AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Miz Cracker
Miz Cracker
☆ crazy administrator
dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Tumblr_p7fq3s6Tqq1tq1h18o6_r1_500
☆ in hollywood since : 18/05/2019
☆ interviews : 390 ☆ crédits : villetchuckie.

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyMer 23 Oct - 17:22


aquaria & cracker - flashback

I'll hold you when things go wrong

I'll be with you from dusk till dawn


Les caméras arrêtent de tourner et Cracker fait légèrement la moue, encore une soirée pleine d'émotions, trop peut-être même. Elle n'était pas au centre de l'attention pour une fois mais s'est quand même permis quelques commentaires sous le feu de Vixen contre Aquaria. Elle ne donnait raison à personne mais ne pouvait plus emmagasiner les cris et les reproches, notamment juste après que la plus jeune se soit mise à pleurer lors de l'Untucked. Déjà que la journée avait été forte en émotions avec leur dispute dans la werkroom, suivie de ça et enfin du départ de Yuhua, c'était trop pour Cracker. Un trop qu'elle chasse de son système nerveux en secouant un peu sa tête, une fois dehors, démaquillée et prête à rentrer vers l'hôtel, et par la cigarette qu'elle allume en attendant les bains pour les emmener.
Comme à son habitude, le new-yorkais est aux côtés de Monét alors qu'il termine de fumer et qu'il s'apprête à monter dans le van. Un dernier coup d'oeil autour de lui pour voir qui risque de monter avec eux et n'est pas surpris de retrouver Kameron, Vixen et Blair dans le groupe. "Ca va mieux ?" Cracker glisse vers Vixen, une fois installés dans le van, et l'observe en haussant un sourcil, attendant la réponse de la drag queen. Cette dernière ne tarde pas à tomber et la réponse positive attire un sourire de la part de Cracker, tant mieux si Vixen se sent mieux que plus tôt, et il est sûr que l'excuse d'Aquaria n'y est pas pour rien.

Une fois à l'hôtel, Cracker se dirige vers sa chambre sans penser à passer par le réfectoire pour récupérer de quoi manger, trop pris dans ses pensées, et s'arrête face à sa porte en remarquant une autre silhouette dans le couloir plus loin. Aquaria a l'air si triste que Cracker ne comprend même pas d'où ça vient avant de se rappeler des pleurs de la plus jeune lors de l'Untucked, des sanglots assez violent auxquels elle aurait roulé des yeux en temps normal mais c'était compliqué quand il s'agissait d'Aquaria.
Dans un léger soupir, Cracker abandonne sa porte pour s'avancer dans le couloir à son tour et se rapprocher de l'autre drag queen qui ne semble même pas l'avoir remarqué. "Giovanni !" Cracker lance d'une voix forte et près de l'oreille d'Aquaria, pour la sortir de ses pensées et aussi, comme le rire qui suit l'indique, parce qu'il trouve ça amusant. Le blond jette un coup d'oeil intrigué dans la direction d'Aquaria lorsque son regard croise le sien et il essaye d'évaluer en même temps les ressentis du plus jeune.

Un sourire apparaît sur les lèvres de Cracker alors qu'il se doute bien de ce qui se passe pour l'autre candidat et il vient rapidement poser sa main sur son bras avec douceur. "Comment tu te sens ?" Ce n'est pas une surprise si Aquaria répond que ça ne va pas bien, évidemment, mais Cracker préfère lui demander quand même. C'était compliqué lors du tournage plus tôt mais Cracker a tenté de défendre Aquaria, sans non plus prendre partie pour l'une ou l'autre, mais assez pour que Vixen arrête d'attaquer la plus jeune comme un pitbull enragé.
"J'ai trouvé tes excuses très bien, très mature, je pense que Vixen aussi d'ailleurs." Il fait remarquer en relevant un peu le menton, jetant un coup d'oeil dans le couloir sans réellement voir quelqu'un arriver pour autant. "Et je pense que tu n'es pas obligé de rester focus sur cette histoire, elle est déjà oubliée et tout le monde est allé manger, il y aura bien une tonne de drama demain pour effacer celui-là." Une pure vérité en soi et Cracker ne peut s'empêcher de sourire légèrement vers Aquaria avant de retirer finalement sa main de son épaule, espérant juste qu'il aille mieux et que cet air de déterré quitte son visage.
AVENGEDINCHAINS

_________________
okay katelyn, time for dinneeeer.
Revenir en haut Aller en bas

Aquaria
Aquaria
☆ private planes
☆ in hollywood since : 13/10/2019
☆ interviews : 91 ☆ crédits : moi-même (avatar & profil), ughquaria (gifs signa).

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyMer 23 Oct - 23:35


La discussion s’était une fois de plus soldée en véritable désastre. Elle n’avait rien pu anticiper, Aquaria, n’avait même pas su comment se défendre convenablement sans s’attirer des élans de sympathie sans risquer de se placer comme une victime. Sans le vouloir la jeune drag queen ne contrôlait plus rien devant les caméras, elle perdait ses mots encore plus facilement qu’elle en avait ordinairement l’habitude et trébuchait dans ses interactions avec les autres compétitrices sans utiliser les bons termes. Perdre le contrôle de ses mots, de ses larmes, c’était tout ce qu’elle avait encore réussi à accomplir jusque-là pendant les untucked. La compétition prenait une tournure non des plus agréables pour Aquaria au point qu’elle commençait sérieusement à questionner sa popularité auprès des autres participantes. Non qu’elle s’en serait réellement soucié en dehors de la compétition - après tout elle n’avait jamais véritablement ressenti le besoin d’obtenir l’approbation des autres pour savoir ce qu’elle valait et le retour des autres sur les réseaux sociaux lui avait longtemps suffi - seulement cette fois-ci, dans le cadre de la compétition, elle voyait bien une différence importante. Elle était seule. Sans soutien, sans distraction, sans rien d’autre que les caméras et les autres drag queens. Une première en somme. Car si elle n’avait jamais été contre l’idée de s’entourer d’autres drag queens à New York, elle n’avait jamais vraiment pris le temps de le faire plus que nécessaire. Il y avait Aja, il y avait eu Cracker, et encore quelques autres. Sauf que maintenant que les caméras s'intéressaient à elle, il n’y avait plus que le poids de la solitude qu’elle ressentait. Et rester enfermée avec les autres queens aussi longtemps sans pouvoir se trouver d’interactions plaisantes avec elles devenait pesant. Alors certes, elles en étaient qu’au troisième épisode de l’émission, mais la jeune drag comptait bien aller jusqu’au bout pour décrocher la couronne et ses émotions étaient déjà piquées au vif.

La défense de Vixen l’avait ébranlée au point de continuer à trembler une fois les caméras éteintes. Peut-être bien qu’elle s’était montré ridicule, ouais, que ses excuses n’avaient pas été suffisantes et qu’elle méritait amplement le verdict laissé par Vixen. Elle ne savait plus très bien sur le moment, Aquaria, c’était à peine si elle était encore consciente de la scène qui venait de se dérouler devant elle et qui la prenait comme l’une des actrices principales. Il y avait eu ses pleurs, l’élévation de la voix de Vixen, la tentative de Cracker de se faire entendre sans pourtant prendre parti, l’approbation discrète de Monét. C’était messy et la benjamine de la compétition avait préféré se réfugier directement à l’hôtel le plus rapidement possible. Rien que pour avaler les derniers événements de son côté et se faire à l’idée que tout le monde la détestait sûrement. Aquaria s’en remettrait rapidement, certes, mais pour l’instant elle avait juste besoin de se mettre de côté pour retrouver les traits de Giovanni et se reconcentrer sur la compétition plus tard.
Une ambition en théorie plutôt simple, et qui n’aurait pas eu trop de mal à être atteinte, si la jeune drag avait pris la peine de faire attention à ne croiser personne. L’appel de son prénom de naissance, aussi violemment sans avoir pu se préparer l’avait fait sursauter brusquement. Cracker, qui d’autre. “Maxwell!” Le prénom de l’autre drag queen était sorti de ses lèvres sur le même ton qu’elle. Avec plus de détachement peut-être, de faiblesse dans la voix. Il fallait dire que croiser la new-yorkaise, sur le chemin de sa chambre d’hôtel, alors qu’elle ne voulait clairement voir personne pour mieux se laisser mourir dans son lit la prenait par surprise.

Il n’y a plus que ma mère qui m’appelle Giovanni.”, qu’elle lâcha ensuite dans un soupir dénué d’expression. Ce n’était assurément pas le sujet de discussion que l’autre drag queen voulait amener mais c’était sorti tout seul. Aquaria n’avait plus l’habitude de la familiarité de son prénom et l’entendre de quelqu’un qui n’était pas sa mère était presque déstabilisant, comme si une proximité s’établissait instantanément. Pourtant la question de Cracker la ramena rapidement sur terre. Bien sûr qu’elle voulait savoir comment elle allait après l’untucked, quoi d’autre. Elle se retrouvait incapable de mettre des mots sur la situation, Aquaria, et craignait une fois de plus de mal s’exprimer. Alors elle se contenta d’hausser les épaules sans laisser échapper le moindre son pour ensuite y ajouter une moue peu convaincante sur le visage. Et ça aurait pu suffire si la plus âgée n’avait pas eu la bonne idée d’insister en la félicitant de ses excuses pour ensuite lui affirmer que tout serait vite oublié. “...Meh. C’était intense quand même. Je maîtrise mal...tout ça.” La réponse qui s’était formée d’entre ses lèvres manquait cruellement de développement mais ce n’était pas vraiment volontaire, c’était juste cette foutue incapacité à mettre des mots justes sur la situation. Encore et toujours le même problème. “...mais merci, je suppose.” Un dernier ajout balancé avec un léger sourire qui manquait cruellement de profondeur mais qui était encore la seule chose qu’elle pouvait dire à Cracker sans trembler.

AVENGEDINCHAINS

_________________
there will be blood
Revenir en haut Aller en bas

Miz Cracker
Miz Cracker
☆ crazy administrator
dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Tumblr_p7fq3s6Tqq1tq1h18o6_r1_500
☆ in hollywood since : 18/05/2019
☆ interviews : 390 ☆ crédits : villetchuckie.

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyJeu 24 Oct - 15:01


aquaria & cracker - flashback

I'll hold you when things go wrong

I'll be with you from dusk till dawn


Cracker hausse rapidement des sourcils en se reprenant son nom droit dans la figure et ne peut s’empêcher de rire légèrement, ce n’était peut-être pas le retour qu’elle attendait même si la surprise sur le visage d’Aquaria est juste parfaite. Son visage semble exprimer aussi autre chose, une pointe de tristesse que la plus âgée note aisément, et elle l’écoute ensuite lui dire qu’il n’y a plus que sa mère qui l’appelle par son prénom. Sans hésiter un seul instant, ses mains venant se joindre alors qu’un air sérieux apparaît sur son visage, Cracker finit par lâcher: “That’s because I am your mother, Aquaria.” Elle empatise un peu sur le fait qu’elle est sa mère, pour bien appuyer la blague, alors que l’une de ses mains vient se poser dramatiquement sur son épaule. La seconde d’après, Cracker se retrouve à rire alors qu’elle retire sa main et jette un coup d’oeil dans le couloir - visiblement les cris n’ont alertés personne d’autre. Ce qui n’est pas plus mal en soit, ça aurait été étrange de devoir confronter tout le monde une nouvelle fois ce soir et la new-yorkaise doit avouer qu’elle n’a clairement pas la force pour ça, elle n’a même plus la force pour rien, surtout après cette soirée forte en émotions.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Cracker se retrouve là, à voir Aquaria, une main posée sur son épaule pour savoir comment elle va et, lorsqu’elle lui répond, avec quelques mots approximatifs, elle comprend rapidement que c’est ça son problème. “Yeah, I know, you’re fucked when it comes to talk.” Cracker lance alors en secouant sa tête lentement, essayant de faire comprendre qu’il y a une blague derrière ses mots avec son air dramatique, mais se dit rapidement qu’Aquaria risque de penser qu’elle se moque plus d’elle qu’autre chose. “Listen,” commence-t-elle finalement en levant sa main pour les montrer simultanément d’un geste. “I said what I had to say, I didn’t want to take sides and I think I did well on that but it was not what I went for at the beginning. I didn’t want to take part of it at first but then I saw you struggling with words and I had to say something but I love Vixen and I love you and this shit was… HELL.” Cracker lance finalement d’une voix forte en se retenant tout juste de se frapper le front ou attraper sauvagement les bras d’Aquaria pour qu’elle comprenne. Cette soirée était terrible même sans être au milieu de la dispute.

Sans plus attendre, Cracker se tourne dans le couloir et s’avance vers la porte de sa chambre d’hôtel qu’elle ouvre finalement, ayant presque oublié de faire signe à Aquaria et la laissant simplement en plan derrière elle. Elle ressort quelques secondes après de sa chambre, les sourcils froncés en observant la plus jeune. “Well, come overhere, goddamnit.” D’un geste de la main elle montre l’intérieur de la chambre et hausse un sourcil, comme si elle n’avait pas oublié une seconde de lui faire signe de venir, non. Cracker est à nouveau dans sa chambre ensuite, en train de ranger un petit peu le bordel qui traine à droite et à gauche. Si son lit est fait, ça ne l’empêche pas d’y avoir déposer une tonne de choses dessus, dont son fameux carnet de looks, un pull bien trop grand pour elle, une tonne de croquis et d’échantillons de tissus, son journal intime et des fruit rolls. Trop de choses qui finissent par être déplacées sur son bureau pour faire un peu de place. “Alright, I guess you can sit now, I mean… it looks like a mess but it’s like home for you, right?” Un nouveau rire passe les lèvres de Cracker, un brin plus nerveux, et il se laisse tomber sur la chaise de bureau face à Aquaria alors qu’un léger silence s’installe entre elles. Peut-être qu’elle a juste oublié de pousser un petit peu plus loin son plan, maintenant qu’elle y pense. “Oh, right, uhm… I guess… I feel homesick sometimes, you know? And I think, the best remedy is to eat some comfort food. Maybe not with people, like, alone, it’s better, in your own room, with something you like. For me it’s a tone of movies and the first one is Mean Girls. That was my plan for tonight. So, if you wanna join me, we can eat here and watch this movie.” Cracker termine finalement en prenant le menu de l’hôtel - quelque part sous son bordel sur son bureau - et vient le poser aux côtés d’Aquaria.

AVENGEDINCHAINS

_________________
okay katelyn, time for dinneeeer.
Revenir en haut Aller en bas

Aquaria
Aquaria
☆ private planes
☆ in hollywood since : 13/10/2019
☆ interviews : 91 ☆ crédits : moi-même (avatar & profil), ughquaria (gifs signa).

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyLun 28 Oct - 22:12


L’Untucked l’avait laissé avec l’envie d’être seule, de s’isoler pour mieux ruminer de son côté et s’autoflageller comme il fallait. Elle avait besoin d’un peu de temps pour digérer la scène dont elle avait été l’une des actrices principales devant les caméras, sans le vouloir; elle ne voulait rien d’autre que quelques heures à rester enfermer dans sa chambre à se déprimer avant de reposer sa concentration sur la compétition et d’effacer les commentaires de Vixen hors de son esprit. C’était de cette manière qu’elle fonctionnait le mieux, Aquaria, qu’elle balayait la négativité présente dans son esprit pour ensuite  reprendre du service en oubliant le reste. Un programme presque simple et qu’elle comptait réaliser dans son entière totalité avant de se retrouver en face de Cracker sans pouvoir l’envoyer balader. Il fallait dire que la manière qu’avait l’autre drag queen d’être aussi peu discrète en usant de ses cordes vocales était quelque peu compliqué à ignorer. Puis c’était Cracker, tout simplement;  et Aquaria aurait beau vouloir l’ignorer qu’elle s’en retrouverait bien incapable de le faire sur le long terme.  
Son prénom de naissance, scandé par la new-yorkaise, avait ainsi raisonné dans tous les couloirs de l’hôtel sans qu’elle ne s’y attende et sa réponse avait démontré sa surprise sans même tenter de la cacher. Giovanni. Il n’y avait que sa mère, son père, et parfois même sa sœur, qui l’appelaient de la sorte. Au reste du monde - et même de ses amis proches - elle n’était plus qu’Aquaria. Et au lieu de simplement réagir de manière mesurée pour accueillir Cracker, elle n’avait pas pu s’empêcher de crier son nom de naissance sur le même ton qu’elle. Un cri qui était sorti de sa bouche si naturellement que ne voir personne se précipiter vers elles pour comprendre l’origine de ce remue-ménage dans les couloirs tenait presque du miracle.

“...you, my mom?”, questionna simplement la plus jeune en étouffant un rire qu’elle n’aurait jamais prévu d’elle-même avant de croiser la blonde. Le sérieux de Cracker lorsqu’elle lui avait annoncé qu’elle n’était en réalité que sa mère avait eu raison d’elle et de sa première volonté à rester impassible. “It doesn’t suit you very well, I’m afraid. I thought you were my twin or something.”, qu’elle rajouta ensuite dans un faible sourire avant de regretter la remarque. C’était stupide de faire référence à cette foutue histoire de jumeaux qui les suivait depuis le début de la compétition et qui avait bien fini par endommager leur relation. Par sa faute, encore une fois. Le rire de Cracker, sa manière rapide de déposer sa main sur son épaule, lui montrait pourtant que l’histoire n’était plus présente que dans sa petite tête à elle. Sauf que même si c’était bien le cas, ce n’était clairement pas suffisant pour lui permettre de complètement l’oublier alors qu’elle se retrouvait en face d’elle, comme ça, sans avoir pu s’y préparer une nouvelle fois au préalable. Son contact était rassurant, certes, mais Aquaria ne s’en sentait pas méritante. Pas maintenant du moins, pas dans ces circonstances-là.

“yeah, it’s not really what I’m good at.”, murmura-t-elle entre ses dents pour venir répondre à la remarque concernant sa capacité - ou plutôt incapacité - à s’exprimer correctement sans créer de dommages aux tiers. Elle commençait à cruellement se manger les conséquences de cette faiblesse d’expression orale et c’était bien ce qui la rendait d’humeur aussi déprimée. Un détail qui n’échappa toutefois pas à Cracker qui vient lui donner sa vision des choses instantanément. C’était comme s’il lui suffisait de poser son regard sur la plus jeune pour y comprendre ce qu’elle-même n’arrivait pas à voir. “...you love me? I mean us? I mean, yeah sure I didn’t say you did something wrong or whatever. It was just me and words again...and Vixen clapping back everything I tried to explain. But, uhm, it’s ok. I just need time to adjust to it…and accept the fact that nobody likes me. Les paroles se mélangèrent une fois de plus, la laissant incapable de dire tout ce qu’elle avait sur le coeur de peur de trop partager sans raison. Ce n’était pas le moment, non, et elle savait bien que le sentiment la quitterait dès l’instant où elle retrouverait un semblant de concentration sur la compétition. C’était le plus important après tout, la raison pour laquelle elle se trouvait dans cet hôtel de Los Angeles loin de ses proches et des gens qui la comprenaient sans se sentir attaqués par ce qu’elle racontait. “I promise, it’s ok, you don’t have to squeeze my arm that tight.”, finit-elle par redire une dernière fois à l’autre drag queen dans un sourire qui se voulait rassurant.

Et ça aurait pu se terminer là. Pendant un instant Aquaria avait même cru réussir à faire fuir Cracker pour continuer le programme qu’elle s’était prévue dès l’instant où les caméras s’étaient éteintes et qu’on les avait autorisés à retourner dans leurs chambres. Bien. Elle ne pouvait pas vraiment en demander plus de la part de la new-yorkaise après tout, ce n’était pas comme si elle était elle-même en mesure d’exprimer le ramassis d’émotions qui se bousculaient en elle. Alors elle se contenta de la regarder s’éloigner, peut-être plus triste qu’elle n’aurait voulu le laisser voir, avant de commencer à reprendre le chemin de sa propre chambre. Not on her watch visiblement. “Oh, ok, me in your room. Didn’t quite catch that.”, qu’elle ne put s’empêcher de lâcher avant de la suivre sans réellement comprendre ce qu’elle attendait d’elle. Elle ne se fit pourtant pas prier lorsqu’elle l’invita à s’asseoir sur ce qui lui servait de lit. “...I may not be the most comfortable with order or anything but my room here is looking way better than yours.” Elle répondait avec une légère assurance, Aquaria, avec plus de confiance en elle. “...and you don’t live with Jordan, you can’t understand how it is to keep a place clean.”, qu’elle ne put s’empêcher de rajouter dans un rire. Parler de son meilleur ami - et colocataire - lui arracha presque un sourire nostalgique. Aussi douloureux que ça pouvait lui coûter de l’admettre, Jordan lui manquait. “Mean Girls?” Pendant un instant, Aquaria n’était plus vraiment sûre de comprendre. Regarder un film, avec Cracker, pour se remettre des émotions du Untucked était une idée mais elle ne comprenait pas vraiment ses motivations. “You’re sure that’s what you want? Me in your room watching one of the best 2000’s movies ever?” Ouais, elle se sentait obligée de lui poser la question directement avant de prendre plus ses aises sur son lit. “I mean, can we watch a movie without popcorn anyways?”, qu’elle rajouta sur ce ton de plaisanterie que trop peu de personnes semblaient comprendre alors qu’elle lut rapidement le menu de l’hôtel que venait de retrouver Cracker. Et avant même d’attendre sa réponse, elle se mit à se décaler légèrement pour laisser suffisamment d’espace pour qu’elle s’installe à côté d’elle. “Joking, any comfort food would be fine.


AVENGEDINCHAINS

_________________
there will be blood
Revenir en haut Aller en bas

Miz Cracker
Miz Cracker
☆ crazy administrator
dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Tumblr_p7fq3s6Tqq1tq1h18o6_r1_500
☆ in hollywood since : 18/05/2019
☆ interviews : 390 ☆ crédits : villetchuckie.

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyMar 29 Oct - 10:01


aquaria & cracker - flashback

I'll hold you when things go wrong

I'll be with you from dusk till dawn


Son annonce a fait son petit effet, clairement, alors qu’Aquaria lui lance un regard qui semble en dire long, comme si tout ça l’avait complètement perdu. C’était le but, quelque part, et Cracker observe avec fierté le visage de la plus jeune passer de la surprise avant de l’entendre étouffer un rire. Elle hoche simplement de la tête, confirmant cette histoire de mère, avant d’entendre le reste, la comparaison à Aquaria et ses mains se joignent dans un geste désespéré alors qu’elle détourne un peu le regard sur le côté. “Listen, you little shit-” commence-t-elle avant d’éclater de rire et de secouer la tête, cette histoire bien derrière elle maintenant qu’elle a mis à plat ce qu’elle ressentait auprès de la drag queen. Sans plus attendre, Cracker enchaîne pour lui faire comprendre qu’elle ne s’attarde pas là-dessus et, surtout, qu’elle comprend l’état d’esprit dans lequel se trouve Aquaria et elle n’est pas sûre que quiconque devrait ressentir ça à ce stade de la compétition. Alors elle l’observe se perdre dans ses mots, encore une fois, et elle fronce légèrement ses sourcils lorsque la plus jeune semble surprise de savoir que Cracker l’aime. Elle. Elle et Vixen. Et son coeur se serre un peu alors qu’elle entrouvre la bouche et finalement la referme rapidement, parce qu’elle ne sait pas quoi dire et que du moment où ça essaye de creuser trop loin en elle, de toute manière, elle ne délivre pas un mot. Il pourrait y avoir un silence gênant si ce n’était sans compter sur Aquaria qui se perd dans sa litanie et, pour une fois, Cracker lui en est bien reconnaissante. “Don’t worry, it will grow on you faster than you think, I guess you have something to prove here. I mean… You are confident and I think it will take you to the top in this competitions.” Les paroles s’échappent de ses lèvres, sur un ton presque haché alors que Cracker analyse en même temps ses mots, ses propres chances, et se jette dans une comparaison stupide. Finalement, cette réalisation était peut-être plus pour elle que pour la plus jeune.

Aussi rapidement qu’elle les a posé là, Cracker retire ses doigts du bras d’Aquaria à sa remarque et lui flash un sourire, en se demandant une seconde si c’était une blague ou non, avant de se détourner dans sa chambre. Prise encore un peu dans ses pensées et, quand elle voit la new-yorkaise tenter de rentrer dans sa chambre, Cracker la rappelle alors près d’elle comme si tout ça avait été de sa faute, comme si elle n’avait pas oublié de l’inviter. “Yeah, in my room.” Elle répète en roulant un peu des yeux et, pourtant, laisse un sourire attendri sur ses lèvres avant de la laisser entrer tout en commençant à ranger un peu ce qui traîne. Une tornade est passé par là. Et même si Cracker tente une blague dans la direction d’Aquaria, cette dernière rebondi plus intelligemment et Cracker se redresse pour laisser tomber ses chutes de tissu sur le bureau tout en la regardant. “You know how I wrap my mind around something and don’t let go… I  guess you can see the competition and the depression collide here. And, I mean, it was our last night before the runway yesterday, I had to… do things.” Cracker reprend dans un léger souffle alors que son regard se pose sur le nid qu’elle portait sur la tête pendant le runway et reste focus dessus quelques secondes avant de se tourner à nouveau vers Aquaria et de sourire. “Anyway, that’s my competition mood, ok, I don’t live in things like this, Katelyn would kill me.” La mention de sa meilleure amie lui arrache un sourire et Cracker n’est pas surprise de voir la même expression sur le visage d’Aquaria lorsque cette dernière mentionne Jordan. “I bet that they’re living their best lifes together since we’re both here.” Cracker lance dans un rire en s’installant sur la chaise de bureau et hausse un sourcil, imaginant très bien leurs deux meilleurs amis s’éclater ensemble sans une once de culpabilité en pensant à eux enfermés ici.

Le regard de Cracker revient rapidement sur Aquaria lorsqu’elle l’entend répéter le nom du film qu’elle lui propose et hausse un sourcil en se demandant s’il y a un problème puisqu’elle est quasiment sûre que c’est aussi l’un des films préférés de la plus jeune. La seconde d’après, alors qu’Aquaria s’explique davantage, Cracker fronce ses sourcils et se retient de rouler des yeux. “You know that’s a bit weird, you questioning me if I really want you in my room.” Elle fait remarquer en arquant un sourcil dans sa direction et se retient de rire ensuite, surtout lorsqu’elle lui parle de popcorn et elle ne peut s’empêcher de grimacer très légèrement, regardant d’un air gêné autour d’elle. “Speaking of that…” commence-t-elle dans un souffle avant de se taire en regardant Aquaria se décaler sur le lit pour lui faire de la place et Cracker quitte sa chaise pour venir s’asseoir sur le bord, récupérant le menu pour y jeter un coup d’oeil et le poser une nouvelle fois près de l’autre drag queen. Elle se penche ensuite pour tirer son sac, celui contre le mur, et elle l’ouvre pour fouiller dedans à la recherche de ses affaires, entre ses livres préférés, DVDs emmenés pour l’occasion, elle finit par mettre la main sur un sachet de popcorn à faire au micro-onde. “It would be better with that, I guess ? But aren’t you hungry ? I mean… it is time for dinner.” Cracker fait remarquer en laissant échapper un rire, visiblement ravi de sa propre blague, et se lève pour mettre le DVD dans le lecteur avant de revenir s’asseoir sur le bord du lit et poser son regard sur Aquaria, attendant que cette dernière se décide. Pour sa part c’est déjà tout vu, elle a faim et elle commandera quelque chose.

AVENGEDINCHAINS

_________________
okay katelyn, time for dinneeeer.
Revenir en haut Aller en bas

Aquaria
Aquaria
☆ private planes
☆ in hollywood since : 13/10/2019
☆ interviews : 91 ☆ crédits : moi-même (avatar & profil), ughquaria (gifs signa).

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) EmptyDim 3 Nov - 15:01


Tomber sur Cracker l’avait obligé à reprendre quelque peu ses esprits, à retarder son désastreux programme pour se morfondre sur elle-même à plus tard en prenant un peu sur elle. Car l’entente de son prénom, Giovanni, n’était peut-être pas ce que la jeune drag queen avait espéré en se dirigeant vers sa chambre d’hôtel, mais ça avait au moins eu le mérite de retenir son attention. Cracker qui se présentait comme sa mère, Aquaria qui répondait en parlant de cette histoire stupide de jumeaux. En cet instant les problèmes de l’Untucked paraissait bien loin. Elle n’était pourtant pas très fière de sa remarque, Aquaria, elle avait de nouveau cette impression de choisir ses mots de manière maladroite sans se rendre compte de leur impact. Le rire de l’autre drag queen vint néanmoins lui montrer qu’elle n’avait plus à se soucier de cette histoire et qu’elles étaient maintenant au stade où elles pouvaient en rire. Bien, c’était déjà ça.

La volonté de Cracker de connaître l’état d’esprit de la plus jeune s’était ensuite fait ressentir et Aquaria n’avait pas eu d’autre choix que celui de minimiser ses sentiments. Elle n’avait pas envie d’attirer l’attention sur elle une fois de plus, de se plaindre en lui confiant son réel ressenti. C’était passager, elle le savait bien, et la compétition reprendrait le dessus après quelques heures, quelques jours peut-être même. Elle s’était d’ores et déjà fait à l’idée de ne pas être douée avec les mots après tout, de ne pas réussir à se faire comprendre comme elle l’aurait voulu sans créer de quelconques dommages envers les autres.
Les confessions de Cracker et cette déclaration d’amour - autant vers elle que pour Vixen - l’avait néanmoins prise quelque peu par surprise. Elle ne se serait jamais attendu à une telle chose en croisant l’autre new-yorkaise, non, c’était pour le moins inattendu et avait justifié le nouveau rassemblement de mots compacts qui était sorti de sa bouche. “Time and wisdom, yeah. The only two things I need right now I guess.”, qu’elle vint délivrer en secouant légèrement la tête comme pour se convaincre de ce qu’elle avançait et de la nécessité de ses paroles. “I do have something to prove here. I’m not just a look queen from Instagram and the protegé of Susanne Bartsch.”, reprit-elle en ne pouvant réprimer un léger sourire. Ce n’était peut-être pas ce que Cracker attendait ce qu’elle dise, mais elle faisait encore ce qu’elle pouvait. Puis il était vrai qu’elle devait reposer son attention sur la compétition après tout, qu’elle devait prouver aux autres qu’elle méritait toute l’attention qu’elle avait à New York parce qu’elle avait du talent et non des connaissances. “Not that it’s not a good thing but...you know... it’s not all I am.” Non, elle était plus que ça et savait bien que Cracker pouvait comprendre ce qu’elle voulait dire car elle aussi avait quelque chose à se prouver à elle-même après tout.

Et Aquaria qui s’était voulu rassurante ne put s’empêcher de se demander si ses mots n’avaient pas fini par avoir l’effet contraire. Cracker n’avait pas attendu bien longtemps pour retirer sa main de l’épaule de la jeune drag queen et commencer à s’éloigner pour rejoindre sa chambre. Comme ça, sans prévenir, sans comprendre que ses paroles se voulaient sur un ton de plaisanterie pour la rassurer de son état d’esprit. Un nouvel échec à rajouter sur la soirée visiblement. Du moins avant de se faire rattraper par l’autre drag queen pour qu’elle puisse ensuite l’emmener dans sa chambre et lui faire une remarque sur son manque de rangement dans son appartement à New York. Une remarque sur laquelle Aquaria n’avait pas tardé à rebondir pour venir jeter la faute sur Jordan en soulignant bien que sa chambre d’hôtel n’était pas dans le même état que celle de la blonde. “Competition, depression? You don’t have to beat yourself up Cracks. You’re talented, I know you’ll go far in this competition.” Ce n’était peut-être pas les mots à dire en cet instant, peut-être pas les conseils à venir prodiguer dans un tel moment où son propre esprit était aussi bas. Seulement elle ne voulait pas perdre une occasion de le dire à la new-yorkaise. Si elle ne l’avait pas aussi bien dit par le passé, notamment lors du premier épisode de la saison, maintenant c’était clair pour l’autre drag queen. “...but you’re right, I know Katelyn would kill you.”, reprit-elle ensuite en tentant de se raccrocher aux paroles de la blonde sur leurs meilleurs amis respectifs. Penser à eux, dans de telles conditions, lui donnait un pincement au coeur et les imaginer échanger en leur absence ranimait une certaine nostalgie en elle. “Please don’t tell him when you see him after the competition but I miss Jordan and his stupid ass. I bet he’s glad to have a break from me so he can enjoy some time with Katelyn.” Elle pouvait bien dire tout ce qu’elle voulait, mais son meilleur ami avait toujours été là pour elle, même dans des moments de doute tels que celui-là, et ne pas l’avoir à côté pour le lui rappeler était difficile pour elle. “I mean I brought almost half of his wardrobe for my boy looks but...it’s not the same.”, finit-elle par rajouter dans un rire avant de se redresser un petit peu.

Puis Cracker lui avait proposé un film, pour lui remonter le moral et passer un moment agréable en se déconnecter rien qu’un peu de la compétition. Une proposition plutôt alléchante et sur laquelle Aquaria ne pouvait pas rester insensible. Mean Girls était le film parfait pour l’occasion et affirmer le contraire serait stupide. Néanmoins, au fond d’elle, elle ne pouvait s’empêcher de se dire que Cracker en faisait autant pour elle juste par se donner bonne conscience, que ce n’était pas son intention première et qu’elle faisait uniquement preuve de gentillesse envers elle parce qu’elles étaient coincées ensemble. “Why would it be weird. I mean, I’m just making sure that’s what you really want.”, qu’elle vint lui répondre en passant à côté de ce que voulait lui faire comprendre l’autre drag queen. Pourtant la remarque de la plus âgée l’avait quelque peu rassurée et elle n’avait pas perdu de temps pour réclamer innocemment des popcorns. “Wow, you’re quite magical. If I ask for the crown, does it also work?”, qu’elle lui balança en la voyant sortir son paquet de popcorn. “Oh...well I’m good for now, maybe later. Sorry I can’t be your Katelyn tonight.” Elle retentait une nouvelle blague, Aquaria, sans se rendre compte de sa maladresse. Seulement elle voulait simplement se détendre pour l’instant et avoir Cracker à ses côtés lui suffisait amplement pour l’instant. “Thank you...for that.”, qu’elle glissa ensuite presque dans un souffle inaudible en ne pouvant réprimer un sourire en voyant le film se lancer.


AVENGEDINCHAINS

_________________
there will be blood
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty
MessageSujet: Re: dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)   dusk til dawn. (CRAQUARIA#3) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
dusk til dawn. (CRAQUARIA#3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARITRIEL ► the dawn will come.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: one way or another :: À TRAVERS LE TEMPS :: Flashback-