Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | septembre 2022, 30° C. grand soleil.
Graphisme de WATSON et codage réalisés par shock wave, cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
29.99 € 37.59 €
Voir le deal

letting go of something sacred (zendrew)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Andrew Garfield
Andrew Garfield
CEO.000.000
otherside (sarah), she/her
495
39 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
drunk on love (z, july 22)
endless love (avatar)
26.03.22 20:07


take all of my trust,

and then betray it like it's nothing

Oscars, March 27. Date tant attendue qui était enfin arrivée. La cérémonie des Oscars. Il n'y avait pas d'événement plus prestigieux que celui-ci pour récompenser les meilleures préstations de l'année effectuées par des acteurs. C'était en ce jour précis qu'on les célébrait et que l'on obtenait enfin les résultats des gagnants dans différentes catégories. Les rumeurs allaient bon train, comme les paris lancés. Comme d'habitude, c'était aux catégories les plus importantes que l'on accordait le plus d'attention, à savoir film et l'acteur/actrice de l'année. Et parmi les nominés figurait Andrew, pour sa performance dans Tick Tick Boom. Être nommé était déjà une victoire en soi pour celui qui se considérait chanceux de se retrouver dans la même liste que d'autres acteurs accomplis et qu'il admirait. Bien évidemment qu'il ressentait un peu de stress car même s'il ne pensait pas gagner, c'était tout de même une soirée importante qu'on ne cessait de lui rabacher. Pourtant ce matin, au réveil, son esprit était complètement ailleurs. Comme depuis ces dernières vingt-quatre heures, d'ailleurs. Tout cela depuis que sa cousine Florence lui avait rendu visite et lui avait montré des images qu'il aurait préféré ne jamais voir puisqu'elles ne quittaient pas son esprit. Qui confirmaient à la fois tout et rien, et c'était bien pour ça qu'il en était tracassé. Il se sentait ridicule, d'y penser toute la journée. Si bien que ça avait complètement gâché son humeur, au point de ne pas être aussi souriant et taquin comme il l'était d'habtiude en présence de son styliste qui l'habillait toujours pour des apparitions publiques. Il était censé être plus jovial que jamais, et ce n'était pas le cas puisqu'il ne pensait qu'à Zendaya en compagnie de cet autre homme. Comme l'impression d'avoir été pris pour un idiot, et à la fois perdu quant à la bonne chose à faire. Il n'avait donc eu aucun contact avec elle, préférant garder l'esprit clair et loin de tout ça le temps que la cérémonie passe.
C'était à dix-huit heures trente qu'Andrew arrivait sur les lieux, heure à laquelle débutait le défilé sur le red carpet. Il posait alors dans son magnifique costume et laissait les photographes prendre quelques photos avant de filer à l'intérieur du bâtiment, dans les coulisses où il saluait tous les acteurs qu'il connaissait. Le voilà alors mêlé à un groupe et les quelques personnes discutaient avant qu'une magnifique brune se glissait là. Zendaya. Son regard glissait sur sa tenue. Elle était merveilleuse, et ça ne l'énervait que davantage. « Bonsoir. » se contentait-il de lâcher, froid. Plus qu'il aurait voulu l'être. Il déglutissait, ses mains liées, traduisant sa gêne mêlée à l'agacement qu'il ressentait. Et ces images en tête à nouveau. « Excusez-moi, je dois passer un appel. » Il lâchait soudainement, préférant se retirer avant de gâcher l'ambiance. Sans réfléchir, il parcourait les couloirs pour trouver refuge dans une loge libre. Là où il s'appuyait contre une table, prenant de grandes respirations pour se reprendre. Pas ce soir, Andrew.

code by EXORDIUM. | ft. @Zendaya Coleman



_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
kingdom on earth
.KORAH / Koralie (Elle/she/her)
770
Twenty six years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Crazy in love (Andrew, July 2022).
@endlesslove (av)
27.03.22 1:14

≈ ≈ ≈
{ letting go of something sacred }
crédit/ Lempika ✰ w/@Andrew Garfield

Oscars, March 27 Le grand soir était arriver et j'avais prévue d'aller à cette fameuse soirée dans ma plus belle tenue, rendant mon styliste complétement fou. Mais je voulais le meilleur, car cette remise de prix était spéciale, surtout cette année. Officiellement, j'y allais pour soutenir Dune et No Way Home qui étaient nominés pour la bande son et les effets spéciaux, mais officieusement, j'y allais surtout pour soutenir Andrew. Lui était nominé dans la catégorie meilleur acteur et bon sang, qu'est-ce que je rêvais que ce soit son nom qui soit appeler au micro. Il le méritait vraiment et c'est pour cette raison que je tenais à être là, même si je le trouvais bizarre depuis hier à ne pas répondre à mes messages. Peut-être était-il occupé ? M'enfin, je trouvais ça étrange qu'il ne réponde à vraiment aucun des messages que j'ai envoyé. Je sais que notre relation si c'en était une, n'était pas clair, mais à mes yeux, il représentait beaucoup donc je ne comprenais pas, mais je ne comptais pas en parler ce soir. J'étais déçue et en colère, mais peut-être que je me faisais des films, peut-être qu'il était juste avec sa famille et qu'il n'a pas eu le temps, en tout cas, je ne ferais pas de scandale avant d'en savoir plus. Je m'étais donc préparer, enfilant ma tenue, me faisant maquiller et coiffer. Une fois prête, je fus escortée à la soirée avec mon équipe, j'étais impatiente d'y être clairement et en arrivant sur place, c'est avec un immense plaisir que je posais sur le tapis rouge. Je sortais mes plus beaux sourires et mes plus belles poses, mettant en valeur la tenue que je portais qui était exquise. Une fois les photos faites, je rentre à l'intérieur, saluant plusieurs personnalités que je connaissais jusqu'à l'apercevoir lui. Il était absolument parfait dans son costume au point que mon cœur s'emballa, mais je faisais semblant de rien, préférant que ma vie privée reste privée. Je me joins donc au petit groupe avec lequel Andrew discute afin d'être avec lui malgré tout, mais si je m'attendais à une telle froideur et à un tel regard, non jamais. "Bonsoir..." que je répondais, ne sachant pas quoi dire d'autres et de toute manière, je ne pouvais rien dire puisqu'il prenait directement la fuite après mon arrivée et là, ça sentait mauvais, je le savais. Il n'était pas comme d'habitude avec moi et l'excuse de nous sommes en public ne marchait pas là, car clairement vu le regard et le ton glacial auquel j'ai eu droit, je savais que c'était beaucoup plus profond que ça. "Veuillez m'excuser, je reviens." C'est pour cela que je m'éclipse et que je pars à sa recherche quelques minutes après qu'il soit parti. Je parcours les couloirs, je ne le vois pas, du coup je m'aventure là ou il y a les loges et j'arrive juste au moment où il rentre dans l'une d'entre elle. Je souffle un bon coup, avale difficilement et avance jusqu'à celle-ci. Je toque afin de m'annoncer et ouvre la porte en espérant qu'il va bien. "Salut Andrew, c'est moi." Je referme la porte juste après afin qu'on soient tranquille et je m'approche doucement de lui, m'inquiétant tout de même en le voyant comme ça. Je pose une main sur son épaule. "Hey... est-ce que tout va bien ? Tu m'inquiètes." C'était la première fois que je le voyais comme ça, peut-être était-ce le stresse ou autre chose, mais je n'aimais pas le voir si mal. Tout ce que je voulais, c'était l'aider et c'est pour cette raison que j'étais là actuellement, car Andrew était et seras toujours ce qui m'importe le plus. Je n'y peux rien, puisque c'est lui que mon cœur à choisi, même si j'en ai pas entièrement conscience pour le moment...

_________________


ஃ Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to wome. ஃ

Andrew Garfield
Andrew Garfield
CEO.000.000
otherside (sarah), she/her
495
39 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
drunk on love (z, july 22)
endless love (avatar)
14.06.22 23:05


take all of my trust,

and then betray it like it's nothing

Rien n'aurait dû venir le contrarier en cette soirée si spéciale. Tant d'années qu'il avait secrètement rêver être nommé, encore plus dans l'une des deux catégories les plus prestigieuses de la cérémonie. Et si rien n'aurait pu percer son bonheur initial, c'était sans compter sur les révélations de sa cousine. Lui qui d'habitude savait faire la part des choses, savait masquer ses émotions, comme tout bon acteur, n'arrivait pas tant à le faire ce soir. Dès lors que Zendaya arrivait, il n'avait pu s'empêcher de s'éclipser rapidement. Comme pour éviter que ses yeux ne trahissent ses véritables sentiments, comme si sa déception pouvait se lire sur son visage. La dernière chose dont il avait besoin, c'était qu'on lui pose des questions ou que des personnes trop malignes ne puissent comprendre quelque chose et faire fuiter des informations. Bien qu'ils étaient à une cérémonie prestigieuse, il ne fallait pas oublier que c'était le lieu idéal pour les fouines de cette ville qui ne vivaient qu'à travers les histoires dramatiques. Alors rapidement, il se retrouvait en loge où il décidait de se reprendre. Quelques respirations pour se calmer et reprendre ses esprits, mais voilà qu'il fut interrompu par la dernière personne qu'il souhaitait voir. Et s'il était content de la voir au fond, bien rapidement les images lui revenaient en tête. Instinctivement, il dégageait son épaule de l'emprise de Zendaya, peut-être même plus vivement qu'il ne l'aurait souhaité. « Tout va très bien, merci. » Pour enfoncer le clou, voilà qu'il lui répondait d'un ton glacial. Il laissait ses yeux tomber vers sa robe et il la trouvait sublime, un instant. Mais rapidement, il se ressaisissait. « J'ai juste besoin de deux minutes, ne perds pas ton temps avec moi. » Message à double-sens. Et il se sentait bête, maintenant qu'il avait en mémoire ces images. S'était-elle amusée de lui tout ce temps ? Il avait du mal à y croire, lui qui pensait pourtant déjà la connaître si bien. « Après tout, il y a sûrement ton partenaire qui t'attends. » Il n'avait pas pu s'empêcher de lâcher, bien qu'il se mordait la joue ensuite, ne la regardant même pas et faisant face au miroir, où il faisait mine de réajuster son costume. Et bien qu'il ne regardait pas la brune, il pouvait sentir le regard brûlant de cette dernière posé sur lui. En réalité, il regrettait déjà ses paroles. Non pas de lui avoir laissé savoir qu'il était au courant, puisqu'il n'aimait pas les non-dits. Mais la forme n'était pas totalement correcte, il n'était plus un gamin de vingt-ans. Loin de là. Il devrait être mesuré dans ses paroles, sans se montrer mesquin. Et pour la première fois, il n'y arrivait pas. C'était preuve d'à quel point il se sentait déçu.

code by EXORDIUM. | ft. @Zendaya Coleman



_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
kingdom on earth
.KORAH / Koralie (Elle/she/her)
770
Twenty six years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Crazy in love (Andrew, July 2022).
@endlesslove (av)
15.06.22 1:27

≈ ≈ ≈
{ letting go of something sacred }
crédit/ Lempika ✰ w/@Andrew Garfield

Oscars, March 27 J'étais assez inquiète ce soir au vu du comportement d'Andrew qui avait préféré s'isoler dans une loge au lieu de rester en public. Du coup, je n'avais pas pu m'empêcher de le suivre pour m'assurer qu'il allait bien puisque c'était son grand soir et je ne voulais pas qu'il se mette tellement une pression énorme qu'il en arrive à se sentir mal. Arriver devant la loge, j'avais demander à Darnell de m'attendre pas loin, car c'était privée donc ce qui serait dit dans cette loge était mieux à ne pas être entendu par mon frère qui ignorait tout de ce début de relation. Je préférais en parler moi-même à tout le monde avant qu'il aille en parler, car je le connaissais par coeur le grand frère. Pour le moment, uniquement ma mère savait puisque je lui avais demander quelques conseils et j'étais ravis d'apprendre qu'elle approuvait bien qu'elle voulait quand même le rencontrer pour se faire un avis bien précis sur l'acteur. Je m'étais donc avancer vers lui après avoir refermer la porte derrière nous, posant ma main délicatement sur son épaule et lorsqu'il s'était dégager brusquement, j'avais eu une mouvement de recul. Première fois que je le voyais aussi froid envers moi, mais c'était sûrement le stress, même si j'étais loin d'apprécier ça et ses paroles n'étaient guère mieux. "Oui tu as raison, ça se voit que tu vas très bien vu ton comportement depuis que je suis arrivée." Du sarcasme, c'était ma spécialité et il le savait très bien. Je n'y comprenais rien en réalité, avant que je m'incruste dans le petit groupe où il était, je l'ai observé parler avec tous, en étant de bonne humeur et il s'est directement refermer en me voyant alors qu'il y a quelques jours, tout allaient bien puisqu'on s'envoyaient des textos et on se faisaient des appels FaceTime. "Mais qu'est-ce que tu racontes ? Jamais, je perdrais mon temps avec toi... qu'est-ce qui t'arrive Andrew ?" Je voulais vraiment le savoir puisque des mots qui n'avaient aucuns sens sortaient de sa bouche et puis, il n'osait même pas me regarder. Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour le mettre dans cet état ? Mais lorsque j'entends la deuxième partie de sa phrase, je fronce les sourcils, là c'est clair que j'étais perdu. Il fallait m'expliquer, parce que franchement, j'avais manqué quelque chose. "De quel partenaire tu parles ? Le seul qui m'accompagne ce soir, c'est mon frère et je suis venue ce soir en grande partie pour te soutenir. Alors... le seul partenaire que j'ai au plus profond du cœur, c'est toi." Est-ce que j'avais fait quelque chose de mal pour qu'il se montre aussi distant, aussi froid et qu'il doute de moi comme ça ? J'y réfléchissais et pourtant, je n'arrivais pas à comprendre. J'étais à Boston depuis quelques semaines occupée à m'entraîner au tennis pour le film et pour les essayages des tenues. Alors non, je n'avais rien fait qui justifier un tel comportement puisque le seul à qui j'ai pensé et à qui j'ai parlé, c'est lui... même si Tom était venu me voir à Boston et peut-être que c'était ça qui embêter Andrew au fond et si c'était le cas, alors je lui dirai la vérité sur le fait qu'il sait tout. Mais en attendant, je préférais en savoir plus avant de me justifier d'avantage.

_________________


ஃ Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to wome. ஃ

Stella Moore
Stella Moore
CEO.000.000

326
None of your business
The boss in town
loud silence (c)
09.07.22 22:15
from : Anonymous
to :  @Andrew Garfield
Pas de date à ton bras ce soir ? Sans doute que celle que tu avais en tête a préféré s'accrocher à celui d'un autre acteur. J'en serais presque attristée de voir que ta soirée de consécration se transforme en un véritable cauchemar. Perdre une femme, et sans doute un Oscar ? Ils auraient dû prévoir une catégorie pour les losers, tu aurais au moins gagné quelque chose ce soir.
Andrew Garfield
Andrew Garfield
CEO.000.000
otherside (sarah), she/her
495
39 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
drunk on love (z, july 22)
endless love (avatar)
25.07.22 22:21


take all of my trust,

and then betray it like it's nothing

Réagir de façon aussi enfantine, ce n'était absolument pas son genre. Andrew avait toujours été celui qui ne se prend pas la tête de façon générale, et qui ne prenait pas tant les choses à cœur. Ça pouvait surprendre, mais c'était aussi ce qui lui permettait de naviguer des moments désagréables ou une vie à Hollywood parfois compliquée, de façon plus douce. Bien sûr, il prenait les choses un peu plus au sérieux dans ses relations amoureuses, puisque tout se compliquait lorsque les sentiments s'en mêlaient. Mais avec Zendaya, tout se retrouvait décuplé, alors qu'il n'était même pas en couple avec elle. Ils se fréquentaient depuis quelques temps, certes, mais rien d'officiel n'avait été posé entre eux. Ce manque de certitude, Andrew l'avait justement vu comme une manière de ne pas se prendre la tête et de voir comment les choses évolueraient naturellement, sans trop se poser de questions. Désormais, il s'en posait bien trop. Et il se demandait si du côté de Zendaya, ça n'avait pas été pour justement pouvoir se permettre de fréquenter d'autres hommes à côté ? Il l'imaginait bien mal avoir ce genre d'attitude, mais ces images l'avaient forcé à voir les choses de façon bien plus sombre. Si bien qu'il n'arrivait pas à faire semblant, lorsqu'il la voyait ce soir. L'actrice l'avait suivi jusqu'à cette loge et elle n'était pas bête, elle comprenait bien que quelque chose n'allait pas. Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il lui lâchait déjà quelques mots bien clairs, mais ça ne semblait pas pousser la brune à avouer tout. Non, à la place, elle jouait l'étonnée et ça avait le don d'agacer d'autant plus Garfield qui lâchait un rire nerveux. « Essaie au moins de ne pas me prendre pour un idiot jusqu'au bout. » Et alors qu'il s'apprêtait à reprendre, son téléphone vibrait dans sa poche. Il ne comptait pas répondre de base, mais il souhaitait vérifier qu'il ne s'agissait pas de son agent qui le cherchait dans les alentours. Mais mauvaise surprise, il s'agissait d'un numéro anonyme et de quelques lignes qui captaient directement son attention. Un message qui se moquait non seulement de lui sur le point professionnel mais aussi privé, et ça confirmait bien qu'il était pris pour un idiot. Il ne cherchait même pas à comprendre de qui il s'agissait et enfonçait brusquement le téléphone dans sa poche. « Visiblement, je suis pas le seul à être au courant que tu joues sur deux tableaux.. » Il lâchait toujours sur ce ton ironique qui servait de barrière pour masquer ses réelles émotions. Le fait qu'il se sentait blessé, d'avoir rien vu et de continuer à être pris pour un imbécile. « Un certain Dylan, ça te dit vraiment rien ? Tu comptes jouer l'amnésique encore longtemps ? Parce qu'on m'a envoyé quelques photos de vous deux en plein date alors qu'on se fréquentait. Je sais bien qu'on avait rien posé d'officiel, mais je te pensais assez sincère pour être honnête avec moi sur tes fréquentations. » Elle ne pouvait désormais plus nier, et lui ne la quittait pas des yeux. En revanche, son regard se faisait bien plus sombre et dur que d'habitude. « Parce que moi en revanche, je pense bien avoir perdu mon temps. » Il terminait avec un mauvais regard.

code by EXORDIUM. | ft. @Zendaya Coleman



_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
kingdom on earth
.KORAH / Koralie (Elle/she/her)
770
Twenty six years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Crazy in love (Andrew, July 2022).
@endlesslove (av)
11.08.22 11:08

≈ ≈ ≈
{ letting go of something sacred }
crédit/ Lempika ✰ w/@Andrew Garfield

Oscars, March 27 Est-ce que c'était le stresse qui faisait agir Andrew comme ça ? Je n'en avais aucune idée, je ne comprenais pas pourquoi il se montrait aussi distant et aussi froid avec moi, mais j'allais le savoir. J'étais revenue exprès de Boston pour les Oscars afin d'être présente pour Dune, mais officieusement pour Andrew aussi. Cela me donner l'occasion de le revoir et je n'allais pas cracher dessus, bien au contraire. Sauf que lui n'avait pas l'air aussi heureux de me revoir, ce que je n'arrivais pas à comprendre, car je n'avais rien fait de mal en fait. J'étais à Boston entrain de tourné, j'ai même parler de lui et moi à Tom, preuve d'à quel point il était important pour moi et j'en ai touché deux mots à ma mère ainsi qu'à Darnell tout à l'heure, Darnell qui était avec moi aux Oscars en plus. Je voulais lui présenté Andrew, mais on dirait bien que c'était perdu d'avance vu comment ça se passait entre nous en ce moment. "Andrew... je ne comprends vraiment rien à ce que tu racontes..." J'étais complétement perdue, j'avais l'impression d'avoir rater un train tellement je me retrouvais perdue dans ce qu'il me raconter et je n'aimais pas cette dispute. Si j'avais su que ça se passerait comme ça, je ne serais même pas revenue à Los Angeles en fait, j'aurais évité cette conversation déplaisante qui me faisait beaucoup de mal, car voir le regard noir d'Andrew c'était horrible. Son téléphone se met à sonner, je le laisse regarder en attendant une explication, car tout ça commencer clairement à m'énerver et sa phrase me fit rire nerveux. "Moi je joue sur deux tableaux ? Mais c'est une plaisanterie ou quoi ? Je sais que je ne suis pas parfaite, mais ça j'en suis incapable et si tu crois le contraire, c'est que tu ne me connais pas !" L'incompréhension laisser place à la colère, que Andrew pense que j'étais une traînée qui avait plusieurs gars dans sa vie c'était trop, je ne pouvais pas l'accepter et je ne l'acceptais pas en fait. Il se trompé amèrement sur ce qu'il disait et il allait le savoir d'une manière ou d'une autre. "Non, mais là j'hallucine en fait." Je marque une légère pause, essayant de me calmer et de ne pas pété un câble. "Alors toi, tu reçois des photos et direct tu crois que je suis la plus grosse traînée de L.A. Tu me condamne sans me laisser le temps de m'expliquer. Tu as le droit de douté c'est normal, mais ne me condamne pas sans avoir les deux versions au moins !" Je m'approche de lui déterminée à lui expliquer, même si franchement, je n'ai pas à le faire vu que je n'ai rien fait de mal, mais on dirait bien que je n'ai pas le choix puisque Andrew me croit capable du pire. Je pensais vraiment qu'il me connaissait mieux que ça, qu'il savait que j'étais fidèle, que je vois que lui, que certes j'ai oublié de dire à Dylan avant qu'il me recontacte que nous resterions qu'amis, mais c'est pas une raison pour me jeter comme ça. "Oui j'ai vu Dylan plusieurs fois avant que toi et moi nous nous revoyons au nouvel an. Oui de base Dylan devait me permettre de t'oublier, car depuis le tournage de no way home, je n'ai jamais réussie à te sortir de mon esprit et si j'ai revu Dylan ce jour là, c'est pour lui dire que lui et moi ça resterait que amical. Parce que tu étais là et que je voulais que toi, mais peut-être que je n'aurais pas dû vu que tu n'hésites pas à croire que je suis capable de te trompé... alors que je suis loin d'être comme ça !" Dis-je en haussant le ton, vexée et déçue qu'il me croit capable d'être autant une garce. Il venait de me blessée en pleins coeur et là tout de suite, j'avais qu'une envie, c'était de le laisser en plan et de me barrer loin avant de m'effondrer devant lui.

_________________


ஃ Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to wome. ஃ

Andrew Garfield
Andrew Garfield
CEO.000.000
otherside (sarah), she/her
495
39 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
drunk on love (z, july 22)
endless love (avatar)
26.08.22 23:58


take all of my trust,

and then betray it like it's nothing

Tout était remis en question dans l'esprit d'Andrew. Aux côtés de Zendaya, il avait mis de côté ses apprioris sur l'âge, la sentant assez mature pour ne pas prendre cela en compte. Mais peut-être qu'il aurait dû au final. Lui avait naïvement pensé que ça n'aurait provoqué aucun déséquilibre entre eux, mais force était de constater qu'un problème se faisait déjà ressentir. Et avant toute chose, il se sentait bête. Etait-ce lui qui avait pris les choses trop à cœur, trop au sérieux entre eux ? Est-ce qu'il ne s'agissait que d'un début d'histoire légère entre eux pour la brune, et qu'il avait mal compris les signes ? Après tout, ce n'était pas quelque chose qu'il aurait pu lui reprocher. Lui aurait été incapable de se plonger dans une relation sérieuse à son âge, trop concentré sur sa carrière. Il ne pouvait pas en vouloir à la brune si c'était son cas. Des dizaines de scénarios faisaient leur chemin dans l'esprit du brun qui avait l'impression de devenir fou, et l'avoir en face ne l'aidait certainement pas à avoir les idées au clair. Tout ce que ça provoquait en lui, c'était la colère, l'impression d'avoir été pris pour un idiot, mélangé à la honte de s'être fait des idées sur ce qui n'était au final pas une réelle histoire. « C'est drôle comment tu comprends mieux une fois que j'ai cité son nom. » Parce qu'elle n'avait plus l'air perdue tout à coup. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle décidait de se faire petite, bien au contraire. Trop déçu pour pouvoir voir son point de vue. Il n'était pas vraiment prêt à entendre ce qu'elle avait à lui dire, ce qui faisait que cette conversation ne risquait pas d'être productive mais bien d'empirer les choses. « Ne mets pas des termes dans ma bouche à ma place. » Il ne l'avait jamais insultée de traînée, et il n'appréciait pas qu'elle se mette en position de victime alors qu'elle n'en était pas une pour l'occasion. « Tu m'excuseras, mais j'ai du mal à y croire maintenant. C'est bien trop facile de me dire ça maintenant que j'ai été mis au courant de tes autres fréquentations et pas par la principale concernée. C'est ce qui me dérange le plus. J'ai été ouvert en ce qui concernait Alyssa, et en retour t'as pas été fichue de me faire part de certains détails plutôt importants à mon sens. » Il avait été insensible à sa pseudo déclaration, bien trop aveuglé par sa déception. Des émotions qui se mélangeaient, et lui n'aurait jamais cru en arriver là avec la brune, pas après ces quelques mois magiques en sa compagnie. Comme quoi, l'amour rendait vraiment aveugle. « Tout ce que je vois à travers ça, c'est ce que je ne peux pas avoir confiance en toi. Et t'es sérieusement en train de me dire que c'est sur lui que ton choix aurait dû se porter ? Alors rends nous service à tous les deux, et rejoins le. » Des mots crachés avec une froideur qu'il n'avait jamais eu, bien trop vexé par les propos qu'il venait d'entendre.

code by EXORDIUM. | ft. @Zendaya Coleman



_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
kingdom on earth
.KORAH / Koralie (Elle/she/her)
770
Twenty six years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Crazy in love (Andrew, July 2022).
@endlesslove (av)
28.08.22 0:55

≈ ≈ ≈
{ letting go of something sacred }
crédit/ Lempika ✰ w/@Andrew Garfield

Oscars, March 27 Cette conversation prenait une tournure qui m'agacer de plus en plus. Autant, je pouvais être gentille, autant lorsqu'on me pousser à bout, c'était facile pour moi de démarrer au quart de tour et là, Andrew me pousser à bout. C'était difficile d'entendre qu'il pensait que je n'étais pas fidèle et que je sautais sur le premier venu alors que tout ça était un gros malentendu. Certes, je m'étais rapprocher de Dylan dans l'année avant de revoir Andrew au nouvel an, mais ce n'était pas une raison pour m'accuser des pires horreurs de la terre. Je n'aurais jamais pu jouer sur deux tableaux, ayant déjà celui que j'ai toujours voulu depuis que nous nous étions rencontrer sur ce tournage. "C'est drôle à quel point tu peux croire n'importe quoi avec seulement des photos." J'en venais à regretter d'être revenue de Boston pour assister aux Oscars vu ce qui était entrain d'arriver entre Andrew et moi. Si j'avais su qu'on en arriverait là, je ne serais pas revenue, car cette conversation me faisait de plus en plus de mal. Je m'approche doucement de lui alors que je pose chacune de mes mains sur ma taille. "Ce n'est pas ce que je fais, c'est toi qui à partir de photos ose croire que je joue sur deux tableaux alors que c'est loin d'être le cas. Mais évidemment, pour toi je suis coupable et je n'ai même pas le droit de me défendre. C'est pathétique !" C'était la première fois que je me montrais aussi froide avec Andrew, mais je ne pouvais pas faire comme si de rien était et accepter sans sourcillé alors qu'il osait m'accuser sans me laisser la possibilité de me défendre. Je croise les bras, le fixant droit dans les yeux en hochant la tête à chaque fois que des mots sortent de sa bouche et je ne peux pas m'empêcher de rouler des yeux. "Alors je vais te le dire encore une fois, mais il n'y a rien entre Dylan et moi. Si je l'ai vu comme le montre les photos, c'est pour lui dire la véritable raison du pourquoi il n'y a jamais rien eu entre nous et cette raison, c'est toi !" J'espérais qu'il comprenne qu'il était important pour moi, que j'avais de réels sentiments pour lui, que je voyais loin pour lui et moi et que les autres ne m'intéresser pas. À l'heure actuel, j'en étais arriver au stade où personne réussirait à me faire ressentir ce que Andrew arriver à me faire ressentir. Mais en le voyant agir comme un con, je le regrettais sincèrement. Encore plus lorsqu'il ne voulait pas comprendre et qu'il continuait à croire n'importe quoi comme maintenant. "Tu crois que j'aurais parler de toi à Tom et à ma propre mère si j'en avais rien à faire ? Tu le crois vraiment ? Et si tu me dis oui, alors ouais... je vais nous rendre service à tous les deux et partir, car je n'en peux plus de devoir me justifier." J'étais mélangée entre la tristesse et la colère, je ne savais pas si je voulais le taper ou pleurer, je ne savais pas si je voulais rester ici à continuer à entendre toutes ses bêtises ou partir rejoindre Tim et les autres pour assister aux Oscars. La seule chose dont j'étais sûre, c'est que je ne voulais pas perdre Andrew et que c'était entrain d'arriver, malgré moi...
Andrew Garfield
Andrew Garfield
CEO.000.000
otherside (sarah), she/her
495
39 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
drunk on love (z, july 22)
endless love (avatar)
29.08.22 19:56


take all of my trust,

and then betray it like it's nothing

Depuis quand est-ce qu'il prenait les choses autant au sérieux, Andrew ? Il fallait croire que c'était le pire soir possible pour la revoir. Entre la pression que cette soirée apportait, et le message anonyme qu'il venait de recevoir. C'était sans doute ce qui avait accentué son agacement. Parce qu'il comprenait à travers ça que ses histoires privées n'étaient plus si privées que ça. Lui qui mettait un point d'honneur à protéger sa vie amoureuse, se rendait compte que quelqu'un d'extérieur et de malveillant semblait au courant de son histoire naissante avec Zendaya et ça ajoutait grandement à sa frustration. Et lorsqu'il entendait celle-ci employer des termes durs, c'était trop pour lui. Pathétique ? Il avait tout entendu, et découvrait un côté de la brune qu'il n'aimait pas du tout. Tout comme elle devait découvrir des traits de sa personnalité qui venaient très rarement à la surface, mais lui aussi pouvait se montrer dur et froid lorsqu'il se sentait blessé et c'était bien le cas ici. « La seule chose pathétique que je vois ici, c'est ta tentative ratée de retourner la situation. » Complètement sur la défensive, il n'en était que plus agacé en la regardant lever les yeux au ciel. C'était à s'en demander s'il la connaissait réellement, et il remettait désormais tout en question, si ce n'était pas déjà le cas avant. Et à ce stade-là, lorsqu'il observait son body language qui le faisait sortir de ses gonds, il faisait comme un blocage. Incapable d'écouter vraiment ce qu'elle avait à lui dire, ni à avoir une conversation constructive sur la chose. Le plus intelligent aurait été d'arrêter les frais pour la soirée et se reparler dans les prochains jours, lorsque les deux se seraient calmés et auraient pris du recul. Mais aucun des deux ne semblait capable de mettre un stop, un ping pong interminable et des mots crus qui n'allaient que creuser plus profondément la fêlure qui venait de s'installer. « T'es sûre que t'en as parlé qu'à Tom et ta mère, et pas la moitié de la ville ? Parce que j'ai reçu un message anonyme assez étrange de la part de quelqu'un qui connait tout de notre histoire. Et ça vient certainement pas de moi. » En temps normal, il aurait été touché de savoir qu'elle en avait parlé à la personne la plus importante à ses yeux, et à Tom qui comptait beaucoup pour le britannique aussi. Mais tout de suite, c'était comme si ça passait en arrière-plan. « Et on est au moins d'accord sur une chose, que ça doit s'arrêter là. » Pour de bon ? Phrase lourde de sens, alors qu'il ne pensait pas vraiment ce qu'il disait, peu conscient qu'il allait s'en mordre les doigts.

code by EXORDIUM. | ft. @Zendaya Coleman



_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
letting go of something sacred (zendrew)

Sauter vers:  
-