-33%
Le deal à ne pas rater :
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W – Bluetooth (via ODR)
109.99 € 163.51 €
Voir le deal

sad deal (ty)
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: NORTHEAST :: L.A. Hangar Studios Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Zhao Jang
CEO.000.000
Zhao Jang
'Cause you're in Hollywood
sad deal (ty) E464a3d1e0fe9a43b8a224ef3d26643aefe0aa26
☆ carrière commencée le : 23/01/2020
☆ interviews : 588 ☆ les crédits : merci everdosis pour l'avatar.
30.03.21 15:12


sad deal


¦ @ty seong


Être journaliste photo pour un site, c’était rentable quand il y avait de quoi écrire. C’était sans doute pour cette raison que Zhao s’était spécialisé dans l’art de l’infiltration. Il n’était pas rare d’ailleurs qu’on puisse le voir dans certaines soirées de gala où il se contentait d’être un simple serveur au milieu de ces célébrités. Qui se méfiait d’une telle personne? Personne, les stars avaient tendance à penser que le monde leur appartenait et quelle joie, il se faisait de raconter les déboires de l’une d’elles. Certaines devraient vraiment arrêter de boire, mais en même temps s’ils décidaient de le faire, il n’aurait pu rien à écrire n’est ce pas?
Néanmoins, dernièrement il avait adopté une autre casquette. Il était dans le milieu du cinéma, enfin à moitié, Zhao était bien à l’abri dans un coin sombre pour qu’on le remarque. Il apportait juste le café au réalisateur et c’était bien suffisant. C’était assez fatiguant de devoir se comporter comme un fidèle petit chien pour en plus devoir travailler plus que ça. Mais au moins, ce métier lui permettait de croiser différentes stars et certaines avaient tendance à confondre leurs personnages de leurs vraies vies. Le journaliste avait pu tomber sur un couple qui s’embrassait en dehors du tournage, et bien entendu l’homme en question était déjà marié à une autre. Que ce monde était rempli d’hypocrites. Zhao les détestait, ils étaient tous comme son père. Ils se croyaient irrésistibles et après avoir obtenu ce qu’ils souhaitaient de la fille, la laissèrent tomber. Elle et son enfant.
Serrant les poings, le jeune japonais était en train de taper du pied devant la machine à café. Cela ne servait à rien de penser à ça maintenant, hormis l’énerver. Le sujet du paternel avait toujours été un sujet délicat pour lui depuis qu’il l’avait appris. Pourtant, il n’en voulait guère à ses parents de lui avoir caché cette vérité, à ses yeux son père adoptif était son vrai père, celui qui l’avait élevé. Peu importe le nom de son foutu géniteur. Le jeune homme n’avait pas encore eu l’occasion de le croiser mais il espérait y parvenir tôt ou tard. Un jour, il allait le rencontrer et il pourrait ainsi se venger de la peine qu’il avait pu infliger à sa mère. Il allait lui briser sa fichue carrière. La cafetière fit un son lui montrant qu’elle avait son travail. Levant les yeux au ciel, il se dirigea, café à la main, vers la loge du réalisateur. Sans frapper, il entra. “Voilà votre café.” Aucune raison de se cacher, l’autre était au courant qu’il n’était point un réel assistant, transporteur de café.


HERESY.

_________________

--- day of hearts broken.
Zhao Jang
Revenir en haut Aller en bas
Ty Seong
breathe me in
Ty Seong
'Cause you're in Hollywood
sad deal (ty) Original
☆ carrière commencée le : 01/01/2021
☆ interviews : 165 ☆ les crédits : nuit d'hiver
05.04.21 15:46
❝ sad deal ❞

-- ft @zhao jang

Pause bien méritée pour le réalisateur. Le boulot était fait et quand c’était le cas, chacun avait le droit à une bonne pause, lui le premier. N’ayant pas vraiment envie de se faire harceler pendant sa pause, qu’il souhaitait volontairement solitaire, il était retourné à sa loge et attendait patiemment que son « assistant » vienne lui apporter son café. Café qui semblait se faire attendre… L’attendait-il vraiment patiemment ? Il profitait de l’attente pour allumer son téléphone et aller voir les dernières actualités, alléchantes ou non. Rien de bien intéressant aujourd’hui, c’était triste. Lassé, il éteignait à nouveau son téléphone qui ne lui servait pas pendant qu’il travaillait. Il ne souhaitait pas de divertissement pendant son travail donc ça restait difficile de le joindre dans ces moments-là. Il n’avait pas à être disponible H24 donc les gens attendraient, personne ne méritait qu’il réponde immédiatement de toute façon donc pourquoi changerait-il ses habitudes ? A peine le téléphone rangé que la porte s’ouvrait pour laisser apparaître Zhao. Bien que ce dernier avait l’habitude de ne pas frapper, ça ne serait pas digne de Ty de ne rien dire à ce sujet. « Je vois que tu ne connais toujours pas le principe de frapper à la porte… J’aurais pu être nu, ou pire. » Ou pire, oui. On ne savait pas vraiment ce que les gens faisaient dans leurs loges, c’est pour ça que tout le monde frappait avant d’entrer en principe. Tout le monde sauf lui, visiblement. Il avait beau parler, Ty savait qu’il continuerait de rentrer sans frapper, tout petit emmerdeur qu’il était. A croire que rien ne pouvait le faire changer d’avis quand il avait décidé quelque chose. Un peu comme Ty. C’était sûrement pour ça qu’ils s’étaient liés tous les deux et que le réalisateur ne l’avait pas viré en apprenant qu’il n’avait rien d’un vrai assistant. A vrai dire, à part amener le café, ses capacités n’allaient pas plus loin dans le monde du cinéma, sauf celles d’être un excellent acteur évidemment. Mais tout le monde n’était pas capable de berner Ty donc il l’avait cramé assez facilement. Lui, il s’en fichait à vrai dire, Zhao pouvait bien faire ce qu’il voulait tant qu’il lui apportait son café en temps et en heure. Il n’allait pas à se mettre à surveiller toutes les personnes qui bossaient pour lui sinon il n’en finirait pas et il avait clairement mieux à faire de ses journées.  « Alors, quoi de neuf ? »

_________________

Ty Seong
Revenir en haut Aller en bas
Zhao Jang
CEO.000.000
Zhao Jang
'Cause you're in Hollywood
sad deal (ty) E464a3d1e0fe9a43b8a224ef3d26643aefe0aa26
☆ carrière commencée le : 23/01/2020
☆ interviews : 588 ☆ les crédits : merci everdosis pour l'avatar.
14.04.21 11:54


sad deal


¦ @ty seong


Voilà qui se retrouvait à jouer à l’assistant. Qu’est ce qui ne fallait pas faire pour avoir quelques scoops franchement. Décidément si un jour, il devait changer de métier, Zhao n’aurait aucun mal à se reconvertir. Avec cette carrière de journaliste, il avait dû s’adapter et il avait souvent revêtu divers métiers pour pouvoir avoir de quoi écrire. Toujours en rapport avec les célébrités sinon cela n’aurait aucun sens. Il était là pour leur pourrir la vie et non pour faire de la décoration autre part. Certes, il y avait eu de nombreuses fois où il avait été obligé de serrer des dents vu le comportement de certains. Cela arrivait souvent lorsqu’il jouait au petit serveur dans les cérémonies, il n’était qu’un petit chien qui devait accourir pour leur remplir leur verre. Détestable vraiment. Par chance, il parvenait toujours à se venger ce qui lui provoquait un certain plaisir, il devait le reconnaître. Parfois encore plus qu’une partie de docteur dans un lit, c’est pour dire à quel point son métier lui plaisait.  
Si tu avais été nu, j’aurais sûrement hurlé.” dit-il en laissant apparaître une grimace prouvant ses mots. “Et je préfère effacer cette vision de mes pensées, merci. A moins que tu ne cherches juste à me faire vomir, c’est tout ce que tu vas arriver à faire. Garde tes habits sur toi quand je suis là, pour ma santé mentale.” Zhao secoua la tête, s’appuyant contre le mur maintenant qu’il lui avait enfin apporté son café. Ce n’était tout de même pas de sa faute s’il s’était laissé distraire par un duo de comédiens. Il avait senti venir le coup du scoop et il avait oublié de jouer au parfait assistant. Une chance qu’il soit au courant au final, nul doute qu’il se serait fait vite viré à coup de pieds aux fesses. “Oh pas grand chose, je crois juste que l'acteur principal se tape sa collègue mais rien d’affolant. J’espère juste que sa femme ne va pas débarquer dans sa loge à l’heure actuelle. Là, ce sera elle qu’on entendra hurler." dit-il en pouffant de rire.


HERESY.

_________________

--- day of hearts broken.
Zhao Jang
Revenir en haut Aller en bas
Ty Seong
breathe me in
Ty Seong
'Cause you're in Hollywood
sad deal (ty) Original
☆ carrière commencée le : 01/01/2021
☆ interviews : 165 ☆ les crédits : nuit d'hiver
Aujourd'hui à 15:27
❝ sad deal ❞

-- ft @zhao jang

Les sourcils du réalisateur se soulevaient doucement, un air surpris et des yeux qui fixaient ceux de son « assistant ». « Hurlé carrément ? Tu ne m’as jamais vu nu, ça se voit ! » Et il ne le verrait probablement jamais nu, d’ailleurs. Entre eux, c’était uniquement professionnel et il évitait de mélanger les deux. Evitait. Mais parfois ça arrivait. Ty étant un homme, les limites étaient parfois un peu floues, surtout quand il y avait de l’alcool en jeu mais la plupart du temps, il veillait à séparer les deux tout de même. Avec Zhao en revanche, il n’y avait pas de limite à franchir. Certaines choses se sentaient et là, il sentait bien que ça n’irait pas plus loin que la relation qu’ils avaient actuellement. Ils se rendaient quelques services bien que Ty avait l’impression que le journaliste y gagnait bien plus que lui qui au final, n’avait que de quoi boire et quelques potins en avant-première. Curieux comme il était, forcément qu’il aimait savoir ce qui se tramait et plus c’était dramatique, plus il aimait. « En même temps… comment lui en vouloir ? Travailler avec des jolies filles, ça tenterait plus d’un homme. C’est pour ça qu’il ne faut pas s’engager dans des relations sérieuses, ça ne dure jamais et on est obligé de se cacher pour coucher avec d’autres, c’est tragique. » Lui n’avait jamais été le genre à se caser et il priait chaque jour pour que ça ne change jamais. Se limiter à une seule personne pour le restant de sa vie ? Nope. Ça lui donnait des vertiges plus qu’autre chose. Lui, il aimait être libre, pouvoir sortir et finir dans n’importe quel lit pour le plaisir sans risquer blesser quelqu’un, bon sauf si la personne était en couple ou mariée évidemment… mais lui n’y pouvait rien à ça. A quoi bon se faire du mal avec toutes ces tentations partout ? Il pardonnait les infidèle. En revanche, il ne pardonnait pas les pères qui abandonnaient leurs enfants. Fauter ok mais assumer, c’était primordial. « Prions pour qu’il ne fasse pas un gosse à cette pauvre fille. »

_________________

Ty Seong
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
'Cause you're in Hollywood
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: