AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ain't nobody else, you know it's all about us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

☆ crazy administrator
Perrie Edwards
Perrie Edwards


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_prp7yqt2cm1xufua8o1_400
☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 4277 ☆ crédits : villetchuckie, alittlebitofrain.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyVen 1 Mar - 21:52


≈ ≈ ≈
{ 'cause I do think about you, when i'm up here in my hotel room }
crédit/ tumblr ✰ w/ @dacre montgomery

C'est encore des étoiles plein les yeux que Perrie s'est dirigé vers son Uber, un simple sac de sport à la main et une tenue plus décontractée enfilée. Elle n'en revient pas de cette soirée, du BRIT qu'elles ont gagnées avec les filles, c'est magique. C'est un rêve qui l'accompagne durant le trajet en voiture, la conduisant directement à l'aéroport. Ca c'est décidé sur un coup de tête dans la journée, qu'elles gagnent ou non, Perrie n'allait pas rester très longtemps à l'after des BRITs et allait sauter dans un avion pour l'emmener directement à Los Angeles. La Californie lui manque, le soleil, les promenades en bord de mer, les cocktails, les soirées, et puis les personnes aussi. Inconsciemment, presque, Perrie sait aussi qu'elle ne va pas rentrer, malgré le décalage horaire et le jet lag, elle sait qu'elle retourne là-bas pour faire une surprise à Dacre. C'est sans doute un peu stupide, quelque chose au fond d'elle se moque, lui demande pourquoi est-ce-qu'elle est aussi heureuse d'y retourner, de lui faire une surprise ? Et la raison qu'elle essaye de mettre en avant et celle de l'amitié, que Dacre lui manque, tout autant que Nicola peut lui manquer. Voilà tout. Et même si Alex est adorable, Perrie a besoin d'être en présence de quelqu'un qui la comprenne un peu mieux.
Le trajet en avion passe assez rapidement, elle s'est endormie et c'est certainement mieux comme ça, elle le sera beaucoup moins en arrivant ensuite. Une fois sur la terre Américaine, Perrie récupère son uber et donne l'adresse de chez Dacre en se mordillant l'intérieur de la joue, le remerciant intérieurement pour le double de clef qu'il lui a donné une fois. Elle a fait pareil, bien sûr, c'est ce que des amis font, pour venir si jamais il y a un soucis. Lorsque la voiture s’immobilise devant l'endroit familier, un sourire un peu fatigué étire les lèvres de Perrie et elle remercie le chauffeur avant de sortir, son sac dans une main. En quelques minutes elle se retrouve à l'intérieur, son sac abandonné à l'entrée, ses chaussures avec, et elle se dirige vers la chambre de Dacre. Elle connaît l'endroit par coeur donc c'est assez pratique. Pendant une seconde elle se dit qu'il n'est peut-être pas seul et la pensée l'immobilise avant qu'elle ne se remette à marcher, haussant très légèrement des épaules. Tant pis. Elle ferait demi-tour. Éclairée avec la lumière de son téléphone et les quelques rayons du soleil en train de se lever qui percent à travers les rideaux, Perrie finit par arriver entière dans la chambre et sourit en se rendant compte que Dacre dort encore. Comme un bébé. En une seconde, la blonde finit par monter à ses côtés sur le lit et vient poser un baiser sur sa joue avant de s'assoir avec un sourire aux lèvres. "Allez sunshine, réveilles-toi." Elle chantonne avant de glisser ses doigts sur sa taille, se retenant de le poker,  elle ne veux pas le tirer du sommeil avec force non plus, et se contente d'une simple caresse. "On a gagné !" Elle murmure alors, les étoiles toujours présentes dans ses yeux, et son sourire s'agrandissant.

_________________

    --- (spit me like hot wasabi)
    watching me, I ain't watching you. what you see? I hope you like the view. best believe, you'll never get into me, all these words run through me.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Dacre Montgomery
Dacre Montgomery


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_inline_oyy6ttJo2X1rifr4k_540
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 10919 ☆ crédits : cliff edge.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyDim 3 Mar - 19:47

ain't nobody else, you know it's all about us
Le retour à Los Angeles pique un peu, mais dans l'fond t'es content. T'aimes passer ton temps sur ta terre natale, mais maintenant que t'as un petit bout de ta vie en Amérique, ça t'plait de couper un peu plus court à ta première visite de l'année. Ta mère a eu la joie de t'avoir rien que pour elle pendant un moment, maintenant il est temps de prendre du repos avant de retourner bosser. Quand t'arrive, ça te change, déjà la maison est bien silencieuse. Bordel que ça fait du bien après avoir eu ton adorable génitrice h24 sur le dos. Tu sais déjà que le programme de ta soirée sera claire et simple : tu vas commander des sushis, boire une bière et aller mourir dans ton lit parce que mine de rien le décalage horaire c'est pas un mythe. Sûrement dormir deux jours ou une connerie dans le genre, de toute manière tu n'as pas d'urgence, que des trucs que tu peux repousser en cas de besoin. Ou de flemme. Donc tout va bien, tu peux dormir en paix. Le lendemain tu t'occupes de faire quelques courses, au moins pour te nourrir, reprendre le rythme du sport également. Une journée rien que pour toi où tu n'as pas envie de donner du temps aux autres. Sauf à Perrie à qui tu envoies un message pour lui dire de tout casser pour les BRITs, lui souhaitant merde au passage. T'avoues que tu ne fais pas gaffe à l'heure, sur le coup tu penses même plus qu'elle est à Londres et que Londres c'est sur un autre continent et qu'il y a encore du décalage horaire. T'façon t'es trop fatigué pour compter, on dira que c'est l'intention qui compte. Et ainsi se termine ta deuxième journée de retour à Los Angeles, devant Netflix en attendant que ton âme quitte ton corps et de t'effondrer dans ton lit.

La position la plus confortable, alias étalé dans ton lit, tu penses bien profiter d'une bonne grasse matinée pour recharger les batteries. Sauf que non, tu entends une voix te tirer de ton sommeil. Tes sourcils se froncent un peu alors que tu gardes les yeux fermés, avant de grogner. Ça pour grogner, tu grognes. Faut dire que t'aimes pas qu'on te réveille, c'est sûrement le cas d'un bon paquet de la population, mais surtout de toi qui est facilement irritable avant ton café du matin. T'enfonces ta tête dans l’oreiller en marmonnant des choses, tu râles quoi, avant de finalement te décider à émerger. T'es surpris de voir une blonde se dé-flouter petit à petit à tes côtés. Pez? Ton expression est sûrement un mix d'une tête surprise d'un bébé panda encore endormi et d'un brin d'incompréhension. Putain t'as dormi combien de temps? Hier elle était en Angleterre. Gagné? Sur le coup tu ne comprends pas, tu ne sais même plus sur quelle planète tu vis. Puis, finalement, ça se connecte enfin dans ta tête. Mais, sérieux, t'as dormi combien de temps. J'ai gagné quoi ? Lâches-tu avec un petit sourire, tu t'inclues dans le 'on' sans pression même si tu sais maintenant qu'elle parle des filles. Tu te redresses un peu, genre difficilement parce que t'es fatigué, tes yeux encore à moitié fermés pour la prendre dans tes bras. J'suis pas surpris, mais félicitations quand même. Oui, tu es mignon, vous pouvez le souligner.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Perrie Edwards
Perrie Edwards


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_prp7yqt2cm1xufua8o1_400
☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 4277 ☆ crédits : villetchuckie, alittlebitofrain.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyLun 4 Mar - 22:24


≈ ≈ ≈
{ 'cause I do think about you, when i'm up here in my hotel room }
crédit/ tumblr ✰ w/ @dacre montgomery

Il te fais son petit cinéma, à grogner et à râler, à se tourner et à se retourner dans son lit, et un soupire passe doucement tes lèvres alors que tu secoues de la tête. Tu pourrais être désespérée si tu ne l'adorais pas autant. Bon d'un côté tu lui pardonnes, tu ne sais pas exactement l'heure qu'il est mais il est tôt et toi aussi tu meurs de fatigue, tu voulais juste le prévenir que t'étais là pour qu'il ne fasse pas un arrêt cardiaque en se réveillant. En tout cas le visage de confusion qu'il t'offre te fais bien rire, il demande quand même confirmation pour savoir si c'est toi et tu glisses tes doigts sur sa mâchoire. "Yeah, hello babe." Tu glisses, avec ton charmant accent anglais et l'observe, pendant ce temps là tu retires ton sweat et le laisse tomber au pied du lit, tu comptes bien te faire une petite place dans le lit et être la plus emmerdante des emmerdeuses en lui demandant une tonne de trucs. Comme des câlins et un petit déjeuner, par exemple. Tu l'observes reprendre un peu ses esprits, demander ce qu'il a gagné, et tu roules un peu des yeux. Dacre est idiot, c'est sûr, mais tu peux pas t'empêcher de le regarder avec un air attendris. Tu déteste ça, vraiment. Tu te détournes alors pour retirer ton jogging aussi et te retrouver en sous-vêtements, sachant déjà que tu vas finir par aller piquer un t-shirt dans l'armoire histoire de pouvoir dormir tranquillement, et hausse un sourcil quand tu sens les bras de Dacre autour de toi, te laissant aller dans l'étreinte en souriant un peu. "Qu'est ce qu'il se passe ? Depuis quand t'es aussi adorable ? T'es bourré ?" Tu demandes avec un sourcil haussé, l'air de vouloir savoir ce qu'il cache, avant de te laisser aller contre lui quelques secondes et de fermer les yeux, ton bras enroulé autour de sa taille. Tu restes lové un instant comme ça et fini par pousser un petit soupir. "T'as remarqué que j'ai bougé mon cul depuis Londres pour venir te voir quand même ? Direct après la cérémonie." Tu soulignes, t'attends rien en échange, c'est sûr, mais t'aimes bien l'emmerder et lui montrer à quel point tu l'aimes, t'es vraiment une amie en or. Et tu te redresses pour venir embrasser sa tempe doucement. "Tu sais ce que ça veux dire, uh? Que je vais mourir de faim d'ici une heure." Et tu quittes finalement ses bras, le lit, pour aller vers l'armoire et fouille rapidement dedans, tire un t-shirt qui fera assez large et confortable sur toi. Tu l'enfiles, retires ton soutien-gorge pour être plus à l'aise et revient t'installer sur le lit. "Mais d'abord je veux faire une sieste et je veux un câlin." Tu reprends avec un petit sourire et lui laisse pas vraiment le choix en revenant te lover contre lui, embrassant sa mâchoire au passage avant de glisser ton bras autour de sa taille. Oui des fois t'as l'impression que Dacre est une peluche vivante mais tu t'en fiches, t'as le droit. C'est écris sur le permis que tu t'es attribué.

Spoiler:
 

_________________

    --- (spit me like hot wasabi)
    watching me, I ain't watching you. what you see? I hope you like the view. best believe, you'll never get into me, all these words run through me.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Dacre Montgomery
Dacre Montgomery


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_inline_oyy6ttJo2X1rifr4k_540
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 10919 ☆ crédits : cliff edge.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyMer 6 Mar - 20:46

ain't nobody else, you know it's all about us
Tes pensées se remettent en place doucement, mais sûrement. C'est bien Perrie qui est là et qui vient de te réveiller sans pression. Normalement, tu devrais être énervé, la jeter et juste te planquer sous ta couette pour retourner dans les bras de Morphée, mais bon. Tu la connais, elle t'emmerdera jusqu'à la fin. Puis, tu commences à te demander ce qu'elle fait la. Ça ne te dérange pas de l'accueillir chez toi, ça n'a jamais été le cas, mais aussi tôt dans la matinée et surtout sans que tu sois prévenu, bien, c'est perturbant. Alors que tu la prends un petit moment dans tes bras pour la féliciter, tu pouffes à sa remarque. Roh, tais toi et profites en. Lâches-tu dans un léger rire avant de lui tapoter le haut du crâne. Tu l'écoutes t'éclaircir un peu plus, te disant qu'elle est venue directement après la fin de la cérémonie. C'est donc pour ça qu'elle est là. J'te manquais c'est pour ça, hein ? Tu demandes avec ton sourire malicieux collé à ton visage, même coupé dans ton sommeil tu peux te montrer incroyablement chiant avec ta fausse modestie. Par contre, tu ne sais pas pourquoi, mais tu sens qu'elle ne va pas te laisser pioncer en paix et que tu vas devoir faire face à quelques demandes de la part de mademoiselle. Tu le sens gros comme une maison. Et oui, c'est confirmé. Tu lèves les yeux au ciel, dramatiquement, alors qu'elle commence à faire sa première demande déguisée. Tu l'observes un peu alors quelle s'agite devant toi. Si t'avais moins la tête dans le cul t'aurais peut-être pu profiter quelques secondes du spectacle, mais clairement tout ce que tu fais c'est de reprendre position dans ton lit. T'es chiante. Tu lâches dans un soupire alors qu'elle vient te rejoindre dans ton lit et qu'elle formule, ENCORE, des demandes. Et dire que ça ne fait que quelques minutes qu'elle est là. Mais vu que t'es obligé, tu la laisses t'entourer et te prendre comme un doudou. C'est pas la partie la plus désagréable de la matinée, puis tu dois bien avouer qu'elle t'avait un peu manqué. Tu sens bon. Dis-tu en cachant un sourire avant de reprendre. Ah oui, c'est mon t-shirt. Les yeux fermés, tu ne peux pas t'empêcher de sourire bêtement. Elle fait ressortir ton côté annoying c'est pas de ta faute, c'est bien trop tentant. Les filles t'en veulent pas de les avoir plantées là-bas ? Qui sait, si elle est rentrée sur un coup de tête ou quoi en les laissant en plan comme ça.
code by exordium.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Perrie Edwards
Perrie Edwards


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_prp7yqt2cm1xufua8o1_400
☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 4277 ☆ crédits : villetchuckie, alittlebitofrain.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyVen 22 Mar - 14:39


≈ ≈ ≈
{ 'cause I do think about you, when i'm up here in my hotel room }
crédit/ tumblr ✰ w/ @dacre montgomery

Tu souris rapidement quand tu vois que Dacre émerge de son sommeil, il a l'air perdu et tu ne peux pas vraiment le blâmer, en général tu débarques pas comme ça mais là c'est important, c'est une surprise. Et t'as gagné le prix hier soir donc c'est clairement une bonne raison pour venir t'imposer dans sa vie et te foutre dans son lit. Non, y a rien de malhonnête là-dedans. C'est quand même bizarre que Dacre se réveille telle une fleur et veuille bien te faire un câlin, donc tu le fais remarquer et tu hausses un sourcil, tu t'attends presque à un déluge. "Non mais j'en profites hein, te méprends pas, je me posais juste la question." Tu glisses finalement avec une petite moue innocente et vient glisser tes doigts dans les cheveux de Dacre pour y jouer une seconde, expliquant en même temps les raisons de ta présence ici, avant de te décoller rapidement en l'entendant et en prenant un air clairement dégoûté. "Erk, me manquer ? Non." T'affirmes avant de hausser des épaules et quitte le lit pour aller fouiller dans son placard à la recherche d'un t-shirt abandonné qui fera l'office pour dormir, ou juste pour traîner, tu comptes profiter de Dacre et squatter là. Oui, tu sais qu'il est en plein décalage horaire lui aussi, avec son jet lag des kangourous et tout ça, mais du coup souffrir à deux c'est plus drôle. Et l'optique de traîner toute la maison dans son appartement à moitié à poil et bouffer tout ce que tu veux, faut dire que ça te plaît. C'est ça qui est cool avec Dacre, votre amitié est géniale. Il te dit que t'es chiante mais t'en as rien à faire, tu hausses des épaules et revient dans le lit en demandant de la nourriture, évidemment, mais aussi une petite sieste et des câlins. Rien d'énorme, il pourrait être content que tu ne lui demande pas de sortir pour aller t'acheter de quoi manger, sérieusement. Tu viens te caler contre lui, te décidant à le prendre en peluche pour ta petite sieste, et ferme les yeux dans un soupir, ta tête dans son cou alors que t'inspire un peu son parfum. Bon, ok, il t'as peut-être un petit peu manqué, tu veux bien l'avouer. "Je sais que je sens bon." Tu reprends avant de venir le pincer quand il ose rajouter que ça vient de son t-shirt. "Je suis étonnée que t'ai fais tourné une machine surtout." Toi aussi tu peux l'emmerder ok et tu vas pas te gêner pour ça, t'as l'impression d'avoir cinq ans dès que t'es avec lui et tu ne peux pas t'empêcher d'avoir l'air encore plus chiante que lui. Même si c'est un combat très difficile. Mais dans tous les cas, tu t'en fou, parce que là c'est toi qui as ce que tu voulais, c'est à dire un gros câlin. La question de Dacre te prends un peu pas surprise et tu te détaches un peu pour croiser son regard, un sourcil haussé. "J'y ai même pas pensé... Je pense pas ?" Tu reprends dans un petit souffle et une moue, c'est vrai que tu n'as même pas demandé ce que ça faisait aux filles, ou même à Alex, si tu partais pour quelques jours. Je crois que j'étais juste contente de te voir. Je suis vraiment partie sur un coup de tête, j'ai pris mes billets pendant la soirée." Tu fais remarquer avant de rire et referme tes yeux en te remettant contre lui, faut pas déconner non plus, tu vas pas lui faire une éloge ce soir. "C'était bien chez toi ?" Tu demandes doucement, tes doigts traçant des lignes dans le dos de Dacre lentement, profitant simplement de l'étreinte.

_________________

    --- (spit me like hot wasabi)
    watching me, I ain't watching you. what you see? I hope you like the view. best believe, you'll never get into me, all these words run through me.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Dacre Montgomery
Dacre Montgomery


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_inline_oyy6ttJo2X1rifr4k_540
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 10919 ☆ crédits : cliff edge.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyMar 26 Mar - 18:57

ain't nobody else, you know it's all about us
Tu comprends qu'elle a filé après la cérémonie, dès qu'elle a eu l'occasion de partir. Pour quoi? Venir te réveiller? Tu comprends pas bien, mais maintenant que c'est fait, autant l'accueillir. Et c'est totalement normal que tu vois adorable, elle fait juste genre que ça n'arrive jamais. Un sourcil s'arque alors qu'elle souligne le fait qu'elle se posait la question. Elle n'a pas besoin de se poser la question, pour une raison plus ou moins inconnue, elle t'a manqué, c'est tout. Ou quelque chose dans le genre en tout cas. Tu mens terriblement mal. Lâches-tu satisfait en te laissant retomber sur le lit pendant qu'elle s'invite clairement chez toi, fouillant même dans ton dressing pour trouver de quoi se mettre dans des fringues bien trop grandes pour elle. Tu soupires, ne sachant pas ce que tu vas subir avec la présence de la blonde, parce que clairement tu es encore sleepy et la seule chose à laquelle tu penses c'est de retrouver son oreiller et dormir quelques heures de plus. Dès la seconde où tu poses ta tête à nouveau sur ton oreiller, tu fermes les yeux avant qu'elle ne vienne te rejoindre quelques secondes après. Tu ne t’étonnes même pas qu'elle vienne te prendre clairement et purement pour une peluche, de toute manière tu es bien trop fatigué pour montrer du mécontentement. Tu glisses simplement qu'elle sent bon, juste pour lui dire que c'est parce que ton parfum est agréable. C'est tout, juste dans l'optique de la faire chier. Elle est pas mal non plus dans le domaine il faut dire. Je suis plein de surprises. C'est pas non plus compliqué de faire tourner une machine, t'as déjà vu ta mère le faire des tas de fois. La réaction de Perrie après ta question te surprend un peu, genre, elle n'a même pas prévenue qu'elle partait? Ok; t'as pas peur que, genre, elles pensent que tu t'es fait kidnapper ou quelque chose dans le genre ? Non, parce que t'as pas envie d'en prendre plein la tronche par trois furies anglaises. Une c'est déjà suffisant. Parce que si c'est le cas, j'aurai au moins pu penser à une demande de rançon, tu pourrais enfin m'être utile. Fallait que tu la sortes, voilà, c'est fait, tu t'attends à sa vengeance mais ce n'est pas grave, tu mourras sans regrets. Ouais. Dis-tu dans un soupir, repensant rapidement au paysage australien, la vue que tu peux voir du côté du jardin de la maison dans laquelle tu as grandi. Tu la connais par cœur, mais tu l'apprécies à chaque fois. Mais j'étais content de rentrer aussi. Surtout pour dormir, dans mon lit. Oui, dormir. D o r m i r.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Perrie Edwards
Perrie Edwards


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_prp7yqt2cm1xufua8o1_400
☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 4277 ☆ crédits : villetchuckie, alittlebitofrain.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyJeu 9 Mai - 14:19


≈ ≈ ≈
{ 'cause I do think about you, when i'm up here in my hotel room }
crédit/ tumblr ✰ w/ @dacre montgomery

Evidemment que tu ne te poses pas autant de questions, ça serait clairement problématique à ce stade. Dans ta tête, tout va bien, aucun nuage à l'horizon, les filles et toi vous avez gagnés et c'est tout ce qui compte. Tu es revenu illico presto à Los Angeles parce que, et bien, la vie ici te manquait. Quant à savoir si un idiot en particulier te manquais, tu préférais ne pas t'attarder sur cette réflexion. Même si visiblement quelque chose te dis que c'est réciproque, dans les gestes de Dacre, dans l'esquisse de ton sourire quand tu te blottis contre lui et ferme les yeux, prête à dormir. "Je ne mens jamais." Tu arrives à marmonner contre lui, comme si tu étais déjà à moitié partie pour le pays des rêves, avant de te redresser presque rapidement pour aller fouiller dans le placard de monsieur et te trouver de quoi être plus à l'aise pour la nuit. Certes, tu pourrais fouiller dans ton propre sac mais comme tu l'as laissé dans l'entrée, tu dois t'avouer que tu as un peu la flemme de retourner jusque là-bas alors qu'un lit te tend les bras juste à côté. Un lit et, accessoirement, quelqu'un dedans aussi. Lorsque tu reviens te blottir contre Dacre, prête à rattraper ta nuit, il te glisse un compliment qu'il rapporte rapidement à sa propre personne et tu ne peux t'empêcher de rouler des yeux, le contraire t'aurais fortement étonné. Malheureusement pour toi, ton odorat est quasiment pas développé et tu n'as aucune idée de s'il dit vrai ou non, alors tu préfères le taquiner sur la question, c'est bien plus agréable. Notamment le fait que Dacre ai réussi à faire tourner une machine seule, ça relève du miracle. "Incroyable." Un rire s'échappe de tes lèvres juste après, tu t'amuses un peu trop en le taquinant, c'est sûr. Et puis de toute manière tu viens de te rendre compte que tu n'as pas réellement prévenu de ta petite escapade, de ce que tu avais derrière la tête en quittant la cérémonie. "Non, je ne pense pas..." Tu commences, prudemment, pas vraiment sûr de ce que tu annonces au final, et redresse un peu ton regard vers Dacre ensuite. Ce dernier te balances une petite blague de rançon au visage et tu ne peux t'empêcher de lever les yeux au ciel avant de le regarder avec un petit air amusé. "C'est vrai que tu aurais eu de quoi renflouer tes comptes pendant un petit bout de temps." Ton sourire s'étire légèrement alors que tes doigts remontent un peu sur la peau nue de son bras, jouent une seconde contre son biceps et finalement tu hausses des épaules, arrivée à une conclusion. "Je ne pense pas qu'elles vont s'inquiéter, je vais tout de même envoyer un message pour protéger mes arrières." C'est sûr qu'elles n'hésiteraient pas à te botter les fesses une seule seconde. C'est ce qui te semble être le plus logique à faire, vraiment. Tu demandes distraitement à Dacre comment ça c'est passé pour lui aussi, son voyage et tout ça, s'il était bien rentré chez lui finalement, tout en attrapant ton téléphone que tu as laissé sur la table de nuit, déjà comme à la maison. "Dormir ? Ca me semble être super, pourquoi tu le fais pas ?" Tu glisses avec un sourire en coin et te penche pour venir déposer un baiser sur son nez et reprend ton message ensuite avant de l'envoyer et de poser le téléphone sur la table de chevet à nouveau. "On en était où?" Tu demandes en battant des cils avec un air innocent une fois ton message envoyé et te mets à rire un peu en croisant le regard de Dacre. "Je suis crevée, on devrait dormir." Comme si tout ça c'était de sa faute. Et te voilà à t'étirer un peu pour pouvoir te mettre un peu mieux entre les draps.

_________________

    --- (spit me like hot wasabi)
    watching me, I ain't watching you. what you see? I hope you like the view. best believe, you'll never get into me, all these words run through me.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Dacre Montgomery
Dacre Montgomery


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_inline_oyy6ttJo2X1rifr4k_540
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 10919 ☆ crédits : cliff edge.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptySam 18 Mai - 13:02

ain't nobody else, you know it's all about us
T'étouffes un peu ton sourire à son contact, pour pas lui donner satisfaction, t'as dépassé ton quota de gentillesse pour aujourd'hui. Tu bouges pas de ton lit, la tête toujours posée contre ton oreiller, la laissant simplement prendre sa place une fois qu'elle a dépouillé ton dressing. Tu laisses même échapper un soupir d'aise alors que tu fermes à nouveau les yeux, presque inaudible.
Perrie te tient éveillé, en même temps t'as des tas de questions. Est-ce qu'elle a, au moins, pris le temps de prévenir les filles qu'elle filait comme une voleuse à la fin de la cérémonie? Parce que les connaissant elles vont se faire du soucis et t'as pas envie de te faire engueuler par Jade. Elle est petite, toute frêle et elle paraît mignonne... mais non. Elle fait juste peur. T'veux même pas imaginer à quoi elle ressemble quand elle se fait du soucis. "Tu penses vraiment qu'elles auraient payé cher pour toi ?" Tu demandes avec une moue qui accompagne un sourcil arqué, avant qu'elle se transforme en sourire. Finalement elle prend la décision d'envoyer un message, tu hoches simplement la tête.

Tu la suis des yeux, prendre son téléphone et tapoter sur son écran avant de croiser son regard. Tu pouffes à sa question, avant de lui donner une petite tape sur la cuisse. "Je sais pas? Peut-être parce qu'une certaine personne est venue me réveiller?" Réponds-tu en haussant les épaules, glissant un léger sourire en coin avant de te tourner un peu plus vers elle. Maintenant que t'es réveillé, tu vas pas la laisser prendre sa place et te voler ton sommeil. "Non." Tu marmonnes. "J'suis réveillé maintenant, tu dois me tenir compagnie." Tu protestes, un peu comme un gosse prêt à faire son caprice alors qu'une de tes mains se glissent sur sa taille. "Tu voulais pas un petit dej ?" Un sourire se glisse doucement sur tes lèvres alors que tu la regardes, entourée de tes draps, dans un de tes t-shirt bien trop oversize pour elle.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Perrie Edwards
Perrie Edwards


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_prp7yqt2cm1xufua8o1_400
☆ in hollywood since : 16/10/2016
☆ interviews : 4277 ☆ crédits : villetchuckie, alittlebitofrain.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptySam 18 Mai - 14:06


≈ ≈ ≈
{ 'cause I do think about you, when i'm up here in my hotel room }
crédit/ tumblr ✰ w/ @dacre montgomery

Evidemment quand ce n'est pas toi qui l'emmerde, c'est lui qui arrive au triple galop. Le voilà en train de se moquer de toi, de ta rançon que les filles ont à payer si jamais, mais il ne semble pas vraiment du même avis. Tu es loin d'être surprise mais te drapes quand même dans un air offusqué et blessé, tu es la meilleure comédienne de tous les temps. Même plus que Dacre, oui. "Bien sûr, elles m'aiment, elles." Tu appuies sur le dernier mot pour montrer qu'il y a au moins quelques personnes sur cette terre qui tiennent à toi et qui te montrent leur amour, pas comme lui, en gros. C'est ce que tu sous-entend. Mais la moue sur ton visage disparaît bien rapidement lorsque tu abandonnes Dacre pour venir taper un message rapide à l'intention de Jade. Tu couvres tes arrières, tu n'es pas dingue non plus, pas vrai ? Tu évites d'être suicidaire. C'est vrai que disparaître d'Angleterre subitement pour se retrouver en Amérique, c'est peut-être pas commun.
Pourtant la seconde d'après, tu es en train de l'embêter, comme d'habitude, et un sourire amusé étire tes lèvres quand tu demande à Dacre pourquoi il ne dort pas. Vraiment, c'est idiot. Et sa réponse, ainsi que la claque sur ta cuisse, t'arrachent un petit sourire. "C'est pas vrai, tu devrais la jeter aux cachots ou quelque chose comme ça." Et pour affirmer ces paroles, tu viens te glisser contre lui, bien décidé à combattre le décalage horaire coûte que coûte. Mais comme dit plus tôt, lorsque c'est toi qui est tranquille et angélique -c'est à dire la plus grosse partie du temps, soyons clair- c'est Dacre qui se transforme en petit diable. "T'es sérieux?" Tu marmonnes rapidement en l'entendant te dire qu'il ne veux plus dormir maintenant et que tu dois lui tenir compagnie. C'est un enfant. Voilà tout, ce super beau mec musclé et qui joue un super méchant dans Stranger Things est en réalité un enfant. "Non mais c'est n'importe qu- oui, je veux un petit déjeuner." Tu reprends avec une légère moue, te rendant compte que si lui est un enfant, tu ne dois pas être loin derrière.
Tu viens glisser tes doigts sur sa nuque pour le regarder un petit peu, ton air boudeur toujours un peu présent alors que tu réfléchis en même temps. "Tu sais que c'est clairement la manière de m'avoir, tu es diabolique." C'est surtout que, vous connaissant, vous alliez tomber de fatigue au beau milieu de la journée. Mais le risque est à prendre. Et un sourire naît enfin sur tes lèvres alors que tu joues un peu avec ses cheveux, distraitement. "On mange quoi ?" Parce que c'est quand même un sujet important, même si tu ne te sens pas d'humeur à retirer tes mains là tout de suite, et peut-être que si tu es assez mignonne, tu auras le droit à un petit déjeuner au lit. Te voilà à battre des cils maintenant, avec cet espoir.

_________________

    --- (spit me like hot wasabi)
    watching me, I ain't watching you. what you see? I hope you like the view. best believe, you'll never get into me, all these words run through me.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne

☆ crazy administrator
Dacre Montgomery
Dacre Montgomery


ain't nobody else, you know it's all about us. Tumblr_inline_oyy6ttJo2X1rifr4k_540
☆ in hollywood since : 05/05/2016
☆ interviews : 10919 ☆ crédits : cliff edge.

ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. EmptyDim 19 Mai - 14:02

ain't nobody else, you know it's all about us
A ton tour d'être faussement offusqué. Elle ose insister sur le 'elles' comme pour t'envoyer un message alors qu'elle est dans ta maison, dans ton lit, dans ton t-shirt, quelle saleté. Ton expression se change en une moue boudeuse, t'es adorable avec elle, elle pourrait au moins t'offrir ça. "Hey, ne fâche pas le propriétaire de ce lit, ou tu vas finir sur le tapis." Tu lâches d'une voix faussement autoritaire, sachant pertinemment que tu mettras jamais cette menace à exécution. Puis de toute manière ton lit est aussi bien le sien depuis le moment où elle s'y invite comme chez elle, et sans que ça te surprenne non plus. Au moins, maintenant elle a prévenu les filles, c'est une bonne chose, la meilleure chose à faire. Tu t'dis simplement que si t'étais à la place du reste du groupe, t'aimerais quand même savoir où elle a disparu pour être certain qu'elle s'est pas faite enlevée ou assassinée quelque part.
"J'vais attendre, je la jetterai au bûcher quand elle s'y attendra le moins." Tu souffles, en baissant le son de ta voix avant de te retourner. Le moment de fatigue est passé, il reviendra sûrement dans une ou deux heures, mais pour le moment t'es bel et bien réveillé et elle n'a pas à se plaindre parce que c'est clairement de sa faute. Tu peux tenir ta vengeance et l'empêcher de dormir, t'es plus d'humeur. Et tu es très sérieux, tu hoches la tête avec un large sourire qui se dessine sur tes lèvres pour lui confirmer. Un sourire qui s'élargie un peu plus parce que, forcément, elle ne va pas dire non au petit dej. Avant même sa réaction tu sais que t'as gagné. "C'est pour ça que tu m'adores." Lâches-tu d'un air angélique, le plus angélique que tu peux faire. "Hm, je sais pas? Tu te sens d'attaque pour cuisiner quoi?" Dis-tu le plus sérieusement possible alors que tu te blottis un peu contre elle. Tu t'attends déjà à ce qu'elle s'insurge de ton machisme, et sûrement d'avoir tué tout son espoir d'être une vraie princesse, mais c'est ce que tu attends, t'as même du mal à cacher ton sourire.
"Bouges pas." Tu lâches finalement, passant par dessus elle pour retrouver le sol et ton dressing attrapant uniquement un t-shirt et une casquette. "Si tu t'endors, t'es privée de manger, t'auras juste le droit de me regarder." En sortant de la chambre, tu chopes tes clés de voiture pour effectuer un léger trajet. Juste une dizaine de minutes avant de revenir les bras chargés. Tu lances ta bouilloire le temps que tu prépares ta théière, en grand consommateur que t'es t'as tout l'équipement, et la vaisselle que ta mère t'a acheté parce que clairement de toi-même t'as pas le goût pour la décoration. Tu sors les donuts de la boîte pour les placer sur un plat, dealant un peu avec ton sérieux problème de manque d'esthétisme, essayant d'imaginer ta mère le faire vu qu'elle est toujours douée pour ce genre de trucs. Finalement t'abandonnes un peu, tant que ça rentre tout dans le plat c'est ce qui compte. Puis, parce que tu te sens étrangement d'humeur généreuse, t'apportes tout ça -une fois prêt, dans la chambre, la blonde toujours dans ton lit. "Heureusement qu'on peut compter sur moi." Tu lâches d'un air faussement exaspéré tout en t'installant au pied sur lit.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



ain't nobody else, you know it's all about us. Empty
MessageSujet: Re: ain't nobody else, you know it's all about us.   ain't nobody else, you know it's all about us. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ain't nobody else, you know it's all about us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: SAN FERNANDO VALLEY :: Studio City-