AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L.A NEWS Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite
CA Weather | mai 2022, 24° C. ciel dégagé, ensoleillé.
Graphisme de PANIC STATION et codage réalisés par velvet crowbar (bb noémie), cccrush, arthémis, Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014.
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

right people, wrong time (tim)
Lili Reinhart
Lili Reinhart
too alien for earth
moon child. (she/her)
66
25 yo.
actress, producer, writer, dog lover.
lol.
skvwalkcrs (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
right people, wrong time (tim) Original
08.03.22 9:18

right people, wrong time

Assise sur le sable, Lili observait l'océan. Le ressac des vagues qui allaient et venaient l'avait toujours apaisée et cette soirée-là, elle en avait bien besoin. La veille, la blonde avait reçu un message. Le plus étonnant de ces dernières semaines. Sur l'écran de son portable, un prénom s'était affiché et elle avait cru défaillir. Timothée. Bientôt un peu plus d'un an que leur relation s'était détériorée. Ils avaient tout connu ensemble, les débuts de miss Reinhart au cinéma, leurs deux histoires de coeur marquantes et leurs ruptures qui l'avaient été tout autant. Un parcours qui avait suffi à les rapprocher, certainement un peu trop et Lili s'était éloignée. Mécanisme de défense après ce qu'elle venait de vivre avec Cole. Le Chalamet comptait trop pour elle et risquer de perdre ce qu'ils avaient pour une hypothétique histoire d'amour qui elle aussi risquait de mal se terminer ne l'avait pas tentée. Peur et colère s'étaient bien vite invitées, laissant la blonde démunie face à ce qui était en train de se passer. Une amitié qui s'effiloche et ils avaient fini par perdre contact, ne se voyant qu'en se croisant rapidement lors d'événements importants. Alors forcément, lorsqu'elle avait reçu ce texto, l'actrice avait paniqué. Que fallait-il répondre ? Oui, non ? Elle avait fini par accepter de le revoir, sans trop réfléchir soit dit en passant. Malgré tout, il lui avait manqué et s'ils avaient une chance de jouer cartes sur table, elle n'avait pas envie de la laisser passer. N'entendant que le bruit des vagues, elle n'aperçut même pas que quelqu'un venait d'arriver derrière elle, ne le réalisant que lorsqu'elle entendit son prénom. Aussitôt, Lili tourna la tête et le vit, ce fantôme du passé. Comme parcourue d'un frisson, elle ajuste les manches du gilet qu'elle portait et se leva, certainement un peu trop rapidement pour ne pas laisser transparaître son stress. "Tim..." Elle lui sourit, gênée de l'avoir face à elle après l'avoir évité pendant si longtemps. "Tu... t'as l'air d'aller bien..." Tu parles d'une entrée en matière Reinhart ! "Félicitations au fait, j'ai vu Dune, t'étais super..." C'était tout elle, trop parler quand elle paniquait. Tentant alors de calmer ses nerfs, elle décida de se taire pour laisser le jeune homme parler, les embruns marins se mêlant à ses cheveux blonds qui s'envolaient et lui retombaient délicatement devant les yeux.

code by belle âme

_________________
In restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone. 'Neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp. When my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. ★
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
right people, wrong time (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
13.03.22 19:33



{Right people, wrong time}
@lili reinhart

Cela faisait des semaines et des semaines qu'il écrivait des mots sur son téléphone, les supprimer, recommencer. Jacob et Thomas, c'est deux meilleurs amis, ne le supportaient plus. Alors, toute à l'heure, ils l'ont aidés à rédiger un SMS court, simple, qui semblait tout dire et rien dire à la fois. Le brun les avait laissé appuyé sur le bouton "envoyer". Il avait trop peur, trop de pression. Et si Lili ne lui répondait pas ? Et s'il devait véritablement tirer un trait sur la relation amicale qu'ils ont partagés ? Trop de supposition, sa patience allait encore être mise à grande épreuve. Et pourtant, la réponse est arrivée assez vite. Un simple oui, suivi d'un lieu et d'un horaire. A peu de chose près, il avait réagit comme s'il était face à un cadeau de Noël. Il a sauté pendant de longues secondes sur place, un immense sourire sur le minois... Jusqu'à ce que la réalité lui revienne en pleine figure. Il voulait voir Lili, mais qu'allait-il lui dire ? Peu importe, une chose à la fois, un pas l'un devant l'autre. Le lieu de rendez-vous n'étant pas si loin de là où il vit, il a la magnifique idée d'y aller à pied. Le ciel est dégagé, la température idéale. Il n'y avait que ce petit vent océanique qui pouvait venir gâcher son aventure. Mais ce ne fut pas le cas. Alors qu'il arrive lentement vers le plage, il remarque tout de suite Lili, assise sur le sable, les cheveux au vent et le regard probablement aussi pétillant que le soleil qui se réfléchit sur les vagues. Il ne cherche pas à lui faire peur, son souffle et le bruit de ses pas ne le rende pas invisible. Pourtant, elle ne se retourne pas alors qu'il est juste derrière elle. « Salut Lili. » Le brun ne résiste pas à faire apparaitre un léger début de sourire. Il est vraiment content de pouvoir la voir, de pouvoir lui parler, même si une tension semble s'être installé entre eux. « Peut-être parce que je vais bien. » Il aurait bien lâcher un rire, aussi, mais son corps refuse de faire trop de grabuges. « Toi aussi, tu sembles aller bien. » Ses yeux ne sont pas rouges, ni gonflés de larmes. « Ah ouais ? C'est gentil. » Il passe une main dans ses cheveux bouclés, tentant de les remettre en place mais rien n'y fait : ils n'en font qu'à leur tête. « Merci d'avoir accepté, j'avais peur que... » De tellement de chose qu'il se contente d'hausser les épaules. « Je suis vraiment content de te voir ! » Au point où la première tension disparait et qu'un véritable sourire s'inscrit sur ses lèvres. « J'ai compris, tu sais. J'ai compris pourquoi tu as mis un terme à ce qu'il y avait. Je ne t'en veux pas. » Timothée avait demandé à la voir alors c'était aussi à lui de crever le premier l'abcès.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Lili Reinhart
Lili Reinhart
too alien for earth
moon child. (she/her)
66
25 yo.
actress, producer, writer, dog lover.
lol.
skvwalkcrs (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
right people, wrong time (tim) Original
16.03.22 11:45

right people, wrong time

Le bruit des vagues et puis sa voix à lui qui venait s'y ricocher. Un écho qui donnait des apparences encore plus oniriques à leur rencontre particulière. Rapidement, Lili se leva pour lui faire face, un sourire attendri au visage. Peu importait les embûches qui avaient pu se dresser sur leur chemin, l'affection qu'elle lui portait demeurait intacte. Au delà des ratés de leur relation, elle avait toujours considéré Timothée, que ce soit en tant qu'être humain ou acteur. Il avait du talent, aussi bien pour comprendre les gens que pour les interpréter à l'écran. "Salut Timmy..." Ce surnom qu'elle lui donnait à l'époque et qui était revenu tout seul, comme un vieux réflexe. "Contente de l'apprendre, vraiment..." Qu'il aille bien était tout le mal qu'elle pouvait lui souhaiter. Rancunière, elle pouvait l'être mais dans leur cas de figure, elle ne voyait pas de raison de lui en vouloir. Elle avait été celle qui avait mis un terme à ce je-ne-sais-quoi qui avait pu débuter entre eux des mois plus tôt, il n'avait pu que suivre sa volonté. A contrecoeur ou pas. "Oui ça va plutôt bien, Riverdale fonctionne toujours aussi bien, je peux encore travailler et vivre avec mes amis..." L'amitié. La valeur sûre de miss Reinhart, celle qui avait eu son coeur brisé par un homme qui aurait dû l'aimer pour toujours. Difficile pour elle de se lancer dans autre chose, même maintenant. La peur de l'échec la suivait comme son ombre. "Ce n'est pas parce qu'on ne se parlait plus que j'ai arrêté d'être une fan de ton travail..." Une femme de la première heure qui ne put s'empêcher de sourire un peu plus en le voyant galérer pour tenir ses cheveux en place. "J'ai hésité avant de te répondre, j'avais... j'avais peur que se revoir soit trop... étrange pour nous deux..." Et qu'au final, ils passent deux heures à se regarder dans le blanc des yeux sans savoir quoi se dire, inquiétudes envolées puisque leur alchimie naturelle refaisait surface. "Mais je suis contente d'avoir accepté et de te revoir aussi !" Sa meilleure décision du mois, pour sûr ! Les prochaines paroles de l'acteur prirent la demoiselle de court, si bien qu'elle le regarda quelque peu étonnée mais en même temps soulagée. "Ca me fait plaisir d'entendre ça tu sais ? J'ai jamais voulu te faire de mal, t'as toujours été génial avec moi, c'est... c'est que c'était... trop tôt..." Trop frais après sa rupture, le mauvais timing avec... la bonne personne ? Cette question restée en suspens pendant longtemps. "Tu... tu veux qu'on marche un peu ?" Il n'y avait personne dans le coin et le paysage se prêtait vraiment à une jolie balade. Lui tendant la main, elle attendit sa décision, un petit sourire au coin des lèvres.

code by belle âme

_________________
In restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone. 'Neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp. When my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. ★
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
right people, wrong time (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
22.03.22 18:32



{Right people, wrong time}
@lili reinhart

C'était étrange de recroiser la blonde, de pouvoir réapprendre ses traits qui avaient été très compliqué de cacher dans une boîte, à l'intérieur de cerveau. Timothée n'était pas certain de sa réaction, mais de la sienne aussi. L'ambiance vague, vent et malaise donnait un air de film d'antan à cette réunion. C'était poétique, dans le fond, quand il y repensera. Les mots de Lili le touche. Il se montre toujours timide face aux compliments. Il les accepte avec grand plaisir, là n'est pas le soucis. Il doute rarement de ses capacités et c'est peut-être là son point fort. Cependant, il a dû mal à comprendre le jugement de ses proches, il se dit que c'est toujours biaisé quelque peu, et ça le touche d'autant plus. « C'est gentil Lili. » La Reinhart venait de dire le mot : étrange. Oui, cette rencontre l'était. Etrange et essentiel. Timothée sentait déjà les bienfaits de revoir Lili. « On n'est plus des enfants. » qu'il se contente de dire, lentement, découpant chaque mot. Ils n'en sont plus, pas vrai ? Même si, dans le fond, le brun en reste probablement un. « J'ai pas eu mal. Enfin.. » Il se mord un peu la lèvre inférieure. Il a peur que ses propos soient mal compris, assimilés. Alors il réfléchit et acquiesce pour marcher le long de l'océan. « J'ai compris, c'est ce que je voulais dire. J'ai compris ta décision. On était un peu la drogue de l'un et de l'autre, non ? » Un dépendance si addictive que s'il ne mettait pas de frein, ils s'en seraient détruit. En tout cas, c'est le cheminement qu'à fait les pensées du Chalamet. « Au fond, je crois que cette coupure m'a fait du bien. Peut-être pas dans l'immédiat mais par la suite, oui. » Parce qu'il dit ne pas avoir eu mal, mais bordel, il a fallu passer par la désintoxe et ce manque, ça fait un putain de mal de chien. « J'ai eu le temps de bien réfléchir pendant ces semaines. J'ai vraiment pas envie qu'on oublie ce qu'il s'est passé. Je n'ai pas non plus envie de retourner où on était. Mais j'aimerai vraiment qu'on apprenne ou qu'on essaie d'avoir une relation amicale simple. » Ne pas reproduire leur possible erreur, mais ne pas tirer un trait sur tout. « Ca me manque de parler avec toi. »
Lili Reinhart
Lili Reinhart
too alien for earth
moon child. (she/her)
66
25 yo.
actress, producer, writer, dog lover.
lol.
skvwalkcrs (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
right people, wrong time (tim) Original
24.03.22 12:50

right people, wrong time

Ce moment, Lili l'avait rêvé plusieurs fois, notamment après leur séparation. Devoir composer sans Timothée s'était révélé être un challenge de tous les jours, elle qui s'était habituée à pouvoir compter sur lui ainsi que sa présence réconfortante quand elle était au plus bas. Sa symphonie quotidienne n'était plus la même, certaines couleurs du tableau s'estompaient et les nuages qu'il avait gardé éloignés pendant des mois avaient fait leur réapparition. Elle s'était à nouveau retrouvée seule avec sa dépression et il n'y avait rien eu de pire à ses yeux. Tout ce flot de pensées qu'elle n'avait pas réussi à contenir, rien que de se remémorer ces moments lui donnait des frissons. "Non, on ne l'est plus, en effet..." Vraiment ? Avaient-ils franchi ce cap tous les deux ? Malgré son quart de siècle, Lili n'avait pas le sentiment d'être une adulte accomplie, pas tout à fait. Son âme d'enfant prenait souvent le dessus et elle ne trouvait pas son bonheur dans les choses compliquées du monde des adultes. Cependant, elle prenait conscience de l'ampleur de son erreur et des décisions qu'elle avait pu commettre à l'époque. Elle savait qu'une grande partie de ce qui leur était arrivé lui incombait et ne cherchait pas à se dérober. Ses yeux bleus interloqués vinrent ensuite se poser sur le jeune homme après qu'il ait repris la parole. Sa disparition de sa vie n'avait donc pas été un problème pour Timothée ? Ou alors cherchait-il simplement à lui faire comprendre qu'il n'avait pas été aussi marqué qu'elle l'avait été ? "Je ne l'aurais pas mieux formulé moi-même. On était devenus trop dépendants l'un de l'autre à l'époque et... je ne me voyais pas me lancer à nouveau dans une histoire de ce genre. Ca aurait été trop compliqué..." Pieds dans le sable, elle continuait d'avancer à ses côtés, un peu plus soulagée. Elle avait compté. Malgré tout. "Et puis, soyons honnêtes, je t'ai sauvée d'avoir une petite amie bien agaçante... et ne va pas dire oui !" Amusée, elle le bouscula légèrement en riant, comme la gamine attachante qu'elle était. S'ils étaient allés plus loin... des conjectures qu'elle avait dressées dans sa tête maintes et maintes fois, peut-être serait-il temps pour elle de tourner définitivement cette page à présent ? "Oui, on en a eu besoin tous les deux. Ca nous a fait du bien, après une rupture le plus important c'est de se retrouver soi avant d'aller chercher les autres..." Et elle l'avait appris à ses dépends après Cole. Il fallait se laisser le temps de se reconstruire, tout seul. La prochaine aventure pouvait attendre. "Je ressens la même chose, j'ai pas envie de te perdre une nouvelle fois." Elle s'arrêta alors de marcher et tendit la main pour venir prendre celle du brun. "On se promet de ne plus laisser quoi que ce soit venir s'immiscer entre nous deux ?" Petit sourire au coin des lèvres, elle fit mine de se rapprocher de l'acteur avant de lui tirer le bras pour le pousser dans l'eau un peu plus loin, mouillant le bas de son pantalon sous les yeux d'une Lili qui riait aux éclats. "Quoi ? C'est bien ce qui t'avait manqué le plus, pas vrai ?" Sentant les représailles arriver, elle se mit à courir le long de la plage, éclaboussant ses propres vêtements au passage, soudainement libre comme avant.

code by belle âme

_________________
In restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone. 'Neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp. When my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. ★
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
right people, wrong time (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
31.03.22 19:43



{Right people, wrong time}
@lili reinhart

Il y a une chose qu'il a appris, à ses dépends ou non, mais le corps et l'esprit s'habitue vite et rapidement à des habitudes. C'est pour cela qu'on devient dépendant, inséparable, esclave : à quelqu'un ou à quelque chose. C'est ce qui est arrivé entre Lili et lui. Ils se sont cramponnés l'un à l'autre, respirant le même air, oubliant qu'ils étaient deux entités distinctes. Leur situation ne les avait pas aidé. Tous deux fraichement célibataire, manquant de confiance, d'amour, d'étreinte reposantes. Timothée revoit cette période de sa vie de manière nostalgique et dénuée de sens. Lili avait été sa bouée de sauvetage. Elle l'avait aidé, beaucoup. Peut-être ne s'en était-il pas rendu compte tout de suite, mais le temps avait réparé son cœur brisé et il avait accepté avec sourire le pansement qu'avait posé la blonde dessus. « J'ai tendance à croire que oui : ça aurait été bien trop compliqué. » Autodestructeur, même, s'il devait mettre un terme approprié à sa pensée. Même s'ils se sont apportés énormément de positif et de réconfort, ils ont aussi ouvert certaines portes trop tôt, trop vite. Timothée le voyait clairement à présent. « T'es loin d'être agaçante ! » qu'il répond immédiatement à la Reinhart, en riant. Elle avait certes, un côté un peu collant, mais qui est-il pour se plaindre alors qu'il adore ça et qu'il fait la même chose ? « C'est beau ce que tu dis. » Aussi beau que son recueil de poème. Oui, Timothée l'avait dévoré, savouré. Son ouvrage se trônait fièrement dans sa bibliothèque. Il se démarquait facilement : il était remplit de post-it dépassant de partout, de surlignage intempestif tant les mots qu'elle avait posé la blanc de la page lui avait parlé, ému. Comme ce moment, à vrai dire. Il a un côté qui leur ressemble : nostalgique et romantique. Le brun offre sa main à la blonde, avec un immense sourire. Leur discussion semble avoir porté ses fruits. « Sauf l'ail parce que ça pue, vraiment. Mais promis, on ne laisse plus rien s'immiscer entre nous !  » Le pacte sceller, les voilà redevenu deux jeunes imbéciles heureux de se retrouver et de pouvoir profiter de l'amitié de l'un et de l'autre. Malheureusement, le lien est bien vite brisé quand Lili le pousse, de sa force d'insecte, dans l'océan. Par chance, uniquement le bas de son pantalon est touché. Quelle gueuse ! « Heureusement que mon corps d'athlète de haut niveau a résisté au choc ! » Il éclate de rire, court après Lili pour l'enlacer par derrière. Comme il est bien plus qu'elle, il peut poser sa tête sur le haut de sa tête. « Tout m'avait manqué ! » Encore un aveu. C'était la journée sincérité puissance 1000. Timothée profite de sa position pour soulever Lili et la porter jusqu'au bord de l'eau. « Je te préviens, j'suis encore plus gamin que toi. » Elle l'avait trahie, c'était désormais à son tour. Il s'éloigne un peu, laisse son pied effleurer l'eau et envoyer des centaines de gouttelettes mouiller sur le corps de la blonde. Il lui tire la langue, tel le gamin qu'il est dans le fond. « Et du coup, j'ai raté combien d'épisode de keeping up with the Reinhart ? » Il hausse plusieurs fois d'affiler les sourcils, l'air taquin. « J'espère que j'ai pas loupé celui qui fait grave rire, je serai dévasté. »

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Lili Reinhart
Lili Reinhart
too alien for earth
moon child. (she/her)
66
25 yo.
actress, producer, writer, dog lover.
lol.
skvwalkcrs (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
right people, wrong time (tim) Original
06.04.22 10:23

right people, wrong time

De constater qu'ils partageaient la même vision des choses avait quelque chose de rassurant aux yeux de Lili. En effet, la blondinette avait longtemps cru qu'elle et Tim n'avaient plus rien en commun. Que leur séparation avait creusé un fossé trop important et que celui-ci les avait projetés sur deux planètes différentes. De longues semaines elle l'avait pleuré avant de reprendre le dessus et de ne laisser le manque s'exprimer que dans le silence de ses moments seule. Elle n'avait plus souhaité que l'on puisse distinguer l'affliction que l'absence du Chalamet avait pu créer chez elle et avait fini par se persuader elle-même que tout allait bien. Que tout irait bien. "Ca fait plaisir d'entendre ça !" Sourcil arqué, elle s'était mise à rire également, étonnée de savoir que l'affection qu'il avait pu avoir pour elle ne s'était jamais éteinte. "Si ça peut te rassurer, t'es pas chiant non plus, peut-être un peu parfois mais rien d'insurmontable..." La bouche ouverte comme une gamine, elle se mit à rire aux éclats, se protégeant de ses bras contre une éventuelle parade de la part de Timothée avant de reprendre son sérieux lorsqu'il aborda le sujet de sa poésie naturelle. "C'est gentil mais tu devrais essayer de lire mes poèmes un jour, ils sont plus élaborés..." Lili n'imaginait pas qu'il ait pu les dévorer, décortiquer, inspecter et encore moins apprécier. A croire qu'en l'absence de l'un et de l'autre, ils avaient continué à alimenter leur besoin de l'être parti. Elle avec les films de monsieur et lui avec les écrits de la blonde. C'était touchant comme histoire, ces deux maladroits de l'amour qui avaient fini par se retrouver, adorables comme au premier jour. Secouant la tête en riant à la bêtise de son ami, miss Reinhart scella ce pacte de retrouvailles mais son côté gamine revint à la charge, l'incitant à pousser légèrement Tim dans l'eau de son poids plume. "Tu sais quoi ? J'osais pas le dire mais ces muscles de haut niveau m'ont toujours fait défaillir !" Mimant des gros bras qu'elle-même n'avait pas, elle se mit ensuite à courir en riant aux éclats et s'immobilisa en sentant le brun l'entourer. Si elle s'écoutait et oubliait tout le reste autour, l'actrice était certaine qu'elle serait restée comme ça durant des heures, les yeux fermés. Mais c'était sans compter le côté revanchard du Chalamet et elle laissa échapper un petit cri lorsqu'il la souleva pour la rapprocher de l'eau. Se débattre ne servait à rien puisqu'elle se fit éclabousser à son tour, la mine faussement boudeuse. "Oh pas grand chose, toujours à tourner la même série encore et encore..." Elle devait beaucoup à cette série mais l'envie de voir autre chose la démangeait de plus en plus. "Et toi alors ? Monsieur blockbusters...!" Tout ce que monsieur touchait semblait se transformer en or et elle avait hâte de pouvoir en entendre parler.

code by belle âme

_________________
In restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone. 'Neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp. When my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. ★
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
right people, wrong time (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
25.04.22 19:30



{Right people, wrong time}
@lili reinhart

Timothée joue au grand choqué quand il entend sortir le mot chiant de la bouche de la jeune fille. Une main sur le cœur, une autre sur sa bouche ouverte un "o" parfait. Il reste ainsi plusieurs secondes avant de lâcher un rire. « rien d'insurmontable, je note. » Ca peut toujours être utile si un jour il doit se marier : je suis chiant mais c'est rien d'insurmontable. Cette possible future anecdote le fait rire davantage avant de redevenir sérieux quand Lili lui parle de ses poèmes. C'est vrai qu'il n'avait jamais eu l'occasion de lui dire qu'il avait été l'un des premiers à précommander le recueil et à le lire. Par pudeur, probablement. « Love is the only thing we can offer one another at this point. So love really fucking hard. Always. » que Timothée se met à dire, calmement. C'est l'un des poèmes qui l'a le plus touché. Surement par rapport à la situation qu'il avait vécut avec la blonde, de la manière dont ils s'étaient comporté ensemble, d'être devenir dépendant l'un de l'autre. Dans le fond, il s'était aimé : platoniquement ou non, personne ne le saura vraiment, mais ils l'avaient fait à fond. Au point de s'en perdre dedans, de se perdre eux-même, mais de se retrouver par la suite. Always, toujours. L'amour a gagné cette manche. C'est ce qu'on peut offrir aux autres et ça, Lili l'a comprit bien avant lui. « Tu serais surement choqué de voir à quoi ressemble ton recueil dans ma bibliothèque. » Il étire ses lèvres dans un sourire qui dévoile toute l'admiration qu'il a pour Lili. « J'ai adoré. Vraiment. A tel point que j'ai écrit dedans ! Tu comptes encore en sortir un ? » Le seul autre livre qui a fini dans cet état, c'est Dune, pour dire à quel point il a aimé. Ce côté trop sérieux ne dure pas si longtemps et la taquinerie qui les anime revient bien vite au galop. Les pieds dans l'eau, les voilà qu'ils virevoltent et reprennent leur enfantillages d'antan. « Heureusement que je suis pas complexé, diantre ! » Laissez donc ces pauvres bras tranquilles. A vrai dire, il s'assume totalement. Il sait qu'il ne ressemble pas à ces stars hollywoodiennes bodybuildées au possible et ça lui va. Il se démarque par autre chose et il adore ça. « On dirait que tu arrives à la fin de ton aventure, dit comme ça...  » Timothée n'avait jamais pris le temps de se poser plusieurs mois d'affilée pour jouer dans une série. Peut-être un jour ? Mais il aimait tellement pouvoir changer de costume en un claquement de doigt, qu'il aurait peur de s'ennuyer en jouant dans une série. « Blockbusters ? » Il éclate de rire. « J'aurai vraiment tout entendu aujourd'hui. » Mais non, il n'était pas ce genre de personne. « C'est pas pour ma tête que les gens vont voir les films, plutôt pour le scénario. » Il se contente d'ajouter un clin d'œil. « Je dois dire que j'en quand même en face de moi une future star d'hollywood, que dis-je, l'étoile montante. » Et Timothée était persuadé que l'avenir de son amie serait aussi beau que le sien. Elle avait du talent, elle utilisait sa notoriété pour parler de sujets importants. Lili était douée. Elle ne devait pas en douter. « Se serait quand même cool de jouer à nouveau ensemble... Je pourrai t'embêter à porter de main. Genre, comme ça. » Sa main droite plonge sur les côtes de la blonde pour la chatouiller. Il s'amuserait comme un petit fou, pour sûr.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Lili Reinhart
Lili Reinhart
too alien for earth
moon child. (she/her)
66
25 yo.
actress, producer, writer, dog lover.
lol.
skvwalkcrs (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
right people, wrong time (tim) Original
30.04.22 9:43

right people, wrong time

Le rire aussi léger que les embruns marins qui venaient lui chatouiller les narines depuis son arrivée, Lili s'esclaffait comme une gamine et avait même ébouriffé les cheveux bouclés de son ami. Evidemment qu'il pouvait être chiant tout comme elle d'ailleurs mais n'était-ce pas là justement ce qui les rendait si attachants ? Ils n'étaient pas lisses, des personnages tout droit tirés de bouquins et leurs imperfections les sublimaient, elle n'avait aucun doute là-dessus. "T'es génial comme tu es." Un franc sourire aux lèvres, elle l'observait, impatiente et anxieuse à chaque fois de découvrir et de définir chacune de ses expressions. Elle ne l'avait pas côtoyé depuis un moment, allait-elle pouvoir le déchiffrer aussi facilement qu'auparavant ? Se rendant compte que ses prunelles trop insistantes pouvaient se ressentir physiquement, il lui arrivait de détourner rapidement le regard, histoire de ne pas trop révéler son jeu d'emblée. Pourtant, lorsqu'il se mit à citer l'un de ses poèmes, elle n'eut d'autre choix que de lui offrir ses deux yeux ronds, surpris. Il venait de la toucher en plein coeur mais il ne fallait rien laisser paraître ou du moins pas beaucoup. Néanmoins, ses yeux s'embuèrent légèrement en même temps que ses joues s'empourprèrent. "J'en reviens pas que tu m'aies lue et qu'en plus tu te souviennes de certains passages..." Qui l'aurait cru après tout ? Un conflit qui les avait amenés à ne plus se parler pendant un long laps de temps aurait été synonyme de perte d'intérêt pour l'autre. Malgré tout, tous les deux avaient continué de se suivre mutuellement, à croire qu'un lien aussi fort que le leur ne mourait jamais réellement. L'amour, sous quelque forme qu'il soit, laissait des traces indélébiles. "Ca me touche, vraiment. Que quelqu'un aime ce que je fais est déjà quelque chose d'incroyable pour moi mais que ce soit toi en plus, c'est encore mieux." La sincérité au bord des lèvres, Lili lui rendit son sourire. "Et je serais curieuse de lire tes annotations, c'est de ta faute, fallait pas m'en parler !" Elle lui tira la langue en riant. "J'aimerais bien mais tu me connais, je suis un peu trop perfectionniste et tant que je ne suis pas certaine d'avoir la bonne version de mes poèmes, je ne pourrai rien publier !" Le manque de confiance en elle qu'elle trainait depuis l'adolescence n'arrangeait rien, il fallait que tout soit "parfait" pour qu'elle ose encore se mettre autant à nu devant le grand public au travers de sa poésie. Par contre, se livrer devant Timothée avait des airs familiers, un naturel que la blonde avait rapidement retrouvé alors qu'elle le taquinait, les pieds dans l'eau. "Ca me dérange pas que tu ne sois pas comme tous les autres, au contraire..." Les stéréotypes hollywoodiens, ils les cassaient tous les deux : elle la poupée blonde qu'on imaginerait facilement sûre d'elle ne l'était absolument pas et lui, la belle gueule et coqueluches de ces demoiselles sans la panoplie de gros muscles qui allait avec. "C'est quoi le but de ressembler aux autres de toute façon, hein ?" Il valait mieux être soi-même, surtout dans ce milieu qui ne cherchait qu'à vous formater. "Malheureusement non, on a encore des saisons qui arrivent... Et je ne veux pas jouer les ingrates, j'ai eu énormément de chance de jouer Betty mais j'en arrive à un point dans ma vie où j'ai besoin de passer à autre chose..." Première fois qu'elle l'admettait à voix haute. Sept années qu'elle prêtait ses traits au même personnage et maintenant que la série prenait une direction étrange dans son scénario, la Reinhart avait envie de s'en défaire et de prouver qu'elle pouvait faire autre chose. "C'est ce que tu crois ! Mais je suis sûre que tu ajoutes un plus-value indéniable..." Elle lui rendit son clin d'oeil et le chatouilla. "Pff, n'importe quoi !" Gênée, elle le bouscula avant de replacer l'une de ses mèches blondes derrière son oreille, tête baissée. Lili ne rêvait pas forcément d'une énorme carrière, elle savait qu'elle n'avait pas les épaules pour supporter une trop grande pression mais si elle pouvait apparaître à l'affiche de quelques films en lesquels elle croyait, ce serait génial à ses yeux. "J'adorerais ça aussi, j'ai failli auditionner pour Dune 2 mais qui peut rivaliser face à Florence Pugh, hein ?" En voyant la liste des filles déjà sur le coup, elle n'avait pas tenté le coup et puis son planning actuel ne le lui aurait pas permis. Il n'empêchait qu'elle avait réellement envie de retrouver Tim sur un tournage, réflexion qu'elle se faisait intérieurement alors qu'elle se tortillait pour éviter ses chatouilles. "Tu sais quoi ? Et si on se tentait un petit bain de minuit de fin d'après-midi ?" Ils étaient à la plage, autant en profiter, non ? Timidement, elle retira alors son pantalon et la brise fraîche la fit frissonner, si bien qu'elle préféra garder son pull en avançant vers l'entrée de l'océan. "Le dernier arrivé est le plus chiant de nous deux !" Et après lui avoir tiré la langue, elle ôta son pull pour entrer dans l'eau en sous-vêtements, légèrement frigorifiée mais le jeu en valait la chandelle.

code by belle âme

_________________
In restless dreams I walked alone, narrow streets of cobblestone. 'Neath the halo of a street lamp, I turned my collar to the cold and damp. When my eyes were stabbed by the flash of a neon light, that split the night and touched the sound of silence. ★
Timothée Chalamet
Timothée Chalamet
too alien for earth
Lempika.
360
26 ans
Acteur
Abeille qui butine de fleurs en fleurs : célibataire qui vient potentiellement de trouver la plus belle rose du monde
vostae-vocivus (avatars) / astra (sign)
right people, wrong time (tim) 6d5f803473cedec03114628db73ccc9a486c76fb
14.05.22 16:30



{Right people, wrong time}
@lili reinhart

« Tu croyais réellement que j'allais te ghoster de ma vie ? » Cette question parait anodine. Pourtant, la réponse peut faire mal. Après ce qu'ils ont vécue, savoir que Lili ait pu penser qu'il allait complètement la laisser de côté, l'oublier, voir peut-être la détester... Timothée en vomirait presque. Il n'était pas ce genre d'homme qui m'était son égo en avant. Non. Il était plus du style a ne pas en avoir réellement un. S'il était triste, il le disait. S'il ressentait le besoin de pleurer, il laissait ses larmes coulées. « Evidemment que j'ai lu ton recueil. » Un sourire rassurant sur le minois, il lui avoue même avoir annoté presque tout le livre. Des mots, parfois des dessins, parfois même encore des phrases complètes. Son ressenti, sur le moment, sans filtre. « Je ne suis pas le seul à avoir apprécié. » Il a lu les avis, il en a entendu d'autres. Lili devrait prendre confiance en elle. Elle a du talent, elle ne devrait jamais douter de cela, en quoi que se soit. « Crois-moi, mes annotations sont loin d'être digne de tes écris. » Ca pouvait être un simple et banal : love it !, triste, cute. A des phrases plus poussées, mais pas aussi joliment dit que les professionnels. « Mais je tenterai de le prendre avec moi... La prochaine fois. » Une manière comme une autre de savoir s'il pouvait espérer d'autres et futurs retrouvailles. Dans le fond, même s'il était sûr que se serait le cas, un léger doute persistait. « Je me montrerai patient alors. Je comprend que tu veuilles donner le meilleur de toi-même. » Lui aussi, quelque part, était prêt à dire non à une scène que le réalisateur approuvé, juste parce qu'il n'était pas satisfait de sa performance. C'est sûrement toutes ces petites différences avec les autres acteurs et actrices qui font qu'on est unique. « Je ne suis pas sûr de comprendre réellement, mais j'arrive à imaginer l'engrenage dans lequel tu es. » Timothée n'était jamais resté focalisé sur un seul rôle. Il changeait de casquette presque tout le temps : un Roi, un adolescent en quête de soi, un prince régnant sur une planète de sable... Il ne se voyait pas rester des années et des années à jouer toujours le même personnage. Mais en même temps, l'expérience pourrait le convaincre, un jour, peut-être. Lili s'était donné à corps et âmes à sa série, Riverdale, mais peut-être que le rythme devenait trop identique. « Besoin de te prouver que tu peux être associer à autre chose que Betty, c'est ça ? » Montrer ses talents, monter les marches, grimper à l'échelle. Ces dernières expériences avaient surement joué un grand rôle dans cette pensée de vouloir "passer à autre chose". Il ne pouvait que l'encourager à se lancer. « J'ai hâte de voir ce que l'avenir te réserve. » Il ne doutait pas. Il savait qu'elle allait faire des merveilles et il lui tardait de pouvoir aller aux avant-premières pour l'applaudir. « J'adore Florence, mais t'avais toutes tes chances face à elle ! » Et ça aurait été l'occasion de la revoir, lors des castings. « Rhaa. Franchement Lili, je t'aurai botter le cul si j'avais appris ça à l'époque. » Les auditons étaient maintenant terminées. « Je t'enverrai mes prochaines projets, tu y jettera un coup d'œil ? » Une promesse sans vraiment l'être. Il veut juste qu'elle arrête d'être apeurée et de douter. Il ira même la conduire au casting s'il le faut ! A moins qu'il finisse en hypothermie dans l'océan à cause des folies de la blonde. « Je te déteste ! » Il enlève son haut, son pantalon, pose ses affaires, qu'il prend le temps de plier sur le sable : il est complètement le plus chiants des deux. « Je retire ce que je viens de dire : je te maudit Reinhart. » qu'il hurle en s'enfonçant dans l'eau glacée. « On pari aussi qui tombera malade en premier ? » Se serait lui, pour sûr !  Il n'avait même pas pris de gros pull. « Tu veux venir à la maison, après ? Je dois avoir des gâteaux dans un des placards. » Si le temps pouvait s'arrêter à ce moment là, précisément, se serait génial, parce qu'à l'heure actuelle, il se sent heureux et bien.

_________________
all the way to the graveyard

≈ Oh, 'cause I've been diggin' myself down deeper. I won't stop 'til I get where you are. I keep running

Contenu sponsorisé
right people, wrong time (tim)

Sauter vers: