AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Marie) Stranger in my own skin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

you'll find me in the studio
avatar
Charlie Heaton


.
☆ in hollywood since : 10/11/2016
☆ interviews : 357 ☆ crédits : Ava: kawaiinekoj signature Anaëlle, Alice on the roof-Mystery Light

MessageSujet: (Marie) Stranger in my own skin   Mar 28 Fév - 15:33



Il allait encore arriver en retard, un comble pour celui qui préférait être sûr d’arriver à l’heure quitte à partir un peu trop à l’avance. C’était peut-être parce que c’était pour un rendez-vous pour un photographe et qu’il n’avait jamais été très à l’aise avec ces choses là même si on lui demandait bien souvent de faire sa tête habituelle. Plait-il ? Il avait du mal avec leur langage, leur demande de pose et des flash en pleine figure toutes les cinq secondes. C’était comme pour les prix qu’ils avaient reçus pour Stranger Things à il ne savait plus quelle cérémonie. Il perdait le compte, s’y rendait parce que c’était bien de les voir tous ensemble et qu’il adorait retrouver chacun d’entre eux mais fallait bien avouer qu’il préférait mille fois aller les retrouver dans un bar pas trop loin de chez eux, plutôt baba cool plutôt que de fouler ces tapis rouges. Ça l’impressionnait dans un sens. Il n’avait jamais pensé aller aussi loin, que le rôle lui aille, qu’il les rencontre et se prenne au jeu de se sentir bien dans ce milieu.

Ce n’était pas son milieu de prédilection lui qui était caché derrière une batterie la plupart du temps être d’un coup bien mis en avant sous les feux des projecteurs c’était beaucoup à encaisser comme changement. Il était arrivé au studio, du moins pensait-il que c’était le bon en ouvrant à la hâte la porte du numéro qu’on lui avait indiquée. Des flash lui apparurent, ils étaient en plein travail, avec … quelqu’un. Était-il si en retard que ça ? Il se passa la main dans les cheveux, embarrassé en reconnaissant Marie qui semblait si à l’aise dans cet univers. C’était pas le bon endroit, c’était pas le bon  photographe, ça devait-être ça, merde. Merde. Il attrapa en vitesse son téléphone et s’excusa en se demandant s’il ne valait pas mieux pour lui qu'il parte ou attende un peu pour s’excuser réellement et non de façon hâtive comme il venait de le faire pour rattraper le coup ensuite avec son photographe qui devait bien s'impatienter à présent. Ça lui semblait plus classe de le faire ainsi, après tout personne n’appréciait être dérangé en pleine séance, lui le premier. Celui qui voulait que le shoot se termine le plus rapidement possible détestait cordialement toute personne qui retardait l’échéance en les interrompant même si ce n’était pas de sa faute même si c’était quelqu’un qui se trompait comme lui l’avait fait aujourd’hui. Il espérait que Marie ne lui en veuille pas trop, ce n’était pas son genre de s’incruster comme ça, de faire des erreurs aussi grosses. Il allait attendre dehors, ne voulait pas être un élément perturbateur du travail qui semblait sur le point de s'achever.
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
avatar
Marie Avgeropoulos


we're back bitches.
☆ in hollywood since : 06/09/2015
☆ interviews : 2952 ☆ crédits : ⌘ ecstatic ruby la perf (avatar) + the 100 daily (gif).

MessageSujet: Re: (Marie) Stranger in my own skin   Lun 22 Mai - 0:11

stranger in my own skin.
own your individuality and you will prosper like no other.
Charlie ✧ Marie  
Si Marie était principalement connue pour sa carrière d’actrice et son rôle dans la série The 100, il ne fallait pas croire que c’était tout ce qu’elle savait faire. Elle avait commencé sa carrière en jouant des petits rôles mais ça ne suffisait pas à payer un loyer. Elle avait donc fini par poser et jouer les mannequins histoire de boucler ses fins de mois et payer son loyer. C’était ça quand on voulait à la fois évoluer à Hollywood tout en provenant soi-même à ses besoins. Elle ne regrettait pas pour autant sa décision et avait toujours apprécié son boulot de modèle. Même si ça ne ressemblait pas à ses tournages et qu’elle n’avait aucun texte à apprendre, c’était tout aussi constructif et on pouvait apprendre plein de choses. Bien qu’en apparence ça n’en ait pas l’air, jouer les mannequins lui avait permis d’améliorer son jeu d’actrice. Il fallait prendre différentes poses, suivre les instructions du photographe. Bref, Marie avait grâce à ça un répertoire varié d’expressions faciales ainsi que de bons fous rires avec l’équipe. C’était toujours bon enfant et du coup elle avait continué à poser. (ça permettait d’avoir des contacts en plus donc c’était toujours utile).

Marie était en train de poser, en suivant les conseils du photographe. Un coup elle regardait droit devant elle, le moment d’après, elle se lançait dans un petit jeter de cheveux en mode L’Oréal. L’actrice ne se rappelait plus trop pour quelle marque ou campagne c’était mais le fait est qu’elle portait une robe assez excentrique et ne parlons même pas de sa coiffure. Quoiqu’il arrive, et malgré son côté un peu ridicule, elle continuait de poser et de rester focus sur son travail. Enfin ça, c’était sans compter sur la porte qui venait de s’ouvrir. Elle ignorait pourquoi et elle ne sut même pas qui c’était. La personne était cachée par l’équipe du shooting et elle entendait et voyait principalement les flashs. Curieuse comme elle était, Marie pencha un peu la tête pour distinguer les traits de la personne qui avait interrompu la séance mais elle ne parvint pas à voir grand-chose, juste l’ombre d’une silhouette. Elle entendit ensuite des excuses. Même si elle ne savait toujours pas qui était là, ceci lui avait apporté quelques informations : la personne n’était pas supposée se trouver dans cette salle et peut-être même qu’elle devait poser ailleurs ou participait à un shooting dans une autre pièce. Quand le photographe la félicita pour la séance d’aujourd’hui et lui confia que c’était terminé, Marie s’empressa de quitter les talons haut qu’elle portait et sortit de la pièce, tombant alors nez-à-nez avec Charlie. C’était donc lui qui avait interrompu la séance ? « Hey, Charlie ! Comment ça va ? » L’actrice lui adressa un sourire avant de continuer : « C’était toi dans la salle ? T’aurais pu rester tu sais, on avait presque fini. » Et puis les photos finiraient de toute façon par sortir un jour ou l’autre donc Charlie verrait forcément ses poses, les fringues et ses coiffures décalées.
© Starseed


Spoiler:
 

_________________
I know it breaks your heart, moved to the city in a broke-down car and four years, no calls. Now you're looking pretty in a hotel bar and I can't stop. No, I can't stop. So, baby, pull me closer, In the back seat of your Rover, that I know you can't afford, bite that tattoo on your shoulder, Pull the sheets right off the corner Of that mattress that you stole From your roommate back in Boulder. We ain't ever getting older — .
closer
Revenir en haut Aller en bas
 
(Marie) Stranger in my own skin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Marie Fouquet [Terminé]
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Bienvenue à Marie-Cé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: There's something in the air in Hollywood :: Downtown Los Angeles :: Shooting studios-