AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot connecté iRobot Roomba 692
249 € 399 €
Voir le deal

OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice :: Venice Beach Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora)
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Chang-Wook Ji
let the ocean take me
Chang-Wook Ji
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) B77c45959cdf37bedbcc9be3e9bcdbd9ddfee028
☆ carrière commencée le : 14/10/2019
☆ interviews : 315 ☆ les crédits : ourmidnightgold

( before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason )
Entre le tournage et la promotion du nouveau drama dans lequel il jouait, Chang-Wook avait réussi à s’accorder quelques jours pour quitter un peu la Corée du Sud et se rendre aux Etats-Unis. Il avait l’impression que ça faisait un temps fou qu’il n’y était pas allé et c’était un peu le cas puisque sa dernière visite remontait à plusieurs mois maintenant. Il avait été pas mal occupé entre temps donc il n’avait pas eu le loisir de pouvoir voyager aussi loin jusqu’à maintenant et qui sait dans combien de temps l’occasion se présentera à nouveau ? En son absence, il avait engagé une vieille dame pour faire le ménage de son appartement et également arroser les plantes afin que son chez-lui ne ressemble pas à une vraie jungle plutôt qu’un vrai logement. Du coup, il ne s’en inquiétait vraiment pas. Il avait pris un vol de nuit et était arrivé tôt à l’aéroport de Los Angeles. Il avait beau pouvoir profiter de la première classe, il avait toujours eu du mal à dormir dans un avion alors à peine atterri qu’il s’était rendu chez lui afin de dormir comme il se doit, ce n’était vraiment pas de refus. Il n’avait rouvert les yeux qu’en début d’après-midi, un peu dans le brouillard d’abord mais après un bon déjeuner enfilé dans son estomac et une bonne douche fraiche, le voilà prêt à profiter du reste de l’après-midi et c’était vers la plage qu’il se dirigeait. L’été approchait très rapidement et il faisait déjà bien beau et chaud à Los Angeles donc autant en profiter pour aller se balader un peu au bord de l’eau, c’était toujours agréable. Il n’avait pas emporté grand-chose, pas vraiment désireux de se poser sur le sable pour bronzer, sa peau blanche ne le supporterait probablement pas beaucoup alors autant ne pas tenter le diable. Il avait d’ailleurs mis une bonne couche de crème avant de sortir pour se protéger, ce n’était pas simple mais il avait l’habitude maintenant. Il n’était pas le seul à avoir prévu de faire un petit tour à la plage visiblement, il pouvait entendre des enfants crier, des adultes discuter et des chiens aboyer mais c’était loin de le déranger. Il se promenait tranquillement au bord de l’eau, sentant les vagues venir rafraîchir ses pieds nus à chaque aller et venue sur le sable. Mais il s’arrêta net en reconnaissant une tête devant lui. Elle se situait à quelques mètres de lui mais il la reconnaissait très bien : Irene. La dernière fois qu’ils s’étaient croisés, ce n’était vraiment pas fameux, elle lui avait mis un sale râteau qu’il aurait du mal à oublier. Il aurait bien dû se douter que ça ne pouvait pas se passer facilement, même après ce baiser échangé, rien n’était trop facile dans la vie, malheureusement. Pourtant, malgré ce râteau, quand il avait aperçu la jeune femme, il avait souri. Il pouvait l’observer de loin, ça ne le dérangeait pas et au moins elle ne serait pas tentée de le rejeter une nouvelle fois alors il était safe là où il était. Tout serait sûrement facile si elle était moins belle qu’elle ne l’était mais la facilité ne faisait pas partie de sa vie et ça, il l’avait compris il y avait fort longtemps.



( Pando )

_________________


ANAPHORE
08.06.20 21:26
Revenir en haut Aller en bas
Sora Moon
what a plot twist you are
Sora Moon
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) SoggyOilyAmericansaddlebred-size_restricted
☆ carrière commencée le : 03/08/2019
☆ interviews : 1227 ☆ les crédits : (c) eos

{ before I met you, I never knew what it was like to be able
to look at someone and smile for no reason }
crédit/ tumblr @Chang-Wook Ji

Étonnant, ou pas, Sora déteste aller à la plage. Elle ne supporte pas le monde entassé comme des boudins sur les plages et les gosses qui pissent dans l'eau, ces cons qui marchent trop près de la serviette et qui balancent du sable. C'est simple, quand il y a une foule, elle ne se sent pas à l'aise. Ce n'était d'ailleurs pas prévu de base, elle sortait simplement faire quelques courses u bord de mer quand elle a vu que la plage était assez peu fréquentée. Ça ne risque pas de durer, alors pourquoi ne pas se prendre un bain de soleil tant que l'endroit reste un minimum fréquentable ? N'ayant pas prévu d'y aller, elle n'a donc pas de maillot de bain, simplement son short en jeans et un t-shirt oversize qui lui sert facilement de robe vu sa petite taille. Elle retire ses chaussures qu'elle prend dans la main et marche jusqu'à l'eau pour la goûter à ses pieds. Fraîche, mais assez bonne, elle se prend un peu le temps de stopper sa vie toujours active le temps de quelques minutes où elle observe le vide, la profondeur de l'océan en face d'elle, respirant l'air pendant que le soleil qui tape dessus. Bien que sa peau mielleuse soit habituée au soleil, elle ne s'expose quasiment jamais. Elle n'a pas besoin d'être bronzée comme toutes les nanas du coin, puis c'est mauvais. D'autant plus qu'elle n'est pas du tout du genre à aimer rester posé des heures à bronzer, elle a besoin de faire des choses plus passionnantes que de faire griller son cul devant tout le monde. Ayant perdu la notion du temps quelques secondes, elle revient finalement sur terre et regarde sa montre. Une dernière main dans ses cheveux désordonnés à cause du vent et elle tourne les talons, prête à partir. C'est à ce moment là qu'elle croise le regard d'une personne au loin. Enfin d'un homme, apparemment pas gêné de la mater. C'est bien un truc qu'elle déteste, ces mecs qui ne peuvent plus se tenir quand ils voient une fille en short, qu'une bande d'abrutis. Elle regarde une nouvelle fois dans sa direction, le soleil dans les yeux qu'elle tente de cacher avec sa main, cachant les traits de l'homme encore trop lontain. "Ça va, j'te dérange pas ? Mon cul te plaît ?" Dit-elle arrogante, montrant son mécontentement net. Prête à se battre s'il décide de ne pas baisser les yeux, elle n'a aucune envie de se mêler à un homme aujourd'hui, ni jamais d'ailleurs, ce sont tous les mêmes. Elle fronce alors les sourcils, malgré tout curieuse de savoir à quoi ressemble cet abruti, plissant les yeux pour ajuster sa vue un peu difficile. C'est peut-être que dans sa tête, mais elle a l'impression de le reconnaître. Sûrement dans sa tête oui, parce qu'il n'aurait aucune raison d'être ici à Los Angeles, encore moins de la regarder de loin sans venir l'emmerder comme il a le don de le faire. Elle ne dit rien, attendant la suite des événements.

09.06.20 9:51
Revenir en haut Aller en bas
Chang-Wook Ji
let the ocean take me
Chang-Wook Ji
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) B77c45959cdf37bedbcc9be3e9bcdbd9ddfee028
☆ carrière commencée le : 14/10/2019
☆ interviews : 315 ☆ les crédits : ourmidnightgold

( before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason )
Est-ce qu’ils venaient de se faire cramer ? A vrai dire, il aurait sûrement préféré qu’elle ne remarque pas sa présence ou au moins qu’elle fasse semblant de ne pas voir.  Il avait l’art de toujours passer pour un idiot en sa compagnie et ça lui donnait toutes les raisons du monde de le traiter d’idiot, chose qu’elle ne se gênait d’ailleurs pas pour faire dès qu’elle en avait l’occasion ou dès qu’elle était d’humeur peut être ? La dernière fois, elle avait été différente, plus réservée, elle ne l’avait pas critiqué ou insulté, c’était presque décevant. Est-ce qu’elle avait juste perdu tout intérêt pour lui ? Il préférait quand elle était méchante, ainsi elle lui témoignait de l’intérêt, c’était mieux que cette ignorance blessante à laquelle il avait eu droit la dernière fois, ça et un magistral râteau. Est-ce qu’elle était enfin elle-même maintenant que son secret avait été découvert ? A vrai dire, beaucoup de questions lui traversait l’esprit la concernant. Il aimerait pouvoir la comprendre un peu mieux et savoir comment agir avec elle. Pile quand il pensait qu’il pouvait l’intéresser, elle lui montrait que non et c’était vraiment frustrant pour lui. Il sursauta presque quand elle s’adressait à lui avec son manque de tact habituel. Se faire traiter de la sorte le fit sourire, c’était tellement idiot mais quand elle agissait ainsi, elle redevenait la femme qui avait su lui plaire. Et forcément, il ne pouvait pas partir ou rester là sans rien faire. C’était un peu comme si elle lui donnait l’autorisation de s’approcher et de passer un moment avec elle alors il s’approchait d’elle, un sourire d’idiot sur le visage jusqu’à être à un bon mètre d’elle, ni trop loin ni trop proche. Il baissait légèrement ses lunettes sur son nez et la détaillait du regard.« Est-ce que je risquerais ma vie si je répondais que oui ? » Après tout, il lui plaisait son cul donc c’était autant une taquinerie qu’une simple vérité. Tout lui plaisait chez elle mais ça ferait probablement bien trop lourd de dire une telle chose. Il marchait sur des coquilles d’œufs avec elle alors il y allait doucement pour ne pas se manger un nouveau râteau. Autant limiter les dégâts, elle lui faisait déjà tellement subir. Mais sa présence ici le surprenait quand même énormément. Aux dernières nouvelles, parce que oui il continuait de rester informé sur elle, elle serait en Corée donc sa présence ici était quelque peu troublante. Est-ce que les informations qu’il avait eu étaient fausses ?



( Pando )

_________________


ANAPHORE
14.06.20 16:32
Revenir en haut Aller en bas
Sora Moon
what a plot twist you are
Sora Moon
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) SoggyOilyAmericansaddlebred-size_restricted
☆ carrière commencée le : 03/08/2019
☆ interviews : 1227 ☆ les crédits : (c) eos

{ before I met you, I never knew what it was like to be able
to look at someone and smile for no reason }
crédit/ tumblr @Chang-Wook Ji

Elle peut sentir le regard posé sur elle et ça la dérange fortement. Pas franchement féministe, mais elle n'aime pas n'être qu'un morceau de viande pour tous ces affamés qui ne l'intéressent même pas. Sora n'est pas facile, elle n'est pas difficile non plus, juste impossible. Les garçons, l'amour, toutes ces conneries sont des pertes de temps et elle déteste perdre son temps. Parfois des choses arrivent, jamais sans son contrôle, mais ce ne sont que des choses de passage qui s'oublient facilement. Ainsi elle avait décidé d'oublier Chang et ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Surtout par rationalité, ils ne vivent même pas sur le même continent, ne se recroiseront probablement jamais et ils ne font pas parti du même monde, beaucoup de différences. Pourtant elle avait apprécié, sur le moment, elle l'avait même consciemment cherché à ce qu'il en vienne là, mais ce n'était que sous l'impulsion du moment. Elle ne pensait pas vraiment le revoir de toute manière. Elle devrait pourtant savoir maintenant que le destin a la drôle de facilité de mettre l'un sur la route de l'autre. Quand l'homme s'approche, ses traits se précisent et tout se confirme quand elle voit ses yeux. Elle est surprise de le voir ici, à Los Angeles, même si elle ne le montre pas et lève simplement les yeux au ciel à sa réponse. "Tu risques ta vie rien qu'en t'approchant." Elle répond en haussant un sourcil, l'observant. La situation n'est pas aussi étrange qu'elle pourrait l'être, au contraire elle est plutôt agréablement surprise de le voir sans réellement savoir pourquoi. "Qu'est-ce que tu fais à Los Angeles ?" Elle finit tout de même par demander, autant sa curiosité naturelle, mais aussi par conscience professionnelle au cas où.
18.06.20 19:21
Revenir en haut Aller en bas
Chang-Wook Ji
let the ocean take me
Chang-Wook Ji
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) B77c45959cdf37bedbcc9be3e9bcdbd9ddfee028
☆ carrière commencée le : 14/10/2019
☆ interviews : 315 ☆ les crédits : ourmidnightgold

( before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason )
Chang-Wook sourit.« Je me suis déjà rapproché beaucoup plus et je suis toujours en vie donc je vais tenter ma chance quand même. » Il se demandait ce qu’elle faisait là mais c’était elle qui posait la question en premier, transmission de pensées ? Ou bien peut être symbiose d’âmes ? Mais c’était une question légitime sachant qu’il était censé être en plein tournage sur un tout autre continent. « Je me promène. J’ai eu quelques jours de repos donc j’en ai profité pour venir ici. Et toi, qu’est-ce que tu fais là ? J’étais sûr d’avoir lu que tu avais un truc de prévu en Corée pourtant. » Ah les informations… Elles n’étaient pas toujours exactes, il en savait quelque chose pourtant, à croire qu’à son âge il était toujours au naïf pour croire tout ce qu’il pouvait lire dans les journaux, quel idiot. Elle était là devant lui donc évidemment qu’elle ne pouvait pas se trouver à deux endroits en même temps. Dans tous les cas, il était content de la croiser là. Ils habitaient tous les deux en Corée mais ils passaient plus de temps à se croiser en dehors de leur pays natal. Lui, il préférait appeler ça une heureuse coïncidence même si la dernière fois avait été loin d’être très joyeuse. Il était un homme mature maintenant alors il n’allait pas bouder pour ça mais il n’oubliait pas, c’était une certitude.« Tu vas bien depuis la dernière fois ? » Il n’avait pas pu s’empêcher d’évoquer la dernière fois, c’était plus fort que lui vraiment… pourtant il devrait peut être éviter ? Oh tant pis, c’était sorti maintenant et il aurait l’air encore plus idiot de revenir en arrière maintenant. Il passait suffisamment pour un idiot devant elle comme ça en plus.



( Pando )

_________________


ANAPHORE
28.06.20 9:20
Revenir en haut Aller en bas
Sora Moon
what a plot twist you are
Sora Moon
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) SoggyOilyAmericansaddlebred-size_restricted
☆ carrière commencée le : 03/08/2019
☆ interviews : 1227 ☆ les crédits : (c) eos

{ before I met you, I never knew what it was like to be able
to look at someone and smile for no reason }
crédit/ tumblr @Chang-Wook Ji

Ses yeux roulent, accompagnés d'un léger sourire presque invisible. Elle ne peut le contredire cette fois, elle se souvient bien que ce soit déjà derrière eux désormais. La journaliste ne se fait pas d'idées, des choses se passent tous les jours entre humains, ce n'est pas elle qui réagira de trop à cause d'un échange dans le genre. Elle le laisse alors faire comme bon lui semble, se rapprocher d'elle s'il le souhaite, de toute manière la conversation est lancée et elle a horreur de crier. Elle laisse aussi le soin au silence de faire son oeuvre en ne répondant pas, surtout parce qu'elle ne sait quoi dire. Un comble pour elle. Ses sourcils se froncent par automatisme alors qu'il dévoile la raison de sa présence et qu'il lui renvoie la question. "Je vis ici." Elle répond comme si c'était plus qu'évident, matter of factly comme souvent, car, après tout, c'est la vérité. Il doit encore la confondre avec une autre, visiblement, étonnament ça commence légèrement à l'agacer. Il est pourtant loin d'être le premier à l'avoir appelé par un autre prénom, heureusement ici elle est tranquille et pas dérangée toutes les deux secondes par des imbéciles incapables de faire la différence entre deux filles. Elle se laisse aussi surprendre par son autre question. Ca peut d'ailleurs se voir sur son visage rempli d'étonnement. Si elle va bien ? C'est bien une première, et elle ne sait que répondre, autre qu'un oui clot. "Eh bien, je ne suis pas malade, du moins à ma connaissance, alors j'imagine que je vais bien." Dit-elle en haussant les épaules. "Ne me dis pas que je t'ai manqué ?" Elle reprend, pouffant un peu moqueuse alors qu'il cite "la dernière fois" comme si ça remontait à des années, qu'il y pensait encore. Ou qu'il pensait à elle. C'est ridicule. De la dernière fois, elle ne pense n'avoir rien à dire de plus que ce qui a été dit, il avait eu ce qu'il voulait, elle lui avait donné, c'est ainsi que ça marche.
05.07.20 16:25
Revenir en haut Aller en bas
Chang-Wook Ji
let the ocean take me
Chang-Wook Ji
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) B77c45959cdf37bedbcc9be3e9bcdbd9ddfee028
☆ carrière commencée le : 14/10/2019
☆ interviews : 315 ☆ les crédits : ourmidnightgold

( before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason )
Il serait quand même dommage d’en venir à se parler en restant à plusieurs mètres l’un de l’autre. Niveau discrétion, il y avait mieux et puis, il n’avait pas spécialement envie de parler en criant juste pour être sûr qu’elle l’entendrait. Ils étaient au bord de l’océan donc le vent avait tendance à faire hausser le ton à la base, ça n’aidait pas. De toute façon, suffisait de regarder la taille de la brune pour voir qu’il ne risquait pas grand-chose à côté. Quand elle lui répondait qu’elle vivait ici, il aurait pu tilter mais même pas, il se disait juste qu’elle avait un logement ici. Pourtant, il devrait bien se douter que quelque chose. Il en fallait visiblement plus pour qu’il se pose les bonnes questions. Leur dernière rencontre avait beau s’être terminée par une note assez amère le concernant, ça ne voulait pas dire qu’il s’en fichait d’elle alors sa demande, c’était sincère et pas uniquement pour faire la conversation. Il haussait les épaules à sa question. Il pourrait dire que non, elle ne lui avait pas manquée mais ça serait un mensonge. Il avait plusieurs fois pensé à elle depuis la dernière fois, il ne pouvait pas prétendre le contraire. « Je suis content de te voir donc je suppose que ça veut dire que oui, tu m’as manqué un minimum. » Il n’oserait pas lui renvoyer la question, ça serait gênant parce qu’il était sûr à 95% qu’elle allait répondre qu’elle n’avait pas pensé à lui une seule fois. Elle n’était pas du genre très expansive et plutôt à lui envoyer des piques que des mots d’amour sincères. Le fait était qu’il ne savait pas ce qu’elle pensait et qu’elle faisait d’ailleurs tout pour qu’il en soit ainsi. La fois où ils s’étaient embrassés, elle lui avait envoyé des signaux clairs mais là, elle semblait s’être renfermée une nouvelle fois comme une huître. Pour quelqu’un comme Chang-Wook qui avait besoin de signaux forts et clairs, ça pouvait être compliqué. « Tu as des projets pour la journée ? »



( Pando )

_________________


ANAPHORE
12.07.20 11:54
Revenir en haut Aller en bas
Sora Moon
what a plot twist you are
Sora Moon
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) SoggyOilyAmericansaddlebred-size_restricted
☆ carrière commencée le : 03/08/2019
☆ interviews : 1227 ☆ les crédits : (c) eos

{ before I met you, I never knew what it was like to be able
to look at someone and smile for no reason }
crédit/ tumblr @Chang-Wook Ji

C'est étonnant, surtout peu compréhensible pour elle. Alors, elle hausse les sourcils d'un air surpris, machinalement, quand il lui répond par la positive. Ce n'était qu'une moquerie, il aurait forcément, du moins pensait-elle, répondu en lui renvoyant la pareille. Sauf que non. Elle se demande bien ce qui a pu réellement lui manquer, sans trop s'en intéresser non plus, peut-être qu'il s'était juste fait à la présence de la journaliste. Après tout, c'était réciproque, elle avait appris à ne pas détester la présence de l'acteur, souvent due au hasard, dans la rue ou dans les nuages. Sora le regarde alors, puis hausse les épaules sans rien n'ajouter de plus. Que pourrait-elle dire ? Ne connaissant rien à ce domaine. Un être humain qui manque à un autre c'est peu concret pour elle, du moment qu'il peut vivre sans elle, c'est que ce n'est pas vital. Elle ou une autre. De toute manière, les sentiments ont toujours été absraits pour elle, en généralité. Chang n'est pas vraiment son ami, disons plus une connaissance, une fréquentation qui se cherche, avec un baiser également, peut-être légèrement désiré par la journaliste au moment T seule raison pour laquelle il a eu le droit de le faire sans se prendre un coup bien placé, une bonne sensation en globalité. Le reste c'est plus flou, la case n'est pas tout à fait défini alors elle s'arrêtera sur un ami pas vraiment ami. C'est assez drôle d'ailleurs, parce qu'elle n'y avait pas repensé à cet échange, jusqu'à maintenant. "Pas vraiment, mais maintenant que je suis là, j'ai envie de me baigner." Pourtant elle n'aime pas, mais le peu de monde l'encourageait à vouloir profiter, bien qu'elle n'ait pas son maillot, encore moins sa serviette et surtout beaucoup de boulot à terminer. "Et toi ? J'imagine qu'une célébrité a des tas de trucs de célébrité à faire." Ressort son côté curieux, pointe de journalisme toujours à l'affût de juste un petit mot pour lancer un scoop. Il était peut-être venu ici pour un rendez-vous important en plus de vacances, ou pour voir quelqu'un. Les choses vont très vite à Los Angeles.
14.07.20 0:41
Revenir en haut Aller en bas
Chang-Wook Ji
let the ocean take me
Chang-Wook Ji
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) B77c45959cdf37bedbcc9be3e9bcdbd9ddfee028
☆ carrière commencée le : 14/10/2019
☆ interviews : 315 ☆ les crédits : ourmidnightgold

( before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason )
Les débuts avaient été peu calmes entre eux mais c’était aussi sûrement pour ça qu’il appréciait autant la jeune femme. Tout était différent avec elle, elle n’était pas pendue à ses lèvres à le regarder amoureusement comme beaucoup d’autres jeunes femmes. Au début, il trouvait ça fun d’être tant adoré que cela, et il en avait d’ailleurs pas mal profité de tout ça… pas comme il aurait dû mais cela appartenait au passé maintenant, c’était fait et il ne pouvait pas revenir dessus. Quoiqu’il en soit, ça ne l’intéressait plus tout ça, il ne voulait pas être adoré, il voulait juste trouver quelqu’un qui lui conviendrait et avec qui il pourrait être juste heureux. Ce n’était pas gagné, surtout avec elle dans les parages. Elle était difficile à approcher et à apprivoiser et il n’était pas certain de pouvoir la rendre heureuse mais si ce n’était pas elle l’élue, il aurait du mal à être avec quelqu’un tout en devant se retenir de flirter avec elle. Mais que ça soit l’un ou l’autre, il n’en était clairement pas encore là… du coup il profitait quand il le pouvait ou plutôt quand elle lui en donnait l’occasion. Il était capable de vivre sans elle mais il n’en avait juste pas envie, du moins pas pendant une longue période, il aimait leurs échanges et ça lui faisait oublier tout le reste, c’était agréable et dans la vie il fallait savoir garder près de soi tout ce qui était du domaine de l’agréable. Il observait l’eau après qu’elle ait dit vouloir se baigner. Pourquoi pas après tout… Bon, il n’avait pas son maillot mais il était plein de ressources.« Baignons-nous, alors. A moins que tu veuilles te baigner seule ? » Il disait ça par pur gentillesse parce que même si elle voulait se baigner seule, ça n’arriverait pas. Il comptait bien rester non loin d’elle, qu’elle le veuille ou non. La voilà qui continuait sur la lancée des mots surprenant. Il pourrait presque croire qu’elle n’était pas celle qu’il pensait qu’elle était… « Tu dis ça comme si tu n’étais pas une célébrité… T’es sûrement bien plus connue que moi. »



( Pando )

_________________


ANAPHORE
20.07.20 18:32
Revenir en haut Aller en bas
Sora Moon
what a plot twist you are
Sora Moon
(hot) before I met you, I never knew what it was like to be able to look at someone and smile for no reason (chora) SoggyOilyAmericansaddlebred-size_restricted
☆ carrière commencée le : 03/08/2019
☆ interviews : 1227 ☆ les crédits : (c) eos

{ before I met you, I never knew what it was like to be able
to look at someone and smile for no reason }
crédit/ tumblr @Chang-Wook Ji

Un sourcil s'arque alors, à sa question. Que pouvait-elle bien répondre, il est grand, assez pour prendre les décisions qu'il veut. Elle l'observe, sans pudeur, le dévisageant de haut en bas avant de gagner un léger sourire en coin. Demander l'autorisation, elle détestait ça, mais en l'occurence elle trouvait ça presque amusant.
"L'océan n'est pas à moi, tu fais bien ce que tu veux." Sinon tous les crétins du monde seraient déjà noyé depuis un bail. Elle glisse alors en haussant les épaules, peu dérangée à l'idée qu'il profite, lui aussi, de la fraîcheur de l'eau. Elle saisit son débardeur par le bas, les mains croisées, afin de le lever et le retirer facilement, le jetant simplement en arrière, contre le sable chaud. Sur le moment, elle ne se sent pas vraiment pudique ou intimidée, elle se tient juste en short et en petite bralette triangle noire en dentelle, plutôt sobre, rien de très extravagant ou qui sort de l'ordinaire. Pas de quoi rougir, ni baver. Pour compléter le tout, elle s'attaque simplement au bouton de son short en jeans qu'elle ouvre, puis baisse juste légèrement, sans rien faire de plus, attirée par la voix de Chang et ses drôles de paroles. Elle lève la tête dans sa direction, l'air interrogateur, croyant à une blague pas tellement drôle. Elle se saisit peut-être pas complétement l'humour coréen ou alors il n'est tout simplement pas drôle, à voir.
"Ouais bien sûr." Elle répond sarcastiquement, secouant la tête comme s'il venait de dire une bêtise encore plus grosse que lui. Elle, plus connue, elle serait la première au courant. En tout cas, là n'est pas le sujet. Elle reprend son activité, qui consiste à retirer son short en le faisant glisser lentement le long de ses jambes, le jetant à la suite juste à côté de son haut, dévoilant le bas allant avec le haut, légèrement échancré pour laisser vaguer l'imagination, bien qu'elle s'en fiche. Un cul reste un cul, ils sont tous pareils, pas besoin de s'exciter sur une partie de peau.
"Bon, à jamais j'espère, si tu restes planté là comme un idiot." Elle balance simplement avant d'avancer vers l'eau, les pieds en avant, pour prendre la température.
26.07.20 22:43
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers:
 :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice :: Venice Beach Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas