AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alcohol softens the truth. (kaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 17 Aoû - 15:21


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Comme si Dylan était capable de dire que Kaya avait raison. Et même si c’était le cas – et cela n’arrivait jamais de son point de vue – jamais, il ne l’admettrait. Il avait bien trop peur qu’elle prenne la grosse tête et qu’elle devienne imbue de sa personne, ce serait vraiment insupportable. Comme quoi, cela montrait bien qu’il tenait un petit peu à leur amitié, il prenait soin de sa santé mentale. Dommage que Kaya ne le remarquait pas mais ça, il ne pouvait rien y faire. Elle continuait de nier l’évidence, il ne pouvait rien faire. A moins de lui coller la vérité sous les yeux et encore, il n’était même pas certain que tout ça fonctionne. C’était désespérant. « Non pas la peine, je peux très bien me débrouiller tout seul. A moins que tu cherches juste une excuse pour regarder ce genre de chose. J’savais que ça te passionnait. » dit-il en secouant la tête. Au moins, Dylan n’avait plus à chercher une idée de cadeau pour son prochain anniversaire. Rien que pour voir la tête qu’elle ferait en l’ouvrant, il se dit que peut-être, il achèterait ce type d’accessoire. Mais après hors de question qu’il lui demande si elle s’en servait ou non. Quelle horreur, il ne voulait pas avoir ce genre d’images en tête.

Les salles de sports n’étaient jamais un endroit très agréable. Autant, elles servaient à se défouler, autant il fallait avoir du courage pour supporter les mecs en sueurs ainsi que l’odeur. « Tu sais quoi ? Pour une fois, je pense que je vais suivre ton conseil. » C’était à marquer dans un calendrier. Dylan aimait bien faire du sport lorsqu’il était motivé. Cependant, supporter des tas de muscles à l’odeur nauséabonde, très peu pour lui. Il ferait sans doute un malaise en voulant retenir sa respiration, il préférait courir dehors, l’air pur était meilleur. « Mais être chiant fait partie de mon charme. C’est comme ça qu’on m’aime. » dit-il avec un petit sourire en coin. « Mais, franchement, ça doit être bien chiant d’être une fille. Finalement, je suis plutôt content d’être un mec, je ne suis pas embêté par des règles. » Quoi que ce n’était peut-être pas si douloureux qu’elle ne le laissait entendre. Elle était sans doute trop fragile pour supporter ça. « Tu es un vrai exemple de vertu, c’est vrai. » Petit roulement des yeux de sa part.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Dim 19 Aoû - 23:10



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Juste imaginer Dylan faire ce genre de trucs c'est hilarant. Tout vêtu d'une combinaison en latex noir, qui couine à chaque pas qu'il peut faire, avec un fouet dans la main qu'il fait tourner dans sa main avec un espèce de petit sourire pervos collé sur le visage. C'est marrant, bien que légèrement effrayant quand même. Pourquoi est-ce que le sujet a dévié sur ça déjà ? C'est quand même dingue. Tu secoues la tête pour t'enlever cette image de la tête et en revenir sur un Dylan non vêtu de latex, c'est mieux. Tu lèves les yeux au ciel en soupirant, décidant de ne pas t'épancher encore plus sur le sujet, c'est comme une bataille sans fin et finalement vous finissez par vous faire peur mutuellement avec des idées à la con comme ça.

Et c'est là que le miracle de noël -avec un peu d'avance, ou de retard tout dépend comment on voit les choses- arrive. Dylan vient de dire qu'il va suivre ton conseil. Wow. Tu poses une main sur ton cœur, exagérant clairement les mimiques de ton visage qui annonce un air agréablement surpris, puis regarde tout autour de toi pour voir si quelqu'un d'autre est témoin de cela. Je suis émue là. Tu feins l'émotion, prête même à lâcher une petite larme, mais tu as un peu trop bu pour être entièrement à fond dans ton acting. Ce sera pour la prochaine fois... s'il y a une prochaine ce dont tu doutes.  Ah ? Et qui t'a dit ce mensonge exactement ? Tu plisses les yeux en direction de Dylan. Être chiant fait partie de son charme ? Depuis quand ? Non parce qu'on ne t'a pas mise au courant. Y a des avantages et des inconvénients, comme tout. Dis-tu en haussant les épaules. Tout à fait. Jet de cheveux en prime.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mer 29 Aoû - 17:20


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Dylan devait bien reconnaître qu’avec Kaya, les sujets de conversation ne manquaient jamais. Même les plus tordus étaient abordés. Néanmoins, il espérait que personne ne puisse les entendre débattre sur le fouet et tous ces accessoires. Surtout qu’il n’était pas réellement le genre de personne à être passionné par ce genre de choses. Il n’arrivait guère à comprendre ceux qui étaient capable de porter du latex. C’était bien trop collant pour lui. Déjà qu’il avait horreur des t-shirts qui moulaient un peu trop le torse, alors là il en serait surement malade. Rien que d’y penser, il ne put s’empêcher d’avoir un frisson. Nul doute qu’il aurait l’impression d’étouffer dans cette combinaison. Ou alors il se sentirait l’âme d’un super héros et serait obligé d’acheter une cape pour être pleinement dans ce rôle. Un super-héros avec un fouet, cela pouvait être agréable à regarder.

Il roule des yeux en voyant la réaction de Kaya. « Toujours dans l’abus, toi. » Dylan aurait sans doute mieux fait de se taire même si l’image des mecs en sueurs était encore dans son esprit. Il lui faudrait au moins un verre en plus pour pouvoir l’effacer totalement de sa tête. « On ne me l’a pas dit, je l’ai toujours su. » dit-il avec un grand sourire. « Ce n’est pas de ma faute si tu n’as pas de goût en matière de mecs. T’as un beau gosse près de toi et t’en profites même pas. Pff. » Il se frappa le torse avant d’ajouter. « Mais ça vaut mieux, j’crois. » Parce que sinon bonjour le choc que Dylan aurait. Il aurait bien du mal à s’en remettre. « J’ai du mal à voir les avantages. » dit-il en posant sa main dans le creux de sa main, en pleine réflexion. On pourrait presque voir le sommet de son crâne en feu à force de réfléchir dans son état. « tu m’énerves avec tes cheveux, je peux te les couper ? »



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 8 Sep - 1:23



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Après il viendra dire que t'es tordue de l'imaginer avec du latex et tout le bordel, mais en même temps s'il te lance sur le sujet c'est normal que t'essaies de t'imaginer tout ça dans ta tête. Et après c'est toi qui va faire des cauchemars et tout, ça il n'y pense pas. Il ne pense pas à quel point tu peux être traumatisée par ça. A la limite il fait ce qu'il veut avec Spray, mais tu ne veux pas être mise dans la confidence. Jamais. Qu'il garde son latex et son fouet pour lui. Bordel, tu ne vas plus pouvoir le regarder sans y penser maintenant, bravo O'Brien, il t'a totalement traumatisé.
O'Brien qui veut bien suivre ton conseil, franchement, wow. Qu'il le fasse c'est une chose, mais qu'il le dise à haute voix c'est beau. Evidemment tu exagères la réaction, tu es une actrice, t'es forcément un peu dramatique. Tu lui tires la langue, pas besoin de ses commentaires. Chut, ça n'arrive pas souvent, laisse moi apprécier. Apprécier le doux son de sa phrase. Bon, ouais, c'est vrai que t'es quand même dans l'abus. You know nothing, Jon Snow. Tu plisses les yeux en l'observant. Référence à Game Of Thrones évidemment, t'espères qu'il replace ça sinon tu l'assommes. Un beau gosse, où ça ? Tu regardes tout autour de toi avant de poser un regard perplexe à Dylan. T'es sûr que tes chevilles ne vont pas exploser là ? Comme son égo. Tu imites une petite grimace comme si tu allais vomir, décidée à être dans l'opposition, toujours. Sois pas jaloux. Souffles-tu. Fais toi pousser les cheveux et tu pourras faire pareil. Une nouvelle fois, tu lances tes cheveux en arrière.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 21 Sep - 15:55


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Dylan était un sage, tout le monde le savait et pourtant, ils continuaient de ne pas l’avouer. C’était affligeant. Il devait protéger à n’importe quel prix, ses pauvres oreilles et c’était clairement de la faute de Kaya s’ils en étaient venus à parler de latex et d’autres choses qui choqueraient ses petites oreilles chastes. Peut-être qu’il allait songer à lui faire ce genre de cadeau, rien que pour voir la tête qu’elle pourrait faire en déballer tout le matériel. Rien que d’y penser, il ne put s’empêcher de rire. Rire seul, c’était sans doute la chose la plus triste au monde mais la vision qu’il venait d’avoir ne pouvait que l’amuser. Il se promit de faire des recherches pour mettre en œuvre son plan. Kaya ne verrait pas le coup venir et Dylan ferait en sorte qu’ils ne soient pas que tous les deux lors de cette gentille offrande. Il fallait bien qu’elle ait un peu la honte, de temps en temps. « Ne me dis pas que tu trouves canon ce Jon Snow ? Je vais sérieusement douter de tes goûts là. » dit-il sans pouvoir cacher sa grimace. Il n’y a pas à dire, les filles pouvaient vraiment avoir des goûts en matière de garçons, très douteux. Ce garçon n’était pas du tout son style même si Dylan devait bien admettre n’avoir regardé qu’un ou deux épisodes de cette série. Ce n’était pas vraiment le style qu’il aimait. Il lui lança un regard, es ce que s’il la tuait ici, il aurait des ennuis avec la justice ? « L’alcool te rend aveugle. » Il croisa les bras avant de lever l’une de ses jambes. « Non regardes, elles vont parfaitement bien. » S’il avait été pieds nus, nul doute qu’il lui aurait collé sous le nez. Mais étant donné qu’il portait des chaussures, il se retint. Il n’avait pas envie d’abimer sa chaussure sur son visage. « Je ne suis pas jaloux. » Il secoua la tête, d’un air boudeur avant d’ajouter. « Je ne suis pas sûr que ça m’aille, tu vois. » Il se passa une main dans ses cheveux courts, essayant de les faire voler. Sans succès.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 5 Oct - 23:27



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Comme si, toi, tu étais du genre à pervertir tes amis. Quelle idée, franchement. Rien que cette supposition te fait lever les yeux de ciel de la manière la plus dramatique que tu puisses connaître. Dylan a beau crier sur tous les toits être un être pur et innocent, toi tu connais sa vraie nature. Et il est pas si différent que toi, pas plus sage qu'un autre, il ne t'aura pas avec un petit air outré ou vexé. T'as bossé avec lui durant de longues années, ce n'est pas comme si tu avais à le supporter pendant 5 piges. Tu fronces les sourcils quand il te demande comment tu trouves Jon Snow, avant de pincer les lèvres de manière à réfléchir un peu. Quoi? Jon Snow ne te fait pas frétiller les orteils? Demandes-tu en exagérant un air outré avant de rigoler. Il n'est pas totalement désagréable à regarder, il y a tellement pire, mais loin d'être ton style. Tu veux bien le laisser à Rose. Ni même ton préféré, tu détestes son personnage dans la série. Toi t'es une Lannister, clairement. Tu secoues donc la tête, d'un mouvement négatif avant de soupirer. Ne doute pas en mes goûts, quand même, tu me connais mieux que ça. Tu laisses un léger sourire s'installer sur ton visage, observant ton ancien collègue. T'arques un sourcil alors que tu le regardes s'auto jeter des fleurs. Franchement, ce qu'il faut pas voir. Tu secoues une nouvelle fois la tête alors qu'il lève sa jambe pour te montrer ses chevilles. Il est exaspérant, limite si tu pouvais te heurter la tête contre la paume de ta main. Quelle souplesse. Dis-tu en te moquant un peu, retenant un petit ricanement tout en croisant les bras, reposant ton dos contre le dossier du siège. Elles sont très poilues tes chevilles, c'est pas beau. Juste... parce que tu es obligée de dire quelque chose, voilà, c'est ton esprit de contradiction qui te pousse. Et en plus elles sont vraiment poilues, ça a agressé tes pauvres yeux. Je te vois bien avec les cheveux longs. Tu plisses un peu les yeux, hochant la tête sur le côté. Longs et blonds. Dis-tu avant de rire. Une jolie blonde platine. Tu finis par hausser les sourcils.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 12 Oct - 15:17


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Si jamais, Dylan avait une once de perversité en lui, c’était sans doute de la faute à Kaya. Sans aucun doute. C’était elle, la responsable. A force de trop la fréquenter, il avait été contaminé et il n’était pas certain qu’un retour en arrière puisse être possible. Rien que d’y penser, il en aurait presque pleuré. Et voilà que maintenant, elle était entrain de lui parler d’un mec, un certain Jon Snow. Il ne connaissait pas vraiment la série dans laquelle il était apparu, il avait seulement regardé que quelques épisodes sans rien comprendre. Ce qui était tout à fait logique. Mais le peu qu’il avait pu regarder, cette série était loin d’être pour les sages comme voulaient l’entendre Kaya. Certaines scènes lui avaient ouverts grand les yeux, Dylan n’avait jamais autant grimacé devant sa télévision. « Même pas le petit orteils, c’est pour dire. Je ne vois pas en quoi il est sexy. » dit-il en prenant un instant de réflexion. Il se trompait peut-être de personnages mais en tout cas, il n’avait guère été charmé par les personnages qu’il avait pu apercevoir. Alors ce Jon Machin Chose ne devait pas échapper non plus à son exigence. « C’est ton style, toi ? » Dylan la jugeait presque, il faut croire qu’elle était plus désespérée qu’il ne le pensait. Et voilà que maintenant, il lève la jambe pour lui montrer ses chevilles. « Des années de pratique. Et c’est très utile, si tu veux tout savoir. » Clin d’œil tout à fait innocent. « Les poils, c’est bien. » Elle n’était tout de même pas une anti-poil. Ce serait sans doute fini de leur amitié si c’était le cas. Et il était hors de question qu’elle s’approche de lui avec de la crème épilatoire. Il repoussa très vite sa jambe afin de ne pas la tenter. « Tu peux toujours rêver, tu ne me verras jamais en blond. Encore moins avec les cheveux longs. » Ou alors juste en perruque. Et encore, elle devrait le payer pour qu’il accepte ça. Puis, pourquoi blond franchement ? « Et toi, c’est quand que tu te teins les cheveux, ils sont assez.. Moches. » Il se rapproche d’elle avant de lui tirer sur une mèche.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Jeu 18 Oct - 21:58



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Tu te demandes si Dylan a déjà regardé Game of Thrones de toute sa vie. En vérité, ça ne te t'étonnerait même pas qu'il ne sache pas à quoi ressemble réellement Jon Snow. Ce n'est pas tellement ton style non plus, mais il n'est pas totalement dégueulasse. Ça ne te dérangerait pas d'être coincée dans un placard pendant 7 minutes avec lui mh. T'aimes bien cette série, même si clairement tu n'as pas encore eu le temps de regarder toutes les saisons. Tu es même totalement à la traîne, mais ce n'est pas grave, tu t'es quand même bien faite spoiler comme jamais. Tu regardes quand même quand t'as des congés ou quand tu n'as pas besoin de décuver le dimanche après-midi. T'aurais bien aimé jouer une pote de Cersei pour détruire les autres familles que tu n'aimes pas vraiment. Oui, tu es du côté Lannister de la force. Eh bien dis donc, je ne savais pas que tu étais insensible à Jon Snow à ce point. Lâches-tu faussement choquée avant de rigoler. Tu verrais bien une photo de Dylan et de l'acteur qui joue Jon Snow en train de se faire un gros câlin. Cette image te fait un peu rire, il va falloir que tu vois ça un jour. Hm... non. Pas vraiment. Dis-tu un peu songeuse, comme si tu réfléchissais à la question. Les lèvres pincées, les yeux un peu plissés, mais finalement c'est bien la réponse. C'est non, il n'est pas vraiment ton style. Tu sors de tes pensées quand tu vois la jambe d'O'Brien qui veut te montrer ses chevilles. Mais qui dans le monde montre ses chevilles aux gens ? Il n'y a que ce garçon, il est désespérant help. Des années d'expérience, intéressant. Tu hoches la tête, te penchant un peu pour observer de plus près sa cheville. Evidemment il y a des poils, Dylan est poilu tu es déjà au courant de ça, suffit de voir ses bras. Mouais. Tu imites une grimace avant de tirer un de ses petits poils de cheville avec tes doigts juste avant qu'il ne la retire. Après l'avoir tiré, tu ris bêtement en t'enfonçant à nouveau dans ton siège. Tu imites une faux moue boudeuse quand il te dit que tu ne pourras jamais le voir en blond. Il dit ça maintenant, mais c'est le premier qui se teindrait les cheveux si un rôle le lui oblige. Ne jamais dire jamais; ça va te porter malheur et tu deviendras un jour une égérie l'Oréal. Tu peux même déjà l'imaginer marcher au ralenti, les cheveux dans le vent, alors qu'il tend le shampooing et que la célèbre devise n'apparaisse. Me touche pas. Tu imites une espèce de prise de ninja pour retirer sa main. Je préfère laisser la surprise un jour, en espérant que tu aies une crise cardiaque lors de la découverte. Dis-tu avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Jeu 25 Oct - 14:30


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Peut-être qu’après, Dylan irait regarder au moins à quoi ressemblait réellement ce fameux Jon Snow. Après tout, il était possible qu’il se trompe de personnages et le trouve complètement sexy par la suite. Mais cela l’étonnait beaucoup. Mais si jamais, cela devait arriver, il se ferait la promesse de ne jamais le dire à Kaya. Elle serait capable de lui sortir "un je te l’avais bien dit" bien placé et clairement, Dylan n’était pas de taille à répliquer à ça. Niveau répartie, il avait encore du boulot. « Ce n’est pas de ma faute si je suis difficile, je ne cherche que la perfection. » dit-il avec un grand sourire. Es ce qu’il sous-entendait qu’elle, elle se contentait de peu ? Bien sûr que non, ce n’était pas son genre de se moquer d’elle de la sorte. Il était le plus adorable des amis lorsqu’il s’agissait de Kaya. Du moins, c’est ce dont il aimait croire, la vérité était sans doute plus moche que ça. « Faut dire qu’il a un peu le style homme des cavernes, y a rien de bien accrocheur là-dedans. » Surtout qu’avec ce genre de vêtements, il doit sentir mauvais non ? Dylan n’avait pas vraiment de style particulier, il fonctionnait plutôt au feeling. Il était sorti avec une blonde, actuellement il était avec un brun. Et qui sait peut-être que dans un avenir lointain, il fréquenterait un roux. Il était à l’abri de rien, après tout. « Tu ne veux pas savoir à quel point, ça peut être utile… » Sa pauvre âme pure, celle-ci était envolée depuis bien longtemps. Il était certain que c’était entièrement de la faute de ses amis, ils l’avaient perverti. Pourquoi ils parlaient des poils déjà ? Lui ne se plaignait pas d’en avoir, du moins du moment que cela ne ressemblait pas à la jungle africaine, il pouvait se permettre d’en avoir. Et il avait bien trop peur de s’épiler, pour être franc. Cela faisait un vrai mal de chien. Certes, il savait qu’il fallait souffrir pour être beau mais tout de même, il ne préférait guère en arriver là. « Héé. » Qui aurait eu l’idée de lui tirer les poils ? Personne sauf Kaya. Elle était désespérante comme fille, vraiment. Et après, on se demandait pourquoi il avait basculé du côté des mecs mais avec ce genre de filles dans ses fréquentations, c’était tout à fait logique. « Si vraiment, ça arrive, c’est que je suis arrivé au bout de ma carrière.. » Ce serait vraiment un carnage. Déjà qu’une fois, il avait du porter une perruque pour qu’il puisse paraître chauve. Mais là les cheveux blonds et longs, ce serait dix fois pire. « Sinon quoi ? » dit-il en agitant sa main devant elle, comme pour faire genre il allait la toucher mais non. « T’es pas cool. Pas cool du tout. » dit-il en secouant la tête.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcohol softens the truth. (kaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park-