel et qu’elle ne fasse que rêver de ces réconciliations. Elle en profita pour lui dire qu’elle était désolée et qu’elle l’aimait aussi, au moment où personne d’autre ne pouvait l’entendre, seulement lui. Et effectivement tout semblait bien réel, c’était sûrement la fatigue qu’elle voyait sur son visage qui aidait certainement à ce qu’il lui pardonne. Peut-être qu’il le regretterait plus tard, quand il serait reposé mais pour l’instant elle voulait profiter alors elle accepta de l’accompagner lorsqu’il lui proposa de le faire. Une fois rentré, ils furent accueillis par les chiennes de Ronen, qu’elle salua heureuse de les voir, se laissant entrainer sous la douche avec Ronen. Si c’était un rêve alors elle voulait profiter à fond avant de se réveiller et de retourner à sa vie sans lui. « Toi aussi tu m’as manqué baby » qu’elle lui avouait, osant sourire à l’idée que ça puisse être la réalité finalement. Abi n’osait plus trop s’éloigner, lui offrant à nouveau un câlin avant de finalement le regarder. Elle le regarda dans les yeux lui caressant la joue. « T’as l’air crevé tu devrais aller dormir, je vais m’occuper de Fresh et Spot… Allez file » qu’elle lui offrait avant de lui voler un baiser et elle le laissa aller se reposer. Elle alla récupérer Fresh et Spot, leur mettant à chacune leur harnais avant de les emmener faire le tour du quartier, pour laisser Ronen se reposer tranquillement sans risque qu’elles ne le réveillent. Et puis finalement elle rentra au bout d’une vingtaine de minutes laissant les chiennes se balader dans la maison et le jardin après avoir pris soin de vérifier que la chambre de Ronen était fermée. A ce moment-là elle hésitait entre partir et rester, ne sachant pas trop quoi faire avant de réaliser que Ronen était parti dormir sans rien manger. Alors elle décida de lui préparer quelque chose. Une pizza, vegan évidemment pour qu’à son réveil il puisse manger quelque chose même s’il préférait qu’elle rentre finalement. Au moins il n’aurait pas à chercher quoi manger, il verrait peut-être dans son geste une autre manière de lui dire qu’elle était désolée pour tout ce qui s’était passé.

(c) mars.
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
head above water
Koralie
292
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@kidd (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

05.11.22 9:59

≈ ≈ ≈
{ Such a bittersweet ending for us }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Ce tournage pour la quatrième saison de lone star était assez intense, au point que je venais de rentrer et que j'avais les yeux qui piquer tellement j'étais épuisé. Mais en voyant Abi devant sa maison, je me suis soudainement rappeler de cette vidéo que Thomas m'a envoyer et il fallait que je la montre à la rousse pour qu'elle comprenne le malentendu. Je m'étais donc diriger vers elle, même si je rêvais juste de rejoindre mon lit et je lui montrais la vidéo afin qu'elle sache que je ne l'avais pas trompé. La vidéo avait eu l'effet que je recherchais puisqu'elle avait compris que j'avais réellement un sosie ici à Los Angeles et qu'il était le copain de Thomas. J'étais tellement claqué que je n'avais pas la force de me disputer ni rien, mais lorsqu'elle prononce le prénom Danny, je ne peux pas m'empêcher de sortir de mes gongs, car ce prénom c'est comme Voldemort dans Harry Potter, on ne doit pas prononcer son nom, point barre ! "Oui c'est bon j'ai compris, mais ne sort plus ce prénom en ma présence, merci !" Dis-je en étant tendu, car bon, j'en ai marre qu'on me parle toujours de ce grand blond qui est après ma copine, car il l'a veut rien que pour lui, ce qu'il n'aura jamais à par si Abi tombe amoureuse de lui et qu'elle ne veut plus de moi. Pensée qui me donne la nausée en passant. M'enfin bref, je vais arrêter d'y penser, je pense que c'est mieux. Je ne dis rien aux paroles d'Abi, je l'attire juste vers moi et je la serre fort après l'avoir embrasser. J'étais trop crevée pour qu'on règle nos comptes. À la place, je baisse les armes et nous partons tous les deux, alors que je m'occupe de mes chiennes qui sont heureuses de nous voir tous les deux. Je fais donc ce que je dois faire et je pars prendre une douche avec ma rousse, nous en profitons pour nous retrouver tous les deux, ça aussi, ça m'a trop manqué. Après la douche, je m'étire, je suis beaucoup plus détendu. Aux paroles de la femme de ma vie, je lui offre un sourire, m'approchant d'elle pour lui voler un baiser. "D'accord, merci de t'occuper de nos filles." Je pars donc me coucher sous les draps et je ne perds pas une minute pour sombré dans les bras de morphée. Je dors toute la matinée jusqu'à début après-midi, me réveillant vers treize heures trente, preuve que j'étais vraiment claqué, mais pas trop pour pouvoir dormir ce soir, sinon je vais galérer. Je m'étire dans mon lit, laissant mon téléphone sur la table de chevet, je ne le regarde jamais au réveil. Je préfère me détendre et après, je le regarderais. Je pars donc rejoindre ma rousse qui est en cuisine après m'être passer de l'eau sur le visage. En sentant l'odeur de la pizza, je ne peux pas m'empêcher de sentir mon ventre gargouillé, j'avais clairement la dalle. "Qu'est-ce que ça sent bon." Je m'assois en cuisine, je la remercie en voyant la pizza vegan que je commence à manger tout en buvant un verre de jus d'orange. Qu'est-ce que ça fait du bien de manger. J'étais parti me coucher sans manger tellement j'étais fatiguer et maintenant, j'avais trop trop faim, du coup je savourais la pizza comme jamais. Pizza que je finissais rapidement, j'en profite pour me faire un café et je pars m'installer en terrasse, il n'y avait pas trop de soleil aujourd'hui, le ciel était court, alors je pouvais laisser Spot gambader dans le jardin sans m'inquiéter pour son allergie au soleil. Cette vision des deux qui s'amuser me faisait toujours chaud au coeur. Qu'est-ce que je pouvais les aimer mes filles. Abi était assise près de moi et je me racle la gorge. "Tu sais, j'étais trop fatiguer tout à l'heure pour te dire les choses, mais il va me falloir un peu de temps pour te pardonner entièrement, car que tu me quittes sans me laisser la possibilité de m'expliquer m'a brisé le coeur et je me suis senti comme la pire des merdes. Alors oui, je t'ai pris dans mes bras et tout, mais... il va me falloir un peu de temps pour que ça redevienne comme avant, en espérant que c'est possible, mais même ça, je n'en suis pas si sûre. J'espère que tu comprends." Dis-je en la regardant, attendant une réaction de sa part. J'étais blessé, j'acceptais ses excuses, mais il me faudrait du temps pour que je lui pardonne entièrement. Nous étions sur la bonne voie, mais pour le moment, toutes les paroles qu'elle m'avait prononcer durant cette dispute et lorsqu'elle a rompu, ça me rester clairement en travers de la gorge et je ne pouvais pas faire comme si ça n'existait plus, car ça continuer à me hanté quoi que je puisse faire. La preuve puisque je suis censé être heureux avec mes chiennes et la rousse, mais lorsque je la regarde, je revois son regard noir pour moi et ses cruelles paroles. C'est beaucoup trop grave pour que je puisse faire comme si ce n'était jamais arriver et ça fait mal, car j'aimerais, mais c'est malheureusement impossible. J'espère juste que Abi comprendra et qu'elle ne se braquera pas, ce que je doute et ça va finir avec nous deux qui avons notre fierté mal placé, je le sais très bien. C'est triste, mais c'est comme ça.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Abigail Cowen
Abigail Cowen
head above water
Callie
215
24 yo
actress and musician
in a pretty new and beautiful relationship since the 24th of June 2021
avatar @bloomie & gif @lionheart
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 7fcfb1ee1a1947067477f7f8bc22264b76d47645
27.11.22 18:05

Such a bittersweet ending for us-- cowenstein.

Après avoir vu la vidéo, elle s’était sentie un peu stupide en découvrant un deuxième Ronen, un sosie, ce qui expliquait la scène qu’elle avait vu. Même si elle ne pouvait pas le savoir à l’époque, Abi tentait de se justifier auprès de lui en lui expliquant que si les rôles avaient été inversés et que Danny l’ait embrassé elle, il aurait certainement mal pris la chose. Mais Ronen étant assez susceptible à ce sujet, elle aurait dû y réfléchir à deux fois avant de le faire parce qu’il n’appréciait visiblement pas qu’elle lui parle de lui. « Comme tu veux… mais tu te montes la tête pour rien avec ça, crois-moi » qu’elle lui expliquait gentiment. Parce qu’elle savait bien au fond que c’était parce qu’il doutait qu’il n’aimait pas qu’on lui rappelle son existence, comme si on lui rappelait qu’il avait une sorte de rival alors que pour Abigail il n’y avait aucun rival. Chose qu’elle aurait sûrement pris la peine de lui expliquer s’il n’était pas aussi crevé que maintenant, revenant de son tournage. Alors qu’il aurait certainement râlé plus longtemps en temps normal il l’attira rapidement à lui et après un baiser et un câlin, ils rentrèrent tous les deux chez Ronen. Ils auraient tout le temps de discuter plus tard, quand il aurait dormi un peu et aurait l’esprit un peu plus clair que maintenant. Ils allèrent tous les deux prendre une douche pour se retrouver avant qu’Abigail ne l’envoie dormir, lui promettant de s’occuper de ses chiennes. Elle ne manqua pas l’utilisation du « nos » comme si les choses étaient redevenues comme avant mais elle préférait rester quand même prudente parce qu’une discussion les attendrait sûrement quand il serait reposé et apte à réfléchir. Pendant qu’il dormait Abi s’occupa de sortir Spot et Fresh dans le quartier pour qu’elles puissent prendre l’air autre que dans le jardin avant de rentrer à la maison une fois qu’elles avaient bien marché. Elle avait pris soin de fermer la porte de la chambre pour qu’elles n’aillent pas réveiller Ronen, leur laissant la possibilité d’aller dans le jardin pendant qu’elle s’était lancée dans la préparation d’une pizza vegan pour quand Ronen se réveillerait, vu que l’heure du déjeuner approchait. Une fois la pizza au four, elle s’était installée dans le canapé avec les chiennes de Rony qui l’avaient rapidement rejointe et avait allumé la télévision histoire de passer le temps.  Elle repartit à la cuisine pour sortir la pizza du four et peu après Ronen apparut dans la cuisine. Bien plus reposé que lorsqu’il était parti dormir. La rousse lui offrit un sourire avant de lui servir un verre de jus d’orange qu’elle déposa devant lui ainsi que la pizza qu’il était libre de dévorer entièrement s’il le voulait. Elle pouvait toujours manger autre chose ou plus tard en rentrant chez elle, n’ayant pas très faim pour l’instant. Ronen se servit un café après ça et partit en terrasse invitant Abi à le suivre. Elle avait conscience qu’ils allaient certainement discuter et elle appréhendait déjà le contenu de cette conversation. Elle le laissa parler, intéressée aussi de savoir ce qu’il voulait lui dire et anxieuse aussi à l’idée qu’il ait changé d’avis maintenant qu’il s’était reposé et qu’il ne voulait pas qu’ils se voient tous les deux. Ce n’était pas le cas heureusement d’un côté mais de l’autre il lui en voulait encore. Et si Abi comprenait en partie sa réaction était aussi liée à ce qui s’était passé. Elle prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu’il venait de lui dire, à ce qu’elle allait lui répondre aussi parce que finalement elle n’avait pas envie de lui crier dessus. « Je comprends… » qu’elle commençait à lui répondre avant de continuer « Tu as été blessé que je parte comme ça sans prendre le temps de discuter avec toi et il va te falloir du temps pour le digérer ça je comprends… » qu’elle lui expliquait avant de marquer une pause. « Mais tu dois comprendre aussi mon point de vue, même si c’était un malentendu, que ce n’était pas réel pour toi ou intentionnel, c’est bien arrivé… J’ai réagi par rapport à quelque chose de réel, qui a existé, que j’ai vu, et au mal que ça m’a fait, ça tu dois le comprendre aussi… » Parce que même si ce baiser avec été une erreur de Thomas, qu’il n’avait pas de valeur, il avait bel et bien existé, la rousse ne se l’était pas imaginé. « Parce que là dans ce que tu dis, c’est comme si je t’avais fait du mal sans raison… Et ça c’est pas juste pour moi… » qu’elle ajoutait peu après avant de reprendre plus sérieusement. « En tout cas juste évite d’agir comme ce matin avec moi, comme si tout allait bien même si c’est compliqué pour ensuite me dire qu’il va te falloir du temps, parce que sinon ça me donne l’impression que tu agis normalement avec moi quand tu es crevé mais que quand tu es reposé, tu retrouves une certaine froideur ? avec moi parce que tu es encore fâché… Honnêtement je mérite mieux que ça, qu’on me dise un coup tout va bien et un coup c’est tendu même s’il te faut du temps… » Elle s’était montré honnête sur ce qu’elle ressentait elle aussi et tant pis si ça ne lui plaisait pas. Elle s’était faite à l’idée que peut-être elle devrait bientôt rentrer chez elle mais il devait tenir compte de ce qu’elle ressentait aussi parce qu’il n’était pas seul dans cette relation, et quoi qu’il en dise ce baiser avait bel et bien existé tout comme les effets qu’il avait eu sur la rousse.

(c) mars.
Ronen Rubinstein
Ronen Rubinstein
head above water
Koralie
292
Twenty eight years old.
Mainly actor, singer and lyricist but also ambassador of @TheOceanCleanup, @ProjectZero, @DriveH2 and co-president of @TurnUpActivism.
She has become his world since June 24 and he no longer sees his life without her.
@kidd (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
“I want people to know that this is a hopeful and a happy story. I want people to know that they’re not alone and it’s definitely okay. Trust me, I know that it is not easy. My path has not been easy at all but it’s just one more thing that I can share with people to help them and let them know that I’m here for them.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Such a bittersweet ending for us - Cowenstein 2ca67f4b673a746830372b3159544b0d736f7b18

03.12.22 10:55

≈ ≈ ≈
{ Such a bittersweet ending for us }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Appuyé contre l'une des parois de la terrasse, mon café en main alors que je regarde mes chiennes jouaient dehors. Le soleil n'est pas présent aussi, il fait nuageux, du coup Spot peut jouer à l'extérieur avec Fresh, elle ne craint rien avec son allergie au soleil. Je buvais quelques gorgés de mon café, disant en même temps les termes à Abigail en jetant quelques regards vers elle pour voir sa réaction. Je l'aimais, sincèrement, mais je n'arrivais pas à oublier la souffrance que j'ai ressenti ses derniers jours. J'avais eu qu'une envie, c'était tout envoyer pété et m'effondrer, ce que j'ai fait le premier jour et le deuxième, mais après, je me suis concentrer sur le travail. Abi m'avait quitter, c'était comme ça, je devais l'accepter et continuer d'avancer, je n'avais pas le choix de toute manière. Récupérer le carton avec tous ce que je lui avait offert et quelques affaires à moi devant ma porte a été dur et moi contrairement à elle, j'ai garder tout d'elle, je n'ai rien rendu, car je voulais qu'elle vienne d'elle-même les réclamer, mais elle ne l'a jamais fait. Ce matin en la voyant, c'est l'émotion qui a pris le dessus avec la fatigue alors que je l'ai embrasser et que nous avons coucher ensembles à nouveau, mais maintenant, c'était ma fierté de merde qui avait pris le dessus, alors que je lui disais tout ce que je pensais et à quel point elle m'avait fait mal. Lorsqu'elle ouvre la bouche pour répondre, je l'écoute attentivement, alors que mon regard se concentre sur mes chiennes, mais au vu de mes réactions, la rousse voit bien que je l'écoute sauf que lorsqu'elle commence en quelques sortes à râler ? Je détourne mon regard de mes chiennes pour le poser sur elle, alors que je fronce les sourcils en écoutant son monologue. "Ok... tu mérites mieux, tu as raison, comme je méritais mieux aussi, mais maintenant que nous avons dit les choses, je me rends compte que c'est une conversation de sourds, donc le mieux c'est que tu t'en ailles." Je termine mon café que je pars mettre dans le lave vaisselle alors que je reviens dehors et que je m'allume une cigarette. "Il nous faut du temps à tous les deux après ce que nous avons traverser, c'est compréhensible et je n'ai pas envie qu'on aggrave les choses alors qu'on est remonter tous les deux." Je m'assois dans l'une des chaises alors que je tire sur ma cigarette et que regarder mes chiennes me réchauffe le coeur. "Je ne te raccompagne pas, tu connais la sortie, bonne journée et merci pour la pizza ainsi que pour mes chiennes." Je ne la regarde pas alors que je l'entends partir ainsi que la porte claquée. Une larme s'échappe de mon oeil que j'essuis rapidement alors que je me racle la gorge et que je décide de ne plus penser à tout ça, décider à me consacrer à mes chiennes ce week-end et oublier tous mes problèmes avec Abigail. Peut-être que je vais partir au road trip moi aussi, rouler avec mes chiennes et on verra bien où ça nous mène. C'est décider, c'est ce que je vais faire avec Alberto que je préviens par texto et qui répond présent. Je pars donc prendre une douche, me préparer, préparer les affaires de mes chiennes et les miennes jusqu'à que je mette tous dans ma voiture et que je parte récupérer Alberto pour que nous partions à l'aventure entre potes, ça me fera oublier et nos problèmes.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Contenu sponsorisé
Such a bittersweet ending for us - Cowenstein

Sauter vers:  
-