AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le CrocoDeal du moment : -46%
Vanja Lecteur de Carte Mémoire, ...
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 must kill this love (jong-in)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

earth makes fun of other planets for having no life
Jennie Kim
Jennie Kim
must kill this love (jong-in) Tumblr_pyil9xglUH1r9f1l9o7_540
☆ in hollywood since : 26/01/2020
☆ interviews : 33 ☆ crédits : GAJAH&GIFHUNT

must kill this love (jong-in) Empty
MessageSujet: must kill this love (jong-in)   must kill this love (jong-in) EmptySam 8 Fév - 17:53

We are all someone's monster.
i would have come for you. and if i couldn't walk, i'd crawl to you, and no matter how broken we were, we'd fight our way out together-knives drawn, pistols blazing. because that's what we do. we never stop fighting. @six of crows
Elle en est arrivée à ce point, Jennie.
Le nez plongé dans son téléphone, elle lit avec une moue un quelconque article nommé “Comment surmonter un chagrin d’amour ?“ Triste. Du haut de son rêve, elle flirte avec l’état désastreux de la fille qui ne se remet pas de sa rupture. Alors qu’elle travaille sur le prochain album des Blackpink avec ses comparses, sort justement d’une session d’enregistrement, elle a la tête à son coeur fracturé et non à l’aventure américaine qui s’est ouverte. Définitivement, elle n’a rien d’une initiée au girl power qui met son ex au tapis dans une chanson. Elle, elle se crée des playlists selon la vibe du jour de son coeur brisé : tendance Lemonade de Beyoncé quand elle a des envies d’en découdre ou The heart wants what it wants d’après Selena Gomez pour se rouler en boule et se torturer avec les bons souvenirs.
Jennie grimace. À lire l’article – et à supposer que ce soit ‘sérieux’ –, elle oscille entre différents état du deuil amoureux, à défaut de les prendre dans l’ordre. De plus, leur nom lui inspire du sombre : dévastation, sevrage et rage. Elle n’est pas encore sortie de l’auberge, visiblement. Elle soupire alors et se décide d’être plus sociale, fermant l’application internet et mettant un terme aux paroles scandées par Beyoncé dans son oreille. Rosé lui sourit et Jennie lui répond, glissant son téléphone dans son sac, prête à emprunter l’ascenseur. Mais son téléphone se fracasse sur le sol.
« Je crois que j’ai oublié mon sac, commente-t-elle platement, à défaut de grogner son exaspération, alors qu’elle ramasse l’appareil. Avisant un mouvement de son manager de ressortir de l’ascenseur, elle grogne pour de bon : Ça va, je suis apte à aller le récupérer seule, puis appeler une voiture pour rentrer. »
Elle défie l’homme du regard, s’appliquant à lui faire sentir qu’elle déversera sur lui toute sa rage quant à son histoire ratée s’il s’oppose à elle. Déjà peu encline ces derniers temps à être couvée et contrôlée, elle se fait agressive lorsqu’on ne lui accorde pas du banal, soit faire le trajet seul jusqu’à leur foyer américain. Heureusement, le manager n’insiste pas et Jennie salue ses acolytes avec une moue comique avant de rebrousser chemin. Elle récupère son sac, y fourre son téléphone et revient sur ses pas, appelant une nouvelle fois l’ascenseur. Qui, sur un son cuivré, s’ouvre sur Jong-In Kim.
That looser, formule son esprit de feu avant que Jennie ne comprenne vraiment la situation.
Son regard s’attarde sur Jong-In qui vient d’apparaître. Ses yeux le détaillent, son ventre se tord sous l’effet psychique coup de pied dans le ventre. Elle ne reculera cependant pas. Car c’est comme ça que Jennie décide de prendre cette rencontre hasardeuse : comme un combat, un défi. Il peut crever s’il croit que je ne monterai pas. C’est à lui de s’écraser.
Elle lève le menton, le juge avec une froideur feinte et pénètre dans l’habitacle de métal – le ring. Elle jette un oeil à l’étage sélectionné. Le même forcément. D’humeur Beyoncé, elle s’adosse à un bord de la cage métallique. On ne tourne pas le dos à l’ennemi. Et vu son état interne qui se fracasse à nouveau, il est bien devenu ça.
« On pourrait se croire en pleine ségrégation : un seul studio à Los Angeles pour tous les Coréens, qu’elle lâche, les dents serrées, ne voulant pas montrer sa surprise. »
Plus feu qu’eau, elle ne compte pas souffrir du silence. Elle préfère les attaques ou cris à l’indifférence.
@made by ice and fire.


@jong-in kim
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Jong-In Kim
Jong-In Kim
must kill this love (jong-in) Tumblr_pxikcxwu3g1r3hdhfo4_r1_540
☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2591 ☆ crédits : everdosis

must kill this love (jong-in) Empty
MessageSujet: Re: must kill this love (jong-in)   must kill this love (jong-in) EmptySam 15 Fév - 12:16


≈ ≈ ≈
{ must kill this love. }
crédit/ tumblr@jennie kim.

L’excitation du solo fait lever presque au aurores Jong-In. Il est bien matinal pour une fois, il est bien trop nerveux pour songer à se rendormir. Il doit se rendre pour une cession d’enregistrement et il ne cesse de se tourner et retourner dans son lit. Jamais, il n’avait été aussi anxieux qu’à l’heure actuelle. Sans doute parce qu’avant, il pouvait compter sur la compagnie de ses acolytes pour le distraire. Là, il serait seul dans cette salle et il y avait de quoi bien flipper. Si jamais, son album solo ne plaisait pas aux fans, il pourrait très bien dire adieu à une carrière seul par la suite. Kai se retient d’aller embêter Baekhyun et le forcer à se lever pour l’accompagner. Il était assez grand pour y aller seul, du moins il espérait que ses jambes ne lui fassent pas défaut avant. Le coréen prit le temps de se préparer, espérant sans doute se noyer sous l’eau de sa douche bien trop chaude pour son corps. Après un dernier regard dans le miroir où son reflet n’avait rien de mieux à faire que de lui sourire aussi nerveusement que lui-même, il quitta le logement. L’Amérique était bien différente de son pays natal mais d’une certaine façon, c’était le signe d’un renouveau pour lui. D’un nouveau Jong-In Kim. Bien plus célibataire qu’il ne l’avait été auparavant.
Regardant le paysage de la ville défilée devant ses yeux, un sourire éclaira son visage lorsqu’on lui annonça qu’il était enfin arrivé à bon port. Il salue d’un signe de tête le chauffeur et décide d’entrer dans le bâtiment sans attendre son manager. Il ne sait même pas s’il doit être présent ou non. Il faut bien avouer que Kai n’a guère été des plus attentifs lorsque celui-ci lui a annoncé la nouvelle. Il était bien trop parti dans son monde pour écouter le moindre mot sortant de sa bouche. Sans doute aurait-il du l’être. Il cherche son téléphone dans ses poches avant de jurer. Manque de chance pour lui, il s’aperçoit que les poches de sa veste sont bien vides. Dans sa nervosité ou sa hâte, Kai l’avait bien oublié à l’appartement. Allait-il vraiment devoir rebrousser chemin pour aller chercher ce précieux appareil. Dommage que le chauffeur soit déjà parti ne put-il s’empêcher de penser en entrant dans l’ascenseur. Il appuie sur le bouton d’étage puis regarde le numéro des étages changer au fur et à mesure qu’il monte. Un petit cling lui prévient qu’il est arrivé au bon étage et Kai ne perd pas une seule minute à descendre. Sauf que contre toute attente, personne n’est là pour l’accueillir. Il ne s’est tout de même pas trompé de jour ? ou d’heure ? Kai ne sait plus mais après une dizaine de minute, il décide de descendre à l’accueil. Peut-être que quelqu’un l’attend réellement en bas. Soupirant, il rebrousse chemin et fait les mêmes gestes qu’avant. Sauf que contre toute attente, l’ascenseur s’arrête et alors qu’il s’apprête à sourire chaleureusement à la personne qui entre, son visage se fige. Jennie. Ok, il ne s’attendait pas à la voir ici. Kai ne sait pas s’il doit la saluer ou faire comme si elle n’existait pas. Mais il obtient bien vite la réponse en voyant son visage froid à son égard. Mais il ne peut pas lui en vouloir, il l’a bien cherché même si elle pourrait très bien être courtoise. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis.  
Jennie devrait vraiment remettre sa fierté se dit-il avant qu’elle n’ouvre la bouche pour s’adresser à lui. Amabilité zéro. « Je suppose qu’ils ne savaient pas où nous caser donc ils ont décidé de tous nous mettre au même endroit. Se moquant bien d’où on vient. » Etrange que leur agence n’ait rien dis. « On doit tous être pareil pour eux. » dit-il en secouant les épaules.    

Revenir en haut Aller en bas
 
must kill this love (jong-in)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Santa Monica-