AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the icing on the cake (matthew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

gagnant du quizz
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 770 ☆ crédits : chounette ; beerus.

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Sam 3 Mar - 18:54


@matthew daddario & nina dobrev

the icing on the cake     


Elle ne connaissait pas très bien Matthew cependant, la bulgare se doutait qu'il n'était pas aussi... exaspérant avec tout le monde. Après tout, si la plupart des personnes l'appréciait, ça ne devait pas être pour rien. Seulement il avait le don de l'énerver à un point qu'elle ne pouvait imaginer. D'ailleurs il le prouvait actuellement avec ses remarques loin d'être agréables à entendre. Pas qu'elle ne l'ait pas mérité de toute façon. "Quoique tu dises, tu n'arriveras pas à me blesser..." rétorqua t'elle, en essayant de garder le sourire. Nope, il n'allait certainement pas réussir à l'atteindre, ni à la remettre en question sur ses talents de séductrice ! Jusqu'à maintenant, Nina n'avait pas douté. Et si elle était encore célibataire, ce n'était pas parce qu'elle ne plaisait pas... plutôt parce que les prétentdants eux, ne lui plaisaient pas. "Haha, ce que tu es drôle" répondit-elle en secouant la tête. Est-ce que c'était vraiment une qualité qu'il avait, 'dans la vraie vie' ? L'actrice n'en savait rien puisque chaque fois qu'ils se rencontraient tous les deux, c'était dans des circonstances improbables et ils passaient plus de temps à se crêper le chignon que parler ou blaguer. Etre naturel. "Qui te dit que ce ne sont pas eux qui m'ont brisé le coeur ? Je ne suis pas une garce, comme tu sembles le penser..." dit-elle le plus sérieusement du monde. Mais ce n'était pas un sujet qu'elle rêvait d'aborder avec le Daddario. "Laisse tomber" lâcha t'elle en soupirant, bien décidée à ne pas se plaindre et passer tout de suite à autre chose. L'empoisonner semblait une solution très tentante à l'heure actuelle, ce qu'elle ne se gêna pas pour lui dire. Avait-elle déjà tué quelqu'un ? Evidemment que non. "Tu me crois assez bête pour te le dire ? Si j'avais tué quelqu'un, je ne m'en vanterais pas" La prison n'était vraiment pas pour elle, merci bien (a). Même si la tenue orange pourrait lui aller très bien, soyons clairs. "Tu dirais oui si je t'invitais à sortir ?!" demanda t'elle, surprise par ce choix d'option. "Je pensais que j'étais juste 'banale'" répéta t'elle en utilisant ses mains pour mimer les guillements du dernier mot. C'était ses paroles après tout, il devait les assumer maintenant... ou avouer qu'il avait menti, tout simplement. Bien sur, elle n'avait pas insisté sur la partie 'tomber sous le charme' parce que dans le fond, c'était ce qui l'effrayait si jamais leur relation chien/chat venait à changer. Levant la tête pour lui proposer qu'ils commandent, elle fut de nouveau déconcertée lorsqu'il décida réellement de rester et dîner avec elle. "Aussi étonnant soit-il, prête oui" dit-elle en fronçant les sourcils, comme si elle n'était pas sure de sa réponse. Le serveur arriva rapidement et ils purent choisir leur repas sans trop de mal. On leur offrit un apéritif en attendant et une fois son verre en main, Nina le tendit à Matt pour trinquer. "On fait une trêve pour quelques heures ?" Lever le drapeau blanc paraissait être une bonne idée, encore fallait-il qu'ils sachent s'y tenir.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2056 ☆ crédits : .Ilyria

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Ven 9 Mar - 14:47

⊹ THE ICING ON THE CAKE    ⊹
oh, not you! but you follow me or what ? i am really cursed. with nina dobrev.

C’était tout de même une drôle de soirée qui se déroulait actuellement, lui qui était venu pour un soi disant rendez-vous, il se trouvait désormais à discuter avec Nina. Bien que le terme discuter était large, s’envoyer des piques serait plutôt correcte mais ils avaient toujours marché comme ça. Il ne se souvenait pas pourquoi ça avait commencé et si un jour, ils allaient pouvoir parler tranquillement. Ce serait sans doute étrange et tellement pas eux. Parce qu’à force, Matthew avait appris à bien aimer ses remarques, cela l’amusait. Cela avait le mérite de rendre sa compagnie moins ennuyeuse dirait-il, ne voulant guère avouer que malgré tout il s’était habitué à elle. « Tu es sûr de ça ? Je peux être très méchant quand je veux. » Ce qui n’arrivait pas souvent. Matt n’était pas quelqu’un qui aimait faire souffrir les autres, certes il adorait être ennuyant mais guère blessant. Un sourire naquit sur ses lèvres et il fit semblant d’être flatté par ce compliment. Du moins, il le prendrait comme tel. « Je sais, je sais. Je songe même à arrêter ma carrière d’acteur pour me lancer dans la comédie. » Ce n’était clairement pas dans ses projets, lui son humour personne ne le comprenait. Il n’y avait que lui que ça amusait, c’était assez triste, il devait le reconnaître. (a) « Ah mais je n’ai jamais dis que tu en étais une… Loin de moi, cette idée. » Toujours tourner le sérieux vers l’ironique. Matt avait esquivé sa question, après tout il était bien placé pour savoir que les relations n’étaient jamais faciles alors c’était logique qu’elle avait du avoir le cœur brisé au moins une fois dans sa vie. Et personnellement, il n’avait guère envie de le savoir, il n’avait franchement pas envie de la voir déprimée. De quoi bien plombé la soirée et il serait obligé de lui payer un verre parce que monsieur culpabiliserait. « On ne sait jamais, tu peux être encore plus louche que je ne le pense et vouloir t’en vanter juste pour m’effrayer. Même si tu es aussi effrayante qu’un papillon. » Il était assez fier de sa comparaison venue de nulle part. Il faut croire que la présence de la brune l’inspirait. « Je ne me suis jamais vraiment posé la question mais oui pourquoi pas, ça ne pourrait pas être aussi pire que de se voir poser un lapin. » Un rire s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle reprit ses paroles. Oui, il avait bien dis ça mais hors de question qu’il nie « Il faut parfois ne pas se montrer trop gourmand et se contenter de ce qu’on peut avoir. Mais fais attention, je vais vraiment finir par croire que tu vas m’inviter à sortir… » dit-il avec un petit sourire. Il avait beau avoir l’air amusé, il se dit que si jamais la question franchissait ses lèvres, il resterait comme un idiot, sans réponse. Une soirée en tête à tête, ce n’était guère comme ça qu’il avait planifié les choses mais qui sait, peut-être que sa compagnie ne serait pas aussi douloureuse qu’il ne le pensait. « Ça me semble être une bonne idée. Autant faire en sorte que ça se passe bien et qu’on se mette à regretter nos poseurs de lapin. » dit-il en prenant son verre afin de sceller leur accord en trinquant.

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

gagnant du quizz
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 770 ☆ crédits : chounette ; beerus.

