AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Table moderne en bois massif – Alkove
350.95 € 789.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -48%
Camera Surveillance Bébé WiFi sans ...
Voir le deal
25.99 €

OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
i think you're fucked up (jodelle)
Tom Felton
too alien for earth
Tom Felton
i think you're fucked up (jodelle) XSE0YJsz_o
☆ carrière commencée le : 01/01/2021
☆ interviews : 35 ☆ les crédits : lilou silver
i think you're fucked up
Quand Tom arrivait à sa voiture, il faisait déjà nuit noire. Il venait tout juste de terminer une journée assez longue durant laquelle il avait tourné pour un nouveau film et ça avait duré plus longtemps que prévu. Entre les quelques incidents et le buffet de fin de journée amplement mérité, forcément il n’avait pas pu partir plus tôt qu’il ne l’avait fait. Il n’était pas trop fan de la conduite nocturne, entre le manque de visibilité et les phares des autres automobilistes en pleine tronche, il fallait tout le temps être vigilant et sachant qu’il était dans un état de fatigue, ça n’arrangeait trop rien. En plus, de nuit, il ne pouvait même pas profiter de la super vue de l’océan et c’était vraiment dommage sachant qu’il avait acheté une maison proche de l’eau exprès pour la vue. Mais tout ne pouvait pas être toujours parfait, clairement. Alors qu’il roulait à une vitesse se situant dans la légalité, tout juste à la limite de l’acceptable le temps passait et il écoutait la radio un peu. A cette heure-là, la densité de voitures était moins importante, c’était un point positif au final. Alors qu’il continuait son chemin, son regard tombait sur une jeune femme d’une vingtaine d’années visiblement qui faisait du stop. Sa stature avait l’air un peu titubante, montrant un degré d’alcool dans le sang probablement trop important bien qu’il était sûr de rien. Au cas où, il préférait s’arrêter à sa hauteur. Ce n’était généralement pas son style de prendre des auto-stoppeurs mais là, il s’agissait d’une jeune femme toute seule et sa conscience l’avait empêché d’ignorer la jeune femme. Qui sait sur quel malade elle pouvait tomber… Il avait été faible et maintenant que sa voiture était arrêtée, c’était de toute façon trop tard pour repartir. Il baissait la vitre du côté passager et baissait la tête afin de pouvoir voir les yeux de la jeune femme, brune visiblement. « Bonsoir, vous avez besoin de quelque chose ? » C’était malgré tout triste de voir une jeune femme toute seule en pleine nuit ainsi. C’était aussi vraiment dangereux. Combien de faits divers de meurtres commençaient ainsi ? Des tonnes ! C’était aussi ça qui l’avait fait s’arrêter. Au moins, avec lui, il était sûr qu’elle était en sécurité et qui sait, peut être qu’il aurait contribué à éviter un meurtre supplémentaire ? Ca le rendait fier de lui en fin de compte.

09.01.21 10:42
Revenir en haut Aller en bas
Jodelle Ferland
new in town
Jodelle Ferland
i think you're fucked up (jodelle) Tumblr_m13l3cGxav1rppbv5o1_500
☆ carrière commencée le : 05/01/2021
☆ interviews : 9 ☆ les crédits : Tumblr
I think you're fucked up.Jodelle Ferland & @Tom Felton
( ) ••• Ce soir, je voulais sortir quelque part, alors je suis sortie avec des "amis" pour profiter de ma soirée, et surtout boire ! Nous sommes seulement partis dans un bar assez médiocre et miteux. Un bar qui n'est pas fameux, mais suffisamment pour s'éclater. C'est vrai, je ne bois pas souvent, juste à des occasions ou lors de soirées comme celle-ci. Et vraiment, je ne tiens pas d'alcool mais je trouve ça particulièrement drôle d'être bourré. Bon certes, ce n'est pas aussi éclatant et fun que lorsque je m'éclate la gueule au bout d'une drogue mais ce soir, je n'ai même pas un joint pour planer doucement. Alors, je profite de ma jeunesse à fond comme je le peux… car j'ai le sentiment de grandir trop vite même si dans ma tête, je suis toujours une ado. Merde quoi, dans quatre ans j'atteins la trentaine ! C'est relou quoi ! Je n'ai pas envie de vieillir.. J'ai l'impression que l'époque où j'étais encore qu'une enfant innocente remonte à hier… Je suis un peu nostalgique c'est vrai.

Alors voilà pourquoi j'ai besoin de picoler, ou de me droguer, car je ne veux pas vieillir et si jamais la mort vient me chercher assez tôt dans la vie, ça m'arrangerait au final. Du coup, ce soir j'ai picolé quelques verres, suffisamment pour que ça me monte à la tête et que j'ai un petit moment d'absence en allant aux toilettes. J'y reste bien trop longtemps et je sens que je penche un peu vers la droite, puis la gauche… J'ai l'impression, que je vais m'endormir dans les chiottes. Mais je réussie quand même à reprendre un peu mes esprits pour retrouver mes amis au bar. Mais en revenant, je vois qu'ils ne sont plus là… je me demande ce qu'il s'passe ? Si je ne rêve pas ? Ils ont crus que j'étais partie ? Mais je me pose pas plus de questions, et je quitte le bar. Sauf que le soucis, je n'ai pas le permis, donc.. Qui va me raccompagner ? Je ne sais même pas quelle heure il est, mais la nuit est bien tombée… Je titube sur le trottoir ne me souvenant plus dans quelle rue j'me trouve, ni dans quel quartier. Je crois.. Que j'ai paumée mon téléphone portable en plus. C'est plutôt calme, mais j'ai putain d'froid ! Et j'ai la tête qui tourne. Je suis au bord de la route, et sans réfléchir, je lève mon pouce. Pour faire du stop ? Ouais, je sais pas, j'ai conscience que je ne peux pas rentrer par mes propres moyens. C'est bien la première fois de ma vie que je vais faire du stop là, comme ça, avec l'espoir qu'un imbécile m'aide. Merde, je demande vraiment une aide là ?

J'ai du mal à garder mon bras levé, alors mon stop n'est pas pris avec beaucoup d'énergie. Il y a peu de véhicules, mais le peu qui sont passées, ne se sont pas arrêtées. Ils ont dû penser que j'étais un fantôme qui faisait du stop. Ouais, surement. Finalement, une voiture s'arrête, et je la remarque. J'vais peut-être pouvoir me poser ? La vitre qui j'ouvre, je m'avance vers celle-ci pour m'accouder à celle-ci en loupant un peu le bord de la vitre. Mais ça va, j'me suis pas écroulée. J'ai les yeux lourds et fatigués, j'ai juste l'impression d'entendre la voix de ce mec dans ma tête. C'est agaçant. << Ouaip' J'ai besoin d'ta caisse. Alors t'vas m'la filer. >> Sans attendre la moindre permission, je monte dans sa caisse et avec difficulté, je referme la portière, mais j'y arrive. Je suis un peu affalée sur le dossier du siège passager, et je souffle un long coup. << J'ai perdue mon amie qui devait m'raccompagner, et aussi… mon tel', c'drôle. >> Ah ouais, j'ai bien perdue mon tel là. Je fouille un peu vite fait mes poches mais ouais. << J'veux que tu m'ramènes chez moi. Alors ça serait super sympa d'ta part si t'faisais ça… si t'es pas un psychopathe. >> J'ai à peine posée mon regard sur lui. Je le distingue pas vraiment, peut-être que c'est un psychopathe ? Ma mère m'a toujours dit de jamais monter dans le véhicule d'un inconnu. Mais ça va, je suis plus une enfant maintenant… dans le pire des cas, j'finis mes jours au fond d'un sous-sol après avoir été abusée.             
© 2981 12289 0
11.01.21 4:11
Revenir en haut Aller en bas
Tom Felton
too alien for earth
Tom Felton
i think you're fucked up (jodelle) XSE0YJsz_o
☆ carrière commencée le : 01/01/2021
☆ interviews : 35 ☆ les crédits : lilou silver
i think you're fucked up
Tom ne s’attendait réellement pas à faire une rencontre à une telle heure et pourtant, ce n’était pas rare de croiser des personnes se promenant dans les rues mais ces dernières étaient généralement accompagnées, au moins par un animal de compagnie lorsque ce n’était pas d’un ou plusieurs autres être humain mais là non, il était tombé sur une jeune femme toute seule et son côté gentleman et chevalier servant n’avait pas pu passer son chemin, il avait évidemment fallu qu’il s’arrête bien qu’il avait sûrement le regretter tôt ou tard. Mais pour l’heure, il était arrêté et n’allait pas démarrer en trombe, surtout qu’elle était à présent appuyée sur le rebord de la vitre du côté passager qu’il avait ouverte, enfin elle essayait tout du moins. Elle avait l’air légèrement chancelante donc même s’appuyer sur un rebord de vitre s’avérait difficile pour elle. Par contre, il ne s’attendait clairement pas à ce qu’elle essaye de lui voler sa voiture. Du moins c’était ce qu’il avait compris quand elle lui avait dit qu’elle avait besoin de sa voiture et qu’il allait la lui filer. S’il n’avait pas été un minimum respectueux, il n’aurait pas hésité à éclater de rire suite à ce qu’elle venait de dire. Pensait-elle pouvait faire quoi que ce soit dans son état actuel ? A la place, un simple sourire narquois apparaissait sur son visage. Il l’observait monter sur le siège passager sans la moindre délicatesse. « C’est sûr que c’est bête. » Se moquait-il légèrement d’elle ? Très légèrement oui. Il fallait vraiment être malchanceuse pour se retrouver sans ami et sans téléphone tout d’un coup. Mais vu son état, ça ne l’étonnait pas forcément. Elle avait beau lui dire de la ramener chez elle sans lui laisser le moindre choix, la voiture restait au point mort. « Tu es montée dans la voiture, tu ne penses pas que c’est un peu trop tard pour te demander si je suis un psychopathe ou pas ? » Ça serait si facile d’abuser d’elle vu son état… c’était triste à dire mais pourtant tellement vrai. Une jeune femme sous l’emprise de l’alcool ou peut être même de la drogue, il n’y avait pas plus facile comme proie… Donc heureusement qu’elle était tombée sur lui et pas sur un psychopathe comme elle disait. Avec lui, elle ne craignait vraiment rien. Il n’avait pas pour but d’abuser des jeunes femmes et encore moins dans un état pareil mais ça, évidemment, elle ne pouvait pas forcément le savoir. Ce sont des choses qui se comprennent une fois qu’on connaît la personne et ils étaient tous les deux des inconnus l’un pour l’autre, ni plus ni moins. « Il est possible que je te ramène chez toi mais ma voiture carbure aux formules de politesse. Si tu lui dis « s’il te plaît » je suis sûre qu’elle sera ravie de démarrer et de t’emmener où tu veux. » Un peu de politesse n’avait jamais tué personne… et ça le motiverait un peu plus à faire ce qu’elle voulait. Là tout de suite, il n’en avait pas trop envie vu son comportement. Et s’il était fatigué en prenant sa voiture, là il semblait totalement réveillé et prêt à attendre un certain temps avant de rentrer chez lui si besoin. Elle par contre… peut être n’était-elle pas aussi patiente ? « Et tu habites où exactement ? »

13.01.21 19:37
Revenir en haut Aller en bas
Jodelle Ferland
new in town
Jodelle Ferland
i think you're fucked up (jodelle) Tumblr_m13l3cGxav1rppbv5o1_500
☆ carrière commencée le : 05/01/2021
☆ interviews : 9 ☆ les crédits : Tumblr
I think you're fucked up.Jodelle Ferland & @Tom Felton
( ) ••• Je crois.. que c'est la première fois que je me retrouve dans une telle situation. Avec aucun moyen de retourner chez moi, et y aller à pieds à mon domicile, me prendrait toute la nuit à mon avis, surtout si je tiens à peine debout. Et franchement, j'ai la flemme… je pense que je préférerai dormir dans la rue pour cette nuit. Je fais du stop sans trop réfléchir mais en ayant un fond d'espoir de tomber sur un imbécile qui voudrait bien s'arrêter. Personnellement, si j'avais le permis et j'étais au volant de ma caisse puis je voyais une personne saoule sur le bord de la route… Jamais je ne m'arrêterais pour bien le laisser dans la merde. Bon, visiblement, j'ai attirée quelqu'un et tant mieux puisque quand même, je préfère passer la nuit chez moi, que dans la rue. Je ne fais pas vraiment attention à la personne, je n'ai plus les yeux en face des trous, mais j'entends bien qu'il s'agit d'un homme. Que c'est drôle, il croit surement qu'il se la joue prince charmant là et que je vais me mettre à ses pieds pour le remercier de me sortir d'une merde. C'est hilarant.

Bonsoir bonsoir ouais ouais. Je suis pas là pour faire la conversation, de toute manière, je ne suis pas douée pour ça. Je veux juste rentrer chez moi, et pour une fois, je veux juste ça : Est-ce trop demander ? Alors je monte dans son véhicule car dans ma logique des choses, s'il s'est arrêté, c'est qu'il veut bien. Le truc qui m'agace, c'est que j'ai perdue mon téléphone et ça me fait chier sérieux ! Il était super mon téléphone… Demain je vais devoir régler ce problème de perte de téléphone. Pour le moment, je veux m'étaler dans mon lit bordel. Je commence à bailler à plusieurs reprises, et mes yeux sont lourds, très lourds. Je fais un léger signe de la main pour lui signaler genre "ouais, ouais c'est ça" tout en silence. Qu'il soit vraiment un psychopathe ou pas, je m'en fous complet en réalité. Il parle déjà trop. Puis de toute manière, j'ai du mal à rester concentré sur tout ce qui m'entoure. Ma vision est trouble, et tout est brouillon. Je me tape la main sur mon front d'un geste brusque. Pourquoi ? Puisqu'il est sérieux là ? "Ma voiture carbure aux formules de politesse" Mais really là ? Me dites pas que je suis tombée sur une personne relou comme ça. << "Ma voiture carbure aux formules d'politesse" blablabla >> Dis-je en reprenant cette phrase en pratiquant une voix aigu d'idiot pour me payer sa tête. << Mais sérieux là ? Dis pas que t'es l'une d'ses personnes lourdes et relous qui veulent des s'te plait sans arrêt là ? Vas-y roule là, et m'prends pas la tête p'tain. >> Je suis particulièrement sérieuse et sec pour le coup. << à Bel Air. Si t'me ramènes à bon port, j'te dirai peut-être merci. >> Je me pose ma tête contre la vitre pour me donner un appuie. J'ai l'air ravagée, mais c'est fun. Ce que je viens de dire, est loin d'être une promesse, bien évidemment, il y a de fortes chances que j'oublie totalement. Mais là, qu'il roule et ferme son clapet un peu. Il sait où j'habite, donc il doit imaginer que ma maison est plutôt chic. C'est une belle petite villa avec piscine, moi qui aime nager : J'ai choisie ce lieu avec l'aide de ma mère, qui est ma manager. Pour sûr, je ne voulais pas vivre en plein Centre au milieu de tous ces gens qui puent.             
© 2981 12289 0
16.01.21 15:25
Revenir en haut Aller en bas
Tom Felton
too alien for earth
Tom Felton
i think you're fucked up (jodelle) XSE0YJsz_o
☆ carrière commencée le : 01/01/2021
☆ interviews : 35 ☆ les crédits : lilou silver
i think you're fucked up
Tom trouvait ça assez amusant de faire face à une fille pareille. Elle semblait largement majeure et pourtant, il avait l’impression d’être en compagnie d’une adolescente là. Etait-elle restée coincée à cette période-là de sa vie ? A croire qu’elle venait de s’échapper d’un asile pour personnes mentalement instables. Ça expliquerait pas mal de choses la concernant, notamment le fait qu’elle soit seule, sans téléphone et clairement désorientée en plus d’agir étrangement. « Ma voiture carbure toujours aux formules de politesse et je n’ai toujours rien entendu… Elle ne va pas démarrer sans ça… Bel-Air ? J’ignorais qu’il y avait un hôpital psychiatrique là-bas… » Il disait ça d’un ton à demi-sérieux. Mais si elle était aussi chiante, lui aussi pouvait l’être. Il voulait bien être gentil et l’aider mais il ne le ferait pas si elle n’était pas un minimum agréable avec lui. Il n’y avait pas écrit débile sur son crâne. Et il pourrait rester ici un long moment alors s’il devait parier sur qui abandonnerait en premier, là tout de suite il était persuadé que ça serait elle. Il se trompait peut-être mais peu importe. Un minimum de respect c’était bien et visiblement, personne ne lui avait appris ce mot. Il ne s’imaginait pas quoi que ce soit sur le genre de logement dans lequel elle vivait, il était toujours en train de la penser évadée d’un asile alors forcément… En plus, chaque quartier chic avait sa partie beaucoup moins chic donc ça ne voulait strictement rien dire. Il attendait donc de voir si elle allait faire un petit effort afin qu’il puisse démarrer et l’emmener là où elle le souhaitait. A moins qu’elle ne s’endorme avant… A force de bailler, ce n’était pas impossible après tout. Il était d’ailleurs en train de songer à ce qu’il ferait si jamais ça arrivait. Elle n’avait pas de téléphone ou même probablement rien sur elle donc ça serait difficile de savoir où elle vivait exactement à Bel-Air. Il l’emmènerait probablement chez lui en fait, ça lui éviterait de trop réfléchir et perdre son temps pour pour l’heure, il tâcherait sûrement d’attirer suffisamment son attention pour qu’elle ne s’endorme pas. « J’attends toujours, Mademoiselle. » Elle se croyait sûrement plus maligne mais elle ne l’était pas, encore moins dans son état. Se sentait-elle réellement fière d’être seule en plein milieu de la nuit ? Se sentait-elle fière d’être complètement à l’ouest ? Si c’était le cas, c’était encore plus triste en fin de compte parce qu’il n’y avait pas de quoi être fière de tout ça… Ça faisait même pas mal pitié. Il ne connaissait rien de la jeune femme et donc pouvait difficilement la juger mais malgré tout, ça le rendait un peu triste de voir des personnes comme elle errer ainsi. « Et vous avez un nom ? » C’était un peu la base de s’échanger son nom, ça créait un lien entre deux personnes et il était réellement prêt à aider la jeune femme mais il fallait aussi qu’elle y mette un peu du sien et jusqu’ici, ils en étaient encore bien loin.

Hier à 17:51
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers:
 :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas