AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-60%
Le deal à ne pas rater :
-60% sur l’extracteur de jus FAURE FJ-4541
39.99 € 99.99 €
Voir le deal

 :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
souvenir that you can keep (dacre)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
☆ feelings set on fire


Dua Lipa
☆ feelings set on fire

Dua Lipa
souvenir that you can keep (dacre) U84z
☆ in hollywood since : 30/10/2019
☆ interviews : 932 ☆ crédits : blake (avatar)
souvenir that you can keep ϟ

Goosebumps from your wild eyes when they're watchin' me. Shivers dance down my spine, head down to my feet. Swimming in your eyes, in your eyes, in your eyes, egyptian blue. something I've never had without you

Les jours se suivaient et commençaient maintenant à se ressembler pour Dua. Si le mois précédent avait été chargé, c'était beaucoup moins le cas à présent. Sa tournée de promotion pour son nouvel album avait été un succès. Son label avait été ravi de l'argent que cela leur avait rapporté et l'albanaise elle, était surtout touchée de savoir que le projet sur lequel elle avait durement travaillé ces deux dernières années plaisait autant. Succès ou pas, Dua n'oubliait jamais ses amis et fidèle à elle-même, c'était avec eux qu'elle avait célébré sa réussite. Une célébration qui s'était étendue un peu plus que la normale, mais ce n'était rien de choquant chez la chanteuse. Avec elle, c'était tout ou rien, et son entourage s'y était habitué depuis. Malgré tout, la jeune femme n'était pas invincible et son corps avait fini par lui faire comprendre qu'il était temps de faire une pause. Et en vue de la frénésie des dernières semaines, la blonde avait décidé d'écouter sa tête. Alors c'était chez elle qu'avait passé le week-end, à trouver diverses occupations. Regarder des séries, écrire et même mettre un peu d'ordre dans ses affaires.. jusqu'à ce qu'elle tombe sur une certaine boîte à photos bien enfoncée dans son placard. Et finalement, peut-être que c'était pas une si bonne idée que ça de se concentrer sur elle-même. Dès le lendemain, elle avait envoyé quelques messages à ses partenaires habituels. C'était comme ça qu'elle se retrouvait à vingt-trois heures dans le quartier balnéaire de la ville dans une grande maison d'un ami, à boire son troisième verre. Ses copines se trouvaient dans un pire état qu'elle, de quoi faire éclater de rire Dua. Et son rire s'arrêtait net lorsqu'à travers la foule, elle pouvait voir une personne qu'elle reconnaitrait entre mille. Dacre. Ça ne devrait plus l'étonner, ils avaient encore quelques amis en commun, dont le propriétaire de la maison. C'était celui qu'elle n'avait surtout pas envie de voir, se disait-elle, avant de se rendre compte qu'elle n'était pas si énervée que ça au final. Du moins pas comme la dernière fois. Après cette trouvaille durant le week-end qui l'avait forcée à réfléchir, le voir ici la tracassait plus que ça ne l'agaçait. Les minutes passaient, mais la concentration de Dua n'arrivait pas à se faire totale envers ses amies. Ses yeux faisaient un aller retour entre ces dernières et l'endroit où il se trouvait, tout en terminant son verre. Et quand il quittait la pièce principale, seul, elle en oubliait même ses potes. Pire, ses pieds la conduisaient hors de la pièce aussi. L'alcool sans doute. Quoi qu'il en soit, elle ne réfléchissait pas et le suivait à quelques mètres derrière, jusqu'à se retrouver à l'étage. Il rentrait dans une des chambres et Dua s'arrêtait un instant, se demandant s'il s'agissait d'une bonne idée. Mais avant même que son cerveau ait les idées claires, elle calait son épaule contre l'encadrement de la porte et faisait face au dos de son ex. « Si tu cherches les chiottes pour gerber, c'est en face. » Et quand il se retournait et qu'elle croisait son regard, elle se demandait à elle-même ce qu'elle foutait là.


CODAGE PAR AMATIS
ft. @Dacre Montgomery
Mar 5 Mai - 1:57
Revenir en haut Aller en bas
☆ queen of heart(s)


Dacre Montgomery
☆ queen of heart(s)

Dacre Montgomery
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 12595 ☆ crédits : c/ bambi eyes


souvenir that you can keep


¦ @dua lipa

Ça faisait longtemps qu'il n'était venu dans ce genre de soirée. Depuis quelques temps, c'est plus lassant surtout qu'il a des impératifs à garder en tête le temps de terminer ce qui est sur le bureau. Les fêtes réduites de moitié, de plus même, peut-être s'asagit-il avec le temps. C'est toujours la même chose de toute manière, les potes, l'alcool et les filles. On prend les mêmes et on recommence. En soit, rien de très intéressant, mais revoir quelques vieux potes de la première heure est toujours d'une importance primordiale alors il ne pouvait décemment pas tourner le dos à cette invitation. C'est pour cela qu'il est présent ce soir, simplement et sobrement habillé, juste avec une une bouteille de bière dans la main. Très vite il y retrouve sa bande, discute avec quelques mecs, sans prêter attention au monde autour de lui. Ce soir, il veut juste profiter de ces potes et ne pas se laisser de faire distraire par autre chose. L'ambiance est bonne, très vite emporté par les blagues débiles de ses potes et par les histoires racontées, des souvenirs de son arrivée à Los Angels, il en perd la notion du temps. Si lui ne boit que très peu ce soir, certains n'en font pas de même et les accidents arrivent, comme toujours, vite. Un mauvais geste et un verre est vite vidé sur sa chemise. Un peu emmerdé, l'hôte de la soirée lui propose d'aller prendre un change dans sa chambre et nettoyer ça plus tard. Il prend l'occasion, délaissant ses potes et sa bière pour partir dans la chambre principale. Il connaît les lieux pour y être déjà venu à plusieurs reprises, alors sans hésitation il entre dans cette pièce et chope le premier t-shirt noir qu'il trouve afin de faire l'échange. Jetant sa chemise sur le lit, il se laisse surprendre par une voix venant interrompre le mécanisme de ses pensées. Automatiquement ses yeux cherchent la source, étonnés d'y retrouver un visage bien trop connu. Dua, qui lui adresse la parole, et l'attend sur le pas de la porte, c'est presque marrant. S'il n'était pas si sobre, il aurait sûrement mis ça sur le dos d'une hallucination dûe à l'alcool. Pourtant, il reste plutôt stoïque, c'est presque une habitude de la croiser au hasard ces derniers temps. "C'est mal vu de mater les gens sans qu'ils le sachent." Il rétorque presque aussitôt, l'observant brievement, mais assez pour voir que ses yeux sont rouges. Il ne faut pas avoir la science infuse pour deviner la cause de ça. "T'as l'air d'être calée sur le sujet." Dit-il, pas plus concerné que ça par son état. La chanteuse est majeure et vaccinée, elle n'est plus son problème depuis bien longtemps.


HERESY.
Jeu 7 Mai - 15:23
Revenir en haut Aller en bas
☆ feelings set on fire


Dua Lipa
☆ feelings set on fire

Dua Lipa
souvenir that you can keep (dacre) U84z
☆ in hollywood since : 30/10/2019
☆ interviews : 932 ☆ crédits : blake (avatar)
souvenir that you can keep ϟ

Goosebumps from your wild eyes when they're watchin' me. Shivers dance down my spine, head down to my feet. Swimming in your eyes, in your eyes, in your eyes, egyptian blue. something I've never had without you

Il n'y avait aucune raison pour que Dua soit surprise de voir Dacre ici ce soir. Il s'agissait de la maison de leur pote mutuel, qui lui de toute manière invitait la planète entière à ses fêtes. Après qu'ils se soient séparés, leurs amis avaient fait en sorte de ne pas les convier aux mêmes soirées; une attention que l'anglaise avait apprécié. Il fallait croire qu'elle s'était faite à cette idée, ne plus tous être réunis dans une seule et même pièce, comme dans le passé. Sauf que le temps était passé depuis. Deux ans même. Tout le monde autour d'eux était passé à autre chose, tout comme les exs. Malgré tout ça l'avait titillée, elle. Et les quelques verres qu'elle avait bu altéraient sa capacité à prendre les bonnes décisions, si bien que sans réfléchir elle s'était retrouvée à l'étage, au pas de la porte d'une des chambres. La réaction de Dacre face à l'arrivée de Dua ne surprenait pas cette dernière tant que ça. Non, ça la faisait même sourire. Ils s'étaient croisés tant de fois ces derniers mois qu'à force il n'y avait plus de quoi être surpris. C'était la troisième fois, et c'était trois fois de trop. Parce qu'à la place d'être là, comme une idiote à le regarder torse nu, elle aurait pu être entrain de faire la fête comme s'il n'y aurait pas de lendemain. La remarque qu'il rajoutait la faisait se redresser un peu, avant de sourire à nouveau, pour masquer sa gêne. Est-ce qu'il avait remarqué qu'elle le fixait au milieu de la foule ? « Tu te flattes un peu trop.. » Elle n'allait certainement pas se vendre aussi bêtement. L'albanaise se trouvait bête d'avoir quitté le rez-de-chaussée, mais il n'y avait plus de retour en arrière possible. Elle s'avançait un peu plus dans la pièce et pouvait voir une chemise tâchée et un t-shirt propre posé. Son regard se tournait vers la commode ouverte. « Qu'est-ce qui nous fait l'honneur de ta présence ? On t'a pas vu ici depuis un bail. »  demanda-t-elle sans même le regarder. Pour sa part en tout cas, elle ne l'avait jamais revu ici. Mais elle savait qu'il était déjà passé par là, lorsqu'elle n'y était pas. Elle avait attrapé une chemise noire en même temps que ses paroles avaient été prononcées et s'avançait maintenant vers lui. La jeune femme ne se gênait pas pour le toiser afin de voir si l'habit qu'elle avait en main s'accordait avec le bas que portait le brun. Son regard s'attardait légèrement sur le torse de son ex, avant de relever les yeux vers lui. « Les chemises te vont mieux. » Pour une fois, il n'y avait aucune mesquinerie dans ses paroles. L'alcool pouvait la rendre plus sauvage que d'habitude, mais ce soir, l'envie n'y était pas.


CODAGE PAR AMATIS
ft. @Dacre Montgomery
Ven 15 Mai - 6:02
Revenir en haut Aller en bas
☆ queen of heart(s)


Dacre Montgomery
☆ queen of heart(s)

Dacre Montgomery
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 12595 ☆ crédits : c/ bambi eyes


souvenir that you can keep


¦ @dua lipa

Il est vrai que depuis quelque temps, Dacre s'était calmé. Plus casanier que dans des aussi grandes fêtes, prêt à faire quelques efforts et laisser ses vieilles et mauvaises habitudes pour se concentrer sur des choses plus importantes selon lui. Bon ou mauvais choix, il s'en rendra compte un jour. Pourtant ce soir il n'a pas manqué l'appel, plutôt heureux de revenir ici après autant de temps avec cette impression d'avoir gagné dix ans tant que la dernière soirée remonte. Retrouvant ses potes, il ne se refuse pas quelques boissons dans la limite du raisonnable avant l'accident. Même ça n'est pas arrivé depuis un moment, mais c'est toujours aussi désagréable. Heureusement il peut trouver de quoi changer sa chemise, l'hôte de la soirée ayant quasi la même composture. Ainsi il se retrouve dans cette chambre, la seule surprise est la présence de son ex entre lui et la porte. Lorsqu'il pose les yeux sur elle, c'est sans doute la première fois depuis longtemps qu'il n'a pas une envie irrepressible de l'envoyer chier, sûrement que des choses ont été dites pour libérer les griefs contre elle. Ce n'est pas non plus une joie, loin de là, mais ce soir il est plus léger et de toute manière il compte simplement se trouver quelque chose de propre et retourner boire une bière avec ses potes. Cette situation est inédite depuis des années, sentir ses yeux sur lui, mais sans s'emballer pour elle qui sent l'alcool. Elle ne s'en souviendra peut-être même pas le lendemain tant qu'elle a toujours été excessive en soirée, autant que lui. Et bien qu'il se fiche éperdument de son état et sa future gueule de bois, il la suit du regard, curieux de connaître la suite. C'est presque intime son air d'aller chercher quelque chose pour le vêtir, mais assez naturel, après tout ils ont été ensemble. "Je suis venu me faire un tennis." Il répond sarcastiquement, pourtant sans aucune animosité pour une fois. Elle ne semble pas hostile, une première depuis longtemps, alors il ne va pas réveiller la lionne et profiter du moment calme. "J'ai arrêté de sortir il y a longtemps." Il ajoute simplement, comme s'il avait le besoin de se justifier, pendant qu'elle trouve une chemise à son goût. Ses yeux se baissent vers l'anglaise en me romptant pas le fil de ses pensées. "Merci." Simple, il prend alors la chemise sélectionnée par la chanteuse afin de la mettre sur lui. Il se tourne en direction du miroir sur pied contre le mur pour observer le rendu, se sentant un peu à l'étroit, mais tombe plutôt juste sur lui au niveau des épaules.


HERESY.
Lun 18 Mai - 15:27
Revenir en haut Aller en bas
☆ feelings set on fire


Dua Lipa
☆ feelings set on fire

Dua Lipa
souvenir that you can keep (dacre) U84z
☆ in hollywood since : 30/10/2019
☆ interviews : 932 ☆ crédits : blake (avatar)
souvenir that you can keep ϟ

Goosebumps from your wild eyes when they're watchin' me. Shivers dance down my spine, head down to my feet. Swimming in your eyes, in your eyes, in your eyes, egyptian blue. something I've never had without you

L'ironie de Dacre poussait Dua à lever les yeux au ciel, avec tout de même un léger sourire. Elle ne le prenait pas mal, car au final, elle sentait qu'il n'y avait pas cette même agressivité en lui que lors de leurs précédentes rencontres. Ou c'était peut-être l'alcool qui lui faisait prendre les choses de manière plus positive ? En tout cas, même deux ans plus tard, l'albanaise avait l'impression de le connaître encore de ce côté-ci, et elle se surprenait de toujours pouvoir reconnaître la différence entre un Dacre sur la défensive ou jouant sur le sarcasme, car il fallait dire que la barrière semblait fine chez lui. Néanmoins, ce dernier finissait par rajouter une information supplémentaire pour répondre à la question de la blonde, cette fois-ci plus sérieusement. Et ça suffisait à la chanteuse, qui n'avait rien à rajouter. A la place, elle se permettait de trouver une nouvelle chemise à son ex, dans le placard de l'hôte, qui avait à peu près sa même carrure. Durant un court instant, elle ressentait comme un moment de déjà vu, ce qui n'était pas surprenant puisqu'il lui était arrivé de conseiller celui qui était son petit ami dans le passé. C'était sans doute son état qui la rendait assez faible pour jouer avec son esprit et c'était sur ces pensées qu'elle le regardait faire à travers le miroir sur pied, qui reflétait pour elle les souvenirs du passé. « Faut croire que certaines choses ne changent pas. » commenta-t-elle en voyant le résultat, faisant référence à son oeil pour embellir l'australien. Et au final, Dua n'avait plus de raison de prolonger leur échange, bien qu'elle n'en avait pas eu non plus pour le suivre initialement. Mais ça ne l'empêchait pas de s'assoir sur le lit et poser son regard sur lui à nouveau. « Tu passes une bonne soirée, ou je viens juste de la gâcher ? » Avant toute chose, Dua avait besoin de tâter un peu le terrain. Il le lui avait fait assez bien comprendre les dernières fois, même si c'était grandement dû à l'anglaise qui s'était aussi montrée exécrable à certains moments. Chose qui n'était pas le cas ce soir. Quant à lui, il ne se montrait pas aigri, mais elle le connaissait assez pour savoir que la situation pouvait se renverser en une seconde, surtout lorsque les personnalités de chacun entraient en collision.


CODAGE PAR AMATIS
ft. @Dacre Montgomery
Dim 31 Mai - 15:42
Revenir en haut Aller en bas
☆ queen of heart(s)


Dacre Montgomery
☆ queen of heart(s)

Dacre Montgomery
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 12595 ☆ crédits : c/ bambi eyes


souvenir that you can keep


¦ @dua lipa

difficile de croire qu'un jour ils pourraient à nouveau être cordiaux l'un envers l'autre. Ce n'est pas tout gagné, toujours rester sur ses gardes car tout peut changer en une seconde. Pourtant l'australien n'est pas dans l'optique de se disputer ce soir, ni jamais. Les dernières fois ont été intenses, mais peut-être indispensables pour au moins se libérer d'un poids qu'il avait dans l'estomac depuis qu'elle était partie. Même lui ne s'en doutait pas, il fallait la méthode dure pour le comprendre. C'est peut-être pour cela que désormais il est moins sur la défensive, ou alors c'est parce qu'elle semble plus détendue elle aussi. Il n'a pas revu cette facette de la chanteuse depuis des lustres, même s'ils passaient leur temps à se disputer, ils se rabibochaient et faisaient la paix avant que le cercle vicieux ne recommence encore et encore. Elle l'aide à choisir une chemise, sans trop de mal il l'écoute et l'enfile, se fiant à ses goûts et à son regard extérieur. Il n'est pas coquet, mais il aime être bien habillé, style pointu d'un mélange de chic et décontracté tant qu'il le peut encore, il suffit de voir son dressing. Il ne dit rien, se regarde simplement dans le miroir pour valider le choix, observant la chanteuse toujours présente. Ils ne sont jamais resté aussi longtemps dans la même pièce sans s'entretuer, c'est étrange mais apaisant. "Je passe une bonne soirée, mais c'est toujours un peu plat avant que la reine de la soirée ne débarque, tu le sais bien." Il ajoute un léger sourire en coin, en s'installant à son tour sur le lit. Personne ne pouvait mettre l'ambiance comme Dua savait le faire, en bien ou en mal. Peut-être qu'il devrait retrouver ses amis, mais une petite pause loin de la foule n'est pas de refus. Quoique ça reste tout de même étrangement agréable et ça le fait un peu tiquer. Est-ce que c'est réel ? "et toi ? Tu t'amuses ?" il demande à son tour. Le but de ce genre de soirée est de s'amuser, mais il est bien placé pour savoir que même si tout est réuni pour, ce n'est pas tout le temps le cas.


HERESY.
Mar 9 Juin - 11:17
Revenir en haut Aller en bas
☆ feelings set on fire


Dua Lipa
☆ feelings set on fire

Dua Lipa
souvenir that you can keep (dacre) U84z
☆ in hollywood since : 30/10/2019
☆ interviews : 932 ☆ crédits : blake (avatar)
souvenir that you can keep ϟ

Goosebumps from your wild eyes when they're watchin' me. Shivers dance down my spine, head down to my feet. Swimming in your eyes, in your eyes, in your eyes, egyptian blue. something I've never had without you

Maintenant que Dua venait de se poser sur le lit, ses muscles se détendaient. Ce n'était qu'à ce moment-là qu'elle se rendait compte d'à quel point elle était crispée, bien qu'elle l'avait jouée détendue comme à son habitude, pour toujours masquer ses réelles émotions. Pourtant, elle s'était mise dans cette situation par son propre biais, alors qu'elle passait un bon moment. Avant de le voir, Dacre, entouré de ses potes à l'autre bout de la pièce. Et avant même de s'en rendre réellement compte, c'était devant une chambre de l'étage qu'elle s'était retrouvée. Un échange cordial, une chemise pour l'australien choisie par la chanteuse, scène qui aurait été encore inenvisageable quelques semaines plus tôt. Mais à ce moment-ci, posée sur ce lit, les paumes pressées contre le matelas pour l'empêcher de s'affaler, elle se sentait comme apaisée. Et lorsqu'elle voyait Dacre faire de même et aller jusqu'à la taquiner, elle ne pouvait s'empêcher de lâcher un rire en voyant ô combien la situation était étrangement drôle. « La reine de la soirée est là depuis une bonne heure, tu regardais juste pas au bon endroit. » Parce que très clairement, il parlait de Dua. Celle qui se faisait toujours remarquer en soirée de par ses compétences de fêtarde, mais qui ce soir avait été plutôt dans son coin, loin du centre de la piste comme elle préférait l'être en temps normal. « Hm.. » C'était la seule réponse qu'elle trouvait à donner, en grimaçant légèrement. Parce qu'elle savait pas mentir du tac au tac, encore moins avec de l'alcool dans le sang. Si elle s'était amusée tant que ça, c'était encore en bas qu'elle se trouverait et pas avec Dacre. C'était maintenant vers lui qu'elle tournait sa tête à nouveau, le regardant droit dans les yeux. « Puis les jeux d'alcool sont plus aussi drôles sans réels adversaires ! » Un sourire en coin posé sur ses lèvres, parce qu'elle savait très bien qu'il comprendrait à quoi elle référait. Après tout, ils étaient dans la même bande d'amis il y a deux ans. « T'étais le seul qui tenait la route. » terminait-elle, faisant toujours référence aux défis cons qu'ils avaient eu tendance à se lancer en soirée. Et peut-être plus encore, mais ça, l'albanaise ne s'en rendait pas encore compte.


CODAGE PAR AMATIS
ft. @Dacre Montgomery
Lun 22 Juin - 23:39
Revenir en haut Aller en bas
☆ queen of heart(s)


Dacre Montgomery
☆ queen of heart(s)

Dacre Montgomery
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 12595 ☆ crédits : c/ bambi eyes


souvenir that you can keep


¦ @dua lipa

C'est étrangement apaisant d'être là. Loin du bruit et de la folie d'en bas, bien que le son se fasse entendre sourdement de là, les rires aussi floutés par les murs et la distance. Loin de ses amis aussi qui rient et parlent toujours très fort, surtout à cause de l'alcool qui lève toutes les barrières et filtres, pour surmonter le volume de la musique également. Dacre a appris à aimer le calme, dans un sens il l'a toujours aimé en Australie. Simplement le bruit des vagues qui le berce. Cette habitude a été perdue en venant ici, trop jeune pour vouloir rester en place, sage. Puis les amis qui l'entraînent, des raisons de revenir à chaque fois, pour les potes, l'alcool ou une fille, c'est aussi un certain amusement à cet âge-là quand on se sent encore indestructible. Dua, par contre, est toujours au coeur de la fête, de ses souvenirs du moins, le calme dont elle tente de faire preuve est agréable, bien que parfois un peu effrayant. Peut-être que ça a toujours été ainsi finalement, un paradoxe entre son attachement pour la fêtarde qu'il avait rencontré et la femme qu'elle pouvait être. Quand il la regarde, il ne voit plus vraiment les rancoeurs, peut-être encore un peu présentes malgré tout, mais plutôt gommées par des souvenirs qui ne sont pas tous noirs et malheureux. "Merde, je l'ai loupé." Il souffle dans un soupir. Ce n'est plus trop habituel de plaisanter, ça a même un arrière goût étrange. L'australien tourne son regard vers elle, une réponse courte, mais assez claire. Pas besoin de mots, si elle s'amuserait elle serait en train de faire ce qu'elle fait toujours, boire, rire, danser, chanter, flirter. Ou jouer à ces trucs débiles comme ils avaient l'habitude. En y pensant, ça donne l'impression que ça remonte à des années, une autre vie même. Mais il ne peut s'empêcher de pouffer légèrement à la référence, à toutes ces fois où ils s'affrontaient, qu'il la laissait gagner souvent parce que sa récompense était bien mieux qu'une simple victoire à un jeu débile. "T'étais pas mal non plus, mais c'est vrai que j'étais particulièrement doué." Il répond, masquant un sourire presque nostalgique. Pourtant toutes ces soirées alcoolisées ne sont pas que des bons souvenirs, peu de belles choses en naissent malgré le vouloir des autres. Une preuve, les voyant tous les deux maintenant.


HERESY.
Ven 26 Juin - 16:21
Revenir en haut Aller en bas
☆ feelings set on fire


Dua Lipa
☆ feelings set on fire

Dua Lipa
souvenir that you can keep (dacre) U84z
☆ in hollywood since : 30/10/2019
☆ interviews : 932 ☆ crédits : blake (avatar)
souvenir that you can keep ϟ

Goosebumps from your wild eyes when they're watchin' me. Shivers dance down my spine, head down to my feet. Swimming in your eyes, in your eyes, in your eyes, egyptian blue. something I've never had without you

C'était rare, une Dua sans armure. Et peu surprenant après ses trouvailles de la veille qui lui avaient embrouillé l'esprit. Bien qu'elle n'avait pas souhaité se l'avouer, ça l'atteignait plus qu'elle ne l'aurait pensé. Alors l'idée de se rendre en soirée lui semblait parfaite, avant de se retrouver dans la même pièce que le principal concerné, de quoi la rendre plus troublée que les heures précédentes. Les choses n'en devenaient que plus étranges, lorsqu'ils se retrouvaient tous les deux dans cette chambre à discuter normalement, ce qui n'était pas arrivé depuis trop longtemps. Et bien que la situation était encore plus perturbante, Dua, elle, ne se sentait plus aussi perdue que ça. « Pas mal ?! J'étais une adversaire de taille et j'suis sûre que t'as pas pu trouver mieux depuis. » À l'image de leur couple au final, quand ils s'affrontaient au cours de leurs disputes qui s'étaient faites plutôt nombreuses tout au long de leur relation qui était aussi passionnelle que destructrice. Des bribes de souvenir qui lui revenaient en tête mais qu'elle chassait aussi vite. Pas de rancoeur ce soir. Elle n'en avait ni l'envie, ni l'énergie. Peut-être qu'elle était juste fatiguée d'avoir autant de ressentiments envers les choses du passé. Puis finalement, dans cette même envie de baisser sa garde, elle se laissait entièrement tomber sur le lit et fixait le plafond quelques secondes dans le silence avant de prendre les devants pour le briser. « J'suis désolée. » Dua avait dit ça sans réfléchir et pourtant, c'était comme si elle venait de se libérer d'un poids. Parce que même pas mal éméchée, la blonde était consciente de ce qu'elle disait. Et c'était d'ailleurs sans doute parce qu'elle se trouvait dans cet état-là que les choses sortaient plus facilement et moins contrôlées. Sa tête pivotait maintenant vers Dacre, son ton laissant dévoiler sa vulnérabilité. « D'avoir rendu nos dernières rencontres plus compliquées qu'elles ne l'étaient déjà. Pour moi en tout cas. Je savais pas comment le gérer. » Et tellement d'autres choses encore. Mais c'était déjà un bon début, pour quelqu'un qui s'excusait et s'ouvrait aussi rarement qu'elle.


CODAGE PAR AMATIS
ft. @Dacre Montgomery
Ven 3 Juil - 23:58
Revenir en haut Aller en bas
☆ queen of heart(s)


Dacre Montgomery
☆ queen of heart(s)

Dacre Montgomery
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 12595 ☆ crédits : c/ bambi eyes


souvenir that you can keep


¦ @dua lipa

Peut-être l'une des seules conversations calme jamais eue entre eux, d'un caractère bien trop trempé et coloré pour un tel apaisement au quotidien, pourtant le miracle arrive ce soir, sans s'en douter une seconde. Il apprécie quand elle est comme ça, moins enfermée dans ses pensées secrètes, drapeau blanc, sans défense. Un cessez le feu appréciable après ces énièmes disputes, prises de têtes et rancœurs, c'est lourd. Lui en a assez de toutes ces ondes négatives, il voudrait s'en défaire et oublier une bonne fois pour toute, même si ça reste quasi impossible de passer à côté de quelque chose comme ça. Malgré tout, ça a été fort, et avec tous ses efforts il doit bien avouer que des filles comme Dua il y en a peu, heureusement et malheureusement, une adversaire aussi forte pour pouvoir le battre et le challenger. "Tant que je trouve pas pire." Un petit goût amer ressort après cette phrase, au fond de sa gorge, parce que ça lui rappelle aussi des mauvaises choses, notamment le jour où elle est partie et que tout a pris une fin tragique et démesurée. Voilà à quoi ils sont réduits, se retrouver ici dans cette chambre après tous ces éclats de voix. Dacre n'a pas besoin d'entendre les mots qui viennent, à vrai dire il ne s'attendait pas à les entendre un jour venant d'elle vu qu'elle n'a jamais été du genre à parler, tout comme lui. Pourtant elle s'excuse, lui curieux la regarde, surpris également d'une telle révélation. Gardant le silence jusqu'à la fin, il ne peut s'empêcher de sourire doucement. C'est un jour à marquer d'une pierre blanche tellement ça paraît irréel. "Tu viens vraiment de t'excuser ou j'ai rêvé ?" Impossible de ne pas la piquer tant que la chose est amusante. Si seulement ils étaient tous les deux plus comme ça, les choses n'auraient pas autant dégénéré, ça paraît presque ridicule avec le recul, mais on ne peut pas changer son naturel. Son sourire s'efface presque aussitôt, dans un soupir venant de loin dans son estomac. "Les choses sont toujours compliquées entre nous, c'est de ta faute, c'est de ma faute, c'est pas nouveau." À croire qu'ils sont destiné à être comme ça, quand ils sont ensemble. Bien que preuve en est que parfois ils peuvent être civilisés une fois dans la même pièce, séparés seulement par quelques centimètres. Si ça avait été le cas il y a deux ans, peut-être qu'il aurait pu la retenir, c'est une possibilité à laquelle il a déjà pensé au début, vite gommée par sa fierté de mec parfois mal placée. Ce qui est fait est fait, la vie est ainsi, sa jeunesse et inexpérience n'a jamais joué en sa faveur, c'est en commettant des erreurs qu'on apprend. "J'aurai voulu que ça se passe différemment." Il réussit à ajouter un peu difficilement, pas habitué à explorer cette voix, trop sobre peut-être. Évitant son regard, il observe la fenêtre, montrant que les lumières de l'extérieur.

HERESY.
Dim 5 Juil - 18:26
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers:
 :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Venice