Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | août 2022, 31° C. grand soleil.
Graphisme de WATSON et codage réalisés par velvet crowbar (bb noémie), cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Never rest on your laurels ✧ Mila & Ken
Ken Samaras
Ken Samaras
set fire to the rain
Skywalcino ✧ Elle/Il (Irl) · Tu/Il (InRP)
53
(( 32 ans )) Il a fallu à la Terre trente-deux révolutions autour du soleil pour t’emmener jusqu’ici. Les étoiles n’ont jamais été aussi belles qu’aujourd’hui.
(( Rappeur )) Tu sèches tes larmes et expies tes peines en saignant le papier avec ou sans violence depuis aussi longtemps que tu t’en souviennes. Tu n’oublies pas de t’épancher sur tes joies aussi, mais c’est plus facile pour toi de dire ce qu’il ne va pas plutôt que de reconnaitre que tout va bien. Ton stylo, c’est aussi ton arme dénoncer les vices de cette planète, rappelant que l’enfer est depuis longtemps vide de ses démons.
(( Seul )) Léthargie totale d’un cœur qui a bien vécu, s’étant égratigné sur plusieurs âmes qui l’ont fracassé sans pitié. Il ne s’éveille à l’évocation d’aucun nom en particulier pour le moment. Mais qui sait ? Peut-être que cela peut changer.
bambieyes (ava) · SAMURAI (signa) · Ojoz, hamid_zoo (icons) · elskaa (gif)
Daruma だるま · 4 4 4

Never rest on your laurels ✧ Mila & Ken 63p1 Never rest on your laurels ✧ Mila & Ken Bzo1

« Je n’essaie pas de me cacher derrière des métaphores. Mais il y a certaines vérités qu’il faut contourner pour les effleurer au mieux. C’est précieux une vraie souffrance, vous savez ? On y tient comme à un trésor, et on la protège des regards intrusifs. On l’admire en cachette, de manière possessive et honteuse. Et on est fier d’y survivre. Une vraie souffrance, ça ne s’expose pas à la lumière crue et vulgaire de l’explication factuelle. Surtout pas. On pourrait l’abîmer, la désacraliser. La rendre banale et sans attrait. En guérir même. Non. Une vraie souffrance, ça se sublime. Et ça se distille avec le temps, au détour des mots. »

Never rest on your laurels ✧ Mila & Ken 5ed1b82c1d4bcb2c654614cd1f3c691d3e21b08c

Dim 31 Juil - 23:56
feat. @Mila Moore  :coeur1:

Tu étais un véritable électron libre. D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, tes proches ne t’avaient jamais réellement vu à l’arrêt. Et même dans les moments où tu affichais un calme tout relatif, ils savaient que dans ta tête, c’était la frénésie. Pas un seul instant tu ne cessais de créer, d’imaginer. Tes pensées créatives comblaient le moindre blanc qui s’immisçait insidieusement dans ton crâne. Tu avais constamment le besoin de combler le vide. C’était bien entendu un subterfuge pour éviter de trop penser à toi, aux résidus de tourments qui subsistaient. Si ce n’était pas un flot de rimes qui s’imposait, c’était d’autres propositions : clip, photos… Tout y passait tant que cela sollicitait ton imagination fructueuse. Aujourd’hui, c’était une ligne de vêtement qui te trottait dans la tête.

Tu ne saurais dire pourquoi c’était cette idée précise qui t’était venue. Pourquoi maintenant surtout. Peut-être la ville des anges qui t’emmenait aux antipodes de ta zone créative, t’éloignant volontairement de tes premières amours pour mieux te faire rebondir. Un besoin de changement manifeste — la page blanche était revenue avec la même violence crue qu’il y a plusieurs années. Elle avait ébranlé cette confiance retrouvée : les quelques vers que tu avais pu coucher sur le papier ces derniers temps avaient tous fini à la poubelle à la suite d’un soupir résigné de ta part. Tu forçais pour que ça revienne. Ça n’était pas la solution. Mais il fallait combler le vide à tout prix. La peur du néant te dévorait.

On t’avait soufflé le nom de Mila Moore. Reconnue dans le métier pour ses créations, tu avais été y jeter un œil puisque tu étais de nature très curieuse. Tu aimais bien. Ça changeait. La collection avec Agnès B. datait déjà de 2018 et celle avec Bostem de 2019. Avec la sortie en grande pompe de SZR 2001, tu pensais que la sortie d’une collection en édition plus que limitée pour marquer encore plus le coup après six ans d’absence du S-Crew pourrait être pas mal — offrir du merch un peu plus sophistiqué dans le style urban chic pourrait envoyer clairement du lourd. Mila était la créatrice toute désignée pour ça. Comme tu n’étais pas le seul décisionnaire dans cette histoire, tu en parlais aux autres. Certains étaient pour. D’autres ne voyaient pas trop l’intérêt, mais finirent par se laisser convaincre parce qu’ils te faisaient confiance. Tu obtins le numéro de Mila, tu la contactas. Le rendez-vous fut pris pour une discussion préliminaire avant d’entrer dans les négociations et la construction du projet en lui-même. Il fallait déjà que ça intéresse la principale concernée.

Le jour-J, tu te rendais dans son atelier comme prévu. Tu n’étais pas particulièrement stressé, parce que tu avais déjà bien ton idée en tête et tu ne sautais pas foncièrement dans l’inconnu puisque tu avais déjà eu ce genre de rendez-vous (deux fois) dans ce domaine-là. Puis, de toute manière, ça touchait au créatif, à ton imaginaire — tu avais confiance en tes idées puisqu’elles avaient déjà fait leurs preuves. Tu te présentais à l’accueil, quelqu’un venait te chercher au bout de quelques minutes. En déambulant dans les couloirs, tu regardais tout autour de toi et t’imprégnais de l’atmosphère. Tu avais un bon feeling pour le coup, et ça enrichissait tes idées ; la faute de l’inspiration qui te venait grâce à cet endroit rempli d’une effervescence toute particulière. « Mademoiselle Moore, Monsieur Samaras pour vous. » Une fois les présentations faites lorsque vous aviez fait irruption dans l’atelier, la secrétaire se retirait tandis que tu t’avançais vers Mila, lui tendant la main. « Enchanté. Je vous ai appelé il y a quelques jours pour une collection en édition limitée pour mon groupe. » Un sourire discret, sûrement empreint de cette timidité naturelle chez toi, s’installait sur tes lèvres. Tu jugeais bon de lui rappeler la nature de votre rendez-vous comme elle devait sûrement en avoir à la pelle.

_________________
-- Cœur de glace, mes larmes se voient pas sous la grêle.
Never rest on your laurels ✧ Mila & Ken

Sauter vers:  
-