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Lun 19 Mar - 17:04


@matthew daddario & nina dobrev

the icing on the cake     


En l'entendant dire qu'il pouvait être méchant quand il le voulait, la belle haussa un sourcil, presque étonnée. "Oh alors monsieur n'est pas parfait, c'est une surprise !"  Pas qu'il ait eu l'égo assez gros pour l'admettre mais la manière dont il se comportait avec elle actuellement pouvait laisser croire que c'est ce qu'il pensait. Personne n'était parfait de toute façon - et heureusement. Et Matthew encore moins. Il était même carrément chiant à ses yeux si on était honnêtes. Malgré tout, la manière qu'ils avaient de toujours être à la tête l'un de l'autre l'amusait fortement. Elle n'allait sans doute pas le crier sur tous les toits mais oui, avec le Daddario, la belle ne s'ennuyait jamais. Chose qu'elle appréciait particulièrement. "Tu devrais commencer par jouer les clowns pour les enfants le week-end avant, c'est plus prudent"  répondit-elle avec un sourire, fière de sa bêtise. Elle savait qu'il plaisantait mais ce n'était pas une raison pour ne pas entrer dans son jeu - une nouvelle fois. "Hm, mouais.."  Nina n'était pas du tout certaine de ça mais pourquoi est-ce que son avis l'intéressait soudainement ? "De toute façon je me fiche de ce que tu penses"  ajouta t'elle en haussant les épaules, comme pour se rassurer elle-même. Décidément, ces deux là étaient irrattrapables. Des cas désespérés. Elle n'osait même pas imaginer si un jour, les deux acteurs étaient amenés à travailler ensemble. Ca pouvait arriver, elle n'était à l'abri de rien. Seraient-ils assez professionnels pour parvenir à s'entendre, l'espace de quelques semaines ? Cette soirée allait peut-être lui donner la réponse. En attendant, il se demandait quand même si elle n'avait pas tué quelqu'un et précisément ses ex. "Et pour que tu me vendes aux flics ? Pas question"  dit-elle en secouant la tête, bien que sa supposition n'était pas idiote. "Il faut se méfier de l'eau qui dort, à ce qu'on dit"  Il est vrai qu'à la voir comme ça, Nina n'avait rien de très effrayant mais qui sait ? Elle avait peut-être plusieurs personnalités. "Peut-être que si on sort vivants de ce restaurant, j'aurais envie de le faire"  lâcha t'elle sans réfléchir. Sa franchise lui coûtait parfois beaucoup seulement, elle ne pouvait s'en empêcher. Jusqu'à maintenant et comme lui, la bulgare n'avait jamais laissé cette possibilité franchir son esprit... est-ce que c'était la solution à leur relation aussi dysfonctionnelle ? Mais la question était plutôt de savoir si la brunette avait vraiment envie que ça change. "Personnellement moi, je l'ai déjà oublié. Et surtout, IL peut m'oublier" pouffa t'elle en attrapant sa coupe pour l'entrechoquer avec le verre de Matt. "Bon et à part nos vies sentimentales apparemment aussi désastreuses l'une que l'autre, ça se passe comment le reste ? Tu joues toujours dans cette série ? Shadowhunters ?" Autant trouver un sujet de conversation, ils avaient bien une heure à tuer avant la fin du repas.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior


Dernière édition par Nina Dobrev le Lun 26 Mar - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2056 ☆ crédits : .Ilyria

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Lun 26 Mar - 14:31

⊹ THE ICING ON THE CAKE    ⊹
oh, not you! but you follow me or what ? i am really cursed. with nina dobrev.

Bon, Matthew était rarement méchant, il était plus le mec un peu à l’ouest, limite il ne voyait rien de ce qui pouvait bien se passer autour de lui. S’il ouvrait un peu plus les yeux, peut-être verrait-il des détails qui pourraient très certainement l’intéresser. Sauf si son cerveau ne captait pas non plus, ce qui était fort probable. Matt vivait un peu dans son monde mais c’était comme ça qu’on l’aimait bien, après tout. « J’ignorais que tu pensais que j’étais parfait. Mais merci, c’est vraiment adorable de ta part, ça me touche beaucoup ! » dit-il en ricanant. La perfection n’existait pas mais il ne pouvait s’empêcher de penser que si celle-ci le pouvait, et bien il correspondrait parfaitement à ses critères. Il n’était pas narcissique, non juste réaliste. Dommage que très peu de personnes ne s’en rendaient compte. « Je ne suis pas sûr que le costume m’irait, ça me rendrait moins sexy. Puis, les enfants ont cette tendance à être plus honnêtes que les adultes, je risquerais de me faire lyncher par eux.. » Ça, c’était quelque chose qu’il admirait chez les plus jeunes. Ils disaient la vérité qu’elle fasse mal ou non. Dans cet acte guère méchante, on pouvait y voir toute l’innocence qu’ils avaient à leur âge. Dommage qu’en grandissait, on devenait légèrement hypocrite à garder ce qu’on voulait dire tout haut. Dans le pire des cas, il pourrait toujours s’exercer devant son fils. Quoi que connaissant Crapaud, il serait capable de lui lancer son déjeuner au visage. Il avait franchement hérité du caractère de sa mère, pas du sien. « Et pour une fois, tu as bien raison. Si on devait vivre en pensant aux autres, on ne serait pas nous-mêmes. » dit-il en secouant la tête. Qu’importe ce qu’on fasse, il y aurait toujours une personne pour critiquer les agissements de chacun. Même quand ce quelqu’un annonçait avoir tué un autre humain. A la regarder, il se demanda si elle était vraiment capable de le faire mais après tout, on était à l’abri de rien, désormais. « Comme si c’était mon genre. » Il roula des yeux avant d’ajouter. « Mais promis, si tu te fais arrêter, je viendrais t’apporter quelques oranges en prison. » Il rit doucement, peut-être avait-elle raison. Il fallait toujours se méfier des autres. Toute personne était capable du pire. Peut-être même lui, qui sait. Néanmoins, ses yeux s’écarquillèrent en l’écouter parler. « Et bien, il n’y a plus qu’à espérer que ce soit le cas. » Matthew hocha la tête, il était bien d’accord avec elle. Son rendez-vous pouvait lui aussi l’oublier, elle avait raté l’occasion de passer une bonne soirée. Dommage pour elle. « Ils ne savent pas ce qu’ils manquent ! » Il trinqua avec la brune et but ensuite une gorgée. « Oui, je suis toujours dedans, on attend de voir si on va avoir la chance d’avoir une quatrième saison ou pas… Et toi, tu es toujours dans… » Matt se mordilla la lèvre, il ne se renseignait guère sur l’activité des autres pour être franc. « T’as des projets ? » Autant changer de sujet, l’air de rien.  

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

gagnant du quizz
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 770 ☆ crédits : chounette ; beerus.

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Sam 7 Avr - 19:57


@matthew daddario & nina dobrev

the icing on the cake     


Le fait que Matthew et Nina réussissaient à communiquer sans en venir aux cris et insultes étaient déjà une belle victoire. Ils étaient dans un endroit public, un peu comme à chaque fois que la bulgare tombait sur l'acteur, mais si vraiment il l'embêtait, elle ne se gênerait pas pour lui dire. "Ce n'est pas ce que je crois, juste ce que tout le monde semble penser" dit-elle en haussant les épaules, pas plus affectée que ça. "Mais visiblement, avec eux, tu es plus agréable" Ok, Nina n'était pas en reste - elle était même sûrement pire - mais elle ne pouvait s'empêcher d'être comme ça avec lui, de le chercher, d'être piquante. Il la rendait folle, voilà tout. Le Daddario drôle ? Ce n'était sans doute pas le premier mot qui lui venait à l'esprit quand on parlait de lui ; raison pour laquelle elle se moqua en lui conseillant de ne pas abandonner sa carrière d'acteur pour celle de comique. "Tu ne peux pas t'empêcher de t'auto-envoyer des compliments, c'est fou !" répondit-elle en riant face aux propos du brun. Sexy, puis quoi encore. "La vérité sort de la bouche des enfants, c'est vrai. Ils ne devraient pas avoir de mal à remarquer que faire rire les gens, c'est définitivement pas ton truc" ajouta t'elle de manière désinvolte. Et après, elle viendra se plaindre qu'il n'est pas gentil avec elle, oui oui. C'était presque l'hôpital qui se foutait de la charité. Il semblait impossible à ces deux là de passer cinq minutes sans s'envoyer des vacheries à la figure. "Est-ce que j'ai bien entendu ? Tu es d'accord avec moi ?" le taquina t'elle, cette fois un peu moins sérieusement. Mais en même temps, il y avait de quoi être étonné, ça relevait presque du miracle ! "Je n'en sais rien.. il faut dire qu'on ne se connait pas beaucoup tous les deux" commença t'elle en le regardant, comme si cette simple action lui permettrait d'en découvrir plus sur lui. Est-ce que c'était une invitation à apprendre à se connaitre plus ? Peut-être. "Malgré que je te croise plus de fois que je ne vois ma propre mère" plaisanta t'elle en riant légèrement. Le pire dans tout ça, c'est que c'était vrai. Leurs rencontres hasardeuses arrivaient presque plus souvent que ses visites au Canada dans sa famille. "Pour te moquer de moi sans doute" dit-elle en secouant la tête à sa promesse de lui apporter des oranges. Par gentillesse lui semblait impensable. Surprise de ses prochaines paroles, elle beugua quelques instants sur son visage avant de reprendre, cette fois pleine de rancoeur pour son rendez-vous du soir. Décidée à faire en sorte que ce diner se passe quand même bien, Nina s'intéressa au new-yorkais et ce qui occupait sa vie en ce moment. Elle ne put qu'hausser un sourcil avant d'éclater de rire à son manque d'information sur la brunette. Pas qu'elle s'attendait à autre chose de toute façon. "J'ai laissé de côté les séries il y a trois ans pour essayer autre chose et j'ai tourné pas mal de films depuis" expliqua t'elle rapidement. Pas sûre qu'il soit intéressé par tout ça. "En tout cas, j'espère que vous allez être renouvellés, d'après ce que j'ai compris, la série est vraiment appréciée" Elle avait vu quelques épisodes elle-même mais n'ayant pas le temps de suivre de façon assidue, c'était dur de tout comprendre. "Et puis, c'est une belle expérience" Une série qui durait sur plusieurs années évidemment. Nina gardait de très bons souvenirs et ce, même si elle avait finit par dire stop.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2056 ☆ crédits : .Ilyria

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Jeu 12 Avr - 11:18

⊹ THE ICING ON THE CAKE    ⊹
oh, not you! but you follow me or what ? i am really cursed. with nina dobrev.

Il faut croire que les miracles pouvaient exister, qui aurait pu dire que Matthew soit capable d’être dans la même pièce que Nina sans en venir à des piques bien placées ? Pas lui en tout cas et rien que le fait de rester calme en sa présence, était une victoire pour le trentenaire. Il mériterait amplement un tonnerre d’applaudissement pour cela. Dommage qu’il soit le seul à applaudir mentalement. « Ceux qui pensent ça sont des personnes, qui je suis sûr, ne me connaisse même pas en réalité. C’est facile de paraître adorable… » Un sourire, un mot gentil, et voilà tout le monde était content. « Mais je suis agréable avec toi non ? Tu préfères que je joue à l’hypocrite en te disant à quel point, tu es merveilleuse et autres divers compliments ? » dit-il avec un sourire, battant des cils exagérément. C’était bien le genre d’attitude qu’il ne supportait pas et pourtant, dans ce métier, il y en avait beaucoup. Certains faisaient le gentil devant toi pour finalement te critiquer par derrière. Matthew l’avait bien constaté, c’était sans doute pour cela qu’il ne se mélangeait guère à chaque cérémonie où il était convié. « Il faut bien, non ? Personne ne m’en fait alors le meilleur moyen d’être satisfait, c’est de s’auto-complimenter tous les jours. Tu devrais essayer, à force tu finis par croire qu tu as du talent. » Et ainsi cela permettait aussi d’effacer les nombreuses critiques qu’il avait eu au début de sa carrière. Certains téléspectateurs n’avaient guère été très tendres mais au bout d’un moment, les choses s’étaient calmées et Matt ne pouvait qu’en être ravi. « Je n’ai pas dit mon dernier mot, je vais m’entraîner tous les jours. Je peux même avoir un cobaye si je veux. » Son fils. Le pauvre. Il n’a pas fini de pleurer en voyant son père jouer l’humoriste. Le jeune homme balaya de la main sa légère pique. Il savait qu’il n’aurait pas du dire ça, ne jamais être d’accord avec elle, c’était la règle d’or. Rien que pour ça, il mériterait une paire de gifle. « Oh.. Et qu’est ce que tu veux savoir de plus sur moi ? Je t’écoute, poses toutes les questions. » dit-il en se moquant légèrement. De toute façon, ce n’est pas comme si monsieur avait quelque chose à cacher. Enfin peut-être juste un mais il pourrait très bien jouer à la comédie, il était doué pour répondre parfois à côté de la plaque. « Je peux en dire autant de moi. Rien qu’aujourd’hui, j’ai l’impression de t’avoir plus parlé à toi qu’à ma coloc. C’est peu dire. » Il roula des yeux, en effet avec la petite blonde, ils ne faisaient que se croiser. Si bien que Matt se demandait encore s’ils logeaient sous le même toit. « Mais non ! Ou alors juste pour prendre une photo, la tenue orange doit bien aller sur toi. » Le jeune homme lui fit un grand sourire avant qu’ils ne parlent plus sérieusement, c’était bien la première fois qu’ils abordaient leurs divers projets. « Et j’en ai vu aucun, je suis vraiment à côté de la plaque. » Matthew se mit à rire, en effet la télévision et lui, ça faisait clairement mille. Le seul moment où il se posait dans son canapé pour la regarder, c’était pour sa série et ainsi discuter avec les téléspectateurs en direct. « Les débuts ont été pas mal difficiles, vu que la plupart d’entre nous étaient des inconnus, ça n’a pas vraiment plus. Mais on a trouvé notre public et c’est tous ce qui compte. Cela dura le temps qu’il faut, tant que les écrivains renouvellent leurs idées, je continuerais l’aventure. » Surtout qu’i était attaché à son personnage ainsi qu’au cast qu’il considérait comme une deuxième famille.  

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

gagnant du quizz
avatar
Nina Dobrev


-
☆ in hollywood since : 22/09/2017
☆ interviews : 770 ☆ crédits : chounette ; beerus.

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Ven 4 Mai - 22:35


@matthew daddario & nina dobrev

the icing on the cake     


Préférait-elle que Matthew lui mente et la joue hypocrite avec elle avec des jolies mots ? Non, pas vraiment. Elle n'était elle-même pas toujours tendre avec lui... c'était même le moins qu'on puisse dire. L'honnêteté était une chose importante et Nina manqué à ce principe à quelques reprises au cours des dernières années, chose dont elle n'était pas fière. "J'imagine que non..." répondit-elle, perplexe. Oui, il la rendait perplexe alors que jusqu'à maintenant, la seule émotion qu'il suscitait chez elle était l'énervement. Autant dire qu'on faisait des progrès là. "Personne ne t'en fait ?" demanda t'elle en haussant un sourcil, étonnée. N'avait-il pas des amis assez gentil pour lui glisser un compliment de temps à autre ? Ca lui paraissait invraisemblable. Elle ne le connaissait pas vraiment et en parlant avec lui, la bulgare se rendait compte qu'elle ne le connaissait en fait pas du tout. Voulait-elle y remédier ? Peut-être bien... c'était ce qu'elle était en train de faire après tout avec ses questions. "Alors là, je le plains vraiment de tout mon coeur" dit-elle en portant une main à sa poitrine pour appuyer ses paroles. Matthew en clown, c'était quelque chose qu'elle paierait pour voir ! "Je ne sais pas... les trucs qu'on demande généralement comme d'où tu viens ou si tu as des frères et soeurs" lâcha t'elle en haussant les épaules. Elle aurait très bien pu taper son nom sur google et avoir ses informations mais ce n'était pas du tout son genre. "C'est inquiétant" affirma t'elle avec un hochement de tête. S'il avait une colocataire et qu'il ne la voyait jamais, à quoi bon vivre avec quelqu'un ? C'était bizarre. D'un côté, Nina était ravie de partager sa maison uniquement avec Maverick, sa chienne. De toute manière, c'était mieux comme ça. L'actrice avait tendance à trop aimer le changement, il fallait la supporter. Hier encore, elle s'amusait à déplacer les meubles de son salon. Juste pour le plaisir de se sentir dans un nouvel endroit. "Cette fois, je le prends pour un compliment" sourit-elle à sa remarque sur la tenue des prisonniers. "Ce genre de couleur ne va pas à tout le monde" Et elle doutait paraître jolie là-dedans mais non, elle n'allait pas refuser le compliment, qu'il le veuille ou non."Je n'ai pas non plus le temps de voir tous les films que j'aimerais" Ils n'étaient pas amis en plus alors elle n'allait pas le forcer à regarder la télévision pour elle. "Je crois qu'on passe tous par là" admit-elle, réfléchissant aux débuts de Vampire Diaries. Ian avait eu un rôle dans Lost mais tous les autres étaient inconnus au bataillon. "C'est vrai.. il faut profiter, ça peut aller très vite dans ce métier" Retomber dans l'anonymat du jour au lendemain par exemple. En plus de la difficulté à voir son ex tous les jours malgré leur professionnalisme, c'était l'envie de tenter autre chose qui avait poussé Nina à lâcher le rôle d'Elena, Katherine et tous ses autres doubles. "Ooooh enfin, voilà les plats !" s'exclama t'elle en voyant le serveur arrivé avec leurs deux repas.

AVENGEDINCHAINS

_________________
NOW, i'm a warrior
Revenir en haut Aller en bas

☆ fantastic animator
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2056 ☆ crédits : .Ilyria

MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   Ven 11 Mai - 15:49

⊹ THE ICING ON THE CAKE    ⊹
oh, not you! but you follow me or what ? i am really cursed. with nina dobrev.

Matthew avait beau avoir pas mal de défauts, celui d’être hypocrite n’en faisait guère partie. Il préférait dire les choses qu’il pensait, bien entendu lorsque c’était quelque chose de négatif, il essayait tout de même d’y mettre les manières. Son but n’était pas de blesser la personne en face de lui, du moins cela dépendait de l’individu en question, bien entendu. « Après, je dois reconnaître que lorsqu’on n’arrête de s’envoyer des piques, tu peux être agréable. On va dire qu’on ne s’ennuie guère en ta compagnie. » dit-il en pouffant doucement de rire. Les compliments, c’était toujours délicat d’en recevoir. « J’ai mon entourage qui m’en fait régulièrement ainsi que mes fans mais je ne sais pas… tu ne peux pas savoir s’ils font ça parce qu’ils le pensent vraiment ou juste par amitié. Bien qu’en temps qu’ami, je préférais qu’on me dise la vérité si je suis nul au lieu de me mentir. » Chacun avait son point de vue sur la question, certes c’était toujours plaisant d’entendre un compliment. Cela rassurait l’orgueil et flattait le jeune brun mais il y avait une part de lui qui doutait de la sincérité de chacun. Il avait une préférence pour les gestes plutôt que les mots. C’était son mode de fonctionnement et il n’allait sans doute pas le changer maintenant qu’il était un trentenaire. « Mais non ! Je suis sûr qu’il serait fier de moi, c’est mon meilleur public. » Mais en même temps, il n’avait pas grand-chose à faire pour faire rire le bonhomme. A cet âge, on s’amusait de tout et un simple mouvement de main pouvait déclencher un éclat de rire de sa part. « Et bien, je viens de New-York où j’ai suivi des études de commerce avant de songer à faire carrière comme acteur. J’ai deux sœurs, une petite qui vit toujours à New-York et une grande, Alex. Qui est actrice aussi, tu la connais peut-être ? » Qui sait, peut-être qu’elles s’étaient déjà rencontrées quelque part, Alex commençait à se faire un nom dans le métier et il ne pouvait qu’être fier d’elle. Il se mit à rire lorsqu’elle annonça que c’était inquiétant de ne pas voir sa colocataire. C’était les inconvénients d’avoir deux plannings chargés. « Je m’en doute oui et j’espère que je peux compter sur toi pour avoir une photo si jamais tu décides d’en porter. » Matt regardait très peu la télévision, préférant la nature plutôt que de fixer un écran. Certes, il lui arrivait de se faire un plateau télé lors des épisodes de sa série mais sinon, il évitait. « Surtout que je suis presque certain que ceux qui nous critiquaient au début, ne tarissent pas d’éloges maintenant. » dit-il en roulant des yeux. Les gens pouvaient être de vraies girouettes. « Autant en profiter au maximum et ne rien regretter. Si un rôle nous plait alors autant foncer, de toute façon, on sait que ça ne plaira pas à tous. » Il y aurait toujours des râleurs qui se plaignaient de tout et de rien dans ce monde. (a) « Ah ça tombe bien, je commençais à avoir faim. » dit-il avec un sourire alors que le serveur déposait les deux assiettes devant eux. « Et bien, bon appétit. Ça sent drôlement bon ! »

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the icing on the cake (matthew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the icing on the cake (matthew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: CENTRAL L.A. :: Echo Park-