AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Crazy night - ft. Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Crazy night - ft. Louis Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyMer 10 Juil - 14:17





Crazy night

Louis & Dominic

Dominic venait tout juste de rentrer à Los Angeles après son petit séjour en Europe. A peine quelques heures qu’il avait posé pied à terre et qu’il se trouvait chez lui en compagnie de son chat qui ne le lâchait plus, comme à chaque fois qu’il rentrait après quelques jours passés loin de la maison. Il n’en avait pourtant pas l’esprit tranquille, toujours embrouillé par ce baiser échangé avec Katherine qu’il n’arrivait pas à se sortir de la tête, il se demandait ce qu’il allait bien pouvoir faire de sa soirée avant de recevoir un message de l’un de ses amis. Louis, qui lui demandait s’il était partant pour sortir avec lui ce soir. La chose qui lui fallait, sortir, boire, s’amuser. Se changer les idées quoi, parfait. Il répondit donc à l’affirmative à son message, se levant de son canapé en faisant râler monsieur Rajah qui devait se déplacer des genoux de son maitre. Il partit alors dans la salle de bain histoire de se rafraîchir un peu avant d’enfiler une tenue correcte.

Une fois prêt, le blond était parti avec son téléphone pour seule compagnie dans sa poche, et se rendait au lieu de rendez-vous qui était une boite de nuit, plus ou moins connue à Los Angeles. Il doit bien avouer qu’il ne faisait pas trop attention à cela. Quand un endroit lui plaisait, il s’y arrêtait, mais sans forcément en vérifier la réputation. Ce qui aurait pu l’entrainer dans pas mal d’ennuis, mais heureusement ce n’était jamais arrivé. Du moins pas encore. On va toucher du bois avant qu’il s’attire les foudres du karma. Au moins, il ne fut pas long à repérer Louis qui était déjà là.

« Salut ! Tu vas bien ? »

Question qui s’imposait vu que Dominic s’était quand même absenté pendant pas mal de temps, avec les diverses conventions auxquelles il avait dû assister. Et avec le décalage horaire, ce n’était pas toujours très simple de prendre des nouvelles. Au moins, il avait pu en profiter pour aller voir sa famille en Angleterre, même s’il n’était pas resté bien longtemps. Le travail appelle toujours le travail, après tout. Et il n’avait pas voulu trop retarder ses retrouvailles avec Katherine, même s’il n’en était pas encore là.

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas

Louis Tomlinson
Louis Tomlinson
☆ minibars
Crazy night - ft. Louis Tumblr_myacdxhnCN1rujt6qo6_r2_250
☆ in hollywood since : 20/05/2019
☆ interviews : 2605 ☆ crédits : Bittersweet

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyMer 10 Juil - 16:11



     

@"Dominic Sherwoord"
&
Louis Tomlinson
Crazy Night
Aujourd’hui, la journée fût longue. Louis voulant sortir son album l’an prochain, son équipe et lui ont encore du boulot à faire. Mais surtout, il compte très prochainement dévoiler un nouveau single et comme d’habitude, il veut que tout soit parfait. Faire le pitre avec l’équipe qui l’entoure tout en restant sérieux est concentré, ça semble compliqué, mais c’est ça façon d’être. Ça ne déplaît d’ailleurs pas à ses musiciens ou au réalisateur, qui constatent qu’il est moins renfermé depuis quelques semaines. Il était d’humeur maussade jusqu’à présent, n’ayant pas l’envie ou le courage de faire comme si tout allait bien. Et puis il y eu l’Exodus festival, sa conversation avec Harry… Et depuis ça va un peu mieux, et ça se remarque. Pourtant, après une journée chargée, lorsqu’il rentre chez lui, sa bonne humeur disparaît. C’est simplement une de ses journées ou tout se passe bien, voir même trop, et qui pour une raison ou une autre lui plombe le moral dès qu’il met un pied chez lui. Même s’il n’a pas Freddie cette semaine, il n’est pas seul étant donné qu’il héberge Marie. Et il passe un peu de temps avec elle avant de se rendre compte qu’il a besoin de sortir se changer les idées. Alors il prend son portable et cherche rapidement à voir si Dominic est rentré à Los Angeles. Les fans sont très utiles dans de telles circonstances car s’il ne trouve pas immédiatement l’information sur un des moteurs de recherches, un petit passage sur Twitter lui confirme le retour de l’acteur. Parfait. Il lui envoie un texto pour lui demander si ça l’intéresse de sortir avant d’aller se préparer et se changer.

Il lui donne rendez-vous dans une boîte plutôt connue, même si d’habitude elle l’est surtout pour ses fêtes costumés, auquel Louis a bien évidemment déjà participé. Il se met rapidement en route et y arrive d’ailleurs avec une bonne demi-heure d’avance. Mais ce n’est pas si grave, il se dirige directement au bar pour commander de quoi boire en saluant quelques personnes. Il n’est pas le seul à souvent faire la fête et à donc souvent voir passer les mêmes têtes. Ça l’amuse plus qu’autre chose, surtout lorsqu’il croise l’un de ses musiciens avec sa petite amie et qu’il ne peut s’empêcher de raconter une petite anecdote à son sujet. Tom qui se prend les pieds dans un fil et se mange une guitare, c’est drôle, même si le principal concerné est clairement gêné lorsque sa petite-amie éclate de rire. Mais il se joint rapidement à eux parce qu’il semble déjà bien torché. Les minutes défilent donc et Louis se rend vers l’entrée, sachant que Dominic risque d’arriver à tout moment et qu’avec le monde qu’il y a, il vaut mieux qu’ils se retrouvent-là plutôt que devoir se chercher dans la foule. L’acteur le repère en premier et Louis s’avance vers lui tout sourire. Ça fait quand même un bon moment qu’ils ne se sont pas vu, l’acteur ayant un planning très chargé, quant au chanteur, disons qu’il avait aussi certaines choses à faire.

« Hey ! Ça va et toi ? » Lance-t-il à l’acteur en lui faisant une accolade amicale. Il doit faire attention parce qu’il tient un verre à la main, mais ce dernier étant déjà vide, ça n’a aucune importance. « On ne pouvait pas mieux tomber, ils organisent un Happy Hour inattendu dans une dizaine de minutes ! » Pas si inattendu que ça, vu que c’est une des barmaids qui lui a annoncé ça par message alors qu’il lui demandait si elle serait là ce soir. Il entraîne son ami en direction du bar, car pour le moment, ça n’a pas encore été annoncé et personne ne se bouscule encore pour y arriver, ce qui ne devrait pourtant pas tarder. « Alors, content d’être de retour sous le soleil ? » Bon, il fait parfois beau en Europe, enfin, ça dépend où on se trouve, mais il faut admettre que le soleil ici est bien différent, moins timide.

CODE BY MAY

_________________

love is killing me

Should be laughing,
but there’s something wrong
And it hits me when the lights go on
Shit, maybe I miss you
Revenir en haut Aller en bas

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Crazy night - ft. Louis Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyJeu 11 Juil - 15:41





Crazy night

Louis & Dominic

Dominic avait bien apprécié son séjour sur le vieux continent. En vérité, il avait surtout retardé son retour ici pour ne pas avoir à affronter certaines choses. Et par certaines choses, il entend bien sûr un certain baiser échangé avec une certaine ravissante jeune femme sans qu’il n’y ait suite parce qu’il s’était barré le lendemain comme un voleur. Qu’est-ce qu’il pouvait être con parfois. Surtout que lui-même ignorait pourquoi il s’était enfuit de cette façon. Il avait peur ? Peut-être, mais jamais il ne l’admettrait. Beaucoup trop de fierté qui lui colle à la peau, ou alors un ego mal placé. Une possible combinaison des deux. Dans tous les cas, il s’était barré, et ça n’avait clairement pas été la plus brillante de toutes ses idées. Qui étaient actuellement beaucoup trop nombreuses à se bousculer dans sa tête, alors cette soirée avec Louis à oublier ses soucis se présentait clairement bien. Ça, c’était un vrai pote, toujours à se pointer au bon moment. Ou simplement un très bon anglais avec un parfait timing.

« Ça va ! Et ton fils, alors ? »

Dominic était dingue des gamins, c’était pas quelque chose de nouveau. A chaque fois qu’il croisait quelqu’un qui en avait, et qu’il connaissait, il en demandait des nouvelles, et quand ils étaient là, il prenait toujours quelques minutes avec eux. La plupart des gens étaient même étonnés de le savoir sans enfants. L’occasion ne s’était simplement pas encore présenté. A l’époque où il était encore avec Sarah, une grossesse aurait été trop risquée pour l’actrice à cause de sa maladie, et après… Et bien il n’avait pas eu de relation assez sérieuse pour envisager le fait d’avoir un enfant, malheureusement. Ça viendrait, peut-être un jour, il l’espérait, mais il ne voulait pas non plus forcer les choses.

« Moi qui voulait payer une première tournée, ça tombe plutôt bien ! »

C’est avec une certaine habitude que le blond suit son ami jusqu’au bar. Même s’il s’était calmé ces derniers temps, c’est vrai. Mais il y avait eu une période où il avait fait un peu n’importe quoi. Il se sentait con maintenant, en y repensant, mais sur le coup, noyer son chagrin dans l’alcool lui avait semblé être la meilleure solution. Le tout était d’espérer qu’il ne referait pas la même erreur deux fois. Ou qu’il n’aurait pas une seconde fois le cœur brisé, aussi, ce serait pas mal.

