AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2323 ☆ crédits : honeyslut (avatar), astre (signature), tumblr (gif + icons).

MessageSujet: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Lun 17 Juil - 16:48


deadpool & spiderman

Listen up, I got somethin' to say
That's right, I run ma mouth all day


T'étais quasiment sûr que c'était une blague lorsque Captain t'as mis en duo avec Deadpool parce que, pendant une seconde, tu t'es demandé s'il y avait quelque chose de suicidaire là-dedans, et puis non, tu t'es rendu compte que c'était la vérité vraie. Quand Captain a repris son bouclier et qu'il t'as regardé genre 'kiddo arrêtes de déconner' et que tu t'es tourné avec désespoir vers Tony qui s'est juste mis à rire avant de partir avec les autres. Bref. T'es un peu perturbé et tu te décides à simplement redresser le bas de ton masque pour pouvoir mordre dans le sandwich qui est devant toi. Tu profites comme il faut de tout ce que les Avengers mettent à ta disposition -après tout t'es même pas un vrai membre à part entière et Wade... Wade t'as aucune idée de ce qu'il est mise à part le fait qu'il est interdit des fêtes de Noël du SHIELD depuis à peu près deux ans, depuis qu'il a fait exploser la moitié d'une aile et vider tout le bol de lait de poule sur la tête de Nick Fury. Nick Fury. Les gars, c'est tellement pas rien ça. Enfin, si vous êtes demandés sur la mission tous les deux c'est qu'il y a quelque chose d'assez important derrière tout ça et ça, ça te motive, ça te donne envie de gérer ta mission comme un pro. Tu vas mettre de côté le fait que Wade ne soit pas l'une des meilleurs compagnies mais tant pis. T'aurais pût tomber sur Hulk quoi. Du coup lorsque ton sandwich est avalé et que t'as remis ton masque en place, tu te retrouves à attendre Deadpool dans une ruelle à la tombée de la nuit. Quelle idée. Installé contre un mur, les bras croisés, t'observe la rue beaucoup plus active que l'endroit dans lequel tu te trouves et tu souris un peu sous ton masque. Jusqu'à ce que ton spidey-sense ne te rappelles un peu à toi quand il sent que Wade vient d'arriver. Tu relâches le mur et décroise tes bras pour regarder Deadpool derrière toi et tu hausses un sourcil. "Hum, hey, salut." Tu lances, un peu perturbé, tu ne sais pas quoi dire vraiment et tu essayes de te focaliser sur l'homme en costume face à toi, de ne pas laisser ton esprit penser à mille à l'heure sinon tu vas vite devenir complètement dingue. "Prêt pour la mission? J'ai jamais fais de missions. Enfin pas de missions officielles pour le SHIELD, une fois je me suis débrouillé tout seul pour arrêter un mec qui était super balèze avec des armes aliens et tout ça, parce que Iron Man ne m'a pas écouté mais genre, j'ai géré. Du coup c'est ma première mission, officielle. Ca va être cool. Il faut qu'on soit genre super discrets, tu sais que mon costume parle?" Tu demandes soudainement en haussant tes épaules. Ah ouais, on a dût oublier de préciser quelque part, t'es un peu hyperactif, à tendance on va dire, enfin genre, tu tiens pas en place quoi, et peut-être que tu ferais mieux de baisser d'un ton parce que t'as déjà entendu dire que Deadpool était un peu con (c'est ce que t'as entendu ok) mais qu'il était aussi super balèze donc bon. Toi à côté tu te sens légèrement nul à balancer tes toiles mais c'est pas grave, tu gères. "L'immeuble se trouve à trois pâtés de maison, on va y aller en- eh mais attends, t'as pas de toiles pour te balancer, est ce que genre je vais devoir te... ramener là-bas? Genre tu t'accroches à moi ou une connerie comme ça?" Tu demandes en regardant tout autour de toi  comme pour vérifier qu'il n'y a pas une autre alternative.
AVENGEDINCHAINS

_________________


he is half my soul as the poet say
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3354 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Lun 17 Juil - 17:55

These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja.
Spideypool

Comme souvent, tu te retrouves à être redevable de Captain et franchement, ça te fait chier, parce que tu pensais pouvoir te débarrasser une bonne fois pour toutes de sa clique de superhéros bizarres et en fait, t’es encore coincé à devoir accepter une mission à la con pour les beaux yeux de Captain. Alors forcément que tu râles sur le trajet pour y aller, parce qu’en plus ils t’ont mis avec le mec et ses toiles d’araignées et toi, t’aimes pas les araignées, elles sont moches, poilues, elles se faufilent partout et ça te fait PEUR, alors forcément que t’en veux à Captain pour cette idée farfelue parce qu’il aurait pu te mettre avec n’importe qui que t’aurais été content de lui rendre ce service mais il a fallu qu’il te mette avec l’araignée et franchement, ça te fait sacrément râler cette histoire. En plus y’avait un super film à la télé que tu vas devoir rater, et tu sais même pas pourquoi parce qu’il t’a juste dit avec sa grosse voix là. tu y vas avec spiderman et c’est tout et toi, t’as juste eu envie de lui dire d’aller se faire foutre, que franchement il aurait pu trouver quelqu’un d’autre que l’araignée rouge là puis t’as vu Tony et tu t’es rappelé de la dernière raclée alors que vous vous chamaillez pour pas grand-chose et tu t’es dit que t’allais la boucler deux secondes et partir en roulant des fesses, juste pour les emmerder un peu.
Alors forcément, quand t’arrives, bah toi t’es stressé comme pas possible, t’as peur qu’il te saute dessus avec ses cordes étranges là et qu’il t’étouffe et t’es stressé en arrivant, alors tu dis rien, même pas un bonjour, même pas un merde et t’es prêt à dégainer les katanas s’il ose s’approcher de toi. « Prêt pour la mission? J'ai jamais fais de missions. Enfin pas de missions officielles pour le SHIELD, une fois je me suis débrouillé tout seul pour arrêter un mec qui était super balèze avec des armes aliens et tout ça, parce que Iron Man ne m'a pas écouté mais genre, j'ai géré. Du coup c'est ma première mission, officielle. Ca va être cool. Il faut qu'on soit genre super discrets, tu sais que mon costume parle? » Et puis tu l’entends parler, et là, t’as plus qu’une envie, c’est rire. Parce que finalement, il est plus si effrayant que ça quand il ouvre la bouche et t’as limite envie de regarder sous le capuchon pour voir s’ils t’ont pas mis un gamin de douze ans qui a juste trop envie de raconter sa vie à tout le monde qui passe. Alors t’écoute, t’écoute, tu te poses contre le mur, le poing contre la tempe et tu continues à écouter, et tu t’endors presque et finalement, quand il te pose une question, tu te rends compte qu’il parlait encore. « Tu parles beaucoup l’araignée. » Tu lui fais remarquer, et t’as pas trop l’intention de dire grand-chose de plus parce qu’au fond, bah t’as pas vraiment écouté, t’as entendu des bribes mais c’est à peu prêt tout et tu préfères pas t’avancer sur quoique ce soit. « On est là pour quoi en fait ? Non mais tu sais y’a Love Actually ce soir à la télé, j’aimerais AU MOINS voir la fin. » Tu soupires, ça te saoule déjà. Franchement, Love Actually quoi, ça fait au moins deux ans que t’as pas vu ce film et pourtant, c’est ton préféré de tous les temps alors quoi, pourquoi faire une mission pile le jour où y’a Love Actually à la télévision et où ta petite vieille était pas là pour t’emmerder. « L'immeuble se trouve à trois pâtés de maison, on va y aller en- eh mais attends, t'as pas de toiles pour te balancer, est ce que genre je vais devoir te... ramener là-bas? Genre tu t'accroches à moi ou une connerie comme ça? » Tu le regardes, t’es limite dépité. Avant, il parlait de son costume qui parle et maintenant, il est persuadé que tout le monde peut voler comme un oiseau ressemblant à une chauve-souris et à une araignée. Tu commences à te poser vraiment des questions sur les capacités mentales du fameux spiderman mais de toute façon, t’es coincé avec lui alors autant trouver des solutions tout de suite. « Tu veux pas me donner un peu de toile ? Pour te le mettre sur la bouche tu sais, pour que tu la fermes deux secondes parce que tu me fatigues déjà. C’est pas contre toi hein, mais si en fait. » Et toi t’attends qu’il t’en donne, parce que t’étais complètement sérieux pour lui clouer deux secondes le bec, il parle d’être discret mais tu sais déjà que ça risque d’être mal barré. « Et je vais marcher, monter sur ton dos ça me tente pas trop. » Tout autant que l’écouter parler, t’as envie de rajouter.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2323 ☆ crédits : honeyslut (avatar), astre (signature), tumblr (gif + icons).

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Lun 17 Juil - 21:24


deadpool & spiderman

Listen up, I got somethin' to say
That's right, I run ma mouth all day


Tu parles parce que t'as jamais trouvé un frein à tout ça, sauf quand il y a une jolie fille devant toi, dans ce genre de situations tu perds clairement tous tes mots en fait. Et là t'es stressé en plus, nerveux, de cette mission, t'essayes d'expliquer à Wade que tu ne connais pas l'important de cette mission. Tu parles beaucoup l’araignée. Tu hausses des épaules en entendant ça et tu détournes un peu le regard pour regarder dans la rue parce que oui, tu le sais que tu parles beaucoup, Tony t'as déjà fais la remarque à plusieurs reprises et parfois Captain te regardes longuement comme s'il devait assimiler tout ce qu'il te racontait. C'est encore pire depuis que Bucky est collé h24 au Captain et qu'ils te regardent TOUS LES DEUX comme ça maintenant, sérieusement, c'est juste... c'est abusé. La liberté d'expression les gars. On est là pour quoi en fait ? Non mais tu sais y’a Love Actually ce soir à la télé, j’aimerais AU MOINS voir la fin. Tu le regardes en haussant un sourcil et tu te rends compte que ce type est vraiment bizarre, peut-être qu'ils avaient raison de dire qu'il était un peu con. Enfin t'essaies d'avoir l'air sympa toi quand même parce que t'es pas là pour juger dès la première rencontre mais... merde quoi. "J'peux te le télécharger et te l'envoyer sur ton téléphone pour que tu le regardes même sur le chemin du retour." Tu marmonnes en haussant des épaules, t'y peux rien de toute manière, t'as toujours une raison scientifique à tout, toujours une petite ampoule de nerd qui s'allume au-dessus de ta tête quand on te pose un problème. C'est pas ta faute, vraiment pas. Tu te tournes vers Deadpool lorsque tu te rends compte qu'il ne peux pas se déplacer aussi rapidement que toi jusque là-bas alors tu sais pas vraiment quoi faire, tu proposes de le prendre sur ton dos parce que t'as l'air tout maigrichon mais ta force s'est vachement décuplé depuis. Tu veux pas me donner un peu de toile ? Pour te le mettre sur la bouche tu sais, pour que tu la fermes deux secondes parce que tu me fatigues déjà. C’est pas contre toi hein, mais si en fait. Tu refermes rapidement la bouche derrière ton masque pour t'empêcher de dire quoi que ce soit de plus. Tu le détestes. Au moins c'est clair pour toi à ce stade. Et je vais marcher, monter sur ton dos ça me tente pas trop. Et quand tu n'aimes pas les gens tu ne rentres plus gentiment dans leurs jeux, non, de toute manière t'as toujours aimé tout le monde quasiment, y avait juste les gens qui te prenaient en victime au lycée que t'as jamais pût voir et tu t'es jamais défendu contre eux alors tu le fais maintenant. "On doit y être dans cinq minutes et tu vas gâcher notre couverture si t'y vas à pieds, tu veux pas y frapper aussi pour annoncer qu'on est là?" Tu demandes quand même en roulant des yeux avant d'attraper Wade par la taille et, sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, tu lances une toile en haut de l'immeuble, le colle contre toi et donne une impulsion pour vous porter d'un immeuble à l'autre. En quelques secondes vous vous retrouvez sur le toit d'un immeuble face à un vieux musée. "C'est juste du repérage pour l'instant. Mais on ne sait jamais, Cap' a dit." Tu souffles en t'installant sur le bord de l'immeuble, tu te tiens sur la pointe des pieds, accroupit et tes mains posées entre tes pieds. Tu attends presque sagement. "T'es pas malade au moins?" Tu demandes en te rappelant que c'est peut-être son premier baptême de l'air, surtout comme ça, et tu te laisses tomber souplement ensuite pour te retrouver assit au bord de l'immeuble, les jambes battant dans le vide alors que tu poses ton sac à dos à côté de toi et tire ton téléphone d'une des poches en commençant à chantonner. "J'ai ramené des sandwichs avec moi." Tu lances et t'en tires un de ton sac pour le tendre vers Wade mais ton téléphone t'échappe de tes mains et en quelques secondes, une toile te le remonte jusqu'à toi. Tu jettes un coup d'oeil vers le sol très, très, très loin du haut de l'immeuble, et tu te mets à siffler un peu, mi-impressionné mi-soulagé. "Fiuuu, on n'est pas passés loin !" Tu lances avant de te mettre à rire.
AVENGEDINCHAINS

_________________


he is half my soul as the poet say
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3354 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Lun 17 Juil - 21:52

These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja.
Spideypool

« J’peux te le télécharger et te l’envoyer sur ton téléphone pour que tu le regardes même sur le chemin du retour. » Tu le regardes, t’es tout de suite beaucoup plus intéressé par ce qu’il raconte, parce que ok tu sais télécharger un film t’es pas non plus débile mais bon en fait tu sais pas trop et sur téléphone, tu sais pas du tout alors rentrer tranquillement chez toi en regardant Love Actually en entier, bah ça te tente pas mal, et pire même tu pourrais le regarder maintenant, pendant la mission, ça te donnerait un peu de motivation parce que là, zéro pointé, t’as juste envie de rentrer. « Bah télécharge-le maintenant, comme ça on le regarde là, j’te jure j’ai tellement hâte de le voir. » T’es tout sourire et tu commences petit à petit à oublier qu’en vrai, t’es là pour une mission et même si ça te saoule, tu dois la remplir cette mission, avec l’araignée en plus. T’as pas le temps de dire plus de choses qu’il t’a déjà attrapé et qu’il te fait voler dans les airs. Et là franchement c’est la panique, parce que sauter d’un pont pour atterrir dans l’eau, c’est ok. Sauter d’une façade pour atterrir dans un camion rempli de paille, c’est ok mais franchement, sauter dans les airs comme ça, sans rien, sans protection, sans quoique ce soit d’utile, attacher par des toiles d’araignées qui font peur et qui risquent de casser à tout moment, bah ça te rassure pas trop trop et tu commences doucement à flipper et à te faire la promesse intérieure de tuer Captain pour cette mission qu’il t’a fait faire, parce que là c’est le pompom, y’a des limites à pas dépasser qui ont été- ah. T’es sur un immeuble. Ok, très bien. « C’est juste du repérage pour l’instant. Mais on ne sait jamais, Cap’ a dit. » Cap a dit, Cap a dit. T’as juste envie de l’étrangler parce que toi là t’es à deux doigts de vomir, tu comprends rien à ce qui t’arrive et t’as juste envie de te laisser mourir ici, à tu-ne-sais-combien de mètres d’altitude. « Laisse-moi mourir ici. » Tu réponds simplement en feintant une mort étrange tirée des plus grandes comédies dramatiques, digne d’une drama queen. « T’es pas malade au moins ? » C’est quand lui te pose la question que t’es piqué au vif, en plein cœur et tout le tintouin. Tu te redresses, droit comme un prince, digne et fier, oubliant ta mort subite suite à cette envolée. « J’vais bien. Par contre, qu’est-ce que t’entends par repérage ? Parce que tu sais j’ai utilisé une nouvelle cire sur le katana gauche et j’aimerais bien voir s’il y a une nette amélioration ou si je me suis fait avoir. Le vendeur me l’a tellement bien vendue en même temps que j’ai espoir. » Tu caresses doucement ton katana dans ton dos, fier d’avoir peut-être pu l’améliorer. Mais pour le voir, il faut le tester, et pour le tester, il faut se bagarrer. Puis toi t’aimes bien ça la bagarre, ça t’amuse, façon tu gagnes toujours donc c’est pas un problème. Puis si tu vois que tu perds de toute façon, y’a toujours un copain ou deux qui débarque pour t’aider, ah, ils sont cools les copains. Quand il te tend un sandwich, tu t’en empares ni une ni deux avant de soigneusement regarder ce qu’il y a l’intérieur. Tu attrapes un bout de salade, et le jette dans le vide, puis une tomate et la jette dans le vide. « Attention, il pleut ! » Tu annonces fièrement avant de voir quelque chose tomber que tu n’as pas lancé. Un téléphone, tu regardes au-dessus de vous, il n’y a personne et ce n’est que quand tu vois l’araignée étrange rattraper l’objet que tu fais le rapprochement. « Fiuuu, on n’est pas passés loin ! » Tu le regardes et alors que tu n’as même pas eu le temps de gouter le sandwich, une idée te vient. « Dis l’araignée. Tu crois que tu peux genre mettre ton truc visqueux, ta toile dans mon dos et genre me faire descendre et remonter le long de l’immeuble ? Comme ça je dirai coucou aux gens ! » T’es déjà debout, prêt à te lancer dans ce nouveau jeu super ultra cool.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2323 ☆ crédits : honeyslut (avatar), astre (signature), tumblr (gif + icons).

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Lun 17 Juil - 22:56


deadpool & spiderman

Listen up, I got somethin' to say
That's right, I run ma mouth all day


Bah télécharge-le maintenant, comme ça on le regarde là, j’te jure j’ai tellement hâte de le voir. Tu dois regarde Love Actually avec lui? T'es pas sûr que ce soit le film de ta vie à ce stade, du coup tu le regardes avec une grimace derrière ton masque, tu veux pas passer ta nuit comme ça, surtout que vous avez une mission et toi, quand on te confies une mission, t'es à fonds dedans. Même si tu gaffes la plupart du temps et que tu manques de tuer tout le monde, en fait. Enfin, du coup t'attends de l'avoir emmener tout en haut de l'immeuble en face du musée pour télécharger son film et lui expliquer ce que vous faites là surtout, tu pensais que Captain allait mettre Wade au courant aussi mais visiblement c'est un détail. Laisse-moi mourir ici. Tu tournes la tête en entendant ça et hausses un sourcil quand tu vois... la scène face à toi. Tu sais même pas la décrire mais tu crois que Wade est en train de mourir, du coup tu lui demandes si ça va quand même, on sait jamais. Et en une seconde il est debout, tout droit. J’vais bien. Par contre, qu’est-ce que t’entends par repérage ? Parce que tu sais j’ai utilisé une nouvelle cire sur le katana gauche et j’aimerais bien voir s’il y a une nette amélioration ou si je me suis fait avoir. Le vendeur me l’a tellement bien vendue en même temps que j’ai espoir. Tu écarquilles un peu tes yeux en l'entendant parler de katana et compagnie et tu secoues lentement ta tête avant de donner le sandwich vers Deadpool. "On ne tues personnes. Donc repérage c'est genre, on bouge pas de là quoi, du repérage." Tu annonces avec fierté, style toi tu connais le mot mais pas lui, avant de limite jeter ton téléphone dans le vide mais tu le rattrape de justesse, tout ce qui est dans tes mains a bien une chance de finir écrabouillé au sol. Pendant que toi tu te balances dans le vide comme si le sol était à 25 cm de ton visage, ce qui est loin d'être le cas. Enfin bon, du coup t'es quand même soulagé d'avoir rattraper ton téléphone et tu l'annonces, haut et fier, avant de te mettre à éclater de rire en jetant un coup d'oeil vers Deadpool. Dis l’araignée. Tu crois que tu peux genre mettre ton truc visqueux, ta toile dans mon dos et genre me faire descendre et remonter le long de l’immeuble ? Comme ça je dirai coucou aux gens. Tu écarquilles tes yeux derrière ton masque, tu le sens d'ailleurs faire pareil que toi, parfois t'oublies que ton masque réagit à tout mouvement de tes yeux grâce à ce que Tony y a mis. "Non, hors de question que je te balance comme un yoyo au bout d'une toile. On est en mission pour Cap'!" Tu souffles en le regardant en haussant tes sourcils avant de pianoter assez rapidement sur ton téléphone -tes années de geek qui ressortent- et tu entends ensuite la petite musique sortir du téléphone de Wade. Tu te mets à sourire derrière ton masque, tout content. "Et voilà pour toi." Tu annonces, peut-être qu'en regardant Love Actually, il va être plus tranquille. Et tu relèves ton regard vers lui, un peu perturbé ensuite. "Est ce que tu comptes t'asseoir? Tu me donnes la tête qui tournes." Tu demandes en soupirant un peu, en vrai t'aimerais bien avoir l'écran pas trop loin pour pouvoir te divertir par moments. Même si pour l'instant tes yeux sont bien dirigés vers le musée et que tu sors un deuxième sandwich sans quitter la bâtiment des yeux, que tu remontes on masque et vient mordre une grande bouchée dedans.
AVENGEDINCHAINS

_________________


he is half my soul as the poet say
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3354 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Mar 18 Juil - 11:19

These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja.
Spideypool

C’est quand tu le vois secouer la tête que t’es déçu parce que franchement, il aurait pu faire un tout petit effort et te laisser t’amuser un peu, quel est l’intérêt d’être là si tu ne peux même pas tester ton nouveau joujou. Mais tu te laisses pas abattre, tu trouveras bien un méchant ou deux dont il faut refaire le portrait, c’est sûr même, tu t’inquiètes pas pour ça. « On ne tue personne. Donc repérage c’est genre, on bouge pas de là quoi, du repérage. » Tu le regardes, t’entends sa petite voix de fier et t’as envie de le pousser dans le vide pour qu’il arrêter de se prendre pour dieu avec sa fierté à deux balles, parce que t’es pas non plus un débile, tu sais ce que veut dire repérage, t’as juste envie de faire du repérage avec affinités, en gros. « Mais t’as quel âge là-dessous ? On dirait un gamin qui veut une image pour avoir réussi à donner la définition de repérage. » Tu soupires, t’as limite envie d’appeler Captain pour qu’il t’explique les raisons pour lesquelles il te fout en mission inutile avec un gamin. Alors quitte à être avec un gamin, autant déconner comme un gamin, mais ce petit débile araignée te coupe les ailes dès ta première idée. « Non, hors de question que je te balance comme un yoyo au bout d’une toile. On est en mission pour Cap ! » Cap, Cap, Cap, il n’a que ce mot à la bouche, à croire qu’il est amoureux de lui et toi ça te désespère parce que t’avais une super idée de jeu, que là vous servez à rien à regarder les gens faire leur vie dehors et franchement, t’es juste dégoûté d’être là alors que Love Actually passe à la télé et que t’avais la maison pour toi tout seul. « Fais gaffe, à force de le sucer, tu vas t’étouffer. » Tu hausses les épaules, ton autre partie de toi-même étant totalement d’accord avec ce que la première vient de dire. L’araignée te fait plus peur du tout maintenant que tu la vois lécher les bottes de ce bon vieux Captain à ce point, t’es limite en train de te demander si y’aurait pas un truc entre eux et tu finis par le demander réellement. « Dis, entre Captain et toi, y’a pas un truc ? » Tes deux index se rejoignent dans le but de mimer un baiser à la manière enfantine alors que tu le regardes, très sérieux dans ta demande. Quand ton téléphone émet un petit bruit, tu sursautes comme un enfant. « AH, C’EST QUOI ÇA ? » Tu hurles comme une fille avant de sortir ton téléphone. « Et voilà pour toi. » Tu le regardes, regarde ton téléphone qui affiche le film que tu attendais tant et tu le regardes à nouveau. Il l’a vraiment fait ce con, et toi t’es comme un dingue parce que tu vas pouvoir regarder Love Actually pendant que lui suce bien comme il faut Captain et t’es juste trop content alors tu te fais à sautiller telle une fillette, tenant très fort ton téléphone parce que maintenant que t’as le film, c’est pas le moment de le faire tomber de l’immeuble. « Est-ce que tu comptes t’asseoir ? Tu me donnes la tête qui tournes. » Tu ne réponds pas verbalement mais tu le rejoins au bord pour venir t’asseoir, laissant tes jambes pendre alors que tu lances tout de suite le film, trop heureux de pouvoir enfin passer ta soirée cinéma tant attendue. Dans tes dents Captain ! Tu remontes un peu ton masque, pour en même temps attaquer le repas après avoir fait le tri des légumes que tu ne voulais pas, râleur que t’es. « Tiens regarde, c’est elle la fille, elle est mignonne hein ? » Tu parles la bouche pleine mais franchement, tu t’en fous complètement, t’es en train de regarder un de tes films préférés de l’univers tout entier et c’est tout ce qui compte.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2323 ☆ crédits : honeyslut (avatar), astre (signature), tumblr (gif + icons).

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Mar 18 Juil - 11:43


deadpool & spiderman

Listen up, I got somethin' to say
That's right, I run ma mouth all day


T'expliques quand même les bases du repérage parce que t'as pas envie de foirer ta mission, tu tiens trop à tes missions pour ça, t'espère que tu deviendras un Avengers à part entière un jour. Du coup tu balances tes jambes dans le vide, tout content de pouvoir lui apprendre un truc quoi, genre hello. Même si tu lui apprends pas quelque chose finalement, que tu juste content de pouvoir ressortir ce que tu connais, en fait tu t'attends un peu à une tape sur l'épaule genre 'bien joué'. Mais t’as quel âge là-dessous ? On dirait un gamin qui veut une image pour avoir réussi à donner la définition de repérage. Tu ouvres la bouche en te rendant compte que oui, c'est peut-être vrai, mais t'es vexé et tu regardes devant toi en te retenant de te mettre à bouder. "Vingt ans." T'annonces quand même, parce que t'es pas si jeune non plus, enfin quand t'es arrivé parmi les autres et que Tony t'as quand même pris sous son aile bah t'avais genre seize, dix-sept ans. Oui, ok tu triches aussi, t'as pas encore vingt ans, t'en as que dix-neuf mais tu vas pas non plus affoler tout le voisinage, ok. Enfin, tu refuses quand même de balancer Wade dans le vide au bout d'une toile parce que voilà, y a des degrés de gaminerie et c'est pas ton niveau celui-là. Fais gaffe, à force de le sucer, tu vas t’étouffer. Tu l'entends te répondre et tu sursautes un peu pour le regarder avec surprise, tu ne sais même pas quoi répondre tellement ça te surprends, parce que, non, tu ne fais pas ça. Sérieux quoi. "Mais non, je-" Tu te coupes quand même parce que visiblement Wade a pas fini devant toi et toi tu peux que l'observer raconter ses bêtises et faire ses trucs en rougissant comme un imbécile. Heureusement que tu as ton masque sur la figure. Dis, entre Captain et toi, y’a pas un truc ? Et tu te relèves un peu brusquement parce que, ouais, t'es brusqué par le personnage que t'as en face de toi. Du coup tu manques de te casser la gueule dans le vide mais t'as quand même une certaine agilité donc tu te reprends, et puis ton pieds te tiens bien au sol, merci le truc d'araignée. "Il n'y a rien entre Captain et moi, il doit avoir genre 90 ans en vrai." Tu fais remarquer en fronçant tes sourcils parce que bon, voilà. Déjà ça, ça craint un peu, des fois il dit des trucs de grand-père que t'as du mal à comprendre. Enfin tu préfères envoyer le film à Wade sans trop te préoccuper de la suite, t'as faim aussi alors tu récupères ton sandwich, pendant que l'autre crie derrière toi et tu lui jettes un regard en coin, un peu perturbé. Il sautille. Tu roules des yeux derrière ton masque et reporte ton attention sur le musée face à vous. Tu continues de mâchonner ton sandwich, presque ennuyé maintenant mais au moins l'autre est calme. Tiens regarde, c’est elle la fille, elle est mignonne hein ? Bon, toi tu regardes pas le film mais genre lui en train de manger avec une grimace de dégoût parce que genre, mec, tu parles pas la bouche pleine s'il te plaît, respecte un peu tes voisins et ton entourage et ta propre image, ok. "S'il te plaît, avales." Tu marmonnes quand même et puis tu t'arrêtes un peu sur la peau que tu vois, on t'as déjà raconté ce que Deadpool pouvait faire et tout ça mais tu ne sais pas vraiment ce qu'il y a là en dessous, du coup tu restes là à observer les marques que tu vois sur sa peau, les cicatrices et tu oublies un peu de manger maintenant.
AVENGEDINCHAINS

_________________


he is half my soul as the poet say
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3354 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Mar 18 Juil - 12:05

These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja.
Spideypool

Quand t’entends son âge, t’es juste complètement choqué, genre le mec c’est un superhéro araignée, et il a simplement vingt piges, genre vingt piges. Toi à vingt ans, t’étais loin, très loin d’être ici hein, tu rigolais au bar avec tes copains et tu faisais des études, t’étais pas Deadpool à vingt ans quoi, tu faisais ta petite vie tranquille d’humain et ça t’allait parfaitement, quelle idée de devenir spiderman à même pas vingt ans quoi, mais QUELLE idée. « Moi à vingt ans, je draguais des meufs, et des gars. Pis je buvais beaucoup, pis j’allais l’école et c’est tout quoi. Tu m’étonnes qu’il t’envoie faire que du repérage, t’as vingt piges. » Tu soupires, t’es encore surpris parce que tu viens d’entendre parce que bon, c’est jeune et c’est n’importe quoi, sans aucun doute. Mais bon après tout, c’est quand même l’âge de la majorité sexuelle donc s’il veut faire des trucs avec Captain, c’est pas ton problème, d’ailleurs toi aussi tu ferais bien des trucs avec Captain des fois pour qu’il arrête de t’emmerder avec des conneries mais bon, il a toujours dit non malgré tes innombrables propositions en tous genres alors toi, bah t’y peux rien au bout d’un moment s’il veut pas, il veut pas. « Ok il a 90 ans, mais il est super sexy hein. Genre olala, nombre de fois où je me suis mis à poil devant lui dans l’espoir qu’il accepte de faire des trucs avec moi, t’imagines même pas. » Tu te prends à rêver quelques secondes, tu ferais tellement de cochonneries avec lui si tu pouvais que ça te déprime qu’il refuse toujours. Mais tant pis, toi tu continues ta vie, tu manges ton sandwich, tu parles la bouche pleine, tu regardes ton film, une vie normale de Deadpool quoi. « S’il te plaît, avales. » T’es tellement choqué que tu fais tomber ton sandwich dans le vide, et tu te mets à le regarder dévaler tout seul les étages, tant pis. Mais tu te rappelles bien vite de pourquoi il est tombé et tu relèves d’un seul coup le regard vers Peter. « Tu sais que c’est moi d’habitude qui dit ça ? » Tu hausses les épaules, et la discussion te plaît tellement que tu mets le film sur pause pour te concentrer sur ça. « Mais du coup, avec Captain, c’est lui aussi qui avale ? Putain ça c’est dingue quand même, il me l’avait caché le coquin. Moi j’aime pas trop avaler si tu veux savoir. » Tu soupires quelques secondes, réfléchissant alors à Captain, l’imaginant en train d’avaler et ça te fait doucement sourire. Mais tu t’arrêtes d’un seul coup quand tu vois du mouvement en face, parce que même si tu fais beaucoup le con, même tout le temps, t’es également capable de faire ton travail. « Y’a du mouvement là, regarde. Ils ont l’air de surveiller quelque chose, ils ont un sac. Je crois que va falloir intervenir Peter. »
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2323 ☆ crédits : honeyslut (avatar), astre (signature), tumblr (gif + icons).

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Mar 18 Juil - 12:39


deadpool & spiderman

Listen up, I got somethin' to say
That's right, I run ma mouth all day


Moi à vingt ans, je draguais des meufs, et des gars. Pis je buvais beaucoup, pis j’allais l’école et c’est tout quoi. Tu m’étonnes qu’il t’envoie faire que du repérage, t’as vingt piges. Tu fronces tes sourcils quand tu l'entends dire ça et tu te retiens de dire que t'es pas si jeune hein, qu'il y en a qui ont commencé encore plus jeune que toi, mais tu te retiens aussi de trop y réfléchir parce que bon... Est ce que c'est pour ça que tu fais du repérage et que t'es pas un vrai Avenger? T'es un peu déprimé du coup mais tu hausses des épaules. "C'est mon ambition de sauver des gens et de les aider, j'ai eu ce truc tôt alors autant le mettre à disposition des gens, tu vois? Je veux faire le bien." Tu assures derrière ton masque en regardant le ciel et tu pinces un peu tes lèvres en repensant à ton oncle et à l'idiot que tu as été, c'est une vieille histoire mais celle qui te pourris le plus, celle qui te réveilles au milieu de la nuit. "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités." Tu souffles finalement lorsque tu te rappelles des mots de ton oncle, de cette phrase qui te guide depuis un certain moment maintenant. Enfin tu ressors rapidement de ton moment de nostalgie en continuant de manger, surtout que maintenant Deadpool à côté de toi est en train de raconter quasiment n'importe quoi et que tu n'as pas le choix de tout écouter. Ok il a 90 ans, mais il est super sexy hein. Genre olala, nombre de fois où je me suis mis à poil devant lui dans l’espoir qu’il accepte de faire des trucs avec moi, t’imagines même pas. Génial, le genre de détails dont tu n'avais sans doute pas besoin, en fait, et tu roules un peu des yeux à ça. Mais tu lui fais quand même la remarque concernant le sandwich qu'il n'avale pas parce que ça te perturbe un peu trop. Et la seconde d'après le sandwich dévale les quelques étages, tu le rattrapes avec ta toile par réflexe et soupire un petit peu. Tu sais que c’est moi d’habitude qui dit ça ? Tu te tournes vers lui pour essayer de comprendre de quoi il parle, parce que sérieusement, il t'as largué en deux secondes là. Mais du coup, avec Captain, c’est lui aussi qui avale ? Putain ça c’est dingue quand même, il me l’avait caché le coquin. Moi j’aime pas trop avaler si tu veux savoir. Et tu comprends alors tu te mets à rougir un peu et tu ouvres la bouche et la referme, tu ne sais même pas quoi dire à ce stade. "C'est... C'est complètement débile ce que tu racontes. Je parlais pas de ça. Et tu... Non, je ne veux pas savoir." Tu reprends en fronçant tes sourcils, un peu choqué, et tu secoues ta tête avant de reposer son sandwich à côté de lui pendant que toi t'oublies clairement le tiens, trop occupé à regarder Wade. Y’a du mouvement là, regarde. Ils ont l’air de surveiller quelque chose, ils ont un sac. Je crois que va falloir intervenir Peter. Tu sursautes en entendant ça et tu hoches un peu de la tête en regardant plus bas et, effectivement, Wade a raison, alors tu attrape ton sac à côté et le jette contre l'une des parois pour le bloquer là avec une toile. Il faut juste pas oublier de passer le reprendre après. "Allons-y !" Tu lances, lorsque tu as analysé la scène à ton tour, et tu te jettes déjà dans le vide avant de tirer une toile sur le musée en face pour te déplacer. "Karen, est ce que tu penses qu'on peux avoir un plan détaillé du musée?" "Bien sûr, Peter. Analyse du musée en cours." "Merci." Tu sifflotes alors que tu te retrouves la tête à l'envers à descendre le long d'une colonne avec le fil de ta toile. T'es juste derrière le mec qui tient le sac et tu secoues un peu la tête. "Contrôles des tickets à l'entrée du musée, merci." Tu chantonnes alors que le mec se retourne en pointant une arme sur toi et t'as juste le temps de te remettre sur tes jambes et de lui lancer une toile pour coller sa main qui tient l'arme à la voiture en lui jetant un regard choqué. "Le port d'armes est interdit ici !" Tu souffles en montrant un panneau à l'entrée du musée alors que les autres se réveillent autour du mec au sac et t'espères que Deadpool peux faire une petite diversion maintenant, merci.
AVENGEDINCHAINS

_________________


he is half my soul as the poet say
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas

can't you taste this gold?
avatar
Miles Teller



☆ in hollywood since : 27/05/2017
☆ interviews : 3354 ☆ crédits : ranochja (avatar), astra (signature)

MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   Mar 18 Juil - 13:12

These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja.
Spideypool

« C’est mon ambition de sauver des gens et de les aider, j’ai eu ce truc tôt alors tant le mettre à disposition des gens, tu vois ? Je veux faire le bien. » Tu l’écoutes déblatérer cette connerie préparée à l’avance, et c’est limite si t’as pas envie de lui gerber dessus, à l’araignée, parce que ok il a vingt ans mais là le sommet de la niaiserie est atteint. Olala je veux sauver des gens, je veux faire le bien. Non mais sérieux quoi, c’est juste tellement cliché que même dans les films les plus pourris et les plus clichés, on entend pas ce genre de choses, même Captain a jamais sorti une connerie pareille alors c’est pour dire que là, y’a un sacré level de connerie ultime là-dedans, chez l’araignée. Alors bien sûr, tu devrais pas lui dire, parce que blesser les gens c’est mal mais il te blesse avec ses conneries, ça fait saigner tes oreilles et heureusement que ton costume est rouge sinon on verrait du sang te sortir par tous les orifices, ce serait gênant. « J’ai jamais vu aussi niais que ridicule que toi l’araignée, j’t’aime bien, tu m’fais rire. » Alors tu laisses couler par la suite sa phrase philosophique parce que même si t’as pas un sixième sens, tu sens que sur ça, faut pas l’emmerder et t’as pas envie non plus d’être un connard de première, tu peux pas toujours l’être avec l’araignée rouge, il faut en garder pour les autres. Alors tu lui parles de cul, et tu lui parles du vieux Captain, et tu lui parles d’avaler et tu te balances au rythme d’une chanson inexistante, t’es bien sur ton petit immeuble là, avec ton film, y’a pire comme soirée, faut l’avouer, même si y’a l’araignée avec toi. Alors franchement, quand tu vois du mouvement et que tu comprends que la soirée détente va bientôt se continuer en soirée cassage de gueule, bah ouais, t’es pas content, parce que t’avais prévu autre chose toi et forcément, faut toujours que les plans changent et c’est pénible parce qu’imaginons là, t’avais fait ta manucure en attendant que le temps passe, bah t’aurais pas pu descendre. Bah non parce que ça aurait tout abîmé, donc voilà, les choses, si elles sont prévues, il faut que ça reste comme c’était prévu. Donc tu soupires, oui tu soupires parce que ça a tout gâché là et t’as le temps de rire que l’araignée est déjà en bas et tu comprends que toi aussi tu vas devoir y aller alors en deux deux, tu te jettes de l’immeuble et atterrit sur tes pieds comme si tu venais de sauter d’un mètre. Et décidément, heureusement que t’as pas fait ta manucure. « Contrôles des tickets à l’entrée du musée, merci. » Tu arrives à ses côtés et quand tu le vois sortir son arme, toi, tu dégaines ton téléphone pour lui tendre. « Regarde ! C’est la meilleure scène de Love Actually, olala, j’aime trop. » Et forcément, en l’art de diversion, t’es plutôt bon. Tellement bon que ce con, il regarde et que toi, t’as le temps de lui mettre une balle en pleine tête avant de te mettre à crier. « MERDE, on avait dit pas de morts, MERDE, MERDE, MERDE, j’étais sûr que j’oubliais un détail, fait chier ! » Tu soupires, franchement, t’es déçu d’avoir oublié ça parce que ça semblait plutôt important pour l’araignée et ça te saoule d’avoir déjà fait une bêtise, même si toi t’es plutôt content de cette franche réussite. « Bon, en même temps, c’est pas une mort. Je l’ai juste blessé mortellement. On va pas… en faire une histoire ! » Tu lui souris de toutes tes dents, persuadé d’avoir raison pour le coup.
Made by Neon Demon

_________________
❝ you have always been my dream ❞ I’ve always protected myself when it comes to love. And maybe that’s the problem. By not letting myself get hurt now, it ripples into much bigger pain later.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)   

Revenir en haut Aller en bas
 
These superpowers are feelin' strange, I move like a freaking ninja. (SPIDEYPOOL)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» ☆ MOVE YOUR BODY.
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» 04. Let's move like Jagger ! Uh... Who ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: Air hostesses doing gossip magazine :: Alternate universes (AU) :: AU films/séries-