AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley))
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Seokjin Kim
CEO.000.000
Seokjin Kim
tumblr_ohkw1hjaWf1rc7jkto2_500.gif
☆ carrière commencée le : 18/06/2019
☆ interviews : 551 ☆ les crédits : felicis


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Jin avait sans doute pris trop de choses, trop d’ingrédients pour uniquement deux personnes. Mais il ne voulait pas manquer de rien. Il espérait cependant qu’Ashley n’ait pas eu la même idée sinon ils auraient de la nourriture pour tout un régiment. Dans le pire des cas, connaissant l’appétit d’ogre que pouvait parfois avoir Jin, ce n’était pas un mal. Regardant le paysage qui défilait devant ses yeux, il était plutôt heureux d’être de retour à Los Angeles. Mine de rien, cela lui manquait. La ville était bien différente de Seoul, pas du tout la même ambiance. Jin ne pourrait guère trancher entre les deux, il espérait cependant que ce retour pourrait lui permettre de se rapprocher un peu de ses membres. Ils semblaient être à des années lumières de lui et plus personne ne venait confier ses malheurs au pauvre hyung délaissé qu’il était. Alors, Jin commençait peu à peu à penser à sa vie et moins à celles des autres. Il aurait très bien pu cuisiner pour tout le groupe, un repas dans leur appartement pour partager un peu de bonne humeur. Mais non, aujourd’hui, c’était à une toute autre personne qui allait avoir le privilège de goûter ses plats.
Le jeune coréen croisait cependant les doigts pour que la jeune femme puisse aimer sinon cela tomberait légèrement à l’eau. Certains plats étaient assez spéciales et vu ce qu’ils mettaient dedans, il fallait avoir le ventre sacrément bien accroché. Il ne voulait pas rendre malade la jeune femme aux cheveux colorés malades. Ce n’était pas son intention, surtout qu’ils avaient prévu de regarder un film en même temps. Sans parole. Ainsi, ils allaient peut-être pouvoir le comprendre à deux. Ce n’était guère facile d’établir le dialogue lorsque deux personnes ne parlaient pas la même langer. Jin avait beau apprendre un peu l’anglais, il était loin de pouvoir faire la conversation comme pouvait y parvenir Namjoon. Il avait encore beaucoup de boulot à faire mais il était motivé à y parvenir. Et sans doute qu’Ashley allait rendre l’apprentissage bien plus amusant que le professeur de l’agence. Il n’y avait aucun doute à ce sujet.
Il sentit le véhicule ralentir et se garer devant ce qui devait être chez la jeune femme. Impossible de savoir. Certes, elle lui avait transmis par téléphone sa localisation mais qui sait, peut-être que le chauffeur s’était peut-être. « Merci. » dit-il au conducteur avant de descendre. Hors Seoul, il ne conduisait que très rarement. Certes, il aimait bien être au volant d’une voiture et rouler pour découvrir de nouveaux horizons mais en ville, c’était toujours affreux. Surtout dans les grandes, il détestait devoir attendre si jamais il tombait en plein bouchon. Au moins, à l’arrière, il pouvait toujours regarder son téléphone pour s’occuper l’esprit. Se passant une main dans les cheveux, il prit alors les deux sacs de courses qui se trouvaient dans le coffre avant de se diriger vers la porte d’entrée. Il espérait réellement ne pas s’être trompé d’endroit et ne pas se retrouver nez à nez avec un costaud baraqué si jamais. Il n’avait pas envie d’une, d’abandonner sa nourriture pour une brute et de deux de se faire frapper parce qu’il était tombé sur quelque de pas très correct.  Certaines mentalités n’étaient pas encore très ouvertes même aux Etats-Unis, malheureusement. Sonnant à l’interphone, il attendit alors la réponse, espérant voir entendre la voix de la jeune femme. Ce qui arriva et Jin ne put guère s’empêcher de pousser un soupir de soulagement avant de prendre la parole. « Your cock is here. » Merci encore une fois le traducteur, il signifiait juste que son cuisinier personnel était arrivé.  

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


_________________
    worldwide

    handsome
    ANAPHORE
23.05.20 13:57
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley)) Giphy
☆ carrière commencée le : 11/05/2020
☆ interviews : 66 ☆ les crédits : SB


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


- You're just a moron. - Et tu enlèves en vitesse ton doigt de l'interphone. Tu n'as pas envie de te prendre la tête avec ce genre de personne qui s'amuse à te nuire, plus qu'à t'aider. Jamais tu n'aurais pensé avoir ce genre de voisins, lorsque tu as défait tes cartons, il y a une poignée de semaines. Le quartier n'avait pas l'air si mal, les gens souriant et pourtant, tu n'as qu'une envie, celle de faire avaler le devant du balcon à ton petit voisin d'en face. Tu le sais que c'est lui, tu le sais depuis les dernières heures, depuis qu'il s'amuse à te faire perdre patience. Tu as l'impression d'être prise d'en un enfer depuis trop longtemps. Toi qui rêvais de tranquillité en déménageant dans un quartier un peu plus familial, tu as perdu tout espoir depuis. Toi, tu voulais quelque chose de tranquille, quelque chose de simple pour pouvoir écrire ta musique. Pas la peine de se faire déranger par un pré-adolescent boutonneux qui n'a rien à faire de sa journée. Sauf peut-être de te nuire et vouloir te faire paniquer.

Et même si tu n'es pas pleinement certaine qu'il puisse s'agir de ce voisin désagréable, tu as bien envie de lui remettre la monnaie de sa pièce. Tu attendras la nuit tombée avant de te rendre chez lui, et de te venger. Tu ne sais pas trop comment tu pourras t'y prendre vu que ce dernier habite encore chez ses parents, mais tu trouveras une manière. Tu le sais, tu le sens. Tu espères seulement ne pas être trop dérangée lorsque ton ami sera présent, tu n'as pas envie que ta mauvaise humeur puisse faire surface et devoir t'excuser sans cesse à ce dernier. Il a été assez gentil d'accepter ton offre et tu ne sais même pas comment tu as eu assez de courage pour l'invité, pour lui donner ton adresse et espérer qu'il puisse accepter ton invitation. D'un simple message rigolo a commencé à sortir des mots un peu trop complexe entre vous deux. Peut-être que si tu l'aurais eu devant toi, tu n'aurais jamais osé lui demander de te tenir compagnie pour une soirée et surtout, de venir te cuisiner quelque chose. Ce n'est pas dans tes habitudes, et pourtant tu t'es bien amusé à trouver les bons mots pour créer une sorte d'invitation mais pas trop direct. Tu ne veux pas que le chanteur puisse penser à une sorte de relation, de sentiments, d'excuse bidon pour pouvoir passer beaucoup plus de temps avec toi qu'il n'en aurait le droit. Tu as déjà testé avec un autre chanteur et comment le tout c'était terminé? D'une manière assez compliqué.. Tu n'étais pas sorti avec ce dernier, le trouvant tout à fait adorable mais une petite histoire était bien née entre vous deux. Qu'une seule nuit, certes, mais assez pour te faire regretter certaines choses.

La sonnette de l'entrée se fit à nouveau entendre, tu lèves les yeux en l'air, découragée. Pourquoi toi? Pourquoi aujourd'hui? Pourquoi maintenant? Pourquoi tout ça, en même temps? Pourquoi pas demain? La semaine prochaine? Jamais? - Yes... - C'est tout ce que tu mentionnes à ton interlocuteur, d'un ton direct et sec. Peut-être que ton petit voisin pourra comprendre que tu en as plus qu'assez ainsi, que tu n'es pas là pour jouer et que tu as d'autre chose à faire de ta journée. Enfin, tu l'espères.. mais la suite de ses mots te fais grimacer. Pourquoi essait-il de te faire paniquer, de te faire rager et de vouloir tout détruire autour de toi? - Next time, I call the cop. - Ton doigt relâche sèchement ton interphone, avant de te mettre à soupirer bruyamment. Des injures, tu en as reçu depuis le commencement avec lui mais là, c'est rendu vraiment trop pour toi. C'est sans arrêt, tu en as réellement marre. Et tout ça, tout juste avant que Seokjin puisse arriver. Quel malheur va t-il te tomber dessus, encore une fois?  

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

23.05.20 16:01
Revenir en haut Aller en bas
Seokjin Kim
CEO.000.000
Seokjin Kim
tumblr_ohkw1hjaWf1rc7jkto2_500.gif
☆ carrière commencée le : 18/06/2019
☆ interviews : 551 ☆ les crédits : felicis


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Lui qui était ravi d’être afin arriver devant chez Ashley commençait sérieusement à s’impatienter. Il se demandait bien ce qui prenait aussi longtemps à la chanteuse pour qu’elle vienne lui ouvrir. Même si Jin avait quelques muscles, porter les sacs de course commençaient à lui tirer un peu sur les bras. Quand il entendit la voix d’Ashley dans l’interphone, un sourire apparut sur ses lèvres et il osa prendre la parole en anglais. Dire qu’il l’avait pourtant pratiqué cette phrase là pour être certain qu’elle puisse le comprendre. L’anglais et lui, ce n’était pas encore le grand amour. Il faisait des efforts pour l’apprendre mais c’était bien compliqué de retenir quelque chose lorsqu’on répétait juste sans cesse les mêmes phrases. Jin avait essayé d’adopter la même méthode que Namjoon, c'est-à-dire regarder une série en coréen mais avec les sous-titres anglais puis inversement. Mais son cerveau n’avait guère pu être aussi performant que le leader du groupe.
Dommage.
Le jeune homme fronça les sourcils entendant la voix d’Ashley et que la porte ne se débloque pas juste après. Elle comptait réellement le laisser dehors ? C’était sûrement une erreur de sa part. Décidant de ne pas laisser passer cet affront, Jin laissa son doigt sur la sonnette jusqu’à ce qu’elle décide de lui répondre. Il n’avait pas fait tout son chemin pour rien. Dans le pire des cas, la nourriture ne serait guère perdue. Il y avait bien six autres coréens qui ne refuseraient guère quelques petits plats cuisinés par Chef Jin. Mais lui qui se faisait une telle joie de cuisiner pour une amie, voilà qu’elle lui briser le peu d’espoir qu’il avait de lui faire découvrir son pays. La voix d’Hasley se fit entendre de nouveau mais beaucoup moins énergique qu’il avait l’habitude d’entendre. Faisant une légère moue, il se demandait bien ce qui pouvait bien se passer pour qu’elle soit dans cet état. A croire que quelque chose de grave était arrivé ?
Elle aurait pu tout de même le prévenir, il ne se serait pas déplacé et l’aurait laissé seul le temps que ça aille mieux. Cop. Ok, il n’avait strictement rien compris. Et lorsqu’il demanda à son cher ami traducteur, il fut surpris de voir qu’elle parlait de policier. Pourquoi voulait-elle lui envoyer la police ? Qu’est ce qu’il avait fait. Il décida de faire de nouvel appel à l’interphone et de dire que simplement quelques mots. « Hum… It’s Jin ? » Pourquoi cet air interrogatoire ? Comme si lui-même n’était plus certain d’être attendu. « Do you know BTS ? » Peut-être là que là elle allait soit le reconnaître soit lui dire de ficher le camp de nouveau avant qu’elle ne prenne contact avec la police.
Il n’osait même pas imaginer la réaction de son agence si jamais elle devait venir le chercher dans un commissariat. Il risquerait fortement de se faire étrangler par les membres également. « 나는 Namjoonie에게와달라고 부탁해야했다. » dit-il plus pour lui-même que pour la chanteuse. Finalement, il regrettait de ne pouvoir prononcer que quelques phrases en anglais. Cela lui bloquait réellement la vie lorsque Namjoon n’était point là pour servir de traducteur.


(c) SIAL ; icon kawaiinekoj


_________________
    worldwide

    handsome
    ANAPHORE
29.05.20 15:26
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley)) Giphy
☆ carrière commencée le : 11/05/2020
☆ interviews : 66 ☆ les crédits : SB


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Cette fichue sonnette, tu vas finir par devenir folle à l'entendre résonner dans ta tête. Tu sais d'avance que tu en feras des cauchemars ce soir, que tu n'arriveras pas à fermer l'oeil de la nuit. Peut-être pourras-tu écrire un peu, composer de toutes nouvelles mélodies pour tes fans, pour tes amis. Pour toi. Tes dernières compositions ont probablement fait réfléchir bien plus d'une personne à la fois et toi même, par la même occasion. C'est ainsi que tu es redevenue célibataire, espérant pouvoir trouver l'amour à nouveau, dans un tout autre contexte. Mais peu importe, car pour l'heure, c'est encore cette fichue sonnette qui te martèle la tête. Tu as envie de descendre et d'engueuler ton petit voisin, lui mentionnant ta façon de penser. Et te prendre la tête avec lui ne te déranges aucunement. Tu sais bien qu'il n'aime pas ta musique, qu'il ne vit que pour du métal et que pour sa petite amie qu'il voit tout les six mois. Enfin, c'est ce que tu présumes, tu n'as aucune idée de sa vie amoureuse et cette dernière ne t'intéresses pas. Tant qu'il puisse te laisser tranquille, tu auras bonne conscience.

Tu finis par soupirer, n'entendant plus le vacarme de ta sonnette. Est-il possible que le gamin soit enfin parti? Sourire aux lèvres, tu te diriges vers ta salle de bain, laissant tes vêtements à même le sol, croyant avoir le temps de pouvoir prendre une douche. Peut-être que la menace d'appeler la police a fait son effet, que ton voisin a décidé de te laisser le restant de la soirée tranquille. Et c'est vraiment ce que tu espères, de pouvoir avoir un peu de tranquillité. Tu auras une soirée bien mouvementé, tu attends qu'un ami puisse venir faire acte de présence et tu sembles un peu perplexe pour la suite de cette soirée. Tu ne veux pas faire mauvaise impression, déjà que tu redoutes les sujets de conversation avec ce dernier. Tu ne te vois pas jurer pour ton voisin, si ce dernier continue de faire des siennes et te causer de nombreux soucis. L'eau commence tranquillement à couler sur ton corps, tes cheveux devienne rapidement mouillée. Tu aimerais pouvoir rester pendant des heures sous cette eau chaude mais à nouveau, la sonnette de l'entrée. Tu jure entre tes dents, tu paniques intérieurement. Tu n'as pas envie de le cocon que tu viens de te créer et pourtant, tu fermes l'eau, sort de la douche, t'enveloppant ensuite d'une simple serviette aux couleurs flamboyantes, avant d'appuyer sur la sonnette. Tu as bien l'intention d'engueuler ton voisin, tu en as plus que marre.. tellement que tu finis par laisser tomber, n'écoutant même pas les mots de ce dernier. Te voilà maintenant entrain de dévaler tes escaliers pour te rendre à la porte d'entrée, en serviette laissant de l'eau sur ton passage. Tu t'en moques complètement, tu ne veux qu'une chose: Faire comprendre à ce petit être stupide que la blague a assez durée.

- WHY??? - Tu as presque crié cette question, dès que tu as ouvert la porte, portant ton regard sur quelqu'un que tu connais un peu plus que ton voisin d'en face. Instinctivement, tu remontes un peu la serviette sur ton corps, avant de faire un pas en arrière. Tu ne pensais pas tomber nez à nez avec cet ami que tu attendais, surtout pas si peu vêtue. 

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

03.06.20 0:35
Revenir en haut Aller en bas
Seokjin Kim
CEO.000.000
Seokjin Kim
tumblr_ohkw1hjaWf1rc7jkto2_500.gif
☆ carrière commencée le : 18/06/2019
☆ interviews : 551 ☆ les crédits : felicis


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Jin espère que tôt ou tard, Ashley se rendrait compte que c’était lui et que la porte s’ouvrirait d’elle-même. Mais pour l’instant, c’était plutôt mal parti. Il ne savait guère comment il allait faire pour qu’elle sache que c’était bien lui et non un mec qui passait son temps à appuyer sur les sonnettes des gens. Du moins, il l’était aussi mais plus pour ennuyer son monde, là tout ce qu’il souhaitait, c’était de rentrer à l’intérieur et de préparer à manger. Mais il faut croire qu’on n’avait pas tout dans la vie. Cherchant un moyen de se faire comprendre, il eut l’idée de lui envoyer un message. Il pourrait très bien lui annoncer qu’il était dehors et qu’il attendait qu’elle lui ouvre ? Ainsi elle ne préviendrait pas la police. Jin appréhendait légèrement le fait de voir les agents de police débarquaient et l’embarquaient sans qu’il ne puisse agir. De toute façon, que pourrait-il faire contre les forces de l’ordre ? C’était fichu. Il n’aurait pas d’autre choix que d’aller en prison et les journalistes allaient se faire une joie de raconter tout et n’importe quoi.
Rien qu’à cette idée, son cœur se serra. Le groupe n’avait guère besoin de ce scandale. Se passant une main dans les cheveux, il sortit son téléphone de la poche de son pantalon. Mais alors qu’il était entrain de chercher le nom de la jeune femme pour lui envoyer un rapide texto. Voir peut-être même une photo de lui devant chez elle afin qu’elle comprenne mieux, la porte s’ouvrit.
Le sourire qui était apparut, trembla légèrement lorsqu’elle lui hurla de dessus un mot. Why. Jin n’était pas le plus doué en anglais mais ça, il l’avait compris. Pourquoi ? Pourquoi, quoi, ça c’était la question que Jin se posait actuellement. Qu’est ce qu’il pouvait répondre à ça ? Et surtout pourquoi elle lui demandait les raisons de sa venue. Ce n’était pas ce qu’ils avaient convenu de faire ? A moins qu’il se soit trompé de jours et qu’elle ne l’attendait pas ? Ce qui expliquerait ainsi son désir de téléphone à la police. Jin se mit à lever la main en signe de salutation et avec un sourire plus que tordu, prononça juste un petit. « Hey !  » Pas grand-chose mais la situation était un peu étrange. Encore plus lorsqu’il se rendit compte comment elle était habillée. Enfin, si on pouvait appeler ça habillée. Le jeune coréen toussa et détourna le regard, il n’était pas un pervers qui allait profiter de la vue. Il venait clairement de la déranger dans sa douche ou son bain, peu importe. « Désolé, je dérange ?  » dit-il en faisant une légère grimace. Jin restait figé sur son visage, hors de question qu’il regarde autre chose. Se passant une main dans les cheveux, il ne savait pas quoi dire d’autre pour le moment. C’était suffisamment gênant comme situation et il espérait que personne n’ait vu Ashley dans cette tenue. Cela risquerait fort de jaser sinon.


(c) SIAL  ; icon kawaiinekoj


_________________
    worldwide

    handsome
    ANAPHORE
07.06.20 14:49
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley)) Giphy
☆ carrière commencée le : 11/05/2020
☆ interviews : 66 ☆ les crédits : SB


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Tu as presque crié cette question, ne voulant pas plus de renseignements. Pourquoi ton voisin peut-il être aussi déplaisant? Qu'as-tu fais, depuis son arrivé, pour qu'il puisse te pourrir la vie ainsi? Toi, tout ce que tu veux, c'est passé le restant de ta soirée tranquille, sans aucun autre problème. Tu veux pouvoir avoir quelques heures de paix, en compagnie de l'un de tes amis et arriver à pouvoir faire comprendre à ton voisin que ce dernier est un con. Con de te polluer l'existence, con de ne pas comprendre qu'il commence sincèrement à te sortir par les trous de nez. Et con d'exister, rendu là! Tu ne peux qu'affirmer toutes tes pensées. Vraiment toutes.

Armée de l'une de tes serviettes de bain, tu as descendu les quelques marches qui te rapproches de la porte d'entrée mais, surprise, tu as fais un pas vers l'arrière. L'ami tant attendu s'y trouve, devant cette porte, un peu étonné par ton agissement. Tu ne sais pas trop quoi lui expliquer, te demandant si le simple fait de revenir sur tes pas et de disparaître vers ton logis, peut être permis. Et pourtant, tu restes en silence, ton regard braqué sur lui, ta main gauche montant lentement la serviette nouée sur ton corps encore mouillé. Est-ce lui qui est en avance ou toi, qui a du retard? Tu ne serais dire, tu sais simplement que tu ne veux pas paraître pour ce genre de femme. Le genre de femme trop facile, qui se préfère se balader en petite tenue devant la gente masculine. Ce n'est pas toi, ou.. enfin.. tu as l'impression qu'ainsi, tu peux donner à Seokjin une mauvaise image de la femme que tu es et ce n'est pas cette dernière que tu veux lui présenter. Il aurait dû voir une femme bourrée d'énergie et rayonnante d'une journée bien remplis d'agréables souvenirs. Et surtout, SURTOUT, avec des vêtements sur le corps. Pas une simple serviette qui, à force d'être tirée vers le haut, ne pourra pas cacher ce qui se trouver vers le bas.

Tu laisses donc un grand silence s'installer entre vous deux, ne sachant pas exactement ce que tu as le droit de mentionner à ton ami. Des excuses, probablement, mais ces dernières ne viennent pas aussi facilement. Tu restes donc là, le regard un peu perdu, avant d'entendre une voix que tu ne connais pas faire irruption. il veut savoir s'il dérange, s'il est le bienvenue, malgré tout ce qui doit se passer chez toi.. Et toi, tu restes là quelques secondes à dévisager son téléphone, comprenant ensuite que le Coréen avait décidé de te parler par l'écriture, se servant de son téléphone pour engager la conversation avec toi. C'est exactement ce que tu devrais faire aussi mais pour l'instant, tu restes là, à le regarder, tout en sachant très bien que les voisins tout autour peuvent facilement te mater directement de leur fenêtre de salon. Soudainement, un éclair de lucidité arrive devant toi, tu agrippes la main de ton ami et tu l'emmènes avec toi, vers l'intérieur de la résidence. Tout ça, en vitesse, laissant les sacs de course à l'extérieur. Tu as besoin de te cacher, de pouvoir te vêtir convenablement et savoir que Seokjin puisse se sentir le bienvenue chez toi. Tu entres dans ton petit appartement, laissant le Coréen sur le pas de la porte, avant de te diriger vers ta salle de bain, espérant arriver à trouver des vêtements qui ne le feront pas fuir. Et surtout, trouver des vêtements, tout simplement. 

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

14.06.20 2:55
Revenir en haut Aller en bas
Seokjin Kim
CEO.000.000
Seokjin Kim
tumblr_ohkw1hjaWf1rc7jkto2_500.gif
☆ carrière commencée le : 18/06/2019
☆ interviews : 551 ☆ les crédits : felicis


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Se faire crier dessus n’était guère au programme de Jin. Il n’avait pas du tout prévu cette réaction de sa part, il devait clairement déranger. Mais n’avaient-ils pas dis qu’ils devaient se retrouver chez elle ? A moins qu’il ait mal compris et que le traducteur l’avait indui en erreur. Ce ne serait pas la première fois que google traduction lui jouait des tours et Jin était bien décidé à s’en débarrasser. Quand il comprendrait un peu mieux l’anglais. Pour le moment, les bases étaient posées mais il n’avait pas suffisamment de vocabulaire pour pouvoir réellement prétendre sans débarrasser. Mais un jour prochain, il serait aussi doué que Namjoon, il se l’était promis. Il avait besoin de se faire comprendre par les Armys lors des concerts, apprendre un texte était devenu une routine chez eux et il n’avait plus envie de ça. Ces phrases apprises par cœur lui laissaient un goût amer dans la bouche à chaque fois qu’il osait les prononcer. Mais apprendre une langue étrangère n’était pas chose aisée surtout avec un emploi du temps aussi rempli que celui du groupe.
Après le passage où Jin eut l’impression de se faire disputer sans trop savoir pourquoi, il remarqua la tenue de Ashley et il fronça les sourcils. Clairement, elle ne devait pas s’attendre à sa visite. Il maudissait alors ce traducteur de malheur, il aurait mieux fait de donner de l’aider à Namjoon, il ne se serait pas retrouvé dans une telle situation. Logique qu’elle hurle sur lui si elle venait de sortit de sa douche par sa faute. A moins que ce soit quelque chose de récurrent aux Etats-Unis ? Recevoir quelqu’un juste en serviette ? C’était vraiment très étrange cette situation et il n’osait même plus la regarder dans les yeux.
Qu’est ce qu’il devait faire maintenant ? Repartir et retourner à l’appartement du groupe afin de préparer des plats pour ses membres. Sans doute, c’était la meilleure chose à faire pour éviter d’être trop embarrassé par cette situation. Mais alors que Jin allait ouvrir la bouche pour lui dire au revoir et la laisser terminer ce qu’elle était entrain de faire, il se fit entraîner à l’intérieur de son logement. Un flot de panique le traversa lorsqu’il vit ses sacs de courses s’éloigner doucement de lui. Il avait beau tendre les bras, il était incapable de les récupérer. Et une fois dans la résidence, Jin baissa les yeux en soupirant. Qu’est ce qu’ils allaient bien pouvoir manger maintenant ? « Mes courses… » dit-il d’une voix triste, comme si on venait clairement de lui briser le cœur. Et contre toute attente, Ashley l’abandonne de nouveau et il se retrouve comme un imbécile à fixer la porte. Qu’est ce qu’il devait faire ? Entrer ou simplement courir vers l’extérieur pour aller chercher de nouveau ses courses ? Mais si jamais, il prenait la deuxième option, allait-il avoir encore la malchance de ne pas pouvoir entrer de nouveau ? Mais l’idée même de devoir laisser tomber sa nourriture lui arrachait le cœur alors ce fut sous le coup de l’impulsion qu’il se mit à courir vers la sortie.
Pour y retrouver un sol vide. La main sur la porte, il eut la désagréable surprise de voir que ses sacs de courses n’étaient plus là. Disparu. Quelqu’un allait manger coréen ce soir, quelqu’un mais pas lui. Il eut l’impression qu’on venait de lui briser le cœur et ce fut avec le moral dans les chaussettes qu’il se rendit de nouveau devant la porte d’Ashley. Jin toqua à la porte et passa juste la tête. « Hello ? »



(c) SIAL  ; icon kawaiinekoj


_________________
    worldwide

    handsome
    ANAPHORE
11.07.20 10:36
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley)) Giphy
☆ carrière commencée le : 11/05/2020
☆ interviews : 66 ☆ les crédits : SB


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Clairement, tu aurais préféré qu'il puisse te regarder dans les yeux et non faire comme si tu n'existait pas. Mais quoi qu'il en soit, tu t'étais empressée d'aller te réfugier chez toi, réalisant avec pleine ce qui venait de ce passer. Oui, vous vous étiez mis d'accord pour une petite soirée rien que tout les deux, un peu comme tu le fais couramment avec tes bons amis. Mais là, le tout avait dérapé. Ton petit voisin de malheur s'amusait trop bien avec toi et toi, tu avais décidé de péter les plombs. Et te voilà maintenant dans ta salle de bain, une main sur ton coeur, a essayé de calmer ce dernier. Une chance pour toi que la serviette soit restée en place tout au long de ta fuite, tu ne sais pas trop comment tu aurais pu continuer le restant de ta vie si cette dernière aurait été retrouvé à tes pieds. Tu as tout de même laissé entrer ton ami dans ton appartement, le laissant sur le bord de la porte, avant de te pousser. Chose cruelle de ta part, tu le sais. Mais quoi qu'il en soit, tu ne te voyais pas l'entraîner de force avec toi tu ne sais où, en petite tenue de rien du tout, les cheveux en bataille. Tu ne sais pas trop de quoi tu as l'air mais jamais, au grand jamais, tu n'aurais pu penser avoir l'air de ça devant quelqu'un. Toi qui prend un malin plaisir a sortir toujours vêtu avant de te montrer en public, tu as légèrement honte de ta personne désormais.

Ton coeur reprend tranquillement ses battements, tu ne grinces plus des dents. Tu sais seulement que tu n'as pas de vêtements de rechange dans ta salle de bain et qu'il est impossible pour toi de passer devant ton ami sans qu'il ne te voit, pour te diriger vers ta chambre à coucher. Et puis, tu as peur que cela passe pour une invitation, chose que tu ne veux pas. Que tu ne veux jamais. Tu ne veux pas passer pour la fille facile, fille que tu as trop longtemps été. Et, selon certains de tes exs, est encore. Tu ne veux pas paraître grossière non plus devant lui, ne voulant pas qu'il croit que les gens puissent agir ainsi aux États-Unis. Tu te mords l'intérieur de la joue gauche, te maudissant en silence. Et après avoir soufflé un bon coup, tu décides de sortir de ta cachette, le coeur à nouveau en cavale.

Te voilà maintenant hors de ta cachette, la tête haute, prête à affronter le chanteur en simple serviette. Mais dès que tu arrives devant la porte, tu t'aperçois que ce dernier n'y est plus, qu'il a disparu. Tu es triste de savoir qu'il a préféré fuir, qu'il te prends probablement pour ce genre de filles que tu ne veux pas. Que tu n'aimes pas. Et en plus, avec le coeur en peine, tu as l'impression d'avoir mal agis. Est-ce une manière de mettre fin à votre amitié? Dois-tu le rappeler? Si oui, quand? Tout de suite? Dans six mois? Plus jamais? Prendre contact avec un autre membre du groupe et lui expliquer la situation? Non, encore moins. C'est avec le regard triste que tu te retrouves dans ta chambre, où tu t'empresses de revêtir des sous-vêtements. Tu ne pleures pas, non.. Tu as seulement l'impression d'être le pire des êtres humains sur Terre. Comme si tout ce que tu peux faire, n'est jamais assez. Ou que tout soit trop, en quelques sortes. Tu regrettes tes gestes, tes mots, ce que tu n'as pas fait. Tu aurais dû lui expliquer.. lui faire comprendre au lieu de le laisser partir de la sorte. Mais dès que tu entends sa voix à nouveau, plus rien ne fonctionne, tu t'empresses de sortir de ta chambre, t'élançant vers lui, le prenant par le cou pour une bonne accolade. Tu as eu peur de le perdre, peur qu'il ne te reparle plus. Alors oui, tu es sortie de ta chambre en simple sous-vêtement dépareillés, ouvert la porte de ton appartement et empressé de le serrer contre toi. C'est trop, mais tu t'en moques.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

24.07.20 22:08
Revenir en haut Aller en bas
Seokjin Kim
CEO.000.000
Seokjin Kim
tumblr_ohkw1hjaWf1rc7jkto2_500.gif
☆ carrière commencée le : 18/06/2019
☆ interviews : 551 ☆ les crédits : felicis


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Jin ne savait pas comment réagir, ce n’est pas tous les jours qu’il est confronté à ce genre de situation. Certes, le coréen a l’habitude qu’on hurle son prénom lorsqu’il était sur scène mais c’était bien différent de ce qu’il se passait à cet instant précis. Il en savait même pas où regarder et se contentait de fixer un point dans le vide. Il aurait très bien pu se focaliser sur autre chose mais il semblerait qu’aucun détail ne semblait vouloir attirer son attention. Pourtant, il y avait quelque chose dans son appartement qui pourrait lui plaire mais il faut croire que son cerveau avait décidé de ne plus fonctionner. Il avait déjà bien du mal à garder une expression neutre. Cela l’impressionnait ce genre de sang-froid dont il faisait preuve.
Pour quelqu’un qui venait de perdre ses courses, il se dit qu’il restait joliment zen. Même si au fond de lui, il était vraiment déçu. Lui qui se faisait une vraie joie de cuisiner pour la jeune femme, voilà que c’était raté. Il voulait pouvoir lui faire découvrir un peu son pays avec la nourriture. Echec cuisant. Il aurait du l’empêcher de le tirer de la sorte pour juste avoir le temps de prendre ses sacs. Mais non comme un idiot, il s’était laissé faire, le cerveau bien trop engourdi par tout ce qu’il se passait. Pourtant, il devrait avoir l’habitude de l’agitation. Jin vivait avec six garçons dont chacun avait son propre caractère et il n’était pas rare qu’une vraie tornade débarque lorsqu’ils se trouvaient tous dans le salon. Mais dans le cas présent, il en avait fallu que d’une seule pour qu’il perde le contrôle complètement. Il mériterait une gifle réellement. S’il osait s’en donner une, es-ce que Ashley penserait qu’il était fou ? Sans doute. Alors autant se contenter et se mettre une baffe plus tard, à l’abri des regards, il pourrait se cogner le front contre le mur sans soucis.
Ce fut vraiment le culot qui le poussa à entrer, peut-être qu’elle allait lui en vouloir et qu’elle allait l’assommer à grand coup de balais. Gâcher ce magnifique visage serait vraiment un drame. Aurait-il le temps de lui dire de frapper ailleurs avant qu’elle décide d’attaquer ? Se mordillant la lèvre, il venait à peine d’entrer la tête dans le logement qu’il se retrouva avec une personne dans les bras. Ok, ce n’était pas le genre d’accueil qu’il s’attendait mais c’était tout de même plus agréable que de se faire hurler dessus à l’interphone. Un sourire naquit sur ses lèvres. Es-ce que c’était une façon pour elle de dire qu’il était la bienvenue malgré tout. « On m’a volé mes courses. » dit-il d’un ton triste. Mais Jin répondit tout de même à son étreinte sans pour autant poser la main sur la jeune femme. Il la respectait bien trop pour se permettre une telle chose et aussi, qu’il était bien trop gêné de le faire. Parce que bon, la tenue de la jeune femme n’était vraiment pas celle dont il avait l’habitude d’être confronté et c’était difficile pour Jin de ne pas la regarder. Il avait vraiment l’impression d’être aussi pervers que Namjoon dans cette situation. Vraiment. A croire qu’à force de fréquenter le leader, il avait fini par déteindre sur lui. Quelle tristesse vraiment.
Et pourquoi aussi, avait-elle choisi de mettre des sous-vêtements d’une couleur différente ? Forcément, cela attirait encore plus le regarde et il devait se concentrer pour fixer le mur. C’était beau un mur. Magnifique même.


(c) SIAL  ; icon kawaiinekoj


_________________
    worldwide

    handsome
    ANAPHORE
04.08.20 10:46
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Frangipane
breathe me in
Ashley Frangipane
your name is the strongest connotation in any language. ((ashley)) Giphy
☆ carrière commencée le : 11/05/2020
☆ interviews : 66 ☆ les crédits : SB


|
your name is the strongest connotation in any language ;
@ashley frangipane & seokjin kim


— Tu as cru le voir disparaître, ce n'est pas dans ton genre de te promener ainsi. De provoquer les gens oui, mais non de ne pas te mettre en valeur ainsi. Enfin, tu vois ça comme ça. Tu n'as pas pris le temps de revenir un ensemble qui pourrait te convenir ou du moins, de la même couleur. Des couleurs voyantes, en plus. Tu aurais pu prendre ton temps et trouver quelque chose de convenable mais après tout, des sous-vêtements vont SOUS les vêtements.. À quoi bon d'avoir un ensemble, lorsque tu sais d'avance que ce dernier ne se verra que par toi? Peut-être pour te mettre en confiance. Et si c'est le cas, tu viens de perdre toute ta confiance lorsque tu tombes dans les bras de ton ami, après avoir entrebâillé la porte. Et pas seulement à cause de la manière dont tu viens de te présenter à lui, mais également pour ton agissement envers ce dernier. Pour avoir travailler avec chaque membre de son groupe, tu sais que ces derniers sont très câlins, mais envers eux uniquement. Qu'ils ont un respect pour la gente féminine, chose que la plupart des artistes ont oublié avec le temps. Et c'est exactement ce qui t'as fais craquer pour eux, leur manière d'agir envers les femmes. Pour eux, ils ne sont pas objets. Ce sont des gens tout à fait normal et même encore mieux. Dès que certains artistes décident d'écrire leurs propres chansons, tu as peur d'entendre des mots déplacés, des choses que tu ne veux pas entendre. Mais avec eux, tu sais d'avance que ce ne sera pas le cas. Ils parlent de leur groupe, de leur soutient pour différentes causes. De leur passé, de leur avenir. De leur fan.. mais jamais sans dénigrer quiconque. C'est bien. C'est même très bien.

Tu te décolles légèrement lorsque la voix de ton ami fait son apparition, mais tu restes tout de même devant lui, ne comprenant pas ce qu'il raconte. Il doit certainement parler de ton habillement, tu ne vois que ça, c'est impossible autre chose. Lentement, tu passes ta main dans tes cheveux encore mouillés, essayant de paraître détendue, tout en faisant quelques pas vers l'arrière. Tu veux le laisser respirer aussi, ne sachant pas trop ce qu'il doit penser de toi désormais. - C'est coutume.. - Tu essaies de parler d'un ton détaché, même si c'est uniquement en anglais, espérant qu'il puisse comprendre ce que tu racontes. - C'est comme ça ici, c'est pour dire bienvenue. - Tu ne sais pas trop s'il pourra te croire mais dans le meilleur des mondes, il te sourira seulement, ne comprenant pas ce que tu racontes. - C'est un habillement typique du quartier, tout le monde fait ça.. - Tu espères réellement qu'il ne puisse rien comprendre car soudainement, le fait qu'il puisse comprendre ce que tu dis te fais légèrement paniquer. Et s'il décidait lui même de faire comme les autres de ton quartier? Et s'il décidait de se dévêtir pour participer à vos croyances.. Le rouge aux joues, tu rebrousses chemin. Tu n'as jamais été aussi heureuse qu'il ne soit pas avec le restant de son groupe. Tu imagines mal voir Namjoon dans la même pièce que vous deux et traduire tes paroles à votre ami. Tu te diriges vers la cuisine, prenant place sur une chaise, croisant les jambes pour essayer de te cacher un maximum. Tu ne sais pas pendant combien de temps tu arriveras à cacher ton embarras, mais tu espères tout de même y arriver pendant quelques minutes. Il serait triste que tu montres à Seokjin que tu es une piètre menteuse en plus d'une hôte perverse.

(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

12.08.20 14:34
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers:
 :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas