AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Oops, here comes trouble (Amber)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kendall N. Jenner
Kendall N. Jenner
☆ private planes
so call out my name.
☆ in hollywood since : 01/08/2018
☆ interviews : 478 ☆ crédits : slutherin edits (avatar) ; kendall j brasil et youngbloodnow (gifs) ; beylin (signature).

Oops, here comes trouble (Amber) Empty
MessageSujet: Oops, here comes trouble (Amber)   Oops, here comes trouble (Amber) EmptySam 7 Sep - 0:46

Oops, here comes trouble
On vient tout juste de rentrer de nos vacances, et ça se fait déjà bien sentir. Amber vient de rentrer dans le dernier trimestre de sa grossesse, et de mon côté, je l'épaule comme je peux, alors que les rendez-vous professionnels s'enchaînent. Ajoutez à cela que mes relations ne sont toujours pas au top avec ma mère, et vous comprendrez que cette rentrée a été pour le moins éreintante. Je rêve déjà de prochaines vacances, mais à mon avis, ce n'est pas avant plusieurs semaines. Voire plusieurs mois. Voyager en avion avec un nourrisson, ce n'est pas recommandé, alors il faudra sans doute qu'on se décide pour une destination pas trop lointaine, ou alors, confier notre petit gars à quelqu'un de confiance, le temps de notre séjour. On en connaît pas mal autour de nous, alors ça ne devrait pas être un souci, mais je pense qu'on aura beaucoup de mal à se séparer de lui.

Eh oui, c’est un petit gars. On l’a découvert peu de temps avant de partir sur l’île thaïlandaise. Quand il m’arrive de repenser à ces vacances, je ne peux m’empêcher de sourire bêtement en me remémorant la demande d’Amber. Ça m’a paru un peu fou sur le moment, presque irréel, et j’ai eu besoin d’un peu de temps pour y réfléchir, mais j’ai finalement accepté. Pour le moment, personne n’est au courant – l’annonce officielle de notre couple s’est faite il n’y a pas longtemps, alors si on peut préserver un peu de temps encore le fait que nous sommes désormais fiancées, ça m’arrange. D’autant plus que j’entends déjà ma mère me reprocher que c’est bien trop tôt. Comme si elle avait dit ça à Kim, il y a quelques années en arrière. Mais bref.

Ce soir-là est l’un de ces soirs où l’on a réussi à se caler pour que je puisse l’accompagner à l’un de ses rendez-vous de préparation à l’accouchement. Mine de rien, ça approche, et je crois bien que je suis celle des deux qui stresse le plus. Je sais bien que ce n’est pas la meilleure approche à avoir, parce que c’est contagieux, et le bébé lui aussi peut le ressentir. Mais j’essaie de prendre sur moi, promis. D’ailleurs, je crois que je vais me remettre au yoga, ça m’aidera sûrement à être plus zen. Plus zen, c’est aussi l’état d’esprit que je devrais avoir quand une des filles du groupe d’Amber se met à lui parler. Ou plutôt, à la draguer sous mon nez.

J’ai pris sur moi pour ne faire de scandale, et j’ai d’abord pensé que les regards meurtriers ou les sous-entendus allaient suffire pour la calmer et la remettre à sa place, mais non. C’est comme si elle avait repris de plus belle, comme pour me tester, en lui donnant son numéro de téléphone devant moi. Ajoutez à cela qu’Amber est distante depuis quelques jours sans que je ne comprenne pourquoi, vous comprendrez vite que je suis sous tension ce soir-là.

Nous sommes à peine parties du centre que le téléphone d’Amber a sonné : c’était l’autre fille, bien sûr, et j’ai dû conduire tout en les écoutant parler et rire ensemble. Oh, moi bien sûr, j’ai été mise de côté. Une situation qui dure de longues minutes ; désormais dans la cuisine, je prépare notre repas quand j’entends encore Amber au téléphone, depuis le salon. J’ai la mauvaise impression que quelque chose se passe dans mon dos, et ça ne plaît pas. Tellement pas que j’ai bien envie de lui faire savoir.

Fermant rageusement la porte du four, je dépose le plat à table avant de pousser un soupir exagéré, et je reviens dans le salon pour regarder Amber. « - Le repas est servi, au cas où ça t'intéresse. » J’ai clairement l’impression de faire partie des meubles depuis quelques temps, et je n’ai plus envie de laisser passer ça. Si j’ai fait quelque chose de mal, qu’elle me le dise tout de suite, qu’on puisse en discuter et avancer.
 

_________________
Weep little lion man
Oh, darling of mine, where have you been? I feel so alive with you in my bed. Oh, darling of mine, please don't let go.
Revenir en haut Aller en bas

Amber Heard
Amber Heard
☆ minibars
Oops, here comes trouble (Amber) -Amber-fan-art-amber-heard-35297421-245-200
☆ in hollywood since : 24/02/2019
☆ interviews : 157 ☆ crédits : tumblr

Oops, here comes trouble (Amber) Empty
MessageSujet: Re: Oops, here comes trouble (Amber)   Oops, here comes trouble (Amber) EmptyJeu 12 Sep - 17:32

On est rentré de voyage la tête sur un nuage, elle et moi on allait se marier pour le meilleur et pour le pire. Le pire était avant quand on n’était pas un couple, personne n’était au courant de ma grossesse et ni même qu’on était vraiment un couple Kenny et moi. Je l’aime plus que tout au monde, mais en ce moment tout semble aller de travers. Je suis enceinte de presque six mois, depuis deux mois je sais que je fais du diabète gestationnel. Je dois me faire des injections d’insuline et je dois vérifier mon taux de glycémie plusieurs fois. Ce soir je me sens fatiguée, je n’ai pas fait mon injection et je n’ai pas consommé du sucre depuis ce matin. Je cache ce mal à Kenny depuis parce que j’ai honte de moi, je me fais les injections en cachette. Comme j’ai des bleus sur le ventre je porte des vêtements assez amples ou des débardeurs longs.

Nous avons eu la préparation à l’accouchement et comme à tous les cours il y a Maddy qui vient avec sa femme. Elle est ma bouffée d’air parce que nous rigolons, elle me fait penser à autre chose. Je lui parle comme j’aime ma femme et que mon envie d’être sa femme est une obsession. Je passe une main dans les cheveux quand nous sortons elle m’appelle encore, mais je suis somnolente. Quand on arrive, je m’allonge sur le canapé et je m’endors. Je suis réveillée par les cris de Kenny et la porte du four qui claque.

J’arrive dans la cuisine, je suis à moitié endormie et je m’approche de ma femme et je l’embrasse doucement. Je me sens tellement faible, je me pose sur la table et je comate, je n’ai pas tellement faim en fait. J’ai sommeil, je veux être dans notre lit et dormir. Je regarde le plat qui me donne juste envie de vomir comme j’ai la tête qui tourne. Je regarde ma douceur : « Ça va ? Tu es vraiment bizarre en ce moment … ».  Je la regarde dans les yeux, mais je sens que mes yeux se ferment tous seuls.

_________________
Oops, here comes trouble (Amber) 10.4

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Oops, here comes trouble (Amber)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Amber Ownes [Soeur d'Alex Ownes]
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: WESTSIDE :: Beverly Hills-