Le deal à ne pas rater :
20% sur tout dès 30€ d’achats
Voir le deal

Together under the stars • (Cowenstein)
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: EASTSIDE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ronen Rubinstein
let the ocean take me
Ronen Rubinstein
'Cause you're in Hollywood
Together under the stars • (Cowenstein) E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
carrière commencée le : 04/02/2021
interviews : 107 les crédits : @myself (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
14.04.21 2:10

≈ ≈ ≈
{ Together under the stars }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Ce soir était un soir particulier puisque j'avais invité Abigail à dîner et autant vous dire que j'avais une pression énorme. Depuis l'aéroport, nous avions beaucoup parler par messages échangeant sur divers sujets et le courant passer plutôt bien entre nous. La jolie rousse prenait de plus en plus d'importance dans ma vie au point qu'il m'arrive de sourire comme un idiot en répondant à un de ses messages et de regarder aussi ses projets. Il y a deux séries Netflix avec elle que j'ai commencé, il y en a même une où mes collègues sur le plateau de tournage m'ont pris en flague, depuis ils me charrie avec les fées, car oui j'ai regardé les Winx parce qu'Abbey joue dedans et qu'elle a le rôle principale, ça prouvait à quel point elle me plaisait hein, car c'était pas le genre de séries que je regardais d'habitude, mais je l'ai fait pour elle et j'en subissais les conséquences maintenant bien que ça me fait plus rire qu'autre chose. Actuellement, j'étais dans la série Sabrina, pareil Abigail était dedans et j'appréciais particulièrement son rôle l'a trouvant vraiment très jolie en Dorcas, j'en venais même à préféré Dorcas à Bloom, car Dorcas faisait plus adulte, du coup je ne m'en voulais pas de baver sur elle lorsque je regardais la série. M'enfin bon, j'étais partie faire des courses exprès pour le repas de ce soir, Abbey n'étant pas vegan, je ne lui avait pas imposé mon régime et après m'être renseigner auprès d'elle, j'avais acheté tous les ingrédients pour cuisiner son plat préféré, une pizza maison avec ce qu'elle aime et je m'en étais une vegan pour moi. Il y avait évidemment une entrée, j'avais fait une salade composée bien préparé avec pleins de choses dedans. J'avais aussi acheter du vin blanc parce qu'elle adorait ça alors que pour le dessert, j'avais choisi des parfaits à la fraise, un dessert léger et délicieux d'après ce que j'ai lu sur le net. Je mettais les plats dans les grands, je voulais la gâter et surtout qu'elle passe une bonne soirée, du coup je me donnais à fond et j'y étais d'ailleurs depuis ce matin ayant fait les courses et ensuite m'étant mis derrière les fourneaux en début d'après-midi. Une fois que tout était prêt, que les pizza étaient au four, les desserts ainsi que l'entrée au frigo, je me rendais jusqu'à ma chambre pour choisir ma tenue de ce soir, autant vous dire que je retournais limite tout mon dressing pour trouver ce qu'il fallait et j'ai finalement opté pour une chemise manche courte noir avec des motifs discrets accompagner d'un jean bleu foncé et de baskets noirs. Je posais tout sur mon lit alors que je filais sous la douche. Je ne traînais pas, car je ne voulais pas être en retard, une fois la douche terminée, je me sèche, je m'habille entièrement, me sèche les cheveux, me coiffe, mets mes bijoux ainsi que mes chaussures. Je retourne jusqu'en cuisine pour vérifier les pizza. Je pars ensuite préparer la table, vu le beau temps, nous allons manger sur la terrasse dehors, du coup je prépare quelque chose d'assez mignon avec des bougies tout ça. Je suis assez tendu, car je veux que tout soit parfait, en plus de ça, j'ai fait mon coming out il y a quelques jours m'affirmant comme bisexuel et j'en avais jamais parler à Abbey de mon orientation, du coup j'appréhendais un peu sa réaction bien que je savais qu'elle défendait la communauté, mais est-ce qu'elle accepterait de fréquenter quelqu'un de ne pas entièrement hétéro ? Ca c'était une autre histoire et ça m'angoissait assez, je devais me l'avouer, mais j'essayais tout de même de rester calme. La sonnerie retentit dans la maison, mes chiennes aboient, je pars ouvrir la porte en soufflant un bon coup totalement stressé et un sourire se dessine sur mes lèvres à la vue de la jolie rousse. "Hey Abbey, ça me fait tellement plaisir que tu ai accepté mon invitation, je t'en prie entre." Je me pousse de l'entrée, la laisse pénétré à l'intérieur de chez moi alors je referme la porte derrière elle. Je me tourne ensuite vers elle toujours tout souriant. "Tu es vraiment très jolie ce soir, bien que tu le sois aussi les jours aussi hein, m'enfin tu m'as compris." Qu'est-ce que ça se voyait que j'étais tendu comme un string, il fallait vraiment que j'arrête de stresser comme ça. Tout allait bien se passer se passer. J'avais fait un bon repas, mis une belle table, mis de la musique en fond sonore pour l'ambiance, le ciel était sans nuages donc aucune raison qu'il pleuve, tout allait bien se passer. "Est-ce que tu veux boire quelque chose ?" Dis-je en l'emmenant jusqu'à la terrasse pour qu'elle découvre le lieu où nous allons dîner, j'espérais vraiment que ça lui plairait et qu'elle appréciera cette soirée, car je me suis plié en cent pur lui faire plaisir.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Ronen Rubinstein
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Cowen
let the ocean take me
Abigail Cowen
'Cause you're in Hollywood
Together under the stars • (Cowenstein) 16dbb32b9222866050a5bbb1e1064cdf300b3ded
carrière commencée le : 05/02/2021
interviews : 61 les crédits : avatar @horyia & gif @all souls
23.04.21 22:27
Together under the stars
(Cowenstein)


Evidemment qu’elle était anxieuse Abigail après l’aéroport. Même s’ils avaient mis les choses à plat tous les deux et discuté par messages, la jolie rouquine appréhendait un peu cette soirée. Sa nature impulsive et son côté maladroit était loin de lui donner l’avantage dans ce genre de situation, à savoir un dîner auquel l’avait invité Ronen. Elle espérait sincèrement ne pas faire d’autres boulettes après l’histoire du Starbuck. Il s’était montré particulièrement compréhensif avec elle d’ailleurs suite à tout ça et ça ne faisait que confirmer l’opinion de la rouquine. A savoir qu’elle l’appréciait réellement et qu’elle n’aurait pas été contre le revoir, au contraire. Ce qui avait motivé sa décision de lui dire oui pour le dîner, ne prenant même pas le temps de réfléchir à cette question. Parce qu’évidemment qu’elle aimerait le revoir et encore plus à l’occasion d’un dîner où ils pourraient discuter tous les deux. La rouquine, après leur première rencontre, n’avait pas manqué de le suivre sur les réseaux sociaux, curieuse aussi d’en apprendre plus sur lui. Elle n’avait pas manqué d’ailleurs son coming-out, jugeant ça courageux et honnête de sa part mais n’ayant pas abordé le sujet avec elle, elle ne se voyait pas y faire allusion. Même ce soir d’ailleurs s’il n’abordait pas lui-même le sujet, Abigail n’allait pas lui en parler. Peut-être que c’était un sujet bien trop personnel pour lui pour qu’ils en parlent d’ailleurs et c’était ok quelque part, elle comprenait ça. Elle espérait malgré tout ne pas faire de gaffe ce soir par rapport à ça, de peur que Ronen s’imagine que ça changeait quelque chose entre eux maintenant. Même s’ils n’étaient pas un couple, qu’il ne s’agissait que d’un dîner il était aussi possible que cette annonce change quelque chose du côté de Ronen. Elle s’était posé la question plus d’une fois d’ailleurs après avoir accepté, espérant que tout se passe bien et qu’à la fin de la soirée Ronen veuille à nouveau la revoir. Mais justement s’il lui en parlait ce soir, peut-être que les choses avaient changé pour lui, peut-être même qu’il avait rencontré quelqu’un d’autre qui sait ? Ils n’étaient rien encore l’un pour l’autre et finalement tout était possible ce soir. Au lieu de se poser mille et une questions encore auxquelles elle n’aurait pas la réponse, Abigail s’était empressé d’aller prendre une douche pour penser à autre chose mais surtout être prête pour ce soir. Elle ne voulait pas arriver en retard, il ne manquerait plus que ça d’ailleurs. Sa douche l’avait aidé à se détendre, à penser à autre chose mais voilà maintenant qu’elle devait trouver quoi mettre ce soir. En serviette elle avait fouillé dans son armoire pour décider ce qu’elle porterait pour voir Ronen. Ce n’était pas un diner du type romantique mais plus casual donc sa tenue devrait refléter ça. Elle opta pour une robe blanche un peu fantaisie (clic) qui semblait assez casual pour ce genre de soirée sans trop en faire pour autant. Une fois habillée, elle se décida pour quelques bijoux qui allaient avec sa tenue, accompagna le tout d’un maquillage léger, n’aimant pas trop en faire. La voilà qui était prête à se rendre chez Ronen et après un dernier coup d’œil dans son miroir, elle quitta sa maison pour se rendre chez le jeune homme qui ne vivait pas loin de chez elle en n’oubliant pas les cookies vegan qu’elle avait préparé. Elle avait bien noté que Ronen l’était et comme elle ne voulait pas débarquer les mains vides, elle avait recherché une recette de cookies vegan, s’assurant que tous les ingrédients proposés l’étaient avant de se lancer dans la préparation. Sa boîte de cookies à la main, Abigail sonna à la porte d’entrée après avoir hésité quelques secondes. Finalement la porte s’ouvrit rapidement et aussitôt la rouquine offrit un sourire à Ronen, sincèrement heureuse de le revoir et de leur soirée qui s’annonçait. « Coucou Ronen… Je suis contente aussi que tu m’aies invité… C’est pour toi… » fit-elle en lui tendant la boîte de cookies. « Je ne voulais pas débarquer les mains vides alors voilà… Ils sont vegan ne t’en fais pas » s’empressa-t-elle d’ajouter avant de finalement entrer, une fois la boîte dans les mains de Ronen. Elle regarda tout autour d’elle et apprécia sincèrement la décoration sobre et classe du lieu avant de se tourner vers Ronen. « C’est vraiment très joli chez toi.. » Elle le pensait sincèrement, l’atmosphère confortable et sobre du lieu lui plaisait beaucoup. C’était clairement un endroit où on aimerait se retrouver après une journée de tournage. Ronen s’empressa de la complimenter sur sa tenue ce qui la touchait sincèrement et aussi la rassurait. Preuve qu’elle n’avait pas fait de faux pas pour ce soir en choisissant cette robe. Même s’il semblait un peu maladroit en le faisant ce qui la fit rire. « Oui j’ai bien compris, ne t’en fais pas… mais c’est très gentil à toi de me le dire » fit-elle amusée à l’intention de Ronen qui semblait un peu nerveux par rapport à cette soirée. « Tu n’es pas mal non plus si ça peut te rassurer… » ajouta-t-elle peu après en lui faisant un sourire. Elle évita de se questionner davantage sur la raison pour laquelle il semblait aussi nerveux et entra à l’intérieur, voyant déjà les chiennes de Rony venir l’accueillir. Elle les caressa chacune leur tour avant de suivre Ronen jusqu’à la terrasse où elle découvrit qu’il avait tout préparé pour qu’ils mangent ici, ayant même pensé aux bougies qui faisaient clairement penser à un repas romantique. Elle se souvenait avoir vu sur Instagram que Ronen semblait apprécier beaucoup plus l’extérieur, comme elle. Un point commun semblait-il qui lui faisait plaisir, preuve que tous les deux avaient des choses en commun. Et quelque part le signe qu’ils étaient fait pour s’entendre.  Il lui proposa de boire un verre et elle acquiesça. « Oui je veux bien, ça dépend ce que tu as… mais si c’est possible un verre de vin blanc ? Sinon je peux très bien boire de l’eau sans problème » Elle ne voulait pas paraitre exigeante non plus, surtout alors qu’elle venait d’arriver et donner envie à Ronen d’écourter ce diner alors qu’elle venait à peine d’arriver. Au contraire elle voulait vraiment que tout se passe bien, comme un signe qu’ils avaient eu raison d’arranger les choses à l’aéroport et de prévoir ce diner aujourd’hui.

code by black arrow
Abigail Cowen
Revenir en haut Aller en bas
Ronen Rubinstein
let the ocean take me
Ronen Rubinstein
'Cause you're in Hollywood
Together under the stars • (Cowenstein) E1acb3b46e628028d05530345bd359db6f575812
carrière commencée le : 04/02/2021
interviews : 107 les crédits : @myself (avatar), @hqroleplaygifs (gif profil), @myself (gifs signa), @siren charms (signature), @myself (crackship).
25.04.21 2:42

≈ ≈ ≈
{ Together under the stars }
crédit/ myself ✰ w/@Abigail Cowen

Voir cette jolie rouquine à ma porte ce soir alors qu'elle ne quitter pas mes pensées depuis cet accident au Starbucks me faisait sourire. J'étais vraiment content qu'elle soit là et de la soirée qui s'annoncer pour nous deux, j'avais fait en sorte que tout soit parfait pour elle, parce que je voulais qu'elle savoure ce soir et qu'elle apprécie ce dîner en ma compagnie. J'étais tout de même nerveux, car c'était notre premier vrai dîner, premier endroit ou il y aurait qu'elle et moi en plus de mes chiennes qui avait l'air de l'apprécier déjà en plus. Lorsque Abigail me tend la boîte avec les cookies, je suis surpris et aussi touché par son geste, je les observe, ils ont l'air vraiment délicieux. Je relève les yeux vers elle et lui offre à nouveau un sourire. "Merci à toi d'être venue et aussi pour les cookies, ils ont l'air excellent, je suis impatient de les goûter, en tout cas c'est vraiment très gentil à toi de les avoir fait." Je savais que la jeune femme n'était pas vegan, du coup qu'elle ai chercher une recette pour les préparer me toucher vraiment, c'était la preuve qu'elle s'intéressait quand même à moi et ça c'était positif pour moi puisque je m'intéressais aussi à elle. Je ne la voyais pas seulement comme une amie même si je me contenterais de ça si c'est ce qu'elle voulait, mais Abbey me plaisait vraiment beaucoup, elle le savait de toute manière, je lui ai dit à l'aéroport alors que je pensais que ce jour là, c'est elle qui finirait par me jeter son café à la figure, mais c'était pas arriver et c'était tant mieux. Mes filles viennent accueillir directement en faisant des léchouilles et la fête ce qui me fait vraiment sourire. "Oh merci, j'ai essayé de faire une ambiance un peu zen et cocooning tu vois pour qu'on se sente bien dans cette maison, du coup je suis ravis que ça te plaise." Je ne la quittais pas des yeux et je ne pouvais pas m'empêcher d'admirer sa tenue, elle était vraiment magnifique c'était dingue et à ses compliments je ne peux pas m'empêcher de rougir et de baisser la tête vraiment touché pour le coup. Je relève les yeux vers elle toujours le sourire aux lèvres alors que je ne la quitte toujours  pas des yeux puisque je n'y arrive pas. "Merci c'est adorable." Je pars poser les cookies à la cuisine alors que j'emmène ensuite la jeune femme sur la terrasse dans le jardin, on dînera là et niveau déco je me suis donner à fond aussi pour la table avec des bougies tout ça en espérant qu'elle apprécierait. J'étais un véritable fan de l'extérieur bien que j'aimais aussi ma cuisine puisque j'y passais énormément de temps, en bref ma maison était mon cocon et je m'y sentais vraiment bien. "Evidemment que j'ai du vin blanc, j'ai fait mes recherches sur ce que tu préfères jolie rouquine, je vais chercher ça tout de suite, installe toi." Je quitte quelques minutes la terrasse pour me rendre jusqu'en cuisine pour sortir de mon frigo la bouteille de vin blanc, je vérifie en même temps les pizza qui cuisent et c'est bientôt prêt tant mieux. Après avoir ouvert la bouteille, je pars rejoindre Abigail, je serre deux verres, lui tend le sien, attrape le mien en posant la bouteille et me tourne vers elle. "À cette soirée ensembles." Nous trinquons tous les deux alors que je bois quelques gorgés de mon verre, je le repose ensuite sur la table. "J'ai une surprise pour toi." J'attrape le sac qui était poser près de ma chaise et je lui tend pour qu'elle puisse l'ouvrir. "Malgré le fait que tu m'es assurer que tu ne m'en voulais pas pour le t-shirt que j'ai détruit à cause de mon café, j'ai fait pratiquement toutes les boutiques de L.A, je n'ai malheureusement pas trouver le même modèle, mais j'espère que celui-ci te plaira en tout cas." (clic). J'étais anxieux j'avoue qu'elle n'apprécie pas mon cadeau, mais je me devais de lui racheter quelque chose après la catastrophe de son t-shirt. J'ai été sur son instagram pour voir à peu près qu'elle style de vêtements elle portait et je pense ne m'être pas trop mal débrouiller pour le choisir, du moins je l'espère. "Si jamais il ne te plaît pas, je... j'ai encore le ticket, tu pourras le changer sans problème." C'était dingue à quel point j'avais la pression pour mon coming out, mais aussi pour ça, car je ne voulais en aucun cas la décevoir, bien au contraire. C'est pour ça que je n'hésitais pas à me resservir du vin après avoir fini mon verre, j'étais vraiment stressé, car depuis ma rupture avec Jessica, j'étais pas habituer à avoir des rendez-vous moi, j'ai perdu clairement l'habitude et puis, elle ne voudra peut-être pas d'un gars qui n'est pas à cent pour cent hétérosexuel aussi, la plupart des filles préférant ça plutôt que quelqu'un qui pourrait aimer les deux sexes, du coup je suis stressé à un point que je bois mon vin comme si c'était de l'eau. "Je vais vérifier le repas et chercher les entrées, je reviens tout de suite." Un dernier sourire à la jeune femme et je m'éclipse jusqu'à ma cuisine, je souffle un bon coup en posant mon verre après l'avoir bu cul sec et me passe une main dans les cheveux en me chuchotant pour moi-même de me détendre, que tout va bien se passer. Je me dirige jusqu'au four que j'ouvre, les pizza ne sont pas encore prête, du coup en attendant, je sors les entrées du frigo et je me dirige jusqu'à la terrasse. "J'espère que tu apprécieras l'entrée que j'ai préparé." Dis-je en déposant une assiette super bien préparée devant la jeune femme, je m'installe à ma place en face d'elle et essaie de me détendre, manger va me faire du bien même si être en face de celle qui me fait craquer me fou quand même une pression énorme. "Bon appétit beautiful." Dis-je en commençant à manger alors que le repas s'enchaîne, que j'emmène le plat principal après l'entrée ainsi que le dessert et une fois le repas terminé. J'invite Abigail à se poser sur les fauteuils dans mon jardin avec nos verres et la bouteille, je ne la quitte pas des yeux. "J'espère que tu passes une bonne soirée ? Parce qu'elle est loin d'être terminée." Dis-je en ne la quittant pas des yeux alors que je lui montre le jacuzzi au loin dans mon jardin. Nous sommes assis l'un à côté de l'autre, le ciel est remplis d'étoiles, les températures sont idéals donc un jacuzzi serait parfait si elle est d'accord bien sûr.

_________________
02490248d862474cfbacfc34d80f11a30652d9b9.gifv 355cf06238d105325ffd9ff14b0e67703ce38bfc.gifv
- - Don't need permission. Made my decision to test my limits cause it's my business, God as my witness. Start what I finished. Don't need no hold up. Taking control of this kind of moment.

Ronen Rubinstein
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Cowen
let the ocean take me
Abigail Cowen
'Cause you're in Hollywood
Together under the stars • (Cowenstein) 16dbb32b9222866050a5bbb1e1064cdf300b3ded
carrière commencée le : 05/02/2021
interviews : 61 les crédits : avatar @horyia & gif @all souls
16.05.21 15:41
Together under the stars
(Cowenstein)


Si elle était contente d’avoir accepté l’offre à venir dîner de Ronen, ça ne voulait pas dire non plus qu’elle n’appréhendait pas cette soirée. Les deux précédentes fois où ils s’étaient vu, c’était accidentel contrairement à ce soir. Surtout après le coming-out de Ronen, la rouquine se demandait aussi comment tout ça allait se dérouler sachant qu’il ne lui en avait pas parlé encore dans les messages qu’ils s’étaient échangé. Aussi elle ne se voyait pas aborder le sujet et comptait bien sur cette soirée prévue entre eux pour qu’à un moment ou un autre le sujet soit abordé. Ne voulant arriver les mains vides, c’est avec une boîte de cookies à la main qu’elle toqua finalement chez Ronen, toujours un peu nerveuse par rapport à cette soirée. Et à la manière dont les choses pourraient tourner par la suite. Ronen sembla apprécier l’intention en tout cas. Abigail lui offrit un sourire à son tour. « Je suis contente aussi que tu m’aies invité ce soir… J’espère que tu apprécieras et si tu veux, je te dirai où j’ai trouvé la recette… » Sachant qu’il était vegan, elle avait bien pris soin de trouver une recette avec des ingrédients qui l’étaient parce que même si elle ne l’était pas Abigail respectait le mode de vie choisi par Ronen. Elle-même ne s’était jamais vraiment posé la question de le devenir ou non, ne pas l’être semblait être la norme quelque part dans sa famille, dans ses proches mais peut-être qu’au contact de Ronen justement elle en apprendrait plus sur le sujet et qui sait déciderait même de sauter le pas en devenant végan à son tour. Les chiennes de Ronen ne tardèrent pas à venir l’accueillir, toujours aussi gentilles avec elle, tant mieux d’un côté avant de finalement qu’elle ne se mette à admirer la décoration de Ronen. C’était la première fois qu’elle venait chez lui d’ailleurs et elle pourrait ainsi en savoir plus sur qui il était en voyant la décoration qu’il avait choisie. Elle ne manqua pas de lui dire que la décoration lui plaisait beaucoup au passage. « C’est sincère et c’est réussi… il faudrait être difficile pour ne pas aimer… » fit-elle lui offrant à nouveau un sourire. Elle était sincère, elle appréciait beaucoup l’ambiance qu’il avait choisie et qui avait l’art de faire sentir comme à la maison à peine arrivée. Elle réalisa d’ailleurs qu’elle n’aurait pas été contre passer plus de temps ici si c’était possible à l’avenir. Mais tout ça dépendrait de cette soirée et de comment elle se déroulerait. Ronen s’éclipsa pour aller déposer les cookies à la cuisine avant de finalement la guider jusque sur la terrasse où il avait tout préparé pour leur diner. La rouquine était impressionnée qu’il ait pris toute cette peine pour elle accompagnant même sa décoration de chandelles. Il lui demanda rapidement ce qu’elle voulait boire et si elle avait une préférence pour le vin blanc, elle n’aurait pas non plus été fâchée de devoir se contenter d’eau ou d’autre chose parce qu’elle ne se voyait pas exiger quoi que ce soit durant cette soirée. A la réponse de Ronen qui lui assura avoir du vin blanc, elle lui offrit un sourire. « Tu as tout prévu on dirait… » fit-elle avant qu’il ne disparaisse chercher tout ça en cuisine. Elle s’installa à table en l’attendant et à son retour alors qu’il leur servait chacun un verre elle ne put s’empêcher de le taquiner. « Tu as dit que tu as fait des recherches sur moi, je devrais être flattée ou bien m’inquiéter ? » lui demanda-t-elle en acceptant le verre qu’il lui tendait avant de trinquer avec lui. « Une très bonne soirée je pense... » Elle but une gorgée de son verre, appréciant le vin très bon qu’il avait choisi et le reposa sur la table lorsque Ronen lui annonça avoir une surprise pour elle. « Une surprise ? Tu veux dire en plus de tout ce que tu as déjà préparé ? C’est vraiment très gentil de ta part, je ne suis pas sûre de mériter tout ça… » Encore plus quand elle repensait à leur dernière rencontre, à l’aéroport où elle avait conscience de s’être mal comportée face à lui. Elle accepta malgré tout le sac qu’il lui tendait curieuse de voir de quoi il s’agissait exactement avant de sortir ce qu’il lui avait acheté. Surprise et touchée qu’il ait pris la peine de lui acheter carrément un chemisier pour remplacer son t-shirt elle releva les yeux vers lui. « C’est vraiment trop… il ne fallait pas c’était juste un t-shirt et un accident c’est oublié depuis… Tu as pris beaucoup de peine pour moi et ça me touche beaucoup, merci Ronen… » fit-elle en lui offrant un sourire, réellement touchée par son geste. Qu’il ait pris toute cette peine pour elle, sachant qu’il avait dû prendre un temps fou pour essayer de retrouver un t-shirt identique au sien. Elle replia le chemisier en question avant de s’approcher de lui pour déposer un baiser sur sa joue pour la peine. « Ce ne sera pas nécessaire de le changer il me plait beaucoup merci encore une fois pour ce beau cadeau » Elle espérait ne pas l’avoir mis mal à l’aise avec ce bisou improvisé mais elle tenait vraiment à le remercier pour son geste qui la touchait réellement. Surtout qu’il n’était pas obligé, l’incident du t-shirt étant déjà oublié pour elle. Mais quelque part ça la confortait aussi dans l’idée que Ronen était quelqu’un de bien, un « vrai gentil » ce qui était tout de même assez rare à Hollywood de ce qu’elle avait pu en voir jusqu’à maintenant. Elle ne regrettait finalement pas qu’ils se soient recroisés à l’aéroport parce qu’autrement elle n’aurait pas pu se rendre compte que Ronen était vraiment quelqu’un de spécial, malgré la notoriété et les fans, il restait quelqu’un de sincère et surtout naturel. Ce qui lui plaisait beaucoup, n’étant pas particulièrement fan elle-même du mode de vie hollywoodien, au contraire la rouquine préférait avant tout la simplicité. Après avoir remis le chemisier dans le sac pour éviter qu’il ne se salisse, Ronen s’était de nouveau éclipsé en cuisine pour vérifier son plat. Elle n’avait pas manqué de le voir boire son verre de vin rapidement, se demandant ce qui en était la cause. S’il s’agissait de son bisou qui l’avait perturbé, lui faisant douter qu’elle avait bien agi ou bien s’il y avait une autre raison qu’elle allait sûrement découvrir durant le diner. Malgré tout si Ronen n’abordait pas le sujet, elle ne comptait pas le faire, préférant lui laisser le temps de décider s’il devrait ou non parler de ce qui semblait le tracasser. Que ce soit lié à elle ou non, elle pouvait de toute façon lui offrir une oreille attentive et qui sait peut-être l’aider. Il réapparut peu après avec les entrées et Abbey lui offrit un sourire en le remerciant pour ce qu’il venait de déposer devant elle. Elle releva les yeux de son assiette sourire aux lèvres « Merci… ça a l’air très bon ce que tu as préparé, c’est végan ? » demanda-t-elle plus par curiosité qu’autre chose, intriguée aussi maintenant qu’elle savait qu’il l’était. Elle avait aussi envie d’en apprendre plus, car ça signifierait en apprendre plus aussi sur Ronen sachant qu’il semblait réellement passionné par la cuisine. « Bon appétit à toi aussi Ronen » fit-elle ne le quittant pas des yeux avant de finalement se décider à goûter. Et effectivement ce qu’il avait préparé lui semblait vraiment très bon. Le repas se déroula assez vite suite à ça, la rouquine appréciant ce qu’il avait préparé et la conversation qui avait découlé naturellement durant le dîner. Rien de sérieux pour autant, peut-être pas encore prêts tous les deux à parler de choses un peu moins légères comme la raison de la nervosité de Ronen. Pourtant Abigail avait apprécié malgré tout de voir qu’ils s’entendaient tous les deux même sur des sujets aussi simples sans gêne ou quoi que ce soit d’autre qui puisse leur faire se demander s’ils avaient eu raison ou non de se lancer dans ce diner. Et pour le moment elle était loin de regretter acceptant l’offre de Ronen d’aller s’asseoir dans les fauteuils de jardin sous le ciel étoilé. Son verre à la main elle se tourna vers lui et lui offrit un petit sourire. « J’avoue que je ne suis même pas étonnée que tu me proposes ça, ni même quand tu m’as dit de prévoir un maillot parce que sur Instagram à chaque fois tu es toujours dans l’eau… Avoue-moi la vérité tu étais une sorte de poisson dans une vie antérieure ? » lâcha-t-elle amusé à sa remarque alors qu’il lui montrait déjà son jacuzzi. « Mais pour te répondre, je passe une très bonne soirée grâce à toi, merci de m’avoir invitée et d’avoir préparé tout ça… Tu as vraiment mis les petits plats dans les grands, pour moi et je suis vraiment touchée que tu aies fait tout ça…surtout que tout n’a pas très bien commencé avant ça donc ça rend encore plus spécial tout ce que tu as fait ce soir » fit-elle en osant déposer une main sur la sienne qu'elle retira peu après, soucieuse de ne pas en faire trop non plus au risque de le mettre inconfortable. « Mais on peut totalement continuer la soirée dans le jacuzzi, la température est parfaite pour ça et puis je ne voudrai pas te laisser trop longtemps éloigné de l’eau » le taquina-t-elle amusée par l’intérêt qu’il semblait éprouver pour l’eau, son jacuzzi ou sa piscine. Et si elle devait être totalement honnête elle trouvait ça mignon chez lui, ça ne le rendait que plus humain et plus intéressant aussi, poussant la rouquine à vouloir en savoir toujours un peu plus sur lui pour vraiment apprendre à le connaître.

code by black arrow
Abigail Cowen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
'Cause you're in Hollywood
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: