AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 the serious things begin. (dylmas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dylan O'Brien
Dylan O'Brien
☆ crazy administrator
the serious things begin. (dylmas) Tumblr_p3455ekn8v1tlpgtco2_540
☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 4179 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyVen 13 Sep - 11:01

the serious things begin.

Cela faisait que Dylan avait une idée en tête mais qu’il n’arrivait pas à en parler à Thomas. Il faut dire que ce serait un véritable changement dans leur vie et il ne savait pas s’ils étaient réellement capables de franchir ce cap. Ni si même Thomas se sentait prêt pour se lancer dans cette aventure. Tout avait commencé lorsqu’il avait du se rendre à l’hôpital à cause d’un banal accident. Mais vu qu’il faisait attention à son corps désormais, le jeune homme s’était tout de même rendu au rendez-vous prescrit. L’attente fut horrible, par chance sur son chemin, il croisa une rousse qu’il connaissait que très légèrement. Les deux jeunes gens bavardaient certes mais Dylan ne pouvait guère la considérer comme une amie encore. Quoi qu’il était aisé de pouvoir parler avec elle. Ils avaient abordé divers sujets avant que la grossesse de la jeune femme ne soit mise sur la table. Il avait un peu grimacé en apprenant qu’elle comptait le confier. Mais c’était son choix, il trouvait juste dommage que l’enfant n’ait pas la chance de connaître des parents aimants dès sa naissance bien qu’il savait que Mad’s n’était pas le type de mère à abandonner juste par plaisir. Cela avait du être une décision bien difficile pour elle.

Et finalement au fil de la conversation, il avait émis l’idée que peut-être, il pourrait l’adopter mais qu’il devait tout de même en parler avec son petit ami. C’était une étape importante dans la vie d’une personne et il voulait la partager avec l’homme qu’il aimait. Ce fut sur ses belles paroles que le duo se sépara. Et depuis, Dylan essayait sans cesse de trouver les bons mots pour aborder ce sujet avec le jeune homme. Il est vrai qu’avec leur emploi du temps, c’était difficile de se voir. Alors en sachant qu’aujourd’hui, il était libre, Dylan avait pris soin d’aller acheter deux pizzas pour pouvoir les manger en sa compagnie. Une fois garé devant le logement du blond, Dylan prit une grande respiration. C’était le moment où jamais. Il ne pouvait guère repousser plus longtemps la conversation. Mad’s devait sans doute attendre son appel et il en voulait pas stresser davantage la future maman.

Prenant dans ses mains, ses pizzas et le sac de boissons, il se retrouva devant l’immeuble où logeait Thomas. Appuyant sur le bouton de l’interphone, il ne put s’empêcher de sourire en entendant sa voix sortir du haut parleur. « Bonsoir ! J’ai une pizza quatre fromages ainsi qu’une romaine pour Monsieur Thomas Sangster. » dit-il d’un ton assez sérieux pour changer.


   
(c) feu follet



_________________
I want it all, but I want you more. I want to make you mine. I'll collect a piece of moonlight and make a light. Come in front of me like you did yesterday
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Brodie-Sangster
Thomas Brodie-Sangster
☆ private planes
the serious things begin. (dylmas) Original
☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 1625 ☆ crédits : Vava : étangs noirs.

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyJeu 19 Sep - 18:25



The serious things begin
ft. Dylmas.


Cela faisait maintenant plusieurs mois que le jeune Sangster vivait seul avec sa petite chatte Stella. Heureusement qu’elle était là sinon il se serait senti encore plus solo. La petite féline avait un caractère bien trempé mais à côté de ça elle était très câline. De quoi bien occuper le blond quand il ne savait pas trop quoi faire enfermé entre les quatre murs de son appartement. Ça faisait un petit moment qu’il n’avait pas eu de vrai projet pro et ça le pesait un peu. Il se demandait s’il parviendrait à continuer sa carrière ou si malheureusement ça ne serait pas le cas. Par moments lorsqu’il était en mode déprime il se demandait si emménager à L.A. ne lui avait pas porté la poisse. Mais bon autant il souffrait un peu de sa vie professionnelle, autant côté vie privée il était sur un petit nuage grâce au couple qu’il forme avec Dylan O’Brien. Sans lui, il serait peut-être déjà rentré au pays. Mais bien évidemment jamais le blond n’abandonnera son petit-ami. Il l’aime bien trop pour ça. D’ailleurs ce soir l’Américain vient dîner chez Thomas et d’après ce qu’il lui a dit, il ramènera la nourriture. Du coup le blondinet lui s’était chargé plus tôt dans la journée d’aller chercher différentes boissons afin qu’ils aient du choix.

En attendant l’arrivée de Dylan, Thomas jouait à la console. Il aimait bien les jeux vidéo même si c’était par périodes. À certains moments il peut y jouer tous les jours et d’autres fois il peut totalement délaisser sa Playstation 4 pendant plusieurs semaines voire mois. Mais là depuis environ deux semaines il s’est pris de passion pour un jeu d’horreur narratif à choix. Il adore, que ce soit les jeux à choix ou d’horreur. Enfin horreur mais pas trop non plus. Il n’est pas capable de jouer ou de regarder des vidéos sur Resident Evil 7 qu'il trouve écœurant par exemple. Par contre les jeux horrifiques du studio Supermassive Games il en est clairement fan et ce depuis le célèbre « Until Dawn », l’un de ses jeux favoris. Il était donc en pleine partie de « Man of Medan » quand il fut tiré de celle-ci par la sonnerie de l’interphone. Il fit aussitôt pause afin d’être sûr de ne rien rater même s’il était à quelques minutes de la fin de son jeu. Il posa la manette sur la table basse et alla répondre à l’interphone.

Il se doutait très bien du fait que c’était son petit-ami mais il en eut la confirmation en entendant sa voix. Il ne put retenir un rire. « Bonsoir Monsieur le livreur ! » Répondit-il gaiement avant de sortir une ânerie. « Hum comme c’est fâcheux, je n’ai rien commandé du tout ! » Une nouvelle fois il se mit à rire avant d’appuyer sur le bouton pour déverrouiller la porte d’entrée de l’immeuble. « Tu peux monter ! » Dit-il à Dylan avant de se diriger vers la porte d’entrée de l’appartement. Il ouvrit celle-ci et attendit patiemment que le brun arrive. Il l’accueillit avec un grand sourire charmeur. « Bonjour toi ! » Il déposa un baiser furtif sur ses lèvres avant de lui libérer les mains. De sa main libre il ouvrit un peu plus la porte pour le faire entrer. Il claqua celle-ci derrière eux et se dirigea vers le salon où il posa les cartons de pizzas sur la table basse. Il se tourna ensuite vers son invité. « Installe-toi, je vais chercher de quoi boire. » Sa phrase à peine finie il fila vers la cuisine. « T’as envie de quoi ? » Demanda-t-il sans aucune arrière-pensée avant d'ajouter. « Soda, jus de fruits, thé glacé, eau avec du sirop, bière sans alcool ? » Bien qu’il savait que son petit-ami n’était plus trop penché sur l’alcool il évitait de lui en proposer même si de temps en temps ils faisaient des écarts. Mais autant ne pas tenter le Diable trop souvent. Il n’aimerait pas que Dylan devienne alcoolique. Bon nombre de gens souffrent déjà de cette maladie. Une fois la réponse de son petit-ami obtenue, Thomas prit deux verres ainsi que la boisson et retourna au salon. Il déposa tout sur la table basse. « Comme tu peux le voir je jouais en t'attendant ! » Lui dit-il le sourire aux lèvres en s'asseyant à ses côtés. « Ça va ? » Finit-il par demander, afin d'être sûr que l'autre garçon aille bien. Eh oui comme toujours il fallait que le jeune Brodie-Sangster se renseigne à ce sujet puisque c'est une chose importante à ses yeux. « Ça ne te gêne pas si je finis ma partie ? Je suis sur la fin. » En plus de ça après le générique de fin, il pourrait montrer un truc à Dylan. Quelque chose qu'il avait justement appris en terminant ce jeu pour la première fois.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
:coeur1: My two favorite people  :coeur1:

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dylan O'Brien
Dylan O'Brien
☆ crazy administrator
the serious things begin. (dylmas) Tumblr_p3455ekn8v1tlpgtco2_540
☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 4179 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyLun 30 Sep - 13:57

the serious things begin.

Pour la première fois depuis longtemps, Dylan avait un peu d’appréhension à aller voir Thomas. Sans que le blond le sache, ils allaient devoir avoir une conversation assez sérieuse et il en savait guère comment tout ça allait bien pouvoir dévier. Néanmoins, avant d’aller chez Thomas, il était passé à la pizzéria dans les environs afin d’acheter deux grandes pizzas et de quoi boire, même si Dylan savait bien que le blond avait bien de l’eau chez lui. Autant tout acheter ici, ça comptait dans le menu en plus alors autant en profiter. Il était sorti du magasin avec ses deux cartons et son sac de boissons et les avait posés avec soin sur la banquette près de lui. Il fallait tout de même qu’il fasse attention à ne pas conduire trop brusquement. Conduisant prudemment, Dylan arriva enfin devant le logement de Thomas et sortit en vitesse de sa voiture. Au moins, cette fois-ci, il l’avait plus ou moins bien rangé dans les lignes et il allait pouvoir la retrouver. Il ne put s’empêcher de se souvenir de la fois où il avait du faire le tour du quartier avant de pouvoir la retrouver. Il se demandait comment il avait bien pu faire pour aller de sa voiture jusqu’à chez Thomas, vu l’alcool qu’il avait dans les veines. Comme quoi, il avait un bon sens de l’orientation ivre.

« Mince, alors, je suppose que je vais devoir manger ces deux pizzas dans ce cas. » dit-il avec un sourire avant que la porte ne soit déverrouillée. Entrant dans l’immeuble, il n’hésita pas une seule seconde à choisir l’ascenseur. Bien trop flemmard pour songer à monter quelques étages. Un Thomas l’attendait devant la porte d’entrée. S’approchant de lui, Dylan l’embrassa. « Tu salues toujours les livreurs de cette façon ? » Il fit une légère moue avant de pouvoir entrer dans son appartement, les bras moins chargés. Dylan suivit Thomas jusqu’au salon où il déposa le sac de boisson en poussant un soupir de soulagement. Comme si c’était le sac le plus lourd qu’il avait dut porter de toute sa vie. Secouant la tête, le jeune brun retira sa veste qu’il posa sur le dossier du canapé avant de s’installer sur le canapé. « Du thé glacé, s’il te plait. » dit-il en espérant que Thomas puisse l’entendre de la cuisine. Son regard fut attiré par l’écran de télévision qui était en pause. Le jeune homme s’étira avant que son petit ami se décide de le rejoindre avec leurs boissons. « J’ai vu ça oui. » Un sourire apparut sur ses lèvres avant que le blond ne lui demande comment il allait. « Je vais bien et toi ? » En réalité, il était un peu nerveux mais il ne voulait guère inquiété le jeune homme toute suite. « Non, non, ne t’en fais pas. Finis ta partie, je vais te regarder. » Il fut un temps Dylan avaité té un véritable gamer, il faisait souvent des partie avec Posey mais maintenant, il n’en avait guère le temps. C’était dommage et l’ambiance enfantine entre eux lui manquait beaucoup. Dylan se rapprocha de Thomas, posant sa tête sur son épaule afin de regarder la télévision. Comme si cette position allait être la meilleure. « Je ne connais même pas ce jeu, ça parle de quoi ? » demanda-t-il en regardant l’écran de télévision.  

   
(c) feu follet



_________________
I want it all, but I want you more. I want to make you mine. I'll collect a piece of moonlight and make a light. Come in front of me like you did yesterday
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Brodie-Sangster
Thomas Brodie-Sangster
☆ private planes
the serious things begin. (dylmas) Original
☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 1625 ☆ crédits : Vava : étangs noirs.

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyDim 6 Oct - 19:00



The serious things begin
ft. Dylmas.


Thomas pris totalement dans son jeu vidéo, le jeune homme n’avait pas fait attention aux heures qui avaient défilé. Mais fort heureusement pour lui il était tout de même prêt à recevoir son petit-ami bien comme il faut. Et pour cause il avait d’abord fait tout ce qui était à faire avant de se poser devant sa console de jeux. Il mit son jeu en pause le temps de pouvoir aller répondre à l’interphone. Sans surprise il conversa avec Dylan. “Une pizza gratuite ne se refuse pas !” Dit-il en riant avant d’autoriser le brun à monter le rejoindre. Le blondinet l’attendit patiemment sur le pas de sa porte. Pour le saluer il ne manqua pas de l’embrasser, même si ce fut fait assez rapidement. Il n’aimait pas trop s’étaler publiquement. Certes il ne semblait y avoir personne dans le couloir mais on ne sait jamais. Il préférait de loin être dans l’intimité pour ce genre de chose. Mister Sangster ne put s’empêcher de rire aux propos du brun. “Seulement ceux qui sont sexy !” Répondit l’Anglais pour taquiner le jeune O’Brien qui jouait au jaloux. Chose qui ne déplaisait pas du tout au British. Au contraire il aimait bien voir ce côté de Dylan. Une fois de plus ça lui prouvait qu’il tenait à lui. Le plus âgé des deux aida le second avec ses paquets qu’ils emmenèrent au salon.

Le jeune Brodie-Sangster invita son homme à faire comme chez lui. Il fila ensuite dans la cuisine chercher de quoi boire. En effet il n’avait pas fait attention au fait que le brun avait déjà ramené des boissons. “Ok !” Répondit-il lorsque Dylan lui indiqua qu’il souhaitait boire du thé glacé. Le blond attrapa une bouteille fraîche à peine entamée ainsi que deux verres et ramena tout ceci au salon. Il les déposa sur la table basse. Thomas s’installa sur le canapé, à côté du brun et lui demanda comment il allait. Question habituelle quoi, mais tellement importante à ses yeux. Il était content de savoir que le jeune O’Brien allait bien. “Ça va aussi !” Répondit-il à la question qui venait de lui être retournée. Le blondinet attrapa la bouteille et remplit leurs verres tout en regardant son petit-ami. Il poussa un des verres vers lui tout en lui demandant la permission pour finir son jeu. Pour toute réponse Thomas lui offrit un tendre sourire avant de prendre sa manette et de continuer sa partie. En sentant la tête du brun sur son épaule, le jeune Brodie-Sangster déposa un tendre baiser sur son front. “Oh c’est l’histoire de 5 jeunes qui se retrouvent sur un vaisseau fantôme et cherchent à s’en enfuir mais aussi à s’extirper des griffes de ceux qui les ont pris en otages.” Oui c’était plutôt un bon résumé du jeu que l’Anglais venait de faire. “Et suivant tes choix, ils peuvent tous s’en sortir, tous mourir ou alors tu peux n’en sauver que certains…” La fin du jeu venait d’arriver et pour cette partie le jeune homme avait fait le choix de ne garder que les deux filles vivantes, déverrouillant ainsi un nouveau succès. Thomas passa le générique de fin et le trailer du prochain titre de l’anthologie de Dark Pictures démarra. Le jeune homme jetait un regard en coin à son petit-ami, il avait hâte de voir sa réaction lorsqu’il remarquerait l’un des personnages dans le trailer. C’était obligé qu’il reconnaisse l’acteur. Si ce n’était pas le cas, alors ça voudrait sans doute dire qu’il aurait besoin de porter des lunettes.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
:coeur1: My two favorite people  :coeur1:

by Wiise




Code dialogues:
 


Dernière édition par Thomas Brodie-Sangster le Dim 3 Nov - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dylan O'Brien
Dylan O'Brien
☆ crazy administrator
the serious things begin. (dylmas) Tumblr_p3455ekn8v1tlpgtco2_540
☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 4179 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyDim 20 Oct - 16:06

the serious things begin.

Dylan était bien généreux aujourd’hui, il offrait gratuitement une pizza à quelqu’un. Mais il ne s’était pas gêné pour s’en prendre une également. Il n’allait tout de même pas regarder manger Thomas sans rien faire. Il devait penser lui aussi à son pauvre estomac. Estomac qui était un vrai puits sans fin lorsqu’il s’agissait de nourriture. Il devait bien admettre que depuis qu’il vivait seul, le jeune brun était devenu un expert des commandes par téléphone. Ce n’était pas de sa faute s’il n’avait pas de talents en cuisine. Autant manger gras que faire bruler son pauvre appartement. Il tenait à cette vue sur l’océan. « Je savais bien qu’une pizza pouvait résoudre tous les problèmes » dit-il en riant avant que le blond ne lui ouvre la porte de l’immeuble. Bien trop flemmard pour monter les escaliers, Dylan prit directement l’ascenseur jusqu’à ce qu’il se retrouve face au blondinet qui l’accueillait avec un baiser. « Fais attention à ce que tu dis, je risque de devenir jaloux. » Comme si c’était le genre de l’anglais d’embrasser toutes les personnes qu’il pouvait croiser. Dylan n’avait pas l’habitude d’être de nature jaloux, il savait faire confiance en son partenaire lorsqu’il était en couple. Cependant, il serrait les dents lorsque quelqu’un d’autre s’approchait trop. A croire que certaines personnes ne connaissaient pas l’espace vitale.

Entrant dans l’appartement de Thomas, il se dirigea vers le salon avec le peu de sac qui lui restait à porter. Dylan avait arrêté de boire du gazeux alors ce fut tout naturellement qu’il lui demandé du thé pêche. Bien frais, cela désaltérait bien plus. En attendant que Thomas s’installe près de lui, Monsieur avait déjà pris ses aises dans le canapé. Il était soulagé de voir que tout allait bien chez le jeune homme. Avec ce qu’il avait à lui dire comme nouvelles, il était un peu anxieux. Buvant une gorgée de son verre, Dylan écouta sagement son petit ami lui expliquer le concept du jeu-vidéo à l’écran. « J’aime bien ce genre de jeux, même si j’ai toujours tendance à faire les pires choix possibles. Je suis sûr que si j’y jouais, tout le monde finiraient par mourir. Je suis une catastrophe. » dit-il en riant avant de le laisser terminer sagement sa partie. Même s’il devait bien admettre que l’odeur de la pizza qui se diffusait dans la pièce commençait à lui ouvrir l’appétit. Néanmoins, son attention fut attirée par un visage bien connu à l’écran. « Oh mais c’est Will ! Je ne savais pas qu’il avait tourné dans un jeu. Et il ne m’a même pas prévenu, ce naze. Je vais le disputer la prochaine fois que je le croise. » Il se mit doucement à rire. Malgré la distance, Dylan essayait de garder contact avec ses partenaires de films. Parfois, ce n’était qu’un texto de temps en temps mais il voulait s’assurer qu’on ne l’oublie guère.

Une fois, le trailer terminé, Dylan se passa une main dans les cheveux. « Ca ne te dérange pas qu’on mange ? Je meurs de faim. » dit-il en riant avant de reprendre son sérieux. Peut-être qu’en mangeant, Dylan pourrait commencer à parler du futur. Sans pour autant attaquer directement dans le grand changement de sa vie.  

   
(c) feu follet



_________________
I want it all, but I want you more. I want to make you mine. I'll collect a piece of moonlight and make a light. Come in front of me like you did yesterday
Revenir en haut Aller en bas

Thomas Brodie-Sangster
Thomas Brodie-Sangster
☆ private planes
the serious things begin. (dylmas) Original
☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 1625 ☆ crédits : Vava : étangs noirs.

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyDim 3 Nov - 23:25



The serious things begin
ft. Dylmas.


Le jeune Sangster hocha la tête, amusé par les dernières paroles de son petit-ami. Ce n’était pas lui qui le contredirait vu comme il aime les pizzas. C’est simple il peut en manger souvent sans se lasser. Surtout qu’il existe une multitude de variétés différentes. Parce que oui il n’est pas du genre à toujours manger la même, même s’il a ses préférences c’est certain. Thomas avait accueilli Dylan comme il le fallait lorsqu’il était arrivé devant sa porte. Mais bien vite le petit couple reprenait ses habitudes, celles où ils se taquinaient de bon coeur. “Qui te dit que je n’aime pas que tu le sois hum ?” Répondit l’Anglais au brun. En effet il aimait bien voir ce dernier jaloux. Heureusement il n’en était pas au point de faire preuve de jalousie maladive, telle que la possessivité. Sinon nul doute que ce serait dur à vivre, même si d’une certaine manière ça prouve l’amour qu’une personne peut ressentir pour une autre. Bien que certains possessifs n’agissent pas par amour en fait... Mais bref. Avant d’entrer dans son appartement le jeune Brodie-Sangster caressa tendrement la joue de l’Américain.

Une fois à l’intérieur ils emmenèrent tout ce qu’il fallait au salon, sur la petite table basse. Lorsque tout fut installé, le blondinet s’installa dans son canapé aux côtés de Mister O’Brien. Il continua sa partie puisque son acolyte lui avait permis de s’y remettre. Thomas lui raconta en gros l’intrigue du jeu. Le blond but rapidement une gorgée de son verre avant de rire aux propos de l’autre garçon. “J’aimerais bien te voir à l’oeuvre tiens ! Si tu veux on pourra faire une partie tous les deux après. Ou alors tu pourras tester tout seul et moi je te regarderai faire.” Ça ne gênerait aucunement le blond de regarder son petit-ami en pleine partie. Pour cause il lui arrivait par moments de regarder des sessions de jeux de Youtubers. Surtout lorsqu’il s’agit de jeux à choix, c’est encore plus intéressant puisque ça permet de connaître le point de vue d’autres joueurs. Etant presque à la fin de Man of Medan, le British l’avait vite terminé. Il attrapa son verre et le termina d’une traite. Ensuite il guetta la réaction de Dylan lorsque le trailer démarra. Il retint un rire en voyant comment il réagissait. “Mais oui ce traître ne m’a rien dit non plus !” Pourtant les deux Anglais sont tout de même assez souvent en contact. Mais peut-être que Will avait été obligé de garder le secret pour des raisons professionnelles. Le Britannique laissa le trailer se finir avant de prendre de nouveau la parole. “Il faudra que je lui en parle n’empêche parce que je dois bien avouer que ça me tenterait bien moi aussi d’apparaître dans un jeu vidéo.” Après tout il ne croulait pas sous les projets pros en ce moment donc pourquoi ne pas tenter l’aventure. Ça lui ferait une nouvelle corde à son arc en plus de ça. Surtout qu’il aime bien tenter de nouvelles choses.

Un petit rire s’échappa des lèvres du blond. “Non mangeons pendant que c’est encore chaud !” Répondit-il le sourire aux lèvres. Il faut bien avouer qu’une pizza froide ce n’est guère ce qu’il y a de mieux. Et puis en plus de ça, la bonne odeur qui s’échappe des cartons lui donne l’eau à la bouche. Thomas mis sa console en veille et programma sa télévision sur une chaîne musicale. Il baissa le volume afin de pouvoir parler calmement avec son petit-ami. “On fait moitié-moitié ?” Demanda-t-il après avoir ouvert les cartons devant lui. En examinant mieux la table basse, il remarqua qu’il manquait quelques petites choses sur celle-ci. “Oh j’ai oublié le plus important !” Il se leva du canapé et fila en direction de la cuisine. Il attrapa plusieurs feuilles d’essuie-tout et fouilla dans l’un de ses tiroirs pour en sortir une roulette à pizza. Il revint au salon et tendit la roulette à Dylan. “Ce sera sans doute mieux avec ça ! À toi l'honneur !” Dit-il en reprenant place sur le canapé. Sans roulette, ce serait bien sûr compliqué de découper les pizzas. Il déposa les feuilles d’essuie-tout entre eux deux et se servit un nouveau verre de thé puisqu’il avait encore soif. Il jeta un oeil au verre de Mister O’Brien mais celui-ci n’était pas encore vide alors il referma la bouteille qu’il posa par terre pour avoir plus de place sur la petite table. Il but une gorgée de son verre avant d'ensuite poser sa main droite sur la cuisse gauche de Dylan. “Ça me fait plaisir que tu sois là.” Dit-il en souriant tendrement. En effet il était content que l'autre garçon l'ait appelé un peu plus tôt dans la journée pour proposer qu'ils se voient ce soir. Ça lui faisait toujours du bien d'être en compagnie du brun. Et puis il n'était jamais contre le fait d'avoir un peu de compagnie. Surtout qu'il se sent un peu seul ici depuis que son cousin est retourné en Angleterre.



made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
:coeur1: My two favorite people  :coeur1:

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dylan O'Brien
Dylan O'Brien
☆ crazy administrator
the serious things begin. (dylmas) Tumblr_p3455ekn8v1tlpgtco2_540
☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 4179 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) EmptyHier à 10:02

the serious things begin.

Quoi de mieux qu’une bonne pizza pour discuter tranquillement d’un sujet assez important à ses yeux. Franchement, Dylan ne savait pas comment il allait pour aborder ce sujet. Ce n’était pas comme si déjà, ils en avaient parlé. Puis, ils n’étaient pas ensemble depuis si longtemps. Peut-être qu’avant de discuter avec Mad’s de cette possibilité, il aurait du en parler à Thomas d’abord. Mais sur le coup, il n’y avait pas réfléchi. C’était sorti tout seul de sa bouche sans qu’il puisse la contrôler. Il redoutait un peu sa réponse, s’il refusait alors cela signifierait surement un terme à leur relation. Après tout, Dylan souhaitait vraiment devenir papa. Que ce soit aujourd’hui ou demain, n’avait guère d’importance. Après tout, il approchait doucement de la trentaine alors il fallait qu’il pense aussi un peu à sa vie personnelle. Pour le moment, celle-ci avait été chaotique. Ayant enchaîné deux ruptures de deux relations longues, Dylan ne pensait pas s’en relancer dans une autre de suite. Mais le blond, déjà bien installé dans sa vie, avait réussi à prendre place aussi dans son cœur. Et il ne voulait pas lui dire adieu. « Tu ne sais pas de quoi, je suis capable pour te montrer que tu es à moi. » dit-il avec un petit sourire avant de se mettre à rire. Oui, Dylan n’avait aucune honte à reconnaître qu’il pouvait se montrer légèrement possessif avec la personne qu’il aimait. Mais c’était une belle preuve d’amour non ?

Après être rentré dans le logement du blond, le brun vint s’installer dans le canapé où une partie de jeu était en route. Dylan laissa le jeune anglais terminer celle-ci, ne comprenant pas vraiment ce qui pouvait bien se passer malgré le fait que Thomas venait de lui expliquer. C’était difficile de se projeter dans une aventure alors que c’était la fin. Si jamais, il comptait y jouer, la fin ne serait plus une surprise. Quoi que le connaissant, ses choix les tueraient tous. « Tu souhaites vraiment la mort de tous les persos ou quoi ? Je ne te savais pas aussi si cœur que ça. » Il le taquinait bien entendu. Néanmoins, le brun fut surpris de voir une ancienne connaissance dans un trailer de jeu. « Il nous fait vraiment des cachotteries celui-ci, je te jure ! » Décidément, les deux acteurs avaient beau se parler encore de temps en temps par messages, jamais il ne lui avait dit qu’il avait participé à un jeu vidéo. Comme quoi, on n’était pas à l’abri d’une surprise de la part de ses amis. « C’est vrai que ça doit être une sacrée expérience à vivre. Après tout dépend du jeu bien entendu, si c’est juste pour donner la voix, tu as déjà de l’expérience dans ce domaine. » dit-il avec un sourire avant de continuer. « Mais ça doit vraiment être différent comme façon de jouer. »  

Après le générique final, l’appel de la nourriture fut bien plus forte que tout le reste. Ce n’était pas de sa faute si son nez ne pouvait que respirer la bonne odeur de la pizza encore chaude. « C’est sans doute la meilleure phrase que tu aies pu dire aujourd’hui. » Ce n’était pas vrai, mais pour un gourmand pour lui, il n’allait pas se priver de manger. « Oui bien sûr. » Un sourire éclaira son visage avant que Thomas disparaisse dans la cuisine. Il se demandait bien ce qu’il avait bien pu oublier. Tout était sur la table ? Il y avait bien les boissons, des serviettes et la pizza alors quoi ? Ce fut en le voyant revenir avec la roulette qu’il hocha la tête. « Oui, ce sera plus simple avec ça. On n’aurait pas eu des parts égales sinon et tu m’en aurais voulu. » Dylan lui tira la langue avant de s’occuper de découper la pizza en deux. « Et ça me fait plaisir que tu aies dis oui. J’avais peur que tu sois occupé alors que je devais te parler de quelque chose… » dit-il en se mordillant la lèvre.


   
(c) feu follet



_________________
I want it all, but I want you more. I want to make you mine. I'll collect a piece of moonlight and make a light. Come in front of me like you did yesterday
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

the serious things begin. (dylmas) Empty
MessageSujet: Re: the serious things begin. (dylmas)   the serious things begin. (dylmas) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
the serious things begin. (dylmas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The End of All Things [1624]
» Let's begin the caddy race ft. Chang Ming
» It's time to begin, isn't it?
» (Alexandra) These are the things we lost in the fire ♫
» Things We Lost In The Fire ♦ Kazahal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: one way or another :: BANLIEUE DE LOS ANGELES-