AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 il faut savoir forcer le destin parfois (nian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

☆ minibars
avatar
Ian J. Somerhalder



☆ in hollywood since : 28/12/2017
☆ interviews : 185 ☆ crédits : faith (avatar) & gifs (tumblr)

MessageSujet: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Dim 7 Jan - 12:06


 
   
 

 
forçons un peu le destin

 
ian and nina    

 
Je me sens entièrement seul. Depuis l'arrivé de Bodhi dans notre vie, Nikki fait la fille froide et distante. Je ne sais pas du tout ce qui lui arrive, je ne sais pas non plus pourquoi elle m'en veut mais, une chose est sure je ne supporte pas du tout cette situation. Lorsque j'essaye d'ouvrir la discussion celle ci s'emballe et crie dans tous les sens, des excuses bidons comme quoi je ne l'aise pas assez et que je suis trop souvent parti de la maison. Évidemment tout cela est faux, je l'aide dés que je peux mais comme elle veut tout gérer je ne peux pas faire grand chose. Je profite de ma fille au maximum, essayant de lui faire ressentir tout ce qui se passe entre nous. Cela n'est vraiment pas facile et je me sens seul car je ne sais pas vers qui me tourner pour en parler. Ce weekend Nikki a décidé d'emmener la petite voir sa famille, l'excuse pour laquelle je ne la suis pas c'est que je travaille. Enfin en même temps elle ne m'a pas laissé le choix. J'étais en colère et prenant Bodhi dans mes bras je venais l'embrasser tendrement, lui indiquant que je l'aime et que l'on se revoit vite. J'avais fusillait ma femme du regard et la laissant quitter la maison l'envie de prendre l'air me prit. Je pris mes clefs et me mit à conduire sans but précis. Je suis vraiment agacé par la situation et je ne sais pas quoi faire. Alors que je m'arrêtais devant une maison je venais me rendre compte que j'étais devant chez Nina. Est ce que mon instinct venait lui seul me porter vers une autre situation qui me dérange ? Nina et moi sommes sortis ensemble mais depuis mon mariage et la naissance de ma fille nous nous parlons peu voir pas du tout. Cette situation me gêne un peu, j'ai l'impression qu'elle est toujours amoureuse de moi et que ma vie de famille pourrait la rendre un peu mal à l'aise. Enfin pour le coup je venais prendre l'opportunité et rejoignant sa maison je venais sonner doucement, espérant qu'elle soit là. Il ne faudra que quelques secondes à la bulgare pour m'ouvrir la porte, un fin sourire aux lèvres ce fut un visage de surprise qui apparut devant moi. « Je... Euh... Salut. » Je soupirais doucement. Comment lui expliquer mon envie soudaine de quitter la maison familiale pour conduire jusqu'ici sans vraiment m'en rendre compte. « Je passais dans le coin alors...voilà ! » Je venais rire un peu nerveusement. Pourquoi autant de gêne ? Je ne comprends pas. Tout a toujours été très fluide entre moi et Nina. « Non en fait j'ai juste voulu fuir la maison et sans m'en rendre compte je me suis retrouvé devant chez toi. » Je venais hausser les épaules doucement. Soupirant longuement je me trouvais vraiment stupide de mentir, c'était pas crédible en plus.

  ☾ anesidora

_________________
lost and sad
Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 704 ☆ crédits : dark dreams. / beerus.

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Jeu 11 Jan - 12:01


@ian j. somerhalder & nina dobrev

il faut savoir forcer le destin parfois  


Les fêtes de fin d’années derrière elle, Nina était finalement de retour à Los Angeles. S’exiler pour cette période particulière était une chose qu’elle faisait tout le temps. D’abord parce que sa famille l’attendait à Toronto pour Noël et qu’elle organisait toujours quelque chose avec ses copines pour le Nouvel-An. Cette fois, c’est Aspen qui avait accueilli la bulgare de naissance, entourée de Julianne bien sur, sa meilleure amie, et le reste de cette bande de nanas qu’elle adorait tant. Pour être honnête, Nina ne savait pas comment elle ferait sans elles dans sa vie. Elle avait le travail qui l’occupait beaucoup – énormément même pour l’année deux mille dix sept – mais quand l’ennui était prêt à pointer le bout de son nez, c’est à ses femmes qu’elle donnait son temps, sans compter. C’était tout ce dont elle avait besoin même si aucune d’entre elles ne le réalisait vraiment. Penser à autre chose, se divertir était ce qui lui permettait de ne pas ruminer seule dans son coin. Lorsque ses pensées se dirigeaient vers le chaos que sa vie personnelle était, ça devenait compliqué. Elle n’avait pas envie de se rappeler à quel point, sans ses formidables amis, elle était seule. Pas d’homme, pas d’enfant… Un blocage pour cette demoiselle pourtant si indépendante. Y penser la ramenait irrévocablement plusieurs années en arrière quand elle avait été sur le point de tout avoir. Et qu’elle avait tout perdu. Alors oui elle allait de l’avant mais ça restait tout de même difficile de ne pas imaginer à quoi ressemblerait sa vie aujourd’hui si tout s’était déroulé comme prévu. Surtout quand elle voyait son ex si heureux. Il avait une femme et une fille merveilleuses et si elle n’avait plus de sentiment amoureux pour Ian, elle ne pouvait s’empêcher d’être jalouse de son bonheur. C’était égoïste parce qu’il restait son ami et qu’elle devait être contente pour lui seulement, quelque chose la bloquait. Bref, ce n’était sans doute pas le moment de se plonger dans ce genre d’idée. Nouvelle année signifiait aussi nouveau départ, raison pour laquelle Nina se trouvait actuellement dans son salon en train de… déplacer ses meubles. Hyperactive, elle ne tenait généralement pas en place mais rentrer dans sa maison après quelques semaines d’absence lui avait donné envie de changement. A défaut de déménager, elle avait décidé de repeindre les murs et certains meubles. Ceux-ci recouverts par des bâches pour les protéger, elle avait déjà peint un pan lorsque la sonnette retentit. Elle attendait Paul qui avait promis de l’aider un peu. Sourire aux lèvres à cette idée, elle lui cria d’entrer seulement personne ne franchit le seuil pendant plusieurs minutes. Ce n’était donc pas son meilleur ami. Haussant les épaules, elle se dirigea vers la porte, rouleau en main, vieux short et t-shirt lui servant de tenue ; et fut plus que surprise de découvrir l’autre ex-Salvatore, l’air gêné. « Oh… hey ! » Depuis quand n’avait-elle pas vu Ian ? Des semaines… Et c’était entièrement la faute de la brunette qui avait préféré l’éviter. « Ok… »  Pour le coup, elle était dans le même état que lui. Jusqu’à ce qu’il précise que son intention était de fuir sa maison. Sans savoir pourquoi, cette remarque l’agaça plus que nécessaire. « Oh alors parce que ta petite famille parfaite ne l’est plus, tu débarques ici ? »  Fallait-elle vraiment qu’elle ramène sa fraise maintenant ? Apparemment. « Désolée, ce n’est pas ce que je voulais dire… »  soupira t’elle en secouant la tête. Ou était-ai ce vraiment ce qu’elle voulait dire, en réalité ? Passant une main sur son visage – non sans étaler de la peinture au passage évidemment – elle se décala pour le laisser passer. « Je t’en prie, entre »  Lunatique la bulgare ? Rien qu’un peu. « Ne fais pas attention au désordre, je… envie de changement »  fut sa seule explication. Ian la connaissait bien, il savait comment elle était, qu’il fallait toujours qu’elle s’occupe..

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Ian J. Somerhalder



☆ in hollywood since : 28/12/2017
☆ interviews : 185 ☆ crédits : faith (avatar) & gifs (tumblr)

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Jeu 11 Jan - 17:58


 
   
 

 
forçons un peu le destin

 
ian and nina    

 
Les fêtes m'ont permis un moment de répits avec Nikki car face à nos familles elle s'est presque métamorphosé. Au moins durant l'espace de quelques jours elle m'a adressé la parole. Même si la plupart du temps c'était pour notre fille mais, au moins on s'est parlé. Bref, ce matin l'envie de prendre un peu l'air fut trop forte et prenant ma voiture je ne mis pas de temps à rejoindre la maison de Nina. La raison ? Je n'en sais vraiment rien, je me dis juste que c'est une opportunité pour discuter un peu. Son amitié me manque, avec elle c'était toujours simple on pouvait parler pendant des heures. Seulement depuis notre rupture et ma mise en couple avec Nikki tout s'est détérioré, je dois donc nous offrir une seconde chance non ? Enfin, si c'est vraiment moi le problème de notre long silence. En tous cas une chose est sure, je me lance et nous verrons bien ensuite. Trouvant la jeune femme en tenue plutôt décontracte, elle semble être en pleine peinture, je compris aussi que la petite raison de ma venue ne lui plait pas spécialement. Sa remarque me fit sursautait un peu, je ne sais pas vraiment comment agir vu que cela fait des semaines que nous nous sommes pas vus mais après tout, est ce vraiment ma faute ? Elle s'excusa presque immédiatement mais je compris que finalement m'a venue n'était peut être pas la bienvenue. Je décidais d'entrer quand même lorsqu'elle me le proposa. « oh t'en fais pas, en tout cas très sympa cette nouvelle déco. » Je souriais doucement. « Quoi de neuf ? » Sérieux ? Je venais vraiment de lui poser cette question ? J'ai l'impression que tout va mal c'est temps ci. Je ne sais même plus depuis quand Nina et moi sommes totalement des étrangers l'un pour l'autre. « Tu veux un coup de main ? » Après tout, pourquoi pas me rendre utile. Cela pourrait aussi nous rapproché un peu et pourquoi pas renouer un peu notre lien. Je suis perdu, je comprends vraiment rien aux femmes. Je pensais pouvoir être un homme à la hauteur des attentes de Nikki je me retrouve dans une tourmente que je contrôle plus. Je pensais pouvoir garder une amitié avec Nina au final on se voit même plus. Bref, je connais Nina et je pense qu'elle saura me dire ce qui ne va pas, j'espère en tous cas.

  ☾ anesidora

_________________
lost and sad
Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 704 ☆ crédits : dark dreams. / beerus.

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Ven 19 Jan - 23:02


@ian j. somerhalder & nina dobrev

il faut savoir forcer le destin parfois  


Elle n'aurait pas du être étonné de la visite de Ian puisqu'ils étaient logiquement amis cependant, cela faisait très longtemps que les deux acteurs ne s'étaient pas retrouvés à frapper l'un chez l'autre sans raison particulière. En général, ils étaient entourés et cette situation convenait plutôt bien à Nina qui ne souhaitait pas causer de souci avec Nikki. Parce que oui, le duo était encore amis et même si c'était le passé, ils avaient une histoire commune. La bulgare était donc surprise de le voir là tout seul, alors qu'en plus, elle attendait Paul. Mais pas mal à l'aise. Elle n'avait pas de raison de l'être après tout... il était celui qui venait de sonner à sa porte, pas l'inverse. Nina n'avait pas apprécié sa remarque d'ailleurs, comme quoi il était là uniquement pour fuir son quotidien et lui avait dit, peut-être un peu trop brusquement. Elle n'était pas préparée à une confrontation avec celui qu'elle avait passé des mois à éviter volontairement. Heureusement, elle s'excusa rapidement et le brun ne sembla pas lui en tenir rigueur. Pourquoi, elle n'en savait fichtrement rien. « Merci... J'en ai encore pour un moment mais c'est ça qui me plait »  dit-elle en haussant les épaules. Cette conversation qui semblait ordinaire ne l'était pas du tout et on aurait pu le sentir à des kilomètres. « A part bientôt un nouveau salon ? Non, rien de neuf »  Décidément, c'était beaucoup trop bizarre. Avant, ils auraient eu des tas de choses à se dire ; maintenant, ils peinaient à trouver un sujet à aborder. « Je ne sais pas... je suis certaine que t'as beaucoup mieux à faire »  répondit-elle d'un ton qui se voulait détacher. Comme passer du temps avec sa femme et sa fille par exemple. Entre autres choses. « Comment va Nikki ? »  Malgré ses rapports difficiles avec Ian, Nina adorait Nikki. Elle était son amie et plusieurs fois, les demoiselles s'étaient retrouvés à papoter à la même soirée. Alors comment se faisait-il qu'elle se sente plus à l'aise avec celle qui l'avait remplacé dans le coeur du Somerhalder, plutôt qu'avec lui... ? La brunette ne lui en avait jamais vraiment voulu pour la séparation, après tout à l'époque, le couple ne s'entendait plus, et il n'était pas non plus coupable de la perte du bébé - événement inconnu pour tous, même au principal concerné - pourtant l'actrice ne pouvait s'empêcher d'être en colère contre lui. Parce qu'il avait tout et elle n'avait rien. Et en plus, il trouvait encore le moyen de gâcher son bonheur !

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Ian J. Somerhalder



☆ in hollywood since : 28/12/2017
☆ interviews : 185 ☆ crédits : faith (avatar) & gifs (tumblr)

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Mar 23 Jan - 18:55


 
   
 

 
forçons un peu le destin

 
ian and nina    

 
Ma surprise fut de taille lorsqu’inconsciemment je me retrouvais devant la maison de Nina. Je venais finalement prendre le courage d'y aller après tout cela fait longtemps que l'on ne s’est pas vu. Je comprenais finalement que Nina et moi depuis notre séparation c'est le désert total. Je ne comprends pas pourquoi on en est là. J'ai dû louper quelque chose, il est vrai que depuis mon début de relation avec Nikki j'ai pas vraiment pris le temps de prendre de ses nouvelles. Peut-être pour éviter les problèmes de jalousies aussi... Enfin pour le coup je compte bien essayer de montrer à Nina que je souhaite faire des efforts. Je veux vraiment renouer un lien avec elle mais très vite je compris qu'une barrière s'est formée. Je me retrouve face à une Nina un peu distante et je dois avouer ne pas être très à l'aise non plus et je ne comprends pas pourquoi. Lui proposant un petit coup de main elle venait hésiter et je dois avouer que je réfléchissais aux choses que je devais faire mais, n'ayant rien de concret je suis donc totalement libre. « Oh tu sais, malheureusement je n’ai pas grand-chose à faire alors... » Je venais haussais les épaules. C'était la vérité car dernièrement je m'occuper de ma fille, mon association et j'essaye de faire ce que je peux pour garder mon couple en vie. J'ai vraiment besoin d'un break et peut être que ce n'est pas une bonne chose d'aller voir Nina mais, c'est mon amie et elle a toujours été de bon conseil. Nina venait me demander des nouvelles de Nikki et je soupirais longuement. Esquissant un petit sourire je venais ajouter. « Elle s'occupe très bien de notre fille, c'est une femme absolument géniale... » Ma voix ne se voulait pas sereine. J'avais même l'air un peu à côté de la plaque. « Désolé je... Enfin elle va bien merci. » J'essayais de reprendre mes esprits. Je ne voulais pas m'affaiblir et surtout pas devant Nina, ce serait maladroit de ma part surtout après autant de temps sans avoir pris la peine de venir lui parler ou prendre de ses nouvelles. « Et toi, qu'est-ce que tu deviens ? » Je lui esquissais un petit sourire.

  ☾ anesidora

_________________
lost and sad
Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 704 ☆ crédits : dark dreams. / beerus.

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Sam 3 Fév - 20:29


@ian j. somerhalder & nina dobrev

il faut savoir forcer le destin parfois  


Ces derniers mois à être occupé au Canada pour les besoins du tournage avait été en réalité une véritable aubaine pour la jeune bulgare. Si le couple formé par Ian et Nikki l’avait un peu surprise au départ et qu’il avait été dur de digérer le fait que son amie sortait avec son ex, Nina avait appris à vivre avec et jusqu’à maintenant, elle y était très bien parvenue. Elle n’avait plus de sentiments pour le Somerhalder malgré leur longue romance et c’est ce qui avait d’ailleurs été la raison de leur rupture à l’époque. Pas de tromperie, pas de trahison, juste de nombreuses disputes et un amour estompé avec le temps. Cette période avait été plus difficile pour Nina à cause de la grossesse inattendue et la fausse-couche qui avait suivie, tellement que ce mal-être l’avait un peu poussé en direction de la sortie avec The Vampire Diaries. Elle ne regrettait pas cette décision. Quelques semaines au calme lui avait été bénéfique avant de se plonger dans de nouveaux projets, oubliant ainsi au passage tous les soucis. Mais apprendre que Nikki était enceinte avait réveillé ses vieux démons et voir la petite fille grandir au fil des mois lui rappelait sans cesse que son enfant à elle – leur enfant – n’existait pas et qu’elle n’aurait peut-être plus jamais la chance de connaitre un tel bonheur. C’est pourquoi Nina avait apprécié le temps loin de la Californie malheureusement, elle était consciente que se cacher n’était pas une solution longue durée… la preuve : Ian était là, pour une visite improvisée, et essayait de faire la conversation. « Vraiment ? Pas de projet en vue ? » Evidemment, elle aurait pu remettre Nikki et sa famille sur le tapis mais elle préféra lui demander comment allait cette dernière plutôt que de l’enfoncer un peu plus. Elle n’était pas toujours garce, elle pouvait être compréhensive… parfois. « Je n’en doute pas » dit-elle en l’entendant évoquer sa femme. « Toi par contre, t’as pas l’air aussi certain » remarqua t’elle naturellement. Si Ian la connaissait bien, il en était de même pour Nina et pendant plusieurs années, ils avaient été incapables de se cacher quoique ce soit. Il y avait des restes apparemment. « Est-ce qu’il y a un problème ? » Cette fois, la brunette était inquiète. Cette situation n’était pas normale. Il n’était pas là pour rien ou pour une visite de courtoisie, elle venait de le réaliser. Elle haussa les épaules à sa question et ne sut retenir un soupir de franchir ses lèvres. « L’année a été chargé alors je profite de mon temps libre » expliqua t’elle en se remettant à peindre avec l’aide du rouleau. Le vert anis qu’elle avait choisi s’appliquait parfaitement et pour l’instant, elle l’aimait bien. Perdue dans ses pensées l’espace de plusieurs secondes, elle reprit finalement « Et toi ? C’était comment les fêtes ? » Voilà un sujet passe-partout… clairement, Nina n’avait pas envie d’évoquer autre chose.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Ian J. Somerhalder



☆ in hollywood since : 28/12/2017
☆ interviews : 185 ☆ crédits : faith (avatar) & gifs (tumblr)

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Lun 5 Fév - 19:06


 
   
 

 
forçons un peu le destin

 
ian and nina    

 
Ma vie semble prendre une tournant que je n'avais pas vu venir. Avec Nikki tout allait bien jusqu'à la naissance de notre fille. Je sais que la grossesse n'est pas le meilleur moment dans la vie d'une femme mais j'ai pour moi fait ce qui semble le maximum pour lui soulager cette tâche. J'ai aidé ma femme comme je le pouvais pour l'accouchement mais depuis le retour à la maison les choses ont complètement changé. Je me retrouve face à quelqu'un qui ne souhaite que se renfermer dans sa musique et son rôle de mère. Il n'y a plus de place pour moi son époux et autant dire que les signes de tendresses que nous avions avant sont totalement invisible. Je suis dans une phase compliqué et avec le délit de fuite de Nikki chez ses parents pour le weekend je commence à croire que mon couple n'arrivera jamais à remonter la pente. Alors oui, oui c'est vrai je me retrouve devant la maison de Nina, peut-être parce que le besoin de parler est surement plus fort que le reste mais aussi parce qu'elle me manque. Nous sommes amis à la base et depuis notre rupture qui fut plutôt douloureuse car brutale, je ne l'ai pas vraiment revu. J'ai vraiment envie de pouvoir renouer nos liens. Mauvais timing ? Je ne sais pas mais de toute façon quoi que je fasse ce sera jamais bien ou le bon moment. Nina semble surprise de ne pas me voir avec des projets et je soupirais doucement. « Et non, aucun. » Oui cela peut paraître bizarre mais c'est la vérité. Lorsqu'elle me demanda des nouvelles de Nikki je venais lui répondre sans grande certitude. Il est vrai que j'aime ma femme mais je me sens tellement loin d'elle ces derniers temps je ne sais plus comment agir ni quoi faire pour améliorer les choses. Nina finit finalement par me demander si tout va bien et je souriais timidement. « Oh oui enfin je ne sais pas mais, je veux pas t'embêter avec ça... » Je lui souriais doucement. « J'ai juste envie de me changer les idées. » Nina finit enfin par me dire ce qu'il y a de neuf dans sa vie mais mise à part m'avouer que son année fut compliquée elle profite enfin de son temps libre. Je souriais doucement, elle semble appréciée cela, j'espérais pourtant que ce soit positif pour elle tout ça. On ne sait pas beaucoup vu et je n'ai pas beaucoup entendu parler d'elle comme si elle avait totalement disparu durant quelques mois. Je ne sais pas si c'est à cause de moi ou autre mais je compte bien essayer de comprendre un peu tout ça. « Les fêtes ? Oh euh ça été, simple et en famille...Comme chaque année, et toi tu as été voir tes parents ? Ils vont bien ? » Je connais assez bien les parents de Nina et j'espérais que tout aille bien aussi pour eux. Ils sont vraiment adorables et j'espère qu’ils ne m’en veuillent pas d'avoir quitté leur fille ainsi. Enfin, notre relation arriver au bout mais bon. « Mais justement en parlant de ton année un peu compliquée, dis-moi on t'a très peu vu et j'avoue ne pas avoir fait beaucoup d'effort à garder ce lien amical mais, tout va bien pour toi ? » Oui tout cela m'inquiète ce n'est pas l'habitude de la jeune femme et puis après tout notre rupture fut un peu bizarre alors j'espère ne pas l'avoir trop blessé.

  ☾ anesidora

_________________
lost and sad
Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 704 ☆ crédits : dark dreams. / beerus.

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Dim 18 Fév - 13:54


@ian j. somerhalder & nina dobrev

il faut savoir forcer le destin parfois  


Nina n’arrivait pas à croire que Ian n’ait aucun projet en ce moment. En plus d’être un bon acteur, The Vampire Diaries lui avait apporté une certaine notoriété et rien que pour ça, elle imaginait que le brun devait recevoir des tonnes de scénarios et n’avait plus qu’à choisir. Mais en y réfléchissant bien, la bulgare se doutait que ces derniers mois, son ex avait préféré se consacrer à sa nouvelle famille plutôt que son travail. C’était logique et sans doute aurait-elle fait la même chose dans ces circonstances. Et elle y avait pensé à de nombreuses reprises ! Qu’aurait-elle choisi de faire si sa grossesse avait abouti ? L’actrice refusait de glisser sur ce terrain là maintenant, ce n’était pas le sujet. « Je suis sure qu’il y aura des opportunités, quand tu le voudras » répondit-elle en haussant les épaules. « Tu ne m’embêtes pas » Enfin je crois ajouta t’elle dans sa tête. L’embêtait-il vraiment ? Elle n’était pas certaine d’avoir envie de l’entendre parler de ses problèmes avec sa femme en vérité. Jusque là, ils n’avaient jamais franchis cette limite tous les deux et c’était surement pour ça que ce n’était pas si bizarre entre eux. Mais Nina était aussi curieuse, ce qui était dans son cas un très vilain défaut. « Mais comme tu veux » finit-elle quand il insista sur le fait qu’il ne voulait pas en parler. Elle n’allait pas le forcer, ah ça non. Il avait envie de se changer les idées et si sa première pensée en le voyant derrière la porte n’était absolument pas de l’inviter à entrer et lui proposer de peindre le mur du salon avec elle, Nina tenait encore beaucoup à Ian et le voir aussi… démuni la touchait. « Il y a un deuxième rouleau là-bas, près de la fenêtre » dit-elle en réponse à sa demande, un peu plus tôt, de lui donner un coup de main. Peut-être que ce serait l’occasion de passer un bon moment, malgré cette année d’absence dans leur amitié. « Oui, j’ai passé Noël à Toronto. Tout le monde va bien » affirma t’elle en hochant la tête, un sourire aux lèvres. Il était attentionné Ian, et l’avait toujours été. Une qualité qu’elle avait plus qu’apprécié pendant longtemps. « Et j’ai fait Nouvel An avec mes amies à Aspen. C’était génial ! » ajouta t’elle en pensant à ses copines. Certaines que Ian connaissait très bien d’ailleurs. La prochaine question du Somerhalder la déstabilisa plus qu’elle ne l’imagina et pendant un instant, elle s’arrêta de peindre pour accrocher son regard ; avant de regarder le mur à nouveau. « Je n’ai pas été beaucoup à Los Angeles tu sais » Cette excuse ne suffirait pas, elle le savait très bien. « Et je voulais pas te… enfin vous déranger » Lui et Nikki. De plus, ne pas les voir avait été bénéfique pour Nina, incapable de penser à autre chose que leur bébé. Et le sien, mort avant d’avoir eu le temps d’être plus grand qu’un haricot. « Il y a eu une période un peu plus… compliquée et tu me connais, quand je ne suis pas d’humeur, je ne suis pas très agréable » essaya t’elle de plaisanter pour faire passer l’aveu des semaines difficiles, datant étrangement de l’été dernier.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
avatar
Ian J. Somerhalder



☆ in hollywood since : 28/12/2017
☆ interviews : 185 ☆ crédits : faith (avatar) & gifs (tumblr)

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Lun 26 Fév - 18:24


 
   
 

 
forçons un peu le destin

 
ian and nina    

 
Je dois avouer que finalement être face à Nina me fait véritablement plaisir. Je crois qu'au fond de moi j'avais un besoin de faire le premier pas vers elle et reprendre un peu notre amitié en main. Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé, je crois que finalement notre histoire nous a malgré tout éloigné alors qu'au fond nous nous étions promis de rester amis. Je ne sais pas trop comment faire pour que cette gêne s'en aille mais, pour le moment j'ai simplement envie de parler, lui offrir mon aide aussi. Peut-être qu'au fond j'ai juste besoin de me changer les idées et oublier un peu mon quotidien fatiguant à la maison. Je suis l'homme de la maison je me dois de me battre pour ma famille mais je dois avouer ne pas comprendre tous les comportements de Nikki ce qui me pousse parfois à avoir des pensées un peu bizarres. « C'est gentil. » Je souriais à Nina qui venait m'avouer que je ne la dérange pas. Je ne sais pas si réellement vrai mais peut être que ma présence la pousse à me dire le contraire. Bref, pour le moment je veux pas imaginer que ce soit le cas, je veux juste prendre de ses nouvelles et comprendre l'absence qui nous lie l'un et l'autre. Elle m'indiquait alors ou se trouve le second rouleur et m'empressant de le prendre je rejoignais Nina. « Je suis prêt. » Je souriais doucement en prenant un peu de peinture et l'étalent sur le mur qu'elle avait commencé. Elle venait alors me dire que tout le monde aller bien chez elle dans sa famille et que pour le nouvel an ce fut en compagnie de ses amis à Aspen. Ce qui me réjouit pour elle car au moins elle fut bien entourée. « C'est génial et une bonne nouvelle de savoir que tu as été bien entourée durant les fêtes. C'est important. » Et c'est peu dire. Je suis quelqu'un qui adore être entouré et qui aime particulièrement la famille. Alors ayant dû faire mine que tout aille bien avec Nikki durant ces quelques jours ce fut pas difficile mais, compliqué. Quand on connait un peu le caractère de la jeune femme il est clair que vous n’êtes pas face à une petite perle parfois. Très vite je venais lui poser une question un peu directe je dois dire. Je voulais savoir si sa fuite et son absence dans ma vie est dû à ma rupture avec elle ou simplement un besoin de se retrouver. Sa réponse fut plus ou moins surprenant en fait. « Nous déranger ? » Je venais fronçais les sourcils. « Je ne comprends pas, comment tu pourrais nous déranger ? » Je soupirais doucement. « Ce ne sera jamais le cas, tu es mon amie et d'ailleurs tu m'as manqué pour être tout à fait honnête. » Je lui souriais doucement. J'étais cash avec elle mais elle le sait très bien de toute façon. Nina m'avouait alors qu'elle a eu une période compliquée et je scrutais la jeune femme du regard en quittant deux secondes le mur et en reposant le rouleur dans la peinture. « Une période compliquée ? C'est à dire ? » J'espérais qu'il n'y a rien de grave car Nina semble vouloir jouer sur l'humour pour éviter de trop en dire. Je la connais et elle semble assez bizarre avec le fait de ne pas vouloir me déranger et là elle m'avoue avoir vécu des semaines difficiles. J'espère que ce n’est rien de grave que sa santé va bien. Evidemment je m'inquiète, c'est mon amie.

  ☾ anesidora

_________________
lost and sad
Nous savons au moins déja une chose, c'est que l'homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. (la nuit des temps ; barjavel)
Revenir en haut Aller en bas

☆ bottle of champagne
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 704 ☆ crédits : dark dreams. / beerus.

MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   Sam 3 Mar - 20:35


@ian j. somerhalder & nina dobrev

il faut savoir forcer le destin parfois  


Elle aurait aimé que leur complicité reste inchangée après leur rupture, seulement il fallait être réaliste. Ce n'était pas simple de rester ami avec son ex, qu'importe le motif de la séparation. Nina et Ian ne s'étaient pas quittés en mauvais termes mais de là à dire que cela avait été synonyme de joie aurait été un mensonge. Ils ne s'entendaient plus et les sentiments n'étaient plus les mêmes certes, mais le Somerhalder avait été l'un des amours de sa vie et le serait toujours. En effet, la bulgare faisait partie des personnes qui croyait qu'il était possible de tomber amoureux plusieurs fois et d'avoir plusieurs 'amours d'une vie'. Certains devaient trouver ça idiot et la trouvaient elle, naïve, mais elle s'en fichait. Elle avait bien le droit de penser ce qu'elle voulait... Alors oui, Nina avait eu envie de garder Ian dans sa vie, en tant que bon ami, seulement les événements l'avaient rattrapés et elle n'avait pas réussi à tenir cet objectif. Etre en compagnie du brun et sa petite fille était un rappel de ce qu'elle avait perdu et l'actrice n'avait pu le supporter. Le voir remplir son rôle de papa à la perfection lui faisait plaisir et la faisait souffrir en même temps. Contradictoire c'est vrai... mais c'était Nina. Lui confier son ressenti sans lui raconter toute l'histoire semblait très difficile pourtant, elle était encore réticente à le faire. La vérité, c'est que la bulgare s'était promis de ne jamais en parler, à personne. Pas même au principal concerné. Cependant, elle était consciente qu'elle en avait besoin pour tourner complètement la page. Alors elle préférait les discussions banales et opta pour les fêtes de fin d'années, moment qu'elle adorait. Les vacances d'hiver avaient toujours été ses favorites, depuis toute gamine. Entourée, la brune l'était vraiment, ce dont elle était d'ailleurs très reconnaissante. Elle hocha la tête en souriant comme seule réponse avant que la conversation ne prenne une autre tournure. "Et bien oui ! Enfin, j'imagine qu'avoir ton ex dans les pattes alors que tu te construis une vie familiale n'est pas vraiment l'idéal" expliqua t'elle en haussant les épaules, signe qu'elle comprenait. "Tu m'as manqué aussi..." Il n'y avait rien d'ambigue dans cette confidence. Son ami lui manquait. Les fous rires lui manquaient, les moments à ne rien faire d'autre que parler également. "L'été" furent ses premiers mots. "Cet été, je n'étais pas très bien" Elle se doutait que bientôt, il ferait le rapprochement avec la naissance de Bodhi mais pas qu'il se méprendrait sur les sentiments de l'actrice pour lui... "Mais ça va beaucoup mieux et j'espère que ça va durer !" dit-elle en essayant de sourire pour ne pas l'inquiéter plus qu'il ne l'était déjà.

hj:
 

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: il faut savoir forcer le destin parfois (nian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
il faut savoir forcer le destin parfois (nian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parfois, il faut savoir faire le premier pas. ♥ Ethan
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» Il faut savoir faire table rase du passé.
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Bel Air-