AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Contexte Ils sont beaux, bronzés, glamours, attachants ou provocateurs, les stars, qu'on le veille ou non, font partie intégrante de nos vies. Nous sommes tous passionnés par ces célèbres faces, ces sourires plus ou moins francs et ces belles gueules qui valent des milles et des cents, mais vous êtes-vous déjà demandé ce que toutes ces paillettes peuvent bien cacher ? Hollywood semble trembler depuis l'arrivée fracassante de celle qui se fait surnommer 'la grande Moore'. Semble-t-il que la vipère a ouvert une voie inconnue pour tous les ouliés d'Hollwyood - lire la suite

Graphisme de Mrs Jay et codage réalisés par Felicis, coeurdelion et terrible. OH! est un forum célébrité ouvert en juillet 2014. Pas de lignes minimum, 1 RP tous les 10 jours.
Le Deal du moment : -53%
Logitech G635 Casque Gamer RVB Filaire
Voir le deal
69.99 €
anipassion.com

hello, pain in the ass (sydney)
Sebastian Stan
Sebastian Stan
forest fire in design
meli
153
acteur
nope
undercover
18.09.21 14:32

hello, pain in the ass
Your time is limited, so don't waste it living someone else's life. Don't be trapped by dogma – which is living with the results of other people's thinking.
Il y a des jours où la chance sourit et tout va bien et puis d’autres jours où ce n’est pas le cas et plus rien ne va. C’était ce qui arrivait justement à Sebastian qui semblait vivre un jour maudit. Il l’avait déjà un peu compris quand il s’était levé et qu’il avait malencontreusement posé le pied sur une bouteille de bière vide et qu’il avait fallu, en tout logique, se casser la jambe. Bravo, preuve qu’il avait bien fait de la boire et la laisser au sol par flemme de l’emmener dans la cuisine. Karma, vous avez dit ? Quelques heures plus tard, c’était son téléphone qui s’était éteint pour ne plus redémarrer, comme ça d’un clin d’œil. Il avait dû se dépêcher de se rendre au magasin pour s’en acheter un autre, un tout neuf qu’il avait évidemment les moyens de s’acheter mais bon… ça restait emmerdant. Surtout que plus un téléphone était neuf, plus il a avait de technologie dedans et il n’avait pas forcément envie de se casser la tête de suite. Tant pis, il avait foutu sa carte sim dedans et basta. Il devait se dépêcher parce qu’il avait un shooting à Venice qui allait bientôt démarrer. Un shooting sur la plage, c’était toujours sympa non ? Sauf qu’une nouvelle fois, la chance ne lui avait pas souri. En effet, il se retrouvait avec Sydney Sweeney comme partenaire et si être entouré d’une belle femme aurait pu être bien vu, ce n’était pas le cas de Sebastian qui la voyait avant tout comme un boulet qu’il se traînait au pied depuis bien trop longtemps. Pourtant, c’était lui le fautif dans l’histoire, lui qui avait encore trop bu et dit bien trop de choses sur la soirée passée avec Margot. Et évidemment, il avait fallu que ça arrive avec une telle profiteuse. Evidemment qu’elle en avait profité pour lui faire du chantage alors moins il la voyait, mieux il se portait. Manque de bol, il s’était engagé dans ce shooting et ne revenait pas sur ses engagements donc il devrait subir, pas le choix. Tout ça pour Margot… pour ne pas lui créer de souci parce que lui, il s’en fichait, il n’avait jamais eu honte qu’on lui prête telle ou telle relation, vraie ou non. Etant célibataire depuis un bon bout de temps, ça ne pouvait blesser personne, chose qui n’était évidemment pas le cas pour Margot qui était mariée. Qu’est-ce qu’il ne ferait pas pour protéger une personne qu’il apprécie, hein… Les femmes allaient être sa perte, la preuve. Il se retrouvait donc face à cette fille, celle qu’il tuerait volontiers et dont il jetterait encore plus volontiers le corps dans un ravin sans fond. « Sydney. » Pas de salut, de bonjour, de comment tu vas, oh non, juste son prénom dit de la manière la plus abjecte possible.
MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________

( sebastian stan )


Sydney Sweeney
Sydney Sweeney
too alien for earth
moon child. (she/her)
279
twenty four yo.
actress, itgirl, dog mom.
single lady, loves to mess up with men she shouldn't even mingle with in the first place.
KIDD (avatar) tumblr (gifs) siren charms (signature)
hello, pain in the ass (sydney) Tumblr_inline_qvgiazkE0C1t0yoye_500 hello, pain in the ass (sydney) Dfe2b23412fdef8bc12d9ba2404455de73b984c4 hello, pain in the ass (sydney) Tumblr_inline_qvgibdouNw1t0yoye_500
moon child

-----------------------------

hello, pain in the ass (sydney) Tumblr_ntsocgF2Wl1qbahz2o2_250
unchain my heart
if you see something in my eye, let's not over analyze, don't go too deep with it baby. it's raising my adrenalin, you're bangin' on a heart of tin, please don't make too much of it baby. it's just... a little crush, right ? not like I faint everytime we touch... right ?

23.09.21 17:03

hello, pain in the ass
Your time is limited, so don't waste it living someone else's life. Don't be trapped by dogma – which is living with the results of other people's thinking.
Assez paresseuse depuis son retour de France, Sydney avait un peu trop dormi ce matin-là, appuyant plusieurs fois sur la fameuse touche piège que tout le monde connaissait bien. Bien que de retour à Los Angeles, tout portait à croire que la blonde avait encore la tête dans les nuages de son anniversaire récemment fêté en bonne compagnie. Pas facile de croire que Johnny avait accepté qu'elle se tape l'incruste dans son petit séjour French Riviera et encore moins de devoir retourner au boulot. Pas qu'elle n'était pas habituée, ces dernières semaines avaient été chargées dans son agenda, entre promo pour The Voyeurs et ce festival à Venise mais justement, l'envie de procrastiner se faisait ressentir chez la jeune femme. Si elle n'avait pas son manager sur le dos pour la remettre dans le droit et ce malgré ses grognements du jour. Une séance photo l'attendait et il fallait bien que mademoiselle daigne pointer le bout de son nez. Une douche rapide, une tenue soigneusement choisie - le sens des priorités voyez - un bisou à son chien et elle s'engouffra dans le véhicule qui la conduisit sur les lieux du shooting photo. Pas assez professionnelle pour le coup, elle n'avait même pas cherché à demander des détails sur la séance, se disant qu'elle improviserait bien sur le moment, sa spontanéité et bonne humeur l'emportant d'ordinaire sur le reste. Mais aujourd'hui sa magie ne risquait pas de fonctionner, right Stan ? "Sebastian !" Se levant de la chaise où elle était en train de se faire maquiller, cheveux pigés dans des bigoudis, la blonde se fit un plaisir d'aller déposer un baiser bruyant sur chacune des joues de l'acteur, s'attardant peut-être un chouïa trop sur la commissure des lèvres du brun, toujours en discrétion. Pourquoi ? Déjà parce qu'elle voulait lui laisser sa trace de rouge à lèvres mais aussi parce qu'elle adorait le torturer depuis qu'elle connaissait son petit secret. Son dirty little secret. Son aventure avec sa collègue mariée qu'il lui avait avoué malgré lui. Nouvelle dont Sydney avait su tirer avantage, bien entendu. "Cette séance photo vient soudainement de devenir plus intéressante et souris un peu, à ton âge on marque encore plus vite chaton !" Petit clin d'oeil coquin avant qu'elle ne retourne se faire pomponner et ne ressorte de derrière le drap installé pour qu'elle se change. "Alors, qu'est-ce que t'en penses ? Et si tu pouvais me passer mes chaussures juste là, tu serais un amour..." Est-ce qu'elle aimait un peu trop la situation ? Certainement mais pas méchante dans le fond, elle prenait juste un malin plaisir à le tourner en bourrique. Et le draguer au passage, pourquoi ne pas lier l'utile à l'agréable, hein ?
MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________
- - open me up and cut me loose. I come with a purse and new shoes, am I your type? am I your type? I've got blonde hair and cherry lips. I'm state of art, I'm microchipped. Am I your type? Am I your type? (ss)
Sebastian Stan
Sebastian Stan
forest fire in design
meli
153
acteur
nope
undercover
28.09.21 17:56

hello, pain in the ass
Your time is limited, so don't waste it living someone else's life. Don't be trapped by dogma – which is living with the results of other people's thinking.
Le pire dans tout ça, c'était la familiarité que la jeune femme daignait avoir envers lui. Autant d'habitude ça ne l'aurait pas dérangé, même au contraire, il avait du mal avec les formules trop respectueuses, du gens à aller enlacer une personne quand celle-ci lui tendait une main mais là… c'était complètement différent parce qu'elle, il n'irait pas l'enlacer volontairement, elle c'était son boulet depuis cette fameuse soirée où il avait bien trop bu et dévoiler ce qu'il n'aurait pas dû. Depuis, il était l'esclave de cette connerie et par défaut, l'esclave de cette filles qui en profitait très bien, oh oui. Nul doute qu'il n'aurait guère pu trouver pire comme personne à qui dévoiler son secret. Il ne s'essuyait pas du tout discrètement le visage, là où les lèvres de la blonde s'étaient appuyées. Nul doute qu'elle avait dû y laisser des marques de rouge à lèvre et il ne voulait rien d'elle sur lui. « Milles excuses, j'ai du mal à sourire en compagnie de certaines personnes détestables. Tu sais, comme toi, quoi. » S'il était forcé de faire ce que la demoiselle voulait sous peine de voir son secret dévoilé, il ne se gênait pour être honnête envers elle et lui dire tout le mal qu'il pensait d'elle. Il se baissait alors pour tendre les chaussures à la jeune femme.« J'en pense rien du tout. » Si elle essayait de la draguer, ce n'était en aucun cas réciproque. Pourtant, Sebastian était de ce genre-là à adorer flirter avec les femmes, surtout les jeunes femmes mais il ne cautionnait pas le chantage exercé par la blonde et en cela, il lui était tout bonnement impossible de flirter avec elle. Son caractère le dégoûtait tellement que ça avait eu des répercussions sur le physique de la jeune femme qu'il ne trouvait pas du tout à son goût. Sans le chantage, sûrement que les choses se seraient passées autrement mais voilà, il existait bel et bien et il n'était pas question de l'ignorer. Il aimerait que les choses soient autrement, qu'il ne soit pas obligé de protéger Margot mais malheureusement, il ne pouvait pas infliger ça à la jeune femme ET à son mariage. C'était lui le fautif d'avoir tout raconter donc à lui de faire en sorte que ça ne s'ébruite pas. Si ça venait à se savoir et que Margot finissait blessée, jamais il ne pourrait se le pardonner. « Toujours aussi imbue de toi-même, je vois. Ca va cesser quand tout ce cinéma, exactement ? »
MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________

( sebastian stan )


Contenu sponsorisé
hello, pain in the ass (sydney)

Sauter vers: