Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | août 2022, 31° C. grand soleil.
Graphisme de WATSON et codage réalisés par velvet crowbar (bb noémie), cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

talking to strangers } NOOMI
Hailee Steinfeld
Hailee Steinfeld
set fire to the rain
Lempika.
98
Le quart de siècle bien avancée, 25 ans
Actrice, chanteuse, autrice-compositrice
Papillonne mais reste toujours attirer par le même homme-araignée
bambieyestuff (ava)
talking to strangers } NOOMI C4c3e8aaa8926163d458fa95cf1478e924f5101a
09.07.22 11:10



{Talking to strangers}
@noomi rapace

La brune tempétueuse était libéré d'un poids depuis sa dernière soirée. Les choses avaient été dites, de son côté mais aussi du côté du britannique qui commence à trop lui chatouiller le cœur. Soulagée, dans un sens, elle se sentait plus légère et prête à bien se remettre au sport. Elle adorait ça : courir, souffrir, se muscler. Depuis qu'elle est petite, son père l'a toujours forcé à bouger. Si à un moment, le sport était devenu un démon : elle avait l'impression de perdre son temps, aujourd'hui, elle lui était reconnaissante : elle avait un exutoire, quelque chose qui lui permette de déverser sa rage et sa colère sans qu'il n'y ait de conséquences. Ce matin, alors que la température n'est pas encore trop chaude, elle se dirige vers le quartier de Venice. Direction la plage pour rejoindre la grande avenue bien connue de tous qui permet de longer la côte à pied, en roller, en vélos. Hailee adore courir ici. Le cadre est idéal et, bien souvent, on ne vient pas l'embêter car on ne fait pas attention à qui est là. Elle commence son footing de manière tranquille. Elle ne force pas encore, s'échauffe les muscles, surtout les chevilles. Comme bien souvent, une femme dont elle n'arrive pas à déterminer l'âge, se positionne au banc d'à côté. Elle s'échauffe aussi. Elles vont, comme beaucoup de fois dernièrement, courir en même temps, faire la même boucle. Hailee trouve ça amusant d'avoir "ce visage" rassurant à chaque fois qu'elle vient ici. Surtout qu'elle n'a jamais réussi à tenir le rythme de la dame. Ce n'est pas faute d'avoir un bon cardio pourtant. Peu importe. Elle n'est pas puéril au point de vouloir la battre à la course quand même ? Bien-sûr que si ! Comme si elles étaient réglé sur les mêmes ondes, elles se mettent à faire des foulées identiques, côte à côté. Hailee lui offre un petit sourire, presque gênée par cette proximité. Et puis, sans comprendre d'où lui vient cette énergie féroce du jour, elle accélère, encore et encore. Elle finit sa boucle avec, seulement, cinq mètres d'avance sur la femme, mais bordel, c'est trop jouissif. « YES ! » Les poings en l'air, Hailee donne clairement l'impression d'avoir gagné la médaille d'or d'un championnat quelconque. Quel enfant ! « Désolée. » qu'elle s'empresse de dire à la jeune femme, les lèvres pincées. Cette dernière doit la prendre pour une andouille. « C'est juste que je pensais jamais vous dépasser. Vous avez une foulée impressionnante. Vous courrez depuis longtemps ? Aufaite, moi, c'est Hailee. » Elle s'approche du banc où se trouve la dame et lui propose de se serrer la main : on remet les pendules à zéros. « Sans le savoir, vous m'avez challenger et ça fait extrêmement de bien, alors merci. »

_________________
moral of the story

≈ Some mistakes get made, that's alright, that's okay. You can think that you're in love.

Noomi Rapace
Noomi Rapace
set fire to the rain
Eilyam, elle
96
42 ans.
Actrice, productrice
Célibataire, papillonne sans retenue.
Eilyam (av)
15.07.22 20:57


✩ ✩ ✩ ✩
talking to strangers
w/ @timothée chalamet

Même si elle s'est habituée, depuis la pandémie, à faire ses séances de sport chez elle et à courir dans son quartier, Noomi a retrouvé le plaisir d'aller jusqu'à Venice et de se défouler là-bas. On ne l'a reconnue qu'une fois en quelques mois, c'est dire à quel point elle est tranquille ! De toute manière, en tenue de sport et avec ses petits cheveux en bataille autour de son visage, on ne la fixe pas avec insistance. Les gens sont habitués à voir des joggers là-bas, si bien qu'ils ne font plus du tout attention à ceux qui passent. Aujourd'hui encore, Noomi profite de l'accalmie matinale pour courir sans être ennuyée par la chaleur et le soleil brûlant qui sont si communs à Los Angeles une fois l'été installé. Le vent marin aide heureusement à réguler tout ça.
Le taxi qu'elle a pris a déposé Noomi au bout de la promenade, si bien qu'elle s'est permise quelques foulées histoire de s'échauffer doucement, jusqu'à arriver à son point stratégique d'entraînement. Alors qu'elle était en train de préparer ses muscles à un effort plus intense, la suédoise ne remarque pas la brunette qui s'apprête, elle aussi, à démarrer un footing plus poussé. Elle ne fait attention à elle que lorsqu'elle s'aperçoit qu'elle court à côté d'elle, au même rythme. Ses traits semblent familiers à Noomi ; peut-être l'a-t-elle pas mal croisée lors de ses séances de sport, sans s'en rendre compte. Elle n'hésite pas à lui rendre son sourire, qui se transforme en un petit rire amusé quand la jeune femme se met à accélérer pour la dépasser, avant de se stopper d'un air ravi lorsqu'elle est arrivée au bout de son effort. Noomi ne tarde pas à la rejoindre, toujours hilare. "On peut dire que vous avez de l'énergie à revendre !" lui lance-t-elle, genou en main et cuisse contre son buste. "Je ne saurais compter les années..." élude Noomi, se rendant compte qu'elle ne saurait même pas répondre à ces questions. "Noomi," répond-elle une fois qu'elle a lâché son genou, en tendant son autre main pour serrer celle de la dénommée Hailee. "Heureuse d'avoir aidé quelqu'un aujourd'hui ! Que diriez-vous d'une autre boucle ?" propose la brune, curieuse de voir ce qu'un défi de ce genre peut donner de son côté également.

_________________

     
medicate me, leave me on the ground

all i see is me at nineteen, silencing the voices within me

BESIDETHECROCODILE
talking to strangers } NOOMI

Sauter vers:  
-