AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you really are unlucky, brother + colerrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: you really are unlucky, brother + colerrie   Dim 18 Juin - 21:46


   

     

   

unlucky brother & scared sister

— Toi & Moi
Le festival des couleurs avait lieu, et moi je me retrouvais coincée en studio à gribouiller mon carnet de paroles. Ne vous méprenez pas, j'adore écrire, composer, être en studio ! Mais la grande hippie en moi était complètement agacée à l'idée que là dehors se déroulait un festival auquel je n'assisterais pas. J'avais tenté de soudoyer les producteurs qui habituellement étaient plutôt cool, mais ça ne marchait pas cette fois. Pour me remonter le moral, on m'avait rappelé que ce n'était que le début de l'été et que nous étions en Californie, il y avait des centaines de festivals ici. Alors, un peu moins déprimer je m'étais mise à bosser. Oui, Glory Days n'était pas sorti depuis trop longtemps, mais la maison de disque voulait déjà que nous commencions doucement à construire la relève. Ils disaient que nous devions profiter des bonnes critiques du dernier album pour faire du prochain un encore meilleur score. Je n'étais pas contre l'idée de retourner en studio si vite, j'adorais littéralement mon job.. Mais ce soir j'aurais aimé être ailleurs. J'étais d'ailleurs sur le point d'envoyer un texto à mon demi-frère, Cole qui était présent là-bas afin de le questionner sur l'ambiance quand je m'étais rendu compte que je n'avais plus de réseau. Une fraction de seconde plus tard, l'un des gars de l'équipe débarquait dans la salle d'enregistrement pour nous prévenir qu'une tornade arrivait droit sur nous.

J'étais restée à l'abri dans les studios, on m'avait assuré que c'était l'endroit le plus sécurisant des allants tours. J'avais beaucoup flippé, parce que clairement en Europe on est pas habituer à ce genre délires là ! Mais ce fut assez rapide, et après ça tout ce que j'avais en tête était de m'assurer que les gens que j'aimais était tous sain et saufs. Particulièrement mon frère, puisque la tornade avait visiblement frappé au plus fort à l'endroit du festival. Cole ne répondait pas à son téléphone, mais après maintes et maintes appels j'avais réussi à savoir qu'il se trouvait aux urgences. J'avais pris le premier taxi pour l'hôpital et avait pratiquement couru dans les couloirs afin de trouver sa chambre, après bien sûr être passée par l'accueil. Une fois arrivée à la dite chambre, j'entrai sans frapper et le trouvait là, assis au bord de son lit blanchâtre. « Oh, mon dieu. T'es au courant qui a des problèmes cardiaque dans la famille ? » Lançais-je dans un premier temps avant de le prendre dans mes bras, geste que je défis rapidement par peur de lui avoir fait encore plus mal qu'il ne devait déjà avoir. « Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu vas bien ? Tu peux pas savoir à quel point j'étais inquiète pour toi, tête d'oeuf ! » Ajoutais-je, les larmes aux yeux. Mon frère était une grande, une majeur partie de ma vie. Je ne pouvais pas imaginer mon quotidien sans lui, il était ma moitié. Si quelque chose devait lui arriver je perdrai une partie de moi. Fort heureusement, il ne semblait pas être mourant dans l'immédiat.
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Lun 19 Juin - 20:26


perrie & cole

hey sister, there's an endless road to rediscover


Tu commences à être un peu au bout de ta vie, t'es content de rentrer et t'es content de pouvoir avoir un autre téléphone que cette relique qu'on t'as prêté, déjà que t'as réussis à réavoir le même numéro et tout ça, c'est limite une machine du diable, en fait. Enfin, c'est simple, ton téléphone est tombé pendant l'éboulement et quelque chose l'a fracassé et, honnêtement, t'as même pas cherché à comprendre, pour toi le plus important était de mettre Madelaine en sûreté. Et t'es content de rentrer aujourd'hui, tu viens de finir ton petit déjeuner et tu attends sur le lit, ça va mieux bien sûr mais t'as le teint un peu plus pâle que d'habitude, t'as l'impression qu'on vient de te balancer plusieurs claques vu le mal de tête que tu te tapes mais il paraît que c'est normal. Surtout que le bleu est quasiment estompé maintenant et tu fais moins peur à voir que la veille. C'est déjà ça. En une seconde et demie, une tornade blonde passe la porte de ta chambre et tu relèves la tête vers elle avec surprise, pas besoin d'analyser plus longtemps que tu reconnais Perrie et tu ouvres grand les bras lorsqu'elle arrive sur toi. Oh, mon dieu. T'es au courant qui a des problèmes cardiaque dans la famille ? Tu peux pas t'empêcher de rire en entendant la remarque de ta demi-soeur et tu la serres dans tes bras avant de la laisser repartir presque aussitôt, tu te retiens d'afficher une moue triste parce que t'étais content d'avoir un câlin et que tu la revoyais enfin depuis un petit bout de temps d'ailleurs. Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu vas bien ? Tu peux pas savoir à quel point j'étais inquiète pour toi, tête d'oeuf ! Tu la vois avec les larmes aux yeux et tu t'en veux clairement, tu fronces un peu tes sourcils avant de prendre sa main dans la tienne et tu lui souris un peu. "Tête d'oeuf toi même, déjà." Tu marmonnes avant de serrer ses doigts et de relâcher sa main, tu tires la relique qu'on t'as refilé ce matin et tu souris. "Mon téléphone a été écrabouillé dans le tunnel." Tu commences à lui expliquer en soupirant, surtout pour ça que t'as pas pût lui envoyer de messages, t'aurais pas fait ça pour le plaisir quand même t'es pas aussi sadique faut pas déconner. T'es pas horrible non plus. "Un tunnel s'est effondré sur ma tronche, fait gaffe, Dylan et toi êtes les plus beaux de la famille pour quelques jours, va falloir en profiter." Tu murmures en passant tes doigts sur ta joue et grimaces un peu parce que ça te fais mal. Mais le reste fonctionne très bien alors tu tires un peu ta soeur par la main et tu la serres dans tes bras un peu plus fort qu'avant. Pitié, tu adores les câlins, t'es trop tactile comme mec.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Jeu 22 Juin - 21:22


   

     

   

unlucky brother & scared sister

— Toi & Moi
J'eu un léger rictus lorsqu'il me renvoyait ma pseudo insulte au visage. Mon frère, même à l'hôpital ne me laissait pas le traiter de noms débiles, ce qui était une bonne chose ! Je n'aurais vraiment pas apprécier et probablement pas supporter de le voir tout affaibli, tout mou dans son lit à se morfondre. Au lieu de ça, il m'expliquais en gros ce qui c'était passer. Un tunnel, rien que ça. Et même ça n'avait pas réussi à venir à bout de Cole, à croire que les bêtes dans ce genre là étaient immortelles. J'en étais ravie en tout cas, qu'est-ce que je serait devenue moi, sans lui ? Qui est-ce que j'aurais passer mon temps à embêter ? Qui m'aurait écouter blablater le moindre de mes petits soucis (parfois sans grand intérêt) mais en restant attentif quand même. J'avais depuis l'enfance toujours été très proche des jumeaux, mais particulièrement de Cole. Dylan est un peu le "badboy", celui qui aime faire le gros dur et fait l'impasse sur les sentiments. Cole et moi étions beaucoup plus sensibles et beaucoup plus tactiles ce qui faisait qu'un lien spécial nous liait. Même avec un an d'écart et une mère différente, on avait parfois l'impression que nous étions les jumeaux de la famille. « Et bien la prochaine fois que l'idée de te prendre un tunnel sur la face te passe par l'esprit, pense à la super raclée que je te réserve. » J'avais à peine eu le temps de terminer ma phrase que déjà, il avait glisser sa main dans la mienne et m'avait tirer vers lui pour faire un câlin. Je souris de nouveau, glissant mes bras autour de lui à mon tour, la tête posée sur son épaule. « Qu'est-ce que je deviendrait sans toi ? Embêter Dylan est moins amusant. Surtout parce qu'au bout de la seconde fois il se met à faire mal. » Plaisantais-je, lâchant un petit éclat de rire sans pour autant me détacher de notre étreinte. « Et aussi, tu a toujours été le plus moche de la porté, Coco. » Ajoutais-je tout doucement à son oreille, avant de plaquer un énorme baiser sur sa joue. Une fois notre câlin terminer, je restais tout de même sur le lit et gardait un instant ses mains dans les miennes posées sur mes genoux. « Bon et ça va tu es sûr ? Tu a encore mal ? Et quand est-ce que tu sort ?  » Oui, pleins de questions. Sans doutes un peu trop pour quelqu'un qui vient de se recevoir un tunnel sur la tête, mais la nervosité me faisait beaucoup parler et elle n'était pas redescendue pour le moment.
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Dim 25 Juin - 16:57


perrie & cole

hey sister, there's an endless road to rediscover


Et bien la prochaine fois que l'idée de te prendre un tunnel sur la face te passe par l'esprit, pense à la super raclée que je te réserve. Tu fais clairement la moue quand t'entends Perrie te dire ça, genre elle va te fracasser, toi son frère adoré qu'elle aime plus que tout au monde? Impossible. Du coup tu prends ta plus belle tête de chiot abandonné, ça passe souvent comme ça. T'es quand même maître en la matière des têtes mignonnes, et surtout, t'as pas envie de te prendre une raclée de la blonde, elle est quand même vachement doué. Tu passes une main dans tes cheveux avec un sourire au coin des lèvres, amusé. "J'y penserais, je crierais au tunnel 'NON NE TOMBES PAS SUR MOI, SUR TOUT LE MONDE MAIS PAS SUR MOI, MA PIZZA VA ME TUER!!'" Tu lances en criant un peu fort avant de te rendre compte que les infirmières vont peut-être arriver en courant alors tu souris, grand, vers Perrie pour qu'elle te pardonne. Elle a ordre de toujours te pardonner en fait, comme Dylan, c'est votre père qui a dit ça. Enfin, toi de toute manière tu préfères la tirer dans tes bras pour lui faire un câlin à ta princesse ultime, t'es trop content de la revoir là même si c'est dans ce genre de situation finalement. Qu'est-ce que je deviendrait sans toi ? Embêter Dylan est moins amusant. Surtout parce qu'au bout de la seconde fois il se met à faire mal. Tu souris un peu à sa remarque et tu passes tes doigts dans ses cheveux avec douceur. "Ouais c'est un sauvage, t'as été élevé comme la triplé en fait, donc t'as pas le choix de supporter la violence comme si t'étais un mec." Tu conclus en hochant lentement de la tête, combien de fois il t'as fracassé limite avant de venir te faire des câlins pour se faire pardonner. Un vrai amour dans le fond ce Dylan, très au fond. Et aussi, tu a toujours été le plus moche de la porté, Coco. Ok t'es tellement blessé, tu lui lances un regard de cocker et secoues un peu ta tête sans pour autant défaire tes bras de sa taille. "T'es horrible." Tu peux pas trop de défendre en sentant son bisou sur sa joue, en fait, du coup tu fais la moue et tu te mordilles la lèvre en la regardant, t'espères qu'elle va craquer avec ta bouille. Tu la laisses se sauver à tes côtés finalement et tu l'observes en repliant une jambe sur ton lit, un sourire aux lèvres, vos doigts liés. Bon et ça va tu es sûr ? Tu a encore mal ? Et quand est-ce que tu sort ? Tu souris un peu vers ta soeur en l'entendant et tu caresses distraitement le dos de sa main. "Certain. Et non j'ai pas vraiment mal, c'est plus superficiel qu'autre chose." Tu murmures avec une grimace pour montrer tes différentes blessures sur le visage, des petits bobos. "Je peux sortir cette après-midi normalement, tu veux attendre avec moi? Le médecin doit juste faire ma lettre de sortie mais on m'a dit qu'ils étaient pas pressés..."
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Lun 3 Juil - 21:08


   

     

   

unlucky brother & scared sister

— Toi & Moi
J'éclate d'un petit rire amusé face à ses cris, qui risqueraient d'alerter les infirmières. J'hoche positivement la tête. « Oupe, c'est exactement ce que tu devrait faire ! Les tunnels ont peur de moi. » Souriais-je alors. Un moment d'émotion plus tard, je lui fit remarquer que si quelque chose lui arrivait un de ses jours, je ne pourrait survivre sans lui. Depuis le jour de ma naissance, j'ai eu la chance d'avoir ses deux petites andouilles à mes côtés. Je sais bien que la plupart des demi-frères ne sont pas toujours proches, mais pour moi Dylan & Cole étaient autant mes frères que Jonnie. D'ailleurs pour dire vrai, j'étais beaucoup plus proche des jumeaux que de Jonnie, particulièrement depuis que je m'étais installée pour de bon en Californie. "Ouais c'est un sauvage, t'as été élevé comme la triplé en fait, donc t'as pas le choix de supporter la violence comme si t'étais un mec." Je grimace un peu face à ses paroles, mais finit par en sourire parce qu'après la violence Dylan se transformait toujours en gros nounours. Il restait le coeur tendre qui a toujours versé sa petite larme devant le roi lion et qui menaçait de nous fracassait si on le répétait. J'appréciait les caresses de Cole dans mes cheveux, comment pourrais-je vivre sans lui, sans blagues. On est pareil, aussi tactile l'un que l'autre. « Je suis horrible, mais tu m'aime terriblement. »

Je m'inquiétait ensuite de son état, car oui il était pas mal amoché mon blondinet et je voulais m'assurer qu'il n'ait plus mal. Il me confirmait que ce n'était que des blessures superficielles, mais je ne pu retenir une légère grimace quand il me fit montrer en détails les dégâts sur son visage. Sa jolie petite gueule serait à plaindre pour les prochains jours, et connaissant mon frère comme je le connaissait j'étais persuader que cette drama queen allait se servir de ses bobos pour se faire accorder toutes sortes de faveurs. Je lui demandait également quand est-ce qu'il pouvait bien sortir, parce que les hôpitaux c'est jamais bien accueillant. Il m'avouait alors qu'il devait attendre sa feuille de sortie et me proposait d'attendre avec lui, j'hochais la tête. Evidemment que j'allais patienter avec lui, je voulait m'assurer que ses petites fesses rentrent à la maison sans une bosse de plus. « Bordel, c'est triste quand même. J'espère qu'il n'y a pas de blessés trop grave... Parfois vivre en Angleterre me manque ! » Je replaçait une mèche rebelle de Cole en arrière, sans le lâcher du regard. « Tu a déjà eu d'autres visites depuis que tu es là ? Comme... Miles, peut être ? » Miles était un très bon ami et également l'ex petit ami de Cole, je savait qu'il tenait encore beaucoup à lui et leur relation me tenait à coeur.
   MAY


     
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Cole Sprouse



☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 2629 ☆ crédits : ILYRIA, CRAK IN TIME.

MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   Lun 10 Juil - 22:59


perrie & cole

hey sister, there's an endless road to rediscover


Parfois on dirait que t'as été élevé dans un zoo mais c'est ça quand t'as un frère jumeau et une petite soeur envahissante, il faut te mettre à crier pour te faire entendre, du coup quand tu fais ta propre imitation de toi-même dans le tunnel et en criant, t'oublies un peu que tu te trouves dans un hôpital. Oupe, c'est exactement ce que tu devrait faire ! Les tunnels ont peur de moi. Tu te mets à rire à la réponse de la blonde et tu te mordilles un peu la lèvre en lui jetant un coup d'oeil amusé. "Ca ne m'étonne pas, c'est ta tête qui leur fait peur?" Tu demandes avec un faux air angélique parce que t'es un sale gosse dans le fond mais c'est surtout que, à ce stade, tu lui répètes tout le temps qu'elle est trop jolie que t'as le droit de faire des blagues sur son physique par moment. C'est tout, t'as le droit, c'est écrit dans votre contrat qui vous lie tous les trois. Et de toute manière la seconde d'après t'es limite dans ses bras pour la serrer contre toi et surtout pour pouvoir caresser ses cheveux, t'aime trop faire ça, tu fais ça avec Madelaine aussi, t'aimes bien les cheveux. La preuve, tu joues avec les tiens tout le temps, c'est une catastrophe. Je suis horrible, mais tu m'aime terriblement. La preuve en image, elle se défend après t'avoir traité de plus horrible de la portée. T'es censé prendre ça comment toi, au fait? Sérieux. Du coup tu réponds pas, non. Tu la regardes en faisant la moue, genre t'es pas vraiment sûr de l'aimer, avant de montrer tes blessures de guerre avec une certaine fierté tu dois l'admettre. De toute manière tu pouvais avoir un moyen d'avoir des câlins et des bisous sauf que Madelaine était dans un état encore pire que le tiens alors tu serais plutôt à son chevet pour te plier en quatre pour la princesse, soyons clair. Bordel, c'est triste quand même. J'espère qu'il n'y a pas de blessés trop grave... Parfois vivre en Angleterre me manque ! Tu soupires un peu en entendant ça parce que tu te dis que vous êtes à l'abri nul part finalement? Et tu préfères lui répondre ce que t'as répondu à Madelaine la veille. "Il n'y a pas de morts, c'est déjà ça? Pas mal de blessés, oui, mais même moi je fais parti du pourcentage de blessés alors que j'ai que quelques égratignures." Tu fais remarquer vers ta soeur et fais un petit sourire pour la mettre dans ta poche, t'as la bonne logique après tout, c'toi le cerveau de l'équipe faut rappeler. Dylan c'est les muscles. Et Perrie... bah Perrie c'est la mignonne, la princesse, tout ça quoi. Elle a le meilleur rôle quoi. Tu a déjà eu d'autres visites depuis que tu es là ? Comme... Miles, peut être ? Tu la regardes avec surprise et tu te demandes une seconde si elle lit dans ton esprit avant de froncer tes sourcils en entendant ça et tu détournes un peu le regard en te réinstallant sur ton lit comme il faut. "Kj est venu." Tu annonces vers Perrie, un peu fort, presque pour couvrir le nom de Miles qui te coure sur le bout des lèvres depuis tout à l'heure. Tu laisses un silence s'installer, comme pour que Perrie soit gênée d'avoir pût demander au sujet de Miles alors que Kj était là, et pourtant tu reprends finalement au bout de quelques minutes. "Et Miles aussi." Tu te passes une main dans les cheveux, le coeur un peu battant à la pensée, t'es toujours à deux doigts de la crise de panique quand il est question de lui de toute façon. "Il m'a redemandé en mariage." Tu marmonnes derrière tes doigts qui ont recourt ton visage maintenant.
AVENGEDINCHAINS

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you really are unlucky, brother + colerrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
you really are unlucky, brother + colerrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» unlucky day--'
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: Festival of colors :: Hôpital. :: Médecine B1-