AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | mai 2022, 24° C. ciel dégagé, ensoleillé.
Graphisme de PANIC STATION et codage réalisés par velvet crowbar (bb noémie), cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

always let the good ones go (tim)
Sydney Sweeney
Sydney Sweeney
too alien for earth
moon child. (she/her)
383
twenty four yo.
actress, itgirl, dog mom.
better off alone.
onemoreparadise@tumblr (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
always let the good ones go (tim) 3c316f0041b69160b635e10460dfe703b595725f
baby d o l l

-----------------------------

24.03.22 11:57

always let the good ones go

En ce moment, tout souriait à la jolie blonde professionnellement parlant. Le succès d'Euphoria d'abord, son dernier tournage qui venait de se terminer dans de parfaites conditions et puis ce contrat qu'elle avait signé. Mademoiselle allait faire partie de l'univers Marvel. Elle allait faire partie de ce monde qu'elle avait toujours admiré et donner la réplique à des acteurs qu'elle admirait. Un rêve de gamine qui venait de se réaliser et qui disait joie disait fête, bien entendu. Quiconque connaissait la blondinette savait qu'elle ne faisait pas dans la demi mesure et surtout qu'elle ne disait jamais non à un bon verre de cocktail. C'est ainsi qu'elle fit son entrée dans ce bar où elle et ses amis avaient l'habitude de se rendre, perchée sur ses douze centimètres et vêtue de sa dernière petite robe noire achetée, un indémodable à ses yeux. Si elle était seule pour le moment, la belle n'avait pas manqué d'envoyer des messages à son squad, ses amis les plus proches dans l'espoir que l'un d'entre eux au moins puisse se libérer pour la rejoindre. Ici, à Los Angeles, ils étaient vite devenu son roc, elle qui se sentait bien souvent déracinée de sa ville natale. Pourtant, malgré leur lien important, Sydney n'avait pas encore reçu de réponses positives et gamine dans l'âme, elle s'était mise à bouder seule au bar. La solitude n'était pas sa meilleure amie et encore moins dans cette tenue. Elle avait bien remarqué les regards insistants autour d'elle dont notamment celui d'un homme en particulier. Pas du genre à paniquer dès le départ, elle tenta de faire comme si de rien n'était avant de chercher à fuir pour avoir du calme. Quelques verres ingurgités, elle se leva et traversa la foule sur la piste de danse, espérant que son poursuiveur finirait par se laisser mais rien n'y faisait, il continuait d'avancer et elle trouva refuge derrière la première porte qu'elle vit, la refermant à clé. Inquiète, elle recula doucement, s'attendant à voir quelqu'un surgir avant de sursauter en entendant son prénom derrière elle. "T'es con Tim !!" Elle venait malencontreusement de le heurter et tout portait à croire qu'il était... en train de se laver les mains ? "Qu'est-ce que tu fiches ici ?" Et c'est alors que tout fit sens et qu'elle se calma : elle venait de s'enfermer avec lui dans les toilettes pour hommes. "Excuse-moi, je voulais pas être méchante, c'est juste qu'y avait cet homme bizarre et..." Les yeux froncés, elle porta son attention sur le jeune homme. "Mais attends, je t'avais envoyé un message comme les autres... pourquoi tu n'as pas répondu ?" Dans la conversation de groupe, il avait été le seul à ne pas avoir réagi à son invitation et dans le fond, il pouvait tout à fait avoir d'autres plans mais la Sweeney se demandait pourquoi ce silence de la part de mister Chalamet...

code by belle âme

_________________
- - open me up and cut me loose. I come with a purse and new shoes, am I your type? am I your type? I've got blonde hair and cherry lips. I'm state of art, I'm microchipped. Am I your type? Am I your type? (SS)
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
always let the good ones go (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
30.03.22 17:43



{always let the good ones go}
@sydney sweeney

Timothée venait de finir de tourner les dernières scènes de son prochain film, en Angleterre. Il revenait tout juste du Royaume-Uni, complètement décalqué par le décalage horaire, mais heureux de pouvoir retourner à sa petite vie tranquille le temps d'un claquement de doigt. Parfois, il aimerait être Joséphine l'ange gardien, rien que pour pouvoir voyager dans le monde de façon ultra-rapide. Ca lui permettrait d'éviter de rester trop loin de sa famille et de ses amis trop longtemps. M'enfin, tel était la vie d'acteur qu'il avait choisi et qui le rendait heureux. A peine avait-il posé à un pied à LAX, l'aéroport de la ville, il avait pris une voiture pour aller se réfugier chez ses parents. Il en avait besoin. C'était toujours ainsi. Il allait auprès d'eux se ressourcer, faire redescendre la pression, rattraper le temps perdus. Cela faisait déjà cinq jours que c'était ainsi. Ce soir, il rentrait définitivement chez lui, auprès de ses meilleurs amis. Enfin... Son téléphone se mit à vibrer plusieurs fois. Il observa les quelques notifications et ouvrit la conversation de groupe du friends squad. Sydney semblait vouloir sortir et proposer d'aller se déhancher les fesses sur le dancefloor. La tentation était grande. Il ne prit cependant pas le temps de répondre, ni même de réagir. Il verrait si les autres feraient de même ou non. Peu importe. Dans sa tête, c'était sûr qu'il allait la rejoindre et profiter de la soirée. Et comme toujours, il va bierdé, contraction de bière et merde. C'est un terme que le Chalamet a inventé car il déconne toujours dès que ce breuvage est trop présent dans son sang.

Il arrive bien trop tôt au bar, ce qui est assez étrange, mais soit. Il faut parfois changer ses habitudes. Il s'installe donc au bar, commande sa première et définitivement pas sa dernière bière et profites de l'ambiance. La musique résonne malgré le fait qu'elle ne soit pas à pleine puissance. Les personnes autour de lui papotent, radotent aussi, rigolent. Son verre est bien trop vite fini à son goût, mais avant de pouvoir en recommander un, il doit faire une pause-pipi. Sa vessie fait déjà des loopings et il court donc vers la porte cachée au fond. Malheureusement, il y a une file d'attente tellement longue qu'il se retrouve à devoir poireauter au moins 15 minutes avant d'avoir accès. Et comme par hasard, il n'y a plus personne derrière lui ! Alors qu'il commence à se soulager, il entend la porte s'ouvrir derrière lui et le verrou faire clic. Timothée hausse un sourcil, tourne la tête et voit une chevelure blonde qu'il sait reconnaître. « Sydney. » Il fait exprès de prendre une voix bien grave, juste pour le fun. Et il se rhabille aussi rapidement. Il n'était pas certain de vouloir laisser Popol a la vue de tous. « Ce que je ... ? » Il laisse sa phrase en suspend. « C'est plutôt à moi de demander ce que tu fous chez les mecs. » A vrai dire, il est un chouïa perdu. Qu'est-ce qu'il se passe au juste ? « Uhm. » Il fronce les sourcils face à l'excuse. Bien qu'il la croit, il se demande quand même quelle mouche l'a piqué pour s'être trompée de porte. « Tu voulais t'envoyer en l'air avec lui c'est ça ? » qu'il se contente de répondre alors même que Sydney attend de lui des explications. « J'ai pas vu ton message. » Le brun hausse les épaules, se retourne vers l'évier pour se laver les mains. « Ou, peut-être que je l'ai vu mais que j'avais la flemme de te répondre et que je voulais t'embêter un peu. » Il accompagne cet aveu, véritable cette fois-ci, d'une petite éclaboussure d'eau sur le visage de sa blonde préférée. « Bon allez, go rejoindre les autres ! » Il passe devant Sydney, pose sa main sur le verrou et... Ca coince. Il essaie de tirer la porte, de la pousser. Rien n'y fait. « J'y crois pas ! » Il se met à rire. « Tu nous as enfermés. » Connaissant sa poisse légendaire, plus rien ne l'étonnait.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Sydney Sweeney
Sydney Sweeney
too alien for earth
moon child. (she/her)
383
twenty four yo.
actress, itgirl, dog mom.
better off alone.
onemoreparadise@tumblr (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
always let the good ones go (tim) 3c316f0041b69160b635e10460dfe703b595725f
baby d o l l

-----------------------------

03.05.22 17:19

always let the good ones go

Mains sur les hanches et mine renfrognée, Sydney observait Timothée qui se tenait devant elle. Aussi incroyable que cela puisse paraître. Lui qui avait pourtant répondu aux abonnés absents toute la soirée au même titre que le reste du groupe d'ailleurs. Est-ce que tout le monde lui en voulait pour quelque chose ? Avait-elle fait quelque chose de mal ? Ce tourbillon de questions faisait rage dans sa tête et les nerfs l'empêchaient de penser convenablement. La première chose qu'elle entendit fut son prénom, prononcé sans la moindre once de culpabilité de la part de l'acteur. Elle n'en revenait pas. Expression toujours aussi étonnée, elle le laissa se rhabiller et ouvrit grand la bouche en l'écoutant avant de rire ironiquement. "Qu'est-ce que tu racontes chez les..." Intriguée, elle se mit à réellement observer la pièce jusqu'à réaliser qu'effectivement, elle s'était totalement plantée. Souhaitant tout de même garder la face, elle se râcla la gorge et se redressa. "J'avais besoin d'utiliser les toilettes et celles des filles étaient bondées comme d'habitude... mais là n'est pas la question, monsieur le coupable !" Index levé, elle venait d'activer le mode maman énervée et sermonnait son ami, elle qui aurait pensé que leur petit groupe de potes aurait rappliqué dans le coin pour célébrer avec elle. "Non, j'aurais choisi la voiture je pense pour ça..." Si elle avait voulu se faire cet inconnu, nul doute qu'elle aurait choisi un endroit un peu plus "classe" que les toilettes. "On se serait peut-être embrassés à la limite mais n'essaie pas de changer de sujet ! Et puis lui il était plutôt du genre Freddy les griffes de la nuit !" Son côté gamine refaisait surface et elle s'en rendait compte. Dès lors qu'elle était agacée, elle se réfugiait dans ce rôle de la fille un peu trop gâtée et forcément... chiante. "Comment ça tu l'as pas vu ? Il devrait être au top de tes priorités !" Sydney exagérait expressément pour le faire réagir, lui qui gardait sa nonchalance habituelle. Que son texto soit passé à la trappe soit mais qu'il ne réagisse pas plus la laissait perplexe. "T'es pas croyable !" Cette fois-ci, elle ouvrit rapidement un robinet et se mit à jeter de l'eau sur son ami. "Et c'était l'idée de qui de me ghoster en groupe alors ?" Elle avait dit cela sur le ton de la plaisanterie, certaine qu'il s'agissait d'un prank collectif alors qu'en réalité, ses amis avaient effectivement tous éludé son message. Essayant de se protéger à son tour des éclaboussures d'eau, elle se mit à rire avant de se retourner pour faire face à Timothée et la porte fermée. "Quand je te dis qu'il faut que tu te mettes à la muscu..." La blonde passa devant lui pour tenter d'ouvrir la fameuse porte... qui ne bougea pas d'un poil. Elle avait beau tourner le verrou encore et encore, rien ne fonctionnait. "Attends, ça, ça ne faisait pas partie du plan..." Cette fois bien plus tracassée, elle se mit à tambouriner contre la porte en espérant que quelqu'un finirait par les entendre. "Avec la musique, c'est peine perdue..."

code by belle âme

_________________
- - open me up and cut me loose. I come with a purse and new shoes, am I your type? am I your type? I've got blonde hair and cherry lips. I'm state of art, I'm microchipped. Am I your type? Am I your type? (SS)
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
always let the good ones go (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
14.05.22 16:02



{always let the good ones go}
@sydney sweeney

Timothée était quand même un sacré chieur et il adorait ça. Il ne pouvait s'empêcher d'embêter les personnes qu'il aimait. Une manière comme une autre de leur laisser de jolie souvenir et des envies de meurtre sur sa personne. Actuellement, il se délectait du regard mi-colérique, mi-perplexe de son amie. Le voir ici semblait la rendre furieuse. Peut-être n'était-il finalement plus le bienvenue dans sa petite soirée ? Peu importe. Il ne partirait pas. Mais Sydney était aussi complètement perdue, ne comprenant pas qu'elle se trouvait actuellement dans le pipi-room des boys et non des girls. Pas étonnant donc qu'il se trouvent ici-même. Il se retient d'éclater de rire face à son excuse, bidon, soyons honnête. Il se mord l'intérieur des joues et hoche la tête comme un signe de "je comprend parfaitement". « Coupable de quoi au juste ? De pisser dans les toilettes des hommes ? Uhm. T'es pas très bonne avocate Sydney. » Et il laisse son rire changer l'atmosphère des lieux, de même que sa petite blague assez douteuse, pour le coup. « Urgh. Syd, je veux pas les détails merde. » Ses joues rosissent un peu. Elle avait toujours la manière de parler de sujets qui le rendaient mal-à-l'aise. Ici, celui d'expliquer ce qu'elle pourrait faire avec un homme. Parfois, il se demande si ces réactions lui font croire qu'il est puceau. Il ne l'est plus. C'est juste que parler de ça, ouvertement, c'est pas vraiment dans ses principes. Sydney ne semble pas capter quoi que se soit et continue de l'accusé de ne pas avoir répondu à son SMS. Elle en rajoute une couche malgré ses explications. « J'ai d'autres priorités actuellement : comme celle d'aller trouver la meilleure bière du bar et de me saouler. » Elle va le taper. Il faut qu'il arrête de vouloir la rendre folle de colère. Mais il la trouve si mignonne ainsi. « Eh ! » Son rire cristallin vient se mêler à l'eau du robinet qui continue de couler. Le mouiller ne faisait que l'amuser. « Te ghoster ? Personne. Je pensais que les autres avaient répondus. » Et c'est la vérité. Si lui n'avait rien dit, c'était parce qu'il voulait lui faire la surprise. Peut-être que les autres ont voulu faire de même ? « On a peut-être tous eu la même idée sans se concerter ? » Son optimisme va s'effondrer quand il verra qu'il est le seul et l'unique à avoir fait le déplacement. Quoi qu'il en soit, il est temps d'aller danser sur la piste et de boire. Timothée tente d'ouvrir la porte mais... Elle rester coincée. « C'est méchant ! » Il fronce les sourcils, fait la moue comme un gosse de cinq ans qui vient de se voir confisquer sa poupée préférée. En vérité, cette remarque ne lui fait aucun mal. Il a depuis longtemps accepté qu'il ne serait pas Monsieur Muscle et ça lui va à merveille. Sydney se trouve dans la même situation. Le verrou les empêche de rejoindre la salle. « Mais non ! On va appeler Jacob ou Thomas et ils viendront nous sauver. Ils doivent nous chercher à l'heure actuelle. » Timothée tente le premier numéro : pas de réponse. Le second : pas de réponse non plus. « Ils ont éteints leur téléphone ou quoi ? » Il essaie les filles, maintenant. Là aussi, aucune réponse. « As-tu dit ou fait quelque chose de mal en mon absence et qui expliquerait pourquoi personne ne donne signe de vie ? » Et cette soirée expliquerait qu'elle voulait se faire pardonner. « Je rigole, Syd ! Arrête de vouloir m'assassiner avec ton regard. C'était une blague. Je sais que t'es une princesse. » Mais pas tout le temps quand même. « Une princesse relou, si je peux être honnête. » Il lui offre son plus beau sourire espiègle. « Je t'ai manqué, hein ? » Il ouvre les bras, attends patiemment un câlin. Il le mérite, il est venu, lui.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Sydney Sweeney
Sydney Sweeney
too alien for earth
moon child. (she/her)
383
twenty four yo.
actress, itgirl, dog mom.
better off alone.
onemoreparadise@tumblr (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
always let the good ones go (tim) 3c316f0041b69160b635e10460dfe703b595725f
baby d o l l

-----------------------------

18.05.22 9:04

always let the good ones go

Son groupe d'amis, Sydney l'avait choisi. Qu'ils soient des bisounours ou plus chiants, elle savait à qui elle avait affaire et dans le fond, malgré leurs chamailleries et tout ce qu'elle pouvait dire, elle les adorait. La vie à Hollywood pouvait se montrer bien solitaire et cette bande de fous avait su lui redonner confiance en elle et surtout combler ce vide laissé par sa vie abandonnée dans l'état de Washington. Ce qui expliquait encore plus l'étendue de sa déception lorsque ses amis n'avaient tous pas répondu à son message. Pourquoi ? La seule question qui tournait en boucle dans son esprit et sa colère n'en fut que décuplée quand elle tomba nez à nez avec Timothée... dans ce même club où elle s'était rendu seule en pensant que tout le monde devait être occupé à autre chose. Frustrée, elle avait fait ce que la Sydney faisait toujours, elle était montée dans les tours, la rage au bout des lèvres avant de se retrouver un peu dépourvue devant son ami, limite à chercher ses mots afin de pouvoir se dépêtrer. Ce qu'elle faisait dans les toilettes pour hommes ? Bonne question à vrai dire et il ne fallait pas qu'elle se décompose devant l'acteur, histoire de préserver sa crédibilité. "Coupable de m'avoir ghostée sans scrupules oui !" Elle affirmait toujours son caractère de cochon et elle leva les yeux au ciel en le voyant aussi gêné. "De quoi ? De ma vie sexuelle ?" La blonde le faisait exprès bien évidemment, l'envie de le taquiner bien présente comme à chaque fois. "Me dis pas que t'as jamais testé la chose ?" Agaçante au plus haut point comme d'habitude, elle se mordait l'intérieur de la joue pour ne pas éclater de rire devant lui. C'était dingue la façon qu'il avait de la faire rire sans le vouloir au point qu'elle en oublie qu'elle lui faisait la gueule quelques minutes plus tôt. "T'aurais pu au moins m'inviter pour ça, tu sais que je  suis toujours partante pour une bonne cuite !" Cette fois-ci, elle boudait comme une gamine, les bras croisés avec cette moue si adorable. Au sein de leur groupe d'amis, la blonde était connue pour ne pas se faire prier lors de célébrations de ce genre et elle se demandait si peut-être il n'avait pas eu envie... d'être seul ? Ou du moins loin de ses amis habituels, en quête de quelque chose de nouveau ? "Non, personne n'a répondu et j'en ai déduit que vous deviez m'en vouloir pour quelque chose..." Réaction logique, n'est-ce pas ? Lorsque tout le monde se vouait au silence, Sydney ne pouvait que se demander si tout allait bien. "J'adore ton optimisme Tim, ça fait partie des choses qui m'ont plu chez toi dès le début..." Elle lui pinça la joue tendrement, sans mensonge. Le Chalamet avait toujours été celui qui voyait le verre à moitié plein parmi le reste de la bande. Une chance aux yeux de la blonde qui avait plutôt tendance à se plaindre avant d'essayer de chercher une solution au problème. "Et tu sais bien que je t'aime malgré tout, muscles ou pas muscles." Chacun du groupe avait sa spécificité, ce petit quelque chose qui le rendait unique et très franchement, Sydney laissait la partie muscles à Jacob qui s'en sortait à merveille dans ce rôle. Tim avait d'autres ressources et vu cette porte qui ne s'ouvrait plus, elle comptait peut-être un peu trop sur lui et son cerveau qui fusait à mille à l'heure pour venir les sauver. "Parce que tu penses vraiment que ces deux-là ont remarqué notre absence ?" Les deux fêtards - et pas les seuls - du groupe qui avaient certainement mieux à faire en cette soirée que de s'inquiéter pour Syd et Tim. "Si tu veux mon avis, ils sont tous occupés de leur côté et on doit se débrouiller tous seuls." C'était même limpide à ses yeux alors qu'elle s'acharnait une fois de plus sur cette satanée porte qui restait bloquée. "Hey me fais pas peur comme ça ! J'ai vraiment cru qu'y avait quelque chose... Vraiment je sais pas pourquoi personne ne répond... C'est ton anniversaire et tu me l'as pas dit ?" Une fête surprise en préparation aurait pu être la cause de tout ça même si elle savait bien qu'en réalité, ni l'un ni l'autre n'avaient prévu de vieillir à d'ici quelques mois. "Princesse relou, moi ça me va comme titre !" Et alors qu'elle faisait mine de saluer ses sujets comme la reine d'Angleterre, elle se mit à rire malgré la situation désespérée dans laquelle ils se trouvaient. La moue résiliée, elle se blottit dans les bras de son ami, à la quête de réconfort après tant d'émotion. "Si on meurt dans ces toilettes Tim, je tenais à ce que tu saches que ta chemise bleue que t'adores est hideuse..." Contre son épaule, elle se permit des révélations presque de la dernière heure, ravie de pouvoir encore l'embêter comme il était coutume chez elle.

code by belle âme

_________________
- - open me up and cut me loose. I come with a purse and new shoes, am I your type? am I your type? I've got blonde hair and cherry lips. I'm state of art, I'm microchipped. Am I your type? Am I your type? (SS)
Contenu sponsorisé
always let the good ones go (tim)

Sauter vers: