AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

☆ private planes
Thomas Brodie-Sangster
Thomas Brodie-Sangster


Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 Original
☆ in hollywood since : 31/08/2017
☆ interviews : 1577 ☆ crédits : Vava : Lempika.

Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)    Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 EmptyMer 22 Mai - 17:10



Let me love you, protect you, take care of you.
ft. Dylmas.

Le blond serait sans aucun doute un piètre infirmier. D’une part parce qu’il n’était pas franchement fana des aiguilles même s’il ne rechignait jamais lorsqu’il devait subir une prise de sang ou se faire soigner par piqûres. D’une autre part parce qu’il ne serait pas trop à l’aise à la vue du sang. Donc non heureusement qu’il ne pratiquait pas ce job. “Bien évidemment oui.” Avait répondu le petit blond en hochant la tête. Cette réponse valait pour les deux questions qu’avait posées son pseudo patient. Le faux soignant continua un peu son petit jeu. “Déjà comme vous êtes mon patient préféré, je ne compterai pas le temps passé ici à vous soigner. Je prendrai tout le temps qu’il faudra.” Dit-il avec un sourire assez malin sur le visage.  

Le petit moment de bêtises se termina et c’était cette fois un jeune homme plus sérieux qui se trouvait en face de Dylan. Bien que ce dernier faisait semblant de bouder. Le petit blond eut un sourire en coin, secoua doucement sa tête. “Mais non pas de boudin !” Dit-il en posant sa main sur l’épaule de son acolyte avant de lui expliquer pour quelle raison il aurait préféré être mis au courant de sa mésaventure plus tôt. L’Anglais écouta la réponse de l’autre garçon avant de venir le serrer dans ses bras et de déposer un tendre baiser dans son cou. “Très bien j’arrête de t’embêter avec ça.” Répondit-il un sourire aux lèvres. En effet il n’allait pas continuer à jouer au papa poule pendant des heures après tout. D’autant plus qu’il avait été touché par les propos de Mister O’Brien. Le jeune homme passa une main dans ses propres cheveux. Mister Brodie-Sangster laissa s’échapper un petit rire en entendant la petite plaisanterie de son complice. “Hum c’est pas faux !” Répondit-il avec un léger sourire aux lèvres. Néanmoins il n’aimait pas vraiment la violence et aurait donc préféré que celui qui faisait battre son coeur ne subisse pas la violence de son ex. Avis que Dydy partageait sans aucun doute. Sauf s’il était masochiste mais ce serait étonnant. “Tu devrais trembler oui !” Bien qu’à présent le brun ne devait plus vraiment prendre ça pour une menace puisqu’ils sont légèrement plus que des amis à présent. Chose qui n’était pas le cas à l’époque où le blond avait mis cette menace à exécution.  

Visiblement l’autre acteur semblait profiter du moment pour réclamer des bisous magiques au British. Ce dernier ne se faisait guère prier pour accéder à la requête de Dylan. Cependant le petit jeu s’arrêta à la demande du plus jeune. “Très bien.” Répondit simplement le plus âgé. Par la suite il avait fait quelques compliments à son acolyte. Ce à quoi ce dernier avait dit qu’il allait finir par rougir. Chose qui amusait le blondinet qui n’avait pas hésité à dire que c’était peut-être le but recherché. Même si ce n’était absolument pas vrai. “Ah oui lesquels ?” Demanda Thomas afin de savoir quelle idée le jeune O’Brien avait derrière la tête. C’était évident que Dydy pensait à quelque chose vu le sourire qu’il arborait. Thomas le connaissait assez bien pour le savoir. Les deux garçons changèrent ensuite de sujet puisque le Britannique avait parlé des plaques du brun. Il savait que c’était un sujet délicat mais il n’avait pas pu s’empêcher de s’inquiéter. Il s’était vite excusé juste après, ne voulant pas froisser Dylan. Sauf que ce dernier avait dû penser que c’était le blond qui semblait froissé. Ce n’était pas le cas, pas du tout. Il avait juste tenu à s’excuser de lui avoir rappelé de mauvais souvenir. Le voyant baisser la tête, Mister Sangster avait délicatement attrapé son menton, le tenant entre ses doigts. “Tu n’as pas à t’excuser. Je n’ai pas mal pris ce que tu as dit.” Il fit un petit sourire pour lui montrer qu’en effet tout allait bien et qu’il n’avait donc pas à se sentir honteux. “Je sais tout ça… C’est moi qui suis un poil trop protecteur envers toi.” Déclara-t-il en riant doucement tout en relâchant son menton.

Un autre sujet assez houleux fit son apparition puisque l’Américain parlait de son ex à Thomas. Autant dire que ce n’était pas simple à gérer pour le petit blond. Mais avant tout il était le meilleur ami de Dylan, donc il se devait de prendre sur lui pour le conseiller au mieux. Ce qui était assez compliqué compte tenu de la jalousie qu’il ressentait envers l’autre Dylan. “Comme tu le sens…” Finit-il par répondre en haussant les épaules après avoir écouté le point de vue du brun. Après tout ce dernier était le mieux placé pour savoir ce qu’il avait à faire concernant Mister Sprayberry. Même s’il redoutait de le voir retomber dans les bras de ce dernier, le blondinet gardait cette crainte pour lui. Sauf qu’apparemment Mister O’Brien avait tout compris sans qu’il n’ait à lui dire. Ce qui n’était pas très étonnant puisqu’ils se connaissaient très bien à présent. La manière dont Dyl cherchait à le rassurer plaisait beaucoup à Tommy. Si bien qu’il en profitait clairement en disant ne pas comprendre le message que cherchait à lui faire passer l’autre garçon. “Oui fais donc ça…” Répondit-il en vitesse avant que le brun ne vienne l’embrasser à nouveau pour son plus grand bonheur.

Depuis tout à l’heure le duo se trouvait toujours dans l’entrée de l’appartement de Dylan. Chose que Thomas lui fit remarquer gentiment. Le blond ne put que rire en entendant la réponse du brun. “Hum oui certes on est bien là mais ça pourrait être encore mieux ailleurs non ?” Après tout posés dans un canapé ou sur un lit, ce serait sans doute plus confortable qu’ici. Bien que le jeune Anglais ne repoussait pas l’autre garçon qui l’avait doucement plaqué contre le mur afin de l’embrasser à nouveau. Le blondinet savourait pleinement ce baiser langoureux qu’ils étaient en train d’échanger. Il appréciait également le fait que Dyl fasse légèrement glisser ses mains sur ses fesses en même temps. Le jeune Sangster fit une légère moue boudeuse tandis que son partenaire venait de rompre leurs embrassades. Il avait cette sensation de trop-peu et restait donc sur sa faim. “Tout à fait…” Répondit-il alors que l’autre garçon lui indiquait qu’il ne serait pas un bon hôte s’il ne prenait pas la peine de le recevoir ailleurs que dans son entrée. Mister Brodie-Sangster souria en sentant que son amant lui prenait la main pour l’entraîner dans une autre pièce. L’Anglais s’était donc installé sur le canapé comme le lui avait indiqué son hôte. “D’accord.” Se contenta-t-il de répondre avec un simple sourire aux lèvres. Il regardait Dylan qui s’occupait donc en cuisine. “Tu n’as pas besoin d’aide ?” Demanda-t-il à tout hasard, se sentant un peu honteux de rester là à ne rien faire. D’autant plus qu’il ne savait pas quoi faire justement. Enfin en dehors de garder son regard rivé sur son acolyte. Parce que oui c’était une bien belle vue. La meilleure que le blond puisse avoir. “Que nous prépares-tu de beau ?” Demanda l’Anglais légèrement curieux puisque le brun ne lui avait pas dit ce qu’il comptait leur préparer.

made by lizzou – icons & gif by tumblr

_________________
Stella my little cat

by Wiise




Code dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas

☆ crazy administrator
Dylan O'Brien
Dylan O'Brien


Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 Tumblr_p3455ekn8v1tlpgtco2_540
☆ in hollywood since : 04/08/2014
☆ interviews : 4129 ☆ crédits : « lempika. & perséphone »

Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)    Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)  - Page 2 EmptyLun 24 Juin - 11:29


≈ ≈ ≈
{ let me love you, protect you, take care of you. }
crédit/ tumblr ✰ dylmas.

Ce n’était pas un petit bleu qui allait faire du mal à Dylan, celui-ci avait connu bien pire, il y a quelques années. Mais il était légèrement amusé de voir à quel point Thomas s’inquiétait pour lui. C’était juste une petite marque de rien du tout qui finirait par s’effacer. C’était peut-être le signe qu’il devait une bonne fois pour toute, tourner la page sur cette ancienne relation. Il avait essayé d’être son amitié mais celui-ci n’en avait eu que faire de son amitié. Certes, cela l’embêtait de devoir perdre contact avec le plus jeune mais parfois, un sacrifice était nécessaire. Dylan ne pourrait que mieux se porter, puis qui sait, peut-être que dans quelques années, ils finiraient par se croiser de nouveau et ce sera plus cordial cette fois-ci. Le jeune homme allait laisser de l’espace à l’autre Dylan, il devait en avoir plus besoin de que lui étrangement. « Oh mais quel honneur, je suis touché par ce geste. Mais j’espère que vous ne me ferez pas payer vos heures supplémentaires. » dit-il en laissant apparaître une légère moue sur son visage. Faisant semblant de bouder dans son coin, Dylan ne put s’empêcher de rire face à sa réaction avant que le sérieux ne soit de retour. Il savait qu’il pouvait y avoir un risque mais à l’heure d’aujourd’hui, il avait juste besoin de tout oublier. Il ne voulait pas que Thomas s’inquiète plus que nécessaire pour lui, il n’était pas en sucre. « Je ne sais pas comment je dois le prendre, ça veut dire qu’au naturel, je suis tout sauf viril ? » dit-il en faisant semblant d’être offusqué par ses paroles. Le brun savait qu’il était loin d’être le garçon le plus viril au monde, mais il avait tout de même des muscles. Puis, avec la barbe, Dylan avait tendance à faire un peu sauvage sur les bords, par chance, il l’avait rasé dès la fin de son tournage. Cela tenait bien trop chaud pour qu’il décide de la garder pour de bon. Même si sans barbe, il rajeunissait pas mal mais c’était loin pour lui déplaire. « Vous êtes effrayant, mr Sangster. » dit-il avant de lui tirer de nouveau la langue. Est-ce qu’il était entrain de le chercher ? Juste un peu.

Vu que Thomas était chez lui, autant ne profiter non ? Puis, Thomas n’avait pas l’air d’être contre non plus ce genre de requête alors forcément Dylan en abusait surement un petit peu. « Haha, comme si j’allais te les dire. » dit-il en lui pinçant doucement la joue. « C’est à toi de les découvrir, bonne chance pour y parvenir. » Il le taquinait clairement. La bonne humeur s’envola de son visage lorsque Thomas aborda son accident, d’il y a quelques années. Même s’il ne le montrait guère, Dylan était encore un peu choqué par ce qui lui était arrivé sur le tournage. Il se dit qu’il avait eu beaucoup de chance de s’en sortir sans trop de dommages. Alors certes, il avait eu pas mal de dégâts mais il aurait pu avoir bien pire, c’est ce qu’il se disait lorsque les souvenirs revenaient le hanter dans ses cauchemars. Remarquant qu’il avait été un peu brusque avec le blond, il s’empressa de s’excuser. Il n’avait pas voulu être aussi sec, c’était juste un sujet sensible à ses yeux et il ne voulait pas y penser. Dylan sentit les mains du blond se poser sur ses joues et son regard vint croiser le sien. « J’espère oui, je sais que je suis un peu brusque quand on me parle de tout ça. Mais je n’aurais pas du te parler sur ce ton, ça n’excuses rien. » dit-il en se mordillant la lèvre. « Ce n’est pas pour me déplaire mais faut moi un peu confiance, d’accord ? » Il lui adressa un léger sourire, signe qu’il ne lui en voulait pas de l’être. Après son accident, voilà qu’on parlait de son ancien petit ami. C’était encore un sujet délicat à aborder, surtout en présence de Thomas qui partageait désormais sa vie. Il voyait bien que le sujet mettait mal à l’aise le blond alors il ne préféra guère insister dessus. Dans le pire des cas, si jamais, il ne savait pas quoi faire, il finirait par se tourner vers quelqu’un d’autre afin de demander des conseils. Lui non plus aurait bien du mal à supporter d’entendre parler des anciennes histoires du blond.

Après l’avoir embrassé une nouvelle fois, Thomas lui fit la remarque qu’ils se trouvaient toujours dans le couloir. « Très bien, dommage, j’aurais pu te montrer à quel point mon couloir peut être accueillant. » Dylan se mit doucement à rire avant de se diriger vers le coin salon/cuisine. Bien entendu, avant ça, il en avait bien profité pour lui montrer ce qu’il manquait en partant dans ce lieu. Il fut amusé de voir la moue boudeuse que Thomas arborait et il se contenta de lui tirer la langue, une nouvelle fois. Ce n’était guère de sa faute s’il ne pouvait s’empêcher de taquiner le jeune homme à ses côtés. « Non, non, ne t’en fais pas. Je me débrouille. » Au tout début, cela lui faisait étrange de vivre seul dans un appartement. Il avait l’habitude du bruit alors forcément, se retrouver seul avait été un changement brutal mais nécessaire. Après tout, ses deux acolytes faisaient désormais leur vie ailleurs alors autant qu’il fasse de même. Puis, c’était plus tranquille d’être chez soi, seul, pour pouvoir recevoir du monde. « Oh, tu sais, deux verres de coca. J’espère que ça t’ira ? Désolé, je n’avais pas prévu de recevoir du monde et je n’ai pas pensé à faire les courses. » dit-il en étant un peu mal à l’aise. Il avait tout de même sorti deux verres à cocktail pour faire semblant avant de verser de la boisson à l’intérieur. Il y ajouta quelques glaçons puis vint les déposer sur la table de salon devant eux. Puis, Dylan se laissa tomber près de Thomas.  
     

_________________
I want it all, but I want you more. I want to make you mine. I'll collect a piece of moonlight and make a light. Come in front of me like you did yesterday
Revenir en haut Aller en bas
 
Let me love you, protect you, take care of you. (Dylmas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH HOLLYWOOD ! ::  :: WESTSIDE :: Santa Monica-