AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa
Chris Wood
forest fire in design
Chris Wood
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa Tumblr_inline_o9usmkVoKT1rp4y1f_250
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 20 ☆ les crédits : Lovebug

Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Cela faisait une bonne heure que j'étais réveillé. Les rayons du soleil passaient par la fenêtre depuis un petit moment déjà, mais aujourd'hui je ne trouvais pas le courage de me lever. Je n'avais qu'un rendez vous avec mon agent prévu dans l’après midi, à part ça c'était repos aujourd'hui. Je n'aime pas être en repos parce que cela me laisse le temps de penser et clairement ce matin je pensais à Melissa. Attrapant mon portable je traînais dans ma galerie en regardant toutes les photos que j'avais d'elle ou de nous, souriant parfois à certaines parce que le souvenir en lui même me revenait en mémoire. J'étais complètement dingue d'elle.. Je la savais fragile alors j'avais vraiment peur de l'effrayer si je venais à tout lui avouer. Je ne voulais pas la perturber, elle s'en sortait très bien en ce moment même si elle me manquait terriblement je dois dire. Je finis par me lever allant prendre une douche avant d'enfiler un short et un débardeur dans le but d'aller courir, cela me videra peut-être un peu la tête. Musique dans les oreilles je commençais ma course en périphérie de la ville, je ne sais pas quel chemin je suivais, mais peu importe. Au bout d'une heure je me rendis compte que je connaissais le quartier dans lequel j'étais, Melissa habitait juste derrière.. Merci inconscience de m'avoir inciter à me rendre chez elle. Etant juste à côté j'allais frappé à sa porte, j'étais quasiment sur qu'elle n'y serait pas étant donné qu'elle est très occupé. La porte s'ouvrit sur une magnifique blonde et je ne pus m'empêcher de sourire avant de la prendre dans mes bras. "Hey ma belle. Tu m'as manqué.." Je la gardais un peu contre moi déposant un baiser dans ses cheveux. Va t'en expliquer ce que tu fais ici maintenant Wood, petit malin. "Je passais dans le coin et je me demandais si tu n'avais pas un de mes sweetshirt chez toi, pas moyen de remettre la main sur le rouge, tu sais celui qui a une tête de tigre sur le devant.." Bon il avait trouvé une petite excuse même si il n'avait jamais vraiment besoin d'excuses pour venir la voir.

acidbrain

17.08.20 10:11
Revenir en haut Aller en bas
Melissa Benoist
breathe me in
Melissa Benoist
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa SecondHeftyBellsnake-size_restricted
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 29 ☆ les crédits : maribouh' (avatar) ; bat'phanie (signature)

Quand l'amour est trop fort il ne veut pas qu'on se défile- feat Chris

You're my best friend, you're my true love
Quand Melissa se réveillait ce matin-là ce fut encore de ces nuits blanches où elle n'avait pas arrêter de réfléchir. Dans sa vie professionnelle, elle était plutôt épanouie, le tournage de Supergirl allait bon train et elle s'entendait super bien avec ses collègues. Par contre il lui manquait quelqu'un d'essentiel sur le plateau, son meilleur ami : Chris Wood. Seulement voilà, meilleurs amis, ils l'étaient sans aucuns doutes, mais Melissa ressentait bien plus que cela pour le joli bruns. C'est simple, quant elle était loin de lui, elle suffoquait. Pire encore, elle n'arrêtait pas de faire des rêves érotique, où il était l'acteur principal, très drôle considérant le fait que Melissa était vierge. Toujours est-il qu'elle l'aimait, en fait non, elle en était dingue amoureuse. Quand ce dernier lui racontait (car ils se disaient tout) ses soirées avec les pimbêches qui étaient trop proche de lui, elle voyait rouge. Elle ne lui montrait jamais, mais elle était jalouse à un point qui dépassait l'entendement. Melissa ne voulait pas qu'il soit avec d'autres femmes, elle le voulait pour elle toute seule. Mais comment lui avouer ça hein, sans peur de le perdre, ou que ça devienne super étrange, si ses sentiments n'étaient pas partagés ? Elle fut étonné que quelqu'un frappe à la porte, si tôt le matin, qui cela pouvait-il bien être ? La jeune femme mit sa robe en satin par dessus sa chemise de nuit, étant quasiment nue, ne se doutant absolument pas de qui allait se trouver derrière la porte "Hey ma belle. Tu m'as manqué.." c'était Chris, celui qui hantait ses pensées, l'amour de sa vie était à sa porte, pleins de sueurs, mais toujours aussi merveilleusement beau. Puis ce qui était drôle, c'est que même comme ça, il sentait bon Benoist, va vraiment falloir que t'ailles consulter un psy, ma pauvre se disait-elle hilare. Elle accepta le câlin offert chaleureusement par son meilleur ami, et elle y répondit avec tout autant de ferveur. Elle ne voulait plus jamais quitter ça, ses bras, elle était bien là. Bon...Fallait peut-être rentrer, les paparazzis rôdant, elle n'avait aucunes envie que sa vie privée soit dans les tabloids, encore moins dans cette tenue légère. Ils allaient sûrement en faire une montagne de rien du tout, du style "Oh, Wood et Benoist, le nouveau couple de l'année" pfff, foutaises, ceci dit elle aimerait bien que ça soit le cas la jolie blonde...« Woodoudou d’amour ! Mais qu’est-ce que tu fiche ici à cette heure-ci ?! Tout va bien ? Entre, viens te mettre au chaud ! Non, c’est toi qui m’a beaucoup manqué, nuance » alors, oui, Melissa adorait lui sortir des surnoms à la con, et celui même s'il était affectueux en faisait partie. Elle l'invita donc à entrer, lui proposant du thé, ou du café, ou même du jus d'orange. Seigneur comme elle était aux anges de le voir, elle avait même oublier le fait qu'elle était à moitiée nue. Il n'y avait que lui, encore et toujours lui. "Je passais dans le coin et je me demandais si tu n'avais pas un de mes sweetshirt chez toi, pas moyen de remettre la main sur le rouge, tu sais celui qui a une tête de tigre sur le devant..". Melissa lui fit son plus jolie sourire « Si, je te l’ai lavé et repassé, il est tout propre, je t’apporte ça à l’instant ! » la "normale" Melissa en profiterait pour se changer, mais la "coquine qui veut le séduire amoureuse" préféra rester comme ça. Quant elle descendit et qu'elle lui tendait le tee-shirt, elle rajouta le connaissant vraiment par coeur « Tu sais, tu n'a pas besoin d'excuses à deux cesters pour venir me voir, mon Chris. T'es ici chez toi, tu le sais bien ! Bon, tout va bien ? T'as l'air crevé ... » Un regard inquiet s'était posé dans ses magnifiques yeux bleus. Il semblait vraiment fatigué. Ciel qu'il était beau, il faisait battre le coeur de Melissa si fort, qu'elle en avait les mains moites calmes-toi, Benoist! pensait-elle son regard ne se détachant pas du siens.

acidbrain


_________________
wanna love you inside out
bend your chest open so i can reach your heart. i need to get inside, or i'll start a war. wanna look at the pieces that make you who you are ▬ melwood
17.08.20 10:48
Revenir en haut Aller en bas
Chris Wood
forest fire in design
Chris Wood
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa Tumblr_inline_o9usmkVoKT1rp4y1f_250
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 20 ☆ les crédits : Lovebug

Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Je ne sais pas comment j'avais fait pour inconsciemment arrivé jusqu'à chez Melissa. Je me voyais mal débarqué chez elle, comme ça à l'improviste.. Qu'est ce que j'allais lui dire ? Mon inconscient avait l'air d'avoir une idée derrière la tête puisque qui'il m'avait conduit ici. D'un autre côté j'étais si proche d'elle que je n'avais aucune envie de partir sans avoir frappé à sa porte. J'étais de toute façon persuadé qu'elle n'y serait pas.. Je m'étais trompé sur ce point puisqu'elle vint rapidement m'ouvrir la porte. Mon coeur s'était mit à battre plus fort comme à chaque fois que j'étais en sa présence de toute manière. Je ne pouvais m'empêché de sourire. « Woodoudou d’amour ! Mais qu’est-ce que tu fiche ici à cette heure-ci ?! Tout va bien ? Entre, viens te mettre au chaud ! Non, c’est toi qui m’a beaucoup manqué, nuance » Je ris doucement j'avoue que ces petits surnoms me manquaient aussi. Si on faisait un concours de qui manque le plus a qui je suis sur que je gagnerais. "J'espère que je ne te déranges pas. Je vais bien t'en fais pas et toi ?" Loin de moi l'idée de l'inquiéter. Je lui expliquais rapidement que je passais dans le coin et je me demandais si elle n'avait pas un de mes sweet. J'étais souvent venu chez elle alors c'était fort possible. Je la suivis à l'intérieur acceptant qu'elle me serve un jus d'orange. Je n'arrivais à boire que ça le matin. « Si, je te l’ai lavé et repassé, il est tout propre, je t’apporte ça à l’instant ! » Je lui souris à mon tour. C'est quand elle s'éloigna un peu que je remarquais sa tenue.. Il ne valait mieux pas que j'y pense parce que cela ne m'aidait clairement pas à rester à ma place. Elle était incroyablement sexy comme toujours.. D'ailleurs je ne pus m'empêcher de la regarder à nouveau quand elle descendit l'escalier avec mon sweet dans les mains. « Tu sais, tu n'a pas besoin d'excuses à deux cesters pour venir me voir, mon Chris. T'es ici chez toi, tu le sais bien ! Bon, tout va bien ? T'as l'air crevé ... » Je souris à nouveau géné je dois l'admettre, elle me connait trop bien.. Je n'allais pas essayé de nier, c'était inutile avec elle. "J'admet. C'était une excuse pour venir te voir.." Autant être sincère. Je me disais même que c'était peut-être le bon moment pour discuter avec elle. J'avais qu'une envie c'était de lui dire à quel point j'étais fou amoureux d'elle, mais ça me faisait aussi tellement peur.. Elle semblait inquiète pour moi et je trouvais ça très mignon. "Je suis un peu fatigué, je réfléchis à beaucoup de choses ces derniers temps et ça m'empêche de dormir correctement.." J'hésitais un petit instant, je me disais que lui en parler sans pour autant dire que je parlais d'elle ça m'aiderait peut-être à amené le sujet en douceur. "En fait.. Je suis fou amoureux d'une femme extraordinaire et j'ai incroyablement peur de lui dire la vérité de peur que ça ne soit pas réciproque.. Du coup cette histoire me travail et me rend dingue." J'observais sa réaction essayant de voir si je devais continué sur la voie de la révélation ou oublier cette idée et profiter de la relation amicale merveilleuse que j'avais avec Melissa.

acidbrain

17.08.20 11:32
Revenir en haut Aller en bas
Melissa Benoist
breathe me in
Melissa Benoist
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa SecondHeftyBellsnake-size_restricted
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 29 ☆ les crédits : maribouh' (avatar) ; bat'phanie (signature)

Quand l'amour est trop fort il ne veut pas qu'on se défile- feat Chris

You're my best friend, you're my true love
"J'espère que je ne te déranges pas. Je vais bien t'en fais pas et toi?" Chris l'énervait quand il faisait la carte du "désolé de passer à l'improviste" il devait pourtant savoir qu'il était plus que le bienvenue chez elle à n'importe quel heure du jour comme de la nuit! Conclusion, elle ne ne releva pas la première partie, se disant qu'il devait savoir qu'il avait dit une connerie, mais elle répondit à la deuxième le dévorant du regard en essayant de voir si ça lui faisait quelque chose de nouveau, ou pas « Je vais bien, je dors juste un peu mal ces derniers temps, mais ça va » je dors mal car je ne fais que de penser à toi voulait-elle rajouter. Ces deux-là étaient comme cul et chemises, ils se connaissaient par coeur, chaque sourire, chaque expressions, tout. Melissa n'avait jamais été aussi proche amicalement d'un garçon et elle n'avait encore moins déjà ressentie ça pour un garçon d'ailleurs. L'amour qu'elle avait pour lui était immense, et ça lui faisait peur d'un côté. Elle avait peur de le perdre en lui avouant la vérité. Du coup une part d'elle espérait qu'il ai rencontré quelqu'un, peut-être qu'ainsi, elle pourrait l'oublier plus facilement, se mentait-elle à elle même. Quand ce dernier admit que c'était une excuse pour passer la voir, elle explosa de rire « T'es ici chez toi Woodoud', sérieux tu le sais en plus que tu ne me déranges jamais et que tu peux venir quand tu veux! C'est limite si j'ai pas l'impression qu'on vit ensembles parfois! » elle se mit à rire et son coeur battait la chamade, car elle aurait adoré que ça soit vraiment le cas. Vivre avec lui, le voir tous les jours, le prendre dans ses bras, sentir son odeur dans ses draps...elle frissonnait. Elle devait arrêter d'y penser, du moins pas avant d'avoir été honnête avec lui sur ses vraies sentiments à son égard. Quand il admit qu'il était fatigué parce qu'il dormait peu, car visiblement quelque chose le tracassait, Melissa s'approcha et posa ses mains tendres et chaudes sur ses genoux. Elle voulait répliquer, quand ce dernier reprit la parole en lui assénant une douche froide. Il avait rencontré quelqu'un...Parce que évidemment, elle ne se doutait absolument pas qu'il parlait d'elle ... "En fait.. Je suis fou amoureux d'une femme extraordinaire et j'ai incroyablement peur de lui dire la vérité de peur que ça ne soit pas réciproque.. Du coup cette histoire me travail et me rend dingue." Melissa s'éloigna un peu, puis se leva et alla chercher un verre d'eau. Elle ne devait pas pleurer devant lui, après tout il était tomber amoureux, c'était tout ce qu'elle souhaitait pour lui. Alors quand elle revenait dans le salon un autre verre de jus d'orange pour lui et un verre d'eau pour elle, elle tentait de cacher ses émotions en souriant et en sortant la carte de l'humour (sa défense quand elle était triste ou blessée) « Whaou ! Ca pour une révélation s'en est une ! Mais je ne comprend pas, pourquoi ne m'avoir jamais parlé d'elle ? Je croyais qu'on se disaient tout, toi et moi ... ! Mais, c'est trop géniale ! Je la connais ? » Melissa espérait que non dans son fond intérieur, car même si elle voulait que son meilleur ami, et amour de sa vie, soit heureux, elle n'arriverait jamais à le voir heureux avec une autre ça lui briserait le coeur, car elle aurait tout donner pour être à sa place à elle. Puis elle se rapprocha un peu plus de lui sortant un merveilleux sourire pour le rassurer « Arrêtes, woodoud', tu t'es déjà regarder dans un miroir ? T'es le mec le plus sexy que je connaisse ! Sans compter le côté physique, tu as un coeur gros comme l'océan. Toutes femmes serait dingue de joie d'être aimé de toi ! Alors fonces, tu devrais lui dire tes sentiments, je suis certaine que soit elle les partagent, soit de toute façon, elle te rendra heureux ! Et c'est vraiment tout ce que je souhaite pour toi, ton bonheur et rien d'autre » car honnêtement le mien n'a aucune importance voulait-elle rajouter à nouveau. Melissa se mordit les lèvres, elle devait vraiment lutter contre elle même pour ne pas s'effondrer en larmes. Son Chris, son nounours, l'homme pour lequel elle pourrait donner un organe vital tellement elle avait d'amour pour lui, en aimait une autre. Et voilà, au moins elle était fixée, nul besoin de se torturer l'esprit à se demander si elle devait lui avouer ses sentiments ou pas, sa réponse serait claire. Et à ce moment précis, égoïstement elle aurait tout donner pour être cette femme dont Chris semble parler avec beaucoup de tendresse, et semble être vraiment très épris...

acidbrain


_________________
wanna love you inside out
bend your chest open so i can reach your heart. i need to get inside, or i'll start a war. wanna look at the pieces that make you who you are ▬ melwood
17.08.20 15:56
Revenir en haut Aller en bas
Chris Wood
forest fire in design
Chris Wood
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa Tumblr_inline_o9usmkVoKT1rp4y1f_250
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 20 ☆ les crédits : Lovebug

Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
J'étais vraiment content de la voir, son sourire m'avait manqué. La prendre dans mes bras me fit beaucoup de bien, si je l'avais pu je l'aurais gardé éternellement dans mes bras. Sentir son odeur et entendre son cœur battre était extrêmement reposant. C'était sans nul doute le lieu ou je préférais être sur cette terre. « Je vais bien, je dors juste un peu mal ces derniers temps, mais ça va » Elle était apparemment dans le même cas que moi, il faut dire que nous sommes des personnes très occupées, soumises à beaucoup de stress. C'est donc normal parfois de ne pas parvenir à dormir correctement. Niveau carrière tout ce passait bien, ce qui me travailler le plus c'était elle, avec son jolie sourire et sa personnalité si parfaite. Elle était incroyablement drôle et on avait eu d’innombrable fou rire sur le tournage de supergirl. On était intenable ensemble. Elle m'avait rendu mon t-shirt, mais je n'étais pas venu pour ça, j'essayais de trouver la force de lui avouer mes sentiments. Elle avait comprit cela dit que je m'étais servit du pull comme d'une excuse, faut dire qu'elle me connait particulièrement bien. « T'es ici chez toi Woodoud', sérieux tu le sais en plus que tu ne me déranges jamais et que tu peux venir quand tu veux! C'est limite si j'ai pas l'impression qu'on vit ensembles parfois! » Je ris doucement. C'est vrai qu'il m'est souvent arrivé de squatté chez elle et même de squatter son canapé quand il était trop tard pour repartir. "J'avoue que ton canapé me manque." Je ris à nouveau, il était confortable. On avait passé des soirées dessus sous un plaid à regarder des films ou des séries pendant des heures. C'était donc ce qu'il représentait qui me manquait. Elle s'assit à mes côtés voyant que quelque chose me tourmenté, je souris en sentent ses mains se posaient sur mes genoux. Elle était comme ça Melissa, toujours à l'écoute. Je posais ma mains sur la sienne doucement et je lui expliquais que j'étais amoureux d'une jeune femme, mais que je ne parvenais pas à le lui dire. Je la vis se fermer tout à coup et elle se leva. Okay je n'avais peut-être pas adopté la bonne stratégie pour le coup.. Elle revint avec deux verres et je l'observais attentivement. Le problème avec les actrices c'est que quand elles sont doués c'est difficile de voir si le sourire qu'elles montrent est vrai ou pas. « Whaou ! Ca pour une révélation c'est est une ! Mais je ne comprend pas, pourquoi ne m'avoir jamais parlé d'elle ? Je croyais qu'on se disaient tout, toi et moi ... ! Mais, c'est trop géniale ! Je la connais ? » Je dois dire que ça réaction me déstabilisé complètement. Trop génial ? Elle était contente que je sois amoureux d'une fille ? Je crois que j'aurais mieux fait de me taire finalement.. Je ne savais pas comment le prendre et je pense que ma déception devait facilement se lire.. Je ne sais pas exactement à quoi je m'étais attendu, mais pas à ça en tout cas. "Euh oui tu la connais.. Plutôt bien même. Mais laisse tombé j'aurais peut-être pas du t'en parler, de toute manière je suis certain que ce n'est pas réciproque.." J'en étais même sur maintenant. Je souris même si le cœur ni était plus je dois dire. Je passais ma main dans ma nuque. Je dois dire que je ne me sentais pas très bien. « Arrêtes, woodoud', tu t'es déjà regarder dans un miroir ? T'es le mec le plus sexy que je connaisse ! Sans compter le côté physique, tu as un coeur gros comme l'océan. Toutes femmes serait dingue de joie d'être aimé de toi ! Alors fonces, tu devrais lui dire tes sentiments, je suis certaine que soit elle les partagent, soit de toute façon, elle te rendra heureux ! Et c'est vraiment tout ce que je souhaite pour toi, ton bonheur et rien d'autre » Mon coeur se serra à nouveau. Ce qu'elle disait c'était mignon en réalité, sauf que la seule femme que je désirais plus que tout elle était devant moi et j'avais juste l'impression que je ne l’intéressais pas. "Tu le penses vraiment ?." Mon cœur battait la chamade, j'étais à deux doigts de tout lui dire. J'attrapais sa main dans la sienne. "C'est entrain de me rendre dingue.. Je dois te le dire.. Tans pis si ça change les choses entre nous, tans pis si tu ne souhaites plus me voir après ça, mais je dois prendre le risque.. Melissa, la femme exceptionnelle dont je te parle et dont je suis amoureux.. C'est toi.. Je demande rien en retour, j'ai compris que tu ne me voyais pas de la même façon, mais j'ai besoin de te le dire. J'arriverais peut-être à passer à autre chose comme ça.." Je n'en avais absolument pas envie, mais je ne pouvais pas la forcer à m'aimer.

acidbrain

17.08.20 18:05
Revenir en haut Aller en bas
Melissa Benoist
breathe me in
Melissa Benoist
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa SecondHeftyBellsnake-size_restricted
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 29 ☆ les crédits : maribouh' (avatar) ; bat'phanie (signature)

Quand l'amour est trop fort il ne veut pas qu'on se défile- feat Chris

You're my best friend, you're my true love
 "J'avoue que ton canapé me manque" Toujours le mot pour rire ce Wood, il n'en finirait jamais d'étonner la belle Melissa. C'est simple, la jeune femme aimait tout chez lui, sa façon d'être, sa vision des choses, son altruisme et sa présence. Les soirées qu'ils ont passés sur ce fameux canapé lui donnait encore des frissons, tellement elles étaient simplement parfaites. Souvent d'ailleurs, elle avait voulu lui avouer ses sentiments, mais n'avait pas osé, par peur. Elle lui fit l'un de ses sourires les plus craquants et charmeur « Dommage et moi qui croyais que tu m'aimais plus que le canapé! Je comprend mieux pourquoi tu viens si souvent, alors, c'est pour profiter du canapé, pas pour me voir parce que je te manque, tout s'explique ! » rajouter d'un rire dont elle est la reine et qui faisait fondre Chris à chaque fois, elle le savait. A dire vrai, il était son soleil, si elle en était là aujourd'hui c'était principalement grâce à son amour et à sa présence, c'était essentiels pour elle. Elle avait besoin de lui dans sa vie, tellement besoin de lui... "Euh oui tu la connais.. Plutôt bien même. Mais laisse tombé j'aurais peut-être pas du t'en parler, de toute manière je suis certain que ce n'est pas réciproque.." Bien évidemment qu'elle ne voulait pas qu'il soit amoureux d'une autre, ça la rendait malade rien qu'à cette perspective, elle avait envie de lui crier "je t'aime" plus d'une centaines de fois, mais il semblait avoir jeter son dévolu sur une femme extraordinaire, alors pourquoi en être jalouse finalement, s'il est heureux? Elle lui tapa gentiment l'épaule mi-furieuse, mi-amusé « dit, t'arrêtes de faire ton bébé?! Bien sûr que je veux que tu m'en parles, il va falloir que je devines qui c'est, maintenant ! Huuumm...» elle se creusa la tête, cela l'empêchait de devenir dingue face à tout ça "Tu le penses vraiment ?" « Quoi ? Du fait que t'es un gros bébé? Oui! Mais bon je t'aime comme tu es ! Bien-sûr que je le pense, idiot ! Tu me connais, sinon j'te le dirais pas ! Aucuns mensonges entres nous, c'est la règle d'or de notre amitié ! » c'est vrai qu'ils s'étaient dit "je t'aime" mais toujours dans le sens amicale, ses mots à elle actuellement avaient bien plus de sens. Elle riait, elle adorait le taquiner. Puis soudain, Chris attrapa sa main, elle en eut des frissons qui lui parcourait tout le corps, c'était monstrueusement bon et c'est alors qu'il lui fit une révélation à laquelle elle ne s'attendait pas, mais alors pas du tout, mais qui allait changer leurs vies pour toujours "C'est en train de me rendre dingue.. Je dois te le dire.. Tans pis si ça change les choses entre nous, tans pis si tu ne souhaites plus me voir après ça, mais je dois prendre le risque.. Melissa, la femme exceptionnelle dont je te parle et dont je suis amoureux.. C'est toi.. Je demande rien en retour, j'ai compris que tu ne me voyais pas de la même façon, mais j'ai besoin de te le dire. J'arriverais peut-être à passer à autre chose comme ça.." et là le choc, muette, Melissa s'écarta légèrement de lui. Était-ce un rêve ? Ou est-ce que l'homme qu'elle aimait de tout son être, venait de lui avouer ses sentiments à son égard ? Non, c'était impossible, n'est-ce-pas ? Il ne pouvait pas être amoureux d'elle, comment, pourquoi ? Elle n'était que Melissa, elle n'avait rien d'exceptionnel ...Et comment ça, il avait compris qu'elle ne le voyait pas de la même façon, non alors là, Melissa ne pouvait pas laisser passer ça ! Alors, tout comme Chris, elle prit son courage à deux mains et posa ses lèvres tendrement sur les siennes pour un baiser longtemps attendu et totalement mignon. Puis, elle se recula légèrement et rajouta « Ca réponds à ton questionnement sur le fait que ce n'est pas réciproque, mon amour ? » "mon amour" elle avait osé lui dire ces mots, elle avait osé l'embrasser. C'était pour elle comme un rêve éveillé, il était là en face d'elle, lui ayant avoué ses sentiments...Elle avait l'impression de flotter sur un petit nuage, enfin !

acidbrain


_________________
wanna love you inside out
bend your chest open so i can reach your heart. i need to get inside, or i'll start a war. wanna look at the pieces that make you who you are ▬ melwood
17.08.20 19:38
Revenir en haut Aller en bas
Chris Wood
forest fire in design
Chris Wood
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa Tumblr_inline_o9usmkVoKT1rp4y1f_250
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 20 ☆ les crédits : Lovebug

Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Je ne sais pas si ressasser le passé était une bonne idée, mais en regardant ce canapé je ne pouvais pas m en empêcher. Je repensais à toutes ses soirées que nous avions passé dedans, en tout bien tout honneur attention. Nous avions même etait trop sage je pense, des dizaines de fois j'aurais pu tenter quelque chose, mais je n'en avais jamais trouvé le courage. Si je l'avais eu l'époque nous serions peut-être ensemble à l'heure qu'il est. Comme on dit avec des si on refait le monde, j'allais peut-être aujourd'hui trouver le courage de lui dire qui sait.  « Dommage et moi qui croyais que tu m'aimais plus que le canapé! Je comprend mieux pourquoi tu viens si souvent, alors, c'est pour profiter du canapé, pas pour me voir parce que je te manque, tout s'explique ! » Je me mis à rire, elle avait un sens de l'humour à toute épreuve c'est ce que j'aimais aussi chez elle. "Tu sais que je vivais une histoire d'amour parfaite avec ton canapé, malheureusement j'ai compris que lui et moi ce n'était pas possible, problème de compatibilité.. Ca m'a brisé le cœur." Je ris à nouveau amusé par ma propre bêtise. "J'adorais les soirées qu'on passait ensemble, elles me manquent.." C'était déjà un bel aveux. On avait moins de temps en ce moment. J'étais beaucoup occupé par mon site web et les tournages. Mais elle ne devait pas croire que je l'oubliais pour autant, j'étais incapable de l'oublier et ne plus passer autant de temps avec elle me chagrinais particulièrement. J'essayais de lui faire comprendre que j'étais amoureux et que je ne savais pas vraiment quoi faire. Elle me montra de l'enthousiasme, trop je pense même ce qui me destabilisa. La voir aussi contente pour moi me fait comprendre qu'elle ne ressentait donc rien pour moi. J'oubliais donc tout de suite l'idée de lui dire ce que je ressentais pour elle. « dit, t'arrêtes de faire ton bébé?! Bien sûr que je veux que tu m'en parles, il va falloir que je devines qui c'est, maintenant ! Huuumm...» Je n'avais plus envie d'en parler. "Tu peux toujours essaye, mais tu ne devineras jamais.." Elle n'allait jamais penser à elle-même ça je pouvais le parier. « Quoi ? Du fait que t'es un gros bébé? Oui! Mais bon je t'aime comme tu es ! Bien-sûr que je le pense, idiot ! Tu me connais, sinon j'te le dirais pas ! Aucuns mensonges entres nous, c'est la règle d'or de notre amitié ! » J'affichais un petit sourire, elle arrivait à me faire rire en toute circonstances. Je savais qu'elle m'aimait, mais je ne savais pas comment. Notre amitié était très importante pour moi notamment parce qu'elle reposait sur la confiance et le fait d'être en osmose avec elle. Je pris donc mon courage à deux mains, je lui avais attrapait les mains et avait été franc. Elle venait de me rappeler qu'il n'y avait pas de secrets entre nous et je ne voulais pas que ça change. Quand elle se recula je tournais légèrement la tête, je me sentais mal de lui avoir dit maintenant.. Retournant ma tête vers elle je frissonnais quand ses lèvres touchèrent les miennes.. Je ne m'y étais absolument pas attendu. J'y répondis avec beaucoup de tendresse. C'était un vrai baiser, il n'y avait pas de caméras il n'y avait que nous. J'ouvris les yeux doucement quand le baiser prit fin. « Ca réponds à ton questionnement sur le fait que ce n'est pas réciproque, mon amour ?" je la regardais surpris. " Je ne comprend pas.. Il y a deux minutes tu étais contente du fait que je sois amoureux de quelqu'un et maintenant tu me dis que mes sentiments sont réciproques ?" Je voulais juste être certain que nous soyons sur la même longueur d'onde. J'étais juste curieux de savoir pourquoi elle m'avait dit ça du coup. Je posais me main sur sa joue en souriant. "Si tu savais depuis combien de temps j'en ai envie.. Je suis tombé amoureux de toi le premier jour.. J'avais peur que ça ne soit pas réciproque et que ça gâche notre belle amitié. Je suis heureux de savoir que tu ressens la même chose. Je t'aime Melissa." Je souris doucement venant l'embrasser à nouveau avec beaucoup d'amour.

acidbrain

18.08.20 19:56
Revenir en haut Aller en bas
Melissa Benoist
breathe me in
Melissa Benoist
Quand l'amour est trop fort, il ne veut pas qu'on se défile - feat Melissa SecondHeftyBellsnake-size_restricted
☆ carrière commencée le : 16/08/2020
☆ interviews : 29 ☆ les crédits : maribouh' (avatar) ; bat'phanie (signature)

Quand l'amour est trop fort il ne veut pas qu'on se défile- feat Chris

You're my best friend, you're my true love
"Tu sais que je vivais une histoire d'amour parfaite avec ton canapé, malheureusement j'ai compris que lui et moi ce n'était pas possible, problème de compatibilité.. Ca m'a brisé le cœur. J'adorais les soirées qu'on passait ensemble, elles me manquent.." Melissa adorait énormément de choses chez Chris, c'est ce qui faisait également qu'ils étaient aussi proches l'un de l'autre, sûrement. Mais quand ce dernier lui avoua ces mots, elle ne pu s'empêcher de rire, ce qui lui faisait un bien fou. IL lui faisait un bien fou, sa présence, son humour, son corps, tout l'attirait chez lui. Elle en était littéralement dingue. « J'imagine...Mais saches que tu manques beaucoup à ce canapé et à moi également, alors tu es ici chez toi, tu le sais. J'ai besoin de toi dans ma vie, plus souvent, je veux dire parce que la vérité c'est que je ... » "t'aime comme un fou comme un roi, comme une star de cinéma" voulait-elle rajouter, mais elle n'en fit rien. Après tout, qui dit qu'il ressentait les mêmes sentiments ? Alors pourquoi gâcher une si belle complicité pour des sentiments non partagés, n'est-ce-pas ? De plus, il venait de lui annoncer qu'il en aimait une autre, alors même si ça lui brisait le coeur, elle serait heureuse pour lui en tant que meilleure amie, de son bonheur et de sa joie. Car vu comment il en parlait, elle avait l'air d'être vraiment spéciale. Son côté jalouse, avait envie de lui arracher les yeux de ses propres mains, mais son côté amicale était juste heureuse de son bonheur, évident. Ca se voyait qu'il en était fou, et c'était la partie la plus dure à digérer, sûrement. Puis le choc, il lui avoua que c'était elle, qu'il l'aimait elle et non une autre femme. Bien-sûr que le réflexe était de l'embrasser, comment pouvait-il penser un seul instant que ses sentiments n'étaient pas partagés ? Impossible, il devait l'avoir ressenti...Enfin ceci dit, elle ne l'avait pas ressentie, elle, donc finalement ça n'était pas si "évident" que ça il fallait croire. Face à son baiser, Chris semblait totalement perdu, après tout elle ne l'en blâmait pas, vu qu'elle lui avait assurer qu'elle ne voulait que son bonheur, ce qui était d'ailleurs le cas, avec elle ou une autre, même si elle préférait largement que ça soit avec elle. L'imaginer avec une autre lui donnait envie de se jeter sous un train. " Je ne comprend pas.. Il y a deux minutes tu étais contente du fait que je sois amoureux de quelqu'un et maintenant tu me dis que mes sentiments sont réciproques ?" Bien-sûr qu'il n'y comprenait rien, elle aussi aurait été perdue si il avait réagi comme elle venait de le faire. Seulement, elle devait enlever ce doute de son regard si merveilleux, lui faire comprendre le "pourquoi" de sa réaction. Alors, légèrement gênée et tel une enfant qu'on venait de prendre la main dans le sac en train de voler des bonbons, elle baissa le tête tout en rougissant, pas facile d'avouer ses sentiments, surtout quant ils sont présents depuis plusieurs mois ... « Parce que je t'aime et que tu es la personne que j'aime le plus dans tout le cosmos, depuis qu'on s'est rencontrés, toi et moi. Mais tu es mon meilleur ami et j'avais peur de te perdre et de gâcher notre amitié en te l'avouant, surtout si ce n'était pas réciproque en ce sens. Et vu combien je t'aime, bien-sûr que j'étais heureuse de te voir si amoureux d'une autre, ne sachant pas que tu parlais de moi initialement...Et même si j'étais verte de jalousie et que j'aurais été capable de lui arracher les yeux à cette p****** je ne l'aurais pas fait, par amour et respect pour toi ... Pardon, ne m'en veux pas, tu dois me trouver tellement idiote ...» là voilà la vérité de sa réaction face à la déclaration de Chris, dont elle n'avait initialement aucunes idées qu'elle en était l'épicentre. Puis, son Chris l'homme qu'elle aimait de toutes les parcelles de son petit corps posa sa main sur sa joue en souriant, ciel comme il était beau ...Si Melissa écoutait son coeur là tout de suite, elle lui aurait arraché ses vêtements avec ses dents de bébé dinosaure "Si tu savais depuis combien de temps j'en ai envie.. Je suis tombé amoureux de toi le premier jour.. J'avais peur que ça ne soit pas réciproque et que ça gâche notre belle amitié. Je suis heureux de savoir que tu ressens la même chose. Je t'aime Melissa." et sur ces mots, il l'embrassa à nouveau, cette fois ce fut lui qui en pris l'initiative. Bon sang, comme elle aimait sentir ses lèvres chaudes sur les siennes. Tout en arrêtant le baiser, mettant elle sa main contre sa joue puis son front contre le sien elle répondit avec une infinie tendresse, les yeux remplies de larmes de joies qui noyait ses grand yeux verts-bleus de pluie de larmes joyeuses « On est finalement deux mêmes idiots qui ressentaient les mêmes sentiments depuis le début sans se le dire? On est ce couple là mon trésor ? Bon sang, si tu savais combien je t'aime également, je t'aime, je t'aime, je t'aime et je me lasserai jamais de te le dire...Jamais ! Et t'a pas intérêt à t'en aller, maintenant t'es bloqué avec moi et le canapé, il va d'ailleurs falloir que tu fasses un choix, c'est lui ou moi  » rajouta t-elle en riant. Bon dieu comme elle était heureuse, tellement, tellement heureuse. Elle aurait voulu que ce moment ne s'arrête jamais. Elle n'avait même pas noter qu'elle avait sortie le mot "couple".

acidbrain


_________________
wanna love you inside out
bend your chest open so i can reach your heart. i need to get inside, or i'll start a war. wanna look at the pieces that make you who you are ▬ melwood
21.09.20 18:15
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers:
 :: sunset and vine :: WESTSIDE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas