AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Stella Maxwell
Stella Maxwell
☆ crazy administrator
sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Tumblr_pf1u6xYNSi1untqm5o1_400
☆ in hollywood since : 14/10/2019
☆ interviews : 377 ☆ crédits : c/ sarasvati

sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty
MessageSujet: sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)    sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  EmptySam 11 Jan - 22:06


{ welcome, I hope you brought beer }
crédit/ tumblr@Chung-Ha Kim

c'est le jour j, aujourd'hui Stella va rencontrer sa nouvelle colocataire. Elle est excitée, pas habituée à vivre seule. Bien qu'elle soit toujours entre deux avions, elle aime avoir quelqu'un avec qui partager un repas ou juste s'effondrer sur le canapé et regarder des films en râlant de la journée passée quand elle reste sur Los Angeles. Le mannequin prend encore ses marques dans sa nouvelle maison, après sa rupture avec Kristen elle ne se voyait pas rester dans la maison où elles avaient partagé tous ces souvenirs et ces murs qui portaient les traces de leurs nombreuses disputes. Il lui fallait une nouvelle maison, un nouvel air, un nouveau départ. Elle a rapidement trouvé la perle rare, la maison de ses rêves, le seul hic étant qu'elle était bien trop grande pour elle et son chien. Elle déteste être seule, c'est effrayant et d'une emmerde la plus profonde alors elle a laissé son agent s'occuper de lui trouver quelqu'un de confiance pour partager son espace de vie. Stella connaît très peu de choses sur sa nouvelle colocataire, que le fait que c'est une fille et que c'est une chanteuse connue à l'autre bout de l'océan. La mannequin a déjà travaillé avec un ancien membre d'un groupe de kpop, mais sinon elle ne connaît pas grand chose sur ce dossier, que quelques trucs dans le genre sans vraiment s'y intéresser. Néanmoins elle n'a jamais vu cette fille ni même cherché à savoir qui elle était, pas parce qu'elle n'est pas curieuse, mais surtout parce qu'elle n'a pas eu le temps de faire son enquête avec le déménagement et le boulot.

La voilà enfin posée chez elle, son nouveau chez elle, prête à recevoir la visite de celle qui vit également ici. Pour le coup, elle a essayé de faire les choses bien, au moins pour faire une bonne première impression. Quitte à vivre avec quelqu'un autant que ce soit avec une personne avec qui elle s'entend bien. Il y a toujours cette crainte de se retrouver avec un emmerdeur, quelqu'un de bordélique qui ne connaît pas la pièce salle de bain, mais elle pense bien que son agent a choisi la colocataire idéale pour elle. Du coup, Stella a tout préparé en avance, a acheté quelques trucs à grignoter et à boire ne sachant pas trop les goûts de sa colocataire alors elle a fait un mini buffet varié avec des snacks et des légumes, quelques fruits et des différentes saveurs d'Europe. Puis, évidement, du vin et du chocolat belge parce qu'il n'y a rien de meilleur. Une fois toute la bouffe prête, c'est elle qui s'est préparée sans trop en faire. Short en jeans, t-shirt et petites chaussettes avec des têtes de chat, les cheveux relevés dans une queue de cheval et les lèvres légèrement brillantes. La mannequin aime se sentir à l'aise chez elle, décontractée quand elle n'est pas sur les podiums, elle se sent plus normale comme ça.

Elle est en train de machouiller sa cuillère, sa tasse de thé dans une main, les yeux rivés sur le film qui est en train de passer à la télévision, quand elle entend des bruits de clé. Elle tourne curieusement la tête pour voir ce qu'il se passe et entend cette fois la porte qui se ferme. Elle se lève d'un coup du canapé et l'escalade pour passer de l'autre côté et aller à la rencontre de sa supposée colocataire. "Bienvenue." elle débarque doucement pour ne pas lui faire peur, un léger sourire sur le visage. "Je suis Stella." Elle lui laisse un peu d'espace, avant de marcher en direction de la grand pièce de vie. "J'espère que t'as faim parce que y a de quoi nourrir la moitié de la ville." Elle a peut-être un peu exagéré, mais tant pis, elle avait envie que sa nouvelle colocataire se sente bien ici dans toute l'excès que caractérise la mannequin.

Revenir en haut Aller en bas

Chung-Ha Kim
Chung-Ha Kim
☆ minibars
sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Tenor
☆ in hollywood since : 21/09/2019
☆ interviews : 136 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty
MessageSujet: Re: sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)    sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  EmptyMar 14 Jan - 7:56

Sleep wherever, wear whatever, play whenever.Chung-Ha Kim ✧ @Stella Maxwell
••• Pendant huit années, tu as vécu aux Etats-Unis durant ta jeunesse. Alors la culture américaine, ainsi que la vie américaine, n'est pas totalement inconnue pour toi. D'autant plus que tu continues à voyager en Amérique lorsque tu en as l'occasion. Afin de changer un peu d'air le temps de quelques jours. Mais tu en as marre de devoir choper un bon hôtel lorsque tu voyages, juste pour trouver la réception chiante, et les gens qui abritent l'hôtel en question affreux et puant. Quand tu vas en Amérique pour x raisons, que ça soit personnel, ou même professionnel, tu aimerais un véritablement chez toi pour te reposer correctement, dans un bon lit douillé, et un environnement agréable. Évidemment, tu ne fais pas dans le léger, et lorsque tu cherches une habitation, ce n'est pas un petit appartement médiocre, et encore moins une maison toute petite. Non, pour ta personne, tu as toujours vu grand, alors tu as trouvé une villa dans la ville de Los Angeles, au sein d'un quartier chic, qui fait bon d'y vivre. Malgré que tu aimes être en paix et seule, tu te vois tout de fois mal vivre tout seule dans une villa, et un espace aussi grand. Ça serait sinistre et triste de contempler constamment un silence de cathédrale dans ce genre de logement. Après des recherches, tu es entrée en contact avec un agent en tout hasard, vraiment. Pour la raison, qu'il cherche une colocataire pour sa cliente ? Une mannequin d'après ce que tu as compris. Tu n'as pas cherché plus loin, ni à en savoir plus sur cette mannequin. Tu as très vite compris que tu avais trouvé ton bonheur. Ton seul critère fut que ta colocataire soit une jeune femme, rien de plus. Certitude, tu ne voulais pas d'un vieux mec puant et glouton qui passe son temps à se trimbaler en slip. Dans un sens, si tu devais tomber sur une personne qui passe son temps en sous-vêtement, tu préférerais sans l'ombre d'un doute qu'il s'agisse d'une femme.

Voilà, tu as fait tes bagages, tu quittes Séoul pour Los Angeles, pour emménager. Enfin, tu vivras officiellement à Los Angeles. Mais il est de toute évidence que tu voyagerais beaucoup en Corée pour ta vie d'artiste. Alors pour cause, tu as pliée bagages, mais tu ne gardes pas des moindres un logement à Séoul lorsque tu devras aller en Corée. Eh ouais, c'est ça d'avoir de l'argent, et tu ne t'en prives pas. Tu n'as jamais visitée la maison, juste quelques photos de la propriété sur internet. Tu penses que tu vas bien t'y plaire à l'intérieur, c'est assez grand, avec terrasse et piscine. En soit, tu fais confiance à ta première impression, et tu imagines que ta colocataire doit avoir des gouts de luxe, comme toi. C'est une mannequin après tout. Podium, défilé, mode, soirée branchée, c'est un peu le monde des paillettes et du luxe. Malgré que tu aies réellement eu envie d'avoir une présence chez toi, tu ne t'attends pas non plus à ce que vous deveniez les meilleures amies du monde. Clairement pas, elle servira juste de décoration un peu, d'âme qui vive dans cet grand espace pour ne pas laisser la baraque sans vie, surtout quand tu seras en Corée. Ou quand t'en auras besoin, pour discuter, ou juste, pour avoir un peu de compagnie. M'enfin, tu seras quand même polie avec elle, un peu. Tu ne veux pas qu'elle regrette ta compagnie, et cette vie. En tout cas, elle n’a pas eu l'air d'avoir envie d'en apprendre davantage sur toi avant d'emménager ? Sinon pour sur, qu'elle t'aurait contactée pour.

Tu penses, que tu arrives bien après la jeune femme. Tu as eu au moins les clés de la maison, évidemment. Les aller-retour, c'est ton dada, mais là, tu reviens de loin quand même, alors tu imagines que tu arriveras un peu fatiguée. Grosse valise à roulettes, sac à dos sur le dos, sac à main, tu es presque chargées quand tu sors du taxi qui t'a conduis à l'adresse de ta nouvelle maison. Mais également, tu tiens dans tes bras ton petit chien ! Bah ouais, t'as un chien. Tu aimes bien ce que tu vois, du moins, de l'extérieur, la maison a l'air vachement cool, et accueillante. Tu as hâte de voir l'intérieur, tu imagines que c'est bien mieux qu'en photo. Mais la première chose que tu te demandes, c'est si ta colocataire est déjà là, si elle a déjà visitée les lieux, et même, avant même d'avoir emménagée. Tu penses que oui. Tu arrives sur le palier, déposant ta valise, pour y sortir ta clé pour l'insérer dans le verrou. Tu récupères ensuite ta valise à roulettes une fois la porte ouverte, et tu entres à l'intérieur en étant toujours chargée comme un bourricot. Tu souffles un peu, en renfermant la porte d'entrée derrière toi, tu es bien heureuse d'être enfin là. Immédiatement, tu lâches ta valise, que tu laisses dans le hall, et en relevant les yeux, tu remarques une jeune femme qui vient à ta rencontre. Bien sûr, tu imagines qu'il s'agit de ta colocataire. Ton visage reste neutre, sans expression quelconque à son bienvenue. Tu n'as pas pour habitude d'émettre le moindre sourire aux premiers regards. Mais tu es ravie d'entendre son "bienvenue", mais juste, que tu as du mal à sourire naturellement dans la vie de tous les jours. << Hey ! Ravie de te rencontrer enfin. >> Ouais, tu es plutôt sincère, tu es contente de la voir. Tu as tout de même hâte d'apprendre à connaître ta nouvelle colocataire. Dans l'espoir de te rassurer que ce n'est pas une personne ennuyeuse, chiante et lourde. << Chungha. Et je te présente Bambi. >> C'est ton chien, Bambi. << J'espère que ça ne te pose pas de problème qu'il y ait un chien ici. >> Tu demandes tout de même. Il ne faudrait pas qu'elle ait peur des chiens, même si Bambi est toute mignonne. Tu poses ton regard sur le petit toutou d'ailleurs, et tu déposes tes doigts sur sa tête pour la caresser un peu. Elle a l'air contente, et semble impatiente de découvrir cet endroit. D'ailleurs, tu déposes Bambi au sol, en t'abaissant avant de te relever. Avant de suivre Stella vers le salon, suivi de Bambi. Une fois la pièce gagnée, tu scannes les alentours avec intention. Chaleureuse et impeccable, la pièce principale semble déjà te plaire et confirme tes attentes. Tu en profites pour poser ton sac à main sur le canapé, ainsi que ton sac à dos que tu retires, dont tu as pleins d'affaires à l'intérieur. Dans tes principes de vie et d'éducation, tu retires toujours tes chaussures avant de rentrer dans une demeure, pour une question de propreté. Tu ne l'as pas fait là, car tu étais chargée, et impatiente de te débarrasser, et bien tu les retires dès maintenant. Après tout, tu es aussi chez toi, et tu aimes bien être très à l'aise chez toi. Tu laisses bien dans un coin tes chaussures, alignées, puis tu retires ton manteau en laine, déposant le vêtement sur le bord du canapé. << Je ne dirais pas non pour manger. >> Dis-tu simplement. Ce qui est drôle, c'est que si tu aurais été ici avant elle, tu n'aurais certainement pas pris la même initiative. Tu n'aurais absolument rien fait, ni préparer. Juste un "Bonjour, bienvenue" et basta. Tu avais remarquée les différentes nourritures disposées sur la table, et au fond de toi, tu apprécies ce geste. Tu penses que la jeune femme souhaite que la coloc se passe à merveille. << J'espère que tu as l'intention de manger avec moi. >> Ça serait plus agréable. Tu t'installes d'ailleurs sur le canapé, ayant regardée délicatement Stella un court instant. Immédiatement, tu regardes ce qu'il y a à manger, en passant ta main dans tes cheveux. Tu manges tout le temps équilibré et sain, pour garder ta ligne, et une bonne forme. Il y a des choses que tu aimerais bien goûter. << Dommage qu'il n'y a pas du bon champagne. Pour fêter… dignement notre colocation. Mais le vin, ça me va. >> Tu préfères le champagne, mais pas grave, d'ailleurs tu te serres déjà un verre de vin, puis un second verre également, pour Stella. Tu jettes un fin regard vers elle ensuite, avant de baisser tes yeux. << Sympa tes chaussettes. >> Ouais, tu trouves ses chaussettes avec les têtes de chats plutôt cool.    
:copyright: 2981 12289 0

_________________
재능 sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  1f339  ©️️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Stella Maxwell
Stella Maxwell
☆ crazy administrator
sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Tumblr_pf1u6xYNSi1untqm5o1_400
☆ in hollywood since : 14/10/2019
☆ interviews : 377 ☆ crédits : c/ sarasvati

sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty
MessageSujet: Re: sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)    sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  EmptyMar 14 Jan - 23:24


{ welcome, I hope you brought beer }
crédit/ tumblr@Chung-Ha Kim

La blonde est ravie de se retrouver face à sa colocataire. Elle le montre d'un large sourire, pas renvoyé, mais peu importe. Elle est sûrement crevée du voyage ou plus dans la retenue alors elle ne le prend pas pour elle. Stella a tellement déménagé dans sa vie, à cause, ou grâce, du boulot de son père qu'elle a du apprendre à s'intégrer. C'est devenu facile à force pour elle qui est de base une grande timide, bosser dans le mannequinat l'a beaucoup aidé également. C'est pour ça qu'elle n'a aucun mal à se sentir chaleureuse, même si elle garde ses distances avec celle qui partage désormais sa maison. "Oh, hey Bambi." Elle caresse volontiers la tête du petit compagnon à quatre pattes de Chungha, en amoureuse des chiens qu'elle est. Au contraire, elle ne voit aucun soucis à ce que cette petite boule de poils s'ajoute à la colocation.  "Quoi? Pfft, non. Dès que je trouve Trip, qui doit sûrement ronfler quelque part, je te le présente." Trip est son chien, celui qu'elle avait adopté quand elle était encore avec Kristen. Evidemment, c'est son bébé et donc elle qui a le droit de garde. Un gentil chien, vraiment adorable et très sociable avec les autres animaux, alors elle est seraine et certaine que tout se passera bien entre tout le monde.

Ne voulant pas la garder trop longtemps dans l'entrée, elle l'invite à la suivre dans la plus grande pièce. Il faut bien qu'elle découvre les lieux et aussi qu'elle se pose un peu, Stella a fait le maximum (bon avec l'aide de son agent) pour que Chungha arrive et n'est plus qu'à mettre les pieds sous la table. Après tout, c'est leur première soirée ensemble et quoi de mieux que de faire connaissance entre filles autour d'un festin et d'une, ou plusieurs, verre de vin. Stella, qui a déjà pris possession des lieux, s'installe rapidement, laissant Chungha prendre un peu son temps pour regarder les alentours et se débarrasser de ses affaires. Elle regarde aussi Bambi, le museau en l'air, en train de s'impregner de toutes les nouvelles odeurs. Aussi celle de Trip. La mannequin prend une chips quand Chungha lui demande si elle compte manger avec elle, et hausse les épaules en riant. "Evidemment, préparer tout ça m'a donné faim." Bon elle n'a que fait de disposer les plats sur la table, mais tout de même, c'est du boulot. En tant que mannequin, évidemment, elle regarde ce qu'elle mange, mais elle ne se refuse jamais un petit écart de temps en temps. Elle aime trop manger pour se priver et la vie est bien trop courte pour se faire chier à faire des régimes. Néanmoins c'est la manière dont elle gagne sa vie, donc elle n'a pas le choix que de faire du sport oour conserver sa silhouette. En observant rapidement Chungha, elle se dit que ça doit être un peu la même chose pour elle, elle semble avoir la même carrure que Stella, peut-être qu'elles font la même taille de fringues. "Désolée pour ça, mais la prochaine fois promis. Champagne et fraises pour mademoiselle." Stella ajoute alors que sa colocataire sert un verre de vin. La blonde le prend sans faire d'histoire, avant de baisser les yeux sur ses chaussettes. Elle pouffe. "Merci, elles sont confortables. Va surtout pas voir dans mon armoire parce que je n'ai absolument pas toute une collection." Elle pince ses lèvres dans un léger sourire. Ce n'est pas une collection, mais elle en a quelques paires. Elle n'a jamais su pourquoi elle avait une passion pour les chaussettes, mais c'est la petite touche en plus. "J'te ferais visiter après, la maison est dingue, tu vas adorer." Sans vouloir se vanter, Stella a vraiment fait le bon choix en achetant cette maison, elle est vraiment magnifique. "La salle de bain est dingue, on peut sûrement entrer à 10 dans la douche." Elle exagère un peu, mais il est vrai que la salle de bain est l'une des pièces les plus dingues de la maison. Et la douche à l'italienne est d'une perfection sans nom.

Revenir en haut Aller en bas

Chung-Ha Kim
Chung-Ha Kim
☆ minibars
sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Tenor
☆ in hollywood since : 21/09/2019
☆ interviews : 136 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty
MessageSujet: Re: sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)    sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  EmptyHier à 10:34

Sleep wherever, wear whatever, play whenever.Chung-Ha Kim ✧ @Stella Maxwell
••• Te retrouver enfin dans cette maison que tu attendais tant, te soulage un grand bien. Tu trouvais que c'était particulièrement long à se faire, et que tu prends ta venue ici-même comme une petite victoire, enfin surtout un soulagement. Surtout, tu avouerais que le trajet était particulièrement fatiguant, alors tu comptes bien te reposer entre ces murs le temps de quelques jours avant de retourner sans doute en Corée pour tes projets professionnels. Même si ça s'voit pas des masses, même pas du tout, tu es contente de rencontrer enfin ta colocataire. Faut dire, que tu n'es pas spécialement expressive. Mais bon, tant que tu sais que t'es contente au plus profond de ton âme, c'est le principal. Tu ne risques pas de l'envoyer chier par exemple. Stella alors ? Tu pourrais même penser qu'il s'agit d'un joli prénom, mais tu lui présentes avec joie, ton chien. Bambi. Tu espères que ton chien va se plaire ici, mais tu n'en doutes pas, d'autant plus qu'elle est assez sociale, elle devrait sans doute apprécier Stella à force de passer du temps ici. Puis tu ne doutes pas qu'elle s'adaptera vite à ce nouvel environnement. Bambi apprécie d'ailleurs déjà que Stella la caresse, et ça t'amuse. Enfin, au fond de toi, tu ne le montres pas. << Tu as un chien aussi ? Mais c'est cool. J'ai hâte de le voir. >> Tu trouves ça génial qu'elle possède aussi un chien. Toi qui apprécies les petits compagnons à quatre pattes, tu seras ravie de le voir. Évidemment, que tu aimes les animaux, sinon t'en aurais pas un. Puis d'un autre côté, tu aurais été déçue si ta colocataire n'avait pas aimée les chiens. Sinon, tu n'aurais pas apprécier, mais c'est agréable de savoir le contraire. Même un chat, tu aimerais aussi un chat. Peut-être que vous aurez l'occasion d'en prendre un pour vous deux.

