AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

☆ minibars
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 604 ☆ crédits : Schizophrenic pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyMer 17 Avr - 18:14

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

Pete rentrait d'une journée sacrément éprouvante. En fait Pete n'en avait parlé à personne mais depuis peu il reprenait du poil de la bête et passait des castings. Oh pas de quoi sauté au plafond hein mais des petits rôles par-ci par là et ça lui convenait assez bien pour le moment. Il devait y aller doucement. Pourtant depuis quelque temps l'acteur reprenait espoir dans sa relation avec Maddie. Même si rien ne s'était passé encore jusque là, la jeune femme avait emménagé chez lui depuis quelque temps maintenant et la gêne encore présente au début se dissipait peut à peut et laissais place à la chamaillerie à nouveau. Parfois ils se cherchaient même sans pour autant sauter le pas. L'acteur se souvient encore de ce samedi matin ou il avait presque volontairement oublié ses affaires dans sa chambre. Bon d'accord c'était volontaire. Il était donc sortis de la salle de bain uniquement vêtus d'une serviette autour de la taille et si il ne se trompe pas cela avait eu son petit effet sur Maddie qui l'avait suivie du coin de l’œil. Ou encore même s'il avait la tête des réveils il avait adorer se pointer régulièrement vêtus uniquement d'un caleçon au petit déjeuné. Si Maddie savait le nombre de fois ou il s'est baladé en peignoir sans pour autant ne rien porter en dessous devant elle .. Mais Maddie avait aussi ses armes. Combien de fois c'était-elle levé la nuit alors que Pete regardait la télé uniquement vêtue de sa nuisette que l'acteur aurait adorer lui arracher. Les petits déjeuners ou Pete est en boxer elle le rejoint même dans cette tenue depuis quelques temps. Mais Pete est moins discret surtout si peu vêtue il n'est pas simple de cacher l'effet que peut lui faire la jeune femme. Mais il aimait ce petit jeu qui s'installait entre eux. Combien de fois était-il partis dans ses pensées s'imaginant l'assoir sur le comptoir de la cuisine pour profiter à nouveau de ce corps. Mais non il n'en avait jamais rien fait. Même ses filles commençaient à le taquiner en voyant la façon dont il regardait la jeune femme bien qu'elle fut très peu présente lors de ces weekends là. En général elle préférait s’éclipser et les laisser en famille au grand dame de Peter. Mais il ne voulait rien brusquer, laisser la jeune femme se remettre. Il avait été ravis d'apprendre qu'elle avait quitté son ex-petit ami, même si elle n'était pas avec lui, elle était maintenant en sécurité. Du moins il ferait tout pour. Il respectait le fait qu'elle ai besoin de se retrouver et même si il était toujours amoureux de la jeune femme, jamais il n'avait tenté quoi que ce soit.

Les semaines passaient et leurs complicité commençait à reprendre du poil de la bête. Ils passaient maintenant des soirées à se faire découvrir films et séries chacun leur tour, mangeant du pop-corn et se lançant des piques. Peter était content de pouvoir à nouveau échangé et être aussi proche de la jeune femme même si parfois tout ça lui faisait mal. Il avait essayer de suivre les conseils de la jeune femme. Ce n'est pas faute de vouloir l'oublier. Il avait fait une rencontre un soir et cela c'était terminé dans le lit de l'acteur. Mais au petit matin une fois la nuit passé tout deux avaient conclus que ce n'était pas une bonne idée. Préférant être honnête l'un envers l'autre alors que les deux amants étaient déjà amoureux mais chacun de leurs côtés. Il n'avait cependant rien changé à ses habitudes même si il voulait laissé du temps à Madeleine. Il était rempli de petites attentions envers la jeune actrice, lui préparant son petit déjeuné le weekend, lui laissant un petit mot lorsqu'il ne rentrerait pas de bonheur, tendre avec elle tout en tentant de ne pas l'envahir et l'étouffer. Il ne pouvait pas s'en empêcher.

Mais ce soir il rentrait d'un casting et assez de bonne heure. Cependant il s'était arrêté en chemin pour prendre les chocolats préférés de la jeune femme. Ce à quoi il ne s'attendait pas était de trouver Travis tambourinant à l'ancien domicile de chez Madeleine. Pete lui rentrait à ce moment là chez lui et tenta de faire comme si il ne l'avait pas vus. C'était sans compter sur Rouky qui se mit à aboyer à la porte de l'acteur, il l'avait certainement dus l'entendre arrivé et comme à son habitude il lui faisait la fête. Non Rouky ce n'était pas vraiment le moment ce soir .. « Elle est chez toi ? » Dit-il en se retournant après avoir reconnus l’aboiement du chien certainement. Pete ne se préoccupais pas vraiment de lui, mettant la clefs dans la porte il n'était pas d'humeur à discuter avec lui, encore moins à lui en mettre une, il était bien de trop fatigué pour ça. Pourtant ce n'est pas l'envie qui lui manquait. Voyant l'absence de réaction de la part de mister Facinelli il ajouta. « C'est ça alors .. ? Elle m'a quitté pour toi ? Tu l'a baisée et elle est tombé dans tes bras ?  » Il ne supportait pas qu'on parle de Maddie de cette manière mais il savait aussi que Maddie n'apprécierait pas que l'acteur soit tombé dans son piège au point de se battre avec elle. « Simple mesure de précaution. Pour éviter ce genre de visite surprise justement. Rentre chez toi Travis. C'est fini elle te l'a dit.» Mais alors qu'il eu à peine finit sa phrase il ne le vit pas venir. Travis l'attrapais par l'épaule et le retourna, lui mettant son poing en pleine figure. Sonné il ne put répondre, alors que sa vision commençait à se flouter légèrement par la violence du coup. Non ça il ne l'avait pas vus venir. Rapidement les coups s'enchainaient et une fois que Pete fus assez amoché à son goût il le relâcha enfin. « Voilà peut-être qu'après ça elle ne craquera plus pour ta petite gueule d'ange. Quoi qu'elle ai pris un coup de vieux quand même.» L'acteur n'avait pas vraiment eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait.

Ramassant les chocolats les uns après les autres pour les remettre dans leurs boites il finit par reprendre ses esprits et se relever. Ouvrant la porte de l'appartement il jeta la boite sur la table dans l'entrée avant de se diriger vers le congélateur. Il espérait simplement ne pas avoir de trauma crânien, Travis ne l'avait pas loupé. Attrapant une poche de glace il s’affalait enfin sur le canapé. Maintenant la pression à plusieurs endroits il n'avait pas encore été voir sa tête, il avait simplement l'impression que son visage entier avait servit de punchingball. Finalement le bruit de la clefs se fit rapidement entendre dans la serrure. Signe que Maddie était en train de rentrer. Il manquait plus que ça. Elle allait paniqué, voir peut-être même retourné avec lui pour protéger Peter. Non ça il ne le supporterai pas. Ça ne loupait pas, la jeune femme observa son colocataire avachi dans le canapé une poche de glace sur le visage.« C'est rien. Juste une visite inattendue de ton ex petit ami. Mais ça va aller. Je m'y attendait pas c'est tout. La prochaine fois je ferai attention. »  Dit-il en regardant la jeune femme tentant de se redresser légèrement. Mais là il comprit qu'il n'y avait pas que son visage qui avait du prendre, ses côtes étaient affreusement douloureuses. Il se teins sur le côté et réussis enfin à se redresser, non sans mal.        
:copyright:️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind


Dernière édition par Peter Facinelli le Dim 19 Mai - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ BFF
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 973 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyMer 17 Avr - 23:58




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Cela faisait à présent deux mois et demi que la jeune femme était enceinte. Elle avait appris la nouvelle un mois après la conception du petit être. Du moins d’après la date approximative que sa gynécologue lui avait donnée. Elle avait mis pas mal de temps avant d’accepter la nouvelle. En même temps elle ne s’attendait pas du tout à ça lorsqu’elle était allée consulter à l’hôpital. Alors évidemment elle était tombée de haut mais au moins ça lui avait permis de rompre avec Travis. À croire que l’électrochoc de la nouvelle lui avait remis les idées bien en place. Parce que même si à ce moment-là elle ne savait absolument pas ce qu’elle allait faire de cet enfant, il était hors de question pour elle que son compagnon de l’époque continue à la frapper. Elle ne voulait pas que le bébé souffre à cause des coups qu’elle aurait pu recevoir en continuant à fréquenter cet homme. Alors oui elle avait agi sur un coup de tête pour rompre mais elle ne le regrettait absolument pas. Par chance elle n’avait plus revu Travis depuis. C’était peut-être dû au fait qu’elle avait assez vite emménagé chez Peter pour éviter qu’il ne vienne chez elle et ne lui fasse de nouveau du mal. Ainsi la jolie rousse avait pris le temps de réfléchir calmement.

Malgré tout à l’heure actuelle elle n’avait pas encore parlé de cette grossesse à Peter. Sûrement parce qu’il lui avait fallu beaucoup de temps pour se faire à l’idée. Et qu’en prime elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle voulait profiter de lui. Ce n’était absolument pas le cas... Elle n’était pas de ce genre-là. Mais oui elle se sentait plus en sécurité chez lui que si elle était dans son propre appartement. D’ailleurs elle n’y allait que rarement et toujours en vitesse, juste le temps de récupérer des affaires. Elle n’avait guère envie de se retrouver nez à nez avec Travis s’il essayait de la surprendre alors qu’elle rentrait chez elle.

Aujourd’hui la jeune femme avait eu besoin de sortir un peu. Elle était donc allée au centre commercial afin de se changer les idées en faisant du shopping. Elle avait dépensé un peu d’argent en se rendant dans des boutiques de fringues dans un premier temps. Puis par la suite Maddie avait fait quelques courses. Quoi de plus normal quand on squattait depuis un certain temps chez quelqu’un ? Il fallait bien qu’elle participe un peu tout de même. Elle ne se sentirait pas à l’aise dans le cas contraire. Après avoir tout rangé dans le coffre de sa voiture Miss Petsch s’était assise quelques instants derrière le volant pour se poser un peu. Elle avait attrapé une bouteille d’eau fraîche et avait bu une petite gorgée pour se désaltérer. Madelaine avait consulté son téléphone et n’avait pu qu’avoir le sourire aux lèvres et être touchée par ce que son coloc avait posté sur les réseaux sociaux pour elle. Elle avait laissé quelques commentaires avant de démarrer et de quitter le parking du centre commercial.

Comme quasi à chaque fois la rouquine avait fait le trajet en chantant à tue-tête dans sa voiture. Tout simplement parce qu’elle adorait la musique et chanter. Puis en prime ça lui permettait de se détendre quand elle conduisait. Et puis il fallait l’avouer c’était moins triste comme ça. C’était donc dans la bonne humeur que la jeune femme avait roulé en direction du quartier où elle habitait. Elle avait hâte de rentrer à la maison pour retrouver Peter. D’autant plus que dans la journée elle s’était dit qu’il serait peut-être temps qu’elle ait une conversation sérieuse même si elle ne savait pas encore comment elle allait amener un certain sujet sur le tapis. Maddie s’était garée en bas de leur immeuble. En descendant de voiture elle en avait profité pour prendre les deux petits sacs de courses. Elle ferait un autre aller-retour pour ses achats vestimentaires.

Arrivée devant chez Pete, sortant ses clés pour ouvrir la porte, la jeune femme était à des années lumière d’imaginer ce qui venait de se produire ici. Une fois la porte ouverte elle posa ses sacs par terre et enleva son manteau qu’elle accrocha dans l’entrée. “Peeete je suis rentréée !” Dit-elle en espérant qu’il soit arrivé parce qu’elle avait hâte de le retrouver et de goûter les chocolats qu’il lui avait achetés. Maddie attrapa les deux sacs de courses et pénétra un peu plus dans l’appartement. En arrivant au salon elle lâcha les sacs sur le sol, victime d'une vision d'horreur. “Oh mon Dieuuuu ! Mon a...” Dit-elle tout en s’arrêtant de justesse avant de donner un surnom affectueux à Peter. Son coeur avait envie de s'exprimer mais sa tête n'était pas encore d'accord avec ça. Elle s’empêcha ensuite de pousser un cri d’effroi. Les larmes aux yeux elle accourut auprès de son colocataire, ne se préoccupant guère des courses sur le sol ou de son chien qui était non loin d’eux. Elle ne put s’empêcher de faire un câlin à Mister Facinelli tout en sanglotant dans ses bras. Elle avait compris ce qui s’était passé avant même qu’il ne lui explique. Elle garda un petit moment le silence avant de venir doucement caresser la main libre de Peter. “Je suis tellement désolée qu’il te soit tombé dessus...” À vrai dire depuis le temps elle avait eu espoir que son ex ait tourné la page. Mais visiblement ce n’était pas le cas... Il en avait encore après elle. Ayant peur qu’il ne vienne de nouveau, elle s’était dépêchée de se lever de ce canapé pour aller fermer la porte à clé. Elle était aussitôt retournée auprès de Peter, elle avait peur pour lui. Ce qui n’était pas étonnant vu l’état dans lequel il était. Elle se mordilla la lèvre avant de venir déposer quelques tendres baisers sur l’une de ses joues. Elle venait d'être victime d'une pulsion. “Tu es sûr que ça va aller ? Tu ne veux pas que je t’emmène à l’hôpital ou que j’appelle un médecin ?” Elle ne savait pas trop quoi faire, elle était complètement paniquée. Elle respira un bon coup pour tenter de se calmer et essuya les larmes qui étaient sur ses joues. De nouveau elle respira un grand coup puis calma au mieux ses pensées. “Je reviens...” Dit-elle tout en partant vers la salle de bain. Vu le nombre de fois où Peter avait pris soin d’elle, elle savait où chercher ce dont ils auraient besoin. Dire qu’elle n’avait jamais envisagé qu’un jour le quadra se fasse refaire le portrait par Travis aurait été mentir. Mais tout de même elle n’en revenait pas... Elle avait l'impression d'être au beau milieu d'un cauchemar. Elle fit aussi vite que possible pour prendre tout ce dont elle avait besoin mais elle était tellement inquiète qu’elle avait bien du mal à tout garder dans les mains sans rien faire tomber. Elle ferma les yeux un instant, espérant faire redescendre un peu la pression. Elle ramassa plusieurs fois ce qu’elle avait fait tomber puis revint enfin au salon. Elle posa le tout sur la table basse. “Montre-moi tout ça...” Dit-elle à Pete pour lui faire comprendre que cette fois c’était elle qui allait prendre soin de lui. “Je vais faire de mon mieux pour ne pas te faire mal...” Promit-elle. Elle était en train de préparer le désinfectant et le coton pour nettoyer les plaies qu’avait Peter. Sauf qu’elle dût laisser ça de côté quelques instants parce que son chien avait fouillé dans les sacs de courses et se baladait avec une grappe de raisin dans le bec. “Rouky !” Le gronda-t-elle tandis qu’elle se relevait du canapé pour prendre ce qu’il avait dans la gueule. Elle soupira puis ramassa tout ce qui était tombé sur le sol. “Comme tu peux le voir j’avais fait quelques courses...” Dit-elle à Peter tandis qu’elle continuait à remettre les courses dans leurs sacs. Elle ramena tout ça dans la cuisine et déposa le tout sur la table. Elle se chargerait de ranger plus tard. Elle se lava les mains avant de retourner au salon, auprès de Peter. “Tu es prêt ?” Lui demanda-t-elle tandis qu’elle se saisissait d’un coton imbibé de désinfectant.      

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]


Dernière édition par Madelaine G. Petsch le Jeu 18 Avr - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 604 ☆ crédits : Schizophrenic pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyJeu 18 Avr - 10:09

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

Pete n'avait rien remarqué quand à la grossesse naissante de Madeleine et pourtant ils vivaient ensemble même si c'était comme de simple colocataires. En fait il faisait tout son possible pour éviter de regarder le corps de la jeune femme jugeant qu'il lui faisait trop envie, malgré qu'il ne puisse pas toujours y échapper. Bien sur il avait remarqué la légère prise de poids de l'actrice mais avait mis ça sur le compte de sa séparation avec Travis, peut-être avait-elle besoin de manger pour se réconforter ? Après tout Pete adorait la bouffe et tout était prétexte à manger si bien qu'il allait devoir se refaire une santé de ce côté là parce que sinon il allait lui aussi prendre du poids a vitesse grand V. Mais l'acteur était un peu naïf de ce côté là puisqu'il aurait très bien put voir le ventre arrondi naissant chez la jeune femme même s'il ne se voyait pas encore énormément.

Tout ce qu'il voulait c'était prendre soins d'elle alors il était allé dans un magasin de chocolat assez réputé et avait pris une boite ainsi que les fleurs et tout le packaging que celle-ci comportait. Il était bien décidé à parler avec Maddie et avouer ses sentiments pour elle. Deux mois et demi maintenant qu'ils avaient couchés ensemble, rompu et quelques temps qu'elle avait rompu avec son ex petit ami. Il voulait qu'elle sache combien il l'aimait parce qu'après tout il ne lui avait jamais dis ces mots-là. Le fameux « Je t'aime Maddie». Non il avait voulus lui laisser de l'espace et reprendre le cour de sa vie en main, mais c'était certain il en était amoureux. Aussitôt acheté aussitôt pris en photo et posté sur instagram n'oubliant pas de mentionner la jeune femme. Une chose à laquelle il n'avait pas pensé c'était au fait qu'elle verrait ce post. « Sombre crétin» avait-il pensé lorsque la jeune femme avait à plusieurs reprises répondus à son post. Il ne s'était pas défilé pour autant mais il était déçus que ses premiers mots d'amour envers la jeune actrice fut fait sur un réseau social. Non il voulait qu'elle rentre de sa journée alors qu'il l'attendait bien sagement, il avait même prévus de s'habiller pour l'occasion, pas non plus sur son trente et un mais dans une tenue assez séduisant. Une bouteille de champagne sur la table, quelques bougies et il se serait lancé. Au lieu de ça elle l'avait apprit en même temps que tout le monde. Il était déçus. Mais il se rattraperait. Le reste de ce qu'il avait prévus n'en serait pas lésé pour autant et l'acteur était de nature romantique alors c'était décidé le reste de son plan ne tomberait pas à l'eau.

C'était sans compter sur Travis son ex petit ami qui se trouvait là. Pete l'avait bien remarqué, l'homme attendant Maddie devant sa porte avait louché sur le paquet que Pete portait dans les mains et avait vus rouge. L'acteur avait morflé et le paquet lui encore plus. Peut-être était-ce signe du destin que finalement ce ne soit pas le moment ? Il était déprimé lui qui avait si bien tout organisé pour sa belle voilà que tout tombait à l'eau. Le paquet de chocolat était dans tous les sens et c'est sans parler des roses rouges qui lui avait prise qui ne sont plus du tout présentables. Avachi sur le canapé la tête en arrière, une poche de glace sur la face il soupirait en entendant les clefs dans la porte parce que ce cadeau avait l'air de tellement la ravir .. Les chocolats, les fleurs, la bouteille de champagne posé sur la table, tout était posé comme il l'avait put parce que sincèrement il avait beau être un grand gaillard assez costaud même si ce n'est pas forcément en muscles, il était à la limite de vaciller. Il entendait la jeune femme lui dire qu'elle était rentré. Il grimaçait. « Dans le salon.» Avait-il dit en se redressant alors du mieux qu'il put en sachant pertinemment que Maddie serait choqué de le voir dans cet état.

Ca n'avait pas loupé. La jeune femme avait tout laissé tombé au sol, un peu comme Pete lorsqu'il s'était retrouvé sous les coups de Travis. Rapidement elle eu les larmes qui lui montèrent aux yeux et elle vint se loger dans les bras de son colocataire qui ne manqua pas de grimacer aussi discrètement que possible malgré la douleur. Il l'entoura de son bras disponible et nicha sa tête au creux de son cou, lâchant pour le coup la poche de glace pour quelques minutes pour tenter de calmer les sanglots de l'actrice. « Pleure pas c'est rien je te dis. Je vais m'en remettre. » Murmura t-il au milieu des cheveux de sa douce alors qu'il les lui caressait. Il avait mal mais il s'en fichait, elle était dans ses bras et c'est tout ce qui comptait il ne pouvait s'empêcher d'avoir besoin de ce contact. Les rôles étaient inversé et c'est Maddie qui apporta le soutient dont Pete avait besoin se confondant dorénavant en excuse auprès de lui comme si elle était responsable de ce qui venait de lui arriver. « Arrête c'est pas ta faute. C'est lui qui devrait s'excuser. »  Il fut presque soulagé lorsque la jeune femme se releva pour aller fermer la porte à clefs. Il n'avait plus à grincer des dents pour cacher la douleur et il hurlait contre celle-ci pour l'empêcher de la garder dans ses bras. Ce n'est pas comme ça que ça aurait du se passer non pas du tout. Elle devait rentré, le trouver bien sagement en train d'ouvrir une bonne bouteille et enfin trouver le courage de lui avouer tout ce qu'elle représentait pour lui. Au lieu de cela ils étaient en train de paniquer à l'idée que Travis puisse débarquer. Se remettant la poche de glace sur le visage la jeune femme avait finit par le rejoindre de nouveau sur le canapé lui déposant de doux baisers sur le visage qui ne furent pas douloureux tellement elle avait été tendre. Il souris légèrement, Maddie étant prête à ameuté toute la ville pour que Pete se fasse soigner.« Non ça va merci. Si jamais sa persiste j'irai à l'hôpital. Je refuse que cet abrutis vienne gâcher ma soirée, même si c'est presque déjà fait. »  A en juger l'état de son cadeau pour l'actrice, le fait qu'il soit en simple tee shirt et jean bien trop large pour lui. Il soupira Alors que la jeune femme lui indiquait revenir.

Elle était partie farfouiller dans la salle de bain et de revenir avec toute la pharmacie que Pete avait prévus pour Maddie à la base. Elle n'avait pas eu de mal à la trouver et il lui en était reconnaissant. Il soupirait qu'elle ai à faire ça. C'était à lui de prendre soins d'elle et non l'inverse, il maudissait Travis et lui ferait payer d'avoir gâché sa soirée en compagnie de la femme qu'il aime. S'asseyant à ses côtés elle sortit quelques compresses et le désinfectant. Il se redressa lentement et retira la poche de glace de son visage pour se laisser aller sous les mains de la douce Maddie. « T'en fais pas, je vais pas faire ma douillette.» Dit-il en riant légèrement avant de grimacer de douleur parce que le fait de rire lui tirait sur les plaies du visage. Malgré tout Pete trouvait toujours le moyen de faire l'humour, quand bien même un ex-petit ami bargeot lui avait refait le portrait et gâché sa soirée. Il ne voulait pas la gâcher encore plus maintenant que Maddie était rentré. Tout ne se passerai pas comme prévus mais il finirait par lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur. Il en avait besoin, il devait se libérer de ce poids qui lui pesait chaque fois qu'il voulait lui dire je t'aime et qu'il le ravalait pour ne pas brusquer la jeune femme. De nouveau il rit en voyant le chien se balader avec une grappe de raisin au beau milieu de l'appartement. Il adorait ce chien, toujours pleins de bêtises rigolotes. Il avait l'impression que cette bête et lui avait le même humour de merde, sauf que le chien lui ne le faisait pas exprès. Rapidement Maddie revient après avoir lui semble t-il rangé plusieurs choses dans le frigo et les placards.« Merci à toi. C'est très gentil. Je n'y ai même pas pensé personnellement. »  Ou avait-il la tête ? Dans les nuages certainement avant de se faire taper sur le coin de la figure. Y'a pas à dire ça l'avait carrément ramener à la réalité. Il se redressa à nouveau, posant la poche de glace sur la table lorsque la jeune femme lui demanda s'il était prêt pour ses soins. Il acquiesça de la tête tout en regardant la jeune femme. Elle essayait d'être le plus délicate possible, mais les hommes eux sont des douillettes quoi qu'on en dise. « Aïe. La vache tu aurai du me dire que je te faisait si mal que ça j'aurais changé de produit. » Dit-il en regardant l'actrice qui ne semblait pas comprendre la douleur de son colocataire. Ha les hommes et leur gestion de la douleur devait-il pensé. « Je suis désolé Maddie c'est pas du tout ce que j'avais prévus pour ce soir .. » Dit-il alors en se lançant dans une autre conversation épineuse pour le coup. Enfin non, à la base il ne pensait pas à lui raconter ce qu'il avait prévus mais peut-être que la jeune femme aurait envie de savoir. Il se maudit d'avoir parlé si vite, ce n'était pas du tout le moment pour ça surtout que tout était fichu en l'air maintenant.
©️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ BFF
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 973 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyJeu 18 Avr - 12:12




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Maddie depuis qu’elle avait vu le post Instagram de Pete était sur un petit nuage, complètement rêveuse. Si bien que même si elle était déjà décidée à rentrer à la maison, ce fut encore plus le cas après avoir vu que son Peter adoré lui avait acheté des chocolats, des fleurs et une bonne bouteille de champagne. Ce qui présageait donc une agréable fin de journée. Elle n’était pas totalement étonnée qu’il fasse ça pour elle. Après tout même s’ils n’étaient pas en couple, il n’avait toujours eu de cesse d’être aux petits soins pour elle. Comme un petit-ami l’aurait fait. Sauf qu’il ne l’était pas. Pas que la rouquine n’en avait pas envie mais après s’être séparée de Travis elle avait eu besoin de prendre un peu de temps pour elle. Du temps aussi pour réfléchir à son statut de femme enceinte mais plus particulièrement pour accepter la nouvelle. En effet ça lui avait fait un sacré choc, mais pas forcément dans le mauvais sens du terme puisque ça lui avait permis de faire un bon coup de ménage dans sa vie sentimentale désastreuse. Oui elle était enfin libérée de Travis.

Même si ce n’était peut-être pas totalement le cas au final puisqu’en rentrant chez Peter, elle avait eu la désagréable surprise de trouver ce dernier dans un piteux état. Aussitôt elle avait deviné ce qui s’était passé… Si bien que dans toute cette agitation elle n’avait guère fait attention au fait que Pete avait déposé à la hâte tous ses achats sur le petit meuble de l’entrée. Elle-même avait laissé tomber par terre les quelques courses qu’elle avait faites un peu plus tôt dans l’après-midi. À cet instant elle maudissait particulièrement son ex, encore plus qu’en temps normal. Comment avait-il osé s’en prendre de la sorte à Peter ? Lui si gentil, si agréable. Si elle avait eu Travis devant elle, nul doute qu’elle aurait laissé exploser sa colère, pour une fois. Elle se sentait mal et avait le coeur en miettes de voir celui qu’elle aime aussi mal. Elle n’avait pu s’empêcher de venir lui faire un câlin, comme si ça pouvait apaiser la douleur qu’il devait ressentir. Évidemment ça ne fonctionnerait pas… Mais elle aussi avait besoin de ce contact puisqu’elle était en larmes. “Si tu savais comme je le hais !” Répondit-elle tandis que le quadra essayait de la rassurer. C’était le pompon, comme si c’était à lui de faire ça, alors que ce devrait être à Miss Petsch de jouer ce rôle. Si bien que sans vraiment s’en rendre compte, entre deux sanglots elle s’était excusée pour ce que son salaud d’ex lui avait fait. Elle s’en voulait de ne pas avoir été là pour empêcher ça… Même si en fait elle n’aurait peut-être pas pu faire grand-chose. Mais voilà elle aurait préféré que ce soit elle qui ait eu à subir ses coups. Après tout elle était pour ainsi dire habituée. Elle ne put s’empêcher de serrer les dents quand Pete lui fit remarquer que c’était à Travis de s’excuser. Elle secoua la tête lâchant. “Les excuses il ne connaît pas…” Oh que non jamais il ne s’était excusé de lui avoir fait du mal alors elle l’imaginait encore moins regretter les gestes qu’il avait pu avoir envers Peter. Il devait même probablement en être fier à l’heure actuelle. Dire qu’elle avait partagé la vie de ce monstre pendant un peu plus d’un an. Comment avait-elle pu le supporter ?

Ne voulant pas qu’il ne s’en prenne de nouveau à Pete, la jeune femme avait fermé l’appartement à clé. C’était sans doute plus sûr. Qui sait ce qui pouvait se tramer dans la tête de Travis ? Peut-être qu’il aurait envie de revenir pour continuer son “oeuvre”. Un peu plus rassurée maintenant la jolie rousse était revenue auprès de celui qui faisait battre son coeur. Elle s’inquiétait sérieusement pour lui. Mais visiblement il n’avait pas envie de consulter. Même si elle aurait préféré, elle accepta son choix. “Tu me le promets ?” Lui demanda-t-elle voulant être certaine qu’il irait voir un médecin si la douleur était trop insoutenable. Elle n’avait pas envie qu’il joue au héros et risque sa santé juste pour ça.  Elle attrapa la main libre de Peter, elle la caressa tendrement tout en lui faisant un petit sourire pour essayer de le rassurer. Elle ferait de son mieux pour lui faire oublier ce mauvais moment. Pas question que Travis vienne tout gâcher alors que normalement ils auraient dû passer une bonne soirée à déguster des chocolats et du champagne. Enfin seulement les chocolats pour sa part... La jeune femme essaya de prendre sur elle pour chasser au loin la panique qui l’avait envahie depuis qu’elle avait franchi le pas de la porte. Elle essuya tout d’abord les larmes sur son visage avant de filer vers la salle de bains.

Une fois tout ce dont elle aurait besoin pour soigner Peter, elle revint au salon tant bien que mal à cause de la maladresse qui avait pris possession de son corps. Elle était revenue s’assoir sur le bord du canapé. La rouquine préparait un coton qu’elle avait imbibé de désinfectant. Elle fit un petit sourire à son patient du jour. Elle se retint de grimacer en voyant les dégâts sur le visage de Pete. Tandis qu’elle préparait méticuleusement ce dont elle allait besoin pour prendre soin de Pete, son chien Rouky lui avait chipé une grappe de raisin et se baladait fièrement avec. Maddie leva les yeux au ciel en le voyant faire. Elle le gronda et retira le raisin de sa gueule. Elle fonça ramasser en vitesse les courses et les déposa sur la table de la cuisine. Elle s’était lavé les mains avant de revenir auprès de Pete. “De rien c’est normal.” Répondit-elle quant au fait qu’elle avait fait quelques courses. Délicatement elle commença à tapoter le coton sur les plaies de Mister Facinelli. Elle bredouilla un petit “Désolée” lorsqu’il se plaignit de la douleur que lui procurait le désinfectant. Elle essayait de faire au mieux pour qu’il ait le moins de mal possible mais elle se doutait bien qu’il devait déguster sévèrement vu comme son visage était amoché. Nul doute que Travis n’y était pas allé de main-morte. “Il faut croire que je devenais endurante à la douleur…” Dit-elle, s’empêchant de rajouter un autre commentaire. *Je n’étais pas aussi amochée que toi…* Pensa-t-elle tout en continuant à désinfecter les plaies sur le visage de Peter. “Comme tu me l’as si bien dit ce n’est pas à toi de t’excuser…” Répondit la jeune femme, répétant les propres mots de son interlocuteur. Il n’avait pas du tout à s’en vouloir pour tout ça. Il n’y était pour rien le pauvre. “Je pense que j’ai terminé avec ton visage…” Dit-elle en posant le coton souillé sur la table basse. “Il t’a frappé ailleurs ?” Demanda-t-elle, craignant de recevoir une réponse positive à cette question. Mais il fallait avant tout qu’elle s’assure que ce ne soit pas le cas. Elle attendit de connaître la réponse avant de pouvoir agir en conséquence. Son regard se posa sur le t-shirt de Pete et elle ne put réprimer un frisson en voyant que celui-ci était tâché de sang. “Je ne sais pas si on réussira à nettoyer ton t-shirt…” Dit-elle en grimaçant légèrement. Elle espérait en tout cas qu’elle pourrait le faire. Elle irait voir des astuces de nettoyage sur internet.    

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 604 ☆ crédits : Schizophrenic pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyJeu 18 Avr - 14:02

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

Malgré le fait que Pete veuille laisser respirer Madeleine après sa rupture, il était pourtant incapable de ne pas être aux petits oignons avec elle.Il avait toujours été comme ça avec la jeune femme et voulait aussi l'aider à remonter la pente. Parce que bien qu'elle se soit décidé à quitté son bourreau, ce ne fut pas facile pour autant au début et Pete le voyait bien. Alors essayait du mieux qu'il pouvait de lui remonter moral, de retrouver cette complicité qu'ils avaient avant tout ça, avant cette fameuse nuit. L'acteur avait souffert de l'éloignement de Maddie bien qu'il le comprenait. Si elle avait craqué et lui avait dis tout ces mots doux ce n'était pas pour rien il en était maintenant persuadé et donc mettre cette distance entre eux était certainement le meilleur moyen pour éviter que ça se reproduise. Il ne lui en voulait absolument pas et comprenait pourquoi elle faisait ça. Mais pour lui c'était difficile. Lui qui avait tant de mal à cacher ses sentiments jours après jours qui grandissaient, d'autant plus depuis qu'elle vivait chez lui et qu'il s'était rendu compte que même en essayant de se lâcher avec une femme aussi adorable puisse être Emeraude, il n'y arrivait pas. Il ne pouvait se résoudre à oublier Maddie.

A cet instant, il maudissait Travis d'avoir gâché sa soirée avec Maddie. Une soirée qui devait être pleine de révélations, quelle que soit la suite qu'en donnerait Maddie. C'est certain que maintenant qu'il avait repris ses esprits, s'il se trouvait en face de l'ex petit ami de la jeune femme il lui en collerait une bonne pour avoir oser lui gâcher ce moment. Alors quand bien même c'était douloureux d'avoir la jeune femme contre lui à ce moment là dus à ses blessures, il prenait les miettes qu'il lui restait de cette soirée partie en fumée. Caressant les cheveux de l'actrice d'une main, son dos de l'autre après s'être débarrassé de la poche de glace qui de toute évidence ne soulageait pas grandement la douleur, il tentait de calmer ses larmes qui coulaient tout contre lui. « C'est normal et c'est bon signe. C'est signe que tu avances. Bientôt tu te fichera complètement de lui. Je suis suffisamment passé par là. » Il murmurait, se voulant réconfortant pour Madeleine. Il se fichait que ce soit à lui d'être réconforter, cette étreinte lui faisait autrement plus de bien que n'importe quel soins qu'on pourrait lui prodiguer. Même si ses côtes étaient douloureuses lui s'en fichait. Il avait cette femme tout contre lui et pouvait profiter de ce moment. « On s'en fiche Maddie. Les excuses n'enlèveront en rien tout ce qu'il à put faire. Le plus important c'est toi maintenant et ta vie que tu peux enfin diriger comme tu l'entends. »  Certes il aimerait bien en collé une à son ex petit ami et bien sur que ça ne devait pas être simple pour autant pour la jeune femme qui devait se rendre compte qu'il n'aillait peut-être pas la laissé tranquille. Elle devait légèrement paniqué et retourner dans ses travers. Il redressa la jeune femme et pris son visage entre ses mains. « Je ne le laisserai pas te refaire du mal tu entend ? Même si je dois prendre des coups à ta place. Mais ça n'arrivera pas. Il m'a surpris une fois pas deux. Je te promet qu'il va lâcher je vais m'en occuper personnellement. »  Déposant un baiser sur le front de la jeune femme, il sourit et ne voulant pas la mettre mal à l'aise avec le regard de Pete plongé dans le siens il la réinstalla sur son épaule continuant les caresses qu'il n'avait que pour elle.

Pete souffrait oui, mais ce n'était que physique. Il n'avait pas le coeur à finir de bousiller leur soirée en passant des heures et des heures à attendre d'être pris en charge aux urgences. Bien qu'il devrait certainement y aller demain. Il se rendit compte que ses côtes le faisait de plus en plus souffrir même s'il taisait cette douleur. Elle n'était pas non plus insupportable et il devrait réussir à passer la nuit comme ça. « J'te promet. Si jamais c'est trop douloureux j'irais aux urgences.» Il sourit alors que Madeleine vint se saisir de sa main qu'elle caressait tendrement. Pete lui se laissa aller à son désir de se rapprocher encore un peu plus de la jeune femme. Saisissant cette main dans la sienne, caressant le dos de celle-ci avec son pouce. Il était sur un terrain glissant il le savait et encore une fois il avait l'impression de profiter de la détresse de la jeune femme face à son ex-petit ami. Sauf qu'il se sentait légèrement moins coupable étant donné qu'elle n'était plus avec lui et qu'il avait pour but de se livrer à elle ce soir. Quoi qu'il lui en coûte il finirait cette soirée déchiré ou heureux. Mais elle devait savoir combien il était amoureux d'elle et combien il avait envie de réparer ce petit bout de femme qui avait jusqu'ici subit que de malheurs avec les hommes. Oh certainement qu'elle avait déjà été heureuse au moins une fois dans sa vie il en doute pas. Mais ce dont il avait envie à cet instant c'était qu'elle soit heureuse avec lui.

Alors il sourit, la voyant se reprendre, sécher ses larmes et se lever pour se diriger vers la salle de bain. Il la suivit du regard il ne pouvait s'en empêcher. Elle revint avec l'armoire à pharmacie avant de devoir rappeler son chien à l'ordre pour avoir osé piqué leur bouffe. Ce chien était excellent et contre toute attente, le chat de Peter acceptait ses nouveaux compagnon. Pour lui ça n'avait jamais été un soucis, il adorait les animaux et en avait toujours eu chez lui. Il ne se voyait pas vivre sans animal quand bien même cela avait ses inconvénient surtout en appartement. Mais l'acteur n'avait pas eu de chien depuis longtemps et il prenait plaisir à sortir la petite boule de poil quand Maddie n'était pas là, ou quand il était simplement l'heure de faire ses besoins. Il le nourrissait et bien souvent il finissait avec ses trois compagnons dans le canapé à regardé la télé. Quand ils ne s'endormaient pas devant.
Maddie lui assura que faire les courses était normal, lui avait besoin de la remercier de l'avoir fait. Tout deux avaient maintenant leur petite routine et chacun leurs tours ils allaient faire des courses ou ramenaient quelque chose quand bon leur semblait. Parfois ils s'y rendaient même à deux. Il adorait ça, se sentant beaucoup moins seul dans cet appartement. Finalement la jeune femme commençait à soigner Peter qui visiblement était aussi douillet que n'importe quel homme parce que rapidement il se plaignit de la douleur. Indiquant à l'actrice qu'elle aurait du lui dire que cela était aussi douloureux, il grinça cependant des dents à sa réponse. Il n'aimait pas se remémorer ce genre de moments. « Ne dis pas une telle chose. On ne s'habitue jamais à ce genre de douleur. »  Lui avait surtout morflé au niveau du visage. Maddie avait le corps entier recouvert de bleus le soir ou l'acteur lui à fait l'amour sur ce canapé justement. Il avait été plus intelligent que pour Peter et avait frappé là ou les coups ne se verraient pas. La pauvre avait autrement plus dégusté que lui et il se jura que jamais plus il ne laisserait Travis lui lever la main dessus, même s'il devait se mettre au milieu. Lui certifiant que ce n'était pas à lui de s'excuser à son tour, Madeleine continuait de soigner les plaies de Peter. Lui la regardait faire, souriant, elle avait l'air assez concentré sur ce qu'elle faisait. Il sourit de plus belle en voyant la douceur qu'elle mettait à penser ses plaies. Enfin elle eu finit avec ce qui lui semblait être un instrument de torture. L'alcool n'était donc pas le meilleur désinfectant anti douleur que Pete ai connue. La prochaine fois il se rabattrais sur un spray antiseptique qui sera peut-être moins douloureux. Enfin pourvus qu'il n'y ai pas de prochaine fois. « Merci. Oui au niveau des côtes mais j'ai bien peur que tu ne puisse rien faire de plus pour ça. » Ajoutait-il lorsque la jeune femme lui demanda s'il avait eu mal ailleurs. Pour des côtes qu'elle soient cassées ou simplement fêlées la réparation se faisait seule et Maddie ne pouvait rien y faire. Il irait certainement passer des radios pour ça demain matin. Le regard de la jeune femme se posa alors sur le tee-shirt de Peter qui avait effectivement quelques taches de sang. Elle semblait culpabiliser pour ça également mais elle n'y pouvait rien. « C'est rien t'en fait pas. Ce n'est qu'un vieux tee-shirt, il devrait aller à la poubelle d'ailleurs. Je vais aller le changer.» Il déposa un baiser sur le front de la jeune femme et se releva.

