AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
avatar
Nick Grimshaw



☆ in hollywood since : 14/07/2017
☆ interviews : 406 ☆ crédits : FAUSTINE (avatar).

MessageSujet: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Jeu 20 Juil - 17:03


marauders

Dance with the devil, don't be shy
Nothing's gonna stop us, we can't die


Tu te balade dans les couloirs, un sourire accroché à tes lèvres, tu te balade un peu comme si les couloirs t'appartenaient et t'hésites pas vraiment à le rappeler, tu fais claquer ton nom comme un trophée, maintenant que Bellatrix et Narcissa sont parties, il n'y a plus d'ombre à faire sur tout ce qu'il y a de cool dans votre sang, il n'y a plus que toi pour prouver à quel point être Black est être dans le vent. Du moins jusqu'à ce que tu te rappelles de Regulus et de son regard froid à l'autre bout du couloir, en général c'est dans ces moments là où tu fuis pour retrouver James, Peter et Remus. Mais aujourd'hui les deux premiers sont introuvables et tu te rappelles vaguement avoir vu Remus traîner dans le parc. En quelques minutes tu te retrouves à l'extérieur, sourit un peu pour toi en voyant le garçon, t'oublies toujours à quel point il est penché dans ses bouquins sans arrêt, toi tu t'en fiches, tu fais tout au talent. Chez toi c'est inné. Et tu viens t'installer aux côtés de ton loup-garou préféré en prenant appui sur l'arbre contre lequel il est et tu étires tes jambes devant toi en te retenant de soupirer un peu trop fort pour montrer que tu t’ennuie. "Hey Lunard, tu veux pas me caresser les cheveux le temps que je m'endorme?" Tu demandes, l'air un peu arrogant collé à ton visage alors que tu t'enveloppes un peu plus dans ton cuir, tu te dis qu'en voyant l'air de Remus qu'il ne va sans doute pas le faire et tu préfères t'allumer une cigarette. Chut, c'est interdit, c'est moldu, mais oups, t'es Sirius fucking Black alors t'en as vraiment rien à faire de tout ça. Et c'est à peu près à ce moment où tu vois Rusard au loin, traîné avec Servilus. Tout de suite alerte -sous ta forme d'animagus tu aurais eu les oreilles et la queue dressés d'un coup- tu te redresse de ton arbre pour jeter un coup d'oeil vers ton acolyte en lui donnant un léger coup de coude. Tu sais que des quatre il est le moins adepte de la traumatisme en public mais c'est pas de ta faute, tu dois avoir un brin de cruauté au fond de toi finalement. "On va rigoler." Tu assures avant de reprendre ta pose nonchalante contre l'arbre derrière toi, tu finis par lancer, la voix bien portante vers les deux là bas. "Vous faites un trafic de shampooing? Il serait temps là, vos cheveux dégoulinent les gars." Tu lances en secouant un peu ta tête, l'air dépité par les deux là. Enfin, c'est le moment que choisit aussi Lily pour faire son apparition à tes côtés, limite elle se matérialise et tu sursautes presque avant de la regarder. "Lils." Tu marmonnes mais tu te rappelles que c'est pas toi qui te plies en quatre pour elle, que c'est James, que toi tu te tais juste et tu observes la tornade rousse sans pouvoir faire grand chose. Lily jolie, comme tu l'appelles parfois, quand il n'y a que vous deux et qu'elle est obligé de te supporter pendant les cours de défense contre les forces du mal. "Evans et Remus dehors en même temps, est ce qu'il y a une grève à Poudlard et personne ne me l'a dit?" Tu demandes en l'observant un peu avant de faire la moue vers Remus.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Jeu 20 Juil - 17:39

the world isn't split into good people and deatheaters
maraudeurs

Tu erres dans les couloirs sans savoir réellement où aller. Tu n’as aucun cours et tu n’as déjà qu’une envie, c’est te réfugier dans ton lit pour faire passer cette nouvelle journée, si tu pouvais toutes les passer et partir d’ici, ce serait l’idéal. Tu détestes cet endroit, tu détestes les élèves qui y sont surtout. Chaque jour, tu passes ton temps à attendre le prochain jusqu’au jour libérateur où tu as réellement terminé cette école. Tu adores la magie, tu adores vraiment ça bien que ton père n’approuve aucunement toute cette histoire de magie. Tu ne comprends pas vraiment toi, puisque ta mère étant une sorcière, il devrait savoir ce que c’est et ne pas le rejeter de la sorte mais tu es forcé d’accepter, d’accepter ses coups qu’il t’a porté toute ton enfance, d’accepter le fait que ta mère n’en avait que faire de tout ça et aujourd’hui, ce qui te fait un peu oublier ton enfance misérable, c’est la magie. La magie et Lily.
Quand Argus vient près de toi, tu ne dis rien. Tu es l’unique personne avec qui il arrive à être un minimum agréable et même si tu préférerais rester seul, tu ne peux pas te résoudre à la congédier. Alors tu te retrouves à l’écouter te parler de choses et d’autres mais tu n’écoutes qu’à moitié. Ce que tu entends parfaitement en revanche, c’est la remarque de Sirius dans votre dos. « Vous faites un trafic de shampoing ? Il serait temps là, vos cheveux dégoulinent les gars. » Tu vois Argus se retourner et toi, tu lui tires sur la manche pour le retenir, tu n’as pas envie d’avoir encore des ennuis, tu es fatigué de tout ça et si tu peux éviter un autre acharnement pour la journée, tu ne vas pas te gêner. « Argus. Ne dis rien. » Tu demandes à l’apprenti concierge en tirant un peu plus sur sa manche. Parce que s’il va se battre, tu vas devoir y aller aussi, le jeune homme n’ayant aucun pouvoir magique. Il te résiste et toi, ça t’oblige à te retourner. Et d’un coup tu la vois, Lily. Et tu commences à te perdre en la contemplant. Tu lâches la manche de ton camarade et ne dit plus un mot, elle est tellement jolie et elle te manque tellement que c’est difficile de supporter de la voir avec des goujats pareils. Mais tu n’as pas le choix, et comme le regard de Sirius se fait mauvais sur toi, tu baisses les yeux vers tes pieds et t’empêche de partir en courant parce que ce serait encore plus ridicule.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas

even if they judge, fuck it all
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 1569 ☆ crédits : .cosmic light

MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Jeu 20 Juil - 18:09


marauders

Dance with the devil, don't be shy
the world isn't split into good people and deatheater.


Il faisait beau, le soleil était présent et Remus n’avait guère le cœur à étudier à l’intérieur. De toute manière, le dortoir était bien trop bruyant pour qu’il puisse se concentrer correctement. Du coup, armé de son sac de cours bien chargé, il décida d’aller prendre l’air et il alla s’installer sous l’arbre, à l’abri des rayons du soleil. Il ne manquerait plus qu’il prenne des coups de soleil. Il imaginait parfaitement la réaction de ses amis s’il revenait avec la tête couleurs écrevisse. Il pouvait déjà entendre leurs rires. Secouant la tête, il ouvrit son sac afin d’y prendre un épais livre. Le professeur de métamorphose leur avait demandé de faire trois rouleaux de parchemins pour la semaine prochaine. Certes, il s’y prenait à l’avance mais au moins il allait pouvoir s’y concentrer. Tandis qu’il prenait des notes, il ne vit pas l’un de ses meilleurs amis arriver près de lui et il ne redressa même pas la tête lorsque celui-ci lui parla. Décidément, Sirius commençait à prendre les habitudes d’un chien à vouloir qu’on lui caresse la tête. Si ça continuait, ils allaient devoir lui mettre une laisse et l’emmener aux toilettes à force. Mais il ne put que sourire en connaissait la raison de cette transformation. Sourire tout en se sentant un brin coupable.

Pour le moment, il avait la paix, la pleine lune était dans seulement quelques semaines. Il pouvait ainsi soufflé et il ne pouvait que remercier le directeur pour l’avoir accepté malgré sa condition. Il avait voulu se faire le plus discret possible. Mais ça, c’était avant de devenir l’un des membres des Maraudeurs. Ils attiraient plus d’ennuis que n’importe qui au château. D’ailleurs, il ne put que soupirer lorsque l’autre garçon repéra un Serpentard bien connu. Il faut croire que son devoir allait sûrement devoir attendre encore un peu. Severus Rogue. L’Homme aux cheveux gras qui avait le nez collé toujours au sol. En compagne de Rusard. Cracmol. Mais s’il était là, c’était sûrement parce qu’il avait une bonne raison. Peut-être qu’il allait devenir comme Hagrid, un garde chasse mais vu sa corpulence, il ne le voyait guère s’occuper des bêtes sauvages dans la Foret Interdite. Il risquerait de se faire dévorer et Remus n’avait aucune envie de le manger. Il n’avait jamais compris ce qu’il venait faire ici. Remus allait sûrement devoir calmer les ardeurs de son ami, par chance il n’y avait pas James. Au moins, il n’aurait qu’un enfant à s’occuper aujourd’hui. Mais par chance, une tête rousse fit son apparition. Un sourire naquit sur ses lèvres. « Bonjour Lily. » Il salua la jeune demoiselle d’un signe de tête avant que son regard ne se pose sur le jeune Black. « Oh je suis sûr que s’il y avait grève à Poudlard, tu serais le premier au courant. » dit-il en le regardant droit dans les yeux.
AVENGEDINCHAINS

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Jeu 20 Juil - 22:04

the world isn't split into good people and deatheaters.
••••

« Je ne comprends toujours pas comment tu parviens à retenir toutes les priorités de ces plantes. » Lily leva les yeux vers son amie et lui adressa un sourire. On lui posait souvent la question et la réponse s'avérait naturelle : la passion.  « C'est une question de goût et de préférence, j'imagine. J'apprécie énormément les potions et il m'a fallu apprendre ce qui touchait de près ou de loin à la botanique.  » Les deux domaines lui semblaient lier, l'un n'allait pas sans l'autre dans son esprit. La nature la fascinait depuis son enfance. C'était d'ailleurs ainsi qu'elle avait découvert sa magie au milieu des fleurs et brindilles d'herbes. Elles discutèrent de cours, des professeurs, du soleil qui brillait haut dans le ciel et des examens. Elles échangèrent quelques rires, mais des voix attirèrent leur attention. Un groupe de quatre garçons se formait à quelques mètres d'elles et ça n'indiquait rien de bon. Elle reconnut sans mal les quatre visages, trois lui étant tout particulièrement familiers. Le quatrième appartenait à Argus Rusard, un cracmol dont la présence était inexplicable à priori dans une école de magie. « Tu veux bien garder mon sac, s'il te plait.  » Mary hocha la tête avec un regard désolé. Beaucoup estimaient que Lily se mêlait des histoires qui ne la regardaient pas... mais en même temps c'était son devoir.

Elle parcourut  à grande enjambée les quelques mètres qui la séparaient des garçons. Elle avait promis de ne plus défendre Severus face aux maraudeurs qui le martyrisaient. S'il avait été un jour son ami le plus cher, elle ne faisait que l'ignorer à présent. Elle éprouvait à son égard un mélange de déception, de regrets et colère. Au contraire, Rusard paraissait innocent, du moins à première vue. Elle n'avait aucun grief contre lui et aucune rumeur douteuse ne lui était parvenue à son propos. « Bonjour Remus. » De tous les maraudeurs, il était la personne qu'elle appréciait le plus. L'absence de James Potter à leurs côtés la laissa perplexe.  Bon ou mauvais signe ? Elle préférait ne pas y songer. Elle tourna légèrement la tête vers Sirius. « A vrai dire, je m'étonne plutôt de te voir sans ton double. A t-il encore écopé d'une heure de retenue ?» Ceci expliquerait tout. Elle savait que Potter et Pettigrow pouvaient arriver à tout moment. Ils manquaient rarement à l'appel ces deux-là. Le premier menait et faisait les blagues, le second gloussait bêtement des farces de ses amis. Soudainement plus sérieuse, elle fronça les sourcils et son regard navigua d'Argus à Sirius et de Remus et Severus. « Bon trêve de plaisanteries... Que se passe t-il ici ? Je suis prête à parier que cette entrevue n'est en rien cordiale et civilisée. » Dit-elle finalement en laissant échapper un soupir.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 11634 ☆ crédits : myself. (c)

MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Jeu 20 Juil - 22:37


the world isn't split into good people and deatheaters


Journée de merde précédée par des journées de merde. Tu méprises tous ces pseudo-sorciers qui courent dans les couloirs en jouant avec leur petit bout de bois et rigolent comme des idiots. Tu méprises tous ces parasites qui te regardes d'un air supérieur. Tu méprises ces gens qui ont toujours l'air de mijoter quelque chose. Tu sais qu'ils préparent un truc, tous autant qu'ils sont et tu vas finir par savoir afin de pouvoir détruite le projet en un tas de petits morceaux que tu te feras un plaisir de jeter au fond de la poubelle. Tous ces jeunes décérébrés. Tu fais ton bout de chemin, passant d'un couloir à un autre avec la plus grande facilité, empruntant les chemins extérieurs les yeux fermés. Tu connais cet endroit par cœur. Chaque personne que tu croises a le droit à son coup d’œil sinistre, au coin, grimace au bec. Tu les méprises au plus haut point et ils te le rendent bien. Il n'y a que Severus qui ne te répugnes pas totalement, tu acceptes de lui adresser la parole sans qu'une pique ne sorte. Etant la seule personne que tu ne méprises pas, c'est à lui que tu parles de tes journées et de ces élèves cons comme les pierres qui te pourrissent la vie, mais que tu prends un malin plaisir à réprimander pour tout et n'importe quoi. Vous faites un trafic de shampoing ? Il serait temps là, vos cheveux dégoulinent les gars. En parlant de "cons comme les pierres", en voici les inventeurs. Tu n'es pas à un débile près, si Sirius te cherche il te trouvera. Tu es sanguin, prêt à te jeter dans l'arène, mais Severus te stoppe. D'un geste vif, tu récupères la manche qu'il ne cessait de te presser. Tu ne lui demandes rien, c'est lui qui se mêle toujours de tes affaires. Sirius et ses amis ne cessent de te chercher la merde, se pensant peut-être plus malin, ce qui n'est guerre le cas, Sirius le prouve tous les jours. J'espère que t'es plus doué avec ta baguette qu'avec les sarcasmes. Clairement le niveau rase le sol. L'arrivée de Lily te calme un peu. Tu ne l'aimes pas, pas plus qu'un autre, elle, Potter et les autres cons forment une bande qui te sort par tous les trous, mais tu sais encore te tenir en présence féminine. Tu laisses ton regard se poser sur Remus le fidèle chien de Severus, puis sur Severus qui t'exaspère à regarder l'autre potiche avec la bouche en cœur, tu vas rendre ton repas. Bon trêve de plaisanteries... Que se passe t-il ici ? Je suis prête à parier que cette entrevue n'est en rien cordiale et civilisée. Tu lèves lascivement les yeux au ciel, quelle magnifique déduction, Remus et Sirius en compagnie de Severus, forcément ce n'est pas une rencontre cordiale et civilisée, quelle plante verte. Tu crois ? Lâches-tu sarcastiquement à Lily.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Nick Grimshaw



☆ in hollywood since : 14/07/2017
☆ interviews : 406 ☆ crédits : FAUSTINE (avatar).

MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Ven 21 Juil - 12:41


marauders

Dance with the devil, don't be shy
Nothing's gonna stop us, we can't die


Tu tires sur ta cigarette en regrettant que Remus ne veuille pas te caresser les cheveux, ça sert toujours à t'endormir, vraiment, et du coup tu boudes un peu en chantonnant la dernière des Beatles -merci Lily pour les goûts musicaux- et tu regardes devant toi avant de voir Servilus avec Rusard. Tu t'apprêtes à faire un petit peu plus que les charrier mais Lily est déjà à tes côtés et tu ne quittes pas le sol finalement, préférant regarder la jolie rouquine depuis ton spot plus bas, un grand sourire aux lèvres. Oh je suis sûr que s’il y avait grève à Poudlard, tu serais le premier au courant. Tu te tournes vers ton ami en entendant ça et tu hausses un sourcil, avant de te mettre à sourire. T'es toujours comme ça, à sourire, dans n'importe quel moment. "Ce n'est pas faux." Tu notes d'une voix douce. A vrai dire, je m'étonne plutôt de te voir sans ton double. A t-il encore écopé d'une heure de retenue ? Tu regardes autour de toi pour trouver toute trace de James et tu fais un peu la moue vers la rouquine ensuite. "C'est bon, mon coeur est déjà assez brisé de ce manque, peux-tu éviter de me le rappeler? Enfin, j'ai quand même une bonne compagnie." Tu notes en t'appuyant contre Remus, flashant un grand sourire pour Lily avant de te retourner vers les deux autres qui sont maintenant plus près qu'avant et tu hausses un sourcil. J'espère que t'es plus doué avec ta baguette qu'avec les sarcasmes. T'entends soudainement Rusard te dire et tu ne peux pas t'empêcher de laisser échapper un rire fort qui ressemble presque à un aboiement alors que tu portes ta man à ton ventre. "Je sais pas, tu veux voir?" Tu demandes finalement avec un sourire au coin des lèvres, ton petit air arrogant toujours fiché sur ton visage, c'est une manie des Black que tu n'as jamais perdu malgré tout. Enfin, c'est bien gentil mais maintenant que Lily est là, elle semble prendre les choses en main et t'es un peu déçue. Bon trêve de plaisanteries... Que se passe t-il ici ? Je suis prête à parier que cette entrevue n'est en rien cordiale et civilisée. Tu portes une main à ton coeur comme si tu étais soudainement blessé. "Evans !" Tu joues l'outré, comme si tu ne pouvais pas tenir une entrevue cordiale et civilisée. Tu crois ? Et t'es pas trop sûr d'apprécier le ton dans la voix de Rusard quand il s'adresse à Lily alors tu fronces un peu tes sourcils, tend un peu ton pied pour pouvoir donner un coup dans celui du garçon. "Et si tu essayais d'être cordial pour compenser au moins ta sale tronche?" Tu siffles finalement, essayant de te trouver une excuse pour ça. Peut-être parce que James n'est pas là, tu dois faire attention à Evans. Ou alors parce que t'es un chien, t'es fidèle tout ça. Putain. Ca te fais grincer des dents et tu préfères porter ta cigarette à tes lèvres avant de laisser tomber ton regard sur Rogue qui s'est fait tellement discret que tu l'avais presque oublié. "T'es quand même le pro pour passer inaperçue, Servilus."
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Ven 21 Juil - 19:17

the world isn't split into good people and deatheaters
maraudeurs

T’es trop occupé à regarder Lily discrètement pour vraiment faire attention au reste. Tu t’en veux tellement de ce que tu as fait que t’es complètement perdu dans tes pensées, à ce que tu aurais pu faire différemment, ne pas la traiter de sang-de-bourbe surtout. Puis tu aurais dû t’excuser plus fort auprès d’elle, et lui avouer ton amour ce soir-là, mais tu n’as pas réussi. Et depuis ce jour où tes bêtises ont réduit votre amitié à néant, tu t’en veux de ne pas avoir fait les choses différemment et de l’avoir perdue. Depuis ce jour, tu erres dans les couloirs en tentant de te faire le plus petit possible parce que désormais, tu n’as réellement plus personne, elle était ton seul soutien et tu as trahi sa confiance. Alors ton regard se perd rapidement au sol quand elle parle et prend en quelque sorte votre défense, parce que tu as perdu le privilège d’avoir son soutien et même si elle tente d’apaiser les choses, tu ne vois plus ça comme avant. Tout est trop différent. « J’espère que t’es plus doué avec ta baguette qu’avec les sarcasme. » Quand tu entends ça, tu te sens obligé de relever le regard, t’as peur, c’est ça en fait, tu as peur. Et instinctivement, tu places ta main dans la poche de ta cape, sur ta baguette pour te préparer à un éventuel sort d’un deux, et surtout, de Sirius. Alors t’es prêt à contrer son sort, prêt à relancer un sectumsempra s’il te cherche trop longtemps. Tu n’irais peut-être pas aussi loin aujourd’hui, mais Sirius te fait tellement peur que tu en arrives à ce point. Tu essaies de donner discrètement un petit coup à Argus pour lui réclamer de cesser tout ça. T’as juste envie de disparaître et de te faire oublier, de t’oublier toi-même, d’oublier la belle Lily que tu vois de si près et que tu aimes toujours plus. Et quand tu le vois donner un coup à ton camarade, tu ne peux pas t’empêcher de faire un pas en arrière, n’ayant pas très envie de subir ses coups à ton tour par la suite. Tu te trouves tellement ridicule, tu rêverais d’être aussi fort qu’eux, aussi attirants qu’eux, aussi fiers qu’eux mais toi t’es juste le Servilus de service, celui que tout le monde méprise sans raison depuis le premier jour. Parce que tu n’as pas le physique, parce que t’es fou amoureux d’une femme qui s’en fiche éperdument et que, depuis très récemment, tu as blessé plus que quiconque n’aurait pu le faire. T’es juste le raté de Poudlard. « T’es quand même le pro pour passer inaperçue, Servilus. » Et s’il y a bien une chose qui te met en colère, c’est ce surnom débile, ce surnom ridicule qui te colle à la peau sans que tu n’aies jamais compris pourquoi. Alors tu relèves tes yeux noirs sur lui, tu le fixes et si tu le pouvais, tu le tuerais de ce seul regard. « Je m’appelle Severus. » Tu siffles entre tes dents sans laisser tomber ton regard, pas cette fois. C’est trop. « T’es trop con pour t’en souvenir ? »
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas

even if they judge, fuck it all
avatar
Matthew Daddario



☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 1569 ☆ crédits : .cosmic light

MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Sam 22 Juil - 11:21


marauders

Dance with the devil, don't be shy
the world isn't split into good people and deatheater.


La grève à Poudlard, ce serait du jamais vu ne put-il s’empêcher de penser. Après tout, les étudiants n’avaient guère à se plaindre, il se sentait vraiment chez lui ici. C’était dans cet endroit que se trouvait sa vraie famille. Remus était là pour apaiser les tensions ou du moins faire attention que Sirius ne fasse pas de bêtises trop grandes. Il ne manquerait plus que monsieur n’en fasse qu’à sa tête et organise quelque chose qui le fasse renvoyer. Ils auraient l’air de quoi si les Maraudeurs se retrouvaient à trois ? James devrait redoubler d’efforts pour faire tourner en rond les Serpentards et le jeune loup risquait vite de se faire des cheveux blancs. Il était clairement la sagesse même dans le groupe quoi qu’un sage aurait arrêté direct le conflit emmenant son ami ailleurs. Non, lui se contentait de regardait la scène, son livre toujours à la main. Après tout, ce n’était que Servilus devant eux. Remus n’était pas adepte de tourmenter les élèves, il savait ce que cela faisait d’être vu différemment à cause d’un détail mais le vert et argent le cherchait bien. Puis maintenant que Lily avait rejoint les quatre garçons, qui sait peut-être que la tension baisserait d’un cran ? Bien qu’il en doutait sérieusement. Un sourire apparut sur ses lèvres lorsqu’elle parla de James. C’est vrai qu’il était rare de les voir séparer ces deux là. Il devait sans doute préparer un mauvais coup avec Queudver et reviendrait tout fier dans leur salle commune par la suite. Enfin, il serait sans doute content d’apprendre que sa chère Lily avait remarqué son absence. Ils n’avaient pas fini d’en entendre parler. La jeune femme essayait de faire le médiateur entre les deux maisons et rien que pour ça, il ne pouvait que l’admirer. Il était de nature connue que c’était deux clans bien distincts. Dommage pour elle que cela ne puisse guère marcher. Puis, Remus devait bien avoué que c’était Servilus qui le cherchait. Après tout, il décollerait son gros nez du sol et se laverait les cheveux, nul doute que les Maraudeurs n’auraient pas eu en premier lieu de l’ennuyer. Ou peut-être que si après tout ? La plupart du temps, il avait bien du mal à savoir ce qui pouvait bien se passer dans la tête de ses amis. Puis son regard se pose sur le Serpentard d’un air ennuyé. Voilà qu’il se décidait à répondre. « Oh je crois que Servilus essaye de nous dire quelque chose mais tu comprends ce qu’il dit ? » dit-il en tournant son regard sur son ami, l’air septique. Saleté de serpent. Il surveillait son ami afin qu’il ne fasse pas quelque chose de stupide. Remus devenait clairement baby-sitter à ses heures perdues avec celui-là. Après cela pouvait arriver qu’il baisse sa surveillance pour certains cas, comme par exemple pour celui qui se trouvait en face d’eux.
AVENGEDINCHAINS

_________________
    † Sans la moindre hésitation, je mets à présent en joue ce monde rempli de contradictions et j'appuie de mes propres mains sur la détente. En sentant la chaleur des larmes versées, Je pensais avoir compris ce qu'était la gentillesse. Alors pourquoi est-ce que nous continuons à nous faire du mal ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Sam 22 Juil - 23:35

the world isn't split into good people and deatheaters.
••••

Lily ne fut ni surprise ni vexée par la réponse d'Argus Rusard. L'apprenti concierge semblait plutôt grognon de nature, mais pour cette fois, elle lui pardonnait. Le ton qu'il employait se justifiait par les circonstances. Les insultes et quolibets qu'il essuyait au quotidien avaient certainement endurci son cœur. Peut-être qu'en grattant un peu la surface, on pouvait découvrir une personnalité plus avenante. Alors, en réaction, elle ne lui adressa qu'un regard de compassion. Elle ne parvenait pas à lui en vouloir. Toutefois, Sirius démontra beaucoup moins de discernement et de miséricorde. Ou alors, il se servait seulement de cet argument pour l'attaquer.   « Non, mais c'est pas vrai !  » Marmonna t-elle en attrapant le bras du gryffondor dans l'espoir insensé de le raisonner. « Ça n'en vaut pas la peine, laisse le tranquille. » Elle éprouva l'envie de lui rappeler qu'elle savait parfaitement se défendre et qu'elle n'avait pas besoin de lui. Tout le monde connaissait la franchise de Lily Evans. La rouquine de gryffondor avait une langue bien pendue, assez pour que les professeurs le soulignent. Elle s'écarta de lui lorsqu'il porta une cigarette à sa bouche. Bien qu'elle fut née moldue, Lily n'en aimait pas l'odeur et encore moins la fumée qui s'en échappait. Elle chérissait le monde des moldus, autant que celui des sorciers, mais il fallait reconnaître qu'on inventait parfois des choses étranges de là où elle venait. Et ses parents désapprouvaient également la cigarette.

Lily roula des yeux quand Sirius s'en prit ensuite à son ancien ami. Décidément, il avait le don pour ignorer tout ce qu'elle disait. Et cela lui donnait la sensation de s'adresser à un mur. Sérieusement, quel était le problème avec eux ? Elle se mordilla la lèvre inférieure agacée par l'échange qui se déroulait sous ses yeux. Pourquoi avait-il fallu qu'elle s'engage encore dans une histoire mêlant un maraudeur et Severus Rogue ? Pourquoi n'était-elle pas tout simplement capable de se taire ? A vrai dire, Lily s'inscrivait parfaitement dans l'esprit chevaleresque de gryffondor. La riposte de Severus ne se fit pas attendre. Pourquoi Servilus ? Elle ne saurait pas le dire. Elle l'avait utilisé une seule fois... quand il l'avait insultée de sang de bourbe. Depuis, elle se contentait de l'éviter et rester avec ses amies comme Mary ou d'autres camarades de dortoir. Elle était plutôt bien entourée après tout. Et puis, c'est alors que Remus s'y mit aussi. Cette scène prenait alors les apparences d'une mauvaise comédie de cinéma. Elle remercia le ciel et tous les grands sorciers tels que Merlin ou Morgane que James Potter ne se trouvât pas dans les parages. Elle ne pouvait pas gérer trois gamins... voire quatre si l'on comptait Peter. « Et si vous passiez votre chemin pour une fois ? » Intervint-elle avant que le serpentard ne puisse répondre. Elle avait promis de ne plus le défendre, mais cette petite guéguerre l'ennuyait. Quand grandiraient-ils ? Ils se comportaient comme des enfants de sept ans dans une cour de récréation.  « C'est vraiment inutile et en plus, vous perdez votre temps. » Cette fois-ci, elle planta son regard dans les prunelles de Remus. Des deux, il était le plus modéré. Elle n'attendait rien de Sirius, mais de Remus... peut-être qu'il finirait par prendre le bras de son camarade et le tirer à des mètres d'eux.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Kaya Scodelario



☆ in hollywood since : 05/10/2015
☆ interviews : 11634 ☆ crédits : myself. (c)

MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   Dim 23 Juil - 18:41


the world isn't split into good people and deatheaters


Répondre aux cons en jouant au con, t'es devenu fort à ce jeu. Même si ça a tendance à emmerder Severus qui se voit dans l'obligation de te protéger h24. T'avoues qu'à chaque fois que tu vois Sirius, t'oublies totalement que tu peux foutre Severus dans des histoires alors qu'il préférerait sûrement baisser la tête et vaquer à ses occupations. En voilà un gars bien qui ferme sa gueule quand on lui demande, dommage que tous les élèves ici ne soit pas comme ça, ta vie serait beaucoup plus douce et mélodieuse. Je sais pas, tu veux voir? Cette réponse ne t'étonne guerre elle est même plus que prévisible venant de sa part, ce qui te tire un nouveau soupir. Tu ne réponds pas, reste dans le silence, persuadé que ça ne mènerait à rien. Sirius n'est pas un homme, tu lances une perche pour te battre mais au lieu de ça il la tire à lui pour l'observer, c'est bien un Gryffondor pas de doute, une honte. Et si tu essayais d'être cordial pour compenser au moins ta sale tronche? Alors que tu regardais Lily et son air de miss adorable que tu rêverais de lui arracher de la tronche, tu dévies jusqu'à Sirius qui une fois de plus prend sa place où il ne l'a pas. Sourcil arqué, tu détailles lentement Black. Et si tu essayais de paraître moins con pour compenser ta médiocrité et ta lâcheté ? Tu imites une légère boue ignorant totalement Lily. Est-ce que... je dois te définir ces deux mots ? Une provocation en plus pour le pousser dans ses retranchements. Tu ne l'as jamais vu seul, toujours avec ses chihuahuas au cul, une preuve qu'il a besoin de son petit groupe de débiles. Vient cette histoire de 'Servilus'. Tu ne comprends pas tellement le rapport, la référence, mais venant d'eux tu ne cherches pas trop loin non plus. Oh je crois que Servilus essaye de nous dire quelque chose mais tu comprends ce qu’il dit ? T'es ennuyé, perdu entre l'envie de te mêler de ça comme tu le ferais à chaque fois ou laisser Severus se débarrasser de ces deux blaireaux. T'es persuadé qu'il a la capacité de le faire s'il seulement il voulait bien se secouer putain. Et si vous passiez votre chemin pour une fois ? Pour une fois, tu veux bien appuyer ses propos, enfin un truc censé dans ce petit crâne. Oui, si vous alliez vous rouler dans la boue et faire un long tour dans la forêt main dans la main. Après tout, ce sont eux qui sont venus vous chercher des emmerdes, à eux d'aller se faire voir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the world isn't split into good people and deatheaters. (MARAUDERS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» Sometimes bad things happen to good people [PASCAL]
» WICKED IS GOOD
» The Haitian People Need a Lobbyist
» CNN: Food prices rising across the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: ARCHIVES DIFFERENTES INTRIGUES :: AU littéraire-