Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | septembre 2022, 30° C. grand soleil.
Graphisme de WATSON et codage réalisés par shock wave, cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.

I am no savior (w/Margot)
Chris Evans
Chris Evans
take my breath away
Millie, Elle
138
40 ans
Acteur
Gros crush pour une belle blonde
dramaclubsandwich
I am no savior (w/Margot) Original
12.06.22 19:53

Une semaine à Boston, quelques jours à Los Angeles, j'enchainais les allers retours entre les deux villes. J'étais fatigué, à bout de nerf, je ne savais plus quoi faire pour remonter la pente. Je n'arrêtais pas de penser à Margot et je subissais le manque de ne plus l'avoir au quotidien avec moi. Je n'avais plus personne avec qui partager ce qui me travaillait au plus profond de moi... Elle me manquait.

J'étais parti faire quelques courses, mon frigo était vide et il me restait encore quelques jours avant de repartir. J'avais besoin de me changer les idées, mais à peine arrivé que ma vie se rappelait à moi. Des tabloïds, tous avec les mêmes photos, les mêmes titres : moi en train de cogner Tom. Il ne m'avait pas provoqué, nous nous étions croisés dans la rue et je lui avait décroché une droite sans raison. Fin, pour le grand public il n'y avait pas de raison, moi je savais que je l'avais fait parce qu'il avait blessé Margot.
J'enfonçais un peu plus ma casquette sur ma tête en me rappelant les mots de mon manager. Ce dernier m'avait appelé quelques minutes après l'incident et m'avait incendié. Il m'avait fait comprendre que je risquais de perdre mon rôle de Captain America avec des conneries pareilles, que je devais faire des excuses publiques - ce que j'avais fait -... Bref, mon éclat de violence n'avait pas été sans conséquences.

Un gamin qui passait à côté de moi me reconnut et je lui fis signe de ne rien dire. J'étais tranquille dans mon relatif anonymat. Ce dernier n'en fit qu'à sa tête et trois secondes plus tard son père me regardait également. Je fis demi tour et mon regard se posa sur la belle blonde qui hantait ma vie. Margot était là, mais je ne fis que passer à côté d'elle pour échapper au gamin et à son père. Je marchais vite en direction de Target afin d'en finir au plus vite avec ce que j'avais à faire. Les fans et Margot, c'était trop. Mon cœur battait vite, fort, je sentais que je ne tiendrais pas longtemps ici.
J'allais abandonner ma mission course, lorsque mon téléphone se mit à sonner. Margot... Pourquoi appelait elle ? Nous nous étions croisés sans échanger un seul mot, mais ça n'était pas une raison pour appeler. Je décrochais pleins d'appréhensions.

Allo ?


_________________
I am no savior (w/Margot) Tumblr_p69ot4ebCO1vs5sgso2_250
Margot Robbie
Margot Robbie
head above water
Lempika.
148
31 épines sur le corps
Actrice et productrice
femme brisée et en plein divorce
bambieeyestuff (avatars) / sial (sign)
I am no savior (w/Margot) JvSXUJoX_o
24.06.22 18:03



{I am no savior}
@Chris Evans

Margot n'avait rien fait de plus pour retenir Chris. Elle l'avait juste regarder sortir de sa chambre, le dos vouté, et les larmes s'étaient mise à lui brouiller tellement la vue qu'elle ne savait même pas s'il s'était retourné une dernière fois pour lui faire face. Est-ce qu'elle s'en voulait de ne pas avoir réagit comme Chris le souhaitait ? Oui. Est-ce qu'elle avait été honnête avec lui ? Oui aussi. Alors pourquoi se sentait-elle si mal... Etre loin de lui mais pouvoir l'entendre au téléphone ou lui envoyer des SMS était une chose. Etre loin de lui et ne plus avoir de ses nouvelles en était une autre. Leur dernier échange n'avait pas été très concluant, si bien que Margot avait renoncé à certains projets pour revenir en Amérique plus tôt quez prévu. Déjà parce qu'elle devait retourner devant la caméra pour film Barbie, deuxièmement pour récupérer ses affaires afin de trouver son chez elle. Dans un coin de sa tête, elle savait que cette décision, aussi difficile qu'elle soit, était la bonne. Chris avait besoin d'air, d'espace, et elle aussi.

Le temps continue, pourtant Margot a l'impression que son monde est sur pause depuis le départ de Chris. Elle fait tout ce qu'elle doit faire sans être 100% là. Un zombie, ou un fantôme. Elle profitait de sa journée de liberté dans son emploi du temps pour se faire un soin sur les cheveux. Mais sa séance a très vite était écourté : elle reçoit des dizaines de messages de sa famille, de ses amis pour savoir ce qu'il se passe avec Tom. Margot se met à paniquer : ils savent. Comment ? Qui leur a dit ? Après quelques recherches sur internet, elle tombe sur les photos de Tom... Et Chris, le poing levé. Celle qui suit, le poing est sur le visage de son bientôt ex-mari. Qu'a-t-il fait ? Si elle s'inquiète, ce n'est pas pour Tom. Il mérite ce coup, il mérite de recevoir cette méchanceté. Par contre, elle ne veut pas que Chris soit mêlé à tout ceci. Elle se prépare tout en lui envoyant un SMS pour savoir comment il va et connaître ses raisons d'un tel acte. Une fois habillée et douchée, elle sort de son nouvel appartement qu'elle vient de trouver, se dirige vers son primeur pour faire quelques courses : si jamais Chris acceptait de la voir et de lui parler. Elle se voile sûrement un peu trop la face... Peu importe. Alors qu'elle marche, elle remarque facilement la silhouette élancée d'un jeune homme au loin. Elle sait qui sait. Mais ce dernier lui offre un léger regard avant de reprendre sa route, trop vite pour qu'elle puisse réagir. Son cœur rate un battement : il était là. Chris était là. Elle tente de le suivre mais ses petites jambes ne rivalisent pas avec celle de Captain America. Elle le voit, à la dernière minute, entrer à Target. Ni une, ni deux, elle dégêne son téléphone et l'appelle. Margot avait perdu espoir de le voir décrocher. Pourtant, c'est l'inverse qui se produit. « Chris ! » On ressent la surprise dans sa voix. « S'il te plait, ne m'oblige pas à braquer Target pour qu'on puisse se parler. » Elle essayait de dire quelque chose de drôle pour détendre l'atmosphère mais Margot est sûr que son plan va échouer. « Cinq minutes. Pas plus. S'il te plait. C'est tout ce dont je te demande. » Mais s'il est prêt à lui offrir plus, elle prend. Même si c'est à elle de parler et qu'il ne lui dit pas un mot. Elle prend tout la blonde, tant il lui manque à l'heure actuelle. Elle arrive seulement maintenant devant le magasin. « Je suis devant Target. Si tu veux que je parte tu sais quoi dire. » Et elle prie, elle prie tellement pour que son vœu se réalise. Juste cinq minutes.


_________________

( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Chris Evans
Chris Evans
take my breath away
Millie, Elle
138
40 ans
Acteur
Gros crush pour une belle blonde
dramaclubsandwich
I am no savior (w/Margot) Original
24.06.22 23:41

Je n'étais pas en forme, cette histoire avec Margot avait drainé toute mon énergie hors de mon corps. Elle ne vivait plus avec moi, nos conversations étaient quasi inexistantes... Je n'en revenais toujours pas de l'impact qu'avait eu ma décision d'aller la rejoindre en Australie. Ma relation avec la belle blonde avait changé du tout au tout et notre si belle amitié avait volé en éclat. Je ne lui en voulais pas, car elle m'avait juste dit ce qu'elle ressentait, elle ne voulait pas exactement les mêmes choses que moi. C'était mon égo froissé qui nous amenait à être aussi distant l'un avec l'autre. Je n'arrivais pas à la regarder sans me sentir idiot, parfois même j'avais l'impression d'avoir abusé de sa faiblesse passagère.

Après mon accès de violence avec Tom, j'avais reçu un message de la belle blonde, mais je n'y avais pas répondu. La gravité de mes actes me pesait trop, je n'avais pas envie d'en parler, surtout à elle qui avait fuit un homme violent. Mon silence était une réponse en soit et je n'avais plus eu de nouvelles par la suite. Du moins jusqu'à la croiser ce matin en allant faire mes courses. Nos regards s'étaient attachés une seconde, mais j'avais fait en sorte de passer très rapidement sans même lui lâcher un mot. Je fuyais la situation, et celle ci finit par me rattraper sous la forme d'un appel. C'était Margot qui cherchait à me joindre.
Sa voix laissait paraitre une certaine tension. J'avais envie de lui prendre la main pour l'aider à passer ce cap d'inconfort, mais j'en étais la source. Alors toujours avec le téléphone collé à l'oreille, je fis oui de la tête avant de lui répondre verbalement. Je suis dans le rayon des oréos. C'était une invitation silencieuse à me rejoindre. Et après quelques minutes, je la vis arriver près de moi.

Salut. Entre elle et moi, il y avait un bon mètre qui nous séparait. Le temps ou elle se calait contre moi dans mon lit me manquait terriblement, mais je savais pertinemment que ça n'arriverait plus. Elle voulait juste me parler, surement de ce que j'avais fait à Tom. Au beurre de cacahuète ou à la menthe ? Demandais-je pour éviter la conversation pour laquelle je n'étais pas prêt. J'avais les deux paquets en mains, une petite part de moi savait d'avance que tout ce qui me faisait envie allait venir avec moi. La nourriture était un bon réconfort. J'allais prendre du poids, ce qui n'était pas bon pour ma carrière en ce moment au vu de mes contrats à venir, mais je m'en moquais.  

Qu'est ce que tu voulais me dire ?


_________________
I am no savior (w/Margot) Tumblr_p69ot4ebCO1vs5sgso2_250
Stella Moore
Stella Moore
CEO.000.000

326
None of your business
The boss in town
loud silence (c)
27.06.22 16:18
from : Anonymous
to :  @Margot Robbie
Passer d'un homme violent à.. un autre homme violent, décidément, tu sais bien les choisir. Pas de panique néanmoins, Chris sait comment se calmer après un excès de colère, et il a su trouver du réconfort à Boston. Pas dans une salle de sport non, mais en compagnie d'une femme.
Margot Robbie
Margot Robbie
head above water
Lempika.
148
31 épines sur le corps
Actrice et productrice
femme brisée et en plein divorce
bambieeyestuff (avatars) / sial (sign)
I am no savior (w/Margot) JvSXUJoX_o
09.07.22 20:27



