AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Jeu 20 Juil - 9:14

pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge.
Cole & Miles (titanic)

Toi, Miles Teller, aristocrate haut placé, tu as eu un privilège donné à peu d’entre vous. Tu as eu le privilège de monter sur le plus gros et le plus solide bateau qui parcourra l’Atlantique pour emmener tous ses voyageurs aux Etats-Unis. Tu es fier, dans ton beau costume, lorsque tu passes la passerelle qui te mènera vers les plus beaux endroits du bateau, le plus étage. Tu es fier, au bras de ta fiancée aussi bien apprêtée que toi lorsque vous présentez vos tickets et que l’on vous autorise enfin à y entrer. Tu passes la journée fièrement, jusqu’au soir quand après le repas, tu te décides à aller profiter de la fraîcheur du soir sur un des ponts du bateau. Et plus la nuit s’avance, plus les gens rentrent se coucher mais toi tu restes ici à attendre de pouvoir voir quelque chose d’extraordinaire, peu importe quoi. Du coup de l’œil, tu vois un jeune homme. Tu le reconnais, tu l’as déjà vu aujourd’hui traîner le plus discrètement possible derrière d’autres riches personnes, peut-être pour tenter de les amadouer. De les draguer même sûrement, tu n’as pas cherché à creuser plus que ça, mais tu le reconnais. Tu tournes un peu la tête sans discrétion pour le détailler un peu plus. Il a l’air jeune, la vingtaine tout au plus, et ses vêtements sont si sales à tes yeux que tu pourrais en régurgiter ton repas sur l’instant. Mais pourtant, tu ne peux pas t’empêcher de le regarder, d’essayer de comprendre ce qu’il fait, ce qu’il veut. Ça te fait une bonne distraction alors que tu restes à l’extérieur dans aucun but précis, juste pour profiter de tous tes instants sur le paquebot dit le plus sûr du monde. Tu l’observes et tu attends, voilà ta distraction de ce soir. Tu sais que cet endroit est interdit aux classes inférieures mais tu ne peux pas te résoudre à le lui faire remarquer, il ne te dérange pas et tant qu’il ne le fait pas, tu ne vois aucune raison de le déranger. Tu aurais presque envie d’aller lui parler, pour comprendre et découvrir vos différences, toi qui a toujours été si avide de savoir, si intéressé par tout le monde qui t’entoure, qu’il soit meilleur ou moins bon que toi, inférieur ou supérieur.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Jeu 20 Juil - 13:25


miles & cole

let me call you sweetheart


Tu n'en reviens pas de fouler ce luxe de tes chaussures crasseuses, tes poings enfoncés dans les poches trouées de ton pantalon en toile, tu n'en reviens pas de te mêler à tous ces gens, d'entendre sur les ponts supérieurs les mini-orchestres jouer à qui veux bien l'entendre. Toi t'es sur le dernier pont, ceux des pauvres plus que pauvres, ceux qui dorment avec les rats, empilés les uns sur les autres, ceux qui s'amusent le plus au final. Tu as gagné à une partie de cartes avant d'éclater de rire avec ces gens que tu ne connais pas, un cure-dent coincé entre tes lèvres, avant de te sauver près des étages supérieurs. Là où tu n'as pas le droit d'accès, évidemment, mais t'aimerais bien aller respirer l'air plus haut, ne pas sentir les excréments des chiens dès que tu veux voir la mer. Et tu récupères le seul élément de valeur que tu as sur toi, le seul dont tu ne te débarrasses pas, que tu ne vendras jamais, un cadeau de ta défunte mère et une façon de te faire quelques pièces parfois: ton appareil photo. Tu veux prendre des clichés des ponts supérieurs, des enfants qui jouent comme si rien d'autre n'était plus important que ça, dans leurs beaux habits blancs. Et tu as de la chance, tu arrives à te glisser jusqu'au premier pont, la classe moyenne, toi tu rêves de toucher à la grande classe alors tu reprends les escaliers mais un homme t'arrêtes. "Votre billet." Il demande et tu te figes sur place, ton billet annonce clairement que tu viens de la catégorie pauvre, que tu n'as rien à faire sur le second pont déjà, et tu te crispes un peu pour regarder l'homme. Tu ne peux qu'utiliser ton charme sur lui, du moins tu essayes, tu bats un peu des cils en t'appuyant contre la rambarde, tu montres ton appareil photo en expliquant et puis tu te mets à le flatter et à le caresser dans le sens du poil. Tu veux aller plus haut alors tu n'hésites pas à te mettre à flirter avec lui, lui promettant même des choses merveilleuses, lui faisant quelques confidences sur les talents de ta bouche au passage, le tout accompagné d'un clin d'oeil. Après tout, ton billet, tu n'avais pas les sous pour te le payer, déjà. Mais ça ne semble pas prendre et t'es pas sûr que la proposition fasse très plaisir non plus à l'homme qui t'attrapes un peu brusquement par le poignet. "Hey !" Tu lances, un peu surpris, t'as jamais eu affaire à trop virulent non plus.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Ven 21 Juil - 8:24

pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge.
Cole & Miles (titanic)

Tu regardes juste du coin de l’œil pendant un bon bout de temps, jusqu’à ce que tu vois un homme lui demander son ticket. Il ne faut pas être idiot pour savoir qu’il n’en a sûrement pas, au vu de ses vêtements et de son allure en général. Mais toi, t’as bien envie de jouer et ce, encore plus quand tu vois la violence dont l’homme fait preuve à l’égard du jeune homme. Alors, sans te presser, tu viens vers eux et passe la main sur l’épaule du grand gaillard. « C’est mon petit frère, il aime bien se mêler à la populasse répugnante, nous n’avons de cesse de lui répéter d’arrêter tout de suite mais que voulez-vous, il est jeune, il n’en fait qu’à sa tête. » Tu joues bien ton rôle, le grand frère désespéré qui ne supporte plus de voir son cadet faire de telles bêtises. Alors, pour jouer un peu plus, tu tournes le regard vers le jeune homme. « Papa risque encore de te tomber dessus, et tu n’auras pas intérêt à te plaindre une nouvelle fois. Tu l’as cherché, je lui en parlerai. » Tu soupires et te tourne une nouvelle fois vers l’autre homme. « Veuillez nous excuser pour ce léger désagrément, croyez-moi que notre père fera le nécessaire pour lui faire retenir la leçon. » Heureusement pour ton petit jeu et pour le jeune homme, le grand gaillard accepte ton histoire et donc, de le laisser passer et toi, tu l’attrapes par le bras comme si tu allais vraiment le chahuter en compagnie de votre père. Au lieu de ça, tu l’entraînes discrètement vers un grand couloir où sont toutes vos chambres. Heureusement pour toi, tu as interdiction de dormir en compagnie de ta fiancée et tu vas pouvoir l’emmener se changer en toute discrétion. Tu t’ennuyais mais tu as d’un seul coup trouvé ta distraction, et quelle distraction. « Je vais t’emmener te changer, mais fais pas n’importe quoi hein. Je m’ennuie, t’as l’air de vouloir être ici, alors on va faire équipe mais me la fait pas à l’envers. Et tu vas te laver, tu sens fort. » Tu lui fais remarquer alors que vous traversez ensemble le long couloir le plus discrètement possible.
Made by Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Ven 21 Juil - 8:56


miles & cole

let me call you sweetheart


Tu fronces un peu tes sourcils en activant déjà tes neurones pour te sauver d'ici, t'as zéro envie de te faire tabasser dessus alors que ça fait qu'un jour que t'es sur le bateau, la traversée est longue et t'aimerais arriver à bon port, en fait. C’est mon petit frère, il aime bien se mêler à la populasse répugnante, nous n’avons de cesse de lui répéter d’arrêter tout de suite mais que voulez-vous, il est jeune, il n’en fait qu’à sa tête. Tu sursautes en entendant la bruit dans ton dos et tu resserres tes doigts sur ton appareil photo par réflexe avant de jeter un coup d'oeil derrière toi et de voir un homme que tu ne connais absolument pas se faire passer pour ton grand frère. Petit un, pourquoi, petit deux, est ce que l'autre peux te lâcher, petit trois, tu n'aimes pas les gens. C'est décidé. T'as besoin de fumer aussi, petit quatre, mais petit cinq, t'es pauvre, t'as pas de thunes, pas de clopes. Papa risque encore de te tomber dessus, et tu n’auras pas intérêt à te plaindre une nouvelle fois. Tu l’as cherché, je lui en parlerai. T'as pas trop besoin de prendre l'air contrit quand t'entends ça parce que l'autre te fais un peu mal et ça t'embêtes d'avoir été arrêté comme ça mais au moins tu sens ses doigts se desserrer et tu siffles un peu en récupérant ton poignet. Veuillez nous excuser pour ce léger désagrément, croyez-moi que notre père fera le nécessaire pour lui faire retenir la leçon. Tu sens les doigts de l'homme que tu ne connais pas sur ton bras et tu te laisses faire, silencieux comme tout, alors qu'il t'entraînes sur le pont et le long d'un couloir. T'arrives rapidement dans une chambre et tu regardes autour de toi. La cabine doit faire tout un étage de chez vous, en fait. Et tu te retiens de rouler des yeux en insultant ces gens riches pendant que chez vous les enfants sont limite empilés les uns sur les autres et les parents dorment au sol. Je vais t’emmener te changer, mais fais pas n’importe quoi hein. Je m’ennuie, t’as l’air de vouloir être ici, alors on va faire équipe mais me la fait pas à l’envers. Et tu vas te laver, tu sens fort. Tu sens fort, genre. En même temps, tu dors dans le pire des endroits hein. Mais tu ne fais rien remarquer, si le mec s'ennuie et qu'il a besoin de divertissement, tu vas lui en donner. Tu poses ton appareil photo à côté de toi, sur une petite table, et tu commence à retirer tes bretelles en soupirant. T'aimes bien comment t'es habillé toi. Et tu finis par ouvrir les boutons de ta chemise aussi, tu finis par la retirer et la laisser tomber au sol avant de déboutonner ton pantalon, osant finalement jeter un coup d'oeil vers l'homme. "Et je dois faire quoi en échange?" Tu demandes parce que tu sais que rien n'est gratuit, haha. Et tu roules un peu des yeux ensuite avant de retirer le pantalon et de te promener un peu dans la chambre, comme si c'était la tienne, tu regardes autour de toi et finalement pousse la porte de la salle de bain. "Je veux prendre un bain." Tu annonces fièrement en pointant ton doigt sur l'objet en question. Enfin, tu sais pas vraiment comment fonctionne le truc, toi t'avais l'habitude d'avoir juste un grand bac avec de l'eau chaude qu'on rapportait du feu donc bon. Tu observes un petit peu en passant une main dans tes cheveux. "Et je veux fumer aussi. En prenant mon bain." Tu décides avant de revenir en trottinant un peu dans la chambre pour récupérer l'appareil photo que tu emmènes jusque dans la salle de bain et tu le poses un peu plus loin pour pouvoir avoir l'oeil dessus avant de te retourner vers l'inconnu..
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Ven 21 Juil - 15:19

pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge.
Cole & Miles (titanic)

Tu fais ça surtout pour toi, pour ne pas t’ennuyer, tu n’es pas du genre à être généreux et à vouloir réellement l’aider non. Si tu l’aides ainsi, c’est uniquement pour toi et quand vous arrivez enfin dans ta chambre, tu es soulagé de n’avoir croisé personne. Tu aurais sûrement du te justifier et tu n’en avais strictement envie. Alors tu es grandement soulagé d’arriver sans embûches et tout de suite, tu lui conseilles de se changer alors tu ouvres une armoire où tu as déjà rangé tes affaires pour sortir quelques vêtements qui pourraient aller à son corps beaucoup plus frêle que le tien. « Et je dois faire quoi en échange ? » Tu fronces les sourcils et te retournent pour le regarder, ne comprenant pas ce qu’il entend par là. Tu n’attends pas grand-chose en fait, peut-être juste une compagnie plus intéressant que ta fiancée. Ta vie toute entière t’ennuie, en réalité, et cet homme te permet de trouver peut-être un peu de changement dans celle-ci, d’en apprendre plus également, de connaître son milieu et de lui faire connaître le tien. Toujours est-il, tu ne lui demanderas rien d’étrange en échange, sa compagnie te suffit. « Je ne veux rien, j’ai déjà tout ce que je veux. » Tu lui réponds alors en regardant un peu la suite dans laquelle tu te trouves. Il ne faut pas regarder bien loin pour voir qu’en effet, tu as réellement tout ce que tu veux, personne ne peut se soucier de cela, tu n’es absolument pas à plaindre, pas comme lui. Tu le vois ouvrir la porte de la salle de bain, et tu le laisses faire, tu le laisses découvrir cet endroit qu’il n’a dû voir qu’en rêves. « Je veux prendre un bain. » Tu ne peux pas t’empêcher de sourire en le regardant, en le voyant pointer son doigt vers l’objet en question, comme un enfant. Et toi, tu ne peux que hocher de la tête alors que tu lâches les vêtements sur le lit pour venir le rejoindre près de la salle de bain. « Je m’occupe de te le faire couler si tu veux ? » Tu es parfois égoïste, mais tu as toujours été quelqu’un de gentil et surtout très curieux sur le monde qui t’entoure et les différences qui y existent. Cohabiter avec une personne d’un tout autre milieu était comme un rêve pour toi, une nouvelle découverte et tu ne peux qu’être heureux d’être tombé sur ce jeune homme dont tu ne connais encore rien. « Et je veux fumer aussi. En prenant mon bain. » Cette fois-ci, c’est un rire franc qui s’échappe de tes lèvres. Il te fait rire, alors tu estimes que ça commence relativement bien. Et alors tu sors de ta poche un paquet d’allumettes ainsi qu’un paquet de cigarettes, longues et fines comme tu les aimes, bien que tu ne fumes pas tous les jours, lors de grands événements, vous êtes tous avec cet objet à la bouche. Tu lui tends alors les objets avant d’entrer dans la salle de bain en le laissant aller récupérer son appareil photo et des affaires. « D’ailleurs, j’y pense. Je ne me suis pas présenté, veuillez m’en excuser. Je suis Miles. » Tu te présentes alors que tu tournes les éléments du robinet pour faire couler de l’eau chaude, que tu mélanges rapidement à de l’eau plus fraiche pour créer un mélange parfait. « Il y a également des sels de bain si vous le souhaitez. » Alors que tu l’as de nouveau dans ton champ de vision, tu lui montres le flacon avant de le reposer près de la baignoire.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Ven 21 Juil - 15:45


miles & cole

let me call you sweetheart
(titanic au)


Tu demandes alors que tu retires tes vêtements ce que l'inconnu veux en échange de cette aide mystérieuse, tu es assez intrigué tu dois dire, et tu continues de retirer tes vêtements, ne restant finalement qu'en caleçon sans montrer un signe de pudeur. Je ne veux rien, j’ai déjà tout ce que je veux. Tu hausses un sourcil, intrigué, en l'entendant dire ça et tu regardes autour de toi avant de sourire un petit peu, amusé. Le matériel ne fait rien et t'es bien placé pour le savoir. "Peut-être pas tout." Tu glisses dans un murmure avant de pousser la porte de la salle de bain, tu l'observes en silence, tu ne veux même pas savoir combien ça a coûté pour avoir ce genre de chambre, tu ne veux pas savoir, tu ne te sens pas à ton aise ici de toute manière, et pourtant tu finis par demander des choses folles que tu regretteras certainement quand tout sera passé. Je m’occupe de te le faire couler si tu veux ? Tu te tournes vers lui pour lui jeter un petit regard surpris qu'il se propose aussi volontiers pour te faire couler un bain alors tu hoches de la tête, lentement. "Carrément." Tu réponds en retour, levant le nez vers le plafond et le lustre en cristal, tu secoues un peu ta tête, déphasé. Tu l'entends rire à ta demande suivante et tu le regarde avec un drôle d'air, tu te demandes une seconde s'il se moque de toi mais tu le vois disparaître finalement pour t'apporter ce que tu as demandé et tu ne peux pas t'empêcher de sourire, même si tu ne connais pas ces cigarettes. Les tiennes sont constituées de tabac que tu roules toi même dans du papier, pas de luxe pour les filtres. T'as déjà pas le luxe intégral pour le tabac faut dire. D’ailleurs, j’y pense. Je ne me suis pas présenté, veuillez m’en excuser. Je suis Miles. Tu es un peu surpris du soudain vouvoiement mais tu ne dis rien, tu hoches juste un peu de la tête en entendant ça et tu te tournes vers lui finalement, un sourire au coin des lèvres. "Yep, Cole. Enchanté et tout ce qui va avec." Tu reprends avant de te tourner une nouvelle fois vers le reste de la salle de bain, tu vois ensuite que le bain est prêt alors tu n'hésites pas une seconde et tu retires finalement ton caleçon pour le laisser au sol. Il y a également des sels de bain si vous le souhaitez. Il te propose en te montrant la bouteille mais tu secoues un peu la tête en entrant déjà dans l'eau. "Ca ira, mate." Tu lances avant de t'installer dans l'eau à la température parfaite et tu t'enfonces un peu dans l'eau en poussant un grognement de complaisance absolue. Tu laisses ta tête retomber en arrière et tu fermes tes yeux une seconde, t'essayes de te rappeler la dernière fois que tu as eu ce luxe et tu as un peu du mal à t'en souvenir. Mais tu rouvres les yeux finalement pour les poser sur Miles. "Et donc. Vous, tu, est-ce-que tu vas te décider à choisir quelque chose ou tu as besoin que je t'aide pour ça?" Tu demandes finalement avec un sourire au coin des lèvres alors que tu tires un peu sur son costume parfait pour qu'il se penche vers toi, tu bats presque des cils pour l'amadouer. "J'ai oublié le paquet de cigarettes, je peux?" Tu demandes en le montrant plus loin, là où t'as plus accès en somme.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Ven 21 Juil - 16:30

pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge.
Cole & Miles (titanic)

« Peut-être pas tout. » Tu es forcé de reconnaître que tu ne comprends pas où il veut en venir par là et ta curiosité te force finalement à lui poser la question pour comprendre, toi qui ne supporte pas de ne pas comprendre les choses. « Comment ça, que pensez-vous qu’il me manque ? » Tu lui demandes alors en fronçant un peu les sourcils alors que tu te forces à chercher dans ta vie ce qui pourrait te manquer mais il t’est impossible de le savoir, tu ne manques d’absolument rien, tu en es persuadé. Alors tu lui proposes rapidement de t’occuper de lui faire couler son bain et sa façon de te répondre t’intrigue. « Carrément. » Tu connais ce mot, évidemment, mais tu ne l’utilises que très peu, pour répondre à ta propre question tu aurais répondu quelque chose comme volontiers ou avec plaisir mais le mot précis que choisis le garçon pour te répondre te prouve déjà votre différence de monde. Evidemment, tu ne lui fais aucune remarque parce que ça t’intéresse de connaître leur argot, leur mode de vie et tu aimes l’idée qu’il parle avec toi comme il parle avec les siens. Tu te présentes ensuite et lui fait rapidement de même. « Yep, Cole. Enchanté et tout ce qui va avec. » Cette fois-ci, tu ne peux réprimer un sourire. Tu commences à imaginer parler comme ça à ta famille et tu sais que tu choquerais tout le monde, pire même, tu te ferais sans aucun doute sévèrement réprimander et ce, peu importe ton âge. Même à trente ans, tes parents se permettent de te réprimander quand bon leur semble et même si souvent cela te gêne, tu es dans l’obligation de l’accepter. « ça ira, mate. » Encore une fois, tu es surpris de voir son argot mais tu l’acceptes et plus encore, tu le retiens. Tu ne fais plus que l’entendre parce qu’il s’est déshabillé et que tu as tout de suite tournée les yeux pour ne pas voir ça, pour ne pas entrer dans une telle intimité. Tu n’es pourtant pas loin, tu es juste tourné mais toujours près de lui au cas où il aurait besoin de quelque chose. « Et donc. Vous, tu, est-ce que tu vas te décider à choisir quelque chose ou tu as besoin que je t’aide pour ça ? » Tu ne comprends pas vraiment la question et tu ne peux pas t’empêcher de te tourner vers lui pour essayer de le déceler sur son visage. Mais au lieu de ça, tu le sens simplement t’attraper par le costume et tu te retrouves non loin de lui. Tu es très gêné, tes joues sont roses et tu ne te souviens pas avec déjà été aussi proche avec qui que ce soit, même pas ta fiancée. « Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? » Tu demandes alors en fronçant les sourcils et en essayant d’écarte un peu ton visage alors que tu sens son souffle contre ta peau. « J’ai oublié le paquet de cigarettes, je peux ? » Tu te retires d’un seul coup de son emprise en souriant. « Oui bien sûr je vais le chercher. » Tu es tellement gênant que tu n’attends pas plus longtemps pour aller chercher ce qu’il demandait et revenir, tout en restant à bonne distance.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Sam 22 Juil - 10:22


miles & cole

let me call you sweetheart
(titanic au)


Comment ça, que pensez-vous qu’il me manque ? Tu soupires un peu, toi tu les vois tous comme ça les riches, entourés d'argent et tout ce dont il besoin mais sans une réelle âme humaine finalement, tu ne sais pas comment expliquer ça évidemment mais tu sais comment il pourrait voir la différence. "Tu devrais descendre, une fois." Tu expliques en pointant le sol du doigt pour indiquer les ponts inférieurs. "Tout en bas. Voir comment on passe nos soirées. Même si tu vas dire que ça pue." Tu reprends en roulant des yeux, parce que c'est clairement ce qu'il a dit à ton sujet et ok, tu sens pas la rose comme monsieur, mais t'es pas si sale non plus. Enfin toi tu fais ce que t'as à faire du coup et tu continues de parler, t'entends que Miles te réponds pas trop mais tu t'en fous un peu parce que t'as toujours plein de choses à dire, c'est rare que tu restes sans parler, des fois tu te parles même à toi même. Ca t'arrive très souvent, même. Enfin bon, tu retires ton caleçon pour pouvoir le jeter un peu plus loin avant d'entrer dans l'eau. Ca te fais rire quand même qu'il joue avec le tu et le vous comme ça, tu lui fais remarquer et tu vois qu'il est perturbé, toi ça te fais clairement sourire, tu adores voir ça, tous ces riches trop bien habillés et trop propres sur eux. Qu’est-ce que vous voulez dire par là ? Tu hausses un peu tes épaules dans l'eau en te mordillant la lèvre, un sourire en coin. "Que tu ne sais pas ce que tu veux, mais je peux t'aider, j'aime qu'on me tutoie." Tu reprends, ton visage toujours aussi près du sien et tu souris un peu jusqu'à ce qu'il se recule brusquement et tu te retiens de rire avant de plonger un peu dans l'eau pour mouiller tes cheveux et ton visage. Tu ressors au moment où Miles revient avec les cigarettes et les allumettes mais tu grimaces un peu. "Tu peux m'allumer?" Tu demandes en montrant la cigarette entre tes lèvres, les allumettes mouillées tu sais que c'est pas le meilleur. Et tu le regardes ensuite en soupirant avant de secouer un peu sa tête. "Tu vas rester debout comme un piquet à côté de la baignoire?" Tu te renseignes quand même en haussant un sourcil.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Lun 7 Aoû - 10:25

pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge.
Cole & Miles (titanic)

T’es peut-être le stéréotype du petit riche qui se pavane dans les beaux quartiers et les beaux appartements du bateau mais t’y peux rien, t’es né comme ça et même si tu voulais changer quelque chose, c’est ancré en toi au point de t’en empêcher. T’es là parce que t’as voulu prendre le large et oublier un peu la vie chez toi, t’as voulu faire ce tour en bateau pour voyager un peu, découvrir de nouveaux horizons encore inconnus et peut-être aussi un peu pour échapper à ton destin là-bas, qui est, d’épouser une femme dont tu te fiches simplement pour le bonheur de vos deux familles et plus précisément de la tienne. Alors forcément, même si ta vie n’est pas parfaite sur certains points, tu ne vois pas ce qu’il veut dire par là, parce qu’il ne te manque rien, tu en es persuadé. « Tu devrais descendre, une fois. » Tu fronces les sourcils. Tu ne vois pas vraiment ce que descendre et t’as presque peur qu’il ne te propose de descendre du bateau en marche, peut-être de te rendre sur une barque, tu n’en sais rien mais ça ne te plaît pas vraiment. « Tout en bas. Voir comment on passe nos soirées. Même si tu vas dire que ça pue. » Tu commences enfin à comprendre qu’il parle des cales, de l’endroit où les pauvres dorment collés les uns aux autres alors que toi, t’as une chambre de luxe pour toi tout seul, et pour lui désormais. Alors t’évites de répondre tout de suite parce que tu ne sais pas vraiment si tu en as envie ou non, si tu as envie de sortir de ton confort et de découvrir ce qu’il se passe en bas. Ça te fait peur, en effet. Et tu te perds rapidement entre le tu et le vous, parce que chez toi, vous n’utilisez que le vouvoiement mais lui qui te tutoie si simplement te donne envie de faire la même chose avec lui, de t’ouvrir un peu, de perdre cette marque de respect ridicule. « Que tu ne sais pas ce que tu veux, mais je peux t’aider, j’aime qu’on me tutoie. » Tu hoches rapidement la tête en souriant, comprenant que tu vas devoir faire l’effort d’oublier le vouvoiement, au moins avec lui.  « C’est d’accord alors, je te tutoie. » Tu manques de rater ce premier tutoiement mais tu te forces et arrives à sortir ta phrase sans accroche. « Tu peux m’allumer ? » T’aurais préféré rester un peu à l’écart, bien au contraire, mais tu ne peux que répondre à sa demande puisqu’il ne peut pas le faire lui-même alors tu viens lui allumer la cigarette avant de te remettre droit, gêné et ne sachant pas vraiment quoi faire maintenant qu’il est dans ta baignoire. Tu en es presque à regretter de l’avoir aidé et emmené ici parce que tu n’es plus que gêne. « Tu vas rester debout comme un piquet à côté de la baignoire ? » Tu le regardes à nouveau dans les yeux, tentant d’éviter de dévier vers son corps. « Où est-ce que vous- tu veux que j’aille ? » Tu lui demandes alors, ne sachant pas si tu dois aller dans la chambre ou rester là et t’asseoir, tu n’en sais rien, tu ne t’attendais pas vraiment à ce que la soirée prenne cette tournure-là.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   Mer 9 Aoû - 3:58


miles & cole

let me call you sweetheart
(titanic au)


Tu vois qu'il ne comprend pas lorsque tu lui proposes de descendre et tu t'expliques un peu mieux, t'as aucune idée de ce qui a pût lui passer par la tête mais, à ce stade, tu ne cherches même plus à comprendre. Tu expliques. Venir en bas, voir comment vous, les pauvres, vous faisiez la fête, parce que vous ne vous arrêtiez pas à ces couchettes trop étroites ou à cette odeur persistante. Non, vous étiez tellement heureux de faire cette traversé que tout ça n'était que du superflu. Et pourtant, te voilà dans une baignoire plus grande que l'endroit où tu dors en bas, frôler du bout des doigts un rêve que tu ne saisiras jamais complètement. Un sourire étire un peu tes lèvres. Toute cette luxure te rendrais presque malade, toi tu aimes ta vie comme ça, un peu à la rue, un peu galérien, un peu dangereuse finalement. Mais parfois tu te surprends à plonger dans cet univers que tu ne connais pas et tu y fais tâche, tu ne te sens pas à ton aise là-dedans, et pourtant. Tu y reviens, inlassablement. Disons que ce qui brille attire les yeux. Mais tu notes, surtout, que l'homme face à toi ne réponds pas à ta proposition, comme si, oui, ça te rappelais soudainement que vous, les rats des cales, n'étaient pas assez bien pour ces gens là. Et la honte qui te prends soudainement, te tords le ventre, te dégoût encore plus. Ce n'est pas toi qui devrait ressentir ça. C'est lui. "Quelle politesse d'ignorer une invitation." Tu réponds, ton ironie tranchant l'air, claquant presque comme un coup de fusil. En plein coeur. Tu te déteste de t'être laissé emmené là-dedans finalement, de venir flirter avec l'ennemi, si on peux dire. Et tu sais déjà qu'en quittant cette eau, tu récupèreras tes haillons et te casseras sans demander ton reste. C’est d’accord alors, je te tutoie. Tu l'entends accepter ça et te demande, une seconde, s'il n'est pas condescendant. Tu l'observes, assis dans le bain, tes genoux remontés contre ton torse et l'un de tes bras entourant tes jambes alors que, de ton autre main, tu tiens toujours la cigarette. Tu fumes, tu as cet air d'animal sauvage qui risque de déguerpir à la moindre seconde. "Ca ne sera pas trop compliqué pour toi, Miles?" Tu demandes quand même, ce ton toujours un peu moqueur ancré dans ta voix. C'est ton mécanisme de défense après tout, tu ne saurais pas t'en débarrasser même si tu le voulais. Tu as encore cette amertume au fond de ta bouche, dérangeant, et même la fumée de la cigarette que tu inspires n'arrive pas à effacer ce goût. Finalement tu lui demandes s'il compte rester là parce que t'es à deux doigts d'avoir un terrible mal de crâne, et la seconde d'après tu le vois essayer de se concentrer sur ton visage. Tu retiens un sourire. Monsieur est trop propre sur lui, même avec un bâton il ne te toucherais pas. Mais il a quand même cette pointe de luxure quelque part au fond de lui. Et tu dois te retenir de rire, d'en jouer, tu ne devrais pas chercher à te venger. Juste profiter. Tu repartiras avec le paquet de cigarettes et d'allumettes au pire. Où est-ce que vous- tu veux que j’aille ? Mais c'est presque plus fort que toi lorsque t'entends ça et tu laisses tes jambes redescendre sous l'eau alors que tu poses tes coudes sur la baignoire, un sourire au coin des lèvres, il ne te suffirait que de chanter maintenant pour être comparé aux sirènes qui noyait les marins. "Pourquoi pas dans l'eau, avec moi?" Tu glisses finalement, un sourire étirant tes lèvres alors que tu y portes la cigarette et pose ta joue contre ton bras. Ton regard ne le quitte pas. Tu attends une réponse. Tu sais déjà qu'il va refuser d'avance, tu sais qu'il ne se risquera pas à partager ton eau. Tu dois être plein de maladies pour ce que Dieu sait. Mais toi tu t'en amuses, tu te venges finalement, doucement.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)   

Revenir en haut Aller en bas
 
pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour que ce jour compte, rendez-vous sous l'horloge (au titanic)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [PV Lise] Objet: Demande de rendez-vous
» Rendez-vous orbital (Missa, Nacht)
» L'heure d'un rendez vous doit être respecté! || Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: ARCHIVES DIFFERENTES INTRIGUES :: AU films/séries-