AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alcohol softens the truth. (kaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mar 19 Juin - 16:30


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Gueux. Vraiment. Elle avait osé, rien que pour ça, Dylan croisa les bras et la regarda d’un air blasé. « Fais attention, je vais peut-être juste recommencer pour le fouet. » dit-il avec un petit sourire avant d’ajouter. « Par contre, le gueux, t’oublies sinon je vais te montrer à quel point, je peux être méchant. » Non mais oh, il n’était pas non plus si bas dans l’échelle. Il posa une main sur son cœur, faussement touché par ses paroles. « Je savais que je pouvais compter sur toi. » Rien que pour ça, il aurait pu lui tapoté la tête comme un petit chien mais elle était trop loin alors il se contenta simplement de secouer la tête. « Je ne sais pas pourquoi mais quand tu dis ça, ça me fait peur. Étrange. » Kaya dans une église, rien que pour la scène, Dylan donnerait tout son argent pour voir ça. Encore plus si elle se retrouvait dans une tenue de nonne. Nul doute qu’il la bombarderait de photo pour en garder le maximum de souvenirs. « A ton avis, qu’est ce que peux bien faire dans une église ? » Chanter dans une chorale. Kaya chanter. Il n’avait jamais eu la malchance de l’entendre et franchement, il n’avait guère envie de subir ça. Il tenait bien trop à ses oreilles pour songer à les briser au son de sa voix si mélodieuse. « Mais avec mon mec, on en blablate pas. On n’est plus dans l’action. » Ce n’était pas tout à fait vrai mais Kaya n’était pas non plus censé être au courant. Puis si cela lui permettait de l’embêter encore plus alors Dylan pouvait bien exagérer un peu les faits. « Toi ? Un Ange ? » Il se mit à applaudir. « Très bonne blague, vraiment. La meilleure que tu aies pu sortir depuis qu’on se connait. »


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mar 26 Juin - 19:06



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Tu étouffes un petit rire, tu le savais bien que derrière ses airs de fausses saintes nitouches, Dylan aimait bien le fouet. Recommences, vas y, ça ne me dérange pas. J'ai le fouet qui démange. Dis-tu en haussant les sourcils. Si tu pouvais te décharger sur lui avec un fouet, franchement tu ne vas pas dire non à l'opportunité. Et tu le ferais même avec un beau sourire. Tu imites une fausse moue peureuse quand il te menace de montrer à quel point il peut être méchant. Ouuuuh j'ai peur, lâches-tu sur un ton totalement ironique avant de lui tirer la langue. Tu devrais faire attention à ton cœur, tu n'es plus très jeune... gueux. Tu appuies le dernier mot, comme si tu cherchais à te faire battre un peu, mais tu ne peux pas t'en empêcher. A croire que tu es venue sur cette planète pour l'emmerder et le provoquer. Tu peux, vous êtes dans un endroit public et tu es une fille, il n'osera pas te faire de mal face à tout ce monde. Ou alors tu pourras te faire passer pour une victime en pleurnichant vers chaque personne présentes autour de vous pour qu'ils aient de la peine pour toi et te venger du vilain grand loup. Toujours, tu lances un clin d’œil. Evidemment qu'il peut compter sur toi, à quoi tu servirais sinon ? Il faut bien que quelqu'un fasse le travail. Tu imites une grimace, ne comprenant pas vraiment où tu veux en venir, et tu hausses les épaules. Ça doit être l'alcool qui parle, il dit des bêtises. Tu secoues doucement la tête, notamment pour chasser l'idée de toi dans une église. Jamais tu n'irais foutre un doigt de pied dedans, déjà tu n'es absolument pas croyante et en plus ça te fait peur. T'as peur de brûler si tu entres dans un endroit sacré. Un sourire malicieux s'installe au coin de tes lèvres quand tu penses à ce que tu peux faire dans une église. Toutes ces pensées ne sont pas désagréables. Des tas de bêtises. Ton sourire s'élargit un peu plus quand t'y penses. Sourire que tu perds aussi rapidement quand il parle, encore, de son mec. Mon dieu, tu ne veux pas savoir ce qu'il se passe chez eux, par où ils passent et encore moins qui passe par qui, please, laissons tes oreilles pures et innocentes. Tu lèves dramatiquement les yeux au ciel. Je suis contente pour toi Dylan, si ça peut te permettre de faire un peu de sport et perdre ta bedaine. Dis-tu avec un large sourire. Ce n'était pas une blague. Tu te penches vers lui pour lui donner un coup dans le bras. Je suis réellement un ange, dis-tu en passant une main dans tes cheveux. Je t'apprendrais un jour.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Dim 1 Juil - 16:33


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Tout le monde savait bien que Dylan était quelqu’un d’innocent, rien que sur son visage, on pouvait clairement deviner que le jeune homme était un véritable ange. Il n’y avait que ses amis les plus proches qui en doutaient. Comme quoi, il avait des amis étranges. « Ouais, j’ai l’impression qu’il te démange souvent quand t’es en ma présence… Si ça continue, j’vais te voir débarquer habiller tout en cuir, un de ces jours. Là, je flipperais. » Et il n’hésiterait pas à prendre ses jambes à son coup pour fuir le plus loin possible d’elle. Kaya était dangereuse, cela se lisait sur son visage de toute façon. Dans une vie antérieure, elle devait être démon, ce n’était pas possible. « Tu n’auras plus peur lorsque je jetterais ton cadavre à la mer. » dit-il d’un ton qui se voulait menaçant. Gueux. Que c’était moche ce surnom. S’il devait choisir, il préférait l’ancien, il était plus à la mode que celui-ci. A croire qu’elle sortait d’une autre époque. Peut-être que c’était ça finalement. « T’es pas si éloignée que ça hein, mamie. D’ailleurs, fais gaffe, je crois que tu commences à avoir des cheveux blancs, bientôt les rides. » Vu vos réparties, il était difficile de croire qu’ils approchaient doucement de la trentaine. Dylan étant plus proche de ce fameux cap. Kaya dans une église avec une tenue de nonne. Dylan ne pensait pas un jour avec ce plaisir de voir ça ou alors dans une soirée déguisée et encore. Mais elle avait sans doute raison, l’alcool faisait dire des bêtises. C’était sans doute pour ça qu’elle le forçait à boire, lui la pauvre brebis égarée. Le jeune homme n’allait pas non plus à l’église, d’une part parce qu’il n’était pas croyant et de l’autre parce que ce n’était guère un endroit où on pouvait faire des visites gratuites quand l’envie nous prenait. Les seules fois où il mettait les pieds dedans, c’était pour les mariages et cela faisait bien longtemps qu’il en avait vu. A croire que plus personne ne se mariait désormais, c’était d’une tristesse. Dylan n’est pas quelqu’un qui aime parler de sa vie intime, même avec ses amis proches. Mais là, rien que pour la tête que faisait Kaya, il ne pouvait s’empêcher d’en rajouter. En même temps, elle devait bien se douter qu’ils ne jouaient pas qu’au Scrabble. Ou alors elle était vraiment une sainte et Dylan risquait la crise cardiaque face à cette découverte. « Héééé, je ne suis pas gros. » dit-il en se pinçant la lèvre, lui donnant un léger coup de pied sous la table. Non mais de quel droit se permettait-elle de dire ça ? « Ce n’est pas moi qui a eu le ventre d’une baleine pendant neuf mois ! » Et toc. Il était vexé voilà. « Non impossible, tu ne peux pas être un ange. Ou alors un ange démoniaque. » Il secoua la tête en se pinçant la lèvre. Impossible.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Lun 9 Juil - 13:18



