-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

born to fly (sebastian)
OH HOLLYWOOD ! :: one way or another :: BANLIEUE DE LOS ANGELES :: LAX Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Camila Morrone
breathe me in
Camila Morrone
98 otherside (sarah)
born to fly (sebastian) Tumblr_p2k8xiXVuh1rhziwto6_250

24 years old.
freshly single, heartbroken.
actress and model.
lumos solem (avatar)
12.08.21 18:27

born to fly - @sebastian stan

Fuir. Parce qu'il n'y avait que ça qui pouvait la sauver du trou noir dans lequel elle allait finir par tomber. Tout était confus dans son esprit depuis cette fameuse soirée. Et la voilà qu'elle ruminait depuis vingt-quatre heures sur la plus grosse erreur de son existence. Son appartement était soudainement devenu trop petit pour pouvoir respirer, ou il s'agissait juste de la ville qui lui rappelait tout ce qui n'allait pas. Quoi qu'il en soit, Camila s'était réveillée avec une seule idée en tête, celle de partir, dans l'espoir d'avoir l'esprit un peu plus clair quant à ce qui allait suivre. Rien ne l'attachait à la cité des anges sur un niveau professionnel, encore moins sur le plan privé. Elle avait alors acheté son billet d'avion pour New-York dès son réveil, dont le départ était prévu pour le jour même en fin d'après-midi. Là où la famille de son père vivait, nul doute que ça lui ferait du bien. Valise fin prête, et son chien déposé chez sa mère, elle fut déposée ensuite à l'aéroport pour son avion qui décollait à dix-huit heures.
Bagage enregistré rapidement, et elle se sentait mieux au fur et à mesure que sa valise s'éloignait, signe que tout était fin prêt pour changer d'air. C'était en tout cas ce qu'elle croyait. Comme le sort semblait s'acharner et voulait la garder en ville pour la torturer, le panneau d'affichage annonçait qu'il y avait un retard et que l'avion en question ne serait là qu'au minimum une heure après le départ prévu. C'était donc agacée qu'elle partait s'asseoir au terminal noté sur son billet, et décidait de passer le temps sur son téléphone. Une dizaine de minutes passaient, et elle fut tirée de sa bulle lorsqu'une notification apparaissait sur son écran. Batterie faible. Rien de tragique, du moins jusqu'à ce qu'elle fouille dans son sac et qu'elle se rende compte que son chargeur n'y était pas. Shit. Elle avait tout emporté, sauf le plus important à ses yeux pour survivre à cette attente et au vol de cinq heures qui allait suivre. Elle soufflait comme une enfant, avant de regarder autour d'elle qui avait un iPhone en main, bien décidée à ne pas se laisser mourir sur cette chaise. Un autre téléphone de la même marque en vue, dont le propriétaire était un homme barbu de profil, assis à deux chaises d'écart d'elle. Lui n'était sans doute pas idiot au point d'oublier tout l'équipement qui allait avec son portable. « Excusez-moi.. Est-ce que je peux vous emprunter votre chargeur ? » le dérangeait-elle, d'un ton tout mielleux dans l'espoir qu'elle suscite assez de pitié chez cet homme. « Promis, je ne partirai pas en courant avec. » Elle rajoutait, avec un petit sourire.
Camila Morrone
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Stan
forest fire in design
Sebastian Stan
129 meli
born to fly (sebastian) 3858f89ccb2a59504d2dac4e72cdc2d716219246

nope
acteur
undercover
22.08.21 11:01
❝ born to fly ❞

-- ft @camila morrone

Sebastian avait parfois la sensation d’être plus dans un hôtel que chez lui tellement il passait peu de temps là-bas, il ne prenait même plus la peine de ranger ses affaires dans son armoire vu qu’il était toujours entre deux avions. Lorsqu’il revenait, il lavait le tout et le remettait dans sa valise, c’était bien plus pratique et moins une perte de temps. Cette fois-ci, c’était pour New York qu’il s’envolait et son rendez-vous étant assez serré, il ne pouvait pas se permettre de louper son vol alors en voyant que l’heure avait défilé à une allure de malade -merci les réseaux sociaux – il s’était pressé de se rendre jusqu’à l’aéroport avec ses affaires. Il n’était pas en retard, il était même arrivé au moment idéal, là où les gens commençaient à arriver mais pas la foule de dernière minute. Il avait ainsi pu passer assez rapidement parmi les diverses étapes d’enregistrement. Mais quand tout se passait bien, il fallait toujours que quelque chose arrive et alors que pour une fois il avait fait l’effort pour être en avance, voilà qu’il apprenait que le vol aurait du retard ? Damn ! Minimum une heure de retard qu’ils annonçaient. Bon, c’était loupé pour son rendez-vous. Il avait dû appeler son contact et tout annuler, malheureusement. Même s’il avait été tenté de faire demi-tour pour rentrer chez lui, il se disait qu’il était arrivé au bout alors il décidait malgré tout de le prendre ce vol et de profiter de son périple à New York pour se détendre un peu, aller voir des potes à lui qui vivaient dans la grosse pomme. Il était ainsi Seb, à voir le positif même dans les pires situations. Une fois ses appels passés, il était allé sagement s’asseoir sur un siège. Bien sûr, étant lui-même, il avait dû camoufler un peu son apparence pour ne pas avoir une horde de fans aux trousses alors bonjour casquette et lunettes de soleil. Mettant des écouteurs dans ses oreilles, il lançait une vidéo youtube afin de se divertir mais manque de bol, le divertissement devrait attendre. Voilà qu’on s’adressait à lui. S’il n’avait rien contre ses fans, à certains moments il aimait être tranquille mais visiblement ça n’avait aucun lien avec sa célébrité. Un écouteur enlevé, c’était son chargeur qu’on désirait et non lui. D’un naturel gentil, il haussait les épaules et tendait son chargeur à la jeune femme. « Oui bien sûr. Soit dit en passant, je pense courir plus vite que vous donc… » Au cas où lui viendrait l’idée de faire ce qu’elle avait dit qu’elle ne ferait pas, autant lui couper l’herbe sous le pied. Sebastian s’entraînant régulièrement et cette fille étant un vrai poids plume, c’était plutôt risqué pour elle de jouer avec le feu et il semblait important de lui en faire prendre conscience. Lui aussi aurait besoin de son charger à un moment donné, il ne fallait pas blaguer avec ça. Pour le moment, il planait à 80% donc il était safe normalement même si les vidéos pompaient pas mal. De toute façon, pendant un vol, il était plus lecture que musique. « Je vous surveille. »

_________________

( sebastian stan )


Sebastian Stan
Revenir en haut Aller en bas
Camila Morrone
breathe me in
Camila Morrone
98 otherside (sarah)
born to fly (sebastian) Tumblr_p2k8xiXVuh1rhziwto6_250

24 years old.
freshly single, heartbroken.
actress and model.
lumos solem (avatar)
28.08.21 21:13

born to fly - @sebastian stan

Si Camila avait toujours été plus mature que d'autres de son âge – une obligation lorsqu'on fréquentait quelqu'un de bien plus âgé – aujourd'hui c'était une qualité l'avait quittée. Pourquoi rester sur place et affronter ses problèmes, quand changer d'air lui faisait bien trop l'oeil. C'était de toute manière sa seule option, puisque rester enfermée allait sans doute la rendre folle. Hors de question de se rendre à une fête, puisque tomber sur une certaine personne était la dernière chose dont elle avait envie, et ce serait probable en sachant qu'ils avaient des amis communs. Non, quitter la ville durant les prochains jours pour s'aérer l'esprit était l'idéal. Elle ne savait pas tellement ce qu'elle attendait de ce séjour.. Davantage de clarté ? Bien qu'à ce stade, seule une épiphanie allait lui permettre de voir les choses de façon plus clair. Et évidemment, plus Cami avait envie de quitter la ville, plus une force divine lui retardait son départ et la voilà coincée à l'aéroport avec un téléphone bientôt éteint et son chargeur oublié. Une réelle honte pour une jeune femme de sa génération, ceux de son âge auraient probablement pensé à emporter tout le pack avant ême de penser à leur carte d'identité. Elle se voyait alors réduite à demander à quelqu'un près d'elle, qui avait la même marque de téléphone. Et alors qu'il lui répondait, elle se rendait compte de qui il s'agissait. Sebastian Stan, difficile de ne pas le connaître. Une belle surprise, mais pas au point de tomber à la renverse comme de nombreuses femmes l'auraient fait. C'était même plutôt marrant de croiser en réalité pour la première fois quelqu'un que l'on avait vu à travers un écran. Et ça avait été son cas, en fan de Marvel qu'elle était. Mais avec les célébrités qu'elle avait pu rencontrer et fréquenter depuis son enfance grâce à son ancien beau-père très connu, elle n'était plus tellement du genre à être impressionnée. Et puis, qui était plus impressionant que son petit-ami qui était l'un des acteurs les plus reconnus ? La pensée seule lui envoyait un pic au cœur, qu'elle décidait de chasser en se concentrant sur son interlocuteur du moment. « Ah, vraiment ? Vous êtes peut-être le soldat de l'hiver, mais j'ai aussi mes atouts. » lançait-elle, incapable de ne pas répondre à une taquinerie lancée. C'était bien le genre de choses qui animait une conversation, et il avait l'air d'avoir une bonne répartie. « Merci beaucoup. » Un sourire s'en suivait alors qu'elle attrapait le chargeur qui lui était tendu, pour le brancher à une prise entre eux. À ne pas oublier qu'il était son héro du jour, sans quoi elle aurait regardé le plafond en s'appitoyant sur son sort pour les prochaines heures. « Vous en faites pas, vous pouvez lire votre journal en ligne tranquillement. » Ça partait d'un bon sentiment, avec une légère pointe d'insolence.

Camila Morrone
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Stan
forest fire in design
Sebastian Stan
129 meli
born to fly (sebastian) 3858f89ccb2a59504d2dac4e72cdc2d716219246

nope
acteur
undercover
06.09.21 17:58
❝ born to fly ❞

-- ft @camila morrone

Sebastian croyait naïvement qu'il pouvait passer inaperçu dans une ville comme Los Angeles, sauf que non. Comme quoi on pouvait mettre tous les accoutrements que l'on voulait, ça ne servait finalement à rien.Pourtant, il continuait, estimant que ça le cachait tout de même davantage que s'il s'habillait normalement. Au fond, il fallait être à côté de lui pour le reconnaître et les gens ne s'approchaient pas forcément trop des autres, sauf quand ils n'avaient pas le choix.Ca ne faisait aucun doute que la jeune femme l'avait reconnu vu qu'elle l'avait appelé « le soldat de l'hiver ». Un petit soupir lui échappait, non pas qu'il n'aimait pas ses fans, loin de là même mais on ne sait pas sur qui on peut tomber, il y avait de tout parmi ses fans et parfois, certaines étaient effrayantes. Hors de question de se fier à la silhouette menue de la jeune femme, c'était parfois trompeur. Mais elle avait beau dire ce qu'elle voulait, il restait prêt à parier qu'il était le plus rapide des deux, lui qui passait tant de temps à la salle de sport pour perfectionner son physique. Avec les années qui passaient, c'était plus qu'important de toujours être au top et ça demandait forcément plus de travail que lorsque l'on avait vingt ans. « Quel genre d'atouts ? » Pour autant, Sebastian restait un gentleman et savait ô combien les femmes ne pouvaient pas se passer de leur téléphone alors s'il pouvait l'aider en lui prêtant son chargeur, il le faisait volontiers. Fort heureusement, une prise était située entre eux, rendant plus facile la surveillance - sait-on jamais hein. « Mon journal en ligne ? Vous m'avez pris pour un retraité ? » Nul doute qu'elle était insolente, chose mal venue sachant qu'il venait de l'aider mais au fond, c'était surtout divertissant et dans le contexte actuel, un peu de divertissement était toujours le bienvenu. Bon, dans n'importe quel contexte en fait.Pour autant, elle n'était pas comme ces femmes qui se jetaient sur lui en le reconnaissant, lui demandant un autographe ou… autre. Ça aussi c'était agréable. Ainsi, elle avait beau être insolente, ça ne le dérangeait pas, il y avait bien pire que ça alors quand on connaît pire, ça fait relativiser. Si son âge n'était généralement pas un sujet tabou, le temps qui passait à une allure folle le troublait parfois un peu et le faisait réfléchir sur sa vie, celle qu'il avait choisi mais dont il doutait pourtant de temps en temps, rien qui ne durait bien longtemps mais tout de même. Il lui suffisait de lire les divers messages envoyés de ses fans féminines pour regagner toute la confiance qu'il avait. Forcément que ça reboostait d'être décrit comme beau comme un dieu. Bien sûr, il gardait les pieds sur terre mais ça faisait du bien, personne ne pourrait dire le contraire. « Attention à ce que vous dites, jeune fille ! » Un sourire était né dans le coin de ses lèvres.

_________________

( sebastian stan )


Sebastian Stan
Revenir en haut Aller en bas
Camila Morrone
breathe me in
Camila Morrone
98 otherside (sarah)
born to fly (sebastian) Tumblr_p2k8xiXVuh1rhziwto6_250

24 years old.
freshly single, heartbroken.
actress and model.
lumos solem (avatar)
18.09.21 23:42

born to fly - @sebastian stan

Lorsque Camila avait eu en tête de quitter son appartement et voir d'autres horizons, camper dans un terminal de l'aéroport pour une durée indéterminée n'était pas tellement ce qu'elle avait en tête. Il fallait néanmoins composer avec. Dans son malheur, elle trouvait une lumière en la personne d'un acteur qui se trouvait aussi être un bon samaritain. « Pour que je puisse pas vous échapper au moment venu ? Faut pas rêver. » Un sourire malicieux s'en suivait. C'est qu'elle était pleine de ressources, Camila. Il ne savait juste pas à quel point, et sur qui il était tombé. « Non non.. J'ai seulement cru voir quelques rides. Désolée. » Plutôt culotté de sa part de parler d'âge, lorsque c'était la chose dont on parlait le plus lorsque ça concernait son couple. Et c'était peut-être pour ça qu'elle était aussi à l'aise à l'idée de blaguer là-dessus. Ainsi que d'échanger avec des personnes qui étaient bien au-delà de sa tranche d'âge, puisqu'elle fréquenter Leo et son entourage au quotidien. Et quelque chose lui disait que Seb avait l'air de partager un peu de son humour. En tout cas, c'était ce que son air amusé montrait. Et il n'avait toujours pas arraché le chargeur de la prise, preuve qu'il n'était pas très vexé. Tant mieux, parce qu'elle en avait bien besoin de son téléphone chargé pour passer le temps durant le vol. Mais même si ça arrivait, l'actrice était douée pour afficher sa mine la plus attristée possible, en s'excusant. Pas sûr que ça fasse effet sur un inconnu, mais c'était toujours à tester. « Et maintenant vous parlez comme un retraité.. Faut pas s'étonner de la confusion. » lâchait-elle de façon totalement insolente, en haussant les épaules. Un petit sourire s'en suivait néanmoins, preuve qu'elle n'était pas tant sérieuse. Une jeune fille ? Elle pouvait l'être oui, avec le comportement adéquat d'autant plus. « Du coup, votre voyage à New-York c'est pour un check-up cardiaque ? » L'opportunité était trop tentante pour laisser passer une énième taquinerie sur son âge. Qu'elle ne connaissait même pas réellement en réalité, bien qu'elle se doutait qu'il s'approchait de la quarantaine. En réalité, c'était son moyen de lui demander ce qu'il allait faire dans cette grande ville, sans paraître trop curieuse. Ce n'était pas tant ses affaires, mais échanger avec lui n'était pas tant désagréable et ça permettait surtout de passer le temps. Puisqu'ils n'avaient que ça, alors que l'avion n'était pas encore prêt pour les accueillir.
Camila Morrone
Revenir en haut Aller en bas
Sebastian Stan
forest fire in design
Sebastian Stan
129 meli
born to fly (sebastian) 3858f89ccb2a59504d2dac4e72cdc2d716219246

nope
acteur
undercover
23.09.21 18:23
❝ born to fly ❞

-- ft @camila morrone

Ah la jeunesse, que c'était beau à voir, surtout en la personne de jeunes femmes comme celle-ci, celles qui n'avaient peur de rien. Où donc était passé le respect, hm ? Lui s'en fichait à vrai dire mais sûrement que certains n'apprécieraient guère le ton qu'elle employait. Lui, il était cool, pas du genre à s'énerver pour rien, il en fallait d'ailleurs pas mal pour réellement l'énerver mais ce n'était pas une chose à tenter. C'est bien connu, les gens les plus calmes deviennent des monstres quand ils explosent, un peu à la manière d'un volcan.« Oui, tout à fait, je n'ai pas réussi à trouver un médecin digne de ce nom à Los Angeles et puis, New-York c'est plus chez moi que Los Angeles on peut dire. » Cela changerait peut être dans les années à venir, il avait beau habiter officiellement à Los Angeles, il avait passé bien plus de temps dans la grosse pomme que dans la ville des anges. New York avait une vibe différente des autres villes, quelque chose qui le faisait se sentir chez lui. A Los Angeles, c'était surtout plus pratique pour son job et puis, le soleil et la chaleur étaient agréables également. Chacun des deux villes avaient leurs points positifs et leurs points négatifs et il n'était pas question de faire un choix entre les deux de toute façon. Et si ça ne partait que d'une blague, il avait effectivement un médecin à New York mais il n'avait pas prévu de s'y rendre cette fois-ci vu qu'il semblait péter la forme. Bien sûr, ça pouvait changer à tout moment, on était jamais à l'abri de rien. « Et vous ? Vous allez retrouver un petit-ami, peut-être ? » Si elle était curieuse, lui aussi pouvait l'être sans le moindre problème et ce même s'il ne lui avait pas indiqué pourquoi lui-même se rendait à New York. Jouer sur le mystère était une habitude chez lui et il était généralement plus intéressé d'en apprendre davantage sur les autres que de se livrer sur lui-même. Après tout, sa vie n'était pas si passionnante que cela, il était juste un acteur, point final. En dehors du fait qu'il était célèbre, il restait un homme banal. Pas de petite-amie, de femme ou de gosse, rien d'exceptionnel et c'était très bien ainsi. Malgré l'approche des 40 ans, il ne rêvait pas de ces choses-là qui compliqueraient davantage sa vie qu'autre chose et lui évitait les choses compliquées. Ca lui permettait d'ailleurs de rester en bonne santé.

_________________

( sebastian stan )


Sebastian Stan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1 -
Sauter vers: