AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Contexte Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite

Graphisme de old one et codage réalisés par Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014. Pas de lignes minimum, 1 RP tous les 10 jours.

(ZENDREW) Love shines under stars
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
too alien for earth
Koralie (Elle/she/her)
108
Twenty five years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Thank you next.
@Mooncalf (av), @myself (crackship)
08.01.22 22:54

≈ ≈ ≈
{ Love shines under stars }
crédit/ myself ✰ w/@Andrew Garfield

Soir du nouvel an Ce soir avait lieu le passage à la nouvelle année et pour l'occasion, l'industrie Marvel avait organisé une soirée avec tous les acteurs des différents films et séries afin qu'on se retrouve tous ensembles pour fêter ça, ce qui me réjouissait puisque j'allais être avec ma seconde famille même si je redoutais de revoir une certaine personne après avoir eu un comportement déplacé à son égard. Du coup, je n'osais même pas imaginer comment ça se passerait à la soirée quand on se croisera, enfin s'il venait vu que je n'en savais rien clairement. Il serait certainement présent vis à vis de la sortie de No Way Home, mais peut-être que non. Enfin bref, il fallait que j'arrête de stresser et que je me prépare, ce que je fis plusieurs heures avant de partir, je voulais être au top ce soir et pour ça, je m'y suis pris plusieurs heures à l'avance pour ne pas être en retard et après m'être appliquer, j'étais assez heureuse du résultat (clic). J'ai donc quitter mon habitation pour me rendre en voiture jusqu'au lieu ou avait lieu la fête. Marvel avait réservé une grande salle de réception dans un hôtel assez chic de Los Angeles, autant dire que nous allons être bien ce soir. J'étais impatiente de voir les lieux en tout cas. J'arrive rapidement sur les lieux, je suis accueillie par les paparazzis évidemment et plusieurs fans, je m'arrête pour faire des autographes et je rentre finalement à l'intérieur. Sur place, je retrouve plusieurs acteurs de la franchise que je salue et pas Andrew encore. Tobey est là par contre avec sa fille, je les salue tous les deux et reste discuter avec eux quelques minutes. Je me prends ensuite un verre et je sens que la soirée va être super, même si je me demande pourquoi Andrew n'est pas là, au fond de moi, j'avais envie de le revoir, je l'avoue.

Plusieurs heures que j'étais arriver et Andrew n'était toujours pas là, je doute qu'il vienne, je suis soulagée, mais déçue, sérieux une vraie folle avec mes réactions. Je discutais avec Tom lorsque je le vis arriver, plus beau que jamais au point que je manque de m'étouffer avec mon verre, je me racle la gorge et me concentre à nouveau sur ma co star afin de ne pas me faire repérer, clairement je passerais pour une folle s'il me voyait littéralement baver sur lui. M'enfin, je commençais à avoir chaud, je décide donc de sortir prendre un pu l'air, ça me ferait du bien et puis, le ciel était magnifique ce soir, de plus, il ne faisait pas froid et je pense que respirer l'air frais me remettrait les idées en place. Je fais donc signe à Tom que je reviens et je prends la direction du jardin qui était magnifique en passant, je trouve un banc sur lequel je m'assois alors que je regarde le ciel étoilée, entourée de fleurs et d'arbres, c'est vraiment super beau ici et romantique aussi. J'attrape mon téléphone dans ma pochette et me balade sur instagram publiant quelques photos du jardin dans ma story et likant quelques publications. L'air frais me faisait vraiment du bien, du coup j'en profitais au maximum, surtout qu'ils étaient tous à l'intérieur et que j'étais la seule en extérieur, moi qui était timide et solitaire, c'était aussi agréable pour le coup le silence et la solitude même si je ne comptais pas trop m'attarder ici et rentrer pour rejoindre tout le monde surtout que minuit arriver à grands pas.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to women.


Andrew Garfield
Andrew Garfield
forest fire in design
otherside (sarah), she/her
62
38 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
freshly single, with a brunette on his mind.
calyarell (avatar)
09.01.22 20:56

love shines under stars
ft.  @zendaya coleman


31 décembre. Cette année se terminait bien différemment de ce qu'Andrew avait imaginé, un an en arrière. Si à cette periode-là, il était déjà au courant de sa participation au tournage du dernier Spider-Man, d'autres éléments au courant de l'année s'étaient révélés être de vraies surprises. Comme son célibat frais, qui datait d'à peine quelques semaines. Cette relation avec Alyssa, il y avait cru. Il n'était pas tellement du genre à utiliser les réseaux pour rencontrer des femmes, mais il s'était lancé sur Raya, poussé par ses proches. Plus pour déconner avec ses amis que par vraie recherche, et pourtant il avait été agréablement surpris par ce bout de femme avait qui il avait partagé l'année, sans se douter qu'il fêterait celle à venir seul. Malgré ça, il n'avait pas de quoi se plaindre. Toujours optimiste, sa vie ne s'arrêtait pas à ça et il avait bien des choses à célébrer. Et pour l'occasion, son nouvel an était séparé en deux. Tout d'abord, un dîner en famille. Andrew profitait d'être en ville, sans obligation professionnelle qui le poussait à vagabonder ailleurs. Son père et son frère étant tout pour lui, d'autant plus depuis la disparition de sa mère, il lui était inconcevable de ne pas les voir en ce dernier jour de l'année. Ce moment passé en famille était même si agréable qu'il en oubliait l'heure, et ses plans de deuxième partie de soirée. Ou inconsciemment, essayait-il de repousser l'échéance ? Car il se voyait légèrement nerveux à l'idée de s'y rendre. Sans doute l'émotion de se retrouver entouré du cast de Spider-Man, après avoir gardé le secret durant un an. Il préférait se convaincre de ça, plutôt que se dire que son état était provoqué par une personne en particulier. C'était donc tard qu'il quittait la maison de son père, après quelques étreintes, pour se rendre jusqu'à un hôtel en ville, dont une salle avait été réservée par les producteurs spécialement pour l'occasion. En arrivant sur place, il remarquait en effet qu'il s'agissait d'un lieu somptueux, ce qu'il comprenait puisqu'il y avait du beau monde à l'intérieur. Andrew avait le sourire jusqu'aux oreilles, de retrouver quelques têtes familières à qui il pouvait maintenant parler librement, sans avoir à se cacher comme ils l'avaient tous fait durant le tournage. Quelques paroles échangées et un verre en main, il jetait un coup d'oeil autour de lui et s'immobilisait immédiatement sur quelque chose qui attirait son regard. Ou plutôt quelqu'un. Cette grande brune dont il lui était impossible de ne pas reconnaître la silhouette, puisqu'il l'avait eu dans ses bras durant une scène en particulier. Elle était là, vêtue d'un magnifique deux pièces qui scintillait, jusqu'à faire disparaître aux yeux du brun tout ce qui se trouvait autour. Comme si la conversation dans laquelle il s'était mêlé avait disparue, et que les voix s'étaient éloignées de lui. Comme si le monde paraissait bien fade à côté de Zendaya. Car c'était bien elle qui habillait la tenue et lui donnait toute sa classe, et non le contraire. Ce n'était que lorsqu'elle s'éloignait de Tom pour disparaître de son champ de vision qu'il retrouvait les pieds sur terre, et qu'il pouvait se concentrer à nouveau sur ses amis. C'était en tout cas ce qu'il essayait de faire, mais impossible de se plonger à nouveau dans la conversation alors que son esprit avait suivi Z. « Excusez-moi, je reviens. » lâchait-il sans réfléchir, de façon très polie, avant de finir le contenu de son verre cul sec et de le poser sur une table sur son chemin. Il lui avait suffi de quelques pas pour se retrouver à l'extérieur, se rendant compte qu'il avait suivi les mêmes pas qu'une certaine brune. C'était dans le magnifique jardin de l'hôtel qu'il se retrouvait, assez éclairé pour qu'il puisse la voir assise à quelques mètres sur un banc, dos à lui. Il s'approchait alors doucement, les mains dans les poches, jusqu'à être suffisamment proche. « Tu te caches ? » avait-il lâché, doucement, mais sans doute pas assez puisqu'il voyait Zendaya sursauter et se tourner brusquement vers lui, ce qui ne manquait pas de le faire rire. « Hey. » C'était sans doute ce qu'il aurait dû dire dès le départ. Il faisait maintenant le tour du banc, pour la rejoindre et s'installer à côté d'elle. « Ça fait un bail.. Tu t'ennuyais au milieu des pères de famille, c'est ça ? » Un sourire accompagnait ses paroles. Il comprendrait en réalité qu'elle s'ennuie réellement, ce n'était sans doute pas le nouvel an rêvé pour une jeune femme de son âge.

AVENGEDINCHAINS

_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
too alien for earth
Koralie (Elle/she/her)
108
Twenty five years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Thank you next.
@Mooncalf (av), @myself (crackship)
09.01.22 21:41

≈ ≈ ≈
{ Love shines under stars }
crédit/ myself ✰ w/@Andrew Garfield

Soir du nouvel an Cette bouffée d'air frais me faisait beaucoup de bien et surtout empêcher mon esprit de devenir complétement cinglé puisque depuis que Andrew avait débarquer à la soirée, mon regard n'arrêter pas de se poser sur lui puis d'arrêter et de recommencer, au point que ça m'avait limite donner mal au crâne. De plus, il faisait vraiment chaud, j'ai donc senti le besoin d'aller prendre l'air et comme nous étions à Los Angeles, les Hiver étaient pratiquement inexistants ici, raison pour laquelle, je n'avais pas besoin d'un manteau. Je me baladais donc sur le réseaux sociaux, prenant des photos du jardin de l'hôtel qui était vraiment magnifique, j'en envoyais aussi à mes parents. Bien que mon père était mon garde du corps, il ne m'avait pas accompagné ce soir puisque c'était une soirée Marvel, qu'il n'y aurait personne d'extérieur à cette grande famille et qu'il avait le droit à un soir off pour changer. De plus, j'étais quelqu'un de responsable donc il savait que je n'irais pas m'attirer des ennuies, mon paternel était hyper protecteur avec moi puisque j'étais la petite dernière tout comme mes frères et soeurs, mais sérieusement je gérais un max donc il fallait me laisser savourer ma soirée sans se soucier de moi. De plus, j'avais vingt cinq ans, j'étais adulte, donc je connaissais très bien les risques surtout en étant une femme et en étant connue par dessus le marché. Alors que j'écrivais un message à ma mère, c'est une voix que je reconnaissais entre mille qui vient jusqu'à moi et qui me fait sursauté. Je tourne directement la tête vers lui et il était là, plus beau que jamais, au point que mon cœur a raté un battement, que mes yeux se sont perdu dans les siens et afin de reprendre mes esprits, je lui offre mon plus beau sourire. "Salut... et bien joué, tu m'as trouver." Dis-je alors qu'il vient s'installer près de moi. Je me tourne donc vers lui, je me sens bien, en réalité, je suis contente qu'il soit venu jusqu'à moi. J'avais envie de le revoir, j'avais envie de lui reparler, j'avais surtout envie d'être seule avec lui, parce que cet homme m'a marqué et dans le bon sens en plus puisqu'il n'a pas quitter mon esprit depuis cette fameuse scène ou tout a changer, du moins pour moi. C'est lorsque je me suis retrouvée dans ses bras et que mon regard s'est plonger dans le sien que mon cœur a explosé, j'ai directement su que c'était lui que j'attendais depuis si longtemps. Je n'ai pas eu énormément de relation, préférant me concentrer sur ma carrière et si mes relations n'ont pas marcher, c'est parce que je n'avais pas encore rencontré mon âme soeur. Je l'ai compris et je l'ai accepté en me disant que je finirais par rencontrer celui qui est fait pour moi. Je lâche un petit rire à ses paroles. "Démasquée !" Je ne le quittais pas des yeux. "Plus sérieusement, j'avais besoin de prendre l'air et toi alors ? Pourquoi tu es venu jusqu'ici ? Tu t'ennuyais au milieu des personnes de ton âge ?" Lorsque j'appréciais beaucoup quelqu'un, je le charriais, c'était mon truc. "Je plaisante." Tom en faisait les frais à chaque fois que ce soit sur les tournages ou en dehors, de même pour mes proches, j'étais timide comme ça, mais je pouvais être une vraie gamine quand je le voulais. "C'est génial que tu sois venu, ça fait longtemps et au fond de moi, j'espérais que tu viennes ce soir parce que j'avais envie de te revoir..." Tout ce que je pensais tout bas sortait tout haut, j'ignorais ce qui m'arriver, mais je lui sortais tout. Sûrement parce que je me sentais en confiance avec lui, mais j'avais ce besoin de lui révélé tout ça, pour qu'il sache qu'il était spécial, surtout pour moi et que je gardais un très très bon souvenir de ce tournage. J'espérais juste qu'il ne serait pas trop gêné par ce que je venais de lui dire, parce que bon, il avait été sur le plateau que deux semaines et voilà qu'une nana qu'il ne connaissait pas avant l'embrasse après une scène puis ensuite le revoit et lui dit clairement qu'elle voulait le revoir, ça fait too much, je suis loin d'être comme ça, mais face à lui, je perdais tous mes moyens. Tout ce que je voulais garder pour moi sortait de ma bouche comme si je n'arrivais plus à contrôler ce que je faisais ou disais, ça craignait un max, mais au moins, il savait. On verra bien comment il va réagir et si sa copine va venir me tuer. J'ai entendu dire qu'il avait quelqu'un, que j'ai embrassé un gars en couple, de mieux en mieux Z. Sérieusement, je me faisais honte, mais il n'avait pas l'air de m'en vouloir puisqu'il s'était montrer adorable, tout lui et l'une des nombreuses raisons qui m'a fait craquer sur lui.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to women.


Andrew Garfield
Andrew Garfield
forest fire in design
otherside (sarah), she/her
62
38 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
freshly single, with a brunette on his mind.
calyarell (avatar)
09.01.22 23:44

love shines under stars
ft.  @zendaya coleman


Andrew ne pouvait pas être plus reconnaissant qu'il ne l'était à ce moment-même. Retrouver l'univers de Marvel lui faisait plaisir et plus encore, l'apaisait. Même s'il ne l'avouait pas, il avait plutôt mal vécu la façon dont les choses s'étaient terminées avec Sony. Une déception qu'il avait su oublier au fil des années car il n'aimait pas s'accrocher aux choses du passé, mais malgré ça, il n'avait pas pu clore le chapitre selon ses termes et c'était quelque chose qui lui était resté dans un coin de l'esprit. Recevoir cet appel des producteurs avait été surprenant, et il avait été touché que cette fois-ci, on le laisse exprimer son opinion et sa vision concernant son Peter Parker. Le résultat final à l'écran avait été au-delà de ses espérances. Cacher la vérité à tout le monde n'avait pas été facile, même à ses amis pour qui il voulait que la surprise soit totale, et elle l'avait été. Cela faisait bien longtemps qu'il attendait de pouvoir s'exprimer librement autour du film, et maintenant que la sortie internationale avait débuté depuis des semaines, plus personne n'avait à se priver. De ce fait, Andrew n'avait pas à se cacher de fréquenter Tom et Tobey, ses frères de costume, tout comme l'équipe entourant le film Spider-Man, avec certains qu'il avait pu retrouver et de nouvelles têtes qu'il avait eu la chance de découvrir. Cette soirée en leur compagnie permettait de célébrer à la fois le début de l'année à venir, mais aussi des mois de travail et de discrétion de chaque côté. Alors le trentenaire n'avait pas manqué de saluer tout le monde à son arrivée, sauf une certaine personne qu'il n'avait pas encore aperçu. Jusqu'à ce que, par hasard, ses yeux s'arrêtent sur elle et qu'il ne se retrouve comme figé. Comme s'il s'agissait de la première fois qu'il la voyait, alors que ce n'était absolument pas le cas. Mais huit mois s'étaient écoulés depuis leurs derniers regards échangés, équivalant à un temps infini pour Andrew, qui ne s'en rendait compte que lorsqu'il la voyait. En effet, ça lui avait manqué de ne plus l'avoir dans son champ de vision. Si bien que lorsqu'elle y échappait, bien trop rapidement à son goût, il n'était presque plus maître de ses mouvements et ne s'en rendait compte que lorsqu'il se retrouvait dans le jardin de l'hôtel. Bien loin de la musique, des éclats de rires et des conversations de chaque groupe qui formait un bourdonnement immense. Non, dans ce jardin, il était isolé et pouvait s'entendre respirer. Le calme plat et pourtant, pourquoi est-ce que son cœur était si emballé ? Pas le temps ni l'envie de s'attarder là-dessus, il s'approchait de celle qui l'avait attiré à l'extérieur sans même le chercher. « Je te cherchais pas, rassure-toi. J'avais juste besoin d'air. » Pur mensonge. Mais il craignait de passer pour le gros lourd qui n'avait pas pu s'empêcher de la suivre, alors il préférait la jouer plus finement. Il s'installait alors à l'autre extrémité du banc, à quelques centimètres de la brune. Si près, elle était encore plus belle. Et s'il aurait pu la regarder toute la soirée, il se forçait à tourner la tête pour regarder devant lui un instant, de peur que ses yeux ne trahissent ses réelles pensées. Et il ne pouvait s'empêcher de rire, lorsqu'il l'entendait le taquiner en retour. Zendaya ne manquait pas de répartie, et c'était sans doute l'une des choses qu'il avait préféré chez elle au cours de ce tournage. Ils n'avaient pas été aussi proches pour qu'ils se permettent autant de familiarités dès le début, mais il avait pu la voir complètement à l'aise autour de Tom. « J'avais aussi besoin d'air. Sur mon passage j'ai remarqué qu'ils ont installé un coin garderie pour Tom et toi, c'est sympa de leur part. » lui renvoyait-il en retour, pour se venger gentiment de lui avoir rappelé qu'il s'approchait dangereusement des quarante ans. Et pourtant, il pouvait se montrer très taquin au point d'en redevenir enfantin. Z avait l'occasion de le remarquer ici, et il était ravi que les deux puissent se taquiner après autant de temps sans s'être vus. Preuve que leur complicité restait la même que durant ce tournage, bien qu'ils ne s'étaient fréquentés que peu de temps. Et visiblement, Zendaya lisait dans ses pensées puisqu'elle s'exprimait là-dessus à travers une révélation qui surprenait Andrew, qui accrochait son regard dans le sien sans réussir à s'en défaire cette fois-ci. Il restait silencieux quelques secondes, essayant de rassembler ses idées dans son esprit pour ne pas dire la mauvaise chose. Mais il avait dû mal à réfléchir, alors qu'il sentait son cœur battre bien plus fort que d'habitude, au point d'en faire vibrer son corps entier. « J'espérais te voir aussi ce soir.. J'ai trouvé ça dommage qu'on ne garde pas contact après le tournage, mais c'était sans doute plus correct au vu des circonstances. » avouait-il pour commencer, un léger sourire accompagnant ses paroles. Il n'avait pas besoin d'entrer dans les détails, ils savaient tous les deux à quoi l'autre faisait référence, et ce qui trottait dans leurs esprits. « Maintenant que je peux te parler sans avoir de compte-rendu détaillé à faire, j'espère que cette fois-ci on ne se perdra pas de vue. » riait-il, alors qu'à travers une simple phrase il avait révélé quelques informations importantes. Comme le fait qu'il souhaitait l'avoir dans sa vie, et surtout qu'il était célibataire. Personne ici ne savait que l'anglo-américain était libre à nouveau. Mais sans trop savoir pourquoi, il avait tenu à le lui faire comprendre, à elle.

AVENGEDINCHAINS

_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
too alien for earth
Koralie (Elle/she/her)
108
Twenty five years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Thank you next.
@Mooncalf (av), @myself (crackship)
10.01.22 1:35

≈ ≈ ≈
{ Love shines under stars }
crédit/ myself ✰ w/@Andrew Garfield

Soir du nouvel an Je n'attendais rien de cette soirée hormis le fait de passer un bon moment avec cette deuxième qu'était Marvel, mais Andrew présent à cette soirée était un bonus vraiment, vraiment très agréable. Comme à son habitude, il était classe, comme à son habitude, il avait le sourire, comme à son habitude, il rentrait dans une pièce et plus rien n'existait autour. Enfin c'est comme ça que moi je le voyais, peut-être parce que j'ai eu cette connexion avec lui sur le tournage et que je me rends compte que huit mois plus tard, elle est toujours aussi présente, au point que mon coeur s'est mis à battre la chamade à sa vue et qu'il a fallut que j'aille prendre l'air, parce que je commençais légèrement à étouffer dans cette immense salle. Alors je suis sortie et j'ai été rejointe par l'objet de mes plus profonds désires. Moi qui essayait de respirer, voilà qu'il était à nouveau coupé, parce qu'il était tout prêt et qu'il s'adressait à moi. Je lui offre un sourire sincère alors qu'il vient s'installer près de moi et de plus près, je peux sentir son parfum que j'adore en passant en plus de remarquer que ce visage m'a vraiment manqué et que j'ignore comment j'ai pu tenir aussi longtemps sans le revoir. J'ai rangé mon téléphone lorsqu'il est arriver, car il ne m'était plus d'utilité puisque sa compagnie était beaucoup plus intéressante et agréable que Instagram, même si j'adorais cette application et que je prenais un malin plaisir à posté du contenu. Là, tout ce que je voulais c'était de profiter de sa présence avant qu'il doive repartir rejoindre ses proches ou sa copine, mot qui me fit une boule à l'estomac en passant. Tout le monde avait l'air de s'amuser à l'intérieur puisque nous entendions la musique de là et pourtant, j'étais bien mieux ici, avec lui, sous les étoiles à l'admiré comme je l'ai fait sur le set lorsque nous avons tournés No Way Home. Je ne peux pas m'empêcher d'éclater de rire à ses paroles, il était aussi taquin que moi et j'adorais vraiment ça, j'avais un partenaire de casse aussi joueur que moi et c'est ce que j'ai toujours recherché, ont allaient s'amuser à se taquiner lui et moi, comme sur le tournage lorsqu'on a fait plus ample connaissance. "Et moi j'ai déjà pris rendez-vous pour t'avoir une place dans un ehpad de Los Angeles, le plus réputé en passant, ne t'inquiète pas, il y aura pleins de petites mamies de ton âge que tu pourras séduire quand t'y seras." Dis-je en lui offrant mon plus beau sourire victorieux, j'avoue avoir fait fort sur celle là et j'étais assez fière de moi pour le coup. Il n'allait pas s'en remettre de celle la, ce qui me fit rire, il fallait avouer qu'elle était bonne et que ça me faisait du bien que malgré le baiser que je lui avais donner, il n'y avait pas de gêne entre nous comme je l'ai craint en allant à cette soirée et en le revoyant. Mais je ne peux pas garder pour moi ce que je pense, en réalité, j'aurais bien aimé, mais on dirait que je n'ai plus du tout le contrôle de ma bouche puisqu'elle délivre absolument tout ce que je pense tout bas. Lorsqu'il m'apprend qu'il espérait me voir aussi ce soir, mon regard est perdu dans le sien alors qu'un sourire d'une femme vraiment touchée apparaît sur mon visage alors que je comprends très bien de quoi il veut parler. C'est pour cette raison que je me mords la lèvre et que je me racle la gorge. "Pour être tout à fait honnête avec toi, j'ai préféré rester loin, parce que je ne voulais pas mettre à mal ta relation. Ce n'était pas juste pour toi et pour ta copine. Alors même si, je n'ai pas regretter de l'avoir fait, j'ai regretté de t'avoir mis dans cette position et c'est pour cette raison que je voulais te dire que je suis désolée..." Andrew réenchérie en me faisant comprendre qu'il est célibataire maintenant et ce qui suit fait que mon coeur s'emballe encore plus fort. Je ne m'attendais pas à ça et pourtant, c'est ce que j'espérais entendre de sa bouche. De plus, sans que je m'en rende réellement compte, je me suis un peu rapprocher de lui, déjà que le banc n'est pas très grand, là nous étions encore plus proches qu'au départ. "J'espère aussi ne plus jamais te perdre de vue, surtout que j'ai aucun compte-rendu détaillé à rendre moi aussi. Donc... restons liés comme sur le tournage et comme maintenant." riait-elle à son tour alors que mon regard se perdait dans le sien. Minuit approcher à grands pas et pourtant, je n'y pensais plus du tout, plus rien n'existait autour de nous. Il y avait que lui et moi dans ce jardin remplis de fleurs, de buissons et d'arbres en tout genre. C'était une scène digne d'une comédie romantique et le temps s'est arrêter l'espace d'un instant alors que je ne pouvais pas m'empêcher de le regarder. Il était parfait, du moins, je trouvais qu'il l'était pour moi et cette connexion aussi belle soit-elle était toujours là même après tout ce temps loin l'un de l'autre. Personne ne pourrait brisé ce qui existait déjà entre nous, même pas le temps et c'est ça qui était le plus beau. Parce que ce soir, j'avais l'impression d'avoir mon âme soeur juste sous les yeux et c'était agréable de se dire que je l'avais enfin trouvé...

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to women.


Andrew Garfield
Andrew Garfield
forest fire in design
otherside (sarah), she/her
62
38 yo.
actor, into playing superheroes and portraying legends.
freshly single, with a brunette on his mind.
calyarell (avatar)
13.01.22 0:52

love shines under stars
ft.  @zendaya coleman


Tant de choses qui se passaient dans l'esprit d'Andrew. De belles émotions, comme d'autres moins plaisantes, et pourtant ce soir il ne gardait que le bon côté en tête, lui qui aimait tirer le positif dans toute situation. Ces dernières semaines avaient été en dent de scie, entre sa relation d'un an qui s'était terminée, et la joie des sorties de Tick Tick Boom et du dernier Spider-Man dont il n'avait plus à cacher sa participation. Alors en ce dernier soir de l'année, c'était l'euphorie qui prenait le dessus. Un beau moment partagé avec les deux hommes les plus importants de sa vie, avec qui les liens s'étaient d'autant plus resserrés maintenant qu'ils n'étaient plus qu'entre garçons. Et cette grande brune qui l'ensorcelait presque au point de lui faire quitter la grande salle de l'hôtel pour finir dans le jardin. Sans réellement savoir comment l'aborder, alors qu'ils ne s'étaient pas adressés la parole depuis le baiser qu'ils avaient échangé en secret durant le tournage. Quelque chose dont il n'avait parlé à absolument personne, considérant que c'était une erreur. C'était en tout cas ce dont il s'était convaincu pour le placer dans un coin de son esprit et ne plus y repenser ces derniers mois. Mais en réalité, lorsqu'il la voyait en face de lui, le constat était clair ; il n'avait rien oublié de tout ça. Lui s'était juste contenté de minimiser la chose, par respect pour sa compagne de l'époque, qui n'était d'ailleurs plus. Alors, qu'est-ce qui l'empêchait maintenant de la rejoindre ? Absolument rien, et c'est ce qu'il fit. Comme un poids retiré de ses épaules, de voir que leur complicité n'avait en réalité jamais disparu, même si les deux acteurs n'avaient pas eu de contact depuis des mois. Aucune gêne entre eux, sans doute dû au côté taquins et joueurs des deux qui rentraient en action et dont il était reconnaissant. Un bout de personnalité chez la jeune femme qu'il appréciait particulièrement, ne se retenant pas de rire à nouveau lorsqu'elle ne le ratait pas. « Tu t'es tellement impliquée dans mon futur que tu viendras me rendre visite, j'espère ? » Un simple regard échangé leur confirmait en réalité que leur connexion était toujours là, exactement la même que les directeurs avaient pu percevoir entre les deux lorsqu'il y avait eu cette fameuse scène entre MJ et son Peter qui avaient marqué beaucoup de fans dernièrement. Alors les langues se déliaient facilement, un peu trop à la surprise d'Andrew qui se laissait aller à certaines confidences alors qu'il n'était pas tant de ce genre, lui qui préférait d'abord analyser avant de s'exprimer. Mais sa spontanéité prenait le dessus, comme elle l'avait fait lorsqu'il avait planté son groupe pour se rendre dans ce merveilleux jardin. « T'as souhaité être respectueuse, et c'est sans doute ce que j'apprécie le plus chez toi. » Il lui était important de lui dire qu'il comprenait sa position qui était plus que délicate, comme expliquer la sienne. Et ça le rassurait aussi, d'un côté, de se dire qu'elle n'était pas restée à l'écart car elle le regrettait, mais par pur respect pour sa vie de couple. Elle n'avait pas souhaité interférer pour mettre ses besoins en avant quitte à faire des dommages collateraux et il en restait presque bouche bée, de voir une femme aussi jeune avec autant de maturité et de recul. Et le britannique ne pouvait s'empêcher de lui faire comprendre qu'il était maintenant célibataire, comme si ça changeait les choses pour eux.. Est-ce que ça pouvait être le cas ? Il n'en savait rien, incapable de réfléchir à ce moment-même. Il souhaitait juste se laisser porter par le moment présent, et ce moment de confidences paisible rien qu'à deux. « Pourtant tout le monde te prête une relation en ce moment. » lâchait-il amusé, en référence à toutes ces rumeurs autour de son co-star Tom. Il n'y croyait pas vraiment non plus, mais quelque chose le poussait à poser la question indirectement, comme s'il souhaitait en avoir le cœur net de sa propre bouche. Et alors que son attention restait complètement sur elle, une légère brise se faisait sentir, et il remarquait Z tressailler légèrement. C'est donc sans réfléchir qu'il retirait sa veste pour la passer autour des épaules dénudées de la brune. « Viens, ça va te réchauffer. ce serait dommage de commencer l'année malade. » lâchait-il en se levant, lui tendant sa main pour qu'ils puissent marcher dans ce grand jardin qui semblait leur appartenir ce soir.

AVENGEDINCHAINS

_________________
when it stops, we'll never know. we're hypnotized and they won't stop 'till you're zombified (falling in reverse)
Zendaya Coleman
Zendaya Coleman
too alien for earth
Koralie (Elle/she/her)
108
Twenty five years old.
Actress, producer, model, singer and dancer.
Thank you next.
@Mooncalf (av), @myself (crackship)
15.01.22 0:44

≈ ≈ ≈
{ Love shines under stars }
crédit/ myself ✰ w/@Andrew Garfield

Soir du nouvel an Cette connexion aussi belle soit-elle qui existe entre Andrew et moi n'existe avec aucun autre. Il est le seul qui arrive à me faire sourire dans n'importe qu'elle situation. Il est le seul que j'ai envie de voir tout le temps. Il est le seul que j'ai osée embrasser durant le tournage de No way home alors que ce n'est clairement pas mon style de faire ça. Baiser que je suis loin de regretter sauf peut-être de l'avoir fait alors qu'il était en couple. C'est un manque de respect vis à vis de sa compagne et je m'en veux pour ça puisque je suis loin d'être une briseuse de ménage. Avant que Andrew n'arrive, je regardais mon téléphone et je m'apprêtais à changer de chaussures. J'adore les talons, mais au bout d'un moment, mes pieds disent stop. Fort heureusement, j'avais de belles chaussures plates avec des paillettes argenté que j'ai mis à l'une des avant premières de spider-man qui iront très bien avec ma robe. De plus, personne s'amuserait à regarder mes pieds. Lorsque Andrew m'interrompt finalement et me fait sursauter. Je suis agréablement surprise de le trouver là, mais très contente aussi, parce qu'il m'avait beaucoup manquer et que cette connexion était toujours là. Il y avait toujours cette alchimie, cette complicité, ce petit truc qui faisait qu'entre lui et moi c'était spécial. Je ne peux pas m'empêcher de rire à ses propos. "Si tu es sage, je pourrais même te ramener des petits gâteaux fait de mes mains." Montrant mes mains avec fierté, je les baisses. C'était n'importe quoi lorsque nous étions tous les deux et pourtant, c'était si agréable de ne penser à rien. L'acteur m'avait comme hypnotisé depuis notre rencontre, c'était incroyable, mais cette connexion ne date pas d'hier puisque je me suis toujours sentie proche de Peter Parker et puis mon premier rencard était au cinéma devant un spider-man et pas n'importe lequel, celui d'Andrew. Je me souviens encore du coup de coeur que j'ai eu pour l'acteur et me voilà maintenant avec lui à cette soirée, alors que nous avons tournés un film super et que j'ai eu la chance d'avoir cette scène magnifiquement touchante avec lui. La conversation dérive d'ailleurs rapidement sur ce qui a pu se passer sur ce tournage et je me dois d'être honnête avec lui, ce que je fais, car j'en ai besoin aussi. Je tourne la tête vers lui à ses paroles, je hoche la tête avec un sourire. "Merci, ça me touche beaucoup et c'est normal d'être respectueuse, ne pas l'être aurait été terrible, mais de ce côté là, il ne faut pas s'inquiéter, je sais me faire petite, la preuve après ce qui c'est passé." La preuve est qu'après ce baiser, je suis rester professionnelle et je ne l'ai plus ennuyer, surtout après avoir appris qu'il était en couple. Je me suis sentit tellement bête que j'ai préféré arrêter de l'ennuyer et l'approcher par respect pour sa relation. De toute manière, il ne restait plus beaucoup de tournage, quelques jours à peine donc j'ai pu continuer ma vie de mon côté même si je ne l'ai jamais oublier pour autant. Lorsqu'il m'annonce qu'il est célibataire, j'espère sincèrement que ce n'est en rien ma faute et je suis dans l'obligation de lui dire que je le suis moi aussi, parce que c'est la stricte vérité en plus, ça fait bien longtemps que personne partage ma vie, ayant préféré me concentrer sur ma carrière. Le dernier en date remonte à l'année deux mille vingt, preuve que je ne suis pas le genre à courir après n'importe qui. Je lâche un rire aux paroles d'Andrew. "Tom ? Non non, il y a rien entre nous. Tom est mon meilleur-ami. J'ai bien eu un petit crush à un moment, mais entre lui et moi ça a toujours été que de l'amitié. On a une relation assez spéciale et belle, mais il n'y aura jamais plus." Je me sentais dans l'obligation de me justifier. Pourquoi ? Je n'en ai aucune idée, mais je voulais qu'Andrew sache que le champ était libre, que j'étais seule et que personne partager ma vie. "Je suis d'ailleurs désolée pour ta rupture, j'espère ne pas y être pour quelque chose, je m'en voudrais à mort si c'était le cas." Je faisais référence à ce baiser. Peut-être qu'elle avait su et n'avait pas accepter, ce que je pourrais comprendre, mais je n'espérais pas, car je ne me pardonnerai jamais si j'étais à l'origine de la fin de leur histoire. Une légère brise vient me glacer le corps tout entier au point de me faire frissonné de la tête aux pieds. Lorsque l'acteur pose sa veste sur mes épaules, je le regarde sourire aux lèvres. "Merci c'est vraiment gentleman de ta part, j'apprécie." Il me tend ensuite sa main que je saisis rapidement et de l'autre j'attrape mes escarpins puisque j'ai changé de chaussures. Nous marchons dans ce jardin qui nous appartient pour la nuit, le ciel remplie d'étoiles, je me sens vraiment bien alors que minuit arrive à grand pas. Je ne pense plus à rien, de plus, ma main est toujours entrelacé à la sienne, je n'ai pas pensé à la lâcher et je n'en ai même pas envie puisque j'ai cette impression qu'elle est à sa place comme si ce qui me manquait pour me sentir entièrement vivante, c'est la présence de cet homme dans ma vie.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Calling women the weaker sex is defamation, it is the injustice of men to women. If non-violence is the law of humanity, the future belongs to women.


Contenu sponsorisé
(ZENDREW) Love shines under stars

Sauter vers: