AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you really are unlucky, brother + colerrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

even if they judge, fuck it all
avatar
Perrie Edwards



☆ in hollywood since : 13/06/2017
☆ interviews : 26 ☆ crédits : primbird.

MessageSujet: you really are unlucky, brother + colerrie   Dim 18 Juin - 21:46


   

     

   

unlucky brother & scared sister

— Toi & Moi
Le festival des couleurs avait lieu, et moi je me retrouvais coincée en studio à gribouiller mon carnet de paroles. Ne vous méprenez pas, j'adore écrire, composer, être en studio ! Mais la grande hippie en moi était complètement agacée à l'idée que là dehors se déroulait un festival auquel je n'assisterais pas. J'avais tenté de soudoyer les producteurs qui habituellement étaient plutôt cool, mais ça ne marchait pas cette fois. Pour me remonter le moral, on m'avait rappelé que ce n'était que le début de l'été et que nous étions en Californie, il y avait des centaines de festivals ici. Alors, un peu moins déprimer je m'étais mise à bosser. Oui, Glory Days n'était pas sorti depuis trop longtemps, mais la maison de disque voulait déjà que nous commencions doucement à construire la relève. Ils disaient que nous devions profiter des bonnes critiques du dernier album pour faire du prochain un encore meilleur score. Je n'étais pas contre l'idée de retourner en studio si vite, j'adorais littéralement mon job.. Mais ce soir j'aurais aimé être ailleurs. J'étais d'ailleurs sur le point d'envoyer un texto à mon demi-frère, Cole qui était présent là-bas afin de le questionner sur l'ambiance quand je m'étais rendu compte que je n'avais plus de réseau. Une fraction de seconde plus tard, l'un des gars de l'équipe débarquait dans la salle d'enregistrement pour nous prévenir qu'une tornade arrivait droit sur nous.

J'étais restée à l'abri dans les studios, on m'avait assuré que c'était l'endroit le plus sécurisant des allants tours. J'avais beaucoup flippé, parce que clairement en Europe on est pas habituer à ce genre délires là ! Mais ce fut assez rapide, et après ça tout ce que j'avais en tête était de m'assurer que les gens que j'aimais était tous sain et saufs. Particulièrement mon frère, puisque la tornade avait visiblement frappé au plus fort à l'endroit du festival. Cole ne répondait pas à son téléphone, mais après maintes et maintes appels j'avais réussi à savoir qu'il se trouvait aux urgences. J'avais pris le premier taxi pour l'hôpital et avait pratiquement couru dans les couloirs afin de trouver sa chambre, après bien sûr être passée par l'accueil. Une fois arrivée à la dite chambre, j'entrai sans frapper et le trouvait là, assis au bord de son lit blanchâtre. « Oh, mon dieu. T'es au courant qui a des problèmes cardiaque dans la famille ? » Lançais-je dans un premier temps avant de le prendre dans mes bras, geste que je défis rapidement par peur de lui avoir fait encore plus mal qu'il ne devait déjà avoir. « Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu vas bien ? Tu peux pas savoir à quel point j'étais inquiète pour toi, tête d'oeuf ! » Ajoutais-je, les larmes aux yeux. Mon frère était une grande, une majeur partie de ma vie. Je ne pouvais pas imaginer mon quotidien sans lui, il était ma moitié. Si quelque chose devait lui arriver je perdrai une partie de moi. Fort heureusement, il ne semblait pas être mourant dans l'immédiat.
   MAY


     

_________________

i got the power
Hold up, no, you didn't bow, bow. I ain't the chick to walk behind you around town. Just 'cause you're packin', packin', whoop, down south, that don't mean I'm ever gonna take it lying down, baby.
Revenir en haut Aller en bas

☆ wonderful moderator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 1872 ☆ crédits : morrigan pour l'avatar, astre pour la signature, danke.

MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Lun 19 Juin - 20:26


perrie & cole

hey sister, there's an endless road to rediscover


Tu commences à être un peu au bout de ta vie, t'es content de rentrer et t'es content de pouvoir avoir un autre téléphone que cette relique qu'on t'as prêté, déjà que t'as réussis à réavoir le même numéro et tout ça, c'est limite une machine du diable, en fait. Enfin, c'est simple, ton téléphone est tombé pendant l'éboulement et quelque chose l'a fracassé et, honnêtement, t'as même pas cherché à comprendre, pour toi le plus important était de mettre Madelaine en sûreté. Et t'es content de rentrer aujourd'hui, tu viens de finir ton petit déjeuner et tu attends sur le lit, ça va mieux bien sûr mais t'as le teint un peu plus pâle que d'habitude, t'as l'impression qu'on vient de te balancer plusieurs claques vu le mal de tête que tu te tapes mais il paraît que c'est normal. Surtout que le bleu est quasiment estompé maintenant et tu fais moins peur à voir que la veille. C'est déjà ça. En une seconde et demie, une tornade blonde passe la porte de ta chambre et tu relèves la tête vers elle avec surprise, pas besoin d'analyser plus longtemps que tu reconnais Perrie et tu ouvres grand les bras lorsqu'elle arrive sur toi. Oh, mon dieu. T'es au courant qui a des problèmes cardiaque dans la famille ? Tu peux pas t'empêcher de rire en entendant la remarque de ta demi-soeur et tu la serres dans tes bras avant de la laisser repartir presque aussitôt, tu te retiens d'afficher une moue triste parce que t'étais content d'avoir un câlin et que tu la revoyais enfin depuis un petit bout de temps d'ailleurs. Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu vas bien ? Tu peux pas savoir à quel point j'étais inquiète pour toi, tête d'oeuf ! Tu la vois avec les larmes aux yeux et tu t'en veux clairement, tu fronces un peu tes sourcils avant de prendre sa main dans la tienne et tu lui souris un peu. "Tête d'oeuf toi même, déjà." Tu marmonnes avant de serrer ses doigts et de relâcher sa main, tu tires la relique qu'on t'as refilé ce matin et tu souris. "Mon téléphone a été écrabouillé dans le tunnel." Tu commences à lui expliquer en soupirant, surtout pour ça que t'as pas pût lui envoyer de messages, t'aurais pas fait ça pour le plaisir quand même t'es pas aussi sadique faut pas déconner. T'es pas horrible non plus. "Un tunnel s'est effondré sur ma tronche, fait gaffe, Dylan et toi êtes les plus beaux de la famille pour quelques jours, va falloir en profiter." Tu murmures en passant tes doigts sur ta joue et grimaces un peu parce que ça te fais mal. Mais le reste fonctionne très bien alors tu tires un peu ta soeur par la main et tu la serres dans tes bras un peu plus fort qu'avant. Pitié, tu adores les câlins, t'es trop tactile comme mec.
AVENGEDINCHAINS

_________________


He is half my soul, as the poets say.
In the darkness, two shadows, reaching through the hopeless, heavy dusk. Their hands meet, and light spills in a flood like a hundred golden urns pouring out of the sun.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

even if they judge, fuck it all
avatar
Perrie Edwards



☆ in hollywood since : 13/06/2017
☆ interviews : 26 ☆ crédits : primbird.

MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Hier à 21:22


   

     

   

unlucky brother & scared sister

— Toi & Moi
J'eu un léger rictus lorsqu'il me renvoyait ma pseudo insulte au visage. Mon frère, même à l'hôpital ne me laissait pas le traiter de noms débiles, ce qui était une bonne chose ! Je n'aurais vraiment pas apprécier et probablement pas supporter de le voir tout affaibli, tout mou dans son lit à se morfondre. Au lieu de ça, il m'expliquais en gros ce qui c'était passer. Un tunnel, rien que ça. Et même ça n'avait pas réussi à venir à bout de Cole, à croire que les bêtes dans ce genre là étaient immortelles. J'en étais ravie en tout cas, qu'est-ce que je serait devenue moi, sans lui ? Qui est-ce que j'aurais passer mon temps à embêter ? Qui m'aurait écouter blablater le moindre de mes petits soucis (parfois sans grand intérêt) mais en restant attentif quand même. J'avais depuis l'enfance toujours été très proche des jumeaux, mais particulièrement de Cole. Dylan est un peu le "badboy", celui qui aime faire le gros dur et fait l'impasse sur les sentiments. Cole et moi étions beaucoup plus sensibles et beaucoup plus tactiles ce qui faisait qu'un lien spécial nous liait. Même avec un an d'écart et une mère différente, on avait parfois l'impression que nous étions les jumeaux de la famille. « Et bien la prochaine fois que l'idée de te prendre un tunnel sur la face te passe par l'esprit, pense à la super raclée que je te réserve. » J'avais à peine eu le temps de terminer ma phrase que déjà, il avait glisser sa main dans la mienne et m'avait tirer vers lui pour faire un câlin. Je souris de nouveau, glissant mes bras autour de lui à mon tour, la tête posée sur son épaule. « Qu'est-ce que je deviendrait sans toi ? Embêter Dylan est moins amusant. Surtout parce qu'au bout de la seconde fois il se met à faire mal. » Plaisantais-je, lâchant un petit éclat de rire sans pour autant me détacher de notre étreinte. « Et aussi, tu a toujours été le plus moche de la porté, Coco. » Ajoutais-je tout doucement à son oreille, avant de plaquer un énorme baiser sur sa joue. Une fois notre câlin terminer, je restais tout de même sur le lit et gardait un instant ses mains dans les miennes posées sur mes genoux. « Bon et ça va tu es sûr ? Tu a encore mal ? Et quand est-ce que tu sort ?  » Oui, pleins de questions. Sans doutes un peu trop pour quelqu'un qui vient de se recevoir un tunnel sur la tête, mais la nervosité me faisait beaucoup parler et elle n'était pas redescendue pour le moment.
   MAY


     

_________________

i got the power
Hold up, no, you didn't bow, bow. I ain't the chick to walk behind you around town. Just 'cause you're packin', packin', whoop, down south, that don't mean I'm ever gonna take it lying down, baby.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
you really are unlucky, brother + colerrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» unlucky day--'
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: I tried to leave it but I never could :: Festival of colors :: Hôpital. :: Médecine B1-