AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 I need you so much (m&m's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


I need you so much (m&m's) Original
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 565 ☆ crédits : Carpediem (ava), ASTRA (code sign)

I need you so much (m&m's) Empty
MessageSujet: I need you so much (m&m's)   I need you so much (m&m's) EmptyVen 8 Mar - 23:57




Mady & Matt
I need you so much



☾☾ Madelaine aujourd’hui était allée à l’hôpital pour consulter pour plusieurs soucis de santé. Elle avait des vertiges et se sentait barbouillée. Malheureusement ou pas, le médecin en voulant l’ausculter lui a demandé d’enlever son haut et de baisser légèrement son pantalon. Il a évidemment remarqué des traces de coups sur son corps. La jolie rousse a fait mine de rire en disant qu’elle était très maladroite et était tombée dans les escaliers de son immeuble. Le médecin avait l’air de trouver ça bizarre. Il insista un peu mais la jeune femme a refusé de lui dire la vérité sur l’origine de ses hématomes. N’étant pas sûr de son diagnostic, le Docteur demanda un peu plus d’examens en urgence vu que l’actrice se plaignait d’être vraiment mal depuis plusieurs jours. Au bout de plusieurs heures, le verdict tomba, elle était enceinte. Miss Petsch eut beaucoup de mal à le croire et demanda au médecin si les examens étaient fiables. Il lui répondit par la positive en indiquant qu’elle n’était pas enceinte depuis très longtemps, un mois tout au plus.

En sortant de l’hôpital, la jeune femme chamboulée monta au volant de sa voiture et resta assise sans bouger un bon moment. Elle avait du mal à réaliser ce qui se passait mais une chose était sûre, elle était enceinte et même si elle ne s’attendait pas à cette nouvelle, elle ne pouvait pas se résoudre à mettre la vie du fœtus en danger. Évidemment elle ne savait pas encore si elle le garderait ou non. Si elle se ferait avorter ou si elle mènerait à bien sa grossesse pour ensuite le faire adopter. Mais toujours est-il qu’en attendant de prendre sa décision, il était de son devoir de protéger ce petit être qui squattait son ventre. Et pour ce faire, elle devait prendre des mesures radicales. Dont une qu’elle aurait dû mettre en pratique depuis un petit moment déjà…

Elle attrapa son téléphone et appela son petit-ami afin qu’ils se rejoignent dans un lieu public. Un café où il y avait toujours du monde… Visiblement Travis ne se doutait de rien et pensait que sa belle voulait roucouler avec lui. Grave erreur ! La jeune femme après avoir raccroché avait donc pris la route en direction du point de rendez-vous choisi par elle-même. Elle arriva la première sur les lieux, ce qui n’était pas très étonnant puisque le café n’était pas trop loin de l’hôpital. Elle entra à l’intérieur et s’installa à une table non loin du comptoir au cas où les choses tourneraient mal. Un serveur arriva et Madelaine lui commanda un chocolat chaud sans lait ne voulant pas risquer de tomber sur un truc non vegan. Ce mode de vie n’était pas toujours simple mais depuis le temps la jeune femme était habituée à ne pas pouvoir consommer ce qu’elle voulait lorsqu’elle n’était pas chez elle. Sa boisson arriva, la jeune femme remercia le serveur et put boire tranquillement sa boisson avant que Travis arrive. Il joua au joli coeur, comme toujours lorsqu’ils n’étaient pas seuls. Madelaine se retint de grimacer quand il l’embrassa. Elle le laissa passer commande. Tandis qu’il caressait sa main, elle l’enleva pour rompre le contact. Il fronça les sourcils demandant mielleusement “Quelque chose ne va pas ?” Maddie n’en pouvant plus soupira avant de le fusiller du regard. “Tu sais très bien ce qui ne va pas !” “Mais non. Quoi ?” Répondit-il quelque peu surpris que la jeune femme lui parle de la sorte. La rouquine serra les mâchoires. “Si tu le sais ! Et je suis venue te dire que cette fois c’est terminé Travis !” Elle se leva pour lui montrer qu’il n’avait plus d’emprise sur elle. “Ne t’approches plus jamais de moi ! Jamais !” Dit-elle en attrapant ses affaires. Il voulut la retenir mais c’était peine perdue. La demoiselle paya son dû au serveur et se dépêcha de sortir du café, espérant qu’il ne la suivrait pas… Elle ne savait pas bien d’où venait ce soudain courage de le quitter. C’était peut-être parce qu’elle avait eu un électrochoc un peu plus tôt et qu’elle avait enfin totalement ouvert les yeux sur son compagnon.

Maintenant qu’elle était de nouveau dans sa voiture, elle ne savait pas où aller. Hors de question qu’elle rentre chez elle ce soir. Connaissant Travis, il allait fulminer et vouloir lui faire passer l’envie de le traiter comme elle venait de le faire. Madelaine se mordilla la lèvre. Elle ne voulait pas rentrer chez elle mais il y avait ses animaux… Comment faire ? Elle réfléchit un petit moment tout en conduisant, roulant pour aller on ne sait où. Puis elle repensa à son voisin. Il pourrait venir s’occuper d’eux ou les prendre chez lui puisqu’elle lui a confié un double de ses clés quelques semaines plus tôt au cas où elle aurait besoin de lui après un passage à tabac… Et puis il ne lui refuserait sûrement pas ce service. Elle l’appela donc et lui demanda s’il acceptait de s’occuper de ses animaux. Par chance il avait accepté. Elle lui donna quelques recommandations, le remercia chaleureusement et raccrocha. Sans s’en rendre compte la rousse s’était rendue jusque dans le quartier de son ami Matt. Elle haussa les épaules et se gara sur le parking devant chez lui. Elle attrapa son sac à main et son manteau, sortit de sa voiture qu’elle verrouilla à distance puis sonna à l’interphone de l’immeuble. Attendant que Matthew lui réponde. “Mattou c’est moi Mady… J’espère que je ne te derange pas. Je peux squatter un peu chez toi ?” Demanda-t-elle avant d’entendre le signal de la porte de l’immeuble lui indiquant que c’était ouvert. Elle s’engouffra dedans et se rendit jusqu’à l’étage où résidait le brun. Elle trouva la porte ouverte avec un Daddario qui la regardait arriver. Elle fit une triste mine et se jeta dans ses bras afin de lui faire un gros câlin de réconfort. “Ah voilà ce dont j’avais besoin.” Dit-elle en se retirant de ses bras, souriant avant de venir embrasser sa joue.  

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Matthew Daddario
Matthew Daddario


I need you so much (m&m's) Tumblr_po2atlEPXN1uiaq6x_540
☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2411 ☆ crédits : .always

I need you so much (m&m's) Empty
MessageSujet: Re: I need you so much (m&m's)   I need you so much (m&m's) EmptyMer 13 Mar - 12:01


≈ ≈ ≈
{I need you so much}
crédit/ tumblr@Madelaine G. Petsch

Le tournage de la série «était désormais terminé et Matthew devait admettre que de voir la bande annonce de la dernière partie de la saison 3 passer à la télévision lui faisait bizarre. Il avait encore bien du mal à réaliser que c’était terminé. Qu’il ne reviendrait plus sur le plateau de tournage et ferait l’imbécile avec Dominic ou Harry. Nul doute que l’ambiance allait lui manquer. Là-bas, il avait pu y retrouver une seconde famille et même s’ils allaient sans doute continuer à se voir, cela ne serait certainement pas la même chose. Mais le jeune brun ne devait pas déprimer pour ça, il savait parfaitement que la série ne durerait pas toute la vie et il était fier de ce qu’il avait pu accomplir avec son personnage. Ils avaient une très bonne fin et il croisait les doigts pour que les fans soient aussi satisfaits qu’eux. Désormais, Matthew devait penser à son avenir. Es ce qu’il allait continuer dans la comédie ou bien il serait mieux de changer de chemin ? Son agent lui avait proposé diverses auditions et il n’aurait guère su dire s’il les avait réussi ou non. Il ne cessait de regarder son téléphone dans l’espoir d’un appel. Lui qui n’était guère très technologie, là, il faisait attention. C’était à marquer en grand quelque part afin qu’on puisse s’en souvenir. Un soupir franchit ses lèvres alors qu’il venait de terminer son café. La journée allait être longue si monsieur décidait de rester dans son appartement.

D’ailleurs, il devait bien admettre que c’était déroutant de vivre de nouveau tout seul. Après avoir partagé une villa avec quelqu’un, se retrouver dans un petit logement lui paraissait bien étrange. Mais c’était la vie, chacun traçait sa route et il était heureux que la jeune femme construise peu à peu sa vie. Elle le méritait. Puis, c’était sans doute mieux ainsi. Dans son petit  logement, il avait le droit à deux chambres. Matthew avait été intraitable sur ce sujet, il voulait une chambre pour son fils. Celui-ci ne manquait de rien et dès qu’il voyait sa famille, sa mère finissait toujours par lui offrir quelque chose pour Crapaud. Cet enfant était sans l’ombre d’un doute trop gâté par ses grands parents paternels. Il faut bien avouer que c’était leur premier petit fils et bien qu’ils ne le voient guère souvent, ils semblaient s’être attachés à l’enfant. Matthew s’était promis de leur rendre visite un jour avec lui. Peut-être devrait-il envoyer un message à la chère maman pour lui demander s’il pouvait prendre Crapaud pour quelques jours à New-York ? Un changement d’air lui ferait le plus grand bien. Ce fut avec cette bonne idée qu’il envoya un texto à la brune en espérant obtenir une réponse. Entre eux, c’était assez compliqué et leur caractère de chien n’aidait en rien à la communication. Mais ils avaient fini par s’habituer à m‘humeur de l’autre. Bien qu’ils ne puissent pas s’empêcher de se lancer des piques en plein visage lorsque Crapaud n’était pas dans les alentours.

Un bruit se fit entendre dans l’appartement et il ne put s’empêcher de rire. Son ventre lui signalait qu’il était vide et qu’il ferait bien de préparer quelque chose à manger. Cependant, en voyant l’état vide de son frigidaire, il grimaça. Il n’allait pas avoir d’autres choix que d’aller s’habiller un peu plus correctement et d’aller en ville. C’était l’inconvénient de vivre en solo, personne pour lui rappeler qu’il fallait faire les courses. Le jeune trentenaire se dirigea alors vers la salle de bain où il prit une rapide douche. Il n’était pas du genre à rester des plombes à l’intérieur sauf lorsqu’il était accompagné mais ça, c’était un tout autre registre. Sortant avec une simple serviette autour de la taille, il ne perdit pas de temps à choisir des habits. Un jeans bleu et un t-shirt blanc allaient très bien faire l’affaire. Il s’habilla en vitesse et alors qu’il était entrain de se terminer de se préparer, la sonnerie de l’interphone se fit entendre. Qui voulait lui rendre visite ? Il appuya sur le bouton et la voix de Mad’s se fit entendre. « Euh oui, bien sûr, je t’ouvre. » Il était surpris de sa visite, elle n’était guère du genre à venir sans lui envoyer un message. Il actionna le bouton pour lui ouvrir la porte d’entrée et sortit de chez son lui afin de l’attendre à l’extérieur. Matt fronça les sourcils alors qu’elle venait d’atterrir dans ses bras.  « Mes bras sont toujours dispo pour un câlin. » dit-il en riant avant de remarquer qu’elle n’allait pas bien. « Allez rentre, on ne va pas rester sur le bas de la porte. » Matt lui sourit avant de le faire rentrer chez lui. « Tu veux boire quelque chose ? » Matthew était assez curieux de la raison de sa visite mais il ne voulait pas la brusquer. Elle lui dirait peut-être d’elle-même ce qui l’emmène ici ? Il espérait tout de même que cela ne soit pas trop grave et que personne ne lui ait fait du mal. Matthew avait beau être pacifiste, il n’hésitait pas à montrer les poings lorsqu’il s’agissait de son entourage. Madelaine était comme une petite sœur à ses yeux alors forcément, en tant que grand frère, il se montrait protecteur.  


_________________

    daddario.un canon sur la tempe. ton doigt sur la détente. fais de moi ce qu'il te plait.  
Revenir en haut Aller en bas

☆ best member
Madelaine G. Petsch
Madelaine G. Petsch


I need you so much (m&m's) Original
☆ in hollywood since : 05/03/2019
☆ interviews : 565 ☆ crédits : Carpediem (ava), ASTRA (code sign)

I need you so much (m&m's) Empty
MessageSujet: Re: I need you so much (m&m's)   I need you so much (m&m's) EmptyJeu 28 Mar - 20:56




Mady & Matt
I need you so much



☾☾ La jeune femme venait sûrement de prendre la meilleure décision de sa vie. Pourtant elle n’était pas sereine pour autant. Même si elle venait de rompre avec Travis, elle craignait toujours qu’il s’en prenne à elle. Encore plus maintenant qu’elle n’était plus sous son influence. Sûrement pour ça qu’elle avait décidé de ne pas rentrer chez elle de suite et qu’elle avait pris la voiture, roulant sans idée précise. Le hasard l’avait conduite dans le quartier où son ami Matthew vivait dorénavant. Du coup elle avait garé sa voiture et était descendue, se disant qu’elle pourrait lui rendre visite s’il était chez lui. Parce que oui après tout il pouvait très bien être de sortie... S’il n’était pas là ce n’était pas bien grave, elle reprendrait sa voiture pour rouler de nouveau au hasard. En tout cas son but là c’était d’éviter d’aller chez elle. Surtout maintenant qu’elle savait que son voisin et ami Peter allait prendre soin de ses animaux. Parce que oui la belle ne pouvait se résoudre à les laisser seuls. Certes Travis n’avait jamais levé la main sur eux mais qui sait ce dont il pourrait être capable maintenant. La rouquine n’osait pas imaginer l’état de nerfs dans lequel il devait être. D’ailleurs elle n’osait pas regarder son téléphone, il devait être en train de la bombarder d’appels et de messages. C’était donc une chance qu’il soit en silencieux au fond de son sac. Sinon nul doute qu’elle aurait été irritée par la sonnerie de son portable.

La jeune femme avait sonné à l’interphone de l’immeuble de Mister Daddario et avait été contente et soulagée par le fait qu’il soit là. Même si Matt devait être un peu surpris par le fait qu’elle débarque à l’improviste. C’est vrai que ce n’était guère le genre de la jeune femme. Elle, elle préférait planifier à l’avance ses rencontres avec ses amis. M’enfin un peu d’imprévu parfois ne pouvait pas faire de mal, n’est ce pas ? Une fois la porte de l’immeuble ouverte, la rouquine s’était dépêchée de se rendre jusqu’à l’appartement de son ami. Elle trouva même ce dernier devant la porte en train de l’attendre. Un sourire ne put s’empêcher de se former en le voyant. La jeune femme ayant besoin de réconfort s’était glissée dans les bras du brun afin de lui faire un petit câlin. Elle n’avait pas abusé et s’était vite reculée afin de l’embrasser sur la joue pour le saluer. Elle ria doucement aux propos de Mister Daddario. “Fais attention je pourrais abuser des bonnes choses !” Lui dit-elle. Elle était touchée de voir que Matthew serait prêt à lui faire un câlin si elle en ressentait le besoin. Miss Petsch ne se fit pas prier pour entrer après que son ami lui ait indiqué qu’ils n’allaient pas rester sur le pas de la porte. La demoiselle entra donc dans le logement de Matt et accrocha directement son sac et son manteau sur le portemanteau de l’entrée. Elle frissonna un petit peu, aujourd’hui elle n’avait pas très chaud. Peut-être était-ce dû à toutes les émotions qu’elle avait eues depuis ce matin. Elle observa Matthew qui était en t-shirt. “T’as pas froid ?” Lui demanda-t-elle. Probablement qu’il n’avait pas froid sinon il serait habillé différemment. C’était donc sûrement elle qui avait un problème.

La demoiselle suivit Matt qui lui demandait si elle souhaitait quelque chose à boire. “Ah oui je veux bien merci.” Répondit-elle le sourire aux lèvres. Prenant les devants elle lui indiqua. “Et avant que tu me poses la question, une tisane si tu en as.” Oui une bonne boisson chaude lui ferait peut-être du bien. Mais bon si Matt n’avait pas ce qu’elle désirait, alors elle se contenterait d’autre chose. Pendant que son ami cherchait à boire, la jolie rousse inspira un grand coup avant de dire. “Tiens j’ai quelque chose à te dire. Tu vas être content...” Enfin pas forcément content à sauter de joie, mais Madelaine savait pertinemment que le brun ne portait pas Travis dans son coeur. Même si elle n’avait jamais compris cette animosité qu’il avait envers lui. Surtout que Matthew était loin d’être au courant de tout ce que Travis lui avait fait subir. D’ailleurs elle ne savait pas si elle se confierait à Matt à ce sujet. Après tout personne n’était au courant en dehors de Peter son voisin.

CODAGE PAR AMATIS


_________________

Madelaine Petsch the little mermaid


Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Matthew Daddario
Matthew Daddario


I need you so much (m&m's) Tumblr_po2atlEPXN1uiaq6x_540
☆ in hollywood since : 22/04/2016
☆ interviews : 2411 ☆ crédits : .always

I need you so much (m&m's) Empty
MessageSujet: Re: I need you so much (m&m's)   I need you so much (m&m's) EmptyAujourd'hui à 14:58


≈ ≈ ≈
{I need you so much}
crédit/ tumblr@Madelaine G. Petsch

Matthew n’avait guère prévu d’avoir de la visite. Certes, sa sœur avait tendance à débarquer lorsqu’elle le voulait mais il fut surpris de reconnaître la voix de Mad’s. Ce n’était guère la première fois qu’elle venait squatter chez lui mais il avait comme un mauvais pressentiment. Le son de sa voix n’était pas comme d’habitude mais Matt ne voulait guère se faire de fausses idées. Peut-être qu’elle était juste enrhumé et c’était pour cette raison que le son de sa voix lui semblait si étrange. Néanmoins, il eut très vite la réponse et ce n’était pas celle qu’il aurait aimé entendre. Matthew n’était pas un garçon des plus tactiles. Ou alors juste pour taquiner son monde. Lorsqu’il se mettait à faire un câlin, vous pouvez être certain que quelque chose allait arriver. Cela sentait l’embrouille à plein nez. Ou alors, c’était pour se faire pardonner, il n’était pas très à l’aise avec les mots de toute façon. Le jeune brun prenait la fuite dès que la situation devenait trop compliquée. La preuve avec Emeraude, les deux jeunes gens ne s’étaient pas reparlés depuis la dernière fois. Pourtant, la brune lui manquait mais il n’arrivait pas à faire le premier pas. Qu’est ce qu’il pourrait bien lui dire de toute manière ? C’était dans ces périodes de doutes que Matthew regrettait d’avoir quitter sa colocation. Avec sa colocataire, il avait tendance à être un peu plus bavard et se confier plus facilement à elle. Nul doute qu’elle lui aurait donné de précieux conseils.

Mais étant donné qu’elle n’était pas dans sa vie, Matthew devait apprendre à s’occuper de lui, tout seul. Dure affaire lorsqu’on le connaissait. Le jeune trentenaire se mit à rire lorsqu’elle prit la parole. « Il ne faut jamais s’y habituer sinon tu as de fortes chances pour t’en lasser. » dit-il d’un ton sérieux même si c’était pour plaisanter. Il la fit entrer dans son appartement avant qu’elle ne parle de la température de son chez lui. « Non ? » Il secoua les épaules. Il ne se rendait pas compte qu’il faisait froid chez lui, surement parce qu’il avait l’habitude de se promener un t-shirt dans son appartement. Heureusement qu’il n’était pas non plus torse nu. Pour accueillir des invités surprises, cela ne se faisait guère. « Tu veux que j’allume un peu le chauffage ? » Même si lui finirait sans doute pour mourir de chaleur, il ne voulait guère que Madelaine tremble de froid chez lui. Ni même qu’elle tombe malade, ce serait entièrement de sa faute. Matthew se passa une main dans les cheveux avant de lui demander si elle souhaitait quelque chose à boire. « Je dois bien avoir ça quelque part. Je dois vraiment faire les courses tôt ou tard, je risque de mourir de faim sous peu. » dit-il en riant. Par chance, en ouvrant le dernier placard de sa cuisine, il remarqua qu’il lui restait un seul sachet de tisane. Il jeta l’emballage à la poubelle et commença à lui préparer sa boisson. « Tu as eu de la chance sur ce coup. »  Le jeune brun lui sourit avant de mettre en marche sa machine, c’était pratique. Plus besoin de faire chauffer l’eau chaude comme dans l’ancien temps. La technologie avait du bon par moment. « Content ? » dit-il en fronçant les sourcils. De quoi pouvait-il bien se réjouir. Peut-être avait-elle enfin remarqué que son copain était un nul et qu’elle l’avait lâché. Mais il ne voulait guère se faire de faux espoirs. Il serait déçu sinon. « Et voilà madame est servie. » Il lui posa sa tache bien chaude devant elle et lui ne se gêna pas pour ouvrir une canette de bière. Ce n’était pas avec ça qu’il finirait saoul de toute manière.



_________________

    daddario.un canon sur la tempe. ton doigt sur la détente. fais de moi ce qu'il te plait.  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



I need you so much (m&m's) Empty
MessageSujet: Re: I need you so much (m&m's)   I need you so much (m&m's) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I need you so much (m&m's)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: À TRAVERS LE TEMPS :: Flashback-