Prenant toutes les compresses qui trainaient sur la table pour les jeter à la poubelle de la cuisine. Il observait l'état de son cadeau pour sa bien aimée. Il était déçus. Finalement il se dirigea vers sa chambre et troqua son tee-shirt contre un polo en lin. Il aimait beaucoup cette matière à la fois légère et sympa. Il retrouvait Maddie alors qu'elle se trouvait dorénavant dans la cuisine à faire il ne sait quoi. « Je suis désolé, il n'est plus très présentable.» Dit-il en parlant de son cadeau pour elle avant d'aller la retrouver et de se positionner derrière elle. L'entourant de ses bras, il posa une tête sur l'épaule de sa bien aimée regardant ce qu'elle était en train de faire. Il ne tarda pas à aborder le sujet qu'il voulait aborder avec elle. Après tout Travis ne gâcherait pas cette soirée entièrement ça non. « J'ai essayé tu sais .. ? De faire ce que tu m'a demandé.» Commença t-il par dire alors. Il était en train de parler du fait qu'elle lui ai demandé de continuer sa vie sans l'attendre. Mais non il en avait été incapable. D'ailleurs elle avait dus remarqué qu'il avait au moins essayé, puisqu'elle avait surpris Emeraude sortant de son appartement. « Je peux pas Maddie. Je peux pas faire semblant de vouloir m’intéresser à quelqu'un d'autre. J'arrive pas à te sortir de ma tête. » Il se décrocha d'elle et alla ouvrir la bouteille de champagne, commençant à défaire le goulot.« Il nous reste toujours le champagne ça au moins c'est pas foutu en l'air. » Dit-il en riant légèrement et faisant sauté le bouchon. Il en sortit deux coupes puis les remplis. Il finit par en attraper une qu'il tendit à Maddie. « Désolé c'est pas comme ça que j'avais prévus de faire ça mais .. Maddie il faut que j'te parles. Je sais que je m'étais promis de te laisser du temps et de l'espace pour souffler et récupérer de tout ce qui t'es arrivé, ta rupture et tout. Mais j'peux plus faire comme si de rien n'était. J'peux plus garder ces mots pour moi. J'ai besoin de te les dires. J'suis amoureux de toi Maddie et ce depuis bien avant qu'on couche ensemble ou quoi. Je peux plus faire comme si de rien était. Alors je m'en fou si c'est pas réciproque, ça changera rien entre nous mais s'il te plait. Ne me demande pas de ne pas t'attendre j'en suis incapable. Je n'ai envie de personne d'autres que toi.» Il s'était approché de la jeune femme au fur et à mesure qu'il lui parlait. Il avait finalement reposé la coupe de champagne qu'il avait dans les mains pour les logés dans celle de Maddie.
©️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ BFF
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 973 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyVen 19 Avr - 2:58




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Maddie encore quelques minutes plus tôt n’aurait jamais imaginé rentrer et avoir une telle surprise qui l’attendait... Non, elle elle avait plutôt imaginé un Pete qui lui aurait ouvert la porte et se serait empressé de lui offrir un magnifique bouquet de fleurs accompagné d’une boîte de chocolats. Sauf que non là elle vivait toute autre chose, un scénario-catastrophe. Sauf que ce n’était pas de la fiction, non là c’était bien la réalité, malheureusement... Maintenant elle ne pouvait plus qu’essayer d’être forte pour l’homme qui avait payé cher sa rencontre avec Travis Mills. La rouquine se demandait encore comment elle avait fait pour le supporter. À croire que l’amour rendait vraiment aveugle... Mais en même temps son ex avait été assez malin pour ne montrer son véritable visage qu’une fois que l’actrice eut été assez attachée à lui. Mais là il n’y avait plus de retour en arrière possible. Jamais elle ne lui pardonnerait ce qu’il venait de faire à Peter. Cet homme ne méritait absolument pas qu’on s’en prenne à lui de la sorte. La jeune femme savourait les caresses que Pete faisait dans ses cheveux. Elle secoua la tête. “Ça fait longtemps que je n’en ai plus rien à faire de lui...” Répondit-elle du tac au tac sans y réfléchir. En effet ces paroles venaient du coeur. Elle s’écarta légèrement de Peter afin de pouvoir croiser son regard. “C’est juste que je ne supporte pas l’idée qu’il s’en soit pris à toi !” Elle ne disait pas ça juste pour lui faire plaisir. Non elle voulait être sincère avec lui et au diable les bonnes résolutions qu’elle avait prises depuis début mars. Ils continuèrent à parler un peu de Travis même si l’évoquer avait le don de foutre les nerfs en pelote de Madelaine. “Je n’attends plus rien de sa part...” Dit-elle en secouant la tête. “Encore moins des excuses...” D’autant plus que celles-ci n’arriveraient probablement jamais. “Je sais.” Répondit doucement la rouquine tout en faisant un petit sourire. Aucun doute, elle ne regrettait pas la décision qu’elle avait prise en rompant avec son bourreau. Depuis elle savourait sa liberté retrouvée. La demoiselle qui espérait le sujet Travis clos s’était trompée. Elle laissa Peter prendre délicatement son visage entre ses mains et le fixa donc, écoutant attentivement ce qu’il avait à lui dire. Discrètement elle mordilla l’intérieur de sa lèvre. “Je ne veux pas qu’il te fasse mal à nouveau...” Se contenta-t-elle de répondre. En effet elle aurait bien du mal à supporter qu’il arrive quoi que ce soit à Mister Facinelli. Il était son plus grand soutien, la personne la plus importante à ses yeux, elle tenait tellement à lui qu’imaginer le pire à son sujet lui faisait atrocement mal au coeur. C’était juste insoutenable, elle ne supporterait jamais de le perdre à cause de son ex. Elle avait bien tenté de lui demander de se faire soigner par un professionnel mais Peter avait décliné l’offre. Elle fit donc un petit sourire déçu tout en lui demandant de lui faire une promesse. Elle fut satisfaite de la réponse apportée et se laissa aller à caresser la main de Pete. Son sourire cette fois moins triste refit surface lorsqu’elle sentit qu’il se saisissait de sa main à son tour.

Vint ensuite le moment des soins. La jeune femme essayait de faire tout son possible pour que Pete ne souffre pas mais c’était une tâche compliquée à cause de ses blessures. Malheureusement à part essayer d’être encore plus délicate, elle ne pouvait pas faire grand-chose de plus pour apaiser la douleur due aux coups et au désinfectant appliqué sur ceux-ci. L’air de rien, discrètement la rouquine s’était mordu l’intérieur de la lèvre quand Peter avait râlé à cause de ce qu’elle venait de dire. Pourtant elle n’avait dit que la vérité. À force d’avoir subi les crises de colère de son ex, elle avait remonté son seuil de tolérance à la douleur au fil des mois. Mais elle préféra ne pas continuer sur ce sujet ne voulant pas contrarier davantage l’homme qui lui faisait face. Elle continua donc en silence à le soigner, s’appliquant à bien accomplir cette tâche. Elle fit un geste de la main pour toute réponse lorsque Pete la remercia. Elle prit de nouveau la parole pour demander à son patient s’il avait été frappé autre part qu’au visage. Elle aurait dû s’y attendre, la réponse fut positive. C’était ce qu’elle craignait justement. Elle fronça le nez. “Si tu as une crème pour soulager les coups je peux toujours t’en mettre si tu veux...” Proposa-t-elle. C’était le moins qu’elle puisse faire après ce qu’il avait enduré. *Par ma faute.* Ne put-elle s’empêcher de penser sans toutefois le dire puisqu’elle imaginait déjà la morale qu’elle aurait si elle avait osé prononcer ces trois petits mots. Mais c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait guère réprimer ses pensées qui lui disaient qu’elle n’aurait jamais dû impliquer Peter dans tout ceci... Si elle ne lui avait jamais fait part des crises de son ancien compagnon, il n’aurait probablement jamais reçu de coups. Elle revint à la réalité quand elle entendit la voix rauque de Pete. Elle fit un petit sourire avant de fermer un instant les yeux quand il embrassa son front. Elle suivit du regard Peter tandis qu’il se levait du canapé. Elle en fit autant et se dirigea vers la cuisine. Elle en profita pour ranger les deux-trois courses qu’elle avait faites dans la journée. Elle prit également grand soin de rincer la grappe de raisin qui avait traîné dans la gueule de son chien. Quel chenapan celui-ci quand il s’y mettait. Elle était en train de penser à ceci tout en continuant le rinçage quand Peter refit surface. Elle ne put réprimer un sourire lorsqu’il se glissa derrière elle pour l’entourer de ses bras. “C’est tout de même adorable, merci !” Dit-elle tout en tournant légèrement la tête pour l’embrasser tendrement sur la joue. Elle attrapa du papier essuie-tout et posa la grappe de raisin dessus afin qu’elle sèche.

Le duo était toujours dans la cuisine. Maddie ne bougeait absolument pas, trop bien dans les bras de Pete. Ça lui avait d’ailleurs beaucoup manqué, les petits moments câlins comme ça. Sur le coup, ne voyant pas trop de quoi Peter voulait parler, la jeune femme fronça les sourcils avant de comprendre lorsqu’il continua à s’expliquer. Encore un coup elle se mordilla la lèvre tandis qu’elle l’écoutait. “Je sais... J’ai croisé Emeraude...” Souffla-t-elle doucement. Rien que d’y repenser elle en avait encore mal au coeur. Certes c’était elle qui avait dit à Mister Facinelli de faire sa vie, sans elle mais ça ne l’avait pas empêché d’avoir de la peine lorsqu’elle avait vu une autre femme sortir de cet appartement. Oui elle avait ressenti une pointe de jalousie parce que même si elle ne le lui avait jamais dit, elle était bien amoureuse de lui. L’entendre dire qu’il n’arrivait pas à l’oublier lui mit du baume au coeur. Pourtant pour l’instant elle n’arrivait pas encore à s’exprimer complètement à coeur ouvert. Comme si quelque chose l’en empêchait... Madelaine fit la moue tandis que Peter se détachait d’elle. Elle se retourna donc pour voir pour quelle raison il avait fait ça. Elle le regarda ouvrir la bouteille de champagne. Elle souria en voyant à quel point il semblait fier de sa trouvaille. Tandis qu’il lui tendait une coupe, elle n’eut pas le coeur de lui dire tout de suite qu’elle ne pourrait pas en boire. Elle voyait bien qu’il avait besoin de parler alors elle le laissa faire, sans l’interrompre. Elle était à la fois touchée et émue par les paroles de Peter mais elle se sentait aussi coupable de lui avoir fait du mal en le repoussant après avoir passé une nuit avec lui. Cette fois elle mordilla ouvertement sa lèvre tandis que son regard s’embuait. Elle ne pouvait plus garder plus longtemps pour elle ses sentiments qui semblaient être partagés. Ses mains dans celles de cet homme qui la rendait toute guimauve elle eut enfin le courage de prendre la parole. “Pete si tu savais comme je m’en veux depuis ce jour où je t’ai repoussé...” Sa gorge se serra un peu tandis qu’une larme menaçait de rouler sur sa joue. “Au fond je ne le voulais pas mais... Ma conscience ne pouvait accepter le fait que j’ai été infidèle. Ça allait contre mes principes, contre mon éducation...” Dit-elle avec le coeur qui cognait dans sa poitrine. Elle ferma un instant les yeux et souffla avant de les rouvrir. “Je me suis détestée littéralement et je m’en veux encore de t’avoir fait de la peine ce jour-là...” Cette fois elle ne pouvait plus retenir ses larmes. “J’avais envie de te retenir, de te dire que j’avais des sentiments un peu plus que naissants pour toi... Ça m’a déchiré le coeur de te voir partir et surtout de savoir que tu pensais que je ne t’aimais pas.” Elle s’arrêta un instant pour essuyer les larmes qui étaient sur ses joues. “J’ai serré les dents quand j’ai vu Emeraude quitter l’appartement la dernière fois...” Avoua la jeune femme qui voulait repartir sur de bonnes bases avec Peter. Son coeur cognait de plus en plus fort dans sa poitrine à cause de toute l’émotion que la rouquine ressentait présentement. “Je ne saurais pas te dire depuis quand exactement mais je suis tombée amoureuse de toi Peter... Je t’aime de tout mon coeur !” Déclara-t-elle avec un énorme sourire qui prouvait qu’elle était on ne peut plus sincère. Elle avait envie de se jeter à son cou là tout de suite mais elle savait qu’il avait mal donc elle ne voulait pas non plus abuser. Elle posa délicatement ses mains sur les joues de Peter et posa ensuite ses lèvres sur celles de l’acteur pour conclure ce long discours qu’elle venait de lui faire. Elle eut ensuite un rire nerveux tandis qu’elle frottait doucement son nez contre celui de Peter.

Elle prit sa main dans la sienne et l’entraîna jusqu’au salon. Elle le fit s’assoir sur le canapé et s’installa près de lui, gardant toujours sa main dans la sienne. “Je suis tellement soulagée de t’avoir dit tout ça...” Confia-t-elle toujours le sourire aux lèvres. “Et si on dégustait ces chocolats que tu m’as achetés.” Proposa-t-elle. Après tout c’était sûrement le bon moment pour ça maintenant qu’elle se sentait un peu plus légère. Même si elle avait toujours un petit poids sur les épaules. Mais elle préférait laisser l’émotion redescendre un peu avant d’enchaîner avec une autre nouvelle qui risquait de vraiment surprendre Pete. Elle espérait cependant que ça ne le ferait pas fuir.

     

CODAGE PAR AMATIS



HJ:
 

_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 604 ☆ crédits : Schizophrenic pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyVen 19 Avr - 12:13

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

Pete avait tout prévus pour déclarer sa flamme à la belle Madeleine. Il n'attendait que ça dès l'instant où il s'est enfin décidé à ne plus cacher ses sentiments pour elle. Il voulait tellement que ce soit parfait mais non tout à été foutus en l'air à cause de ce gros plouc de Travis. Peter est un grand romantique qui n'a jamais fait les choses dans la demi-mesure quand il s'agit d'amour. Il était prêt à faire n'importe quoi quand il était amoureux et pourtant il n'a pas put aller au bout de sa démarche. Maddie le méritait tellement pourtant, elle qui rêve qu'on lui dise des mots doux à la Edward Cullen et qui adore le romantisme il était prêt. Mais ce n'était que partie remise parce qu'il ne se laissait pas abattre aussi facilement et qu'il voulait lui dire combien il l'aime.
Mais pour l'instant l'heure est à la discussion parce que oui Travis avait surpris Peter dans le couloir et l'avait sacrément amoché. La jeune actrice en était malade et il ferait payé à son ex petit-ami de réussir encore à faire pleurer Madeleine. Lui ne disait rien quand au fait qu'elle n'en avait plus rien à faire de son ex mais il le savait, lorsque l'on ressent de la haine c'est qu'il y a encore des traces quelques part. Vient ensuite l'indifférence, signe qu'effectivement il n'y a plus rien du tout. Peut-importe, il ne lui en tenait pas rigueur, il la laissait enterrer son histoire à son rythme, bien décidé à y contribuer. Il sourit lorsque la jeune femme lui dit les yeux dans les yeux qu'elle ne supportait pas le fait qu'il s'en soit pris à l'acteur. Si bien qu'à cet instant il se mordait les lèvres pour ne pas embrasser Maddie. Remettant une de ses mèches de cheveux pour dégager son si beau visage il y répondit. « T'en fait pas. Ça n'arrivera plus. Ne te tracasse pas pour ça. Moi c'est te voir pleurer à cause de lui que je supporte pas .. » Il voudrait tellement accompagner ses mots d'un tendre baiser. Lui clamer au combien il était amoureux d'elle, cependant Peter est le genre de personne qui démontre ses sentiments non seulement par ses gestes mais qui s'exprime aussi énormément rien qu'avec son regard. Et ses yeux bleus criait d'amour pour la jeune femme. Il laissait donc la jeune Maddie continuer de s'exprimer sur Travis, ne s'épanchant pas plus sur le sujet conscient que cela devait être douloureux pour elle. Il était là pour l'écouter, la soutenir et si elle avait des choses sur le coeur qu'elle souhaitait exprimer, Pete l'écoutait simplement. Mais voyant qu'elle était vraiment inquiète pour lui il avait saisie son visage, lui faisant la promesse que jamais plus il ne laisserait cet homme lui faire du mal, que ce soit à elle ou a lui. Mais visiblement la jeune femme avait encore peur qu'il s'en prenne à Peter. Il ne savait pas comment il pouvait la rassurer d'avantage et surtout il avait une question à poser pour être sur qu'elle soit encore plus protégé. Il se mordillait légèrement la lèvres et tenta de poser sa question avec le plus de tact possible. « Maddie .. »  Soupira t-il avant de chercher ses mots et de reprendre. « Est ce que .. Est ce que tu as songé à déposer plainte ? Il y aurait une mesure d'éloignement ainsi il ne pourrait plus faire de mal à aucun de nous. Il faudra en passer par là tu sais ? Moi-même je peux déposer plainte pour ce qu'il vient de me faire. La justice nous protégerais à coup sur .. »  Il savait que ce genre de choses était compliqué à obtenir d'une femme battue. Parce qu'elles avaient souvent peur que la justice ne soit pas de leur côté ou certainement que dans le cas de Madeleine elle avait peur tu tapage médiatique que cela pouvait engendrer. Mais elle pouvait compter sur le soutiens de Peter qui ferait n'importe quoi pour qu'elle n'ai plus jamais à craindre de son ex petit ami. Main dans la main, il noua ses doigts au siens en guise de soutient. Caressant le dos de la main de la jeune femme avec tendresse avant de la porter à ses lèvres pour y déposer un doux baiser.  

Maddie s'était déjà bien assez occupé de lui. Il ne voulait pas de soins supplémentaire, il en avait assez que sa soirée soit autant gâché si bien que cela le fatiguait d'y repenser. Avec tout ce qu'il avait prévus .. Bon sang ce qu'il souhaiterai avoir ce type en face de lui pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Maddie méritait tellement mieux. « Laisse tombé Maddie. J'irais passer des radios demain. J'vais être tout poisseux après si tu me met de la crème partout. Ça va .. j'te jure. »  Dit-il en souriant à la jeune femme. Non il détestais la sensation d'une crème épaisse sur son corps, sauf pour son visage qu'il pouponnait souvent pire qu'une femme lui disait son ex femme. Il saisie le menton de la jeune demoiselle pour qu'elle le regarde. « Je connais ce regard .. cesse de culpabiliser s'il te plait. Je voudrais qu'on passe cette bonne soirée que j'avais prévus. Ne le laissons pas gâcher plus que ce qu'il à déjà gâcher. » Cherchant son approbation dans son regard il lui sourit de nouveau pour tenter de lui en faire décrocher un. Pourvus qu'elle arrête de croire que tout est sa faute. C'est loin d'être le cas. Travis est un abrutis qui profite de la faiblesse des gens pour s'en prendre à eux quitte à les attaquer dans le dos quand il a peur qu'il y ai un peu de répondant. « Allez debout jeune fille, je vais me changer et ensuite on va passer une merveilleuse soirée tous les deux.» Après avoir déposer un baiser sur son front il finit par se lever.

Il espérait sincèrement que la soirée allait devenir merveilleuse parce qu'il ne supportait pas voir Maddie dans cet état. Il ferait tout son possible pour la faire passer à autre chose et lui redonner le sourire. Elle était si belle quand elle souriait. Mais Pete n'en avait pas fini avec les révélations. Il devait lui dire ce qu'il avait sur le coeur et maintenant. Il s'était approché d'elle et avait passé ses bras autour de sa taille. Certainement encore trop dans les vapes pour sentir le petit ventre naissant de la jeune femme. Il grimaçait en voyant l'état de son cadeau. Pour sur il recommencerai et cette fois-ci tout serait parfait, il s'en fait la promesse. Il ferma les yeux au contact des lèvres sur sa peau et en frissonna légèrement, sentant que c'était le moment ou jamais pour lui déclarer sa flemme, il commença à s'éloigner pour dire ce qui lui passait par la tête et par le cœur. Il fut hésitant dans un premier temps, avant de commencer à poser de véritables mots sur ses sentiments. Maddie sus alors ou il venait en venir et réagit sur une chose. La venue d'Emeraude chez l'acteur. Il n'était pas fière de ça, même si dorénavant c'était du passé et qu'il gardait de bons contacts seulement amicaux avec sa compagne d'une nuit. Mais il ne releva pas, continuant sa déclaration tantôt hésitant tantôt sur de lui dans ses mots. Bon sang ce que ça faisait un bien fou de lâcher tout ça. Il ouvrait la bouteille, servait des coupes, en tendait une à Maddie et alors qu'il s'occupait les mains il réfléchissait du coup un peu moins à ce qu'il avait à lui dire et les mots sortaient tout seuls, enfin. Il avait tout de même finis par récupérer cette coupe, finissant de dire tout ce qu'il avait sur le coeur il se sentis libérer d'un poids énorme. Mais voilà que c'était à Maddie de prendre la parole que d'un coup il stressait, de peur qu'elle le rejette, qu'elle dise qu'elle n'était pas encore prête ou pire encore que ses sentiments n'étaient pas réciproque. Mais ce fut tout le contraire. Les mots de la jeune femme faisaient battre son coeur à tout rompre, avant qu'il ne se serre en se rendant compte qu'il avait réellement fait souffrir en couchant avec Emeraude ce soir là.  Plus elle parlait et plus les larmes se mettaient à couler le long de ses joues, Pete voulus les lui essuyer avec son pouce mais il ne voulait pas rompre ce qu'elle avait à lui dire, il était comme paralysé. Elle semblait si en colère après elle-même qu'il ne comprenait pas comment une femme pouvait autant s'auto enfoncer. Certainement des restes de son ancienne relation. Mais certains mots le firent revenir à lui même. Il suffisait qu'elle lui dise qu'elle était tombée amoureuse de lui également, qu'elle l'aimait de tout son coeur pour que son visage s'illumine enfin. Bon sang il n'aurait jamais crus cela réciproque ça non. Il sourit, laissant la jeune femme saisir ses joues et l'embrasser tendrement. Ce qui finit de réveiller Peter qui n'en croyait pas ses yeux, il avait envie de la serrer tellement fort dans ses bras.. Foutus côtes douloureuse. Il se laissa aller pourtant lorsque la jeune femme se mit à rire, frottant son nez contre celui de l'acteur. Bon sang ce qu'il adorait quand elle faisait ça. Mais il aimait encore plus sentir ses lèvres sur les siennes. Posant ces mains sur les hanches de la jeune femme il se saisit de sa bouche parce que oui elle lui avait terriblement manqué. Poussant la jeune femme contre le comptoir jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus reculer. Mais malheureusement sa bouche à lui le faisait terriblement souffrir, si bien qu'il due lâcher les lèvres de la jeune femme, grimaçant. C'était à son tour de rire contre ses lèvres. Ne lâchant pas la jeune femme pour autant. Mais il fallait éclaircir un point, quand bien même il n'avait pas envie d'en parler.  « Je suis désolé pour Emeraude.» Murmura t-il en posant son front contre celui de l'actrice fermant les yeux à son contact. « On avait juste beaucoup bus. Ça ne signifiais rien. Sur le moment j'ai crus que ça m'aiderait à t'oublier mais ça à été tout le contraire. Tu n'aurais pas du voir ça je suis désolé. On a mis les choses au clairs dès le matin, il ne s'est plus jamais rien passé.  » Tout ce qu'il voulait s'était présenter ses excuses pour ça. Pour l'avoir faite souffrir. C'était la dernière chose qu'il souhaitait au monde, il ne voulait que son bonheur. Gardant les yeux fermés, front contre front, il profitais de ce moment de pur tendresse avec la femme qu'il aimait, même si la conversation était légèrement gênante pour le coup.

Rapidement ils passèrent à autre chose lorsque Madeleine l'entraina main dans la main dans le salon. Il la suivit avec grand plaisir avant de s'installer avec elle sur le canapé. La prendre sur lui était compliqué mais il prit les jambes de sa douce pour les poser sur les siennes. Caressant tendrement celles-ci, il les trouvaient magnifique. Puis il posa sa tête en arrière, fermant les yeux à nouveau pour profiter de cet instant, du son de sa voix, tout en continuant de la câliner. « Et moi donc si tu savais. Je trimballe tout ça depuis trop longtemps.»   Il ré ouvrit les yeux pour les plonger dans ceux de Maddie avec tellement d'amour. Son coeur en débordait à cet instant. Il se pencha doucement, grimaçant légèrement au passage mais il s'en foutait, songeant que lui même ne lui avait pas prononcer ces mots qu'il attendait tant de lui dire et qu'elle n'avait pas hésiter à énoncer. « Je t'aime Madeleine Petsch et je suis désolé que tu l'ai appris via instagram. Je suis un boulet sur patte.» Il rit et se saisie des lèvres de la jeune femme, caressant toujours tendrement ses cuisses, mais ne pouvant pas maintenir la position trop longtemps il finit par se redresser. Aaaaah pour sur qu'il ferait payer ça à Travis ! Il rit ensuite alors que visiblement la gourmandise de sa petite amie refaisait surface. Réclamant ses fameux chocolats.« Bouge pas je vais les chercher.» Il se releva pour aller rapidement chercher les chocolats dans la cuisine, empoignant au passage comme il le pouvait les coupes de champagne qu'ils avaient finalement oubliés. Posant le tout sur la table avant de mettre les chocolats sur leurs genoux il regardait la jeune femme et son air taquin revint au grand galop. « Mon amour alors ? » Dit il en la regardant droit dans les yeux d'un air malicieux. « Je t'ai entendus en rentrant, j'étais un peu sonné mais pas à ce point quand même.» Désormais c'était un large sourire qu'il y avait sur son visage, conscient que la jeune femme était surprise de voir qu'il y avait fait attention. Puis il rit et se saisit d'un chocolat et provoqua encore plus la jeune femme. « Vient par ici bébé ..» Il plongea un regard des plus amoureux dans les yeux de Madeleine avant de porter le chocolat au bord de sa bouche pour qu'elle vienne s'en saisir, il se fichait s'il avait mal, il voulait l'embrasser encore et encore comme pour rattraper tout ce temps perdu ..
©️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ BFF
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 973 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyVen 19 Avr - 23:56




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Non Maddie ne pouvait pas supporter de voir Peter dans cet état tout ça à cause de Travis qui lui était tombé dessus.  Si elle l’avait pu, elle aurait remonté dans le temps pour ne jamais vivre d’histoire avec cet homme. Ainsi il n’aurait pas pu faire de mal à l’autre homme qui n’avait absolument rien fait pour mériter ça. Le pauvre… Ça fendait le coeur de la jolie rousse qu’il ait été victime de son ex. Malheureusement elle ne pouvait pas y faire grand-chose. Ce qui était fait était fait. Elle ne pouvait plus que constater les dégâts. Mister Facinelli avait beau essayer de rassurer la rouquine, ça ne fonctionnait pas vraiment bien. Elle n’arrivait pas à s’empêcher de s’inquiéter pour lui. “Tu me demandes l’impossible là…” Répondit-elle pour tenter de lui faire comprendre qu’il était bien trop important à ses yeux pour qu’elle se fiche de son état, de son bien-être. Si avec ça il ne comprenait pas qu’elle tenait vraiment à lui… Certes elle pourrait lui dire ouvertement ce qu’elle avait sur le coeur mais elle ressentait encore un peu de gêne vis-à-vis de ça. *C’est pour toi que je pleure, pas pour lui…* Pensa-t-elle sans toutefois le dire à voix haute. Elle fit un petit sourire qui se voulait rassurant. Elle ne voulait pas plomber davantage le moral de Pete. Même si là le voir dans cet état lui donnait une furieuse envie d’aller foutre une plainte au cul de son ex ! Qu’il s’en prenne à elle c’est une chose… Mais qu’il ose faire ça à Pete non ce n’était pas possible, elle ne l’acceptait pas ! Elle ne voulait pas embêter le quadra avec ça mais elle lui proposerait bien d’aller voir les flics le plus vite possible. Elle attendrait plus tard dans la soirée pour le faire, elle ne voulait pas trop parler de son ex parce qu’elle avait peur de soûler son voisin avec ça. Tandis qu’elle pensait à ceci, elle sortit de ses pensées en entendant son prénom. “Hum oui ?” Dit-elle, attendant de savoir ce que voulait l’autre acteur. En écoutant ce qu’il lui proposait elle ne put s’empêcher de rire doucement, amusée par la situation. “Pardon je ne voulais pas rire. C’est juste qu’une fois de plus je me rends compte qu’on est vraiment connectés toi et moi…” Dit-elle en souriant franchement avant de reprendre. “En fait j’étais justement en train de me dire que tu devrais aller déposer plainte… Mais oui j’espère que tu auras droit à une mesure d’éloignement.” Elle se mordilla la lèvre tout en réfléchissant. “Pour ma part je ne pense pas que ça sera le cas parce que je n’ai plus aucune preuve physique de ce qu’il m’a fait…” En effet ça faisait plusieurs semaines qu’il n’avait plus levé la main sur elle donc les ecchymoses étaient parties depuis longtemps. Donc la justice n’était pas censée la croire… Bien qu’elle ne doutait pas du fait que Pete pourrait se porter témoin pour les violences qu’elle avait subies par le passé. Et quand bien même ça serait le cas, elle n’était pas franchement certaine qu’elle serait sereine. La jeune femme adorait le contact de leurs mains ensemble. Elle souria en couvant son interlocuteur du regard tandis qu’il embrassait sa main. Elle aimait beaucoup quand il avait ce geste envers elle. Elle trouvait ça trop mignon.

Miss Petsch voulait bien faire en proposant de soigner les autres blessures de guerre de Pete mais il ne voulait pas qu’elle en fasse davantage. La rouquine ne chercha pas à aller contre et se contenta de répondre. “Comme tu veux.” Elle fit un petit sourire pour lui montrer qu’elle ne lui en tenait pas rigueur. Elle espérait juste qu’il irait consulter le lendemain comme il venait de le lui dire. Elle tâcherait de s’en assurer et ne le laisserait sûrement pas en paix s’il n’y allait pas. Maddie était perdue dans ses pensées négatives et visiblement ça n’avait pas échappé à Peter. Quand il était comme ça avec elle, ça lui donnait comme l’impression qu’ils se connaissaient depuis des années alors que ce n’était pas le cas. Il arriverait toujours à l’étonner en devinant ses pensées de la sorte. À moins qu’il ne soit facile de lire en elle comme dans un livre ouvert. “J’ai l’impression de ne plus pouvoir avoir de secrets avec toi.” Dit la jeune femme en riant. “Tu as raison.” Déclara-t-elle en souriant tendrement. Elle se leva à son tour après qu’il lui ait demandé de le faire. “Que ferais-je sans toi ?” Dit-elle en riant doucement avant de venir lui faire un câlin, tout en prenant garde de ne pas lui faire mal. Elle quitta ses bras pour le laisser vu qu’il voulait se changer.

Madelaine de son côté s’en alla en cuisine pour faire un peu de rangement. Elle avait eu le temps de ranger toutes les courses et était en train de nettoyer la grappe de raisin quand Peter vint la retrouver dans la cuisine. Elle ne pouvait s’empêcher de craquer tandis qu’il la serrait dans ses bras. Elle avait toujours adoré qu’il la câline ainsi. Elle ne s’en lasserait même probablement jamais. Vint ensuite le moment de la discussion sérieuse et de leurs déclarations mutuelles. Ce fut intense et chargé en émotions. À tel point que Maddie avait fondu en larmes tout en se remémorant ce jour où elle avait repoussé contre sa volonté cet homme qui l’avait envoûtée. Quelles fichues sensibilité et grossesse qui ne cessaient de la faire pleurer. Si ça continuait ainsi, Peter allait finir par prendre peur et trouver qu’elle ne savait faire que ça. Mais ses émotions jouaient aux montagnes russes ce soir, de quoi lui fiche légèrement le tournis. Heureusement elle arrivait tout de même à tenir encore debout. Elle se sentait libérée d’avoir enfin pu avouer ses sentiments à Peter. Maintenant il savait donc que leurs sentiments étaient réciproques. Madelaine espérait que rien ne viendrait les empêcher d’être ensemble dorénavant. Même si elle savait qu’elle devait avouer quelque chose d’important à Peter. Mais voilà elle voulait profiter au moins quelques minutes avant de lui annoncer la nouvelle de sa grossesse. Les deux amoureux partagèrent un petit moment de complicité tandis qu’ils s’embrassaient. Bon sang ce que ça avait manqué à la jeune femme. Tellement… Elle savourait donc cette agréable sensation qu’elle venait de retrouver. Malheureusement le baiser fut écourté mais en voyant la grimace de Pete, la rouquine comprit qu’elle lui faisait mal. Elle grimaça à son tour et murmura un petit “Pardon” avant de rire en choeur avec celui qu’elle aimait. Maddie était calée contre le comptoir et ne pouvait s’empêcher de plonger son regard dans celui de Pete. Elle caressa tendrement le visage de Peter tandis qu’il s’excusait pour sa liaison avec Emeraude. “Chuuut c’est du passé…  Et puis de toute façon tu en avais le droit…” Répondit la jeune femme pour lui faire comprendre qu’elle ne lui en voulait pas du tout. Après tout de quel droit pourrait-elle le lui reprocher alors qu’elle lui avait conseillé de faire sa vie sans se soucier d’elle. Elle se mordilla l’intérieur de la joue en pensant qu’elle devait être totalement transparente avec Pete si elle voulait que leur histoire parte sur de bonnes bases. Quelque peu honteuse, la rouquine dit en se mordant la lèvre. “Je… Moi aussi j’ai eu une aventure… D’une nuit… Le soir où j’ai quitté Travis. Tu sais quand je t’avais demandé de prendre chez toi mon chat et mon chien…” Elle avait eu bien du mal à dire tout ceci. Parce qu’elle craignait qu’il ne le prenne mal et lui en veuille. Ce qu’elle pourrait tout à fait comprendre. Le pire serait qu’il la prenne pour une salope. Après tout en l’espace d’un mois elle avait eu deux aventures d’un soir… Pourtant elle n’était pas comme ça normalement mais elle avait traversé tellement de choses en si peu de temps. Madelaine essaya de sonder Pete à travers ses yeux bleus qu’elle adorait. Elle aimait se plonger dans ceux-ci, elle pourrait même se noyer dedans, pendant des heures. “Tu m’en veux ?” Demanda-t-elle en se mordant la lèvre, craignant qu’il ne lui dise que oui c’était le cas.

Après toutes ses révélations, les amoureux se posèrent sur le canapé du salon. Chose qui ne ferait pas de mal à la jeune femme puisqu’elle avait un peu de mal à rester debout après toutes les émotions qu’elle avait eues. Ils s’installèrent l’un à côté de l’autre tandis que Miss Petsch gardait sa main dans celle de Peter, ne voulant pas rompre de suite ce doux contact. Elle souria lorsque son amoureux prit ses jambes pour les poser sur ses genoux. Elle frissonna au contact de la main de Pete qui caressait ses jolies gambettes. Maddie posa sa tête contre le dossier du canapé ne voulant pas faire mal à son homme en se calant contre lui. Elle le regardait attendrie tandis qu’il avait les yeux fermés. Elle lui confia le soulagement qu’elle ressentait de s’être enfin livrée à lui. La rouquine souria de nouveau en se rendant compte qu’il pensait de la même manière. Elle caressa tendrement la main de Pete et décolla sa tête du dossier du canapé tandis qu’il se penchait vers elle pour lui parler. “Fais attention.” Dit-elle gentiment alors que Pete grimaçait de douleur. “Mouh mais non ne t’en veux pas. J’ai trouvé ça tellement mignon, adorable…” Elle était un peu émue que Peter prononce à son tour les trois petits mots magiques. Ils s’embrassèrent mais visiblement ça faisait toujours du mal à Peter. Alors bien évidemment même si c’était trop court au goût de la jeune femme, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Après ce petit moment mignon, la jolie rousse réclama sa boîte de chocolats. Oui elle avait hâte d’y goûter, grande gourmande qu’elle était ! Et puis elle avait aussi un petit creux, donc… “Je n’avais pas l’intention de bouger…” Répondit Madelaine tandis que Peter lui demandait de rester ici. Un fin sourire sur son joli minois elle le regarda quitter le salon et attendit patiemment son retour. Heureusement le quadra ne fut pas trop long à revenir. Elle le laissa s’installer tranquillement et put enfin découvrir la boîte de chocolats légèrement abîmée. Elle chassa au plus vite les scénarios qui lui venaient en tête, ne voulant plus repenser à ce qu’avait fait Travis. Elle fit mine d’ouvrir grand la bouche à la taquinerie de Peter. “Ah ça évidemment ça ne t’a pas échappé !” Répliqua-t-elle en posant ses mains sur ses hanches. “J’aurais dû m’en douter…” Dit-elle avant de secouer la tête. Dire qu’elle avait pensé qu’il n’avait pas entendu ou encore qu’il n’avait pas compris quel mot elle avait eu l’intention de dire sans pouvoir le faire entièrement. Et en plus il se moquait d’elle. Le bougre. “Espèce de…” *Petit con* Pensa-t-elle en faisant un grand sourire faux avant de se mettre à rire. Après tout leurs chamailleries étaient habituelles. La jeune femme s’exécuta et rapprocha son visage de celui de Peter. Elle plaqua ses lèvres contre celles de son amoureux, souriant avant de venir croquer un bout du chocolat que Pete tenait entre ses dents. Elle laissa celui-ci fondre dans sa bouche. “Hum délicieux !” Dit-elle le sourire aux lèvres avant d’en prendre un dans la boîte et de le glisser cette fois entre ses dents. “À ton tour !” Dit-elle avec un air malicieux sur le visage. Elle aimait bien ce petit jeu qu’ils venaient de démarrer. Ainsi ils pouvaient s’amuser ensemble, s’embrasser et même déguster des chocolats. Le combo parfait ! Histoire d’être un peu plus libre de ses mouvements la demoiselle attrapa ses cheveux et les jeta en arrière pour ne pas qu’ils soient trop gênés. Elle attendit ensuite que l’autre acteur vienne à son tour l’embrasser pour prendre le chocolat. C’est qu’elle avait vite pris goût à ce jeu mis en place par Peter.  

   

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]


Dernière édition par Madelaine G. Petsch le Sam 27 Avr - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ minibars
Peter Facinelli
Peter Facinelli


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Tumblr_odmjqfCufC1qhfa4mo2_250
☆ in hollywood since : 24/03/2019
☆ interviews : 604 ☆ crédits : Schizophrenic pour l'avatar

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptySam 27 Avr - 11:24

J'ai des choses à te dire ..Pete & Maddie

Cette femme .. Cette femme était en train de faire tourner la tête de Peter qui n'en pouvait plus de cacher l'amour qu'il lui portait. Il n'était pas certain de la réciprocité de ses sentiments et pourtant certains gestes, certaines paroles ne mentaient pas. Alors ce soir au diable ce qui pourrait ou ne pourrait pas se passer, il avait décidé de toute avouer à l'actrice. C'était sans compter sur son ex petit ami qui avait lui décidé de défigurer l'homme qui vivait avec elle à défaut de pouvoir tomber sur Madeleine. Il le maudissait. Il le maudissait pour bien des raisons mais la première étant ce qu'il à fait subir à la femme dont il est amoureux. Ensuite il l'avait pris en traitre et il était en train de gâcher leur soirée puisque depuis tout à l'heure il ne parlaient que de lui. « Fait le pour moi .. » Murmura alors le jeune acteur tout en glissant ses doigts dans les cheveux de la jeune femme. Il adorait la sensation de douceur des ses longs cheveux roux glissant entre ses doigts. Il aurait adorer accompagner ça d'un baiser des plus tendre et lui dire qu'il l'aimait et qu'elle n'avait pas à s'en faire pour lui. Il ne pouvait s'empêcher de fixer ses lèvres avec envie de temps à autre, n'osant pourtant jamais plus tenter de l'embrasser alors qu'elle avait été très clair au sujet de leur relation. Pete se contentait de gestes tendres, de regards doux et de multitudes de petites attention qu'elle ne repoussait jamais. Et pourtant, il voyait à quel point elle n'était pas bien en ce moment. Elle s'en faisait bien de trop pour lui et ça ça l'énervait encore plus. Travis arrivait encore à l'atteindre malgré qu'elle ai décidé de ne plus être avec lui. C'est pour cette raison que l'homme lui proposa de porter plainte contre son ex amant. D'abord la jeune femme se mit à rire, ce que Pete ne compris pas tout de suite, haussant un sourcil et se demandant la raison de ce rire. Quand elle lui expliqua alors que c'était tout simplement parce qu'elle se rendait encore compte à quel point ils étaient sur la même longueur d'ondes, il sourit, avant de voir que la jeune femme ne comprit pas bien la requête de son ami et colocataire. Elle proposait à Pete de porter plainte, l'encourageant dans cette décision mais omettant de s'y inclure ou n'étant pas encore prête il ne savait pas.   « Maddie non. Enfin si, si il faut j'irais porter plainte. Mais c'est pas moi qui ai besoin d'une mesure d'éloignement, c'était pas après moi qu'il en avait ce soir. »  Dit-il en regardant la jeune femme dans les yeux. Il voulait lui faire comprendre que le danger était toujours là et que sans une décision de justice il sera là encore longtemps. « Des preuves physique je suis certain qu'on peu en trouver si on cherche bien. Tant d'acharnement ne s'évapore pas en quelque mois. Il y a des preuves psychologiques aussi qu'on peut faire valoir. Et une plainte de ma part t'appuierais. Je suis prêt à témoigner si besoin est. Je sais que ce n'est pas facile ce que je te demande et que je ne te l'ai pas demander depuis un bail mais .. Le danger est toujours là .. Pitié je serais tellement plus rassuré de savoir qu'il ne peut plus t'approcher ..»  Sa main toujours dans celle de la jeune femme, son regard se plongea à nouveau dans les prunelles sombres de Maddie. Mais avant que la situation ne puisse déraper la jeune femme s'était levé et s’éloignait dorénavant vers la salle de bain. Il soupira, mettant sa tête entre ses jambes et joignant ses mains derrière sa nuque. Faire lâcher prise à Maddie ne sera pas chose aisée et il sait combien cela reste douloureux pour elle, malgré tout il ne voulait que son bien et l'aider. Il était prêt à n'importe quoi pour éloigner l'actrice de ce type.

Elle était revenue et avait finis de s'occuper de l'acteur en soignant ses plaies. Mais elle ne semblait pas trop d'accord avec le fait qu'il ne veuille pas de pommade. Il sourit et lança une petite vanne pour détendre l'atmosphère. « Je sais que tu as envie de balader tes mains sur mon corps jeune fille mais il suffit simplement de demander au lieu de prétexter vouloir me soigner.»  Il rit tout en regardant la jeune actrice qui devait se dire que ce type ne changerait jamais et qu'il resterait un grand gamin dans sa tête toute sa vie. Elle n'avait pas tout à fait tord d'ailleurs, Pete aimait amuser la galerie et n'aimait pas voir les gens qu'il aime triste, du coup il était plutôt du genre à plaisanter pour détendre l'atmosphère. « Mais tu n'as plus de secret pour moi jeune demoiselle. Je vis avec toi maintenant alors .. et puis je suis un peu vicelard je t'espionne pour avoir tous les renseignements possible ..» Il avait murmuré cette dernière phrase espérant sincèrement que Madeleine ne prendrait pas au sérieux ce qu'il était en train de lui dire. Il voulait simplement passer à autre chose et passer une bonne soirée. Il n'aimait pas voir la jeune femme triste et préférais la voir sourire. « Tu te ferais terriblement chier.» Lui répondit-il avant de se diriger vers sa chambre pour changer de tee-shirt. Il avait pourtant garder ce même pantalon un peu trop large pour lui et légèrement dégueulasse. Il aurait put faire un effort là dessus aussi mais à vrai dire, toutes ces péripéties l'avait sortit de son contexte romantique et il n'avait pas les idées claires.

Vint finalement le moment que Peter attendait avec impatience. Celui ou il avait avouer tous ses sentiments à Madeleine qu'il gardait en lui depuis bien trop longtemps et elle en avait fait de même. La jeune femme semblait particulièrement émotive ces derniers temps mais Peter n'en tint pas rigueur après tout ils étaient passés par moultes émotions ce soir, de la peur à l'amour presque aussi rapidement qu'il ne faut de temps pour le dire. Pete avait tellement attendus ce moment qu'il n'avait put s'empêcher de se ruer sur ses lèvres lorsqu'il comprit que ses sentiments étaient bel et bien réciproques. Il en avait même oublier cette foutue douleur au visage lorsque ses ecchymoses tiraient. Même ça Travis allait le lui gâcher .. « C'est rien, je vais prendre un anti douleur. Je suis pas sur de pouvoir me passer de tes lèvres toute la soirée ..» Il sourit alors contre ses lèvres quand vint le sujet d'Emeraude. Il regrettait ce qui s'était passé avec elle parce qu'il avait énormément bus ce soir là et avait chercher du réconfort dans les premiers bras qu'il avait trouvé. Il avait tenté d'oublier une femme avec une autre et ça ne lui ressemblait absolument pas.« J'en avais le droit mais je n'en avais pas envie Maddie. Je ne suis pas comme ça, à prendre la première femme lorsque celle que j'aime me repousse, c'est pas mon style.» Il voulait lui dire qu'il était tellement brisé qu'il n'avait plus les idées claires ce soir là mais il se ravisa. Ne voulant aucunement culpabilisé Maddie plus qu'elle ne se culpabilisait déjà toute seule. Elle n'avait pas besoin de ça. Mais la suite par contre il ne s'y attendait pas vraiment. Il aurait préféré rester dans l'ignorance concernant l'aventure qu'avait eu Maddie de son côté parce que cela lui était douloureux. Cependant il ne pouvait lui en vouloir, il n'avait pas le droit étant donné que la jeune femme n'avait jamais rien promit à l'acteur. Il la voyait chercher son regard pourtant lui tentait de le lui dissimulé, elle comprendrait au premier coup d'oeil et il ne voulait pas qu'elle culpabilise. « Je .. J'peux pas te dire que ça me fait rien ce serait te mentir mais .. tu ne me devais rien, tu avais été claire. Et même si j'aurais préféré que ce soir là tu vienne me trouver moi, c'est dans mes bras que tu es aujourd'hui. Et ça y'a rien de plus important.» Il daigna enfin relever le regard vers la jeune femme mais ne voulant pas qu'elle y lise la souffrance il s'empara à nouveau de ses lèvres avec avidité. La serrant tout contre lui il se mit à chercher sa langue du bout de la sienne, bataillant avec, il l'embrassait avec passion lui prouvant que ça ne changeait rien et qu'il l'aimait.

Après s'être séparés à bout de souffle, Peter et Madeleine se rendirent au salon pour se poser un peu. Pete en avait oublié de prendre ses calmants mais c'était certainement que partie remise parce que c'était assez douloureux tout de même. Mais c'est pas grave, il était aux côtés de la femme qu'il aime et rien était plus important. Sa main dans la sienne, leurs doigts entremêler, son autre main caressait tendrement la cuisse de l'actrice, il adorait toucher sa peau. Il aimait la tendresse, les câlins et il en avait grand besoins.  « Je mourrais d'envie de te faire une grande soirée romantique .. et je voulais juste que tu le saches. J'ai gardé tout ça bien trop longtemps .. » Alors qu'ils finit sa phrase ses lèvres cherchèrent à nouveau celle de Maddie. Il en avait été privé tellement de temps que s'il pouvait il passerai la soirée à l'embrasser. Il aimait tellement la sensation que pouvait procurer ses lèvres sur celles de la jeune femme qu'il en devenait presque dépendant. Une fois de plus la douleur les fit se séparer alors qu'il proposa d'aller chercher les chocolats. Il se leva donc et alla attraper la boite, en profitant pour attraper une boite de cachets qu'il posa sur la table. Il enfila rapidement les comprimés avec une gorgée de champagne. Déconseillé certes, mais peut-importe ce n'était pas la première fois et il ne lui était jamais rien arrivé de mal. Et puis .. l'envie de taquiner la jeune femme revint au galop. Il rit quand à sa réaction. Non ce n'était pas le genre de déclaration qui tombait dans l'oreille d'un sourd et Pete adorait révéler tout haut ce que les gens pensaient avoir dit tout bas.  « Oh que non .. ce genre de truc risquait pas de m'échapper .. » Les yeux pétillant il rit de plus belle en entendant la jeune femme commencer une insulte qu'elle ne termina pas. Il ne le releva pas tout de suite, il savait qu'il aurait le dessus un peu plus tard. Il avait simplement lancé un petit jeux, laissant l'actrice venir récupérer le chocolat qu'il avait positionner au bord des lèvres. C'était divin, du chocolat, sa femme, ses douces lèvres venant effleurer les siennes, il ne demandait rien de mieux. Puis il observa la jeune femme prendre un chocolat à son tour pour le positionner au bord de ses lèvres. Peter adorait ce genre de petit jeux, il trouvait ça franchement amusant et .. légèrement excitant aussi.  « Mmh .. t'a pas peur que ce jeux dérape toi .. t'a pensé à mon régime ? » Un sourire empli de malice sur le visage il se redressa alors pour venir surplombé la jeune femme mais il l'a fit languir légèrement.  Plongeant son regard dans le siens il sourit observant la jeune femme avant de s'approcher très lentement du chocolat et par conséquent des lèvres de Maddie. Il s'en saisie avec la plus grande tendresse et une légère dose d'érotisme aussi, bizarrement l'acteur ne ressentait plus la moindre douleur là ! Ah les hommes ! Toujours positionner au dessus d'elle il sourit venant fondre sur son cou pour des baisers doux et sensuels « Espèce de quoi au fait .. ? Je suis curieux d'entendre la fin de ta phrase ..» Déposant des baisers toujours plus brulant les uns que les autres au creux de son cou, il voulait la faire languir de désir pour lui et lui faire payer cette petite phrase qu'il avait gardé dans un coin de sa tête.
:copyright:️ DABEILLE

_________________
† Faire rire une femme c'est la séduire. J’ai conscience que ce sera dur, mais c’est ce que je veux. Je te veux, pour toujours. Une vie n’y suffira pas. my own life behind
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


❥ BFF
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 973 ☆ crédits : mistspell (ava), Butterfly Midnight alias moi (gifs et icon sign)

J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] EmptyDim 28 Avr - 0:22




Pete & Maddie
J'ai des choses à te dire...



☾☾ Cesser de s’inquiéter pour Peter ? Alors qu’il était dans un piteux état. Non franchement c’était au-dessus de ses moyens. La jeune femme n’arrivait pas à se calmer. Elle en voulait à Travis d’avoir fait du mal à cet homme qu’elle aimait. Même si Pete lui demandait de le faire pour lui, elle ne pouvait s’y résoudre. Alors elle fit une petite moue et se mordilla la lèvre, préférant se taire que de faire une promesse qu’elle ne tiendrait absolument pas. Cependant elle respira un grand coup tout en fermant les yeux quelques instants afin d’essayer de se détendre au moins un peu. Et puis elle ne pouvait que sourire tandis que Mister Facinelli caressait ses cheveux. Elle rouvrit donc les yeux et lui jeta un regard en coin avant de sourire tendrement. Elle adorait quand il s’occupait d’elle de cette manière. Il s’était toujours montré attentionné envers elle et ça faisait toujours du bien à la jeune femme qui avait cruellement manqué de tendresse par le passé. Merci son ex petit-ami… D’ailleurs ils parlèrent encore de lui puisqu’ils pensaient tous les deux à aller déposer plainte contre lui. Enfin la rouquine elle veillait simplement au bien-être de Pete. Le sien passant après à ses yeux… Elle ne prit pas la peine cette fois d’être discrète en se mordant la lèvre tout en écoutant ce que lui disait son ami. “Peut-être bien mais il s’en est quand même pris à toi…” Répondit-elle du tac au tac, les larmes menaçant de nouveau de couler. “Et je ne peux pas en faire abstraction…” Si elle s’écoutait elle lui dirait qu’elle l’aime mais ce n’était pas de cette manière, dans ces conditions qu’elle voulait lui avouer son amour. Maddie continuait d’écouter attentivement Peter, elle soupira avant de prendre la parole à son tour. “Je sais… Et si tu m’aides à traverser tout ça, alors je veux bien le faire oui. Mais je tiens à ce que tu le fasses toi aussi…” Elle ne transigerait pas là-dessus. Elle voulait vraiment qu’il porte plainte et le plus vite possible. Surtout que là il y aurait vraiment des preuves physiques de son côté, contrairement à elle.

La jeune Petsch avait pris grand soin de s’occuper des plaies de Peter. Elle aurait aimé en faire davantage pour le soulager mais Monsieur ne voulait pas qu’elle continue et qu’elle mette de la pommade sur son torse. La jeune femme ouvrit grand la bouche, surprise par ce qu’il venait de lui dire. “Oh je t’en prie…” Dit-elle en faisant la moue avant de secouer la tête. Elle attrapa le flacon en plastique qui contenait le désinfectant et le balança sur lui comme pour le punir d’avoir sorti une telle bêtise alors qu’elle ne s’y attendait clairement pas. Mais c’était pas plus mal, ainsi ça permettait de faire redescendre la pression. “Tu m’espionnes carrément ?” Demanda-t-elle mimant la surprise pour rentrer dans le jeu de l’autre acteur. “Oh mon Dieu !” Dit-elle en prenant son visage entre ses mains, à la manière de Macaulay Culkin dans le film maman j’ai raté l’avion. Elle secoua ensuite la tête, amusée par leurs bêtises. “Tu sais qu’un vicelard c’est plutôt un mec qui te mate en cachette… Genre quand t’es sous la douche…” Rajouta-t-elle en riant. “Tu n’as pas fait ça ?” Demanda-t-elle cette fois de manière plus sérieuse. Bien qu’il connaissait déjà son corps grâce à la nuit qu’ils avaient passée ensemble début février, la jeune femme espérait qu’il n’ait pas fait ça… La rouquine pouffa de rire aux propos de son colocataire. “Je n’aurais pas dit ça de cette manière mais oui ce n’est pas faux !” Répondit-elle. Certes elle s’embêterait sûrement sans lui, mais il n’y avait pas que ça. Il était toujours là pour elle, pour l’aider, la conseiller, la consoler. Elle serait probablement totalement perdue sans lui.

Visiblement ce ne serait pas pour le lendemain qu’elle n’aurait plus de contact avec Peter puisqu’ils venaient tous les deux de se faire une déclaration. Enfin Maddie pourrait se laisser vraiment aller maintenant que les choses étaient dites. Elle n’aurait plus à refréner ses envies comme elle avait pu le faire à plusieurs reprises depuis qu’elle avait emménagé chez son voisin. Dieu seul savait combien la rouquine avait dû prendre sur elle pour ne pas craquer plus tôt. Elle aurait pu pourtant mais elle se l’interdisait pour beaucoup de raisons qu’elle seule connaissait. La jeune femme était heureuse, son coeur cognait fortement dans sa poitrine tandis que Peter et elle étaient en train de s’embrasser. Elle ne put s’empêcher de sourire quelques instants plus tard, lorsqu’après avoir interrompu leur baiser, le quadra lui indiqua qu’il prendrait des médocs pour oublier la douleur qui le tiraillait, n’étant pas certain de pouvoir se passer de ses lèvres. “C’est sûrement plus sage oui…” Répondit-elle, préférant effectivement qu’il se soigne. “Je ne voudrais pas que tu sois en manque de bisous…” Minauda-t-elle gentiment, heureuse de voir qu’elle avait toujours un petit effet sur Peter.

Vint ensuite le moment des révélations nettement moins agréables que les précédentes. Cependant il fallait qu’ils en parlent s’ils voulaient mettre toutes les chances de leur côté pour que leur histoire parte sur de bonnes bases. Parce que oui la jeune femme voulait du sérieux avec Mister Facinelli. Elle n’avait pas envie qu’ils aient une amourette qui se finisse aussi vite qu’elle aurait démarré. Alors oui ce n’était pas une partie de plaisir de parler d’Emeraude, mais la rouquine prenait sur elle, c’était pour leur bien à tous les deux après tout. Cependant elle ne réussissait pas à faire disparaître son sourire, même avec cette conversation plus que gênante. C’était peut-être à cause des belles paroles que l’homme en face d’elle avait dites. Ne sachant pas quoi répondre, elle se contenta de continuer à caresser tendrement le visage de Pete, prenant soin de ne pas lui faire mal. Puis vint son tour de prendre la parole. La demoiselle non sans mal avait confié à Pete qu’elle aussi avait eu une aventure d’une nuit. Bien évidemment elle avait gardé pour elle le nom de la personne, ne voulant pas qu’il y ait des problèmes entre eux. Elle ne tenait pas à perdre son ami à cause d’une bêtise d’un soir. Elle ne voulait pas non plus que Peter le prenne en grippe à cause de ça. Après tout elle ne ressentait rien d’autre que de l’amitié pour cet autre homme. Elle en était encore plus sûre après ce qu’ils avaient vécu ce soir-là. Elle l’adorait vraiment mais c’était Pete qui avait volé son coeur. Depuis un petit moment déjà… Elle essayait de croiser son regard mais il semblait tout faire pour qu’elle n’y parvienne pas. Ça avait le don de lui faire mal au coeur et de lui laisser penser qu’il lui en voulait, malgré ce qu’il lui disait. “Pardon…” Dit-elle timidement, se mordillant l’intérieur de la lèvre. “Je… Je ne me voyais pas revenir chez moi ou chez toi juste après avoir quitté Travis… C’aurait été trop dangereux…” Ok elle s’en voulait déjà d’avoir prononcé le nom de son ex, mais pourtant c’était bien à cause de ça qu’elle n’était pas rentrée ce soir-là. Parce qu’elle n’avait pas envie de croiser le brun et qu’elle se doutait bien qu’il aurait tout fait pour la retrouver. Surtout vu le nombre de messages et d’appels qu’il lui avait laissés juste après. “Excuse-moi je ne voulais pas reparler de lui… Je voulais juste que tu comprennes…” Bon sang elle avait l’impression de s’enfoncer toute seule alors qu’elle voulait juste être la plus transparente possible. Par chance elle n’eut pas besoin de parler plus longtemps puisque son interlocuteur se jeta sur ses lèvres. Elle souria tout en l’embrassant à la fois tendrement et passionnément. Avec grand plaisir leurs langues se cherchèrent et dansèrent, retrouvant les habitudes qu’elles avaient prises lors de la nuit magique qu’ils avaient passée ensemble en février. Maddie était soulagée de voir que Pete ne lui tenait pas rigueur de ce qu’elle lui avait avoué. Une fois leur baiser terminé, elle soupira d’aise dans les bras de cet homme dont elle était amoureuse.

Les deux amoureux se rendirent au salon où ils continuèrent à être câlins l’un envers l’autre. Même si la jeune femme faisait attention de ne pas trop s’appuyer contre Peter. Elle se doutait bien qu’il devait souffrir le martyre, même si elle était loin d’avoir tout vu… Elle craignait d’ailleurs de le découvrir par la suite et de ne pas réussir à garder son sang-froid à ce moment-là. Cependant elle chassa vite ses pensées au loin pour ne pas faire retomber la bonne ambiance que prenait cette soirée. Elle souriait aux douces caresses de Mister Facinelli. “J’avais bien compris…” Répondit-elle en souriant tendrement. “On aura bien d’autres occasions de se faire des soirées romantiques.” Dit-elle pour essayer de rassurer son interlocuteur. “Moi aussi, tu peux me croire…” Avoua-t-elle quant au fait qu’il avait gardé trop longtemps ses sentiments pour lui. Elle-même l’avait fait, croyant que ce serait mieux pour Peter. Comme quoi elle s’était bien trompée pour le coup. Elle n’en prenait conscience que maintenant alors qu’ils s’embrassaient une fois de plus. Que cette sensation était grisante.

Le quadra quitta un instant le salon, le temps d’aller chercher des médicaments ainsi que cette fameuse boîte de chocolats qu’il avait promise à sa belle. Cette dernière fut satisfaite de voir qu’il prenait des antidouleurs. Elle espérait que ça le soulagerait un peu, même si ce ne serait sûrement pas suffisant. Néanmoins elle essaierait au moins pour ce soir, de lui faire oublier ce mauvais moment. Sauf qu’elle se fit avoir puisque visiblement Peter avait très bien deviné le petit nom qu’elle avait failli lui donner en rentrant à la maison et en le découvrant mal-en-point. “Tsss ça m’étonne pas !” Répondit-elle en faisant style d’être un brin agacée. Mais ça ne dura pas bien longtemps puisque l’acteur avait lancé un petit jeu qui plaisait beaucoup à la rouquine. En effet lier la gourmandise de la nourriture et celle de la chair, rien de mieux pour rendre le sourire à la jeune femme. Après avoir savouré le chocolat qu’elle avait pris de la bouche de Peter, elle en prit un à son tour et attendit qu’il vienne le chercher. Elle se retint de rire aux propos de son homme. Elle le provoqua du regard. “Moi peur ? Pourquoi je devrais ?” Demanda-t-elle en faisant un sourire en coin qui en disait long sur ses intentions. “Ah parce que tu penses vraiment à ton régime là ?” Lui demanda-t-elle quelque peu surprise. Elle prit ses aises, s’allongeant presque sur le canapé, attendant que Peter vienne enfin l’embrasser pour lui voler son chocolat. S’il tardait trop à venir, elle le mangerait avant qu’il n’ait le temps de dire ouf. Madaleine plongea son regard dans celui de l’acteur, un sourire taquin sur le visage. Par chance il avait eu le temps de se saisir du chocolat avant qu’elle ne décide de le manger. Il n’aurait peut-être pas autant de bol la prochaine fois. Elle passa sensuellement sa langue sur ses lèvres pour récupérer le chocolat fondu. “Huuuum.” Dit-elle autant pour la friandise que pour les baisers que Peter déposait dans son cou. Oh le salaud il profitait de la situation pour la taquiner. Il avait de la chance de ne pas être en pleine forme et qu’elle en soit consciente, parce que sans ça elle l’aurait poussé pour lui avoir fait cet affront. “Petit con !” Répliqua-t-elle puisqu’elle ne pouvait pas faire ce qu’elle avait eu en tête. “Regarde-moi !” Dit-elle au quadra afin qu’il cesse de l’embrasser dans le cou. C’était monstrueux, il savait comment la faire flancher. Mais quel petit malin… “Tu sais que si tu n’étais pas diminué, je t’aurais repoussé pour m’avoir cherchée de la sorte !” Déclara-t-elle afin qu’il prenne conscience du fait que sa faiblesse passagère était un atout présentement. Elle tendit son bras vers la table basse et piqua un de ces fameux chocolats qui n’attendaient qu'elle. Elle se hâta de le glisser dans sa bouche et croqua dedans. Aussi bien parce qu’elle en avait envie, que parce qu’elle avait envie de titiller un peu cet homme qui se croyait plus fort qu’elle. “Vraiment très bons !” Dit-elle d’un air taquin. Oui elle le cherchait clairement. Son regard ne mentait pas, il suffisait de bien l’observer pour se rendre compte du fait que la jeune femme avait envie de séduire cet homme qui était au-dessus d’elle. Même si maintenant elle savait qu’il était amoureux d’elle. Chose qu’elle avait encore du mal à imaginer. Cette fois la jeune Petsch fit exprès de se mordre la lèvre pour provoquer celui qui était à présent son petit-ami. Que ça lui faisait bizarre de se dire qu’ils étaient ensemble alors que quelques minutes auparavant ils n’étaient encore que des amis, colocataires.  

CODAGE PAR AMATIS


_________________
Un peu de toi...
Un peu de moi...
Et dans 6 mois la famille s'agrandira


J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Y2oypajo

Code:

[b][color=#c110de]“Bla bla.”[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]   J'ai des choses à te dire .. [ HOT ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai des choses à te dire .. [ HOT ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des choses à se dire [PV Paige]
» Plusieurs choses à dire !
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)
» Connaissez-vous le prix des choses...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: EASTSIDE-