Le Deal du moment :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & ...
Voir le deal
14.99 €

Le rose de la honte PV Libre
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: CENTRAL L.A. :: Hollywood Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 Tumblr_nx08v2Ydyx1s8yw37o4_400
carrière commencée le : 11/05/2020
interviews : 111 les crédits : @lumi
14.02.21 1:06
- Sait on jamais, peut-être dans une autre vie! - Tu hausses les épaules. Quoi, c'est vrai. Tu as peut-être été Cléopâtre dans une vie antérieur et lui, Napoléon. Sa copine un vilain crapaud, tu ne vois rien de plus, même si tu ne la connais pas. Et oui, c'est tout toi. Être jalouse d'une femme que tu ne connais pas, uniquement parce qu'elle possède de jolis vêtements. Et qu'elle doit être adorable, pour avoir ce genre de garçon à ses pieds. Pourquoi toi, n'arrives-tu pas à garder un homme, ni même une femme, dans ta vie? T'as tout essayé mais à chaque fois, ça n'a rien donné. T'es amoureuse, tu crois que l'autre personne aussi et au final, ce n'est pas le cas. Tu te retrouves seule à nouveau, à essayer de trouver quelqu'un qui puisse réellement éprouver des sentiments pour ta personne. Et le tout commence à être pénible. - Peut-être étais-tu une petite biche égarée, à la recherche de réconfort.. - Tu te mords la lèvre inférieure fortement. Non, tu n'es pas entrain de flirter avec lui, tu essaies simplement de faire bonne impression. Et faire pitié aussi, pour qu'il puisse vouloir partager les vêtements avec toi. T'as envie de sortir d'ici avec un grand sourire aux lèvres et de comprendre que tu es plus riche de quelques bouts de tissus supplémentaires. Et d'aller les montrer à quelqu'un en particulier, à quelqu'un qui commence à prendre de plus en plus de place dans ta petite vie de misère.

- Elle ne peut pas ou elle ne veut pas? - Tu te sais indiscrète mais peu importe. T'essaies de te montrer intéressée à la conversation même si t'as uniquement le goût qu'il puisse te dire de te servir dans son bac. - Parce que.. c'est pas réellement la même chose. Des fois, on peut croire qu'on aide la personne et au final, cette dernière ris de nous. Et je sais de quoi je parle, si tu savais le nombre de fois où j'ai fais rire de moi.. je ne les comptes plus! - T'as même l'impression que certaines personnes sont sorties avec toi uniquement dans le but de pouvoir en rire. Tu t'es retrouvée dans le lit de trop de personnes depuis les dernières années, tu n'arrives même plus à savoir qui est qui. - Trop de copains oui.. mais pas tout le reste. - T'arrives même pas à croire toutes les raisons qui te pousses à te confier à cet inconnu. Peut-être parce que tu t'ennuies fortement. Tout en lui parlant, tu réalises que t'as jamais vraiment été aimé par quelqu'un, que tout ça, ce n'était pas réciproque. Ta vie n'a rien à être jalousé.

- J'insiste.. - Et tu mets le tout dans ta machine. Pas question qu'il puisse toucher à quelque chose, dans son état. Enfin, ça t'importes peu mais ça te donnes l'occasion de bien paraître. - J'ai toujours fait ainsi et je n'ai jamais eu de complications. Ce n'est que des vêtements.. si elle n'est pas contente, elle pourra le faire seule, sa machine, la prochaine fois! - Honnêtement, t'es jalouse de ce genre de comportement. Toi aussi, t'aurais bien aimé avoir quelqu'un qui puisse prendre soin de tes vêtements. T'aurais aimé pouvoir avoir quelqu'un sur qui compter, et pas seulement une collection de conquêtes.
Ashley Frangipane
Revenir en haut Aller en bas
Yuk-Hei Wong
girl boss
Yuk-Hei Wong
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 77864fe331da45cdc24409edd705ce918e213243
carrière commencée le : 14/09/2020
interviews : 506 les crédits : soleil plein. (ava)
22.02.21 10:33




☾ Le rose de la honte @ashley frangipane


“Parce que vous croyez vraiment à l’existence d’une autre vie?” Voilà que Yuk-hei était tombé sur une folle, qui peut-être pensait qu’une fois qu’on fermait les yeux pour la dernière fois, on finissait par les réouvrir dans le corps d’une autre personne. C’était assez poétique en soit mais peu probable. Néanmoins, Lucas n’allait guère critiquer ce genre de croyance, chacun était libre de faire ce qu’il souhaitait. Lui-même avait choisi une autre façon de vivre qui lui convenait parfaitement. Dommage, cependant, qu’il doive se cacher à la vue de tous. Et même de celles de ses amis, cela lui pesait fortement sur le cœur mais ayant bien trop peur des jugements, il ne se sentait qu’en sécurité qu’entre les quatre murs de sa chambre. Peut-être qu’un jour, Lucas pourrait agir plus librement, marcher dans les rues sans le moindre jugement. Mais les esprits étaient encore trop fermés, que ce soit dans son pays comme dans les autres. Il redoutait le jour où son secret mis à nu. Nul doute qu’il prendrait son armoire et qu’il partirait vivre sur une île déserte. C’était un beau projet d’avenir que de finir sa vie, les doigts de pieds en éventail dans le sable. “Je suis loin d’être une petite biche égarée.” dit-il en posant ses mains sur ses hanches, un peu vexé de cette comparaison. D’où, elle le traitait de cette façon? Certes, il avait l’apparence physique d’une crevette mais tout de même, est-ce qu’il la jugeait à sa coiffure? ? Non.
“Je ne vois pas pourquoi elle ne voudrait pas le faire, c’est son linge. Elle a l’habitude de le faire quand je ne lui propose pas mon aide.” Qu’est ce qu’elle essayait de lui faire dire ? Qu’il n’était qu’un larbin pour sa supposée petite amie? Franchement, les gens avaient tendance à se mêler d’affaires qui ne les concernaient guère. Cela lui apprendrait d’aller dans une laverie publique, il pouvait vraiment tomber sur n’importe qui. Et manque de chance, il n’était même pas tombé sur quelqu’un d’assez charmant pour songer à lui faire du charme. C’était un peu déprimant de ne pas avoir de chance. “Parfois, il faut prendre le temps de choisir la bonne personne et ne pas sauter sur le premier venu. C’est aussi simple que ça.” La jeune femme allait peut-être prendre ça pour une insulte mais Lucas n’avait pas tout à fait tord dans ses paroles. A quoi ça servait de collectionner les petits amis si aucun ne pouvait guère la satisfaire ? Sauf si bien sûr, ils étaient riches, là c’était un autre débat donc Lucas serait ravi de débattre.  
Lucas ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel en la voyant faire. Franchement, il était tout de même assez grand pour s'occuper de son linge. Certes, il avait sans doute la tête d’un gamin mais il ne faisait juste pas son âge. Alors il appréciait moyennement de se faire considérer comme un gamin par une illustre inconnue trop curieuse. “Sauf que c’est moi qui lui ait proposé de faire son linge alors hors de question que je fasse n’importe quoi. Elle y tient beaucoup.” Il y tenait beaucoup.  

 

(c) SIAL ; icons sial



_________________
make a wish pretty boy
† i want it all, but I want you more. i want you to make me your. come in front of me like you did yesterday
Yuk-Hei Wong
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 Tumblr_nx08v2Ydyx1s8yw37o4_400
carrière commencée le : 11/05/2020
interviews : 111 les crédits : @lumi
07.03.21 1:17
- Et pourquoi pas? Pas toi? - Tu es un peu superstitieuse, un brin encré sur les anciennes mœurs aussi. T'as déjà voir une voyante pour connaître ton passé mais cette dernière t'as simplement dit que l'année prochaine, tu pourrais recevoir un énorme cadeau. Et ce cadeau, tu es certaine qu'il puisse s'agir de ce qui se trouve devant toi. Soit des vêtements et pas n'importe lesquels! Tu pourrais faire semblant que ceux dans les autres lave-linge t'appartiennent. Tu pourrais faire semblant que tu as eu besoin de toute cette place pour laver tes effets personnels et partir en trombe avec tellement de trucs. Mais tu ne le feras pas. Parce que tu as maintenant un ami et que ce dernier est doté de la parole et il pourra tout raconter à la police. Et t'as certainement pas envie que ta carrière puisse s'arrêter à cause de quelques bouts de tissus. Pardon.. quelques merveilleux bouts de tissus. - Un gros veau bien visible dans ce cas, ça revient au même. - Tu balances légèrement tes doigts dans le vide, voulant lui montrer que ça t'étais égal. Il pouvait bien être qui il souhaitait dans le passé, ceci ne restait que le passé. Et personne ne pouvait réellement le savoir. Pas même lui.

- Parce que c'est mieux d'avoir un serviteur pour le faire, tout simplement. - Dois-tu tout lui apprendre? Tu ne peux pas croire qu'une coquette jeune femme puisse laisser faire son copain. À moins que ceci ne soit pas vrai.. Que les vêtements puissent appartenir à sa petite soeur et qu'il se pavane en mentionnant qu'ils puissent être à sa petite amie. En vérité, le garçon devant toi est célibataire, ça crève les yeux.  - Je vois.. ou ne pas sauter sur sa petite soeur. - Es-tu entrain de mentionner qu'il puisse faire de l'inceste? Oui, peut-être. Après tout, s'il se sent concerné, qui es-tu pour le juger?

- Peut-être mais tu es blessé et vue que je suis une gentille fille, je n'ai pas envie que tu puisses avoir des problèmes avec ta supposée copine qui n'existe pas. Tu sais, c'est pas grave! J'imagine que tu dois tenir beaucoup à ta soeur, pour qu'elle puisse t'autoriser à laver ses sous-vêtements. - Car ça aussi, tu avais remarqué. Il y en avait dans ses vêtements et tu pourrais mettre ta main à couper que ces derniers étaient d'un tissus tellement doux, que tu pourrais les faire glisser facilement sur ta joue.
Ashley Frangipane
Revenir en haut Aller en bas
Yuk-Hei Wong
girl boss
Yuk-Hei Wong
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 77864fe331da45cdc24409edd705ce918e213243
carrière commencée le : 14/09/2020
interviews : 506 les crédits : soleil plein. (ava)
08.03.21 11:32




☾ Le rose de la honte @ashley frangipane


Et voilà que Yuk-hei était tombé sur une foll, est-ce qu’il a le droit de flipper désormais? Le jeune homme a juste envie de prendre ses affaires et de partir de cette laverie. Il prendrait soin de linge la prochaine fois ou même, il demanderait à quelqu’un s’il pouvait squatter quelques minutes sa machine à laver. C’était sans doute mieux que de se retrouver entre ces quatre murs avec elle. Quelle idée, il avait eu aussi. Le pire, c’est qu’il ne pouvait même pas envoyer un sos à un membre de son groupe pour venir le sauver, celui-ci risquerait de lui poser des questions sur ses tenues. Il avait l’impression d’être une petite souris prise au piège. “Non, pas vraiment.” dit-il en secouant les épaules. Certes, il avait quelques croyances en superstitions. Genre ne pas passer sous une échelle, ne jamais dire bonne chance avant une représentation mais le reste lui passait au-dessus de la tête. Sans doute parce qu’il était encore trop jeune pour se poser des questions. “Un gros veau?” Ok, Lucas n’arrivait pas à cacher le choc sur son visage. “Vous vous êtes vu dans un miroir dernièrement avant de juger les gens sur le physique?” Elle venait clairement de l’insulter de veau alors qu’il n’y avait pas un poil de graisse chez lui. Il n’était qu’un bâton sur jambes.  
“Je ne vois pas en quoi je suis un serviteur, rendre service ne nous rend pas forcément esclave. Mais je suppose que la gentillesse, vous ne devez guère connaître.” A croire qu’un homme ne pouvait pas rendre service. Il ne connaissait pas sa vie mais il pouvait clairement affirmer qu’elle devait être tombée juste sur des pauvres mecs, de gros machos qui pensaient qu’une femme se devait d’être aux fourneaux et nullepart ailleurs. Ce qui était choquant en réalité, l’époque des sauvages était révolue mais il faut croire que même elle y croyait encore. “Je n’ai qu’un frère.” Lucas ne préférait même pas relever ce qu’elle venait de dire au risque d’être encore plus traumatisé par cette fille. Les Américaines étaient vraiment tordues.  
“Et on se demande à qui je dois cette petite blessure, je peux très bien me débrouiller seul, j’ai l’habitude. Il faut arriver à surpasser la douleur sinon on ne s’en sort pas dans la vie. Qu’est ce que vous avez avec ma soeur qui n’existe même pas? Il faut arrêter de croire tout ce qu’on lit, je suis peut-être chinois mais non on ne se ressemble pas tous parce qu’on vient de la même famille. Alors vos remarques, vous les gardez pour vous et vous me laissez faire mon ménage.” Les sourcils froncés, il se mit en quête de regrouper ses vêtements qu’elle avait un peu éparpillés dans les machines.


 

(c) SIAL ; icons sial



_________________
make a wish pretty boy
† i want it all, but I want you more. i want you to make me your. come in front of me like you did yesterday
Yuk-Hei Wong
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 Tumblr_nx08v2Ydyx1s8yw37o4_400
carrière commencée le : 11/05/2020
interviews : 111 les crédits : @lumi
21.03.21 3:38
Il trouve peut-être que tu as l'air d'une folle, t'en sais rien, mais s'il décide de flipper, c'est toujours mieux que de te frapper. T'as pas l'intention de sortir d'ici à coups de pieds au derrière et surtout pas dans ta condition. Tu viens tout juste de savoir que sa copine est mieux habillée que toi et tu n'es clairement pas en condition pour sortir d'ici en pleurant. À moins que ce ne soit en pleurant de joie, puisqu'il t'auras donné un vêtement de cette collection. - Oh lala, ce n'était qu'une manière de parler, vu que la brebis n'avait pas l'air de te faire plaisir. J'aurais pu mentionner une souris mais encore là, j'imagine que cette dernière aurait été trop petite et ça aurait pu toucher ton égaux. - T'as jamais compris pourquoi les hommes étaient tous comme ça. Dès qu'on s'en prenait à leur copine, il n'y avait pas mort d'hommes mais gare à la personne qui décidait de s'en prendre à son physique ou pire encore, à le comparer à un tout petit animal. Comme si tu pouvais comparer ce qui fait de lui un homme, avec une souris. Tes yeux se lèvent au plafond. T'aurais dû attendre avant de faire une lessive, ou du moins, y aller un peu d'avance. Tu ne l'aurais pas croisé, tu n'aurais pas vu tout ces vêtements trop tentant et surtout, t'aurais pas eu à te faire des scénarios dans ta tête pour lui voler tout ça. - Non, je connais la gentillesse. C'est cette dernière qui ne se colle pas vraiment à moi - Tu ne veux pas embarquer dans une discussion qui ne servira à rien, mais t'en as un peu marre de toujours voir le nom de tes exs dans ta tête, lorsque tu parles de problèmes. Que ce soit pour de la tromperie, pour des misères ou même, juste pour une aventure. Ta dernière en date, tu l'ajoute un peu dans ce moule. Une couchette et ce dernier ne t'as pas donné suite. À dire que les hommes sont tous pareils, peut importe de quel pays ils peuvent bien venir.

- Un frère qui doit avec une petite amie qui t'as donné ordre d'aller faire cette lessive. - Tu fronces les sourcils, certaine de ce que tu avances. Dans ta tête, c'est impossible que ce garçon puisse avoir quelqu'un dans sa vie. Pas de la manière qu'il s'exprime.. car si c'est vraiment sa moitié qui lui a demandé de laver ce linge, il est encore plus con que tu ne pourrais le penser. T'as de la misère à penser qu'être ne couple peut rimer avec les mots ''aimer'' et ''entraide''. De quoi que t'as rarement vu. - T'as dis toi même que tu n'avais pas de soeur donc, logiquement, elle n'existe pas.. Donc, j'ai raison. - Tu te mords la lèvre à nouveau, avant de t'approcher un peu plus de lui. - J'ai jamais dis que vous vous ressembliez tous, bien au contraire. Quand tu connais d'autres origines et cultures, tu comprends assez facilement que personne ne se ressemble. Je suis certaine que dès que tu as posé tes pieds dans le coin, tu as pensé que nous étions pareils.. alors que c'est faux. - Tu le laisses amasser ses vêtements dans les différentes cuves, ne l'aidant pas. S'il veut se débrouiller, qu'il le fasse seul. Et puis, ça pourra t'éviter de tout ramasser par toi-même, avant de faire un joli paquet cadeau et de partir avec quelques vêtements de sa copine/soeur/belle-soeur/tante/voisine.
Ashley Frangipane
Revenir en haut Aller en bas
Yuk-Hei Wong
girl boss
Yuk-Hei Wong
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 77864fe331da45cdc24409edd705ce918e213243
carrière commencée le : 14/09/2020
interviews : 506 les crédits : soleil plein. (ava)
29.03.21 11:26




☾ Le rose de la honte @ashley frangipane


Lucas ne pensait pas trouver quelqu’un de totalement dérangé dans ce genre d’endroit mais il faut croire qu’il n’était pas au bout de ses surprises. L’Amérique lui prouvait bien que ses habitants étaient vraiment des plus surprenants et que le jeune Lucas avait encore beaucoup de choses à apprendre pour mieux les comprendre. Non pas qu’il cherchait à vraiment saisir ce qui pouvait bien se passer dans leurs têtes. En tout cas, il ne souhaitait en aucune façon savoir à quoi pouvait bien passer la jeune femme qui lui faisait face. Il espérait bien ne jamais la croiser de nouveau. Il n’allait guère hésiter pour cela à bannir cette laverie de la carte. “Vous avez une drôle de façon de vous exprimer face à quelqu'un que vous ne connaissez pas. surtout si c’est pour le traiter de veau.” Ok, là il était un peu vexé de cette comparaison. Elle ne l’avait peut-être pas dit méchamment mais tout de même, il n’avait guère l’allure d’un veau n’est ce pas? Peut-être qu’à force de manger des hamburgers, il avait pris du poids au niveau des joues mais, il méritait bien mieux comme animal. Et son égaux n’avait rien affaire là-dedans. “Vous devriez essayer de vous coller un peu à elle, vous remarquerez que les gens auront plus de facilité à parler avec vous que de songer à vous faire dès que vous ouvrez la bouche.” Il est vrai que depuis le début, elle lui avait toujours paru un peu louche. Déjà, il suffisait de voir sa manière qu'elle avait de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Qui, diable, se permettait de fouiller dans les affaires des autres et de critiquer sa façon de faire? Yuk-hei allait devoir y penser à deux fois avant de songer à rentrer de nouveau dans une laverie publique, il allait surement projeter de s’acheter une machine personnelle qu’il allait installer dans sa chambre pour plus de tranquillité.
“Mon frère est très loin donc je ne pense pas qu’il m’envoie son linge par la poste.” Ou alors ce serait vraiment inquiétant. Mais il la remerciait de lui rappeler que sa famille était loin de lui et qu’il ne les avait pas vu depuis un long moment. Lucas avait bien hâte désormais de prendre l’avion et de retourner faire un petit séjour dans le cocon familial. “Et moi, je vous conseillerais de vous mêler de ce qui vous regarde! Si j’ai envie de faire le linge, c’est mon droit. Le partage des tâches, vous ne devez pas connaître mais faut croire que vous, vous pensez qu’une femme se doit de faire le linge et la cuisine. Quelle belle vision de l’égalité, vraiment, j’applaudis.” Chose qu’il ne fit guère cependant. “Vu votre couleur de cheveux, je ne penserais jamais ça.” dit-il en fixant sa crinière pour enfin s’occuper de son linge dans le calme.    
     



 

(c) SIAL ; icons sial



_________________
make a wish pretty boy
† i want it all, but I want you more. i want you to make me your. come in front of me like you did yesterday
Yuk-Hei Wong
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 Tumblr_nx08v2Ydyx1s8yw37o4_400
carrière commencée le : 11/05/2020
interviews : 111 les crédits : @lumi
02.05.21 2:55
Tu ne sais plus trop si c'est une bonne ou non de rester là et d'attendre ta lessive. Et celle de la copine de ce garçon, par la même occasion. Plus tu restes ici, plus tu comprends que t'es pas la bienvenue. Même si t'étais là avant, même si c'était ta place. T'as presqu'envie de lui dire qu'il peut partir et laisser ses effets ici, s'il n'est pas content. T'agis comme une enfant.. t'imagines mal maintenant en avoir, tu serais une plus grande gamine qu'eux. - C'est une expression par ici. Une gentille expression. - Tu essaies, peut-être que ça passera. Tu ne te rappelles pas avoir eu ce genre de conversation avec un membre du groupe BTS. Ceux-ci étaient gentils avec toi, comme si t'étais une Idole, tout comme eux. Ils t'ont traité à part égal et peut-être même un peu plus.. Du moins, six d'entre eux.. Ou peut-être cinq, vu que t'as fini par en embrasser un, malgré la promesse que tu t'étais faite. Qu'un simple baiser derrière le stage, mais un baiser quand même. L'homme à tes côtés est bien Coréen, n'est-ce pas? Certaines personnes décident de mettre tout les asiatiques dans le même pays, soit la Chine. Mais ce n'est pas ton cas. Pour ne pas te tromper, c'est cinquante-cinquante. Une fois tu le glisses du côté de la Corée et la prochaine, sur le côté de la Chine. Et aujourd'hui, c'est la Corée. Tu n'y peut rien, t'as jamais été très forte en géographie.

Tu ne peux que lever les yeux au plafond suite à sa remarque, détournant ensuite le regard. C'est dans ce genre de situation que tu es bien contente de ne pas être prise avec lui, dans un ascenseur. C'est toujours comme ça dans les mauvais films d'horreur. Deux personnalités fortes et contradictoires, se retrouvent prisonnières dans un ascenseur jusqu'à ce que l'amitié ne devienne plus une option. Le simple fait d'être ici, non enfermé et dans une beaucoup plus grande pièce qu'une cage en métal, ne t'aides en rien, tu te vois mal être prise dans une boite à conserve.

- Y'a des gens étranges tout partout, il aurait bien pu. - Tu as un danseur qui envoie de l'argent à toutes les semaines à sa famille, en Turquie. Que quelques pièces par semaine et encore, il paie le double en frais d'envoie. Ça, pour toi, c'est étrange. Et tout est possible, même envoyer des vêtements sales par la poste. T'as l'impression de toujours lever les yeux en l'air dès que tu le vois mais tu n'y peux rien, il t'exapères à un cruel point. - T'as le droit de le faire ton linge, je n'ai jamais dis le contraire. Mais avec ta blessure, pourras -tu réussir au complet? Loin de moi l'idée de te dire de demander de l'aide à quelqu'un puisque t'as pas l'air d'être très sociable. -  T'as déjà connu un mec pas très sociable et pourtant, t'as quand même sorti avec lui quelques mois. Peut-être que tu pourrais essayer avec ce Coréen? T'es seul et logiquement, dans ta tête, lui aussi. - T'as besoin d'aide pour tes vêtements? Tu voudras que je les range dans ton sac après la petite brassée? - Un clin d'oeil dans sa direction, suite à ton dernier mot. T'as peut-être des sentiments pour quelqu'un en ce moment même, mais t'essaies de l'oublier depuis quelques mois, même des années. Tomber en amour n'est clairement pas une bonne idée.


Spoiler:
 
Ashley Frangipane
Revenir en haut Aller en bas
Yuk-Hei Wong
girl boss
Yuk-Hei Wong
'Cause you're in Hollywood
Le rose de la honte PV Libre - Page 2 77864fe331da45cdc24409edd705ce918e213243
carrière commencée le : 14/09/2020
interviews : 506 les crédits : soleil plein. (ava)
10.05.21 10:26




☾ Le rose de la honte @ashley frangipane


Yuk-hei était venu ici pour faire tranquillement sa lessive et partir aussi vite que possible. Mais voilà qu’il venait de croiser une jeune femme à l’allure bien étrange. Elle ne lui inspirait guère confiance, on lui avait toujours dit de ne pas se fier à la première impression mais il devait bien admettre qu’il ne suivait jamais ce conseil. C’était plus fort que lui, quand il commençait à douter de la santé mentale de quelqu’un, il était difficile pour lui de penser autre chose. Comme si c’était gravé dans son cerveau et qu’aucune action ne pouvait effacer. Il pouvait peut-être se tromper sur cette femme mais tout dans son attitude le faisait grincer des dents. Il ne souhaitait plus qu’une chose, c'était que la machine ait terminé son travail et qu’il puisse rentrer chez lui, paisiblement. “Je ne vois pas ce qu’il y a de gentil à être traité de veau.” dit-il en fronçant les sourcils. Il n’était guère certain de ses paroles mais il se contenta de secouer les épaules. Certaines expressions pouvaient être très étranges alors peut-être que c’était le cas, mais il devait rester sur ses gardes. Après tout, les américains étaient très étranges et c’était fort probablement que leur langage le soit également. Lucas avait appris à parler l’anglais plus facilement que le coréen. C’était vraiment un calvaire et encore aujourd’hui, il n’était pas rare qu’il lance quelques regards de détresse quand il ne comprenait pas.
Mon frère n’est pas si étrange que ça.” Il pouvait l’être oui mais, quelle personne saine d’esprit enverrait son linge à l’autre bout du monde? Puis, connaissant Lucas, nul doute que son frère ne verrait pas ses vêtements de sitôt. Ils pourraient même se perdre pendant le transport et on finirait par l’accuser de ne pas vouloir les laver et de les avoir juste jeter pour avoir la paix. Son frère aurait bien plus de succès avec sa mère plutôt qu’avec lui, quoi qu’en sachant comment était sa mère, elle lui dirait de se débrouiller, qu’il était assez grand pour le faire. “Il me faut bien plus qu’une petite blessure pour m’arrêter, j’ai l’habitude de tomber mais je me relève toujours après !” Après tout, il lui arrivait parfois de tomber directement sur le sol après une séance d'entraînement un peu trop exigeante. Mais Lucas se relevait toujours avec le sourire. Il ne devait guère se laisser abattre par une petite blessure. Bien que les membres lui hurlaient dessus en lui disant de faire attention. “Je suis très sociable pourtant, mais ça dépend aussi des moments. Y a des jours, j’ai envie de papoter autour d’une machine à laver et d’autres, non.” Quoi qu’en réalité, Lucas ne passait pas son temps dans ce genre d’endroit. “Et tu ne veux pas non plus les repasser?” C’était ironique bien entendu. Il était tout de même capable de les ranger malgré sa jambe.
 

(c) SIAL ; icons sial



_________________
make a wish pretty boy
† i want it all, but I want you more. i want you to make me your. come in front of me like you did yesterday
Yuk-Hei Wong
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
'Cause you're in Hollywood
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: