AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le monde ☼ Zerrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



MessageSujet: Le monde ☼ Zerrie   Mer 22 Juil 2015 - 12:11




« Perrie & Zayn »



« Est-ce qu’on doit s’aimer comme des robots, faire semblant d’sourire sur les photos, sur les photos ? »

J'avais décidé de venir sur cette île pour me détendre un peu, j'étais loin d'être très bien dans mes baskets ces derniers temps. Et pour ne rien arranger, j'avais réalisé un peu trop tard que mon fameux ami Naughty Boy ne comptait effectivement uniquement profiter de ma célébrité pour se faire de l'argent sur mon dos. Je m'étais donc dépêché de rompre tout contrat avec lui. Je voulais qu'on me foute la paix, et qu'on me laisse faire ce que je veux. Pourquoi le monde semblait décidé à tester mes nerfs et à me tester tout court d'ailleurs? Ce besoin d'avoir un bougre émissaire à longueur de temps, c'était spécialement chiant. Et porter un masque pour faire semblant, ce n'était vraiment pas mon truc. Je ne savais pas faire semblant, et je ne voulais pas non plus entrer dans un moule fait sur mesure pour plaire à la société. J'étais ce que j'étais, et si cela dérangeait les gens, qu'ils aillent se faire foutre. Ouais, j'étais un peu à bout de nerfs. Et je n'arrivais plus vraiment à dormir la nuit, pour être tout à fait honnête.

En général, je me tapais des nuits blanches et je finissais par faire des mini-sieste lors des journées sur mon transat'. Une chance que je ne pouvais pas prendre de coups de soleil. Il n'était cependant pas trois heures du matin actuellement, je dirais même qu'il ne devait pas être plus de vingt heures étant donné l'endroit où se situait le soleil dans le ciel. Il était en train de descendre gentiment à l'horizon. Et moi j'étais actuellement installé à même le sol, cigarette à la main. Comme souvent ces temps, je fumais comme une locomotive. Mais c'était toujours mieux que de fumer de la drogue hein? De toute manière à part des feuilles de palmier, je n'aurais pas grand chose à fumer ici. Soupirant doucement, je relâchai un long nuage de fumée en me sentant frissonner un peu. Je n'étais qu'en maillot de bain, mais j'avais la flemme de retourner à mon cabanon pour enfiler un t-shirt. J'étais toujours autant perdu dans mes pensées, lorsque j'entendis des pas se rapprocher de moi. Et quelle ne fut pas ma surprise de te voir apparaître à l'horizon. On n'avait jamais été seuls tous les deux depuis la fois où j'avais débarqué chez toi avec plus d'alcool que de sang dans les veines. Plutôt gênant. « Pezz' » fis-je simplement en te regardant. « Qu'est-ce que tu fais là? »


<©LOUMAKEART>
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Le monde ☼ Zerrie   Jeu 23 Juil 2015 - 11:48

don't leave me standing all by myself
cause i ain't looking at no one else



Perrie ne sait pas quoi faire, elle n’a pas vraiment faim ce soir, et elle tourne en rond. Non, l’île n’a pas encore répondu à toutes ses exigences, elle n’a pas encore tout visité, c’est juste qu’il est impossible de mettre la main sur Harry, Leigh-Anne ou même encore Douglas. Comme si tout le monde avait disparu ce soir. Alors la chanteuse décide de disparaître aussi, elle enfile une longue jupe blanche et un haut court noir, en se décidant à quitter son lit. Bien. L’aventure l’attend. Un peu tardive l’aventure mais ce n’est pas grave, il n’y a pas d’heure pour jouer aux aventurières. Et Perrie prend la direction de la plage, la longe et s’éloigne un peu jusqu’à tomber sur un chemin qu’elle ne connaît pas, qu’elle n’a pas encore eu le loisir d’observer. Là aussi, il y a la plage qui continue mais elle voit surtout l’entrée d’une grosse souterraine et elle est un peu intriguée, elle s’approche et se dit qu’elle devrait visiter ça. Peut-être pas seule en revanche. Et, perdue dans ses pensées, Perrie n’a même pas remarqué l’autre personne assise un peu plus loin. « Pezz' » Elle entend soudain et redresse le visage, surprise, vers la voix. Bien sûr qu’elle l’a reconnue et elle ne peut s’empêcher de hausser un sourcil. C’est bizarre comment ils font pour toujours tomber l’un sur l’autre comme ça. « Qu'est-ce que tu fais là? » Zayn demande et la jeune femme s’approche un peu de lui en croisant ses bras contre son ventre, elle hausse des épaules. « Je crois que je profites de mes vacances comme tout le monde sur l’île, vrai ? » Elle demande d’une voix douce et jette un regard autour du garçon. Il paraît seul. Et quand elle le regarde à nouveau, il paraît abattu. Le cœur de Perrie se sert un peu alors qu’elle s’approche de lui et s’installe à ses côtés, arrangeant sa jupe sous ses jambes pour ne pas la froisser et elle lève les yeux vers le garçon à ses côtés. « Je peux m’installer là ? » Perrie préfère demander, on sait jamais, pas que Zayn n’a pas envie de la voir en fait, elle n’a pas envie de s’imposer. Et elle regarde droit devant elle, l’entrée de la grotte n’est pas très loin en fait. Perrie est calme, du moins plus que l’autre soir lors du feu de camp, déjà parce qu’elle a discuté avec Niall par messages et qu’elle a presque eu de la peine pour Palvin. C’est pas vraiment acceptable qu’un garçon dise ce genre de choses au sujet d’une fille. « Est-ce-que ça va ? Tu devrais profiter d’être ici, tu sais. » Ce n’est qu’un murmure qui signifie plus ‘arrêtes de t’inquiéter pour nous’, il ne devrait pas se ronger comme ça, non, Zayn ne devait pas être dans cet état-là. « Ca te dis de jouer aux aventuriers ? Je suis venue ici pour ça à la base. » Perrie se lève du sol en arrangeant un peu son chapeau sur sa tête, assortit à sa tenue bien sûr, et se tourne vers le brun en tendant sa main vers lui. Et elle attend qu’il la prenne pour le traîner doucement vers l’entrée de la grotte, jetant un coup d’œil vers Zayn avant d’y entrer, sa main toujours dans la sienne.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Le monde ☼ Zerrie   Jeu 23 Juil 2015 - 13:12




« Perrie & Zayn »



« Est-ce qu’on doit s’aimer comme des robots, faire semblant d’sourire sur les photos, sur les photos ? »


J'avais appris lors de cette fameuse soirée autour d'un feu de camps que tu étais présente sur l'île, et c'était un peu comme si la raison de mes insomnies se recréait devant moi. Bon tu n'étais pas la cause de tous mes malheurs dans le sens où tu n'étais pas la responsable de notre rupture. A mon avis, c'étaient plus les médias et les gens qui s'amusaient à avoir un moment de gloire en racontant tout et n'importe quoi. Je l'avais dis et répété, je n'étais jamais allé voir ailleurs alors que j'étais en couple avec toi. Même maintenant alors que nous n'étions plus vraiment ensemble, d'ailleurs. Cela dit, je pouvais comprendre les raisons qui t'avaient poussées à vouloir qu'on en reste là, mais je crois que le truc qui me bouffait le plus, c'est que c'était loin d'être de ma faute. La seule chose que j'avais fait de mal c'était de prendre une photo. Mais tu étais soudainement devant moi, et je te demandai ce que tu faisais là. « Je crois que je profites de mes vacances comme tout le monde sur l’île, vrai ? » J'eus un léger sourire avant d'acquiescer d'un signe de tête. Ta voix était douce, et l'ambiance entre nous bien différente que la dernière soirée. « Je peux m’installer là ? » Je souris doucement en te regardant remettre ta jupe en place. Je ne savais pas comment tu faisais ça, mais tu continuais à t'embellir au fil du temps. Ce qui devait être assez frustrant pour les filles autour de toi. « Bien sûr, fais comme chez toi » répondis-je tranquillement.

C'était agréable de voir qu'on pouvait se fréquenter sans se lancer des pics ou sans être plus ou moins alcoolisés. Je termine ma cigarette tranquillement, tout en continuant d'observer le paysage. Je ne sais pas trop ce que je pouvais dire pour engager la conversation, pour être tout à fait honnête. « Est-ce-que ça va ? Tu devrais profiter d’être ici, tu sais. » Ta remarque me surpris, et je détournai mon regard de l'océan pour le reporter sur toi. Ça ne change pas tellement question couleur, tes yeux sont toujours aussi bleu. « J'essaye » fini-je par répondre après quelques instants d'hésitation. « Et toi? Ça va? » Après tout je n'avais pas tellement eu de tes nouvelles ces derniers temps, et je ne t'en avais pas tellement donné non plus. J'avais été déçu que tu coupes court à notre conversation lorsque j'étais venu te retrouver chez toi, mais pas au point de jeter le cadeau que je t'avais prévu. « Ca te dis de jouer aux aventuriers ? Je suis venue ici pour ça à la base. » Je souris et me lève peu après toi, n'hésitant pas à me saisir de la main que tu me tends. La grotte, je n'ai fais que me poser devant, je n'y suis jamais vraiment rentré. « Tu ne vas pas avoir froid? » demandai-je en désignant la robe légère qu'elle portait. Je n'avais toujours pas retiré ma main de la sienne, et je ne comptais pas le faire avant qu'elle ne retire sa main elle-même. On avança lentement mais sûrement, en silence pendant quelques instants, durant lesquels je regardai autour de moi. Il faisait frais et les bords de la grotte étaient particulièrement humides. « Je suis désolé d'avoir insinué que ton amitié avec Harry était plus que de l'amitié avant d'en avoir parlé avec toi » fis-je soudainement en brisant le silence. « Etant donné les circonstances de notre rupture, c'était particulièrement stupide de ma part » ajoutai-je en regardant où je mettais les pieds.



<©LOUMAKEART>
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Le monde ☼ Zerrie   Ven 24 Juil 2015 - 10:48

don't leave me standing all by myself
cause i ain't looking at no one else



« Bien sûr, fais comme chez toi » Tant mieux si elle peut faire comme chez elle, Perrie ne va absolument pas faire le contraire et elle préfère s’installer aux côtés de Zayn pour observer un peu la mer et le bout de plage qu’on peut voir. La grotte est quand même reculée, l’air de rien. Et la chanteuse ose enfin parler pour dire à Zayn de profiter, de ne pas se laisser abattre. Il a l’air à bout de nerfs, comme s’il en dormait pas assez. Est-ce qu’il mange au moins ? Perrie s’inquiète et son regard ne lâche pas vraiment le garçon, alors quand il tourne la tête pour la regarder, elle l’observe déjà, les sourcils légèrement froncés. « J'essaye » C’est pas vraiment convaincant comme réponse ça et la blonde essaye de ne pas soupirer, elle est sur le point de lui répondre quelque chose à ce sujet mais Zayn la devance. « Et toi? Ça va? » Pourquoi s’inquiéter pour elle, sincèrement, ça a été sa décision, ce n’est pas de elle dont il faut se préoccuper. « Ca va. » Elle finit quand même par répondre en essayant de trouver autre chose à rajouter mais elle ne sait pas quoi exactement, est-ce qu’elle doit le secouer et lui dire de faire attention ? Elle a vu ce qu’il s’était passé dans la presse avec Naughty Boy aussi. « Tu sais, je t’ai connu plus fort que ça babe. Pas besoin d’une femme à tes côtés pour que tu réussisses, non ? » Perrie demande doucement tout en se levant du sol avant de tendre sa main vers lui et de proposer de jouer aux aventuriers. C’est mieux que de se morfondre dans son coin de toute façon. Et Zayn prend sa main, alors elle se dit que c’est bon, ils peuvent partir jouer aux aventuriers et elle ouvre la marche, tenant bien la main du brun au cas où. Les connaissant, ça ne serait presque pas surprenant de les voir glisser et se tordre la cheville encore. Enfin, la grotte est vachement humide hein, c’est de la faute à la grotte. « Tu ne vas pas avoir froid? » La question lui parvient derrière et Perrie se tourne en retenant son chapeau de sa main libre et offre un grand sourire vers Zayn. « Tu plaisantes, un peu de fraîcheur sur cet île, je ne demande que ça. Et puis, de nous deux, c’est toi qui portes le moins d’habits. » Perrie note, amusée, en le regardant avant de se retourner pour continuer de s’enfoncer dans la grotte, elle a tourné directement à droite en entrant, elle ne sait pas si c’était un bon choix ou pas, il paraît qu’il faut toujours aller tout droit. Ou bien à gauche. Pas à droite quoi. Tant pis. « Je suis désolé d'avoir insinué que ton amitié avec Harry était plus que de l'amitié avant d'en avoir parlé avec toi » Perrie tourne un peu son regard vers Zayn en l’entendant et elle resserre un peu ses doigts sur ceux du brun. « Etant donné les circonstances de notre rupture, c'était particulièrement stupide de ma part » Elle continue de l’écouter tout en marchant et elle s’apprête à lui répondre lorsqu’ils arrivent dans une espèce de cave magnifique avec un bassin et une tonne de poissons dedans. « Oh. » Perrie est surprise par l’endroit et s’approche du bassin sans lâcher la main de Zayn, riant un peu en regardant les poissons. « Regarde-moi cet endroit, il est magnifique ! Tu crois qu’on est les premiers à le trouver ? Est-ce qu’on devrait l’appeler la cave Zerrie ? » Elle demande en riant et relâche la main de Zayn pour venir s’installer sur l’un des rochers et elle contemple un peu l’eau avec un sourire. Elle redresse finalement son visage vers le brun et hausse des épaules. « C’est pas grave, je suppose que tout ça porte à confusion mais tu sais bien comment on est avec Harry, ça date pas de hier donc… Tu n’avais pas vraiment à t’inquiéter. » Elle confie doucement avant de lui adresser un sourire et se relève de son rocher, elle ne tient pas en place décidément. « Tu penses qu’on peut se baigner avec les poissons ? » Parce que si Perrie a bien retenue une chose sur l’île c’est qu’il faut toujours avoir son maillot de bain en-dessous de ses vêtements, il y a toujours de l’eau partout, c’est dingue.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Le monde ☼ Zerrie   Ven 24 Juil 2015 - 11:58




« Perrie & Zayn »



« Est-ce qu’on doit s’aimer comme des robots, faire semblant d’sourire sur les photos, sur les photos ? »


Certaines personnes diraient sûrement que je dramatisais la situation et que je ferais mieux de tourner la page, mais je les défiais de le faire en étant amoureux de quelqu'un comme je pouvais être amoureux de toi. Après certes, peut-être que la force de mes sentiments était ridicules, dans le sens où je ne maîtrisais vraiment plus rien du tout. Et je n'avais pas vraiment envie de me la jouer Kurt Cobain et de mal finir, pour être tout à fait honnête. Pas avant de voir si tu accepteras par me pardonner et nous donner une dernière chance. Mais tu me demandes comment je vais, et ma réponse est loin d'être tout ce qu'il y a de plus motivée. Cependant, cela ne m'empêche pas de te retourner la question. « Ca va. » J'eus un léger sourire amusé en t'entendant. « Je n'arrive pas à dire lequel de nous deux est le moins convaincant » plaisantai-je doucement. Mélange d'ironie et d'humour, et j'espère te décrocher un sourire. J'aime quand tu souris. « Tu sais, je t’ai connu plus fort que ça babe. Pas besoin d’une femme à tes côtés pour que tu réussisses, non ? » Ta remarque me surprend, et la manière que tu as d'utiliser ce surnom... Oh non Zayn, ne commence pas sur ce chemin. Je détournai rapidement mon regard pour le reposer sur l'eau qui bouge paisiblement à quelques mètres de nous, selon les courants et les bateaux qui passent au large. J'aime vraiment beaucoup cet endroit. « Pas d'une femme non » fini-je par répondre, les sourcils légèrement froncés. Sous entendu, non je n'avais pas besoin d'une femme quelconque à côté de moi pour me soutenir. En vrai, j'avais juste besoin de toi, mais je n'avais pas non plus envie de me la jouer cucul et violon. De toute manière, je sais que tu comprendras ce que je veux dire.

Quelques instants plus tard, nous marchions main dans la main dans cette fameuse grotte, et je craignais que tu attrapes froid. A peu de choses prêt, j'avais l'impression d'être dans la grotte de l'âge de glace, avec les stalactites qui gouttent et tout. « Tu plaisantes, un peu de fraîcheur sur cet île, je ne demande que ça. Et puis, de nous deux, c’est toi qui portes le moins d’habits. » Je souris en coin avant de hausser les épaules. « J'avais la flemme d'aller jusqu'à mon cabanon pour enfiler un t-shirt » t'avouai-je sans détour. La flemme est sans doute l'un de mes plus gros défaut. Celui qui fait que je peux passer 18 heures dans mon lit sans me lever, ou télécharger sur iTunes un album entier que j'ai dans mes affaires mais que j'ai la flemme de chercher. Je suis incorrigible, je sais. Mais on ne se refait pas. Cela dit, j'avais des excuses à te faire, concernant mon comportement de la dernière fois. Et des sous-entendus que j'avais pu faire. « Oh. » Je regardais où je mettais les pieds, et ton exclamation me fit relever les yeux sur toi. Avant de suivre ton regard pour tomber nez à nez avec un bassin rempli de poissons. Ton rire me fit sourire, et je me surpris à me perdre dans leur contemplation à mon tour. « Regarde-moi cet endroit, il est magnifique ! Tu crois qu’on est les premiers à le trouver ? Est-ce qu’on devrait l’appeler la cave Zerrie ? » Je souris une nouvelle fois, relevant les yeux des poissons à nos pieds. Je n'étais pas un dingue de cet animal, mais on ne peut pas dire que ces poissons ne sont pas beaux. Ils changent des poissons grisâtres qu'on peut voir dans les eaux anglaises en tout cas. « La cave Zerrie ça sonne bien. Mais si on l'appelle comme ça il faudra qu'on vienne faire des pèlerinages au moins une fois tous les deux ans » plaisantai-je en reculant de quelques pas, alors que tu t'étais installée sur un rocher. Je préférais pour ma part rester debout, n'ayant ainsi pas besoin de me dévisser le cou pour te regarder. « C’est pas grave, je suppose que tout ça porte à confusion mais tu sais bien comment on est avec Harry, ça date pas de hier donc… Tu n’avais pas vraiment à t’inquiéter. » Vrai. Je n'avais d'ailleurs jamais été dérangé par votre complicité, j'étais même content de constater que tu t'entendais aussi bien avec les membres de mon groupe. « Peut-être, mais l'amitié peut très bien se modifier en quelque chose d'autre » fis-je en fronçant légèrement les sourcils, alors que mon esprit s'échappe brièvement en direction de Niall et Barbara. Mais tu te relèves de ton rocher, et je te regarde t'approcher à nouveau du bassin. « Tu penses qu’on peut se baigner avec les poissons ? » J'haussai les épaules, réfléchissant quelques instants, avant d'afficher un grand sourire. « Si tu n'as pas peur de te faire chatouiller les pieds... Mais laisse-moi t'aider » Sans réellement te laisser le temps de réaliser et de comprendre ce que je voulais dire, je te soulevai du sol en te tenant par les hanches, pour un aller simple dans ledit bassin. Tout en faisant attention à ne pas effrayer les poissons lorsque tu te retrouvas dans l'eau, naturellement (a) Même s'ils avaient la chance de nager autour d'une chanteuse reconnue, je doutais qu'ils réalisent à quel point ils étaient chanceux



<©️LOUMAKEART>
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le monde ☼ Zerrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde ☼ Zerrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: ARCHIVES DIFFERENTES INTRIGUES-