AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Did you wanna talk? ft. Katherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Did you wanna talk? ft. Katherine Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyMer 11 Sep - 15:14

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Il aurait dû venir bien avant. C’était une chose qui n’arrêtait pas de tourner dans sa tête depuis qu’il avait pris sa voiture pour se rendre chez Katherine. Il savait qu’il aurait dû venir avant. Mais comme le disait si bien les gens, mieux vaut tard que jamais, non ? Il espérait que la rousse prendrait cela en compte, même s’il en doutait un peu. Mais il ne pouvait pas rester comme ça sans rien faire. Cette discussion, ils devaient l’avoir tous les deux. Dominic avait besoin de savoir si elle était prête à s’engager dans quelque chose avec lui, ou si ce baiser n’était que le résultat de deux adultes ayant un peu trop bu pendant leur voyage à Paris, et qui s’étaient laissés emportés par l’ambiance présente au sein de la ville de l’amour.

Cela faisait déjà quelques minutes qu’il se trouvait devant sa maison. Il était toujours dans sa voiture, prenant le temps de finir sa cigarette avant d’en sortir. Il savait qu’il devrait arrêter cette merde, mais ce n’était pas vraiment le moment pour l’instant. Arrivé au bout, il éteignit alors le mégot dans le cendrier de sa voiture avant d’en descendre. Il remonta alors l’allée, sonnant à la porte en attendant qu’on vienne lui ouvrir. Et donc que la rousse se trouve devant lui, après ces semaines de silence.

« Salut.. Euh… Comment tu vas, Kat ? »

Sérieusement Dom ? Il était actuellement en train de s’insulter intérieurement pour ce qu’il venait de dire. Il aurait pu très sérieusement trouver autre chose, mais n’avait malheureusement pas trouvé mieux en seulement quelques secondes. Bon… Il fallait espérer qu’il arriverait à se rattraper après, mais même ça, ce n’était franchement pas gagné.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas

Katherine McNamara
Katherine McNamara
☆ minibars
Did you wanna talk? ft. Katherine 6decfd0a30142e6a1d8d953261325b261bff1724r1-268-300_00
☆ in hollywood since : 10/09/2019
☆ interviews : 33 ☆ crédits : Schizophrenic

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyMer 11 Sep - 15:50

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Depuis Paris, Kath tâchait de reprendre le rythme " d'avant " de son existence, remplie de fêtes démentielles, de musiques en tout genre, de sens exaltés. Car Kath est un véritable rayon de soleil, à voyager un peu partout à travers le monde - toujours en première ! - accompagnée ou non, certes, mais du genre aussi - et surtout - à mordre la vie à pleines dents. Mais ces derniers temps, quelque chose a changé. C'est Dom aussi… Pourquoi l'a-t-il embrassée ? Et pourquoi, elle, comme une cruche, a répondu à son baiser, la brûlant plus assurément qu'un millier de volcans ? Était-ce l'alcool ? A l'heure actuelle, elle ne sait même pas. Les deux lead de la série Shadowhunters ont toujours été proches, suscitant d'ailleurs la jalousie de certains de leurs exs, mais ce n'était que de l'amitié. Il n'a toujours s'agit que cela : une complicité amicale. Kath n'est pas sans savoir que Dom est l'homme idéal, bien sûr. Incroyablement drôle, intelligent, et plein de surprises. Mais le truc avec lui, c'est qu'il est… Engagé. Le style de mec à vouloir se poser avec sa nana, l'épouser et faire un millier d'enfants. Et Katherine… C'est un peu l'opposé. Fêtarde, sans responsabilités, l'esprit libre par excellence, n'imagine que trop bien ce qu'un couple comme eux pourrait donner. Ils se rendraient malheureux, il ne suffirait que d'une semaine, sans le moindre doute. Mais pourquoi pense-t-elle à cela aussi ? Dom l'a peut-être embrassée sans imaginer quoi que ce soit de sérieux… Oui… C'est forcément cela, c'est l'ambiance, la chaleur de la chambre, et ses regards séducteurs qu'elle ne contrôle pas toujours. Il a dû être pris d'une impulsion, d'une émotion purement temporaire. Mais alors pourquoi, elle, est-elle  incapable de décrocher son téléphone pour lui parler comme si de rien était ? Faire semblant lui semble au-dessus de ses forces. Merde à la fin ! Elle devait arrêter de se torturer l'esprit pour un malheureux baiser ! Alors, elle bazarda toutes ses questions et appela un de ses sex friends, pour oublier le goût de la bouche de ce blond qui pourtant, bien après les ébats auprès d'un autre homme, hantait encore ses pensées. C'était une vraie malédiction ce baiser. Laissant l'homme bien foutu endormi sur le lit, la rouquine s'enveloppa dans les draps défaits, comme pour se réchauffer, et se réconforter. Non. Elle n'avait pas fait une quelconque erreur. La sonnette de sa maison retentit alors, la faisant sursauter comme sur le tremplin d'un cirque. N'attendant personne elle fronça les sourcils, avec une grâce typique de sa personne. " Qu'est-ce…"  murmure-t-elle, en délaissant à regret sa tenue - qui n'en est pas une - pour enfiler rapidement son peignoir en soie qui se marrie parfaitement à ses pantoufles aux oreilles de lapin. Descendant les escaliers, sans faire grincer les marches - celles-ci étant en marbre - la jeune femme se fait la remarque que sa maison a les dimensions d'une villa et que d'ici à ce qu'elle arrive peut-être que le visiteur s'en sera déjà allé. Et pourtant non, ouvrant la porte elle découvre un Dom plus vraie que nature face à elle. D'après les cernes qui décorent son regard, il a peu dormi, et semble profondément tracassé. Comme si elle prenait conscience de sa nudité absolue sous le peignoir, l'actrice serra légèrement son vêtement, pour camoufler un peu mieux sa peau nacrée. « Salut.. Euh… Comment tu vas, Kat ? » Quoi ? Cet homme est décidément un mystère. " Dom… " entame-t-elle, avec un brin d'hésitation, après avoir toussé légèrement (la main devant la bouche bien sûr !), mais sans lâcher ses yeux vairons qui lui paraissent plus attirants qu'à l'accoutumée. " Qu'est-ce que tu fais ici ? " certes, la jeune femme ne répond pas à la question de son ancien collègue, cependant la sienne lui semble plus primordiale. Et puis parce qu'elle ne peut décemment pas le laisser poireauter sur le paillasson, l'Américaine ouvre plus grandement la porte d'entrée. " Entre. Ne reste pas dehors. " lui intime-t-elle alors que son cœur accélère. Et si l'homme qui se trouvait dans sa chambre se réveillait et descendait pour les rejoindre ? Etrangement, une pression cardiaque l'enserre alors qu'elle n'a rien fait de mal. Elle couche avec qui elle veut. Alors pourquoi sent-elle les lueurs de la trahison commencer à lui bouffer les recoins du cœur ? Dom n'est que son ami. Il l'a embrassée par accident, c'est tout. Et cette idée, bizarrement, rend sa souffrance intérieure plus grande encore.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
maybe it's you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Did you wanna talk? ft. Katherine Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyMer 11 Sep - 22:09

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Dominic patientait devant la porte, se tâtant à reprendre une autre cigarette dans sa poche. C’était tout le temps comme ça, à partir du moment où un certain stress prenait le dessus sur lui, il enchainait les cigarettes par dizaines, et le regrettait toujours par la suite. Il regrettait déjà le fait de fumer tout court, mais n’arrivait malheureusement pas à s’arrêter. Il avait déjà arrêté de boire et de prendre de la drogue depuis son accident, arrêter la cigarette était très certainement un peu trop lui en demander. Enfin bref. De toute façon, il n’eut pas vraiment l’occasion de sortir à nouveau son paquet que la porte s’ouvrit devant lui. Et sur une Katherine seulement très peu vêtue et qui avait l’air de sortir du lit. Merde.

« Je… Je suis venu te parler. Mais j’aurais dû téléphoner avant, désolé de te déranger. »

Il était prêt à repartir, vraiment. L’excuse de rêve pour éviter cette discussion compliquée, mais il n’eut pas le temps de se trouver une excuse que la jeune femme l’invita à entrer. Et il ne pouvait pas le lui refuser. Il n’avait pas le droit de se défiler, parce que s’il le faisait maintenant, c’était fichu. Mais genre vraiment fichu. Il entra alors dans sa maison, regardant partout sauf directement en direction de Katherine. Sa tenue était tellement légère qu’il avait du mal à garder l’esprit clair, s’il la regardait directement. Mais il se tourna quand même vers elle, au bout de quelques secondes, les yeux fixés sur son visage, son esprit essayant de ne pas penser au fait qu’elle ne portait probablement rien sous cette robe de chambre. Il fallait qu’il garde la tête froide.

« Je voulais… Déjà m’excuser d’être parti comme ça. J’avais bu et… C’était débile, j’aurais pas dû, je suis désolé. »

Ce n’était pas uniquement cela qu’il voulait lui dire, mais il fallait bien commencer quelque part. Et ça lui semblait important de s’excuser là-dessus, surtout qu’il n’était pas de ce genre là. Il avait toujours assumé tous ses actes, même les pires, et là… Il avait paniqué comme un gamin, et il n’en était très clairement pas fier.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas

Katherine McNamara
Katherine McNamara
☆ minibars
Did you wanna talk? ft. Katherine 6decfd0a30142e6a1d8d953261325b261bff1724r1-268-300_00
☆ in hollywood since : 10/09/2019
☆ interviews : 33 ☆ crédits : Schizophrenic

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyMer 11 Sep - 22:45

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
L'odeur de fumée est désagréable pour la rouquine. A dire vrai, elle déteste le tabac pour tout un tas de raison. La première : c'est une cause de maladie, la deuxième : les gens s'y engouffrent pour échapper à un stress alors qu'il y a tant d'autres manières de s'en sortir… Le sport par exemple, quand ce n'est pas à l'excès, c'est bien plus sain. Et puis l'aspect financier aussi, pourquoi dépenser tout cet argent dans quelque chose de nocif, alors que ce même argent pourrait être reversé dans les trésoreries d'organismes qui font bouger les choses. Kath n'est pas spécialement une "humaniste" mais elle a déjà eu l'occasion d'œuvrer pour quelques associations caritatives, et c'est une bonne chose. " Tu empestes Dom, c'est terrible. " ne peut-elle s'empêcher de lui apprendre alors qu'elle referme la porte d'entrée derrière lui, sa silhouette immense au dos musclé surmontée d'une frimousse à faire damner une sainte. Un homme aussi beau c'est presque surhumain. Il s'excuse pour le dérangement occasionné, pourtant il sait, en théorie, qu'il ne la dérange jamais… Du moins, avant, c'était ainsi entre eux. C'est peut-être pourquoi la jeune actrice soupire fortement, avant d'essuyer une fatigue imaginaire de son visage, de la paume de sa main droite. " Je ne dormais pas de toute manière. "non parce qu'à cause de toi, je dors mal depuis des semaines. Elle retient ces mots qui lui brûlent les lèvres comme de la javelle sur une plaie ouverte. Et puis après son intrusion, c'est par rapport à... Ce qu'il s'est passé que le jeune homme choisit d'orienter la conversation. Il blâme l'alcool… C'était donc bien cela : un accident… Malgré tout ce que l'on pourrait croire, une sensation douloureuse de rejet teintée de déception éclot telle une fleur dans le cœur de la plus jeune. "ça nous arrive à tous. C'était rien. Cela ne voulait rien dire. Tu as juste eu envie de m'embrasser à un moment x et maintenant c'est fini. " clarifie donc la rouquine, comme d'une formalité, sans réussir néanmoins à soutenir le regard de son ancien partenaire à l'écran. Etonnement, les mains de Katherine tremblent… Qu'est-ce qu'il lui arrive ? Pourquoi se sent-elle… Aussi perturbée… ? " Bon maintenant que tout est dit, on peut revenir à notre relation normale ? " le sourire de la jolie rousse n'est pas aussi éclatant qu'il devrait l'être, car c'est avec une haine profonde d'elle-même qu'elle se rend compte à quel point elle aurait préféré une autre justification de la part de l'Anglais. Qu'il ait eu envie d'elle au moins une nuit, qu'il s'est senti troublé, tout, n'importe quoi, mais pas ça. L'alcool. Pour faire simple : cela avait été elle comme cela aurait pu être une autre. " Tu sais quoi ? Je veux que tu te tires de chez moi ! " ouais elle sent une colère incroyable s'élever en elle, alors que ses yeux, où se tapissent des émotions clairement de déception, se vrillent dans ceux de celui qui incarne Jace Wayland. " Tu peux prendre tes excuses et les emmener avec toi ! Et arrête de fumer ! Quoi que non vas-y et étouffe toi avec ! " hystérique ? Oh bah elle blâmera les règles ! C'est si simple de trouver des excuses apparemment !
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
maybe it's you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Did you wanna talk? ft. Katherine Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyJeu 12 Sep - 10:45

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Il était entré dans la maison sans vraiment savoir où regarder. Le malaise était palpable, certainement parce que Dominic était particulièrement tendu. Il ne savait pas vraiment à quoi s’attendre, et ne savait pas non plus comment commencer les choses. Son regard se perdait donc autour de lui, sur les murs, sur les meubles. Partout, sauf sur la Katherine en petite tenue qui se tenait non loin de lui. Parce qu’il n’avait pas envie de passer pour le connard qui la matait parce qu’il ne pouvait pas se retenir.

« Je sais. »

Il laisse un soupire lui échapper, à sa remarque sur son odeur. Oui, il savait qu’il sentait la cigarette, mais il ne pouvait pas y faire grand-chose pour l’instant. Ce n’était pas comme si c’était facile d’arrêter, contrairement à ce que les gens pouvaient penser. Surtout qu’il n’était pas vraiment dans les conditions pour, en ce moment. Il se posait beaucoup trop de questions, se retrouvait face à beaucoup trop de stress et de problèmes, et ce n’était tout simplement pas le bon moment. Il était là, déjà, justement pour arranger les choses, et il ne pouvait pas non plus tout faire en même temps. Il ne fallait pas non plus oublier qu’il était un homme.

« Ah… Bon. »

Elle ne dormait pas. Alors qu’est-ce qu’elle faisait ? Il ne pouvait pas s’empêcher de se poser la question, même si cette dernière ne sortait pas de sa bouche. Et elle était pourtant légitime. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire, mis à part dormir, habillée de cette façon ? Stop Dom. Là c’est rentrer un peu trop brusquement dans la vie privée des gens, et en soit, ça ne le regardait pas. Même s’il aimerait que ça le regarde. Enfin. Il finit par commencer à parler. Même s’il n’avait pas tout dit d’un coup, il fallait bien qu’il commence quelque part, et qu’il s’excuse pour son comportement de merde. Sauf qu’il ne s’attendait pas à recevoir ce genre de réponse.

« Non, c’est pas ce que… »

Elle avait mal compris ce qu’il avait voulu dire. Et pourtant elle ne le laissait pas parler. Il ne comprenait pas vraiment ce qui était en train de se passer, mais dans tous les cas, elle était en train de s’énerver contre lui. Dans d’autres circonstances, il aurait très certainement fuit, avant de revenir dans quelques heures, le temps qu’elle se soit calmée mais là… Ouais, le blond sentait que ce n’était clairement pas la bonne solution. Et que tout était en train de partir de travers parce qu’il était incapable de choisir les bons mots pour s’exprimer correctement.

« Katherine… »

Dominic attrapa ses mains, autant pour qu’elle l’écoute, que pour essayer de la calmer avant qu’il ne se prenne un coup parti tout seul. Et aussi pour qu’elle l’écoute, parce qu’il savait que s’il l’écoutait et qu’il partait, ce serait foutu. Il fallait qu’elle l’écoute.

« J’ai dit que je regrettais d’être parti comme un con, pas de t’avoir embrassé. Ça je le regrette pas. »

Après tout, c’était vrai. Peut-être qu’il s’était mal exprimé, oui, mais jamais il n’avait dit mot pour mot avoir regretté ce baiser. Et c’était une chose qui n’arriverait jamais, parce que comme il venait de le dire, il ne le regrettait pas, bien au contraire.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas

Katherine McNamara
Katherine McNamara
☆ minibars
Did you wanna talk? ft. Katherine 6decfd0a30142e6a1d8d953261325b261bff1724r1-268-300_00
☆ in hollywood since : 10/09/2019
☆ interviews : 33 ☆ crédits : Schizophrenic

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptyVen 13 Sep - 15:31

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Il s'étonne que je ne dormais pas avant son arrivée, et je peux le comprendre, il est tard… Très tard. Un œil jeté à la pendule accrochée dans l'entrée m'apprend qu'il est une heure du matin. Et pourtant, je n'arrive pas à lui avouer que j'étais en compagnie d'un autre homme, dans ma chambre. Comme si c'était quelque chose de mal… Alors que pas du tout, je ne lui dois rien, et en théorie, je peux tout lui dire. Dom et moi avons toujours été extrêmement proches et complices. Toujours à rire et faire les cons, quand il ne s'amusait pas tout simplement à me faire des pranks. Je lui avais bien rendu la monnaie de sa pièce une fois, en me déguisant en personnage effrayant du cercle. " Je dors mal en ce moment. " préférais-je donc tout simplement répondre, sans oser le regarder dans les yeux, et sans retenir mes joues de s'empourprer légèrement - preuve évidente que je mens. Même si, en soi, ce n'était pas un mensonge, c'est juste que cela ne répondait pas sincèrement à son interrogation indirecte. Puis sans réellement comprendre le mécanisme qui se déclenche en moi, je me mets à lui hurler dessus. Sur le coup, je pourrais même être brutale. C'est peut-être pourquoi il s'empare de mes poignets, durement, me maîtrisant aisément pour que je cesse là mes gestes brusques d'italienne que je ne suis pourtant pas le moins du monde. « J’ai dit que je regrettais d’être parti comme un con, pas de t’avoir embrassé. Ça je le regrette pas. » perdue, mon regard dérive un instant dans la vague que forme ses lèvres pincées, avant de retrouver l'orée des iris bicolores de cet homme qui me met dans un état d'instabilité démentielle et quasi incompréhensible. "Qu… Quoi ? " murmurais-je lentement, d'une voix sans doute trop faible pour qu'il entende quoi que ce soit. Sans m'en rendre compte, j'ai cessé de me débattre. " Dom, je… " ajoutais-je, plissant le nez dû à cet agacement sous-jacent et inexplicable que je ressentais à son égard. Je n'arrivais pas à suivre le fil de sa mentalité, je voulais reculer, m'éloigner de son être, mais l'acteur me maintenait toujours près de lui, prisonnière. " Je ne vais pas te frapper, lâche moi. " lui demandais-je avec une certaine autorité, tout en récupérant peu à peu mes facultés de réflexion. Durant cette lutte, mon peignoir s'était légèrement entrouvert sur ma poitrine, ma peau pouvait sentir l'air froid ambiant, et lui donner la chair de poule. Et pourtant, moi, je ne voyais rien de tout cela, trop concentré sur cette conversation auprès de mon cher ami. " D'abord tu m'emmènes dans ce restaurant dingue, à Paris. Et certes, c'était pour la promo, mais quand même ! Ensuite tu m'embrasses, sans que je m'y attende, dans ma chambre. Et après tu pars sans la moindre explication. Pour me dire, pas des jours après, non non, des SEMAINES après, que tu ne regrettes pas ? Tu te rends compte un peu, à quel point tu es dur à suivre ? Je suis censée faire quoi moi dans l'histoire ? Attendre ? Deviner ce qui se passe dans ta tête ? " le questionnais-je, en essayant de ne pas me laisser envelopper par la colère. Echec monumentale : je bouillonnais. " Je sais même pas quoi faire de ce baiser. Je ne sais même pas ce que tout ça veut dire, et si ça veut dire quelque chose… " clairement, j'étais paumée. Presque autant que lui. Mais une chose était sûre, parmi toutes ces questions, j'avais aimé qu'il pose ses lèvres douces sur les miennes. J'avais frissonné alors que ses mains caressaient ma nuque, et que sa langue cherchait tendrement la mienne. J'avais ressenti du désir pour lui, cette nuit-là. Avant qu'il m'abandonne, sans aucun égard à l'adresse de ce que cela pouvait bien me faire. Et c'est ce sentiment amer qui dominait le reste, c'est cette émotion qui me poussait à m'éloigner de lui, et le garder à distance.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
maybe it's you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Did you wanna talk? ft. Katherine Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptySam 14 Sep - 14:05

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Il était inquiet de savoir qu’elle dormait mal, mais préférait ne pas relever pour l’instant. Il estimait qu’il n’avait pas vraiment son mot à dire, ou la légitimité de s’inquiéter après s’être barré comme un con, et surtout sans encore lui avoir donné d’explication. Il pourrait peut-être s’inquiéter plus tard si elle ne le foutait pas dehors. Et il avait comme l’impression que ce n’était pas bien gagné, surtout en la voyant s’emporter de cette façon quand le sujet de leur dernière rencontre vient sur le tapis, bien rapidement. Il ne peut cependant pas partir maintenant, alors qu’elle ne lui a pas laissé l’occasion de parler. C’est bien pour cela qu’il reste alors qu’elle lui demande de dégager, et qu’il retient ses poignets dans l’espoir d’avoir la parole, même si ce n’était que pour un instant.

Il lui avoue alors qu’il ne regrette pas son geste. Certes il avait pris la fuite, sous la panique, parce qu’il ne savait pas où il en était. Mais il avait surtout eu besoin de prendre du recul pour savoir ce qu’il voulait vraiment, réellement. Et maintenant il était là, avec sa réponse dans la tête. Même s’il ne lui avait pas encore dit tout cela, ces simples paroles qu’il avait eu avaient réussies à calmer la rouquine. Il la lâcha alors, délicatement, quand elle lui demanda de le faire. Et il n’avait pas attrapé ses poignets parce qu’il avait peur de s’en prendre une. Déjà parce qu’il le mériterait certainement après ce qu’il avait fait, et aussi parce que Katherine ne lui ferait pas grand mal. Mais il l’avait surtout fait pour qu’elle-même ne se fasse pas de mal. Et il se rendait compte qu’il avait toujours été comme ça, avec elle, à la passer avant lui, alors qu’ils n’étaient que des amis.

« Je savais pas moi-même ce qui se passait dans ma tête ! C’est pour ça que je suis parti. Pour prendre du recul, et pas me lancer dans quelque chose sans savoir, et me retrouver à te faire souffrir après. »

Il savait ce que c’était, après tout, de souffrir à ce niveau-là. Il avait eu le coup avec Sarah, et il avait eu du mal à en sortir. Il ne souhaitait à personne de vivre ça, et le faire vivre à Katherine lui semblait inconcevable. Il ne voulait clairement pas qu’elle souffre comme lui il avait pu souffrir, au contraire. Il ne voulait que son bonheur, et c’était en partie ça qui avait fini par le convaincre de se lancer vraiment, sans se barrer comme un gosse, cette fois.

« Pour moi il signifie quelque chose ce baiser. C’était pas juste comme ça en passant parce que j’avais un peu trop bu. J’en avais envie et… J’en ai encore envie maintenant, Kat. Ça m’a pas quitté depuis Paris. »

Il s’ouvrait peut-être un peu trop, il en avait conscience. Mais il avait aussi conscience qu’il se devait de lui dire la vérité, et de ne pas la cacher sous prétexte qu’il était un mec et qu’il avait une fierté mal placée. Il se souvenait de l’état dans lequel il avait fini la dernière fois, et il n’en était très clairement pas fier. Il n’avait pas envie de retomber dans ses vieux démons.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas

Katherine McNamara
Katherine McNamara
☆ minibars
Did you wanna talk? ft. Katherine 6decfd0a30142e6a1d8d953261325b261bff1724r1-268-300_00
☆ in hollywood since : 10/09/2019
☆ interviews : 33 ☆ crédits : Schizophrenic

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptySam 14 Sep - 15:39

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Tout était devenu si compliqué avec Dominic et concrètement Katherine regrettait l'époque où ils pouvaient rire de tout, sans se poser de questions. Cette époque où le seul but de chacune de leur conversation était de faire rire l'autre en premier. Une amitié comme la leur était si fusionnelle qu'y jeter les braises de l'ambiguité était le pire des sacrilèges. Pourtant, c'était ce que Dom avait fait en l'embrassant. A présent, l'acteur s'était fait le loisir d'ouvrir une porte qu'il leur serait malaisé de refermer. Pas après avoir découvert les émotions (sentiments ?) qu'ils étaient capables d'éveiller l'un chez l'autre. Car si c'est Dom qui a fait le premier pas ce fameux soir, Kath n'a pas été épargnée par les joies de la remise en question. Et maintenant que l'Anglais s'expliquait enfin, l'Américaine comprenait mieux… S'il disait vrai - mais Dom n'est pas un menteur - c'était pour bien réfléchir, et ne pas la faire souffrir inutilement par la suite. Quelque part, cela se comprenait, mais… " Mais tu ne pouvais tout simplement pas me dire que tu n'étais pas sûr de toi ? De ce que tu ressentais ? On était… Est… Amis, Dom. Je l'aurais compris… " rétorqua la rouquine, avec une certaine bienveillance, après l'avoir bien écouté, et sans lâcher son regard parsemé de tant d'émotions du sien. Elle s'est toujours targuée de partager une relation à cœur ouvert avec son ami. Et pourtant, la communication leur a fait défaut, là où cela aurait dû être leur point fort. C'était blessant. Mais la plus jeune s'acharne à ne plus reculer, ni fuir la conversation. Ils doivent être plus fort, s'ils désirent voir le bout de cette discussion. Mais les mots de son ancien collègue vont plus loin, il avoue que ce n'était pas un geste irréfléchi, qu'il en avait envie… Encore aujourd'hui. La jeune femme à qui ces paroles sont dédiées se sentait prise de court. Pourtant elle a eu des semaines pour analyser la situation sous tous les angles, mais ce scénario là, bizarrement, ne s'est pas vraiment frayé un chemin solide dans sa tête. Et puis au-delà de cela Kath a toujours fui les relations amoureuses trop intenses… Celles qui peuvent durer et mener à du sérieux. " Certains disent que tu bois… Et que tu te drogues… Est-ce que tu es encore sous substance ce soir ? " en proie aux doutes, elle préfère les clarifier un à un avant d'accepter la vérité de tout ce qui se passe dans l'entrée de sa maison. Ils n'ont même pas eu le temps d'aller dans le salon qu'ils sont déjà entrés dans le vif du sujet. La rouquine attend la réponse de l'acteur lorsque des bruits de pas se font entendre, dans l'escalier. Merde. c'est sa première pensée, alors que la panique commence à se lire dans ses prunelles. Mais elle ne peut plus rater l'inévitable. Alberto descend les marches… Avec son sourire toutes dents dehors. "Dom ! Qu'est-ce que tu fais là ? " Kath a envie de s'enterrer six pieds sous terre. Cependant elle se tourne vers son ami brun et constate, avec un certain soulagement, qu'il porte un caleçon. C'est toujours ça de gagné… Peut-être qu'elle pourra sauver les apparences… Dans cet espoir un peu fou, la jeune femme coule un regard vers le blond qui lui met tant le cœur à l'envers. " Dom…" murmure-t-elle, la gorge sèche, ses yeux verts ne le quittant pas, comme si elle allait trouver la parfaite explication.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
maybe it's you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Did you wanna talk? ft. Katherine Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptySam 14 Sep - 17:00

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Dominic savait très bien qu’il avait merdé. Malgré le fait qu’il allait bientôt avoir 30 ans, ça lui arrivait encore de faire des erreurs, et assez régulièrement d’ailleurs, quand on regardait bien. A croire qu’il n’avait pas appris de son passé. Mais justement si, parce que c’était toujours des erreurs bien différentes, qu’il faisait. A l’époque quand il avait commencé à sortir avec Sarah, il s’était jeté dans le bain sans vraiment savoir où cette relation allait le mener. Et malgré le fait que leur couple ait tenu trois ans, il se mettait de plus en plus à regretter ce choix. Parce qu’il n’avait justement pas prit ce temps de réfléchir à l’époque. Il était tellement jeune et insouciant qu’il n’avait pas trouvé cela spécialement utile. Et bien entendu il ne voulait pas reproduire les mêmes erreurs, mais ça ne l’empêchait quand même pas d’en faire des nouvelles.

« Je voulais pas te donner de faux espoirs ou… Que tu me dises que c’était pas la peine sans que j’en sois vraiment sûr de mon côté. »

En somme, c’était une question de fierté. Une fierté clairement mal placée, il en avait conscience, mais qu’il avait quand même bien laissée de côté depuis le début de cette conversation. Et il s’était promis, de toute manière, d’être honnête avec elle. C’était ce qu’il était en ce moment même. Et il était même prêt à répondre à toutes les questions, même à celle qui avait fini par arriver, et dont il n’était pas très fier. Une période de sa vie qu’il aurait aimé ne pas vivre, mais qui bien heureusement maintenant était derrière lui.

« Non. Ça fait des semaines que j’ai plus rien pris, je suis totalement sobre. »

A son plus grand malheur quand il entendit des pas dans l’escaliers. Ses sourcils s’étaient froncés. Au départ, il s’était dit que c’était peut-être Emeraude qui était là, ou de la famille à Katherine. Mais en découvrant Alberto débarquer en caleçon dans la cuisine, il se rendit bien compte que ça n’avait rien à voir. Et son visage se ferma tout de suite. Il était venu ici pour rien. Et il avait aussi un peu l’impression qu’on venait de le tourner en bourrique.

« Rien du tout, j’allais partir. »

Et il joignit d’ailleurs le geste à la parole, ignorant totalement Katherine qui l’appelait pour se diriger vers la porte. Pas question pour lui de rester une seconde de plus ici. Mais au moins, il avait sa réponse. Ce n’était peut-être pas celle qu’il avait voulu, mais il l’avait.
code by lizzou × gifs by tumblr


_________________

And I lay close within shelter of the lilies, and observed the actions of the man. And the man trembled in the solitude --but the night waned and he sat upon the rock. (@POE, BEERUS)
polka dots
Revenir en haut Aller en bas

Katherine McNamara
Katherine McNamara
☆ minibars
Did you wanna talk? ft. Katherine 6decfd0a30142e6a1d8d953261325b261bff1724r1-268-300_00
☆ in hollywood since : 10/09/2019
☆ interviews : 33 ☆ crédits : Schizophrenic

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine EmptySam 14 Sep - 17:17

Did you wanna talk ? × ft. Katherine & Dominic
Katherine ne savait plus quoi dire, Alberto était descendu les rejoindre, et il venait de réduire à néant les premiers pas en avant que Dom et elle avaient pu accomplir depuis des semaines. Le blond prenait à présent la fuite, en dépit de son appel. Kath se sentait curieusement troublée, son cœur pulsait à un rythme fou. Pourquoi … Pourquoi est-ce qu'elle ressentait ce mix intense de sentiments ? Incapable de démêler le tout, pour pleinement comprendre. " Dom attends… " il ne devait pas partir tout de suite, il fallait… Oui, il fallait qu'elle lui explique à son tour. " Toi tu restes à l'intérieur ! " ordonne-t-elle à Alberto, ce n'était pas contre lui mais il avait le don pour mettre les pieds dans le plat et empirer les situations. Attrapant son manteau qu'elle enfila à la va-vite, elle rejoignit Dom dans la rue, tout en bataillant avec sa fermeture éclaire pour la remonter jusqu'au col. " Attends ! Pars pas comme ça… C'est pas… Je veux dire… Alberto et moi… " comment lui dire que tout cela, ces moments de sexe, ce n'était rien. C'était le seul moyen qu'elle ait trouvé pour cesser de penser à ce blond qui s'était amusé à lui mettre le cœur à l'envers. Et le pire dans tout cela, c'est que cela n'avait même pas fonctionné. " J'avais besoin d'arrêter de penser à toi. A tes lèvres, à ton souffle, à ton odeur quand tu m'as prise dans tes bras. " avoua-t-elle, en réalisant alors pleinement les sentiments qu'elle éprouvait. Sous-jacents, à cette seconde, ces cruels petits diables avaient décidé de sortir de leur cachette nommée semie-conscience. Et à présent, le cœur vulnérable et à nu, Kath ne sait plus quoi faire pour retenir celui qu'elle a toujours considéré être son meilleur ami. C'est sûrement con, mais à présent même les larmes s'étaient jointes à la partie. " J'étais toute seule. Perdue. T'étais pas là. " pourquoi se retrouvait-elle à devoir se justifier ? C'est lui qui est parti ! C'est lui qui devrait se sentir coupable, pas elle. "Vas-y casse toi, c'est tout ce que tu sais faire de toute façon ! " ajouta-t-elle, en sentant les tonalités de sa voix se briser sur certains mots de sa phrase.
code by lizzou × gifs by tumblr

_________________
maybe it's you
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé

Did you wanna talk? ft. Katherine Empty
MessageSujet: Re: Did you wanna talk? ft. Katherine   Did you wanna talk? ft. Katherine Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you wanna talk? ft. Katherine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Katherine Crowley |Aigle
» 01.05, 14h07 ≡ i just wanna be myself and i want you to know i am my hair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: CENTRAL L.A.-