AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Troubling encounter + Sora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Irène Bae
Irène Bae
☆ private planes
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 188 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyMar 8 Oct - 13:11


Troubling encounter

Irène Bae & @Sora Moon

Ici à Los Angeles, se déroule une soirée pour le lancement d'une marque. Une marque de quoi ? De parfum. Te concernant, tu n'as pas du tout été choisie pour être l'égérie de cette marque, alors pas de shooting photos ou de tournages pour toi à l'avenir. Néanmoins, tu as une connaissance au sein de l'entreprise de la marque, avec laquelle tu as déjà travaillée en tant que mannequin. Ce qui t'a permis d'obtenir une invitation d'honneur ici à Los Angeles. Tu n'allais pas refuser une telle invitation, ce n'est pas vraiment tout les jours que tu peux participer à un lancement à Los Angeles, alors tu comptes y convier même si tu ne doutes pas qu'il y a un risque que tu ne connaisses absolument personne, excepté ton convive, si il est présent. Tu es mincement impatiente de t'y retrouver, et vivre une expérience, mais tu as un peu de frousse en pensant au déroulement de la soirée à cause de ta grande timidité. Tout de fois, tu ne vas pas te défiler à la dernière minute pour cause de connaître pas une ombre à travers cette soirée. Tu as pris ton temps pour te préparer, tu t'es faite jolie pour cette soirée. Tu t'es bien coiffer avec les cheveux attachés, accompagné de jolies boucles d'oreilles, et tu t'es un peu maquiller, mais sans en faire trop non plus. Tu restes naturelle le plus possible. Tu abordes une jolie petite robe noire, et très sobre. Qui arrive à peine à tes genoux, laissant tes belles jambes libre à l'air. À tes pieds, c'est des talons de marque qui loge tes pieds.

C'est en taxi, en toute modestie, que tu décides de te rendre au lieu de la soirée, et plus tu t'approches du lieu, plus tu te sens pousser par une pression à l'intérieur de ton estomac. Te retrouver au milieu de personnes que tu ne connais pas, te met vraiment mal à l'aise, et ronger par la gêne. Allez, tu peux bien faire un effort, et juste profiter de la soirée pour une fois. Tu te demandes s'il y a un buffet à volonté ! Avec ça dans les parages, tu te sentirais immédiatement mieux. Bah ouais, t'es un peu gourmande sur les bords ! Ton taxi arrive à destination, et tu remarques que l'état des lieux ressemble comme à une salle de bal. Tu sors du véhicule, et tu sembles arrivée à l'heure. Du moins, comme toi, les divers invités arrivent chacun leur tour. Il y a quelques mannequins dans le lot, ou bien des invités prestigieux, ou encore quelques célébrités fidèles ou qui contribue à la marque. Il y a évidemment les organisateurs, et les créateurs de la marque présents sur place, mais tu sembles ne pas apercevoir la seule personne que tu connais un minimum. Ça te crispe un peu, mais tu entres bien à l'intérieur de la salle où le décor et l'ambiance sont très glamour, de couleurs vifs.. Le rouge glamour domine clairement les lieux…. Ça semble presque synonyme à un romantisme parisien. En tout cas, ça se confirme que tu ne connais personne, alors tu te fais littéralement discrète. En passant devant des invités déjà présents dans la salle, ils te saluent, ou te font un signe de la tête. Toi, tu n'oses clairement pas ouvrir la bouche, tu te contentes d'une légère salutation de la tête, avec un regard fuyant. Tu aperçois une scène un peu plus loin dans la salle. Une salle qui est remplie de tables, avec de jolies nappes, accompagnées par quelques tabourets chics. Sur la scène, tu remarques des dispositions pour présenter le nouveau parfum, plus tard dans la soirée. Pour le moment, près de la scène, se trouve un petit orchestre, qui joue un air classique et convivial pour accompagner la soirée. Ton regard se porte vers un serveur, qui a en main un plateau, avec des verres de champagne. Il te propose d'ailleurs un verre, tu n'es clairement pas porté sur l'alcool, même aussi légère que du champagne. Mais au moins, ça te fera un petit accompagnement, et tu te sentiras moins ridicule. Alors, tu te sers, en remerciant discrètement le serveur.

Bon bah, et maintenant ? La soirée semble être lancée, des invités continue à arriver, et un guichet semble confirmer les invités attendus qui sont arrivés, ou encore qui sont toujours attendus dans un registre. Toi clairement, tu as eu une invitation surprise, alors sans doute que seul le registre savait qu'une idole de kpop de ton registre allait se ramener à cette soirée. Sinon, aucune annonce, que ça soit sur le net ou officiellement noir sur blanc n'a mentionner ta présence ici. Tu es un peu loin de ton groupe, et pourtant, tu as l'habitude de cet environnement, mais dû fait que tout te semble inconnu, c'est aussi identique qu'une première fois. Tu n'oses pas aller vers les gens pour discuter de pourquoi pas au sujet de cette marque, ou des activités professionnelle de l'un ou de l'autre. Pourtant, toutes les personnes ont l'air aimables, mais ta timidité te bloque. Ton verre de champagne en main, tu te contentes de te positionner à une des petites tables qui composent cette salle. Près de l'orchestre qui joue, pour suffisamment les voir jouer, et entendre la musique tout proche de toi. Tu déposes ton verre de champagne sur la table, sans y avoir porté une seule seconde tes lèvres dessus. Tu déposes également ton petit sac à main, et tu déposes ton coude contre la table, sans t'asseoir sur le tabouret. Ce n'est pas que tu t'ennuies, mais bon, tu ne trouves pas le buffet, pourtant, il y en a bien un. << Ce champagne ne va pas se boire tout seul je présume. >> Tu es surprises qu'une personne t'adresse la parole, approchant tes doigts de ta poitrine éberluée par cet imprévu. Ton regard se porte directement sur ton interlocuteur, et il s'agit d'un homme que tu ne connais pas et que tu n'as jamais vu de ta vie. Il a une belle gueule de mannequin, et pue l'Américain à plein nez avec son anglais américain si parfait… Contrairement au tien. Sans doute l'égérie de la marque et de ce parfum lui-même. En tout cas, son regard espiègle et son sourire séduisant semble t'aborder d'une manière comme-ci, il voulait te séduire par son simple sourire. << Euh… >> C'est tout ce que tu peux répondre là. Tu n'as pas vraiment de mot, pourtant, c'est si simple de répondre suite à sa phrase. Mais toi, tu es intimidée, n'arrivant pas à porter un mot après l'autre. C'est juste un "euh" bée qui sort de ta bouche. Ce qui fait rire cet homme, alors toi, tu fronces les sourcils d'une manière importunée. Mais bon, c'est vrai que tu te sens ridicule à cet instant. << Je vous connais… Vous êtes une charmante mannequin coréenne. Mais d'après ce que j'ai vu de vous, vous êtes également une excellente danseuse et chanteuse. Je me trompe ? >> Alors là, si tu t'attendais à ça. Il semble savoir qui tu es. Enfin, ça ne fait pas de doute vu son commentaire. << Euh… >> Ah non Irène pas encore un débile "euh" ! Tu te tapes sur les nefs de l'intérieur, mais là, il vient de te faire un compliment… alors tes joues deviennent légèrement rouges de timidité. << Je reviens, je vais aux toilettes. >> Dis-tu d'une manière précipitée et immédiatement, tu récupères ton sac sur la table, et lui tourne des talons pour t'enfoncer vite dans la foule. Laissant totalement ton verre de champagne rempli sur la table. Ton interlocuteur est un peu déboussolé par cette scène, alors qu'il récupère ton verre sur la table t'observant disparaître au milieu des invités. Des toilettes ? Tu ne sais même pas s'il y en a, mais à vrai dire, c'était juste une excuse pour fuir lâchement. Tu as été confuse face à un étranger, encore une fois. En tout cas, tu ne cherches pas les toilettes, tu t'es juste éloignée de lui, totalement à l'opposé même ! Pour revenir au mannequin américain, il a récupéré ton verre uniquement pour te le rendre, mais surtout, pour s'assurer que tu vas bien. Il ne voulait pas du tout te faire fuir. Alors il te cherche à travers la salle…. espérant tomber sur toi, mais il y a beaucoup de monde…              

Revenir en haut Aller en bas

Sora Moon
Sora Moon
☆ journalist
Troubling encounter + Sora Original
☆ in hollywood since : 03/08/2019
☆ interviews : 414 ☆ crédits : c/ hemera

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyMer 9 Oct - 0:26


{ troubling encounter }
@irène bae

Est-ce qu'elle va passer à côté? Pft, non. Elle a fait appel aux meilleurs pour être la plus jolie ce soir, ses meilleurs amis, un qui s'occupe de ses longs cheveux brun, l'autre de son visage porcelaine. Elle profite de ces doux moments où elle se fait chouchouter comme la princesse qu'elle aimerait être. Quand l'un lui demande si elle est certaine de ce qu'elle fait, la journaliste ouvre les yeux et lui lance un regard noir à travers le miroir. Evidemment qu'elle est certaine, elle sait parfaitement ce qu'elle fait et ce n'est pas comme si c'était la première fois. Elle est devenue experte dans ce jeu qu'elle a créé, sa double vie, sa deuxième elle. Puis ce n'est pas comme si Irene allait faire tout le chemin jusqu'ici pour une soirée alors qu'elle n'y est pas associé de près ou de loin alors tout va bien. Sora est totalement sereine, prête à faire des étincelles. Pour l'occasion, elle a revêtue la fameuse petite robe noir. En soie, assez légère, décolleté dans le dos, mais pas très courte. Il ne faut pas tout dévoiler non plus, mais ressembler à un papier cadeau qu'on aurait envie de déballer. De toute manière elle n'est pas là pour ça, mais pour profiter, boire du champagne, qu'on la complimente, qu'on lui susurre des petits secrets honteux au creux de l'oreille et toutes ces conneries auxquelles elle a le droit sans être vue comme une suceuse de sang à cause de son métier. En effet, elle peut paraître comme un parasite, mais elle y va réellement pour le boulot.

Prête, parfumée et validée dans le miroir, elle se rend au lieu de réception abordant un large sourire. Rien de très extravagant, elle reste dans son personnage et d'après les rumeurs Irene est tout sauf extravagante. On la dit même timide, un peu coincée et Sora avoue que ça éveille sa curiosité. Elle se demande comment ça se passerait si, un jour, elle venait à rencontrer Irene. Ce serait marrant, peut-être qu'elle se sentirait gênée, peut-être que ça l'amuserait, en tout cas ce serait unique. Elle adorait faire sa rencontre un jour, la voir en vrai, voir si elles se ressemblent tant que ça et si elle est si jolie qu'on le dit. Ces pensées s'envolent bien vite quand elle pose pour quelques photos avant d'entrer dans les lieux décorés pour l'occasion. Le rouge, sa couleur préférée. Un sourire s'étend avec que ses yeux s'émerveillent devant le luxe qu'on lui offre. Ce sourire ne la quitte pas une seconde, tout autour d'elle la rend joyeuse, mais pas autant que ce serveur et son champagne. Elle prend une flûte, le remercie avec un sourire charmeur et continue de marcher autour de la salle en sirotant son champagne. Pas mauvais d'ailleurs, pour elle qui n'a jamais été une grande fan des bulles, un bon champagne français. Pour le moment elle savoure son moment, la joie d'être entrée dans cette soirée sans problème et d'être là. Nombreux sont les paires d'yeux qui se posent sur elle, des sourires qu'on lui envoie et qu'elle renvoie la plupart du temps sans forcément chercher plus loin, elle veut juste prendre deux minutes pour elle avant de s'attaquer aux autres. Enfin ces deux minutes durent moins longtemps que prévu quand une voix l'interpelle. Un homme, charmant certes, mais pas ses goûts sont bien plus sophistiqués que cette représentation américaine presque clichée. "Salut." Elle lui lance tout de même dans son éternel sourire malicieux. Sourire qu'il lui rend. Il lui baragouine quelques mots en lui disant qu'elle avait oublié 'ça' en lui tendant une flûte de champagne. "Je suis déjà servie, mais merci, peut-être pour le deuxième round." Elle dit sans réellement le penser. S'il lui fallait un deuxième round, elle espère le faire en meilleure compagnie, une compagnie qu'elle aurait choisi elle et pas un mannequin random. Le mannequin rit, elle se retient fort de lever les yeux au ciel avant qu'il ne lui dise quelque chose qui la cloue au sol. Un truc comme quoi son tour aux toilettes a fait d'elle une autre femme. Au début elle comprend pas, elle s'dit que ça doit être l'humour américain ou quelque chose comme ça alors elle se contente de ricaner faussement, puis il ajoute qu'il la préfère avec son rouge à lèvres, ça lui donne plus de caractère. Cette fois, elle fronce les sourcils, comment est-ce qu'il l'aurait vu sans rouge à lèvres alors qu'elle vient d'arriver ? "On se connait ?" Peut-être qu'ils ont déjà travaillé ensemble et qu'elle a oublié, mais ça ne lui arrive jamais. Lui arque un sourcil avant de rire et d'ajouter qu'elle a un humour adorable, encore une fois elle se retrouve perdue. Ce n'est que quand il dit, en plaisantant, qu'il a du rencontrer sa jumelle angélique que ça frappe Sora. "Je reviens, je vais aux toilettes."

Elle l'entend crier, 'quoi, encore ?' mais ne se retourne pas. Elle espère juste trouver un endroit calme pour réfléchir pendant deux secondes. Et si Irene était là ce soir? Non c'est impossible, il l'a peut-être rencontré avant et il pensait avoir affaire à elle ou quelque chose comme ça... pas vrai? Ouais ça doit être ça. En tout cas c'est ce qu'elle veut se dire, elle se convainc. Du coup elle se relaxe et respire un bon coup avant de reprendre son sourire de surface et retourner à la soirée. Enfin, elle y retourne à pas de velours pour éviter de tomber à nouveau sur l'américain. Elle marche doucement, faisant attention à son environnement, trop occupée à regarder autour que devant elle.

_________________
spit me out like hot wasabi
-- I fell from Heaven, now I'm living like a devil
Revenir en haut Aller en bas

Irène Bae
Irène Bae
☆ private planes
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 188 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptySam 12 Oct - 11:16


Troubling encounter

Irène Bae & @Sora Moon

Finalement, tu tombes par un éternel hasard sur la direction des toilettes de la salle. Et du coup, tu imagines que cela te ferait un grand bien de t'y rendre, comme un nouveau bol d'air frais dont tu as besoin en cet instant. Pourtant, te retrouver face à des étrangers étranges, tu devais t'y attendre, mais ta nature fait que tu t'y habitueras jamais de te trouver comme coincée dans une situation qui te met terriblement mal à l'aise. Surtout lorsque la personne face à toi donne l'impression de vouloir ton approbation, formulée par des compliments, et son regard qui en disait long sur ses intentions. Constamment, tu ne peux t'empêcher d'une manière automatique de rougir stupidement lorsqu'on te met sur un piédestal. Bon, tu soupires en entrant à l'intérieur des toilettes pour femmes. Évidemment, propre, et bien entretenu, à l'image de l'événement luxueux de ce soir. Tu te contentes simplement de poser ton cuir, ton petit sac à main de soirée, sur le bord d'un lavabo. Face au miroir, dévoilant ton propre reflet, tu passes ta main à travers tes cheveux, les détachants par la même occasion pour refaire ta coiffure. Un joli petit chignon soigné qui met en valeur ton parfait visage doux et angélique. Tu déposes ensuite tes doigts sur le fer du robinet pour l'ouvrir, et passer tes mains sous l'eau qui coule. Tu les laves jusqu'au bout des ongles instinctivement, avant de les sécher.

Tu remarques seulement à cet instant que tu as zappée ton champagne à ta table. Tellement l'esprit brouillé, que tu n'avais pas aperçu ce détail avant. Tant pis, tu n'iras pas le rechercher, car tu supposes qu'il n'est plus à sa place, et tu aimerais éviter de retomber de nouveau sur l'Américain. Sinon, tu imagines qu'il faudra que tu lui donnes une certaine explication pour ton comportement si fuyant. Et clairement, tu n'as clairement pas le courage. Tu ne sauras pas quoi dire pour expliquer. Mais de toute manière, tu n'as rien à lui expliquer quoi que ce soit. Tu laisses tomber cette pensée, et tu oublies ce moment, désormais passé. Tu souhaites retourner à la soirée, et profiter, c'est tout. Après quelques minutes, tu sors des toilettes, et tu regagnes la salle principale où se déroule l'événement. Tu as tout de même, le regard immensément baladeur à l'horizon, pour constater que tu ne risques pas de tomber sur une mauvaise surprise. Comme tomber sur lui. Finalement, tu pourrais tout simplement partir de la soirée, car après tout, tu préfères les soirées tout tranquille chez toi, les cheveux en batailles, et étant pied nus avec un chocolat chaud pour te réconforter. C'est tout. Pas besoin d'une belle coiffure, de beaux talons, un bon champagne divin, et encore moins de mascara ou encore de rouge à lèvres. << C'est pas vrai ! >> Tu serres les dents dépossédée, car tu as tout simplement oublier ton petit sac à main dans les toilettes. Sur le rebord du robinet. Alors sans perdre une seconde, tu rebrousses le chemin pour retourner à l'intérieur. Par chance, le lieu est resté vide, aucune importunée a eu la mauvaise idée de jeter un œil dans ton sac. Puis de toute manière, à part des trucs de filles et des bricoles, il n'y a rien à voir. Une fois ton cuir récupéré, tu sors, et retournes une bonne fois à travers la foule dans la salle.

Toujours un regard aussi baladeur sur un point à un autre. Tu surveilles les alentours pour éviter une mauvaise surprise. Enfin, tu n'as rien contre cet homme, mais c'est juste pour ta personne, et éviter une situation délicate. Trop à ton goût, tu n'es clairement pas douée pour donner une explication, surtout que tu n'as aucune raison à présenter à sa vue sur ton départ précipité. De bonnes aubaines, tu sembles plus le recroiser… en même temps vu le nombre de personnes présentant pour ce lancement, il faudrait vraiment que tu aies une mauvaise étoile. C'est sur un buffet que tu tombes, et enfin, tu retrouves un semblant de sourire satisfait. Tu commences à avoir un petit creux, tu n'as rien avalée depuis ce matin, et ça commence à se ressentir. Tu te positionnes face au buffet où tes yeux détailles ce qu'il y a à disposition. Il y a différents toasts, même des macarons, des parts de gâteaux pour tous les goûts, des petits fruits…. Enfin, il y a que des trucs qui sont mangeable rapidement. Tu tournes des pouces hésitantes, mais lorsque tu tournes la tête, tu vois le mannequin qui t'a abordé un peu plus tôt un peu plus loin, l'air totalement perdu ! Et il a tout l'air de se diriger vers le buffet. Olala, tu paniques un peu, alors pas question que tu restes là. Tu as réellement eu le temps de rien prendre pour t'accompagner. Décidément, boisson et nourriture te fuient ce soir ! Immédiatement, tu quittes le buffet pour te camoufler au sein de la foule. Un peu trop en hâte, sans regarder où tu marches, pour être certaine que le jeune homme ne t'a pas vu. Dans ton élan, tu percutes une autre jeune femme sur ta route. Tu renverses malencontreusement son champagne en main sur elle… un peu, malgré toi. << 오 미안해 !! - (Oh je suis désolée !!) >> Tu apportes ta main à ta bouche l'air choquée par toi-même, et tu t'es même exclamer en coréen instinctivement et naturellement sous le coup. Décidément, tu fais tout à l'envers ce soir, tu aurais mieux fait de refuser cette invitation. Tu observes les dégâts, voyant que tu as un peu salie sa belle robe noire. Tu lèves les yeux un court instant pour apercevoir son visage, et tu as comme un léger bug remarquant un visage si familier pour toi. Fait dire, elle semble asiatique, et te ressemblant. Ce qui est certain, c'est que différent regards se portent sur vous. Ça pour te faire remarquer, tu n'as pas manquée ton coup. Et en remarquant ça d'une gêne intergalactique, tu ne fais plus attention à cette femme, et malgré ta peine désolée, tu veux juste aller te cacher de ces quelques petits regards gênés. Sans dire un mot, en quelques secondes à peine, tu prends les voiles sans te retourner, même si tu aimerais t'assurée que la jeune femme ne t'en veux pas quand même. Tu n'as plus l'ombre d'un doute, que ce genre de soirée inconnu pour toi, n'est clairement pas fait pour toi.              

Revenir en haut Aller en bas

Sora Moon
Sora Moon
☆ journalist
Troubling encounter + Sora Original
☆ in hollywood since : 03/08/2019
☆ interviews : 414 ☆ crédits : c/ hemera

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyLun 14 Oct - 13:55


{ troubling encounter }
@irène bae

La suite se passe à la perfection. La journaliste est comme un poisson dans l'eau, bien qu'il reste une tâche noire sur son tableau. Elle n'arrête pas de penser aux mots de l'américain, ceux qui lui reviennent en tête à chaque fois qu'elle voit une femme avec les cheveux bruns de dos. Pourtant elle tente de se persuader que ça n'a rien à avoir avec ce soir et que vraiment il n'y a aucune raison pour qu'elle soit là, mais ça ne l'empêche pas de rester aux aguets. Elle passe tout de même un bon moment quand elle rencontre finalement quelques personnes intéressantes avec déjà un petit coup dans le nez, sûrement des personnes de la haute qui ne savent même pas tenir le champagne. Sora les écoute avec intérêt bien qu'elle n'est qu'une envie; lever les yeux au ciel. Tous ces mots n'ont aucun sens et ne mènent nulle part, c'est presque pathétique. Pathétique de perdre autant de temps à écouter ce genre de connerie, alors avec un faux sourire elle s'excuse et se tire aussi rapidement pour aller elle ne sait où. Elle marche juste loin en soupirant, désespérée de trouver quelque chose d'intéressant à se mettre sous la dent.

Malgré ce que les gens peuvent penser, ce genre de soirée n'a rien d'intéressant. Rien, c'est trop fancy, riche, beau, on y bouffe très bien, on y boit beaucoup et parfois en fin de soirée ça part en live, mais sinon tout tourne autour du pognon. Il faut persévérer pour trouver les personnes qui seront assez bourrées ou assez blasées pour déblatérer facilement. Et ce soir, ils semblent difficile à trouver pour la journaliste. Ses yeux scannent la salle et elle mordille sa lèvre inférieure d'agacement quand elle ne trouve pas ce qu'elle cherche. Elle n'est pas d'une nature très patiente, parfois ça lui arrive parce qu'elle doit rester calme et avoir la tête froide dans son métier, mais parfois elle est tout simplement incapable de ne pas cracher son venin. Elle ne fait que marcher, pendant une seconde elle pose son regard sur le verre qu'elle tient dans sa main et se rend compte qu'il est vide. Elle soupire à nouveau et entreprend d'aller le remplacer quand, ironiquement, elle se prend ce fameux champagne sur sa robe. Elle n'a pas vu le choc arriver, mais putain elle l'a bien senti. La journaliste murmure des insultes en français inaudibles avant de lever les yeux vers la personne responsable de ce carnage. Au début, ses sourcils sont froncés, bien qu'elle tente malgré elle de garder une face agréable. Mais quand elle voit le visage de cette même personne, ils s'étendent, la laissant totalement surprise, sans voix et sur le cul. Pas littéralement, mais ça pourrait. C'est perturbant, elle ressemble tellement à Sora et à... oh merde.