{I am no savior}
@Chris Evans

Elle n'y croit plus la blonde. Elle n'avait déjà pas de grands espoirs, mais ils viennent tous de se faire brûler par la violence avec laquelle Chris est passé à côté d'elle, stoïque, sans émotion. Bordel que ça lui faisait mal au coeur. Elle tenait à lui. Tellement. Et ils étaient entrain de devenir deux parfaits inconnus l'un pour l'autre. Margot n'avait jamais souhaité ça, même dans ses pires scénarios. Chris faisait partie de sa vie depuis tant d'année qu'il était un de ses piliers. Aujourd'hui, ce dernier s'effritait et elle ne savait pas si, même en mettant tout son cœur a le consolider, cela tiendrait le tout. Elle joue donc sa dernière carte en l'appelant. Dans un sens, elle est soulagée qu'il lui réponde. Maintenant, encore faut-il qu'il accepte de dire un mot et notamment où il se trouvait dans ce foutu supermarché, caché de sa vue. le rayon des oréos. Elle esquisse un faible sourire en raccrochant face à ces mots. Elle avait le feu vert et cela était suffisant pour qu'elle est la larme à l'oeil. Elle avait une chance. Elle ne devait pas n'importe quoi. En quelques pas, elle arrive dans le rayon et s'approche doucement du Evans. De un, pour ne pas effrayer l'homme qui lui fait face. De deux, pour prendre le temps de l'observer, prudemment, discrètement. Il ne semblait pas avoir de bleus ou de coups. « Salut » qu'elle lui répond, tout aussi gênée. Maintenant qu'elle était en face de Chris, les mots ne lui venaient pas. Il y avait tellement de choses qu'elle voulait dire qu'elle ne savait pas par où commencer. Au moment où elle prend une inspiration pour se lancer dans un monologue, elle se ait couper par la question la plus bête du monde : beurre de cacahuète ou menthe ? Aucun. Elle s'en fou. Elle n'en mange pas. Elle hausse les épaules et tend la main droite vers le paquet le plus proche d'elle : beurre de cacahuète. Enfin. Enfin, il lui laisse l'opportunité de dire ce qu'elle a sur le cœur. Elle ouvre la bouche, aucun son ne sort. Elle recommence, même problème. Elle s'avance donc vers lui, les poings serrés. Il va croire qu'elle va le frapper. Peu importe. « Je me retiens de faire la deuxième plus grosse connerie de ma vie alors je vais faire vite. » Et par erreur, elle parle principalement de se jeter dans ses bras, s'accrocher à lui telle une moule à son rocher et ne plus jamais se décoller. Mais ça, il le comprend peut-être pas. Maintenant que Margot se trouve à deux pas de Chris, elle l'observe à nouveau. Ses poings n'ont pas de bandages, son visage n'a aucune marque. Il se tient droit et ne semble pas avoir mal au ventre, aux côtes, ni au dos. « T'es pas blessé. » Constat que toute personne normale aurait pu faire. Et maintenant que Margot sait que Chris va bien, physiquement parlant, elle explose. « Mais ça va pas dans ta tête pour prendre des risques comme ça ?! Faut que je te remontre les photos de mes ecchymoses ?  » Elle pointe son doigt vers lui, touchant sa poitrine. « Plus jamais, et rentre bien ça dans ton crâne Evans, plus jamais tu te mets en danger ! » Elle le lui interdit, voilà tout. « Je te jure que si tu recommences... » Elle fera quoi ? Il sait qu'elle est incapable de taper ou frapper qui que se soit. « Peu importe. Je trouverai bien un truc d'ici là. » Son visage s'adoucit, la tension dans son corps se relâche. « Merci... Il le méritait. » qu'elle finit en murmurant. « J'espère qu'il a mal. » C'était la première chose qu'elle devait lui dire. « Je suis désolée que mes soucis soient maintenant une partie des tiens aussi. » Tom méritait ce qui lui arrivait. Elle partait du principe que la roue avait tourné. Malheureusement, il arriverait à s'en sortir malgré tout. « J'ai demandé les papiers du divorce.. » qu'elle souffle et ajoute, presque inaudible. « Et tu me manques. »

_________________

( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Chris Evans
Chris Evans
take my breath away
Millie, Elle
138
40 ans
Acteur
Gros crush pour une belle blonde
dramaclubsandwich
I am no savior (w/Margot) Original
10.07.22 17:15

Margot me manquait, plus rien n'étais comme avant sans elle, je n'avais plus mon amie, ma confidente, ma moitié... Je m'étais enfermé dans une routine ou je ne communiquais plus avec personne, ou ma seule distraction était mon chien. Alors ça ne m'avait pas vraiment surpris lorsqu'en croisant Tom je lui avais décroché une droite sans aucune provocation. Il le méritait, même si j'étais le seul à le savoir, mais j'avais aussi besoin d'extérioriser de la frustration. Il était la raison pour laquelle Margot était disponible, et aussi brisée. J'avais agis à l'instinct sans penser une seule seconde aux répercussions que cela pouvait avoir pour Margot ou pour moi.
Je n'avais pas prévu de la croiser aujourd'hui. Encore moins de lui parler. Mais nous étions à présent l'un en face de l'autre aux rayons des Oréos. Personne ne se lançait, alors je lui demandais quel genre de gâteau je devais prendre. Elle me mit un paquet entre les mains avant d'ouvrir la bouche... Aucun son. Elle se essaya à nouveau, mais même résultats. Nous n'étions plus en accord pour communiquer, il y avait un mur entre nous. Elle aurait pu abandonner, je l'avais fait, mais non. Elle s'avança vers moi les poings serrés et pendant une demi seconde j'eus l'impression qu'elle allait venir me frapper. Une demi seconde, car j'avais Margot en face de moi, jamais elle n'aurait levé la main sur moi. La belle blonde entama la conversation en me parlant de faire une seconde connerie, mais je ne comprenais. Est ce que Tom était la première et que j'étais la seconde ? Est ce qu'elle parlait de ce que je lui avais fait pour première connerie, alors qu'est ce que la seconde allait être ? Je réfléchissais, sans réaliser qu'elle m'observait pour vérifier l'état de mes mains. J'allais lui demander des explications lorsqu'elle éleva la voix pour m'engueuler. Elle se lâchait, elle ne m'avait jamais parlé comme ça et ça me faisait tout drôle. Je baissais les yeux, me sentant mal de lui avoir infliger ça. Elle avait raison... Et si sa colère était apparue soudainement, elle avait disparu tout aussi rapidement. Je m'étais essayé à relever les yeux sur elle, timidement alors qu'elle me remerciait de lui avoir donné ce qu'il méritait.  
Tu me manques aussi. Dis-je après avoir été silencieux toute la durée de son monologue. C'était la seule chose que je pouvais lui dire. Elle allait divorcer et c'était pour le mieux, Tom n'était pas un homme bien et il fallait qu'elle s'en détache au plus vite. Ma belle blonde allait pouvoir revivre, et même si ce n'était pas avec moi dans son quotidien, j'étais heureux pour elle. Après tout ce que j'avais fait à Boston, c'était peut être mieux pour tout le monde que je ne sois plus aussi proche d'elle. A jouer au Men Whore, je m'étais fait une réputation. Je ne comptais plus le nombre de femmes que j'avais mis dans mon lit ces dernières semaines, pas une ne m'avait marqué. Je n'étais plus que l'ombre de moi même.
Toujours enfermé dans mon mutisme, je ne savais pas quoi lui dire. Je jouais nerveusement avec mon paquet d'Oréos pour occuper mes mains - j'allais récupérer des miettes -. Mon cœur était partagé entre la laisser tranquille et lui proposer d'aller boire un café. C'était à mon tour d'ouvrir la bouche sans réussir à prononcer le moindre mot. Je m'y repris quelques fois avant de réussir à trouver les mots justes. Je sais que je n'aurais jamais du intervenir dans vos affaires, surtout maintenant, mais... Mais il était là, fier et... Il méritait ce que je lui ai fait. Il n'y avait pas plus à expliquer. Je venais de lui résumer mon coup de sang. Et pourtant je n'étais pas prêt à la laisser partir, j'avais envie de rester indéfiniment dans le rayon des Oréos avec elle. Le café s'imposait. Est ce que je peux te payer un café ? Pour célébrer ton prochain film. Il n'y avait pas besoin de célébrer quoi que se soit, Margot décrochait les contrats car elle était talentueuse. Le rôle de Barbie était fait pour elle. Mais j'avais juste voulu trouver une excuse pour l'emmener boire ce café.


_________________
I am no savior (w/Margot) Tumblr_p69ot4ebCO1vs5sgso2_250
Margot Robbie
Margot Robbie
head above water
Lempika.
148
31 épines sur le corps
Actrice et productrice
femme brisée et en plein divorce
bambieeyestuff (avatars) / sial (sign)
I am no savior (w/Margot) JvSXUJoX_o
20.07.22 16:50



{I am no savior}
@Chris Evans

Tu me manques aussi. Margot en aurait presque sauté jusqu'au plafond tant ces simples mots lui remplissaient le cœur de joie. Leur relation avait beau être devenue l'extrême opposée de la communication parfaite, elle n'en restait pas moins importante. Ils se manquaient mutuellement et pourtant, aucun d'eux n'osaient montrer plus que de la gêne et de la distance. Qu'est-ce qu'elle donnerait pour revenir en arrière, oublier ce baiser qui l'obsédait, parfois, de temps en temps... Tout le temps, sans qu'elle n'arrive à savoir pourquoi. « Je sais que si tu as agis, c'était parce que cela te semblait justifié. » Et cela l'était. Ce n'était qu'un coup rendu parmi tous ceux qu'elle avait reçu. Elle était persuadé que c'était ce que pensait Chris à cet instant. Il n'avait pas tort. Elle comprenait son raisonnement. Malheureusement, leur figure public ne leur permettait pas de faire cela devant tout le monde. Tous leurs actes étaient scrutés. Tous, sans exception. « Est qu'il... Est-ce qu'il a porté plainte contre toi ? » Elle se mordille la lèvre inférieure. La blonde n'avait pas osé lui poser la question par message : elle ne trouvait pas cela juste, ni respectueux. Elle espérait que Tom n'ait engagé aucune poursuite. Dans un sens, il devait savoir que Chris aurait l'avantage : il sait ce qu'il a fait, ce qu'il a commis. Elle relève la tête quand Chris lui propose de boire un café. « A une condition : que tu reposes ses gâteaux dans le rayon. Je préfère encore t'en payer un vrai, fait maison. » Les oréos, il lui en arrivait d'en manger. Elle ne dirait pas qu'elle n'aimait pas, elle essayait juste d'éviter un peu trop l'apport en sucre. Et ses gâteaux, mon dieu, ce n'était clairement que de la glycémie dissimulée. « On va au starbucks en face ? » qu'elle demande, plus comme une validation qu'autre chose. Margot se tient à côté du brun, moins d'un mètre les sépare, et diantre, cette distance est déjà trop grande. Ils marchent vers les caisses, sortent et traversent la route. « Est-ce que tu comptes encore longtemps m'éviter ? » Question risquée qu'elle ose poser alors qu'ils attendent leur tour pour commander. A vrai dire, elle ne demande pas à ce que la situation redevienne comme avant, même si elle le souhaiterait. Elle comprend bien que cela n'est pas faisable. Mais peut-être qu'ils pourraient parler un peu plus, maintenant que l'abcès a été ouvert. « Je sais que tu prends sur toi en ce moment et que ce n'est pas facile, mais. » Elle s'arrête en cours de route, évitant de juste le : ce n'est pas facile pour moi aussi. « Merci. » qu'elle se contente à la place, avant que la serveur ne la coupe pour demander leur commande. Margot se contente d'un simple thé aux fruits rouges et ajoute en plus une tranche de carrot cake. Elle la laisserait à Chris, il mérite son goûter. Une fois leur commande faite et qu'ils sont installés à une table, elle reprend la conversation. « Ryan serait content que tu passes sur le tournage de Barbie, il m'avait demandé de faire passer le message. »  C'est chose faite. « Je suis désolée Chris. Je ne sais pas quoi aborder, j'ai toujours peur de dire quelque chose qui va te refaire partir et souffrir. » Oui, leur conversation n'était que banal et ils ne parlaient jamais ainsi, normalement.

_________________

( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Chris Evans
Chris Evans
take my breath away
Millie, Elle
138
40 ans
Acteur
Gros crush pour une belle blonde
dramaclubsandwich
I am no savior (w/Margot) Original
23.07.22 12:26

La question de Margot était valide, mais non, Tom n'avait pas porté plainte contre moi. Il savait pertinemment qu'il avait gagné. Il avait réussi à recevoir l'amour de celle que je convoitais depuis plusieurs mois, chose que je n'aurais jamais. Il avait du voir dans mon regard toute la détresse qui se cachait derrière la rage qui grondait en moi. Et même si je l'avais frappé, mis à terre, Tom était le grand vainqueur de l'histoire.

Elle m'avait fait poser mes Oréos pour que l'on puisse aller boire un café. Je la suivais sans trop savoir quoi dire et elle du le sentir, car elle me demanda  si j'allais encore l'éviter longtemps... Oui. Non. Je n'en savais rien. Je n'étais pas à l'aise en sa présence. D'une voix rauque, je me confondis en excuses. Qu'est ce que je pouvais lui dire ? Je retournais dans mon mutisme jusqu'à passer ma commande et m'installer face à elle. Elle parlait et j'écoutais, mais le malaise grandissait. C'était étrange cette distance qui s'était installée entre nous depuis mon voyage en Australie. Elle s'était prise un thé et bêtement j'avais dit que je voulais la même chose alors que je n'étais pas adepte de ce genre de boisson. Heureusement qu'il y avait le carrot cake qu'elle avait pris, mais qui était devant moi à présent.
Ça va aller. Ça va prendre du temps, mais ça va aller. Ça n'a rien à voir avec toi, c'est juste mon égo qui en a prit un coup. Je pensais... Mes mots restèrent en suspend parce que je n'étais pas prêt à reparler de ce qui s'était passé dans sa maison d'enfance. Je ne t'en veux pas. J'ai abusé de ta gentillesse, de ta tendresse de ton affection. J'ai confondu amitié avec... Avec quelque chose qui n'était pas là et je m'en veux. Tu traversais un moment compliqué et j'en ai profité. Et en réponse à mon erreur, je l'avais poussé hors de ma vie et je m'étais mis à coucher avec tout celle qui le voulait. J'ai tout de suite compris que c'était une erreur tu sais... Le regard qu'elle avait posé sur moi ce jour là était gravé dans ma mémoire. Je ne pourrais jamais m'en défaire, ni du dégout que j'avais ressenti envers moi même.
Je lui promettais qu'un jour tout irait mieux, mais je n'en savais rien. Je n'arrivais pas à trouver le bon chemin pour me sortir de tout ça. J'étais perdu entre ce que je voulais et ce que j'étais. Je venais d'avoir 41 ans et mis à part ma carrière, je n'avais rien. Si, Dodger, mon chien, mais ça s'arrêtait là. Tous les soirs je rentrais dans un loft vide... J'avais pleins d'amis, mais c'était la présence d'une compagne qui me manquait. J'avais pensé à retourner voir Lana en la suppliant de me reprendre, mais ça n'aurait pas été juste, elle n'était pas celle que je désirais. C'était pathétique cette peur d'être seul.
Tu me manques. Je lui avais déjà dit, mais c'était pour qu'elle l'imprime bien dans sa tête. Elle me manquait énormément, même si c'était moi qui la repoussait.


_________________
I am no savior (w/Margot) Tumblr_p69ot4ebCO1vs5sgso2_250
Margot Robbie
Margot Robbie
head above water
Lempika.
148
31 épines sur le corps
Actrice et productrice
femme brisée et en plein divorce
bambieeyestuff (avatars) / sial (sign)
I am no savior (w/Margot) JvSXUJoX_o
15.09.22 18:11



{I am no savior}
@Chris Evans

Prendre le temps de discuter, essayer d'oublier le goût et la chaleur des lèvres de Chris sur les siennes, les sentiments qu'il ressent pour elle, son refus de tenter quoi que se soit, la gêne extrême qu'il y a entre eux... Cela faisait beaucoup de choses à mettre de côté pour que ces retrouvailles se passent à merveille. Autant dire que parler était compliqué et amener un sujet d'autant plus. Mais Margot persévérait. Elle ne voulait pas lâcher l'affaire. Chris lui manquait, son contact aussi, ses yeux bleus enivrants aussi. Tout. « J'ai jamais dit, ni pensé que c'était une erreur Chris. » Ses joues commencent à rosir légèrement. Intérieurement, elle a l'impression d'être au collège entrain de parler à son premier amour de jeunesse : maladroite et inexpérimentée. « Je ne te dis pas oui, mais je ne te dis pas non. C'est juste qu'avec ce que je viens de traverser... Et tous les changements qu'il se passe...  » Elle n'arrive pas à mettre des mots sur sa situation. Elle se voit déjà dire ce qu'il ne faut pas et imagine le coeur de Chris se briser un peu plus. Alors, elle prend une serviette en papier et la pose ouverte, sur la table. « Regarde, ça va être bien plus explicite. Ca, c'était moi. » La serviette est propre, plate. Elle trempe un doigt dans sa boisson et fait des tâches. « Ca, c'est moi quand ça a commencé à mal tourner avec Tom. » Elle grimace avant de continuer. Elle recommence à faire des tâches, plus grosses et plus épaisse. Elle chiffonne la serviette dans tous les sens. « Ca, c'est moi quand tu m'as récupérée. » Dernière étape. Margot prend la serviette du brun devant elle, l'étale au dessus de la sienne. « Ca, c'est nous. Tu as m'as aidé en évitant que je me noies mais j'ai encore besoin de laver les tâches avant de recommencer à penser couple, amour et tout ce qui touche à ce domaine. » Elle était certaine d'avoir dit du caca et que rien n'était compréhensible. Elle a bien fait de ne pas devenir professeur ou maitresse. « Ce que je veux dire, c'est que j'ai plus besoin d'un ami à l'heure actuelle que d'un amant, parce que je sais que je suis pas capable de rendre la pareille en ce moment. » Puis, elle conclut par un « Tu me manques affreusement » en posant sa main sur celle de Chris, comme un ultime réconfort.


_________________

( crawling back to you )
i die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.


Chris Evans
Chris Evans
take my breath away
Millie, Elle
138
40 ans
Acteur
Gros crush pour une belle blonde
dramaclubsandwich
I am no savior (w/Margot) Original
17.09.22 11:38

L'amitié que j'avais avec Margot m'était nécessaire. J'avais besoin de pouvoir lui parler, me confier, elle avait toujours été là pour moi... Sauf ces derniers mois où je l'avais repoussé par soucis d'égo. J'étais un idiot, un homme parfois impulsif et irréfléchi. Je ne m'en rendais compte que maintenant qu'elle m'expliquait avec deux serviettes en papier et son thé. Elle imageait la situation afin de me la faire comprendre, comme si j'étais un gamin, et elle avait raison. Je compris enfin son point de vue et tout ce qu'elle me disait prenait sens. Ça fait du bien de te retrouver. Dis-je en retournant ma main pour pouvoir attraper la sienne et la serrer. On était loin de nos soirées où l'on se retrouvait l'un contre l'autre dans un lit en grignotant du pop corn devant un film, mais c'était un début. J'allais finir par la retrouver comme avant et peut être qu'avec un peu de patience notre relation évoluerai dans le sens que je voulais. Et même si ce n'était pas le cas, elle était mon amie et c'était déjà bien.

Je picorais le carott cake qu'elle m'avait pris, savourant le glaçage sucré. J'aimais ces petits plaisirs, surtout quand ils m'étaient offerts par une si belle blonde. Je profitais du moment en silence avant d'ouvrir ma bouche pour lui raconter tout ce qu'elle avait manqué depuis mon absence de sa vie. Mes hauts, mes bas, mes nouveaux contrats et ceux à venir, les castings que je devais passer... J'étais un moulin à parole parce que je n'avais eu personne à qui parler de tout ça depuis trop longtemps. Avec elle, je pouvais être transparent, elle ne jugeait pas ce que j'avais à lui dire. Je crois même que je dois faire un casting pour un film où tu as déjà un rôle dedans.


_________________
I am no savior (w/Margot) Tumblr_p69ot4ebCO1vs5sgso2_250
Contenu sponsorisé
I am no savior (w/Margot)

Sauter vers:  
-