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Toi, en latex? Une telle chose ne t'a jamais traversé l'esprit. Tu dirais même que cette idée te fait peur. Ce n'est pas parce que ta menace préférée est celle de sortir le fouet qu'il faut tout de suite te ficher et t'imaginer vêtue d'une capote géante. J'sais pas, j'peux pas l'expliquer. C'est toi, t'as une tête à te faire fouetter, j'y peux rien. Dis-tu en haussant les épaules, innocemment. C'est la seule explication à tout cela. Cet air angélique qu'il se donne alors que c'est un véritable démon, c'est sûrement à cause de ça. Ou le fait qu'il dise que c'est toi le démon alors que clairement tu es l'ange. Faudrait déjà que t'aies assez de force pour le soulever. Lui qui dit tout le temps que t'es un poids lourd, s'il veut jeter ton cadavre à la mer, il faudra qu'il prenne un peu de force avant. Du coup, ça va, tu as le temps de vivre ta vie avant que ça n'arrive. Ta vie encore longue puisque tu respires encore la jeunesse. Tu n'as pas vraiment l'impression d'avoir vingt six ans en vérité, dans ta tête tu es encore bloquée à vingt deux, mais tu as pris le passage de l'autre côté des vingt cinq plutôt bien. Ce ne sera sûrement pas la même pour la trentaine, parce que vraiment c'est un cap difficile à passer, pour tout le monde tu supposes, mais tu as encore le temps avant d'y penser. Pas comme Dylan. Même s'il a quasiment le même âge que toi, mais chut. C'est pas grave tu sais, on organisera une boom pour tes trente ans. On terminera à 16h, comme ça tu ne te coucheras pas trop tard. Tu pouffes un peu, le plaignant dans un sens. Quand il aura trente ans, sûr que tu seras là à lui faire milles et une blagues sur son âge. Et tu en as tellement en stock qui ne demandent qu'à sortir. Il se vengera quand viendra ton tour, mais il sera toujours plus vieux que toi alors tu as un sacré avantage. Aïeuuuuh te plains-tu en exagérant un peu. Un coup de pied, mais quelle violence, toi qui n'a rien demandé. Puis ton visage se transforme avec cet air outré. Il se moque de toi alors que tu étais enceinte, c'est pas beau Dylan, pas beau du tout. Surtout que tu n'as pas toujours été très joyeuse pendant cette grossesse imprévue. Mais moi j'avais une excuse, j'avais un machin de 4 kg qui grandissait dans mon bide. Et ce n'était pas une partie de plaisir. Ceux qui parlent des 'avantages de la grossesse' sont vraiment des gros enfoirés. T'as les pieds gonflés, mal partout, tu ressembles à une baleine, t'en vois pas franchement les avantages. Ça existe pas un ange démoniaque Dylan, juste regarde la vérité en face. Dis-tu en sifflotant. Il faudra bien qu'il comprenne un jour que tu as raison et qu'il arrête de nier.

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mer 18 Juil - 16:53


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Adieu sa pureté. Il faut croire que Kaya avait une mauvaise influence sur lui. Une très mauvaise influence, oui. Mais delà à l’imaginer en combinaison, il y avait une sacrée marge. Quoi que si un jour, il avait la malchance de la voir débarquer habiller de cette façon, il serait choqué à vie. L’image restant ainsi marqué dans son esprit jusqu’à ce qu’il meurt. Triste fin. « Parce que maintenant, faut avoir une tête spéciale pour être fouetté. T’es tordue. » dit-il en secouant la tête, presque désespéré par son comportement. Dylan ne savait vraiment pas d’où lui venait sa passion pour le fouet et franchement, il avait bien trop peur de lui demander. Il craignait de traumatiser ses pauvres oreilles chastes. « C’est vrai que tu dois peser lourd alors, je n’y arriverais pas tout seul.. » Il lui faudrait alors trouver un complice. Qui serait assez serviable et naïf pour accepter une telle chose ? Il allait devoir y réfléchir sérieusement. L’âge, c’était quoi réellement ? Juste des chiffres. Cela ne voulait strictement rien dire et personnellement, Dylan n’avait pas l’impression d’avoir vingt-six ans. Certes, il s’était amélioré capillairement depuis ces dernières années mais sinon le reste ne semblait pas avoir tant changé que ça. Sauf peut-être aussi son attirance. « Ah non, je préfère qu’on termine à 17h. Y a le goûter, faut pas l’oublier, c’est important ! » Comme si Dylan allait passer à côté de la nourriture. C’était impensable. « Mais moques-toi, profites-en. Ton tour viendra et je serai là pour te faire souvenir ce moment. » Il lui adressa un grand sourire, non ils ne faisaient pas du tout leur âge mentalement.

Dylan ne préférait même pas s’imaginer à trente ans même si cela approchait vite. Le temps passait à une vitesse folle, c’était effrayant rien que d’y penser. Après son âge, voilà qu’elle se moquait de son poids. A force, il allait finir par se rouler en boule dans un coin de la pièce et pleurer toutes les larmes de son corps. Si quelqu’un les entendait, nul doute qu’il pourrait douter de leur amitié. Mais c’était leur façon d’agir, Dylan ne se voyait pas vraiment lui faire de grandes déclarations d’amitié, ce n’était juste pas eux. Il montrait son affection en la taquinant, c’était beaucoup mieux à ses yeux. Puis, elle lui rendait bien, après tout. « Tu l’as mérité ! » dit-il en lui adressant un regard qui se voulant accusateur. Tel un parent qui réprimandait un gosse. Quoi que Dylan en père, ce serait une catastrophe. « Et qui te dis que j’en ai pas un aussi ? » Il essaya de se gonfler le ventre, posant ses deux mains dessus. Bon, c’était impossible. La science pouvait faire des miracles mais pas encore à ce point. « Bien sûr que ça existe, j’en suis l’exemple même ! Je suis l’unique ange démoniaque. » dit-il en redressant la tête avant d’ajouter. « Jamais, tu auras raison avec moi, pas même dans tes rêves. »



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Dim 22 Juil - 14:40



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Mais. Je ne suis pas tordue. Dis-tu en boudant. C'est lui qui ne cesse de te chercher, il fallait bien qu'un jour tu le menace de le fouetter, c'est dans l'ordre des choses. Et après il ose dire que c'est toi la tordue, alors que c'est lui si on y pense bien. Peut-être qu'il fait exprès de t'embêter juste pour arriver à ses fins. Eh, vous voyez, tordu. C'est pas cool de juger les gens, y en a qui ont fait du fouet un job totalement acceptable. Acceptable, écoute, pourquoi pas, en tout cas pour les clients qui cherchent ça. En tout cas tu as vu ça dans Drop Dead Diva, c'est là que tu as découvert qu'être vêtue de latex et gueuler sur les gens pouvait être un métier. Tu secoues la tête quand il dit que tu es trop lourde pour ses pauvres petits biscoto. Faudrait te muscler un peu, on pourrait croire que je suis plus forte que toi. Et si c'est le cas alors Dylan est vraiment vraiment vraiment pas musclé du tout. Non parce que chez toi c'est surtout des muscles fait de liquide, de bières et de mal bouffe. D'accord, 17h, c'est noté. Tu ris un peu, ça te rappelle les boom quand tu avais 12 ans qui commençaient à 14h et qui se terminaient pour le goûter. C'était toujours des anniversaires un peu étranges, même carrément le malaise. Heureusement ça s'est rapidement arrêté, faut dire qu'à partir de 14 ans ton mode de vie à complètement changé. Peut-être, mais tu seras toujours plus vieux. Tu lui tires la langue.
Vous avez encore le temps d'y penser, heureusement. Quoi que le temps passe étrangement vite, mais bon, l'âge c'est dans la tête. Tant que tu restes jeune dans ta tête, ça se ressent, c'est ce qu'il y a de plus important selon toi. Enfin tu préfères quand même taquiner Dylan sur son vieil âge, c'est beaucoup plus drôle. Pour la énième fois dans la soirée, tu lèves ton majeur en boudant. Tu ne mérites pas ça, tu es une adorable petite chose. Dylan, Dylan, Dylan, lâches-tu dans un soupir tout en secouant la tête. Est-ce que tu m'as caché que tu avais un vagin ? Tu affiches une mine surprise exagérée. Ce serait quand même un énorme scoop. Aha! Tu vois, t'as ajouté "démoniaque". Tu le montres du doigt, fièrement. Tu es démoniaque, puis tu plisses les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 27 Juil - 17:00


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

« Oh que si tu l’es, beaucoup trop même. Tu déteins sur moi. » dit-il tristement en secouant la tête, presque abattu. S’il continuait à lui parler, il était sûr qu’il finirait comme elle et là, ce serait un véritable drame pour tout le monde. Ce serait la catastrophe, il existait surement en remède pour les gens qui souhaitent redevenir comme avant. Rayer Kaya de sa liste d’amis serait un bon choix mais bon, il l’aimait bien tout de même. Un peu. De temps en temps. « Je veux bien que tu me les présentes alors ces gens si acceptables. » Dylan la regarda en plissant des yeux, il avait bien du mal à la croire sur parole. Qui peut bien avoir un métier où il faut fouetter des gens ? Cela ne pouvait exister que dans l’imagination dans la brune. Ou alors elle avait perdu le sens de la réalité et elle ne pouvait s’empêcher de penser que de faire du mal aux gens était quelque chose de respectable. Cela pouvait expliquer pourquoi elle était comme ça avec lui, c’était à méditer. « Je suis suffisamment musclé, c’est moche trop de pectoraux. Et je ne m’en sens pas obligé de les exhiber à tout le monde. » Il détestait aller dans les salles de ports et voir des mecs ultra baraqués. C’était sans doute pour cette raison qu’il n’y mettait plus les pieds et pas parce qu’il avait juste la flemme de se défouler un peu.

Les gouters d’anniversaire quand il était gosse. Il ne savait pas si cela faisait partie des bons ou des mauvais souvenirs. « Merci de remettre le couteau dans la plaie. » dit-il en posant une main sur son cœur. Quoi qu’il fasse, il serait toujours plus âgé qu’elle. C’était un fait. Dommage, il allait devoir la supporter encore longtemps. Trois fois son prénom. Il se mit à pouffer. « J’aime t’entendre dire mon prénom. » Dylan se mit à battre des cils avec un poil d’exagération avant de secouer la tête. « Qui sait ! » Ce mystère restera un secret. Seules quelques personnes pouvaient témoigner de ça même s’il payera cher pour voir la tête de certaines si c’était la vérité. Dommage cependant pour Kaya, ce qu’il avait dans son pantalon était loin de ressembler à un vagin. « Je suis un gentil démoniaque ! » Dylan croisa les bras, boudant dans soin coin. Ok, il ne lui parlerait plus pendant ses cinq prochaines minutes.



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 28 Juil - 18:43



alcohol softens the truth

dylan & kaya

Cet éternel débat, à savoir qui déteint sur qui. Forcément, à vous deux, jamais vous connaîtrez la réponse, surtout parce que Dylan refuse de voir la vérité en face, comme toujours. Peut-être que si Thomas pouvait passer par-là au moins pour lui dire d'arrêter de nier, ce serait bien. J'suis pas tordue j'te dis. Tu croises les bras, en regardant l'acteur dans les yeux comme pour tenter de l'hypnotiser. Cette tentative échoue bien évidemment, mais au moins tu tentes. T'arques un sourcil suite à la remarque de Dylan, il veut vraiment rencontrer ces gens. Et t'oses me dire que c'est moi la tordue, alors que tu veux rencontrer ses gens ? A ton tour, tu plisses les yeux en le regardant. Tu veux qu'ils partagent leur expérience avec toi ? Qu'il ose te dire que tu es la plus tordue des deux après ça, non mais. Tu baisses les yeux vers ton verre vide, quelle vue triste, t'en profites pour appeler le serveur afin de commander autre chose. Il ne faut pas que tu restes déshydrater trop longtemps, ce n'est pas bon pour toi. C'est vrai? Genre, tu vas jamais dans les salles de sport? Tu affiches une petite moue, comme si tu étais en train de réfléchir. Ou c'est ton mec qui ne veut pas que t'aille te rincer l’œil ? Faut dire que tu n'es pas non plus du genre à fréquenter les salles de sport, tu préfères même les fuir le plus possible, là-bas ce n'est que torture et transpiration, berk.
Tu hausses les épaules, posant ta main devant ta bouche. Oops? face au cinéma de Dylan. C'est pourtant vrai, tu ne fais que dire haut et fort une évidence plus que logique. Ça te fera ça au moins quand tu seras vieille, tu te réconforteras avec le fait que Dylan sera toujours plus vieux que toi. Si t'as un vagin ça expliquerait pas mal de choses. Tu plaisantes, s'il avait un vagin il serait plus compréhensif sur certaines choses de la vie. Ouais. Tout ce que les mecs ne peuvent pas comprendre, genre pourquoi vous êtes chiantes ou pourquoi vous trouvez ça dégueu de le faire pendant une certaine période. Ça n'empêche pas le fait que tu es quand même démoniaque. Dis-tu fièrement, tu as gagné ce round, il a avoué tout seul, sans que tu le pousses. Haha.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3745 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 3 Aoû - 15:43


≈ ≈ ≈
{alcohol softens the truth.}
crédit/ tumblr@dylan o'brien

Kaya était toujours entrain de le contredire, elle ne faisait que ça alors qu’en réalité, Dylan était sur qu’elle savait qu’elle était en tord. C’était toujours elle la responsable. Lui n’était qu’une pauvre victime dans tout ça. Il faudrait surement une troisième personne afin de les départager et encore, il n’était pas certain d’obtenir la vérité. A ses yeux, Kaya pouvait être une manipulatrice et elle était parfaite dans le rôle de la méchante. « Nier l’évidence ne t’avancera à rien. » dit-il en secouant al tête. Pourquoi ne voulait-elle pas voir la vérité en face ? Cela le dépassait complètement. D’ailleurs, qu’est ce qu’elle avait à le regarder de cette façon, il avait l’impression qu’elle voulait juste aspirer son âme. Vraiment flippante. « C’est toujours bien de rencontrer de nouvelles personnes… même celles qui ont des passions étranges. » Pour aimer le fouet, en effet, il faut être étrange. « Mais bien sûr, j’adorerais tout savoir sur le fouet et les différentes manières de s’en servir. » Il roule des yeux d’un air complètement désespéré. Mais après tout, si jamais il avait l’occasion d’entendre ce genre d’histoires, sa curiosité le pousserait à écouter. Ce serait plus fort que lui, même si le sujet ne le tente guère. Souffrir pour avoir du plaisir, très peu pour lui.

Les salles de sport. Il fut un temps, il s’y rendait régulièrement mais c’était dans un passé lointain. « Je me dis toujours qu’il faut que je m’y remette mais la flemme prend toujours le dessus. » Il se met à rire en secouant la tête. « Non, il ne m’empêche pas d’y aller. Je ne suis pas du genre à me rincer l’œil sur des pauvres types couverts de sueur. » Certaines personnes pouvaient peut-être trouver ça sexy, ce n’était pas du tout son cas. Au contraire, cela aurait plutôt tendance à le faire fuir. Puis pourquoi se rincer l’œil alors qu’il avait un jeune homme rien que pour lui ? Il pouvait en profiter en maximum et pas seulement qu’en le regardant. « Fais pas genre tu regrettes. »  Il lui balança un faux regard noir. Comment la conversation avait pu dériver sur ce genre de sujet ? « Ah aussi et lesquels par exemple ? Je suis tout ouïe ? » dit-il en croisant les bras sur la table, ne la quittant pas du regard. « Mais uniquement avec toi, t’es une privilégiée ! Je ne suis pas démoniaque avec les autres, je ne le réserve que pour toi. Afin qu’on se comprenne mieux. »  


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15898 ☆ crédits : @; old money

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mar 7 Aoû - 1:04



alcohol softens the truth

dylan & kaya

T'arques un sourcil en regardant Dylan. S'il pouvait pour une fois arrêter de faire sa tête de mule et juste admettre que tu es la voix de la raison, tout se finirait plus rapidement. Mais apparemment il aime bien compliqué les choses. Tu lèves les yeux au ciel tout en te laissant tomber dans ton siège, dos contre le dossier. C'est peine perdue, sauf si vous voulez débattre sur 'c'est moi qui ait raison' 'non c'est moi', mais là il va falloir plus qu'un verre, plus qu'un barre et même plus qu'une nuit. Tu plisses les yeux en observant Dylan, t'avouant qu'il aimerait bien rencontrer des gens avec des passions... disons... inhabituelles. Personnellement je n'en connais pas, mais je peux chercher un forum pour que tu puisses discuter avec eux, si tu es siiiii intéressé. Dis-tu doucement, exagérant ton jugement du regard. Est-ce que Dylan commence à s'intéresser au fouet? Finalement tu préfères que cette question reste sans réponse.

Alors là il vient de te mettre cette foutue image en tête, des mecs en sueur dans une salle de sport qui font un effort en slow motion. C'est pas très très très sexy tout ça, surtout si t'imagines en plus Dylan en train de se rincer l’œil d'un air pervers. N'y retourne pas, les salles de sport c'est le mal. Tu secoues la tête d'un air strict, jamais toi tu n'irais. Jamais. Même si on doit te forcer. Ce n'est un secret pour personne que tu n'as rien d'une sportive, rien que pour courir dans TMR t'as failli mourir. Visiblement, ce soir, tu en apprends des choses. Après avoir appris que monsieur était en couple, maintenant tu apprends qu'il se pourrait qu'il ait un vagin. Déjà que t'es chiant. On peut mettre ça sur le coup de tes règles douloureuses. Même si malheureusement ça dure plus longtemps que quelques jours par mois dans ton cas. Tu souffles en prenant ton nouveau verre, rempli, apporté par le serveur au moment où tu délivres tes paroles avec un léger sourire moqueur. On ne se comprend pas pourtant, tu devrais essayer d'être plus comme moi, un ange. Tu bats des cils.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcohol softens the truth. (kaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park-