Elle bloque pendant un moment, ses yeux fixés sur cette personne qui lui ressemble énormément. On pourrait même croire qu'il s'agit d'un miroir si seulement elles n'étaient pas si... différentes. C'est super paradoxal et pourtant c'est vrai. Ça la laisse sous le coup de choc avant qu'elle ne secoue la tête pour retrouver ses esprits. Le temps qu'elle les retrouve, la jeune femme est déjà en train de prendre la fuite. Sora fronce les sourcils et instinctivement la pourchasse perchée sur ses talons hauts. "Hey!" Bon, peut-être qu'il est sorti un peu agressivement, mais c'est dans le but de l'arrêter. Et aussi parce qu'elle est un peu irritée pour sa robe. Cette connerie coûte les yeux de la tête, sûrement la chose la plus chère qu'elle possède. Heureusement elle est noire et la tâche est pratiquement invisible. Quand Sora arrive enfin à la hauteur de la jeune femme, une voix se fait entendre devant elles. "Irène! Irène, oh vous êtes là, je vous cherchais partout." Une voix essoufflée masculine arrive devant elles et son regard se pose sur Irene. C'est un homme que Sora connait parce que c'est lui qui l'a invité. Enfin qui a invité Irene. Automatiquement les yeux de Sora s’agrandissent et se posent sur la véritable Irene en face d'elle, bien qu'elle espère toujours qu'il ne s'agisse que d'un sosie, le sosie du sosie. "Oui, c'est Irene." Elle répond en souriant, posant ses deux mains sur les épaules de la chanteuse et la pousse un peu en avant, en direction de l'homme âgé d'une cinquantaine d'année, l'un des hommes qui travaillent pour la marque de ce soir. Ses yeux se posent finalement sur Sora et deviennent ronds. "Et vous êtes ?" Il les regarde, l'une après l'autre, visiblement Sora n'est pas la seule à voir la ressemblance entre les deux. "Sa soeur." Elle répond sans réfléchir, sur le coup, avant qu'Irene ouvre la bouche et ruine tout. "Sa soeur." Elle répète dans un souffle, dans quoi elle vient de s'embarquer? Quand elle voit les lèvres de l'homme s'ouvrir à nouveau, elle saute sur l'opportunité de répondre avant qu'il puisse dire autre chose. "D'ailleurs, j'avais un petit soucis de filles et j'ai besoin de ma soeur. On revient." Elle prend la main d'Irene et la tire avec elle sans lui demander son autorisation. Elle marche jusqu'à trouver la salle de bain et ferme la porte derrière elles. En scannant la salle, elle hurle à deux filles présentes de partir, et une fois seule elle pose Irene contre un mur et ferme la porte à clé. Okay, maintenant elle peut respirer. Enfin presque. "Bordel." Elle reprend son souffle, la tête contre la porte de la salle de bain avant de se redresser et témoigner de la présence de la chanteuse. "Qu'est-ce que... qu'est-ce que vous faites ici ?" Elle demande, toujours un peu perturbée et avec son coeur qui tente de ce remettre de cette improvisation totalement foireuse.

_________________
spit me out like hot wasabi
-- I fell from Heaven, now I'm living like a devil
Revenir en haut Aller en bas

Irène Bae
Irène Bae
☆ private planes
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 188 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyMar 15 Oct - 8:35


Troubling encounter

Irène Bae & @Sora Moon

C'est le genre de circonstance que tu aimerais ne pas te confronter, si difficile à gérer pour une personne sensible comme toi. Tu n'aimes pas te faire remarquer par des idiotes évitables comme tu viens de commettre à cet instant. Pour éviter une autre situation délicate d'autant plus, que représentait ce mannequin, tu as marchée aveuglement sans regarder un instant où tu mettais les pieds. Depuis que tu es arrivée à cette soirée, tu as juste l'impression de fuir constamment, et c'est très dérangeant. Tu ne profites pas vraiment, et tu t'amuses encore moins. Percuter une invitée, lui renversant un peu de champagne sur sa robe qui doit coûter bonbon, c'est la dernière chose que tu souhaitais. Boulet que tu es ce soir, cela n'a pas manqué, et tu as juste pensée à aller te cacher dans un endroit calme. C'est vrai que la ressemblance de la jeune femme t'a frappée au premier coup d’œil, mais en ayant l'esprit brouillé par la précipitation et le feu de l'action. Tu n'as pas tiquée à ce détail bien trop longtemps, en galopant loin tout de ça. Du moins, tu essayes de te faufiler à travers le monde. Ce n'est pas facile, tu essayes de ne pas faire d'autres boulettes en percutant une nouvelle personne par exemple. Il y a tellement de monde dans cette salle, que tu as juste l'impression de te perdre au milieu des bois. Tu as le sentiment qu'on t'interpelle, que la jeune femme étrange t'interpelle, mais tu refuses d'écouter quoi que ce soit. D'un côté, tu aimerais t'assurer qu'elle ne t'en veut pas pour ta bêtise, mais d'un autre côté, tu refuses de t'y confronter, de l'avoir face à tes pupilles. Avec évidence, tout semble te ralentir, tes pensées, les invités, la prudence. Au point, que la victime de ta maladresse finit par arriver à ta hauteur, mais aucun regard se porte sur elle. Tu es juste arrêter sur place, observant un élément droit devant toi.

Un homme t'interpelle toi, et là, tu prends réellement le temps d'écouter cette distinction, car tu es tout bonnement heureuse de voir cet homme. C'est lui qui t'a invité ici, et c'est la raison pour laquelle tu es ici, au sein de cette soirée en plein cœur de Los Angeles. Enfin, tu ne le connais pas vraiment, tu as juste travaillée avec lui à des occasions. Et te trouvant à Los Angeles, il a trouvé judicieux de t'inviter à ce lancement. Ouais, enfin, au fil de la soirée, tu commences à penser que tu aurais dû refuser, et rester tranquille chez toi. << Ah vous voilà vous ! >> Dis-tu limite fatiguée, tellement tu as l'impression de courir partout. Tu vas enfin pourquoi profiter tranquillement de la soirée ? T'espères en tout cas. Grace, à lui, tu pourras sans doute faire de bonnes rencontres. Sans doute des rencontres très professionnelles ! Évidemment ! Enfin, rapidement, tu es sortie de tes pensées par la voix de la jeune femme, que tu as percutée il y a un instant. Où plutôt, de la manière qu'elle t'agrippe en affirmant que tu es bien Irène. Elle prend les devants ? Elle en a l'air, mais pour quelle raison ? Tu es limite piquée sur le fait. Tu ne sais même pas qui c'est, mais là, tu poses ton regard sur elle, sur son visage, et tu n'arrives pas à te détacher d'elle désormais. Tu es enfin réfléchie, loin de l'agitation d'il y a un instant. Tu prends réellement le temps de la regarder avec précision, et même de la fixer comme-ci que tu voyais un monstre à tes côtés. C'est assez ironique comme pensée, puisque tu prends réellement conscience qu'elle te ressemble comme deux gouttes d'eau. C'est terriblement troublant cette ressemblance, que tu peines à penser que cela soit réel. Tu te fais des idées, c'est ça, sûrement. "Sa sœur" ? Tu secoues la tête hallucinée par cette audace qu'elle démontre. Tu trouves même ça limite culotté de sa part. Puisque tu sais bien qu'elle ment sous ton nez ! T'as bien une petite sœur, mais ce n'est surement pas cette demoiselle. Tu reconnaîtrais ta sœur quand même, et ce n'est pas une sœur jumelle. En tout cas, tu n'as clairement pas le temps de clarifier les choses tellement elle laisse personne ouvrir la bouche. Mais en même temps, que dire là ? Tu en perds les mots de toute manière. Tu ne sais vraiment pas où te mettre, mais ton regard ne cesse de fixer cette femme qui se prétend être ta sœur.

Surprenante, elle t'embarque même ailleurs en te prenant la main. Ce coup-là, tu t'y attendais encore moins. Tu écarquilles les yeux surprise par cette nouvelle agitation. << Mais qu… >> Non vraiment, tu ne sais pas quoi dire, tu restes spectatrice, te laissant embarquant dans ce qui finit par te sembler être, une mauvaise farce. Elle t'emmène dans une salle de bain, tu ne sais pas pour quelle raison, tu restes juste à la supplice de ce qui se passe sous tes yeux, contentant de suivre du regard les deux filles déjà présentent à l'intérieur qui partent sous le hurlement de cette femme vraiment intrigante. << Bordel. >> Tu répètes exactement la même chose qu'elle instinctivement, ne savant plus où tu habites. Tellement perturbée par ce qui se passe. La jeune femme a quand même un comportement bien direct et étrange à ton goût. Toi qui es toute refermée sur toi contre ce mur. Tu t'enveloppes de tes propres bras, comme pour te donner une certaine sécurité. Tu reposes immédiatement tes yeux sur elle, ouvert comme une grotte. À sa question, tu ne réponds pas immédiatement, tu laisses un léger blanc de plusieurs secondes car vraiment, tu as perdu ta langue suite à cette précipitation inattendue. << Bah .. Je.. Je.. J'ai été invitée en tant que guest par l'homme que nous venons de voir. C'est tout. >> Tu bégayes limite devant elle, car tu as vraiment l'impression de voir ta sœur jumelle. Ou bien toi-même, ton côté maléfique même. Car franchement, tu finis par croire que tu es dans un mauvais rêve. << Qu'est-ce que c'est tout ça ? Je suis dans un cauchemar ? C'est Halloween avant l'heure et on veut me foutre la frousse de ma vie ? >> Car oui, tu as dû mal à imaginer qu'une personne puisse te ressembler aussi identiquement qu'elle. Alors tu te fais des tas de films dans ta tête. << D'où vous sortez ? J'aimerais bien savoir. Pourquoi vous dites que vous êtes ma sœur ? >> Tu secoues doucement la tête d'incompréhension, baissant les yeux à tes pieds. Tu n'oses plus la regarder droit dans les yeux, c'est trop chelou toute cette histoire.              

Revenir en haut Aller en bas

Sora Moon
Sora Moon
☆ journalist
Troubling encounter + Sora Original
☆ in hollywood since : 03/08/2019
☆ interviews : 414 ☆ crédits : c/ hemera

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyMer 16 Oct - 16:43


{ troubling encounter }
@irène bae

Okay, respire. Tout ça n'était pas censé se passer et Sora doit réfléchir rapidement. Rapidement ne veut pas forcément dire bien. Quand elle se retrouve face à Irene, elle perd quasiment tous ses moyens parce qu'elle est juste... surprise. Agréablement ou pas, honnêtement elle ne pourrait le dire. Elle se contente de la fixer pendant un moment en essayant de se convaincre intérieurement que ce n'est pas elle, mais bordel c'est bien elle, Sora le sent. C'était vraiment pas prévu et ce qui n'était encore moins prévu c'est que l'homme débarque parce qu'il connait Irene, pas Sora, mais Sora le connait. Bref, toute une histoire tordue et Sora sèche sur le coup. Prise de panique, elle déblatte quelques phrases en coupant l'herbe sous le pied d'Irene pour ne pas se faire griller. Les nouvelles vont vite à Hollywood, si quelqu'un apprend qu'une journaliste se fait passer pour une célébrité afin d'entrer dans des soirées privées, elle est foutu. Grillée. Rayée de la liste. Et probablement virée également parce qu'il en va de la réputation de Stella Moore. La panique l'empêche de fermer la bouche, elle doit trouver une porte de sortie alors elle s'en créé une sans laisser le choix à Irene. Heureusement, l'idole semble bien silencieuse et lui rend la tâche assez facile, enfin si on oublie le fait qu'elle n'arrête pas de la fixer. Sora sent son regard sur elle, il y a également celui de l'homme et elle prend réellement sur elle pour ne pas rougir et partir en courant pour se cacher. Quand il en va de son métier, elle doit se montrer forte, quitte à se mettre quelques gens à dos ou encore se montrer légèrement étrange. Elle se présente comme la soeur d'Irene, mentant délibérément devant cette même personne, mais l'homme n'est pas censé savoir que c'est un mensonge après tout. Puis elles se ressemblent tellement que le mensonge est plus que crédible, elles pourraient même être jumelles. Mais encore une fois, Sora ne laisse pas le temps à Irene de gâcher tous ces efforts et la tire ailleurs en s'excusant plus ou moins envers l'homme qui les regarde se retirer sans un mot.

Sora ne sait pas vraiment ce qui lui prend, une telle situation n'est jamais arrivée auparavant et elle doit essayer de réfléchir. Sauf que sur la panique, elle ne trouve rien d'autre que d'emmener Irene avec elle et l'enfermer dans les toilettes. Au moins, ici il n'y aura pas de problèmes, Irene est sous la surveillance et n'ira pas dire que Sora n'est pas sa soeur, mais une inconnue et probable voleuse d'identité. Très probable même. Pendant un moment, le silence envahie la salle et ça permet à la journaliste de relâcher un souffle bloqué dans sa gorge et de calmer sa tête qui menaçait d'exploser à chaque seconde. Elle est dans la merde, elle le sait et maintenant c'est vraiment le moment de trouver la meilleure excuse du monde parce qu'Irene est dans la pièce. Et pourtant la première chose qu'elle lui dit c'est de lui demander ce qu'elle fout ici. Elle veut en aucun cas se montrer énervée ou agressive, mais la situation lui glisse entre les doigts et il n'y a rien de plus irritant pour la jeune journaliste. Quand elle répond, Sora se masse les tempes. Elle le craignait, elle a été invité et est venue pour une raison totalement inconnue jusqu'ici alors qu'elle n'aurait pas dû. "Quoi?" Elle la regarde, confuse de toutes ces questions. Halloween, mauvaise blague, cauchemar. Non ma grande, c'est la réalité. Sora secoue la tête, incapable de penser normalement Irene envoie des ondes qui lui grillent les neurones. "Je..." Okay, elle a un trou noir. Qu'est-ce qu'elle est censé dire maintenant? La vérité ou inventer un petit mensonge? Non parce que clairement elle ne peut pas dire 'hey je suis Irene' en face de la vraie Irene. Oh bordel elle a juste envie de se cogner la tête contre le mur. "Je m'appelle Sora." Elle répond dans un soupir, c'est déjà un bon début pas vrai ? "Et je suis désolée de tout ce bordel, j'ai paniqué." Elle se laisser glisser contre la porte des toilettes jusqu'à s'asseoir au sol, prenant bien soin de bien placer sa robe. "Je pensais pas vous voir ce soir, c'est... trop... bizarre." Elle termine sa phrase comme un robot, cherchant ce qu'elle ressent. Et elle se sent bizarre. Elle attendait ce moment, mais ce n'est pas du tout comme elle l'imaginait. Dans sa tête, elles auraient pu en rire, jouer aux jumelles diaboliques et danser sur la piste de danse pour rendre les gens autour d'elles complètement fou. Pas se retrouver dans les toilettes à moitié en train de mourir de panique. En tout cas, ses yeux s'installent sur la chanteuse et c'est vraiment de plus en plus bizarre. Elle lui ressemble, réellement, mais elle est différente. C'est narcissique de penser qu'elle trouve Irene jolie? Vu qu'elles se ressemblent et tout ça. Wow, d'accord, c'est vraiment bizarre, tellement qu'elle ne peut s'empêcher de rire. Elle rit de ça, cette situation, d'Irene, d'elle, de cette histoire de soeur et tout ce bordel avant de se calmer et respirer un bon coup. "Wow, pardon mais... je pensais pas vous rencontrer comme ça pour la première fois. Pas dans les toilettes en tout cas." Elle dit en se remettant à rire, surtout à cause de ses nerfs qui lâchent. Il y a ceux qui pleurent et ceux qui rient. Alors elle rit bien qu'il n'y ait rien de drôle.

_________________
spit me out like hot wasabi
-- I fell from Heaven, now I'm living like a devil
Revenir en haut Aller en bas

Irène Bae
Irène Bae
☆ private planes
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 188 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyJeu 17 Oct - 14:48


Troubling encounter

Irène Bae & @Sora Moon

Tout ça a vraiment l'air d'une mauvaise plaisanterie où tu en es malencontreusement la victime, voir même la cible à ton sens. Tu as vraiment du mal à imaginer que tout cela soit réellement sérieux, et dans le cours du temps. Tu n'as jamais vécu une telle soirée mouvementé comme celle-là, et tu es encore moins tombé sur une sosie parfaite à ton image physiquement parlant. Il est clair, tu ne connais pas du tout cette femme, et pour toi, elle est tombée du ciel dans le seul but de te troubler l'esprit. C'est ça, c'est juste une farce, ne panique pas. Ou tu finiras par te réveiller sous l'effroi, et tu finiras par réaliser que c'était un mauvais rêve. Tu finiras par en rire même, c'est certain. Mais pour le moment, tu es bien au centre de cette agitation où tu as la sensation que tu peux rien y faire pour y remédier à tout ce bazar. Tu repenses au fait qu'elle s'est faite passer pour ta sœur, devant la seule personne que tu connaissais au sein de cette soirée effrayante. Tu lui coltines une image de menteuse, voir même de manipulatrice et tu n'aimes pas vraiment ce genre de personne. Tout ce qui est mauvais, te met vraiment mal à l'aise, et dans de beaux draps. Vraiment, pour toi, elle ne t'inspire vraiment rien de bon, puis elle se comporte d'une manière vraiment bizarre. Comme-ci elle voulait avoir le contrôle des choses en agissant de la sorte.

Dans les toilettes, tu es vraiment couverte par tes bras sous ta poitrine. Tu te sens bien mieux ainsi, comme-ci que tu te forgeais une barrière sécurisant. Franchement, tu as le sentiment que cette femme face à toi va finir par te sauter dessus. Ce qui est certain, c'est que tu te sens figée par la situation. Ton dos est collé au mur, et tu ne peux pas t'en dégager sous une certaine pression angoissante. Quand tu vas raconter ça à tes amies… elles vont halluciner tu penses. En tout cas, tu as totalement les idées et les pensées à l'envers, et tu ne sais même pas ce que tu fiches dans cette pièce. Là, pour le coup, tu as simplement envie de retourner chez toi, et retrouver une atmosphère apaisante. Tu partages ton anxiété avec cette personne tout de même, où ton regard devient littéralement fuyant. Tu n'oses même plus l'avoir dans ta ligne de mire. Tu ne caches pas qu'avoir une explication à tout ça t'arrangerais énormément. Néanmoins, tu sens bien qu'elle est tout autant mal que toi. Tu observes bien qu'elle te semble tout autant troubler, et perdu que toi. Au final, elle est sûrement comme toi, qu'une pauvre victime, et qu'elle a vraiment agit sous la panique. Tu te demandes bien ce qu'elle fait dans la vie, et surtout d'où vient-elle. Enfin, pour être invité à ce genre de soirée, elle n'est sûrement pas boulangère. Mais ce qui est étrange, c'est que tu n'as jamais entendu parler d'elle. Si elle était connue, et au vu de sa ressemblance avec toi. Quelqu'un t'en aurait parlé au milieu de deux phrases, c'est certain.

Néanmoins, tu ne la sens toujours pas, tellement il y a de questions sans réponses qui tournent autour d'elle. C'est limite frustrant. Elle se présente sous "Sora", tu ne sais pas quoi y penser, mais il est certain, tu ne connais personne sous le nom de Sora. En tout cas, tu ne vas certainement pas lui dire "enchantée, moi c'est Irène". Ne sois pas stupide ! Déjà, car au vu de l'agitation, tu n'es pas du tout enchantée en ce moment, puis surtout, elle a vraiment l'air de savoir qui tu es. Tu n'as clairement pas besoin de te présenter. En tout cas, tu as l'air vraiment mal à l'aise, alors que tu fixes le sol comme un aimant. Désolée de tout ce bordel ? Ouais, c'est un total bordel même, mais tu comprends parfaitement sa "panique". Enfin, cela n'exclut pas qu'elle a menti sous ton nez et sans raison apparente pour toi.. Si elle était invitée, pourquoi mentir ? << Et moi alors, je dois en penser quoi ? Oui c'est trop bizarre. Si on m'avait dit une telle chose.. >> - Tu ne serais jamais venu à cette soirée. Tu te pinces les lèvres absente un instant, avant de reprendre. Tu ne trouves vraiment pas le bout de la ficelle à cette histoire. << Sora c'est ça ? Qu'est-ce que vous êtes ? Enfin… je veux dire, qu'est-ce que vous faites là vous ? Vous êtes mannequin ? Je comprends bien votre panique, mais pourquoi vous avez menti en disant que vous êtes ma sœur ? J'y comprends rien. Vous sortez d'un monde parallèle ? >> Tu vois toujours pas l'utilité de ce mensonge et elle ne t'a pas vraiment répondu. Tu lui poses des tonnes de questions instinctivement, même des questions absurdes. Pour espérer mieux te sentir après ça. Tu te frottes la nuque avant de replonger tes bras autour de toi, tu te demandes si elle a été invitée par la même personne que toi. Enfin, tu aimerais savoir qui elle est vraiment. Son prénom ne te suffit pas. En tout cas, ton cœur ne se calme pas, tu penses toujours que tout ça n'est pas réel, et tu es totalement mal à l'aise devant elle. Vraiment, tu ne trouves aucune force pour bouger de ta position. Ta maladresse contre elle t'a même sortie de la tête tellement les événements sont trop rapides pour ton petit cœur fragile. Tu pouffes légèrement de rire à sa dernière phrase. C'est vrai, c'est totalement inattendue, si tu n'aurais pas été à Los Angeles, jamais tu aurais fait un tel déplacement de Séoul jusqu'à Los Angeles pour un lancement qui ne t'est pas lié directement. << Je pense qu'on s'en souviendra toutes les deux. >> Tu as envie d'ajouter hélas. Tu es comme bloquée maintenant, avec elle dans les chiottes ! C'est fou comme situation. << Vous attendiez de me rencontrer ? >>            

Revenir en haut Aller en bas

Sora Moon
Sora Moon
☆ journalist
Troubling encounter + Sora Original
☆ in hollywood since : 03/08/2019
☆ interviews : 414 ☆ crédits : c/ hemera

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyDim 20 Oct - 23:50


{ troubling encounter }
@irène bae

Sora soupire lourdement et se masse les tempes, cherchant la solution parfaite pour sortir de ce merdier. Coincer Irene dans les toilettes n'est peut-être pas la plus brillante des idées, mais quoi qu'il en soit c'est déjà trop tard pour faire marche arrière. Après un bref moment rien qu'avec elle-même, dégageant les bourdonnements de sa tête pour tenter de réfléchir plus clairement, elle observe Irene du coin de l’œil. On dirait un chiot apeuré et sur le coup la journaliste s'en veut un peu. C'est surtout qu'elle n'avait pas l'intention de lui faire peur ou peu importe ce qu'elle ressent à ce moment-là. De toute manière, elle est trop occupée avec ses propres sentiments pour s'occuper de ceux des autres pour le moment, alors la petite analyse psychologique attendra un peu. Contrairement à la journaliste, la chanteuse fuit son regard. Bien, parfait, ça va être sympa de discuter. Sur le moment, elle a envie de lever les yeux au ciel et se cogner la tête contre le mur parce qu'elle n'a pas l'air sortie de l'auberge, mais elle ne peut décemment pas laisser Irene dans les toilettes toute seule sans la moindre explication. Bien que ses explications restent le plus vague possible parce qu'elle n'est clairement pas là pour raconter sa vie.

A chaque fois que Sora lève les yeux pour les poser sur Irene, ça lui fait tout drôle. Elle ne s'habituera sûrement jamais. Cette sensation de déjà-vu, d'une version d'elle-même totalement différente. On dirait deux parties d'une même âme, une personne divisée en deux caractères bien distinct. Elles se ressemblent, c'est certain, mais après tout tout le monde a un sosie dans le monde. Même si c'est vraiment bizarre cette sensation de sans arrêt croiser un miroir. Cependant les expressions des deux jeunes femmes sont complètement différentes. Sora est toujours un peu paniquée bien que ses nerfs commencent à se calmer, se sentant un peu en sécurité entourée de ces murs et son visage se détend sans plus. Elle n'est pas du genre à sourire, en tout cas pas des grands sourires faux, sauf quand elle doit bien évidemment jouer la comédie. Cependant, son regard reste doux sans réellement le vouloir. Sûrement grâce à ses parents qui l'ont faite comme ça. A sa remarque, Sora hausse les épaules. C'est pas qu'elle s'en fiche, mais qu'est-ce qu'elle peut dire de plus? Ce n'est pas de sa faute si elle est née avec un visage quasiment identique au sien. C'est la nature qu'il faut blâmer. Et le karma parce que se croiser ici il y avait quand même une chance sur 35494973. Elle se doute bien qu'elle doit répondre à ses questions, ses explications laissent trop de place au doute et elle les attend, stressant un peu quand elle les énonce les unes après les autres avant de demander si elle vient d'un univers parallèle. Ses yeux de Sora change, elle n'a pas envie de juger mais... elle peut pas s'en empêcher c'est juste... pourquoi elle pense à ça directement? Au moins elle ne lui rit pas au nez et ça c'est déjà un exploit en soi. "Euh, disons que c'est compliqué ?" Elle répond avant de rire nerveusement contre sa volonté. Comment lui expliquer qu'elle est là parce qu'elle se fait passer pour elle et que c'est comme ça qu'elle a pu entrer dans cette soirée. D'ailleurs elle se demande bien comment les gens n'ont pas pu remarquer qu'il y avait deux Irene à cette soirée, quelle bande d'abrutis. En tout cas, Sora n'est pas certaine de vouloir avouer toute la vérité maintenant. Elle se mordille la lèvre inférieure. "Disons que j'ai pas réellement été invité à la soirée et... je voulais pas qu'on me mette dehors." Un petit mensonge avec une part de vérité, c'est pas si mal pour si peu de temps. "Je suis mannequin et je débute, je me suis dis que si j'arrivais à entrer je pourrais me faire quelques contacts et lancer ma carrière." Ew, Sora déteste mentir, mais elle le fait pour le bien de sa couverture, de sa carrière et de son boulot. Puis c'est là qu'elle a une révélation. Pourquoi ne pas utiliser ce précieux temps pour en savoir un peu plus sur Irene? La faire parler et peut-être trouver quelques trucs croustillants. Les idols de K-Pop sont un sujet aussi sensible que complexe et c'est toujours bien d'en avoir sous la main pour pouvoir percer quelques vilains secrets. Bien qu'elle regagne peu à peu en confiance, elle ne peut pas nier le fait que tout ça la perturbe un peu. Elle aurait préféré rencontrer Irene dans d'autres circonstances, c'est sûr. La journaliste penche la tête, en accord avec ses paroles. C'est sûr qu'elle ne risque pas d'oublier cette soirée, même en essayant très très fort. Puis à sa question, elle passe une main sur sa nuque, qu'elle gratte nerveusement. "Oui, 'fin non. On m'a toujours dit que je vous ressemblais alors je m'imaginais un peu ce que ça devait faire de se voir en vrai." un léger sourire apparait doucement sur ses lèvres rouges. "Vous êtes venue seule à Los Angeles ?" Peut-être qu'elle est avec son groupe, au cas où elle soit venue pour business. Ou pour voir quelqu'un qui sait. Sora se maudit un peu d'agir de la sorte, mais elle ne peut pas s'en empêcher, instinct de journaliste.

_________________
spit me out like hot wasabi
-- I fell from Heaven, now I'm living like a devil
Revenir en haut Aller en bas

Irène Bae
Irène Bae
☆ private planes
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 188 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptySam 26 Oct - 19:09


Troubling encounter

Irène Bae & @Sora Moon

Franchement, tu ne sais pas encore si ce petit scénario improbable sera à raconter, ou plutôt à garder pour toi-même. D'autant plus que tu as vraiment du mal à cerner cette femme devant toi, et à distinguer ses intentions. Enfin, tout ça, tu trouves ça louche, mais tu attends des réponses de sa part pour être plus clair dans ton crâne. Tu fermes un court instant les yeux, et t'inspires des narines pour expirer de nouveau afin de trouver un calme qui te demande d'être olympien à cet instant. Tu es clairement prête à paniquer d'un instant à l'autre, mais tu essayes de prendre sur toi-même pour pas faire de vagues au risque de te faire remarquer. Non vraiment, tu attends calmement la suite des événements. Tu espères que tout rentre dans l'ordre, et tu serais presque à penser vouloir que cette Sora disparaisse de ta vue. Sous ton angle, elle sort tellement de nulle part, que c'est difficile.

Ouais, c'est compliqué clairement, mais tu sembles avoir donné la sensation de ne pas vouloir que ça soit compliqué. Elle doit comprendre ça, sinon tu ne vas pas croire un mot de ce qu'elle raconte, sinon tu prendrais cette femme pour une imposteur, une menteuse, qui n'est pas digne de confiance. Ton esprit est agité, mais tu restes droite dans tes bottes, attendant qu'elle soit plus claire dans sa complication. À la raison de sa présente à ce lancement, tu te pinces les lèvres hésitante. Tu as l'air évasive une poignée de secondes, ne savant pas si tu dois la croire, car tu doutes d'elle. Mais finalement, pourquoi elle mentirait ? Non, vraiment, tu ne penses pas non plus qu'elle te mènerait en bateau sur ça. Tu n'en vois pas l'utilité. Elle a sûrement des défauts, mais tu ne penses pas non plus qu'elle est une personne néfaste ombreuse de mauvaises intentions. Ouais, tu penses que ça tient la route. << Faut savoir être patiente dans la vie, vous savez ? Cela ne sert à rien de forcer les choses. >> Tu essayes tant bien que mal de lui donner des conseils sympathique. Après tout, la situation est bien tendue, et si une légère discussion permet d'apaiser l'ambiance. Tu ne serais pas contre. Franchement, tu commences à avoir tes yeux en face des trous. Tu reviens un peu à la réalité des choses, pensant peut-être que cette rencontre est liée au destin. Tu peux sûrement l'aider à lui donner un petit coup de boost. Après tout, dans le mannequinat, tu as quelques contacts qui pourraient bien l'aider dans sa jeune carrière. Si elle est ambitieuse, tu es certaine qu'elle peut faire des sacrifices. Du moins, tu trouves sa méthode actuelle vraiment stupide, car tout fini par retomber sous le nez. Très mauvaise idée de sa part, elle aurait mieux fait de rester chez elle, et de travailler au lieu d'utiliser une telle méthode vilaine. Tu prends ça comme ça, tu n'aimes vraiment pas les gens qui pensent tout avoir comme ça sur un plateau d'argent. Il ne suffit pas de se rentre dans une soirée luxueuse comme ça, et montrer son plus beau sourire pour réussir.

C'est bien la réalité, tu en prends conscience, mais sa ressemblance avec toi est tellement troublante, que c'est vraiment difficile d'imaginer tomber sur une personne que te ressemble presque qu'à l'identique. << Bah c'est étrange. >> Tu réagis instinctivement pour répondre à son interlocution. Voilà ce que ça fait ! C'est chelou ouais. << J'imagine que vous vouliez une rencontre différente. >> Bien évidemment, toi, c'est que tu aurais souhait. Plus dans le calme. << Oui, je suis venue seule. Les autres membres de mon groupe sont avec leur famille, en Corée. >> Tu as été invitée seule, même si pour le coup, tu aurais aimée être avec qu'elles. Elles sont retournées en Corée pour passer un moment en famille. Toi, tu es restée un jour de plus à Los Angeles pour ce lancement. Mais dès demain, tu retournes en Corée, et plus précisément à Daegu pour passer au moins un petit moment avec ta famille avant de reprendre le chemin du travail.

Soudainement, ton téléphone portable se met à sonner, ce qui te fait un peu sursauter tellement tu es emmêlée dans tes pensées. Tu te presses de récupérer ton appareil dans ton sac à main, te détachant du mur qui te servait d'appui. Tu grimaces anxieuse en apercevant l'identité de la personne qui t'appelle. Il s'agit de l'homme qui t'a invité, et dont vous avez tout simplement fuie devant lui. Enfin, que Sora s'est empressée de t'entraîner loin de cette personne en signalant que tu étais sa sœur. Bon, tu décroches quand même, en approchant l'engin de ton oreille pas sereine. << Ou… oui ? >> Quoi dire ? S'il te demande des explications ? Et au sujet de ta soi-disant sœur ? Pas de bol, il te demande exactement ce que tu redoutais. Ce qui se passe, et pourquoi tu es partie si précipitamment. << Euh…Eh bien… Je suis navrée pour votre soirée, mais malheureusement, j'ai un contre-temps qui m'empêche d'assurer ma présence. Ma…. Sœur comme vous avez pu la voir brièvement. Ne se sentant pas très bien, j'ai dû la raccompagner à la maison. Je préfère rester à ses côtés pour m'assurer qu'elle va mieux. >> Tu n'es pas vraiment à l'aise, et même nerveuse car tu montes un mensonge de toutes pièces, et en général, tu n'es pas douée pour ça. Tu es juste en train de la couvrir par gentillesse. Tu fais ça instinctivement, dans le temps de l'action, tu n'as pas le temps de réfléchir. Le monsieur te rassure en disant que ce n'est pas bien grave, et qu'il comprend le contre-temps. Que tu ferais mieux de t'occuper de ta sœur.. jumelle. Dans le grain de sa voix, il semble tout de fois surpris que tu sois venue en compagnie de ta sœur jumelle. Dit-il en soulignant bien le terme "jumelle." Car ça semble bien surprenant pour lui. << Non non…. Enfin, nous ne sommes pas jumelles. C'est… ma petite sœur. J'ai pensé que c'était une occasion idéale pour vous la présentez. Malheureusement, c'est raté. >> Tu tiens à faire comprendre qu'il ne s'agit pas d'une sœur jumelle. Tu ne veux pas non plus te mettre dans une salle histoire qui peut avoir des répercussions. Tu as bien réellement une petite sœur, mais pas jumelle. Tu espères que cela pourra servir de couverture, si jamais. << Merci pour tout. Encore désolée pour cet imprévu. >> Dis-tu avant de raccrochant, presque au nez…. Olala, tu n'es vraiment pas bien. Tu te frottes les yeux épuisée. Tu ne sais pas pourquoi tu as dit tout ça… Encore une fois, simplement par gentillesse pour Sora, afin de ne pas la mettre dans la merde. Tu n'aimes pas être une cause d'ennuie, alors tu préfères éviter d'en créer. Là clairement, tu as signalée que tu n'étais plus présente à la soirée. Alors que toilettes certes, tu es quand même toujours présente. Sans le vouloir, tu t'es encore mise plus dans une situation délicate, et au final, pour elle aussi. Seule solution, partir en toute discrétion, selon toi. C'est quand même drôle tu trouves, tu as l'impression d'être une héroïne d'un film américain.                

Revenir en haut Aller en bas

Sora Moon
Sora Moon
☆ journalist
Troubling encounter + Sora Original
☆ in hollywood since : 03/08/2019
☆ interviews : 414 ☆ crédits : c/ hemera

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora EmptyLun 28 Oct - 16:01


{ troubling encounter }
@irène bae

Elle ne sait pas trop dans quoi elle s'engage mais elle y fonce la tête baissée. Après tout, elle n'a rien à perdre. Enfin si justement elle a beaucoup de choses à perdre, mais c'est pour ça qu'elle fonce. Elle ne sait pas comment ça va se terminer, mais au moins elle aura essayé. Sora ne quitte pas la chanteuse des yeux, pas une seule seconde, comme si elle apprehendait ses réactions. Est-ce qu'elle va la croire ou non ? Est-ce qu'elle va partir en courant ou tambouriner contre la porte en hurlant que quelqu'un la fasse sortir. Elle pourrait très bien aller voir la police et leur dire que quelqu'un a essayé de la kidnapper dans les toilettes d'un grand évènement privé. Sora serait bonne pour la taule et elle n'y survivrait jamais. Non, elle n'est pas faite pour la prison, elle ne supporterait pas toutes les personnes enfermées en cage avec elle et elle finirait sûrement la gorge tranchée dans son sommeil. A cette pensée, elle frissonne, de demandant bien comment des choses comme ça peuvent entrer dans son esprit. Quoi que, la mort la toujours fasciné. Enfin, elle s'éloigne du sujet. Les secondes semblent être des heures et elle attend une réaction de la part d'Irène bordel. Au fond d'elle elle pensait qu'elle ne la croirait pas et qu'elle se mettrait à crier en high pitch pour casser une fenêtre et s'échapper, mais non. La journaliste arque un sourcil à sa remarque, difficile à avaler. "Facile à dire quand on a une grosse agence derrière nous." Elle pouffe, marmonant ces quelques mots. Sora a toujours eu un caractère de cochon alors la moindre réflexion lui passe droit dans la partie de son cerveau qu'elle a surnommer 'bitching'.

Elle hoche la tête. Oui c'est étrange il n'y a pas d'autres mots pour expliquer cette rencontre. Rien n'est normal la dedans, l'endroit, le moment où même le debut. En fait tout est nul, pourri du debut, mais ça fera une histoire marrante à raconter à ses petits enfants, enfin si tout se termine bien. Sora hoche la tête une nouvelle fois. "J'imaginais ça autrement oui." elle termine sa phrase par un haussement d'épaules. Ce qui est fait est fait. Quand Irène lui annonce qu'elle est venue seule, Sora peut souffler. Au moins les filles ne sont pas là, ça fait des problèmes en moins pour la française. Seule Irène est la, elle doute pas qu'elle va sûrement leur raconter ce qu'il s'est passé ce soir, mais si elle de débrouille bien ça devrait bien se passer. Il n'y a donc qu'une personne à convaincre et charmer pour passer par la trappe, ça fait moins de boulot. Elle s'apprête à répondre quand elle est coupée par la sonnerie du téléphone d'Irène. Son cœur se remet à battre rapidement et elle devient soudainement hyper attentive à ce qu'il se passe entre Irène et l'interlocuteur à l'autre bout du fil. Elle comprend vite de qui il s'agit et sa respiration se fait difficile. Vraiment, elle peut toujours briser maintenant et ruiner Sora en une seconde. Pas étonnant qu'elle se sente au bout du malaise tellement son cœur bat fort. Mais qu'elle ne fut pas sa surprise en entendant Irène la couvrir. Elle ouvre les yeux en rond, ne pouvant cacher son immense surprise, observant la chanteuse. Elle valide le mensonge, faisant passer Sora pour sa petite sœur. Easy peasy. Sora ne peut pas s'empêcher de sourire un peu, carrière sauvée pour le moment, si elle pouvait se faire un high five elle le ferait. Mais bien vite sa joie est gâchée. Elle se rend compte que le mensonge d'Irène est mal ficelé parce qu'elle vient juste de dire qu'elles sont parties. Or, non. Elle se retient de faire des signes à Irène pour qu'elle arrête de parler parce que dans tous les cas c'est déjà trop tard.

Quand elle finit par raccrocher dans la précipitation, Sora reste silencieuse. Elle ne dit rien pendant 2 ou 3 minutes avant de se racler la gorge. C'est gentil de sa part d'avoir menti, de l'avoir couverte, mais... maintenant ? "Et maintenant ?" Elle supprime son ton sarcastique parce que ce n'est pas le moment d'être une bitch, pas après ce qu'Irene a fait pour elle. "Enfin je veux dire merci. Merci beaucoup." Dit-elle sincèrement. Cependant il reste un problème, elles ne sont plus censées être à l'endroit où elles sont actuellement. Sora pince ses lèvres en observant autour d'elle, cherchant une solution pour sortir de la sans trop se faire remarquer. "Est-ce que tu as le vertige ?" elle demande, sorti de nulle part. Si elles doivent sortir de la, elle espère au moins qu'Irene ne fera pas des siennes, parce que du coup maintenant c'est à elle de couvrir son petit mensonge. Et dans un sens, Sora trouve ça amusant. "On va passer par la fenêtre. Ça évitera de se faire photographier en train de partir comme des voleuses." mais la fenêtre est à un étage, alors il ne faut pas avoir la frousse de sauter quelques mètres. "Je peux y aller en première et je te récupère en bas." A voir si elle lui fait confiance.

_________________
spit me out like hot wasabi
-- I fell from Heaven, now I'm living like a devil
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Troubling encounter + Sora Empty
MessageSujet: Re: Troubling encounter + Sora   Troubling encounter + Sora Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Troubling encounter + Sora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: NORTHEAST-