AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alcohol softens the truth. (kaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3632 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 2 Déc - 11:50

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Dylan allait sans doute se mettre à vomir d’une minute à l’autre. Etrangement, il sentait cette fin de soirée, désastreuse. Son ventre ne cessait de le torturer et il avait l’impression qu’au moindre mouvement trop rapide, qu’il allait sombrer dans la pénombre. Et rien que son reflet montrait à quel point il était stressé. Il ne cessait de s’agiter tandis qu’il se préparait à sortir. Il avait décidé d’avoir la vérité à Kaya, elle le méritait tout de même. Après tout, s’il voulait se dévoiler au grand jour, autant commencer par le faire déjà auprès de ses amis les plus proches. Oui, parce que même si Kaya était Kaya, elle faisait tout de même partie des proches qu’ils aimaient bien. Pour se détendre, il ne put s’empêcher de faire quelques grimaces face à son miroir. Peut-être devrait-il demander à Dylan de venir également ? Cela lui ferait sûrement un bon encouragement. Mais finalement, il abandonna l’idée avant même d’avoir pris son téléphone. Il fallait qu’il soit courageux. Bombant le torse, il se dit qu’il allait y arrivait. Qu’il était fort et qu’une fois, les choses dîtes, il se sentirait sûrement mieux. Essayant de sourire, il enfila sa veste, il était temps pour lui de se rendre à la petite brasserie. Ils avaient décidé d’aller prendre un verre là-bas. Autant profiter de ses jours de congé avant de partir en tournée pour promouvoir le dernier chapitre de cette trilogie. Il était triste de se dire qu’il n’allait plus se retrouver en compagnie de cette petite équipe. Mais toutes les bonnes choses avaient une fin après tout.

Il avait déjà du dire adieu à son personnage dans Teen Wolf. A croire, qu’il ouvrait une nouvelle page de sa vie. Adieu le passé et voilà qu’un autre Dylan O’Brien devait faire son apparition. Un Dylan qui s’affirmait et qui osait s’afficher avec la personne qu’il aimait. Ce serait sans doute l’idéal s’il pouvait y parvenir. Se passant une main dans les cheveux, il grimpa dans sa voiture. « J’espère que t’es prête. Si tu arrives avant moi, je paie le tout. :p » envoya-t-il à la jeune femme avant de démarrer. Aucune chance qu’elle n’arrive avant lui. C’était une fille et c’était bien connu, elles arrivaient toujours en retard à un rendez-vous. Même quand celui-ci était purement amical, cela va sans dire. Allumant la radio, il ne put s’empêcher de danser au rythme de la musique, chantant des paroles qui n’avaient sans doute aucun rapport. Vu qu’il n’y avait personne pour le critiquer, autant se faire plaisir avec la musique. C’était d’ailleurs avec la comédie, l’une de ses passions. Peut-être qu’avec la fin de ses projets actuels, il allait retrouver un peu le temps pour jouer avec son ancien groupe ? Cela lui manquait de faire des petits concerts avec eux. Un sourire nostalgique apparut sur ses lèvres, il avait changé depuis tout ce temps mais en restant le même, en même temps. Finalement, il arriva devant cette brasserie. Son ventre se manifesta, même s’il était stressé, la faim était toujours là. Encore plus lorsqu’il vit les menus affichés. Sortant de la voiture, il s’étira avant de regarder les alentours. Aucune Kaya en vue. « J’ai gagné. » ou pas.


_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15554 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 2 Déc - 16:28




alcohol softens the truth


"J’espère que t’es prête. Si tu arrives avant moi, je paie le tout. :p" Est-ce un défi ? O'Brien sait mieux que personne que tu es une joueuse experte. Certes, tu triches un peu parce que tu es déjà habillée, coiffée (enfin... tu t'es brossée les cheveux quoi) et un peu maquillée, le reste de la journée que tu as passé. Tu avais rendez-vous avec Jordan pour Crapaud, encore une fois tu as tout vérifié 50 fois pour être sûre qu'il ne manque ni son doudou, ni sa tétine préférée, ni quoi que ce soit qui pourrait causer un gros chagrin à la diva qui est sortie de ton utérus. Comme toujours, tu as du mal à te séparer de lui, mais paradoxalement une fois partie de chez Jordan tu te sens plus légère. C'est comme si tu passais du rôle de maman à rôle de jeune femme de 25 ans. Surtout toi, tu ne perds jamais une seconde pour courir dehors et aller boire un coup, alors quand Dylan t'envoie se texto tu le sais : il faut que tu arrives avant lui. Tu attrapes rapidement un petit sac à chaînette dorée et avant de claquer la porte derrière toi tu passes devant de miroir pour te recoiffer rapidement du bout de tes doigts. Validée, tu t'enfonces à l'extérieur de chez toi, direction la nourriture, la boisson et aussi, en bonus, Dylan.

Première ou non, tu arrives devant la brasserie. Du regard, tu balayes l'extérieur de l'établissement pour y retrouver une tête connue, mais ayant échouée tu décides de te caler de l'autre côté de la rue et de t'allumer une cigarette, petit sourire en coin. Tu as gagné, t'en es sûre. Tu te retiens même de rire de façon diabolique, mais tu attends l'arrivée de Dylan pour ça, ce serait bête qu'il manque ton graaand moment de victoire. Plantée là à fumer, tu n'as pas à attendre bien longtemps avant l'arrivée de l'heureux perdant, mais tu ne te précipites pas de suite sur lui, tu lui laisses le temps de prendre ses aises en ne le lâchant pas du regard. Surtout pour terminer ta clope en fait. Une fois les poumons bien enfumé, tu traverses la rue pour retrouver l'acteur, arrivant à petits pas derrière lui pour le surprendre. 'T'ES EN RETARD !' Dis-tu en criant pour augmenter l'effet de surprise et essayer de lui faire peur au passage. Une adulte... ouais. 'Ça va ? Ne me dit pas que j't'ai foutu la trouille, toi qui est si foooort et si graaaaand.' Demandes-tu d'un air moqueur avant de laisser place à un sourire joyeux.

Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3632 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Lun 11 Déc - 14:21

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Lorsque Dylan proposa ce défi, il était certain de pouvoir gagner. Après tout, il était déjà prêt à partir et il doutait sérieusement que Kaya ne puisse remporter la partie. Bien qu’il avait envoyé ce message sur le ton de la plaisanterie, il le prenait néanmoins très au sérieux. Hors de question qu’il se retrouve à payer les consommations de la jeune femme. C’était qu’elle buvait la petite, il n’en doutait point. D’ailleurs, il aurait sûrement du lui dire qu’elle devrait payer si jamais, elle perdait. Il secoua les épaules, il lui dirait lorsqu’elle serait devant lui. Ce serait la surprise des retrouvailles. Mais après tout autant en profiter un maximum pour se changer les idées, loin du boulot. Dylan avait du la supporter sur le plateau de tournage et voilà qu’il la fréquentait même en dehors. A croire qu’il aimait souffrir, il n’y avait pas d’autres choses possibles. Cependant, ils n’allaient sans doute pas se recroiser aussitôt. La saga était terminée et bientôt viendra le temps de la promotion à travers le monde. Il allait sans doute être épuisé mais il comptait bien y participer au maximum. Quitte à passer le reste du temps dans un avion.

Mais ce n’était pas le bon moment pour penser au boulot. Il fallait savoir aussi se détendre et quoi de mieux pour commencer que de gagner ce défi ? Un grand sourire était apparut sur ses lèvres à son arrivée. Aucune Kaya en vue. Aujourd’hui, il ne ferait guère chauffer la carte bleue, quelle bonne nouvelle. Sauf que sa joie ne fut de courte durée. Elle disparut aussi vite qu’elle était arrivée, ainsi que son audition d’ailleurs. Il avait sans doute perdu au moins deux points à cause de sa voix criarde. Portant, une main à son oreille, son visage ne put cacher sa déception. Comment avait-elle fait ? Elle ne pouvait guère être arrivée avant lui, impossible. Il se dit qu’elle était surement entrain de le faire marcher en prétendant être arrivée première. « J’ai beau être fort, n’importe qui aurait peur en voyant ta tête. » dit-il avec un sourire avant d’ajouter. « Mais, oui ça va bien, tu m’as juste brisé un tympan… Et toi ? » Prétendre avoir oublié le défi, voilà sa technique pour éviter de payer à la fin de la soirée. D’ailleurs, il comptait boire un peu plus que d’habitude, d’après ce qu’il avait entendu, l’alcool donnait du courage. Et ce soir, il allait en avoir fortement besoin. « On rentre ? Parce qu’on a un peu l’air d’être deux imbéciles sur ce parking… Enfin, toi plus que moi. » Dylan laissa échapper un rire alors qu’il mit ses mains dans ses poches.



_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15554 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mar 12 Déc - 22:26




alcohol softens the truth


Tu dois avouer que tu es excitée comme une puce. Même si Dylan est un dork interplanétaire (reconnu comme tel sur Tumblr) tu es toujours de la partie quand tu peux le malmener un peu. Et boire un peu aussi, par la même occasion. Seulement si on te force bien entendu. Tu pourras boire à l’œil tout frais payé si tu arrives la première, c'est une bonne motivation pour lever tes fesses du canapé et décider d'enterrer la hache de guerre avec la course pour une soirée. Tu te précipites vers le lieu de rendez-vous, pressant le pas pour ne surtout pas te faire surprendre et devoir répondre aux petits caprices de madame Dylan qui ne boit que du diabolo menthe.
Contente de constater que c'est toi qui peut le surprendre, tu ne perds pas une seconde pour faire ton entrée. J’ai beau être fort, n’importe qui aurait peur en voyant ta tête. Mais, oui ça va bien, tu m’as juste brisé un tympan… Et toi ? Tu le regardes avec une moue triste exagérée, pauvre petite nature avec sa petite main protégeant sa petite oreille. "Hahahahaha." Imites-tu ironiquement. "Désolée petite nature, promis, je ne ferais plus mal à tes délicates petites oreilles." Ajoutes-tu avec un joli sourire, les cils battants, digne d'une adorable petite chose toute innocente. "Ça va très bien. Encore mieux depuis que je sais que tu vas m'offrir tout ce que je veux." S'il croit que tu as oublié le défi, c'est perdu. Tu hausses les sourcils en frottant tes mains l'une contre l'autre. "En voilà enfin une bonne idée O'Brien, après toi." Tu ne soulignes pas "l'imbécile" mais don't worry O'Brien, c'est enregistré. Tu vas souffrir. (ceci est un message subliminal)
Tu le presses un peu pour qu'il entre ses grosses fesses dans l'établissement, surtout pour pouvoir te poser et boire un coup. Une fois installée, tu lâches un long soupir d'aise. "Bon. Tu paies ta tournée? Qu'est-ce que tu prends, hm? Cocktail de fruits rouge... NON, je sais. Une petite eau pétillante avec un joli palmier jaune.?" Demandes-tu, un large sourire aux lèvres.

Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3632 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 13 Jan - 14:15

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Es ce qu’il était prêt à supporter une Kaya toute une soirée, seul ? Sans doute pas mais rien ne lui interdisait de prendre un petit remontant pour lui donner la force de faire face à cette monstre brune. Puis, Dylan avait bien besoin d’une dose de courage pour ce qu’il allait lui dire. Et si c’était la dernière soirée qu’ils passaient ensemble parce que madame prenait mal la nouvelle ? Certes, Kaya lui cassait les pieds (a) mais il l’aimait bien tout de même, pas trop non plus, il ne fallait pas abuser. Enfin, quand elle lui hurlait dans les oreilles, il avait tendance à changer d’avis sur elle. Comment une petite bonne femme comme ça pouvait crier aussi fort ? Il faudrait qu’il lui demande un jour. Le jeune homme se passa une main dans les cheveux après s’être protégé les oreilles. Il leva les yeux au ciel d’un air désespéré, à peine arrivé, qu’il avait déjà des envies de meurtre, elle faisait fort. « Merci bien, j’apprécierais, j’ai encore besoin d’entendre. Quoi que si ça puisse me permettre de ne plus entendre ta si douce et tendre voix, je peux devenir sourd. » dit’il d’un ton ironique en souriant. Décidément, ce n’était pas entré dans l’oreille d’un sourd, Dylan n’aurait jamais du faire ce pari à moins d’être sûr de gagner. « Ouais enfin, essaye tout de même de ne pas me ruiner. Je ne suis pas si riche que ça. » Enfin, il n’avait pas non plus à se plaindre. Jouer dans une série qui avait eu du succès et plusieurs films avaient fait du bien à son compte bancaire. Néanmoins, il ne comptait pas non plus tout dépenser pour une brune. « J’ai toujours des bonnes idées, juste toi qui est trop fière pour l’admettre. » Bombage de torse dans les règles avant d’entrer dans le bar où une table de libre les attendait. Oh joie de s’assoir. « Haha très drôle ! Et moi qui voulais te demander conseil sur la boisson, je vais me débrouiller tout seul dans ce cas. Il me faut quelque chose de fort mais pas trop non plus. » Bonjour, mec compliqué. « Je tiens pas à ce que tu profites de mon air d’ébriété. »

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15554 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Jeu 18 Jan - 23:27


 
alcohol softens the truth
Tu sais exactement comment cette soirée va se dérouler, parce que c'est quasi toujours le même schéma. Dylan va se plaindre, tu vas boire et le taquiner, il va te rendre la pareille et il va finir par te dire (tu vas bien évidemment lui tirer les vers du nez parce que si c'était aussi simple, vous ne serez pas ici, dans un lieu public -il cherche clairement à avoir des témoins au cas où tu tentes de le tuer-) ce qu'il a à te dire. Obligé, il a quelque chose à te dire. Tu ne sais pas quoi, s'il se reproche un truc, si c'est une mauvaise nouvelle, si c'est quelque chose qui te concerne, un problème, une envie de changement de vie genre devenir agriculteur ou bien, mais il y a quelque chose. Et pas quelque chose d'anodin parce que sinon il serait venu chez toi et vous auriez dégusté une pizza, sans pression. Plutôt impatiente de savoir de quoi il s'agit -et de prendre un verre, tu ne perds pas une seconde pour traîner Dylan derrière toi et prendre place à une table, situation stratégique. Pas trop proche d'un groupe de jeunes pour éviter qu'ils ne viennent vous gueuler dans les oreilles, visiblement celles de Dylan sont sensibles. 'Promis, je ne te ruinerais pas. Je me sentirais trop coupable après et je serais obligée de venir te cuisiner des lasagnes tous les midis.' Evidemment, c'est garde partagée ce soir. Il va payer la première tournée pour fêter ta victoire, mais après tu ne vas pas profiter de la situation. Tu as une grande bouche, mais dans le fond tu n'es pas si mauvaise voyons. 'Quelque chose de fort, mais pas trop?' Dis-tu, répétant les mots d'O'Brien. Puis tu te mets à rire à sa seconde remarque, comme si tu étais du genre à en profiter... oui, tu es du genre à en profiter. 'Je suis déçue O'Brien, tu devrais avoir plus confiance en moi depuis le temps. Tu sais que je ne profiterais jamais d'un Dylan bourré. Jamais.' Tu réponds avec une pointe d'innocence dans la voix. 'Puis, ce n'est pas comme si on été à Las Vegas. Aucune chance pour que je t'échange avec un Elvis, que tu finisses nu dans un casino ou que tu me supplies de me marier avec toi' cette dernière idée te tire une légère grimace avant de te faire rire, vous marié ce serait du fight h24. L'un d'entre vous sera sûrement retrouvé mort dans les 72 heures suivantes. 'Deux trucs forts mais pas trop, s'il vous plait.' Si quelqu'un s'y connait bien en alcool fort mais pas trop c'est le barman, pas vrai?

dylan & kaya
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3632 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Sam 20 Jan - 17:00

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

Peut-être que finalement le faire dans un lieu public n’était pas une si bonne idée que ça. Et si quelqu’un les reconnaissait et décidait d’écouter leur conversation ? Alors, Dylan n’aurait plus qu’à rester cloitré chez lui ou bien partit loin. Vivre en harmonie avec la nature et entouré de pingouins, ce n’était pas si infaisable que ça. Enfin, il devait être courageux, c’était une étape dans sa vie et de toute façon, il ne pouvait plus reculer. Connaissant Kaya, elle risquait de tellement l’étourdir qu’il finirait par lui balancer sans ménagement. Peut-être aurait-il du le faire par téléphone ? Genre faire semblant de prendre de ses nouvelles et de crapaud et juste avant de raccrocher, lui balancer ça. Cela aurait sûrement l’effet d’une bombe et rien que pour ça, il aurait aimé voir l’expression de son visage s’il n’était pas l’un des acteurs principaux de cette histoire. Dylan se passa une main dans ses cheveux alors que tu te laisses tomber sur la chaise, avec la grâce d’un éléphant. Heureusement qu’elle était solide sinon il aurait eu sans doute l’occasion de tester la froideur du sol. Ses fesses n’auraient guère appréciées. « Si c’est le cas, je pense que je ne vais plus me plaindre. Qui dirait non à ce quelqu’un vienne te faire à manger ? Enfin, après faut que tu sois douée et ça, j’en doute. Tu risquerais de mettre le feu à ma cuisine ou pire… m’empoissonner. » La confiance régnait entre les deux, cela faisait peur. Néanmoins, la bonté de Dylan était bien connue et il respecta sa défaite. Le jeune homme allait bien payer sa première tournée, il n’y avait pas de retour possible. « Excuse-moi de ne pas être un expert en alcool. Je n’en bois pas souvent, moi ! » Oui, oui clairement il l’accusait d’être un peu portée sur la boisson mais après tout elle était encore jeune. Enfin presque. Elle n’avait qu’un an d’écart avec lui et avait déjà porté un enfant, c’était déjà un beau démarrage dans la vie. Dylan ne put s’empêcher de paraître septique à ses mots et il finit par secouer la tête. « Ouais, Ouais comme si je vais te croire. Je sais que ton esprit est totalement dérangé alors faut toujours se méfier avec toi. Je t’imagine bien capable d’organiser mon enlèvement juste pour profiter de moi… » Puis sérieusement, eux mariés ? Ce serait un drame. « Puis, tu nous imagines marié ? Ce serait l’horreur. » dit-il en laissant échapper un rire. « Kaya O’brien. » Rien que d’y penser, il en avait des frissons d’effroi. Une moue boudeuse fit place sur son visage lorsqu’elle passa commande auprès du serveur.

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15554 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Dim 21 Jan - 17:13


 
alcohol softens the truth
Installée, finalement tu laisses un peu tes pieds se reposer, tu tapotes en rythme sur la table pendant que Dylan, pour changer, souligne sa peur que tu foutes le feu chez lui ou que tu l'empoisonnes. Toi? pff, si c'était le cas et que l'idée de l'empoisonner aurait déjà germé dans ta tête, il ne serait pas en face de toi. Tu souris à cette idée avant d'hausser les épaules. 'Très bien. T'es privé de lasagne à vie.' Dis-tu en boudant. Certes, ce n'est pas ta spécialité, mais avec une maman brésilienne qui cuisine tout comme une déesse tu as quand même du choper quelques restes ou quelques gênes Bocuse. En tout cas tu n'as encore empoisonné personne -enfin, pas à ta connaissance en tout cas, alors on va dire que ce n'est pas mal. 'Maaaaais. Tu ne vas pas t'y mettre toi aussi.' Râles-tu après sa remarque concernant la boisson. Tu n'y connais pas grand chose non plus, tes skills s'arrêtent à choisir la meilleure marque de bières et faire de bon cocktail un peu trop alcoolisé pour tes amis -oui, tu es généreuse. 'J'ai appris à quel point c'est important de s'hydrater, c'est tout.' Lâches-tu avec un demi sourire, te rappelant l'article que tu as lu un matin sur l'écran de ton téléphone. Il disait clairement que boire du vin quotidiennement est très bon pour la santé, eh, tu n'inventes rien. La preuve, tu as une santé de cheval, le rhume te fuit. Puis t'façon tu n'as aucune volonté, d'une part pour commencer quelque chose que tu n'aimes pas -tu as essayé à plusieurs reprise de te mettre au sport et deux jours après tu n'avais plus aucune motivation-, alors quand il s'agit d'arrêter quelque chose que tu aimes... négatif sergent Scods. Tu te mets à rire, imaginant toutes les choses que tu pourrais faire en compagnie d'un Dylan bourré. Ça n'est pas arrivé souvent, voir... jamais. Tu te demandes s'il a l'alcool drôle, câlin, lourd, râleur (pas besoin qu'il soit bourré pour ça) ou malheureux. Ce serait cool d'expérimenter un peu. 'Pour profiter de toi? Ne prends pas tes rêves pour une réalité O'Brien.' Lâches-tu en lui envoyant un petit bisou avant d’émettre un rire, bordel, ce mariage serait à coup sûr dramatique, très dramatique. 'Ou Dylan Scodelario. J'ai envie de garder mon nom de jeune fille. Tu entremêles quelques mèches autour de ton index avant de te faire interrompre par le serveur. Il vous dépose deux verres de... mojito ? 'Du rhum pour O'Brien, ouhhhh ça va être marrant à voir.' Tu sifflotes doucement en observant l'acteur. 'Il aura peut-être lieu ce mariage finalement.' Dis-tu en rigolant, petite taquinerie pour celui qui aurait du mal à tenir l'alcool slash petite nature. Tu prends ton verre dans ta main droite et le porte vers tes lèvres pour en voler une gorgée. Une fois absorbée tu affiches finalement un petit sourire. 'Par contre avant de profiter de toi, est-ce que je dois avoir peur de me faire tuer par quelqu'un dans mon sommeil?' Une petite moue s'affiche sur ton visage, moue enfantine qui cache un petit sourire en coin. C'est une manière subtile de poser une question, de lui tirer les vers du nez. Certes, vous vous connaissez bien tous les deux, mais tu as remarqué qu'il est très très secret sur sa vie privée. Depuis Britt en tout cas.

dylan & kaya
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Dylan O'Brien



☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 3632 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Mer 24 Jan - 10:45

⊹ alcohol softens the truth.  ⊹
“Dylan has a really big heart. He is- I love him. I want to take care of him, I want him to be happy.” with kaya scodelario.

L’heure de vérité avait sonné et Dylan avait l’impression d’entendre au loin la musique du condamné. Il faut croire que sa peur devenait légèrement délirante et son imagination un peu trop débordante entrain alors en action. Parfois, il faudrait vraiment qu’il débranche son cerveau et suive son instinct. Dylan n’était pas idiot, il savait plus ou moins qu’il se prenait la tête pour pas grand-chose. Après tout, la société évoluait mais lui restait bloqué dans cette peur d’être rejeté. Un vrai trouillard. Une vraie poule mouillée. Il finit par hausser les épaules. « Cela ne me dérange pas, je ne suis pas très fan des lasagnes. » dit-il avec un petit sourire. Oui, il aimait bien manger mais la sauce bolognaise, ça ne passait pas. « Je ne suis pas fan de la sauce. » Certes, Dylan était curieux de voir ce que la jeune femme pouvait donner derrière un fourneau mais il tenait aussi à sa vie. Il n’avait pas envie de mourir juste parce que sa gourmandise avait pris le dessus sur sa raison. Ou alors, il devrait inviter quelqu’un pour qu’il goûte avant et ainsi Dylan verrait si oui ou non, c’était un plat sur. « Pas de ma faute si tu as la tête de l’emploi hein ! » Enfin pas vraiment. Dylan ne se souvenait pas l’avoir vu un jour bourré ou alors, il ne s’en souvenait pas. Ce qui était fort probable également. Sa mémoire avait tendance à supprimer certains détails qui paraissaient insignifiants. « Ce serait en effet dommage de mourir assoiffer. » Mais es ce qu’on pouvait vraiment mourir de soif ? « Tu aurais la peau toute fripée, comme si tu avais vieilli d’un coup. Quoi qu’il n’y aurait pas grande différence. » Le jeune homme se mit à regarder attentivement Kaya avant qu’ils ne parlent de mariage. D’où ça lui venait cette idée déjà ? Ce serait sans doute dramatique, hors de question qu’il n’abuse de l’alcool ce soir. Peut-être aurait-il du prévenir quelqu’un qu’il avait rendez-vous avec elle pour plus de sureté ? Voilà qu’il craignait pour sa pureté, c’était bien le moment d’y penser, il était trop tard pour faire marche arrière. « Ouais, ouais c’est ce que tu dis. Je sais que mon corps d’Apollon ne te laisse pas indifférente. » dit-il en bombant le torse en souriant. Non, ce serait étrange, vraiment très étrange. « Hors de question que je porte ton nom. Déjà, ça fait moche et c’est moi, l’homme dans l’histoire. » Même si on pouvait parfois en douter en voyant les deux agir. Du rhum, ok, au moins cela lui donnera du courage. « Je sais me tenir même quand j’ai bu. » Ou pas. Tout dépendait du degré d’alcool qu’il avait dans le sang. Hors de question qu’il monte sur la table et danse, sa réputation risquerait d’en prendre un sacré coût. « Si mariage y a, ça ne serait pas avec toi. » dit-il simplement en buvant une gorgée de son verre. A sa question, il se mordilla la lèvre et ses doigts se mit à tracer le contour du verre. « Et si je te dis que oui ? Je ne pense pas que cette personne te laisse sa place, ça fait déjà un petit moment qu’elle partage mon lit. Faudra te battre. » finit-il par murmurer, comme s’il parlait de la pluie et du beau temps. « A moins qu’il aime partager… ce que j’espère pas. » Ce serait glauque en effet.              

_________________
▬ I want it all, but I want you more.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 15554 ☆ crédits : @; sunshine

MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   Ven 26 Jan - 0:48


 
alcohol softens the truth
Dylan qui n'aime pas les lasagnes, franchement ce qu'il ne faut pas entendre. Tu secoues la tête, lâchant un léger soupir, te demandant bien ce que tu vas pouvoir faire de lui. C'est vrai que monsieur est quand même assez difficile, même crapaud mange tout ce qu'il y a sans râler. Juste un peu quand les aliments sont verts, apparemment il n'aime pas trop cette couleur, mais ça reste quand même très inférieur au niveau bien levé d'O'Brien. C'est un râleur professionnel, un véritable chieur. Voilà, 'chieur' est un adjectif qui lui convient très bien. Et après il ose dire que c'est toi la chieuse, si ce n'est pas un truc de chieur ça franchement. Tu lui tires la langue à son énième pique, cette fois concernant ta soit disant peau ridée. Tu as la peau aussi lisse qu'un cul de bébé et depuis un an et un mois tu t'y connais en cul de bébé. 'Il faut voir le bon côté des choses, quand j'aurais froid je pourrais toujours entourer de toute ma peau flasque. C'est comme un plaid tout le temps sur moi.' Tu accompagnes ces mots d'un haussement d'épaule et d'un air presque sérieux. Par contre impossible de rester sérieuse face à Dylan et ses grands airs quand il se met à se décrire avec toute la modestie qui le caractérise. Tu pouffes alors qu'il compare son corps de crevette à un corps d’Apollon tout en bombant le torse. 'Mais qu'est-ce que... MAIS cache moi ces seins que je ne saurais voir. J'ai pas envie de faire des cauchemars' lances-tu d'un air choqué en te cachant les yeux d'une main. Il continue de négocier avec toi, mais, quel sale gosse. T'es bien trop sobre pour le supporter en tête à tête, mais tu ne peux t'empêcher de rire. 'Toi? L'homme?' Demandes-tu en grimaçant. 'Personne n'a jamais eu confirmation de ce gros mensonge.'
Quand les boissons arrivent, tu tapes joyeusement tes mains avant de te saisir de ton verre. Tu n'attends pas pour en prendre une gorgée. Une gorgée de bonheur, même si tu avoues que ce n'est pas vraiment ta boisson préférée, n'étant pas une grande fan de la menthe en général, mais c'est buvable. Un sourire s'étire sur ton visage après avoir avalé et dégusté cette première gorgée. Tu arques un sourcil à la remarque de Dylan sans rien n'ajouter. Tu veilleras à ce qu'il ne retourne pas le bar, mais tu es bien curieuse de voir combien de verres il pourra tenir avant de commencer à te dire qu'il t'aime et que tu es la meilleure amie au monde. Cette pensée te tire un rire. 'Tu me briiiiiises le cœur' dis-tu en levant grossièrement les yeux au ciel et mimant une moue boudeuse. Tu observes Dylan se mettre à jouer avec son verre et soudainement tes sourcils se froncent. Tu l'avais donc senti, il y a quelque chose et tu as touché ce fameux quelque chose du bout de tes doigts. Bordel, tu es décidément vraiment forte, qu'on t'applaudisse. La nouvelle tombe enfin, O'Brien est casé. Tu ne sais pas trop comment le prendre sur le coup, toi toujours heureuse de voir un de tes potes en couple tu pourrais clairement être très excitée pour lui, mais le 'déjà un petit moment' te tire une moue. Néanmoins tu décides de le laisser terminer et de sagement reprendre une gorgée pendant son speech... mais ce fut une mauvaise idée parce que tu manque de t'étouffer. Tu te mets à tousser à plusieurs reprises le temps de te remettre de tes émotions, ça te tire même une petite larmichette. 'Attends' tu arrives à lâcher entre deux toux. 'Wooo, j'ai vu quelques mois de ma vie défiler sous mes yeux là, bordel' Tu te remets finalement de cette mauvaise passe et prends une grande respiration avant de prendre une nouvelle gorgée juste pour que tout se remette en place. 'Qu'il aime partager ?' Répètes-tu en explosant de rire. Il n'y a rien de drôle là dedans sauf le fait qu'il utilise le 'il'. C'est con à expliquer, mais ça te fait rire, sûrement l'effet de la blague qu'il vient de te faire. 'Tu me prends vraiment pour une nouille, je suis vexée. outrée. choquée Dylan.' Les yeux rivés sur Dylan, tu calmes ton rire pour poser un regard en biais pouvant lui laisser comprendre que tu n'es pas si crédule qu'il pense. T'as jamais imaginé Dylan avec un garçon, même si tu n'as rien contre cette idée il est juste... non tu serais au courant. C'est trop gros. S'il compte te faire croire ça il va devoir ramer. 'Espèce de sale mytho, t'es nul de me faire croire ça. Pour la peine, tu paieras la deuxième tournée.'

dylan & kaya
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: alcohol softens the truth. (kaya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
alcohol softens the truth. (kaya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Marono Kaya
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» R-Truth Vs Kane
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park-