« Carrément ! Même si j’ai pu voir ma famille, c’était cool. Et toi tu vas partir cet été ? »

Dominic savait que Louis bossait pas mal sur sa musique en ce moment. Ils étaient un peu pareil à ce niveau-là, vouloir que tout soit parfait, faire du bon boulot. Même si pour le blond c’était quelque chose d’un peu plus simple, vu que la majorité du travail ne venait pas forcément de lui. Le truc le plus compliqué qu’il avait à faire était d’apprendre son texte et entrer dans la peau de son personnage. Chose qui lui était tellement devenu habituel qu’il le faisait maintenant sans aucun effort, pratiquement. Et c’était bien pour ça qu’il adorait son métier. Il n’avait pas tellement de contraintes, juste à kiffer ce qu’il faisait.

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas

Louis Tomlinson
Louis Tomlinson
☆ minibars
Crazy night - ft. Louis Tumblr_myacdxhnCN1rujt6qo6_r2_250
☆ in hollywood since : 20/05/2019
☆ interviews : 2605 ☆ crédits : Bittersweet

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyJeu 11 Juil - 19:50



     

@"Dominic Sherwoord"
&
Louis Tomlinson
Crazy Night
Retrouver son compatriote lui fait un bien fou. C’est vrai, il peut sortir et s’amuser tout seul en rencontrant pleins de gens le temps d’une soirée. Mais rien ne vaut retrouver un ami et faire la fête avec lui. Ou boire calmement un verre, ça peut aussi se faire. Le chanteur lui dit qu’il va bien mais ne s’étale pas, avant de demander comment va Freddie. « Super ! Il grandit, commence à faire des petits caprices, comme tous les enfants, et il veut un animal de compagnie maintenant ! » C’est normal, à trois ans et demi, il commence à s’affirmer un peu et à demander certaines choses avec insistance. Pour l’instant, il tient absolument à avoir un animal de compagnie, mais c’est principalement la faute de Louis. Marie logeant chez lui, elle a aussi ramené son énorme chien Chewy et Freddie en est totalement dingue. Bon après, aussi bien Briana que lui ont fait l’effort d’expliquer à leur fils qu’un chien, ce n’est juste pas possible. Elle n’a pas envie de devoir le sortir et Louis quant à lui se voit mal gérer un tout entre ses nombreux déplacements et son boulot. Du coup devant tant d’insistance, ils lui ont parlé d’une petite bestiole en cage. En pensant bien évidemment à un petit hamster ou l’autre, mais Freddie a décidé qu’il voulait une souris. Autant dire que si ça ne dérange pas le chanteur, la styliste elle est terrifiée à l’idée d’en avoir une chez elle.

Annonçant à l’acteur que le bar va organiser un Happy Hour, Louis est impatient que les dix minutes défilent. « On fait round après round ? » Chacun paie à son tour, c’est plus facile pour calculer la note à la fin. Enfin, pas certain qu’ils aient à compter le nombre de verres qu’ils boivent car la barmaid salue Louis dès que les deux hommes y arrivent. Elle fait un signe de la tête à Dominic, ainsi que son plus beau sourire avant de servir quelques personnes à côté d’eux. Louis se tourne vers l’acteur en arquant un sourcil. « Je rêve, t’es à peine là qu’une jolie fille t’as déjà repéré ! » Si pour l’instant il ne fait que le remarquer, il faut espérer que Dominic ait la présence d’esprit pour se rendre compte qu’une fois ivre, Louis va vouloir jouer à cupidon. C’est qu’il a tendance à vouloir ‘spread the love’, comme on dit. Au moins il n’est pas un de ces types bagarreur quand il a un verre dans le nez. Enfin, à condition qu’on ne le cherche pas trop mais les fois où c’est arrivé, il peut les compter sur une main. « Rien de mieux que la famille pour se ressourcer un peu ! D'ailleurs, tu étais bien à Paris pour le tournage, non? » Lui-même n’a pas trop suivi Shadowhunters, ce n’est pas son univers, mais Phoebe et Daisy elles ont regardé les trois saisons. Étant donné qu’il est resté longtemps à Doncaster après le décès de Fizzy, il a plus d’une fois regardé un épisode avec elles. « J’ai encore un album à finir donc pas de vacances pour moi. ‘Fin, je vais sans doute me prendre quelques jours par-ci par-là, aller voir la famille, passer du temps avec Freddie.. Et toi, qu’est-ce que t’as prévu de faire ? » Demande-t-il à l’acteur en observant un bref instant la foule qui commence à s’installer autour d’eux.

CODE BY MAY

_________________

love is killing me

Should be laughing,
but there’s something wrong
And it hits me when the lights go on
Shit, maybe I miss you
Revenir en haut Aller en bas

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Crazy night - ft. Louis Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyVen 12 Juil - 16:44





Crazy night

Louis & Dominic

Parler de lui n’avait jamais été son truc. Dominic était bien plus une oreille attentive et un conseiller que quelqu’un qui racontait sa vie à tout bout de champ, surtout en ce moment, alors qu’il ne savait pas où il en était. Du moins dans le domaine du privé, parce que sa carrière se portait plutôt bien, et il n’avait pas de soucis à ce niveau-là. Tant mieux d’ailleurs, parce qu’il ne se serait clairement pas vu gérer deux crises en même temps. Enfin trois si on comptait ses problèmes de santé depuis son accident, mais ça, il s’y était fait. Il évitait juste de trop boire maintenant, et quand ça n’allait vraiment pas, il restait chez lui. Il arrivait à gérer au moins ça.

« Si tu veux je peux vous prêter Rajah à l’occasion, ou tu peux même passer avec lui à la maison ! »

Le blond n’avait pas encore d’enfant, mais son chat était un peu comme son fils. Il y tenait comme à la prunelle de ses yeux, et ça lui faisait toujours mal au cœur de devoir le laisser à la maison quand il se déplaçait. Mais le fait que ce soit un chat et non un chien était nettement avantageux. Il avait son indépendance, et ne lui en voulait pas trop quand il partait, même s’il le collait comme pas possible quand il revenait. Comme quoi parfois, les animaux ont plus de cœur que certains êtres humains.

« Deal ! »

Même si Dominic ne serait pas contre tout payer, il s’en fichait, il avait de quoi. Et il était souvent généreux aussi, avec ses amis. Quand il s’était retrouvé à Paris avec le reste du cast de Shadowhunters, les autres avaient presque dû découper sa carte bleue pour qu’il arrête de payer pour tout le monde à chaque fois qu’ils allaient au restaurant. Mais ça lui faisait plaisir de faire plaisir à ses proches, que ce soit sa famille et ses amis, c’était quelque chose d’important à ses yeux.

« Quelle fille ? »

Dominic n’avait même pas remarqué plus que ça le sourire aguicheur de la serveuse. Il le lui avait simplement rendu, par habitude, et parce qu’il était poli, mais sans plus. Il faut dire que son esprit était particulièrement préoccupé par une fille déjà. Lui qui voulait justement se la sortir un peu de la tête ce soir, c’était visiblement raté. Presque à chaque fois qu’il fermait les yeux, il la voyait, et ça le rendait dingue. Dingue parce qu’il avait fait le con en prenant la fuite après ce baiser, mais aussi parce qu’il n’avait aucune idée de la suite des événements. Il ne savait pas ce qu’elle pensait de tout ça et… Ouais, il avait un peu la trouille, même s’il ne l’admettra jamais.

« Pour une convention ouais, on y a passé le weekend. Et après je suis partis à Mykonos avec Matt. »

Enfin, il a plutôt kidnappé Matt pour l’emmener à Mykonos et lui parler de Katherine, ce serait plus exact. Heureusement que le brun avait l’habitude de ce genre d’état d’âme chez lui, et il lui avait d’ailleurs été d’une grande aide. Du moins, il l’avait convaincu d’aller parler à leur ancienne collègue pour mettre les choses au clair, même si ce n’était pas encore fait.

« J’ai hâte de l’écouter cet album, tu me laisses trop dans le mystère. »

Le blond appréciait grandement la musique de son compatriote anglais. Lui-même touchait un peu à ce domaine, même s’il n’avait pas sorti d’album ou quoique ce soit de ce genre, mais ça ne l’empêchait clairement pas d’apprécier le talent des autres. Ni de prendre sa guitare de temps en temps pour jouer un morceau, même si ça se faisait plutôt rare ces derniers temps. Il n’en avait tout simplement pas l’envie. La musique fonctionnait comme ça chez lui, c’était surtout par période, et en fonction de son humeur. Mais par contre il en écoutait tous les jours.

« Pour l’instant pas grand-chose. Je commence le tournage d’une nouvelle série en septembre, et d’ici là… Je profite ! »

Ce qui ne lui faisait pas de mal, d’ailleurs. Après sa rupture avec Sarah, et principalement suite à son accident, il s’était surtout concentré sur son boulot à en oublier le reste. Là il se donnait un peu plus de temps pour lui, et c’était sans aucun doute de ça dont il avait besoin. Même s’il avait un peu « bossé » en partant à la rencontre de ses fans à Paris, mais pour lui, ça ne faisait pas vraiment parti du travail, c’était surtout un plaisir de rencontrer ces gens-là.

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas

Louis Tomlinson
Louis Tomlinson
☆ minibars
Crazy night - ft. Louis Tumblr_myacdxhnCN1rujt6qo6_r2_250
☆ in hollywood since : 20/05/2019
☆ interviews : 2605 ☆ crédits : Bittersweet

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyLun 15 Juil - 1:27



     

@"Dominic Sherwoord"
&
Louis Tomlinson
Crazy Night
L’acteur est d’une grande gentillesse, vouloir lui prêter son chat pour voir ce que ça donne.. Ouais, Mais Louis connait que trop bien son fils. « On viendra plutôt le voir où Freddie va penser que c’est le sien et je serais obligé de garder ta boule de poils ! » Tout ce qui est chez Louis est en théorie à son fils, enfin, c’est ainsi que le petit garçon de trois ans et demi à compris les choses. C’est amusant, certes, mais il va déjà avoir du mal à lui faire comprendre pourquoi Chewy n’est plus à la maison dès que Marie aura accouché. Malgré leurs nombreux points communs, ils étaient bien différents sur certains points. Ainsi, si Dominic ne parlait pas facilement de lui, pour Louis, c’est tout le contraire. Il arrive à rapidement s’ouvrir aux gens et à leur raconter la moitié de sa vie, sans entrer dans les détails les plus déprimants ou chiants. Et c’est d’une ironie sans fin, qu’il ait une telle facilité à parler de lui mais qu’il est incapable de dire à ses proches qu’il n’arrive pas à faire son deuil. Tout autant à demander de l’aide, parce que s’il n’en est pas encore à boire au point d’être catégorisé d’alcoolique, s’il ne se calme pas un peu ça risque d’être le cas très prochainement. Mais pour se faire aider, il faut non seulement le vouloir, mais aussi en parler, ce qu’il ne fait pas plus que se modérer dès qu’il a un verre d’alcool à la main.

Le chanteur rit à la question de l’acteur. Il doute que ce dernier soit aveugle ou aussi peu conscient du regard de la gente féminine. « La barmaid ! Alors soit elle n’est pas du tout à ton goût ou t’as quelqu’un d’autre en tête, allez, j’peux savoir ? » Il a aussi tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas, néanmoins, en ce qui concerne des relations sérieuses, il est quand même bien placé pour donner des conseils. Alors si son ami à une femme à l’esprit, ce qu’il tient à elle et qu’il veut plus qu’une histoire d’un soir, non ? Sa curiosité le perdra. Revenant sur leurs activités professionnelles, Louis sait de se sœurs que la série a été tournée à Paris pendant un moment. Ça en fait quelques beaux voyages. « Oh c’est tellement cool les conventions, j’ai une fois accompagnée ma petite amie de l’époque lorsqu’elle devait représenter avec d’autres membres du cast sa série. Aussi fun que des concerts, minus les fans qui hurlent pendant deux heures. » Bon, les fans crient aussi, mais entre eux et soixante mille jeunes filles qui crient à s’en arracher les poumons…. Une montagne de différences. Parler de l’album qu’il doit finir avant mi-2020 lui rappelle qu’il a encore énormément de boulot. Il aurait dû se taire en apparaissant au Late Late Show mais sur le coup, il n’y a pas réfléchit à deux fois et à fais comprendre à des milliers de téléspectateurs qu’il allait sortir son album l’an prochain. Oops.

« Mes propres sœurs en ignorent tout ! Mais tu sais quoi, quand il est prêt et si t’es sur LA, j’viens te le faire écouter en prime ! » L’avis de son ami a autant d’importance que l’avis du réalisateur des clips, des musiciens et de son agent. Même plus. « T’as pas chômé ! Et quel rôle vas-tu incarner cette fois ? » Qu’il sache à l’avance si ses petites sœurs vont fondre devant la prochaine interprétation d’un bad boy à la Sherwood. Heureusement que Louis a l’habitude maintenant de voir des gens qu’il connaît en chair et en os, affichés en grand sur des posters dans la chambre de Phoebe et Daisy. Même s’il ne va pas divulguer cette information à l’acteur, ses sœurs l’étriperaient. « Profiter c’est ce qu’il y a de mieux à faire ! » Et s’amuser, faire la fête..  D’ailleurs deux autres barmaids et un barman se faufilent entre les clients pour arriver au bar, alors que la jeune femme ayant précédemment relooké sans la moindre gêne l’acteur crie haut et fort que l’Happy Hour commence dès maintenant. Les gens autour d’eux réagissent en criant leur joie et Louis fait de même, surtout qu’une fois l’annonce terminée la barmaid vient directement chez eux. L’avantage des traitements vips, puis il lui glissera quelques billets supplémentaires dans la soirée. Elle leur demande ce qu’ils veulent boire et Louis prend une simple bière. Sachant qu’il compte passer sa soirée à boire, mieux vaut ne pas commencer par plus fort que ça.

CODE BY MAY

_________________

love is killing me

Should be laughing,
but there’s something wrong
And it hits me when the lights go on
Shit, maybe I miss you
Revenir en haut Aller en bas

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Crazy night - ft. Louis Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyMar 16 Juil - 12:24





Crazy night

Louis & Dominic

Faire plaisir autour de lui avait toujours été quelque chose d’important aux yeux de Dominic, et encore plus quand il s’agissait des enfants. Après tout, ils étaient un peu leur avenir, et encore tellement préservés de ce monde absurde qu’il fallait en profiter, de leur apporter un maximum de bonheur avant qu’ils ne soient affrontés à la dure réalité des choses. Après, le blond ne se plaignait pas de sa vie, il en était d’ailleurs plutôt content de manière générale, mais comme tout le monde, ça lui arrivait d’avoir des coups de mous, et des soucis personnels. Souvent les gens oubliaient qu’une personne se cachait derrière un personnage ou un chanteur. Ils n’étaient pas que leur art, après tout, ils étaient bien plus que cela.

« Tu peux venir quand tu veux alors ! »

Si on lui enlevait son chat maintenant, Dominic péterait certainement un câble. Il en avait déjà pété un à Sarah quand elle était partie avec son chien… Ça n’avait pas été beau à voir d’ailleurs. Mais sérieusement, déjà elle le plaquait, et en plus elle se barrait avec le chien… Une femme sans cœur. Du moins maintenant avec le recul, c’était ce qu’il pensait, et vu qu’ils ne s’étaient pas revus depuis, il n’avait pas vraiment changé d’opinion. Et il n’avait pas vraiment envie de la revoir non plus, il doit bien l’avouer. Déjà parce qu’il n’avait plus rien à lui dire, et aussi parce qu’il n’avait pas envie d’entendre ses excuses bidon. Puis bon, il avait aussi quelqu’un d’autre dans la tête en ce moment, alors forcément, ça jouait. D’ailleurs, il venait un peu de se griller devant Louis là. Et nier les faits ne servirait pas à grand-chose, il doit bien l’avouer.

« Bon ok… Il s’est peut-être passé un truc à Paris. Avec Kat. »

Il en avait déjà trop dit, mais bon, ça finirait par s’apprendre un jour ou l’autre. Soit parce qu’ils finiraient par tenter quelque chose tous les deux, ou alors parce qu’ils ne s’adresseraient justement plus la parole. Mais ce baiser ne resterait pas sans suite, il en était certain. Du moins lui de son côté ne pourrait pas faire comme si rien ne s’était passé. Ils avaient peut-être bu tous les deux ce soir-là, certes, mais pas assez pour perdre leurs moyens. Et puis si ça avait vraiment été le cas, ils ne se seraient pas seulement arrêtés à un baiser. C’était bien que ça les avait perturbés tous les deux. Enfin, du moins Dom qui avait fui comme une gosse en sautant dans le premier avion le lendemain.

« Oh ça hurle quand même bien au début et à la fin. Puis ça pleure aussi. Mais c’était vachement cool, oui ! »

En vérité, c’était surtout lors des conventions que les acteurs pouvaient être en contact direct avec leurs fans. Certes ils l’étaient un peu via les réseaux sociaux, mais clairement pas autant que dans ces moment-là. Là, ils pouvaient réellement discutés avec eux, et c’était toujours un plaisir pour Dom de se rendre à ce genre d’événement. Il adorait ses fans, peut-être plus qu’il ne le montrait, mais c’était sincère. Et il s’arrangeait toujours pour que tout le monde passe un bon weekend lors des conventions, c’était sa priorité. En plus de faire des conneries avec les autres membres du cast qu’il n’avait pas forcément eu l’occasion de voir depuis un bon moment.

« T’as plutôt intérêt ! De toute façon je vais pas partir avant un bon moment maintenant. »

Les tournages allaient bientôt reprendre pour lui, et même si une partie allait se dérouler en Irlande, la majorité se ferait à Los Angeles, ce qui serait clairement du plus pratique pour lui. Et qui avait encouragé Dom à accepter ce rôle aussi, c’est vrai. Il aimait l’idée de ne pas avoir à partir trop loin de chez lui, et de rester proche de ses amis. Surtout en ce moment alors qu’il ne savait pas où sa relation avec Katherine allait finir. Dans les deux cas, il serait bien content d’être ici pour quelqu’un.

« Celui de Kurt, un garde du corps dans le spin-off de Penny Dreadful, mais j’ai pas le droit d’en dire plus pour l’instant ! »

C’était souvent comme ça d’ailleurs, tant que les épisodes n’étaient pas sortis, il n’avait pas le droit d’en révéler beaucoup. Et c’était compréhensible, il fallait garder l’effet de surprise, après tout. Puis encore, là ça allait, Penny Dreadful était un univers déjà connu, et les gens pouvaient déjà se faire une petite idée de ce qu’ils allaient y retrouver. En tout cas, Dominic avait hâte d’en voir le résultat à l’écran.

« Je suis bien d’accord ! »

Et il en avait bien besoin ce soir. Sans trop aller dans l’excès cependant. Bien sûr, il se laissait aller à l’ambiance général en hurlant avec les autres lorsque l’happy hour est annoncée. Mais il suit son ami dans une simple bière qui va certainement le suivre le reste de la soirée. Sa consommation d’alcool a drastiquement chutée, et ça ne peut que lui être bénéfique. Il n’a pas envie de tenter le diable, et puis il n’est franchement pas très fier des états dans lesquels il a pu se retrouver après sa rupture avec Sarah. Rien de bien viril, c’est clair.

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas

Louis Tomlinson
Louis Tomlinson
☆ minibars
Crazy night - ft. Louis Tumblr_myacdxhnCN1rujt6qo6_r2_250
☆ in hollywood since : 20/05/2019
☆ interviews : 2605 ☆ crédits : Bittersweet

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptyDim 11 Aoû - 14:40



     

@"Dominic Sherwoord"
&
Louis Tomlinson
Crazy Night
Si son fils voulait tant un animal de compagnie, c’est sans doute parce que jusqu’à présent, c’est petites-amies avaient toutes eu un chien. Évidemment il y a aussi eu Clifford, mais avec son emploi du temps très chargé il avait estimé ne plus savoir s’en occuper correctement, et à force de le laisser chez quelqu’un d’autre, forcément… « Je n’y manquerais pas. » Peut-être qu’il arrivera à convaincre Freddie qu’un chat est tout aussi génial, bien qu’on ne puisse pas le convaincre de s’asseoir, se coucher et de rouler sur son dos. Quoique, peut-être qu’avec beaucoup de patience on peut y arriver également.

Puis, le sujet change suite au regard de la barmaid, et le fait que Louis fasse une remarque à l’acteur, qui ne semble s’être rendu compte de rien. Il sait à quel point on devient aveugle quand on a quelqu’un en pensées, et n’hésite donc pas à demander à son ami si c’est ça. Bingo. Kat… Louis a besoin d’un quelques secondes pour mettre un visage sur le nom, il a beau avoir regardé la série, sa mémoire lui fait parfois défaut. Mais il voit rapidement de qui parle Dominic. Sauf que ce dernier dit a, sans dire b. Et Lou n’a pas très envie de lui tirer les verres du nez… Oh, il ne leurre personne. « Un truc, c’est pas très spécifique dis donc. » C’est que ça peut être pleins de choses, même s’il en comprend déjà qu’ils n’ont pas passé la nuit ensemble. Peut-être que Dom ne souhaite pas en discuter, bien évidemment, mais pour le coup Louis n’y pense pas. Parfois il a tendance à être trop franc et il voit bien qu’il y a quelque chose qui tracasse son ami. Qui plus est, ce n’est certainement pas lui qui va en parler à quelqu’un d’autre.

Les fans qui hurlent, parfois, le chanteur se demande pourquoi. Bon, oui, il sait très bien pourquoi. Mais même les fans doivent bien comprendre qu’hurler à pleins poumons pendant dix minutes ou une heure ne va pas pour autant leur attirer plus d’attention ? « Oh, pleurer c’est pire qu’hurler. À part les prendre dans tes bras tu sais jamais quoi faire, sérieux. » Quand il faisait encore partie du groupe, c’était facile, Harry, Niall et Liam avaient cette habitude à directement s’inquiéter pour une fille qui pleurait, la prendre dans les bras et lui parler un peu. Non pas que lui ne le faisait pas, mais après la dixième, ça commençait à plus l’exaspérer qu’autre chose. Heureusement qu’il avait des sœurs et qu’il pouvait être très patient. La réplique de Dominic le fait rire, d’accord, note to self, faire écouter l’album à l’acteur avant de le présenter au public. « Faut avouer que LA c’est bien pratique pour ça, le matin tu te lèves et tu pars en studio, le soir tu rentres chez toi. Home sweet home ! » Il est certes chouette de voyager, mais les chambres d’hôtel, ça lasse vite.

Connaissant la série dont parlait Dom, Louis pensa aux jumelles qui aiment voir l’acteur à l’écran. Elles sont peut-être déjà au courant, étant bien plus connecté que lui de nos jours. « Pas mal comme projet, vu le succès de la série c’est plutôt prometteur. » Lui-même avait regardé la série, à force d’en entendre parler et de n’avoir plus grand-chose à faire entre ses visites au studio et ses journées avec son fils… Louis fait peut-être trop la fête mais seulement le soir, il n’a pas très envie de se voir en première page, ivre, avant midi. L’Happy Hour ayant commencé, il se prend une simple bière pour commencer, il aimerait ne pas la vider dans les dix minutes qui suivent, mais c’est peine perdu. Il tient bien l’alcool, ce qui ne l’aide pas à se montrer d’avantage raisonnable.

CODE BY MAY

_________________

love is killing me

Should be laughing,
but there’s something wrong
And it hits me when the lights go on
Shit, maybe I miss you
Revenir en haut Aller en bas

Dominic Sherwood
Dominic Sherwood
☆ bottle of champagne
Crazy night - ft. Louis Source
☆ in hollywood since : 06/07/2019
☆ interviews : 90 ☆ crédits : avatar: @mistspell gif: tumblr

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis EmptySam 17 Aoû - 17:10






Crazy night

Louis & Dominic

Dominic avait eu un chien pendant longtemps, quand il vivait encore avec Sarah. Bien sûr leur séparation avait entrainé pas mal de choses, dont la demoiselle qui avait décidée de garder l’animal sans lui demander son avis. Ce qui au final n’était pas plus mal en réalité. Avoir un chat était beaucoup plus pratique pour le blond qui voyageait énormément pour son boulot. La plupart de ses tournages se trouvant en dehors de Los Angeles, il passait plus de temps dans l’avion qu’à la maison, quand on regardait bien, et avoir un chien dans ces conditions… Enfin, peut-être qu’il finirait par changer d’avis, lui qui aimait tellement les animaux, mais pour l’instant la compagnie de Rajah lui suffisait amplement. Et puis vu que son chat n’était pas sauvage pour un sous, proposé à Louis que son fils vienne le voir était la moindre des choses qu’il pouvait faire, si cela pouvait faire plaisir à l’enfant.

Enfin, pour l’instant il n’était plus question de chat, ou de quelconque autre animal étant donné que la conversation entre les deux hommes était devenue une poil plus sérieuse. Enfin sérieuse… Tout dépendait du point de vue. Certains mecs parlaient de nanas comme ils parlaient de bière sans s’y connaître, mais ce n’était clairement pas le cas de l’acteur. Et encore moins avec Kat, en vérité. Il avait énormément de respect pour elle, malgré le fait qu’il se soit enfuit comme un gosse. Et il tenait beaucoup à elle aussi.

« On s’est embrassé, et après je suis parti. »

Résumé simple de ce qu’il s’était passé, mais c’était la vérité. Et Dom n’en était clairement pas fier, il doit bien l’avouer. Lui qui avait passé un super séjour à Paris, comme à chaque fois, le finir comme ça, c’était clairement pas le top. Après il avait un peu bu ce soir-là, ça expliquait pas mal de choses, même si ça n’excusait en rien son comportement. A une période, peut-être qu’il se serait caché derrière cette excuse, mais ce n’était plus le cas maintenant. Il ne pouvait même plus de toute manière, vu qu’il ne buvait plus autant qu’avant.

« Certains ont plus de mal à contrôler leurs émotions que d’autres. »

Et Dom n’en voulait pas à ses fans, en réalité. Il était même plutôt flatté la plupart du temps, et leur demandait toujours si ça allait mieux quand il les croisait plus tard dans la journée, lors d’une convention. Ça lui faisait plaisir de savoir que son travail pouvait autant atteindre les gens, tant que cela restait raisonnable, bien entendu. Parce que des fans tarés, il y en avait, mais en général, ils étaient tenus à l’écart de ce genre d’événement.

« Ouais, et puis tout le monde est là aussi ! »

Du moins au niveau du cinéma et des séries. Pratiquement tous les amis de Dominic vivaient à Los Angeles, ce qui rendait le tout plutôt pratique. Même si bien sûr son ex vivait aussi ici, mais en général il s’arrangeait pour ne pas la croiser, ce qui n’était pas bien difficile vu qu’elle vivait à l’autre bout de la ville, et qu’ils étaient rarement conviés aux mêmes événements. C’était peut-être le seul truc un peu embêtant du fait qu’ils vivent tous dans la même ville.

[clor=#5C83CD]« Ouais, c’est en partie ça qui m’a poussé à accepter, en plus du fait que le script est plutôt pas mal. »[/color]

Il ne manquait plus qu’à voir sur les plateaux de tournage, et une fois que le montage serait fait, mais l’acteur était plutôt confiant sur ce fait. Il avait regardé les trois saisons de la série originale avant d’accepter, et l’univers lui avait plutôt plut. Ça avait été un peu le même cas avec Shadowhunters, qui avait été de loin la meilleure expérience de sa carrière, donc il espérait en retirer autant d’avantages à l’avenir.

☾ anesidora

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Crazy night - ft. Louis Empty
MessageSujet: Re: Crazy night - ft. Louis   Crazy night - ft. Louis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Crazy night - ft. Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOUIS C. DE VALMONT ✖ i'm going crazy, in this big white room
» Le projet de Michele Pierre-Louis.
» Recette du monde de Louis le galoups
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» [RS] Fright Night [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! :: sunset and vine :: CENTRAL L.A. :: Echo Park :: Sunset Boulevard :: Viper Room-