AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Walk by a lakeside (Marie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alycia Debnam-Carey
Alycia Debnam-Carey
☆ minibars
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 66 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Walk by a lakeside (Marie) Empty
MessageSujet: Walk by a lakeside (Marie)   Walk by a lakeside (Marie) EmptyLun 26 Aoû - 21:47

Walk by a lakesideAlycia Debnam-Carey & @Marie AvgeropoulosAujourd'hui, tu as ta programmation. Tu as beaucoup envie de passer un peu de temps avec ta meilleure amie, Marie. Tu sais bien que ces derniers temps, cela fut difficile pour elle, notamment avec Quincy, voir même au cours de ces dernières années, et qu'elle a plus que le besoin de se changer les idées pour son bien. Toi, tu es là pour elle et pour ça. Du moins, tu veux que passer des agréables moments en sa compagnie, afin de lui montrer que tu la soutiens quoi qu'il arrive. Tu ne veux pas que Marie s'enferme dans une boucle comme tu as pu connaître. Où encore que des souvenirs sinistres lui bouffent la tête et qu'elle se renferme dans ses pensées. C'est toi qui as décidée et proposée de l'emmener se balader un peu, les cheveux aux vents, et surtout la tête loin du quotidien. Tu as penchée pour un endroit plutôt calme, le genre d'endroit que tu apprécies pour t'y apaiser l'esprit. Pour toi, être au contact de la nature, c'est le meilleur remède pour se vider l'esprit. Tu penses que Marie pourrait aimer ce petit apaisement. Tu as partagé l'intention de vouloir la voir, mais également son bébé. Alors, tu t'es renseigné auprès d'elle de sa disponibilité pour organiser cette sortie avec son bébé. Tu ne doutais pas du tout qu'elle accepterait de se déplacer avec Carly, rien que pour toi. Tu trouves cette petite bout de chou tellement adorable, que cela te donnerait presque l'envie d'avoir un bébé toi aussi. Évidemment, cela est bien loin de la réalité, ce n'est pas dans tes projets. Après tout, tu penses que tu n'es pas faite pour être mère. Tout le contraire de Marie, où tu es persuadée qu'elle s'en sortira à merveille. Et offrira une merveilleuse éducation à sa fille. Aujourd'hui, c'est toi qui gères, pour offrir cette sortir à ton amie et à sa fille. Ce n'est rien, mais toi ça te tient à cœur d'y donner des petites intentions ainsi, quand tu en as l’occasion, car évidemment tu ne peux pas tout le temps. Marie connait les responsabilités et la vie chargée d'être actrice. Tu prends le volant de ton véhicule pour chercher, et conduire Marie et Carly au bord d'un lac paisible. Tu as même pris le temps d'installer un siège pour bébé à l'arrière du véhicule. Il y aura bien un temps de toute manière où tu devras aller chercher Carly à la crèche ou à l'école quand tu seras disponible, et que Marie le sera moins. Enfin, tu as bien l'intention d'aider Marie dans ses tâches. Si jamais elle a besoin de lait ou de couches en plein milieu de la nuit, elle peut t'appelée sans la crainte de te déranger. Une fois en bas de chez elle, tu lui as simplement envoyé un petit message pour lui signaler ta présence, et que tu l'attendais. En attendant, tu sors du véhicule garé, puis tu ouvres la portière des places arrières. Tu vérifies une dernière fois que le siège pour bébé est bien installé et attaché. Tu es assez maniaque sur les bords, alors à chaque fois, tu dois vérifier cinquante fois que quelque chose soit correctement fait. Tout a l'air nickel et t'en es presque rassurée. Tu te redresses, et tu fermes la portière. En te tournant, tu aperçois avec joie que Marie s'approche avec sa petite fille.

Immédiatement, tu dessines un sourire angélique sur ton visage en les apercevant. Tu es heureuse de voir ta meilleure amie, d'autant plus qu'elle est encore plus adorable accompagnée de Carly. Une fois, qu'elle est aux abords de ton véhicule, tu t'approches de la brune pour lui faire la bise. - << Coucou. J'espère que tu vas bien ? Alors prête pour une balade ? >> - Dis-tu enchantée en espérant sincèrement que ta meilleure se porte bien. Rapidement, tu te baisses pour saluer Carly d'une petite caresse à l'aide de ton index sur sa joue. - << Et toi mon ange ? >> - Le bébé bafouille adorablement, tu serais prête à la chouchouter toute la journée. Faut croire que tu es sensibles aux bouilles d'anges des bébés. Évidemment, elle n'a pas encore l'âge pour parler, alors à part baver et gesticuler, c'est les seules choses qu'elle puisse faire. En tout cas, tu espères pouvoir la voir grandir pendant longtemps. En dehors de ça, il fait beau, un agréable temps d’août, avec un brin de vent agréable. Parfais pour une balade au bord d'un lac, et tu es certaines que sera top en compagnie de Marie. Tu n'as pas mentionné l'endroit exacte où tu l'emmenais. Tu as juste précisée qu'il s'agissait d'un endroit paisible. Suffisamment éloignée du centre de Los Angeles, ou encore de la banlieue. Mais ce n'est pas non plus à des kilomètres, juste plusieurs minutes de route. - << J'ai installée un siège pour Carly à l'arrière. >> - Précises-tu en ouvrant la portière pour montrer le siège tout neuf à Marie en étant souriante. Tu espères qu'elle appréciera, mais tu penses qu'elle devait s'en douter, vu que tu lui as quand même prévenu que tu venais la chercher, et la conduiser à destination.    
:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Marie Avgeropoulos
Marie Avgeropoulos
☆ minibars
Walk by a lakeside (Marie) Tumblr_nnlstlIWnf1u5otv6o6_250
☆ in hollywood since : 16/05/2019
☆ interviews : 766 ☆ crédits : Moi même

Walk by a lakeside (Marie) Empty
MessageSujet: Re: Walk by a lakeside (Marie)   Walk by a lakeside (Marie) EmptyJeu 29 Aoû - 10:14

Walk by a lakeside@Alycia Debnam-Carey & Marie AvgeropoulosAujourd’hui était franchement un temps particulièrement difficile pour moi, la raison ? Simplement parce qu’il y avait bien trop de choses qui me tombent dessus pour que j’arrive réellement à gérer. Sincèrement tout ce qui pouvait bien se passer n’était pas aussi simple, surtout que dans peu de temps j’allais devoir avec le reste du cast partir pour Vancouver pour le tournage de la dernière saison de la série. Une bonne époque qui se termine, une époque qui m’avait amené beaucoup de chose comme de mauvaises choses. Mais en même temps la vie n’avait jamais été réellement simple, elle ne le serait probablement jamais d’ailleurs. C’était bien pour cela que ça n’était pas toujours simple à gérer, bien que passé quelques semaines sur les plateaux et surtout profiter pour pouvoir dire au revoir à tout le monde. Bien que j’espérais tout de même voir ma meilleure amie et Ricky sur les plateaux, pour la fête de la fin de série. Après tout Lexa et Lincoln avaient étés deux personnages plus qu’emblématique dans la série, et malgré le fait que Ricky ne s’entende pas du tout avec Jason. Même si je paraissais toujours aussi mignonne avec Jason, la vérité était que j’en voulais toujours à Jason d’avoir traité Ricky comme il l’avait fait. J’étais quelqu’un d’un tantinet trop protectrice avec mes proches, ça n’allait surement pas changer. Et puis Ricky avait été celui dont j’avais toujours été couvé depuis qu’il avait su pour ma fausse couche, même si très clairement je savais que beaucoup n’avait pas compris du jour au lendemain pourquoi j’étais devenue aussi froide et aussi distante mais aussi triste même si je ne voulais pas le montrer. En même temps tourner la journée et le soir même perdre le bébé que tu portes ? Et aller bosser le lendemain, il y avait de très grandes chances que mon comportement change, déjà que j’étais déjà un peu lunatique sur les bords bien que pas méchante. La preuve il y a un an, j’avais été arrêté et mise en cellule parce que j’avais frappé Quincy. Bien que Quincy avait appelé la police, surtout dans le but de me calmer parce que j’avais littéralement péter un plomb sur lui. Il n’aurait jamais pu penser une seule seconde que j’allais réellement finir par le frapper et que j’étais devenue un peu incontrôlable. Mais bon, mélanger du vin avec des médicaments ça ne faisait jamais réellement bon ménage. Mais depuis ce temps-là, j’étais devenue particulièrement distante avec Quincy en dehors des tournages, puis fallait bien dire aussi que j’avais appris ma grossesse peu après cet événement et que j’avais énormément de mal à l’accepter alors oui très clairement pour moi Quincy et moi c’était devenue compliqué. Mais je n’arrivais pas réellement à réaliser que notre histoire était partie au bord du gouffre, que je ne l’aimais plus assez pour rester avec cet homme. Une relation particulièrement compliqué, parce que je me disais actuellement que pour le bien de ma fille quitter le père de cette dernière n’était pas bien. J’avais beaucoup trop de mal à gérer le fait que je devais mettre fin à cette relation. Ca faisait quatre ans, quatre longues années que j’étais avec cet homme je pouvais pas simplement lâcher la chose comme ça. Mais aujourd’hui, je n’arrivais plus forcément avoir de relation avec cet homme. Bien que j’avais laissé ma fille avec son père, je ne pouvais pas dire le contraire. Je n’avais pas peur que Carly ne soit pas bien gérer et surtout maltraité avec son père. Après tout celui ci avait déjà de l’expérience, il était plus vieux que moi et déjà avec des enfants. J’avais une confiance aveugle sur la sécurité de Carly avec son père, bien qu’avec les autres ? C’était beaucoup plus difficile de gérer et surtout j’avais bien plus de mal à laisser ma fille aux autres. Du moins, j’avais déjà eu la visite de Tasya, de Jarod, Sachin et bien d’autres aussi pour pouvoir voir la petite qui était né. Je savais que Sachin gérait très bien son neveu, mais je n’étais jamais bien loin de mon petit bout. Autant dire que ça pouvait être surprenant, que mon instinct maternelle prenne autant de place, parce que pendant toute ma grossesse j’avais très sincèrement jamais voulu de ma fille. Mais j’étais tombé sous le charme de ma fille quand elle était née. Probablement que mon comportement était beaucoup trop protecteur, parce que justement pendant toute cette grossesse je ne l’avais pas désirée. Mais j’avais une excuse pour ce comportement, perdre un bébé même si ça faisait quelques années n’était jamais facile. C’était douloureux, difficile et compliqué.  

Enfin tôt ce matin j’avais reçu un message de ma meilleure amie, rapidement j’avais accepté sa proposition, j’avais clairement besoin de calme et de balade. Il y avait trop de problèmes dans le cast, dans ma vie que j’avais besoin d’une simple petite balade loin de la ville ou juste dans un endroit particulièrement calme. C’était toujours beaucoup mieux ainsi, je n’avais donc pas mis longtemps à accepter sa demande. J’avais quitté la blonde qui incarné Clarke, elle n’était pas forcément au mieux mais j’avais promis à Bob de garder un oeil sur elle lorsqu’elle le saurait. Bien que pour la Morgan j’avais franchement beaucoup de mal à comprendre comment elle avait pu faire sa à sa meilleure amie, bourrée ou pas ça n’excuse pas. Bob était un hypersensible, quelqu’un qui n’avait pas confiance en lui. Très clairement le contraire de Bellamy, les Blakes sont des personnages qui ont du charisme inné en eux. Bien qu’Octavia était celle qu’elle pouvait être aujourd’hui à cause de la mort de Lincoln, la relation des Blake avait toujours été compliqué mais si il y avait bien une chose qu’on pouvaient bien voir c’était leur amour toujours les ramenant l’un à l’autre. Et le charisme des deux, on les suivaient facilement bien qu’O avait fait plus d’une chose mauvaise. Mais elle avait pris conscience des choses. Enfin j’avais donc prévu une tenue normal puisqu’il ne faisait pas mauvais, mais aussi de quoi couvrir ma fille si la température tombe. Puis en entendant Alycia, j’étais descendu, prenant la poussette alors que j’avais ma fille dans les bras et qui faisait des mouvements pas très contrôler avec mes cheveux. J’avais rapidement fini proche de la brune avec un grand sourire. « Je vais toujours bien et toi ? Plus que prête même ! » Non c’était faux, je n’allais pas toujours bien, mais je n’aimais pas me plaindre alors je disais toujours ça. Mais aujourd’hui j’allais bien, j’avais juste besoin de décompressé un peu. Ma fille n’avait pas tardé à faire quelques bulles en regardant sa marraine avec un grand sourire, et tendre la main vers elle. Trop jeune pour répondre, mais déjà adorable. Ma fille était absolument tout mon monde. « Tu as vraiment pensé à tout ! Marraine parfaite que tu es ! » Avais-je dis en riant, j’avais fini par m’approcher du siège pour la posée à l’intérieur, embrassant son front tout en l’attachant. Ne pouvant pas m’empêcher de faire une énième vérification après celles d’Alycia, c’était à moi de faire une vérification. Il en allait de la sécurité de mon bébé, j’avais mis au final une petite couverture légère sur elle avant de fermer la porte. Alycia aura tout le temps de faire des câlins à Carly de sortie, Alycia était une bonne marraine de toute manière. « Alors tu nous emmènes ou ? Tu nous a rien dit… » J’étais curieuse, je voulais savoir et ça c’était pas nouveau.
:copyright:️ DABEILLE

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Alycia Debnam-Carey
Alycia Debnam-Carey
☆ minibars
❝ to be a bird, or to be a cage ❞
☆ in hollywood since : 21/08/2019
☆ interviews : 66 ☆ crédits : Tenor - Tumblr

Walk by a lakeside (Marie) Empty
MessageSujet: Re: Walk by a lakeside (Marie)   Walk by a lakeside (Marie) EmptySam 7 Sep - 10:35

Walk by a lakesideAlycia Debnam-Carey & @Marie AvgeropoulosDe nature, tu es le genre de personne à penser aux problèmes des autres, avant les tiens. En permanence, c'est ton cas, et à certaines circonstances, tu ferais mieux de t'occuper de toi plus fréquemment, ou bien à ne pas te mêler des situations des autres. Même par simple empathie et bonté. Parfois, tu t'engages dans des problèmes qui ne sont pas de ton ressort, et même par tous tes moyens, tu n'offres pas l'aide nécessaire pour régler, malgré toi. Évidemment, tu souhaites offrir tous les cadeaux du monde et la sérénité aux personnes les plus proche de toi. C'est comme-ci que c'était la seule chose qui t'importait. Marie en fait évidemment partie. C'est ta meilleure amie au-quelle tu tiens comme la prunelle de tes yeux, et elle ne doit pas avoir l'ombre d'un doute que tu seras toujours là pour l'aider, et quoi qu'il arrive, là pour elle. Même si parfois, tu es perdue ne savant pas quoi faire, mais toujours, tu te tortures l'esprit pour trouver la meilleure des solutions aux problèmes délicats. Tu es assez sensible là-dessus, tant qu'un ami ne se sent pas bien dans sa tête, ça empathie sur toi.

Tu n'es pas idiote, puis d'autant plus que tu sais bien que Marie en a traversée des épreuves ces derniers temps. Elle a beau aller mal, elle dira toujours qu'elle va bien, c'est ainsi depuis que tu l'as rencontrée. Tu te demandes même si elle a déjà affirmée qu'elle n'allait pas bien depuis que tu la connais. Elle ne montre pas son fond, et son sourire au quotidien ne signifie par forcement ce qui se cache en réalité derrière ce sourire. << Si tu assures que tout va bien, alors il n'y a pas de risque à ce que je vais mal. >> Dis-tu en souriant sincèrement. Enfin de compte, toi-même, tu serais incapable de confirmer que tu ne vas pas bien si jamais. Enfin plutôt, tu ne préfères pas le montrer, pour éviter d'inquiéter inutilement tes proches. Tu n'aimes pas être le centre du monde, et tu aimes te faire discrète émotionnellement parlant. Sinon pour faire des conneries, tu aimes te faire remarquer. Néanmoins, tu ne dupes pas, tu vas vraiment bien en ce moment, et tu espères pour elle aussi. Tu lui fais confiance sur son affirmation. Tu estimes qu'elle serait sincère avec toi si jamais elle n'allait pas bien. De toute manière, si jamais elle n'était pas au top de sa forme, cette balade a pour but justement pour qu'elle soit mieux, du moins, que le moral se guérisse.

Si tu lui as proposé cette sortie, c'est bien sûr pour passer du temps avec elle, et voir Carly. Mais c'est avant tout pour elle et son moral. Passer une agréable balade à l'air calme peut que faire du bien, à ton sens. D'autant plus avec sa petite fille adorée. À vrai dire, tu peux avoir la langue bien pendue, et tu dis ce que tu penses sans langue de bois. Mais en ce qui concerne sa situation familial, tu essayes de faire en sorte de ne pas t'en mêler. Tu ne doutes pas de Marie, sur sa capacité à élevée son enfant, et elle a eu d'ailleurs raison de le garder. Elle sait ton fond de pensée là-dessus. Tant qu'elle est en bon terme avec le père de Carly, qu'ils s'entraident dans l'éducation de leur fille, c'est le principal pour toi. Tu es âme à penser qu'un enfant à besoin de sa mère, mais aussi de son père, en bon terme.

Évidemment, tu as tendance à penser à tout. Étant très ordonnée dans tes principes, tu aimes que tout soit en règle dans les moindres détails. Tu n'allais quand même pas oublier un élément important pour un jeune bébé durant un trajet. Après tout, la sécurité avant tout. Tu laisses donc Marie installée Carly à l'arrière. Elle pourra constater que ce siège est tout neuf, et correctement installée. Après avoir vérifié deux fois, il peut qu'être bien installé Il est vrai que tu es assez angélique face aux bouilles des bébés, et presque sensible à leur innocence. Ou encore à l'insouciance des enfants. Toi-même tu aurais aimée rester une enfant dans ce monde, où la dure réalité s'ouvre une fois l'age adulte atteins. << Je sais pas si je suis une bonne marraine. Mais je compte t'aider s'il le faut. Tu le sais bien. >> Tu ne fais pas ces bons gestes pour bien te faire voir, loin de là. Mais pour toi, c'est un honneur d'avoir été choisi pour être marraine de sa fille. Mais même si ça n'était pas le cas, tu aurais quand même souhaité aider ta meilleure amie, et offrir pleins d'amour à sa fille.

Tu secoues la tête négativement lorsqu'elle te demande où tu comptes les emmener. Tu as dit que c'était une surprise, et quand tu fais des surprises, tu aimes aller jusqu'au bout de ton idée. C'est qu'une simple balade calme au bord du lac, ce n'est pas grand-chose. Mais peu importe la manière, tu aimes espérer faire plaisir aux personnes proches de toi par tes petites attentions. << Non non, surprise jusqu'au bout. Tu as juste à savoir qu'il s'agit d'un endroit calme. Ce genre de balade nous fera du bien à toutes les trois. Du moins, j'espère >> Dis-tu en souriant agréablement en espérant sincèrement que tu n'organises pas cette balade pour rien. Tu ouvres le coffre de ton véhicule afin de pouvoir mettre la poussette de la petite. Tu imagines qu'elle est pliante, et facilement pliable. << Tu peux mettre la poussette de Carly dans le coffre. >> Tu la laisses faire, tu ne veux pas casser la poussette en voulant le faire toi-même. Et tu laisses Marie se charger de refermer le coffre par la même occasion. Toi, tu montes dans ton véhicule où une fois derrière le volant, tu t'attaches avec la ceinture de sécurité. Tu tournes ensuite ta tête en direction de Carly à l'arrière, et tu t'amuses à lui faire des petites grimaces sympathique de boudeuse. Tu adores tellement Carly, que tu te retrouves en enfance en sa compagnie. Tu ne t'arrêtes plus avec elle.    
:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

Contenu sponsorisé

Walk by a lakeside (Marie) Empty
MessageSujet: Re: Walk by a lakeside (Marie)   Walk by a lakeside (Marie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Walk by a lakeside (Marie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» [UPTOBOX] Le Gendarme se marie [DVDRiP]
» [Mai] Pullip Marie-Antoinette
» Ambassade du clan Marie Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: one way or another :: SAN FERNANDO VALLEY :: Griffith Park-