Une fois dans la pièce principale, tu es soulagée de te débarrasser un peu, tu iras déballer ta valise dans ta chambre plus tard. Tu n'es pas pressée pour ça. Bambi s'intègre un peu, en allant un peu à chaque recoin de la pièce actuelle. En visionnant ce que tu vois déjà, tu es impatiente de visiter le reste de la maison, et de profiter. Pour le moment, au vu de la disposition de la table, tu comptes juste profiter du moment, en prenant dans l'immédiat tes aises, bien évidemment. << J'imagine. Je t'en remercie d'avoir pensée à tout ça. Je t'avoue, que préparer quelque chose pour toi, ça ne m'aurait pas traverser l'esprit. >> Dis-tu en t'installant sur le canapé, en remontant les manches de ton polo court à manches longues, jusqu'à tes coudes. Au moins, tu es honnête, mais tu l'es toujours. Ouais, évidemment, préparer ce genre de chose doit donner faim. Bon, tu n'aurais pas pu voir ça par toi-même si tu serais arrivée avant elle, vu que tu n'aurais rien préparer. La prochaine fois champagne et fraises ? Ah ouais, tu es grave partante en tout cas, dans une ambiance chaleureuse, voir coquette. Tu espères… Tu acquises simplement de la tête pour dire que tu confirmes, et que ça te plaît, du moins que ça pourrait te plaire. Tu sers deux verres de vin pour le moment, au fond, tu veux que pour cette première soirée ensemble, reste mémorable. Que vous vous en souveniez encore et encore même après des mois, voir des années. Verre de vin en main, tu remarques les petites chaussettes de Stella, elles sont mignonnes, tu voudrais bien les mêmes. << Elles sont mignonnes en tout cas. Tu me diras où tu les as achetés. >> Elle doit en avoir une collection, c'est obligé. Si jamais t'es en manque de chaussettes, tu ne te gêneras pas pour lui emprunter une paire. Tu portes ton verre à tes lèvres, en écoutant Stella. Depuis le début, tu as hâte de visiter la maison. Pour le moment ça te plaît bien, l'intérieur est cool, et la déco est potable. Tu n'y manqueras pas t'y ajouter des détails, toi qui aime te trouver dans une décoration qui t'inspire. << J'y compte bien. Je suis impatiente de voir le tout. Mais rien ne nous presse pour le moment. >> Tu profites juste de ton verre de vin pour le moment, que tu talonnes de temps à temps à tes lèvres. Tu le trouves succulent, Stella a fait un bon choix de vin. Toi qui n'est pas experte dans le vin. Bon, tu aurais toujours préféré du champagne tout de même. Elle t'indique que la salle de bain est dingue, mais tu retiens surtout que vous pouvez entrer à dix à l'intérieur de la douche. Ce que c'est drôle, et sans doute, pratique. << Ah ouais ? Du coup on pourrait la prendre ensemble pour éviter de perdre trop de temps. Si jamais, on a besoin de la pièce en même temps. >> Précises-tu naturellement. Tu peux donner ça sous la plaisanterie, mais tu es très sérieuse là. Et ça s'voit que tu ne plaisantes pas. << Si jamais encore, ça ne te gêne pas bien sûr. >> Lançant un regard attrayant à Stella. Tu ne voudrais pas, que ça la mette mal à l'aise. Après tout, tu ne la connais pas encore. Mais, ça peut que permettre de gagner du temps dans la vie. Toi, tu n'es pas vraiment gênée par ça, ni coincée pour ce genre "d'affaire", ni pour te montrer nue devant une autre femme. Ça serait même agréable. Tu déposes ton verre sur la table, et tu commences à te servir de la nourriture. Tu portes tes doigts sur des fruits, et plus particulièrement des petites clémentines fraîches, épluchées. Tu adores les fruits, et les clémentines.     
:copyright: 2981 12289 0

_________________
재능 sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  1f339  ©️️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty
MessageSujet: Re: sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)    sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
sleep wherever, wear whatever, play whenever (chung-ha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Beverly Hills-